Chane Youtube Football Manager

[FM15 - AS Marck] C'est le Nôôôôôrd - Mi Saison 50

Répondre
1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ... 37
Avatar de l’utilisateur
Jerzy En ligne Modérateur Modérateur
Messages :
14767
Inscription :
05 Juil 2007
Localisation :
Perth

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3-21

  • de Jerzy
  • Mer 11 Nov 2015 21:52
Bonjour à tous. Après 25 jours danteques en Albanie, un week end en Grèce et une semaine au Kosovo, me voilà suffisament crevé pour ne rien faire à Skopje ce soir et donc pondre un épisode.

Image

Bon merci à tous pour les commentaires et pour les suggestions. Là maintenant, je pense à 90% que cette saison sera ma dernière avec le Mlada Boleslav avant de partir vers un nouveau challenge. Après ce challenge se fera peut être sur FM16 (auquel cas ce récit sera terminé) mais boonty lève le point intéressant d'entrer en concurrence avec le monstre que j'ai crée (même si bon, l'IA va le détruire complètement en 3 saisons, je ne me fais pas d'idées).

En tout cas cette saison est importante car je dois décrocher les deux titres me manquant pour couvrir complètement les trophées européens/mondiaux. La Supercoupe d'Europe et le Championnat du Monde des Clubs.

Image

Comme d'habitude on commence par les transferts sortants et entrants. Donc du côté des départs ...

Image

Donc je ne racontais pas de conneries quand je parlais de fin de cycle lors de l'épisode précédent. Donc Keith Edu nous quitte simplement parce que j'ai besoin d'alléger la masse salariale. Des joueurs ont vu leur salaire augmenter et je ne pouvais pas me permettre autant de gros salaires. C'est l'américain qui fait les frais de cet allègement car j'estime avoir déjà la capacité de le remplacer efficacement sans recruter.

Pour Soares c'est différent. Il jouait de moins en moins à cause de l'emergence d'un joueur plus jeune et plus fort que lui. Il arrivait en fin de contrat et ne souhaitait pas signer à nouveau. Je fais toutefois une belle plus value car il était arrivé libre de tout contrat il y a quelques années.

Même cas de figure pour Figueroa. Fin de contrat approchante et refus de signer à nouveau. J'ai des regrets à son sujet car mes scouts avaient estimé son potentiels plus grand que celui de Canete. Malheureusemet il n'a jamais été vraiment performant chez moi et n'a du coup jamais vraiment eu ma confiance.

Et puis petit moment d'émotion avec le départ d'une légende du club. Il jouait de moins en moins et ça me faisait bien chier pour lui. Garba me quitte donc dans le cadre d'un échange avec un joueur du Napoli. Il entre toutefois dans mon HOF. Avec ses 203 buts inscrits pour le club, il le mérite bien.

Notez aussi les départs de Polat, qui ne m'a pas vraiment convaincu et de Bednar qui était cantonné à des prêts/réserve depuis un moment.

Et puis tout ça, ça me laisse un petit pécule dépenser sur le marché avec une stratégie un peu différente de d'habitude. Vous allez sûrement me dire que j'ai craqué sur les montants et vous aurez probablement raison ...

Marcos Vinicius
Image

Un jeune espoir brésilien chopé à l'Ajax pour 13 millions. Ma partie n'est pas riche en DG locaux du coup je suis allé chercher un étranger à la place. Mais bon ... Hein ? Il vient pour être numéro 2

Tomas Bartl
Image

5.5 millions pour le recruter chez mon fournisseur officiel de jeune tchèques : le Banik Ostrava. D'ailleurs je me demande comment ils font pour sortir autant de bons joueurs et pas moi. M'enfin ... Il aura sa chance (en particulier dans mon système à une pointe)

Martin Kares
Image

Un jeune joueur qui revient au pays après un tour en Italie (à la Lazio). Les 13 millions dépensés sont sûrement un peu exagérés pour lui, surtout qu'il part pour être remplaçant.

Josef Machasek
Image

Lui aussi est un jeune expat qui revient au pays. C'est pour lui que j'ai échangé Garba (en addition d'un pécule de 17 millions quand même). Mais je tenais vraiment à recruter la fine fleur des espoirs tchèques. Il était sur mes tablettes depuis un moment (formé à Ostrava lui aussi) mais Naples avait raflé la mise il y a deux saisons. Il aura sa chance même s'il est numéro 3 dans la hiérarchie en début de saison.

Image

Les départs ne concernaient pas vraiment des joueurs titulaires (hormis Edu) donc peu de changement concernant les équipes types.

Image

Dans cette formation, Jeffrey remplace Edu poste pour poste.

Image

Celle ci en revanche intègre deux nouvelles recrues.

Image

Avec cette équipe je pourrais probablement gagner le championnat. Tous les joueurs dans ce 11 sont formés au club. Je peux aussi désormais faire une équipe 100% tchèque qui ferait bonne impression.

Image

Image

Les deux supercoupes. L'une d'entre elle est un objectif absolu cette saison. Mais commençons par la version locale. Notez que ces deux rencontres se passent en début de saison et que j'avais un effectif amoindri par la CDM. Certains joueurs sont rentrés tard/fatigués et il a falu improviser un peu.

Bref, j'affrontais le Sparta Prague pour démarrer ma saison.

Image

Une très grosse domination qui n'a pas vraiment eu d'effet sur le tableau d'affichage. Nous nous contentons d'un petit but pour conserver ce trophée (ce qui n'était pas en soi un objectif mais qui fait toujours plaisir).

Même config pour la SuperCoupe d'Europe, j'avais quelques joueurs au repos en prévision d'autres échéances plus tard dans la saison. Pour ceux qui avaient suivi l'an dernier, mon adversaire se nomme ...

Image

L'Association sportive de Saint-Étienne, abrégée en AS Saint-Étienne (« ASSE ») ou encore Sainté, est un club de football français fondé en 1919 par le Groupe Casino, et basé à Saint-Étienne (Loire).

Dix titres de champion de France, six Coupes de France, une Coupe de la Ligue et une finale de Coupe des clubs champions européens composent notamment le palmarès d'un des clubs les plus titrés et les plus populaires du football français.

Officiellement professionnelle depuis 1933, l'AS Saint-Étienne atteint son apogée dans les années 1960 et 1970, lorsqu'elle remporte huit titres de champion de France en seulement treize saisons. En 1976, « les Verts » de Robert Herbin provoquent une ferveur nationale peu commune en atteignant la finale de la Coupe d'Europe des clubs champions. Ils sont finalement battus par le Bayern Munich au stade Hampden Park à Glasgow.


Ca fait pas plaisir de voir la France qui gagne ? :mrgreen:

Image Image

Image


Un match a priori à portée d'autant que Sainté n'est pas vraiment un club dominant en France puisqu'ils sont absents du podium de la Ligue 1 depuis 6 saisons maintenant.

Image

Un peu le même genre de match que l'autre Supercoupe. Grosse domination qui n'est pas vraiment reflétée au tableau d'affichage. Mais l'important n'est pas l'écart final mais bel et bien une victoire et un trophée que je cale dans ma besace après avoir échoué dans sa conquête quelques années auparavant. Plus qu'un pour compléter la vitrine ... on y reviendra plus tard.

Image

Le train train quotidien du championnat et un titre dont tout le monde sait qu'il va me revenir avant même que le moindre match ne soit joué ... Héhé. Bref, saison parfaite cette saison ?

Image

Bon pas de saison parfaite mais une grosse performance offensive puisque je n'ai jamais marqué moins de 2 buts par match et j'ai inscrit 4 buts ou plus lors de 10 rencontres. Que dire de plus ...

Image

Le titre est quasiment déjà gagné ... La défense est moins performante que lors de la saison dernière mais on ne va pas faire la fine bouche. Canete et ses 16 buts est tranquillement en tête du classement des buteurs.

Image

L'année dernière j'ai vaincu le signe indien et conservé ce titre. Puis-je le faire cette année encore ? En tout cas, ces préliminaires devraient être une formalité.

Image

Gros gros carton pour entrer dans la compétition (ma plus grosse victoire à ce jour je crois bien) puis une bonne perf contre Trebon qui était enfait Trenul :111:

Héhé, tout va bien à bord.

Image

Pour la première fois je me présente en LDC en tant que tenant et en mode défense de titre. Certes mon équipes n'est plus le monstre qu'elle était l'an dernier mais j'avais tellement de marge que faire le doublé n'est pas forcément qu'un doux rêve. J'ai toutefois hérité d'un groupe que j'estime compliqué.

Image

Le VfL Wolfsbourg est un club omnisports allemand basé à Wolfsbourg dans le Land de Basse-Saxe, dont la section football évolue en Bundesliga 1, première division du football allemand. Depuis juin 2009, le club est présidé par l'espagnol Francisco Javier García Sanz


C'est l'occasion de prendre des nouvelles de Darwin Sandoval. Les plus anciens se souviennent de son unique saison à Mlada Boleslav. A l'époque j'avais le choix entre lui et Oscar Canete. J'avais choisi le bolivien car il était moins cher. Parti après une seule saison, j'ai ensuite fait venir l'argentin (pour mon plus grand bonheur). Petit clin d'oeil du destin.

Sinon Wolfsburg est un beau morceau, double champion d'Allemagne en titre.

Image

Le Newcastle United Football Club, souvent abrégé en NUFC, est un club de football anglais fondé le 9 décembre 1892 à la suite de la fusion entre le club de Newcastle East End et celui de Newcastle West End et qui évolue depuis sa création au St James' Park. Quatre titres de champion d'Angleterre, six FA Cup, un Community Shield, une Coupe des villes de foires et une Coupe UEFA composent le palmarès du club.

Une décennie après l'unification des deux clubs de la ville, Newcastle United remporte ses premiers titres de champion d'Angleterre suivi en 1910, d'une Coupe d'Angleterre. Les Magpies s'installent durablement au sein de l'élite anglaise, remportant à nouveau le championnat anglais et la Cup lors des années 1920 et 1930.


Le pire tirage du chapeau 3 simplement car Newcastle était demi finaliste de la compétition la saison passée. Là aussi du lourd à priori même si ils n'ont terminé que 4e du dernier championnat.

Image

La page Wiki étant mal structurée, pas de citation pour eux. Je les ai déjà joués par le passé avec une réussite mitigée (c'était à mes débuts). La aussi la pire équipe du chapeau car ça reste une équipe de bon niveau qui se hisse régulièrement au printemps européen de la petite coupe d'Europe.

Les résultats sans plus attendre :

Image

5 clean sheets sur 6 matches, deux gros cartons (dont cette humiliation à St James Park) et quand même une défaite contre le champion Allemand lors d'un match ou je me suis fait bougé comme rarement. On a toutefois remis les pendules à l'heure au match retour. Les plus perspicaces savent donc que cette feuille de résultat m'assure la 1ere place du groupe.

Image

Newcastle a complètement craqué et en fin de compte les deux équipes issues des deux premiers chapeaux sortent en tête du groupe.

J'ai trouvé le plateau des 1/8e de finale assez faible surtout pour les 2e de groupes. En fait il n'y avait qu'une équipe de grosse qualité dans le tas. Et naturellement c'est cette équipe que j'ai tiré. Une équipe que je connais bien en plus ...

Image

Image

Voilà le gros objectif de cette demi-saison. J'ai naturellement selectionné la crème de la crème pour participer à la compétition. Le champion européen entre en 1/2 finales de la compétition pour un match qui n'est normalement que formalité.

Image

De quoi se faire un bon petit échauffement avant le grand match.

Image

Une petite promenade de santé dans le parc. Et une finale à jouer pour réaliser l'année parfaite (victoire dans toutes les compétitions )

Image

Le Club Atlético Boca Juniors est un club omnisports argentin fondé le 3 avril 1905. Basé dans le quartier populaire de La Boca à Buenos Aires, la capitale argentine, le club est notamment connu pour les succès de sa section de football, très populaire en Argentine6, seule équipe à n'avoir jamais quitté l'élite du championnat d'Argentine depuis son accession en 1913Note 2.

L’équipe évolue à la Bombonera (en français : « la boîte de chocolats »), un des stades les plus célèbres du monde. Après sa victoire en Recopa Sudamericana en 2008, Boca a rejoint le Milan AC en tête du classement des clubs ayant remporté le plus de titres internationaux (18) avant d'être tous deux détrônés en 2014 par l'équipe phare égyptienne du Al Ahly Sporting Club possédant 19 titres internationaux. Parmi ceux-là, on compte six Copa Libertadores et trois Coupes intercontinentales. Boca Juniors a également remporté à vingt-quatre reprises le championnat d'Argentine. Ces nombreux trophées et sa popularité lui valent d'apparaître au douzième rang du Classement mondial des clubs du xxe siècle établi par la FIFA en 2000.


Image Image

Image


En tout cas c'est certainement une affiche de prestige. Et l'aboutissement de 10 saisons passées en République Tchèque ...

Image

Un final en apothéose et une victoire au terme d'un match dominé comme rarement. L'adversaire n'a que peu existé et seulement profité d'un bref instant de relâchement pour donner un peu de suspens à un match pourtant à sens unique.

Notez que grâce à ce succès je fais mon apparition au panthéon des entraîneurs.

Image

Le traditionel rapide bilan de mi-saison.

Image

4 joueurs à plus de 10 buts déjà ce qui montre bien que tout le monde peut marquer dans l'équipe et que même quand je fais tourner, l'équipe est dangereuse et impotoyable.

Petite déception concernant les récompenses de fin d'année car Erick Rodriguez n'est pas Ballon d'Or et pire, je n'ai aucun joueur sélectionné dans l'équipe type de l'année. Pas content !!!

Image

Avant de mettre les résultats, un petit screen dont je suis fier.

Image

Voici l'équipe de la nouvelle génération en République Tchèque après le départ à la retraite de nombreux joueurs après le championnat d'Europe. J'ai aligné ce 11 comprenant de nombreux joueurs du Mlada Boleslav en amical contre l'Uruguay pour une victoire 4-2.

Sinon en cette demi saison, j'ai joué la Ligue des Nations avec pour objectif de remonter dans le groupe A dont j'étais descendu la dernière fois.

Image

Trois victoires et une défaite. Alors alors, suffisant ou pas ?

Image

Eh bien non.Assez frustrant, on ne termine que 2e à cause d'un moins bon goal average. Assez frustrant même si bon, la compétition ne sert quand même à rien du tout :mrgreen:

Image

Auda Riga est fidèle à lui même en terminant 4e. Je suis quand même bien content que le club ne soit jamais redescendu. Ils sont maintenant implantés solidement en 1ere division lettonne.

Après avoir dominé quelques années, Aktobe perd son titre au profit du grand rival Kairat et ne termine que 2e du championnat.

Image

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous retrouve bientôt pour cette fin de saison qui pourrait bien être la dernière. D'ici là, prenez bien soin du rock & roll.
Image

Image

Image
Publicité
Avatar de l’utilisateur
Boonty Modérateur Modérateur
Messages :
6614
Inscription :
14 Juil 2011
Localisation :
Entrez un nom de ville ici
Partie FM actuelle :
Pelican FC

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3-20

  • de Boonty
  • Mer 11 Nov 2015 22:10
Pas de secrets, cette année on veut le sextuplé.

En tout cas, on voit le changement de dimensions du club avec des remplaçants achetés une vingtaine de millions :124:
Avatar de l’utilisateur
slow-cheetah Réputation Mondiale Réputation Mondiale
Messages :
5660
Inscription :
15 Oct 2009
Localisation :
Haute-Savoie
Partie FM actuelle :
Vaduz

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3-21

Juste : Timothée Touya :17: :17: Cette brute.

Saison facile sinon, ils doivent halluciner en Tchéquie :mrgreen:
Bientot, Adrien Thomasson sera en equipe de France et Croix de Savoie sera sur le toit de l'Europe ! Vous verrez ;) enfin on sera peut-être remontés en Ligue 1 quoi ...

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Jerzy En ligne Modérateur Modérateur
Messages :
14767
Inscription :
05 Juil 2007
Localisation :
Perth

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 - Fin

  • de Jerzy
  • Mer 18 Nov 2015 17:11
Bonjour à tous. Je suis actuellement à Ohrid ou je prends une journée de repos avant d'attaquer la dernière étape de mon périple (Belgrade + Budapest). Bref, qui dit journée de repos dit FM et épisode. Episode particulier puisque ce sera le tout dernier à la tête du Mlada Boleslav.

Image

@boonty. En fait avant de décider de ne pas aller plus loin avec l'équipe je pensais partir sur un lifeban ou au moins sur la possibilité de faire une équipe 100% tchèque. Ces 3 joueurs sont les meilleurs talents dont dispose le pays donc je les ai fait signer. On verra si le club peut s'appuyer sur eux quand je serai parti.

Image

Pas de mouvement lors de ce mercato même si j'ai du faire face une nouvelle fois au mécontentement de mes joueurs qui veulent partir pour des clubs plus prestigieux alors que bon, les mecs jouent pour le champion d'Europe en titre. Dès fois je comprends pas tout quand même.

Bref, pas de changement sur les équipes types non plus du coup.

Image

Juste après le début de la 2e partie de saison je me suis rendu compte que je n'avais jamais terminé une saison invaincu en championnat. Puisque c'est ma dernière saison, c'est ma dernière chance de réaliser cet objectif sympathique. Du coup, j'ai un peu moins fait tourner qu'à l'accoutumée en championnat.

Image

Deux matches nuls de suite m'ont fait douter un peu mais finalement pas de problème. Je termine la saison invaincu (et le trophée Steam) pour la première fois. Une bonne chose de faite.

Notez que je n'ai pas gagné contre le Viktoria Plzen cette saison. J'ai aussi une certaine abilité à gagner mes matches sur le score de 4-1. Bref, pas de surprise au classement, forcément ...

Image

Pas de record en ce qui concerne les buts inscrits/encaissés mais ça reste quand même de très bons chiffres. Pas surprenant de voir Plzen derrière moi. Après tout ce n'est pas pour rien qu'ils m'ont posé des problèmes durant la saison.

L'homme de la saison est Oscar Canete qui, avec 29 buts et 21 passes décisives a complètement survolé la saison.

Image

Un objectif secondaire ici. Je n'ai jamais vraiment accordé d'importance à la coupe, l'utilisant comme une sorte de laboratoire pour tester des choses et faire jouer des gamins. Mais bon, c'est quand même toujours bien de la gagner ...

Image

Gros 1/4 de finale contre le Dukla (qui était 2e en championnat à ce moment de la saison) et mes gamins l'ont particulièrement bien géré. Petite frayeur en obtenant un résultat négatif lors de la demi-finale aller avant d'aller faire la différence à l'extérieur.

La finale est un remake de la finale de 2027.

Image

Le SK Slavia Prague (en tchèque : SK Slavia Praha) est un club tchèque de football basé à Prague. Fondé en 1892, il est l'un des clubs les plus titrés de République tchèque. Les joueurs du Slavia de Prague sont connus sous le surnom de Sešívaní, ce qui signifie les cousus. Ce surnom fait allusion au maillot initial de l'équipe du Slavia qui mèle deux moitié, l'une rouge et l'autre blanche. La légende veut qu'une des soeurs d'un des joueurs du Slavia avait été chargée de coudre les maillots des joueurs à l'occasion de leur premier match et que celle-ci avait du tissu mais pas assez pour en faire des maillots monochromes. Elle a dû utiliser pour parfaire le maillot deux moitiés de tissus l'un de couleur blanche et l'autre rouge et les assembler en les cousant ensemble, d'où le nom les Maillots cousus.


Je les ai joués en championnat deux fois cette année pour deux victoires, 4-0 et 3-0. Attention à l'excès de confiance mais sur le papier bon, y'a pas match. D'autant que le match se joue sans avoir de proximité immédiate avec un gros match, du coup j'envoie l'artillerie lourde pour la finale.

Image

Y'a pas eu de match sur le terrain non plus. Une victoire facile et un trophée que je conserve à nouveau. Ca fait plaisir.

Image

Finalement l'objectif de la demi saison était là. Avec une équipe peut être légèrement en dessous de celle de l'an passé, pouvais-je conserver mon titre ? Je me fixais l'objectif habituel des 1/4 de finales tout en étant bien sûr au taquet pour essayer de faire mieux. Comme je l'avais mentionné lors du précédent épisode, le tirage n'a pas été super cool avec moi.

Image

Le maillot que portent les joueurs de l’Atlético à domicile est rayé rouge et blanc avec un short bleu et des chaussettes bleues, une combinaison utilisé par le club depuis 1911. Nike est l’équipementier et le sponsor-maillot est Azerbaidjian Tierra de Fuego.

Durant son histoire, le club a connu plusieurs surnoms, comme Los Colchoneros (« les matelassiers » en français). Durant les années 1970, ils ont été appelés Los Indios en raison des nombreux Sud-Américains qui composèrent l’effectif du club après la levée de la restriction du nombre de joueurs étrangers. Il y a d’autres théories pour expliquer ce surnom comme l’emplacement du stade qui est « campé » sur la rive du fleuve, ou parce que Los Indios (Les Indiens) étaient l'ennemi traditionnel de Los Blancos (les Blancs), qui est le surnom de rivaux de la ville du club, le Real Madrid5. Le 24 mai 2014, le club joue sa deuxième finale de Ligue des champions après celle de 1974, qu'elle perdra contre le Real Madrid.


Image Image

Image


L'Atletico est un club habitué des printemps européen gagnant même la LDC il y a 5 saisons. Ils ont des joueurs de qualité. Ils ont terminé 2e de leur groupe malgré leurs 5 victoires ne cédant au GA particulier que contre le Spartak Moscou. Je pense que c'est l'adversaire le plus fort qui pouvait m'être proposé à ce stade. Mais bon, on y va pour gagner hein ... Match aller chez eux puisque nous sommes sortis premiers de notre groupe.

Image

Un match que j'ai dominé en 1ere mi-temps avant de subir un sursaut d'orgeuil de mes adversaires. J'ai alors choisi de défendre plus et de contrer, avec succès. Pas sur que mes adversaires méritaient une telle défaite mais je ne me plainds pas. Après ce match aller nous avons un pied et quatre orteils en quart.

Image

Pas grand chose à dire sur ce match un peu ennuyeux. J'aurai sûrement mérité un peu mieux qu'un nul mais ça n'a pas vraiment d'importance. L'essentiel est que nous sommes qualifiés pour les 1/4 de finale. Et comme trop souvent, j'ai pas été super satisfait du tirage au sort ...

Image

Le VfL Wolfsbourg est un club omnisports allemand basé à Wolfsbourg dans le Land de Basse-Saxe, dont la section football évolue en Bundesliga 1, première division du football allemand. Depuis juin 2009, le club est présidé par l'espagnol Francisco Javier García Sanz


Image Image

Image


Bon vous vous souvenez bien sûr de cette double confrontation lors des phases de poules. Je m'étais fait largement dominer chez eux et c'est exactement pour ça que je crains cette équipe. Comme je l'ai dit lors de l'épisode précédent, ils sont double champion d'Allemagne en titre (et en route pour un 3e de suite). Toutefois, j'ai un peu plus d'expérience de ce niveau de compétition et ça pourrait bien faire une différence. Ils ont sorti difficilement le Torino en 1/8e. Match aller en Allemagne.

Image

Je n'ai pas du tout retrouvé l'équipe mordante de la phase de poule. Cette victoire 1-0 semble en effet assez gentille et je regrette un peu de ne pas avoir fait une différence plus grande pour aborder le retour vraiment tranquillement. En décembre nous les avions battus facilement pour aller chercher la 1ere place du groupe, j'espère en faire autant ici.

Image

La même chose qu'au match aller. Une qualification finalement assez facile. Notez que Wolfsburg avait perdu leur match de championnat avant le match aller, perdu celui entre les deux matches et perdu 5 fois de suite après le retour. Une série de 8 défaites de suite donc. Je les ai joués au bon moment. Bref, nous sommes en demi pour la 5e année de suite.

Image

Le Genoa Cricket and Football Club est un club de football italien de Gênes fondé en 1893.


Image Image

Image


PLutot satisfait du tirage pour le coup. Nous retournons à Genes pour affronter l'autre club de la ville, l'invité surprise de ces demi finales. Le club est en difficulté en championnat (7e) et c'est vraiment surprenant de les voir là. Ils ont sorti Arsenal aux TAB puis la Roma. Match aller en Italie.

Image

On est passé proche d'un gros accident en Italie puisque nous étions menés 3-0. Les italiens ont été extrêmement réalistes. A la pause je suis passé de mon système à une pointe vers le système à 2 pointes et nous avons pu alors dominer la rencontre (en prenant un autre but tout de même). A 3-2 je suis repassé à 1 pointe pour contenir l'adversaire et me satisfaire d'une courte défaite avant de marquer en fin de match sur un corner. On rentre d'Italie avec un résultat positif mais que ça a été dur.

Image

Pas de souci en revanche pour le match retour. Les Italiens n'ont pas été aussi réalistes et c'est une victoire sans trop d'histoire qui nous propulse vers une nouvelle finale dans la compétition.

Image

La section football du Paris Saint-Germain, couramment abrégé en Paris SG ou PSG, est un club de football français basé à Paris, issu de la fusion en 1970 du club du Stade Saint-Germain, fondé en 1904, et du Paris Football Club, fondé en 1969 et redevenu indépendant dès 1972.

Présent en première division depuis 1974, le Paris SG devient en 2007 le club français y évoluant depuis le plus longtemps sans discontinuité. Le club a remporté cinq titres de champion de France en 1986, 1994, 2013, 2014 et 2015, neuf Coupes de France, cinq Coupes de la Ligue, cinq Trophée des champions et une Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1996, la seule remportée par un club français. Malgré sa jeune existence, ses performances européennes lui valent d'apparaître au troisième rang français (et 49e rang européen) du classement des clubs de football du xxe siècle selon l'IFFHS. En 2015, le Paris SG devient le premier club français à réaliser le triplé championnat - Coupe de France - Coupe de la Ligue.


Image Image

Image


Un adversaire inédit pour cette finale. Le PSG est pourtant un habitué du dernier carré mais je ne les ai jamais affrontés auparavant. Ils ont gagné la LDC en 2016 et ont atteint la finale il y a deux saisons. Le club est également dominant en L1 (même s'ils n'ont pas gagné le titre depuis 3 saisons), toujours sur le podium. Le PSG a réussi l'exploit de se qualifier deux fois en ayant perdu 4-1 à l'extérieur. La première fois contre Naples et la seconde contre le Bayern. Ils ont ensuite éliminé City plus facilement et sans perdre. C'est incontestablement une belle affiche.

Le match aura lieu à San Siro. Voici ma composition d'équipe.

Image

Aucun joueur tchèque au dé part du match ... tout simplement car il y a un match de la sélection tchèque 5 jours plus tard et que les joueurs sélectionnés sont indisponibles. Pourquoi eux et pas mes autres internationaux ? Aucune idée. FM dans toute sa splendeur. Ce match étant le dernier de la saison, c'est également le dernier que je jouerai avec le Mlada Boleslav. Emotion ...

Image

Il n'y a pas vraiment eu de match. Deux buts en 1ere, deux autres en 2e et une belle démonstration de l'immense force collective de mon équipe. Peter van den Heuvel a mis l'Europe à ses pieds durant toute la campagne. Je quitte donc le Mlada Boleslav sur deux victoires consécutives en LDC. La satisfaction du travail accompli.

Image

Un seul joueur d'intêret et malheureusement à un poste ou j'ai déjà beaucoup beaucoup de monde (DD). Du coup je ne l'ai pas signé.

Et puisque c'est mon dernier post avec l'équipe, voici un petit avant/après de tous les joueurs apparus chez moi qui ont été signés (avec un petit mot pour chacun d'entre eux si nécéssaire). Les joueurs sont présentés par ordre chronologique.

Tomas Hynek : Avant/Après : Il était dans l'effectif lorsque je suis arrivé au club mais avait déjà un contrat pour aller jouer au Zenit ou il joue toujours malgré mes multiples tentatives pour le faire revenir. Un élément important de la sélection Tchèque. Il compte environ 200 matches avec moi.

Ales Silny: Avant/Après : Le premier joueur que j'ai vu apparaître chez mes jeunes et probablement le meilleur d'entre eux à être sorti de Mlada Boleslav. Une lente progression avant de finalement exploser il y a 3-4 saisons qui l'a rendu indispensable autant en club qu'en sélection.

Jiri Holomek : Avant/Après : Il a longtemps été une doublure chez moi avant de tenter sa chance au Sparta ou il est titulaire. Il profite d'un creux générationel pour être présent en équipe nationale. Des joueurs comme Drulak ou même Just (on y viendra plus tard) devraient pouvoir le supplanter.

Ondrej Bednar : Avant/Après : Il m'avait été recommandé dans sa promotion. Il n'a jamais réellement progressé et l'apparition de Rada au même poste et meilleur que lui l'a sûrement freiné dans sa progression.

Luka Rada: Avant/Après : Une cinquantaire de matches sous mes couleurs. Il évolue malheureusement pour lui à une position ou j'ai toujours eu du très très lourd. Disons qu'il est l'homme de base de mes récents succès en coupe. Je pense qu'il peut encore progresser mais il doit jouer plus. Il n'est pas très loin de la sélection tchèque.

Jakub Novak: Avant/Après : Brutal lors de son arrivée, je pensais avoir mis la main sur un cador mondial. Au final il est un joueur de bon niveau (qui peut surement encore progresser un peu). 3e défenseur de l'équipe, il commence à apparaître en sélection nationale. Une centaine de rencontres sous le maillot bleu.

Michal Vagner Avant/Après : Mon chouchou. Il est arrivé avec des stats moyennes et je l'ai signé car je voulais un joueur offensif (pour une fois). Et il a toujours été bon. Et il a progressé. Et il est international maintenant. Une cinquantaine de matches sous mes couleurs et 17 buts pour 25 passes décisives.

David Just Avant/Après : Un joueur qui est de ce que j'ai vu, l'avenir de la sélection tchèque à droite de la défense. Il est encore jeune et n'apparait encore que sporadiquement. Je suivrai sa progression.

Andrej Soukup : Avant/Après : Le petit dernier. Je pense qu'il va devenir un bon joueur de club.

Il y a également deux joueurs dont je n'ai pas le screen à leur arrivée mais qui sont toujours là.

Tomas Dvorak : Le titulaire en sélection tchèque qui ne joue qu'une quinzaine de matches par saison. Il ne se plaint jamais et est un solide numéro 2 dans mon effectif.

Ladislav Plesek : Je pensais que c'était lui ma future star en défense. Il a progressé plus vite que Silny, titulaire en club et en sélection. Puis il a plafonné et a perdu sa place dans les deux équipes et a même vu Novak lui passer devant.

Voilà pour les joueurs issus de mon centre de formation. Pas mal d'internationaux et surtout beaucoup de joueurs défensifs. Pas assez de variété et de qualité pour envisager un lifeban à 100% même si la sélection des joueurs chaque année se basait sur un certain niveau de qualité.

Image

Un bilan particulier cette année. D'abord le screen global et ensuite des commentaires dans le style de ceux que j'ai fait pour les regens.

Image

En plus des quelques regens présentés plus tot, quelques joueurs de l'effectif sont considérés comme formés au club ...

Alfredo Pereyra : Futur Ballon d'Or en puissance quand il partira pour rejoindre un club d'Europe de l'Ouest. Seulement 3 saisons au club, une en tant que numéro 2, une en 1bis et la dernière en numéro 1 incontestable. Mon métronome. J'avais investi 6.25 millions sur lui.

Charlie Jeffrey : Il a d'abord été derrière Keith Edu avant de prendre la place laissée vacante pour la dernière saison. Pilier de sa sélection et joueur important de mon club. Lui aussi va devenir grand. Et il n'avait couté que 375k€

Igor Radovanovic : Lui m'a été demandé par les plus grand mais des blessures à répétition l'ont empêché de vraiment progresser au maximum de son potentiel. Si son physique le laisse en paix il peut lui aussi un jour prétendre à la plus belle des consécrations individuelles. Mais il n'a plus de temps à perdre. Au pire le club fera une belle plus value car il ne m'avait couté que 700k€

Erick Rodriguez : L'artiste sud Américain par excellence. Arrivé pour une bouchée de pain (900k€) et sera revendu (ou pas) pour un gros gros bénéfice. Je le pensais capable d'aller chercher le Ballon d'Or l'an passé mais il n'en a rien été, ce qui a été une grosse déception car il est pour moi le meilleur ailier droit du jeu. Détient le record de passes D sur une saison : 28.

Octavio Herrera : Arrivé sans contrat pour intégrer mon usine a prêts, j'ai du attendre 18 mois qu'il ait ses 18 ans pour qu'il arrive. Il a profité d'une année ou j'ai eu beaucoup de blessés devant pour jouer et s'octroyer le titre de meilleur buteur du championnat cette année là. Un joueur solide qui peut jouer devant, a gauche ou a droite, toujours avec un rendement extrêmement intéressant.

Les joueurs clé

Oscar Canete : A tout Seigneur tout honneur. Vous connaissez l'histoire. Quand je l'ai repéré il n'était que mon choix numéro 2. J'avais choisi Sandoval à la place pour des raisons financières. Quand le bolivien est parti la saison suivante je me suis souvenu de l'Argentin et j'avais aligné 11.25 millions sur lui, ce qui était une grosse somme pour moi à l'époque. 8 saisons, il a été de toutes les aventures. 275 buts pour le club (une seule saison sous les 30 buts) et 144 passes D. Un grand joueur.

Peter van den Heuvel : Pour lui c'est différent car il était déjà un joueur établi quand je l'ai fait signer pour 15 millions. Il m'a permis de compter sur deux attaquants de classe mondiale et a grandement contribué au changement de statut du club ces dernières années. 103 buts en 4 saisons.

Mauricio Aparecido : Le patron de la défense. Signé pour 3.8 millions il a rapidement progressé jusqu'à devenir titulaire dans sa sélection nationale. Lui et l'attaquant néerlandais font partie de cette petite vague de recrues qui ont permis de porter le club au sommet.

Gustavo : Ce DG est arrivé il y a 3 saisons pour 7.5 millions, a pris le poste de titulaire et ne l'a jamais quitté. La même vague que Aperecido et van den Heuvel.

Edilson : Le dernier membre du gros quatuor qui m'a permis d'arriver au sommet. Quand je l'ai repéré je n'en voulais pas car il n'était pas européen. Je ne me suis rendu compte qu'il possède la nationalité allemande que quand il est arrivé alors que je m'étais résolu à l'intégrer en tant qu'extracommunautaire. Un gardien fiable. Et un gros investissement car il m'avait couté 14 millions.

Joao Ramos : Le capitaine. Jamais en conflit pour partir ou quoi que ce soit. Le gardien des valeurs, le joueur emblématique. Arrivé il y a 9 saisons (une de mes premières recrues) pour 36k€. Une bouchée de pain.

Ils sont partis mais je ne les oublie pas.

Que ce soit parce qu'ils n'étaient plus assez bons, parce que leur contrat expirait, parce qu'ils avaient un trop gros salaire ou parce que ça me faisait mal au coeur de les voir sur le banc, ils sont partis. Mais ils ont joué un grand rôle dans ce qu'est devenu le club aujourd'hui. Pas mal de joueurs appartenant à ma 1ere phase de recrutement, celle qui m'a permis de gagner la Ligue Europa, mais pas que.

On commence par les derniers à être parti et on remontera dans le temps. Matheus Soares et Keith Edu ont formé un milieu de terrain énorme, l'un par son volume de jeu et l'autre par sa vision. Et puis naturellement Garba, la légende du club. Tous jouent en Italie maintenant sans avoir un grand impact sur leurs équipes respectives toutefois.

Santi Pinedo et Andres Reisig ont largement contribué aux campagnes en Ligue Europa mais n'avaient pas un niveau suffisant pour me permettre de viser plus haut. Alors que des joueurs de meilleure qualité sont arrivés, ils sont partis. Pinedo est devenu un joueur important de sa nouvelle équipe tandis que Reisig est surtout utilisé en solution de remplacement.

Encore avant c'est Tomas Patriksson qui nous avais quitté pour les mêmes raisons. Wilfried Kouamé était parti car j'avais pas mal de DC locaux et il avait falu faire de la place. Enfin Nelson Rivas était parti de manière incompréhensible et à mon avis il doit s'en mordre la nouille car il était un joueur clé.

Un autre joueur que j'aurai souhaité garder : Zdenek Vagner. Il était titulaire et voulait simplement voir si l'herbe était plus verte ailleurs. Il aurait surement fait partie de tous mes succès s'il était resté.

On ne va pas revenir sur le cas de Darwin Sandoval même si dans le fond je me demande ce qu'il se serait passé avec lui pour mener mon attaque. La même année partait Michael Wilson. Il évolue maintenant au Real

Enfin dernier joueur à mentionner ici: Frank Doumbia. IL n'a jamais su reproduire aux Pays Bas les performances qu'il avait chez moi.

Et puis il y en a un qu'on oublie pas mais pas pour les mêmes raisons: Mario Martins. J'avais quand même failli couler le club avec lui :mrgreen:

Et puis il est temps de nommer des joueurs pour le Hall of Fame. J'ai retenu 4 joueurs : Oscar Canete et Erick Rodriguez pour leurs performance, Ales Silny et Joao Ramos pour tout le reste.

Image

Image

Je laisse en place un club sain financièrement, avec des installations au top, des joueurs de top niveau et un stade de 30000 places et aucune dette. A votre avis, combien de saison faudra t'il à l'IA pour ruiner tout ça ? :mrgreen:

Image

J'ai hésité à démissioner avant de commencer les éliminatoires pour l'Euro avant de me raviser et de jouer 4 matches. Le groupe dans lequel je suis tombé est équilibré : Biélorussie, Suisse, Bosnie et Feroé

Image

Image

Je laisse le pays dans une bonne situation malgré tout. J'ai connu pas mal de succès avec la sélection qui est désormais 4e au classement FIFA. En point d'orgue cette finale de l'Euro bien sûr mais aussi un bon 1/4 de finale de CDM. Maintenant c'est une nouvelle génération avec les Machasek, Silny, Novak et autres. Bonne chance à mon successeur.

Image

Pour la dernière fois dans ce format. Faudra que vous me disiez ce que vous pensez de cette rubrique. Si vous ne trouvez pas ça intéressant je ne continuerai pas avec ça dans mes prochains projets.

Format plus long que d'habitude car je vais aussi faire un point sur les autres championnats.

Champion's League

Image


Ligue Europa

Image


Pas trop mal en LDC avec 3 clubs en 1/8e (dont le vainqueur) mais moins performant que d'habitude en Ligue Europa.

Compétitions : Petit regret: je n'aurais jamais réussi à passer la Russie en terme de réputation du championnat. La République Tchèque n'est que 2e. Viennent ensuite l'Ukraine, la Pologne et la Roumanie.

Clubs réputés : Le Mlada Boleslav arrive en tête devant le Shaktar. Suivent le Metalist, le Zenit et le Viktoria Plzen

Meilleurs joueurs de nationalité :

Image Image

Image Image

Image


Joueurs évoluant dans nation : Le carton plein pour Mlada Boleslav puisque les 5 meilleurs joueurs de l'Europe de l'Est évoluent chez moi. Il s'agit de Alfredo Pereyra, Oscar Canete, Peter van den Heuvel, Erick Rodriguez et Mauricio Aparecido

Passons maintenant aux palmares de diverses compétitions. On commence par la LDC

Image

La Ligue Europa

Image

Pour les championnats nationaux ce sera juste un screen des anciens vainqueurs et un screen des équipes qui composent actuellement la division.

Image

Image

Image


Image

L'Espagne ne fait pas partie de mes compétitions jouables donc seulement le palmarès ici.

Image


Image

Image

Image


Image

Image

Image


Image

Image

Image


Image

Image

Image


Image

Image

Image


Bon je pourrais en mettre d'autres mais ça n'aurait pas franchement de sens.

Image

Malheureusement pas de screen avec un message qui dit que je prend ma retraite :(

Voilà qui marque la fin de mon aventure derrière le rideau de fer. Mais rassurez vous, ce récit n'est pas terminé. Je reviendrai bientôt avec le même projet mais dans une autre région européenne. Merci à tous de m'avoir suivi jusqu'ici, et je vous dit à bientôt.
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
tiboloulou Réputation Mondiale Réputation Mondiale
Messages :
5843
Inscription :
26 Nov 2012
Localisation :
Lyon
Partie FM actuelle :
perles de FM

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

Eh beh, une page du football tchèque se tourne, et de la plus belle des manières ! Bravo à toi Jerzy, cette magnifique victoire 4-0 sur le PSG en clôture, c'est beau ! :oops:

Perso j'ai kiffé la rubrique "The Watch", j'espère que tu l'as reconduira par la suite ! :107:

Tu as déjà une idée de la direction que tu prendras pour la suite ? Je pense que tu vas quitter l'Europe, je me trompe ? :hooo:
Mes projets Co' :

Image


Image



Tiboloulou est :
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
tiboloulou Réputation Mondiale Réputation Mondiale
Messages :
5843
Inscription :
26 Nov 2012
Localisation :
Lyon
Partie FM actuelle :
perles de FM

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

Eh beh, une page du football tchèque se tourne, et de la plus belle des manières ! Bravo à toi Jerzy, cette magnifique victoire 4-0 sur le PSG en clôture, c'est beau ! :oops:

Perso j'ai kiffé la rubrique "The Watch", j'espère que tu l'as reconduira par la suite ! :107:

Tu as déjà une idée de la direction que tu prendras pour la suite ? Je pense que tu vas quitter l'Europe, je me trompe ? :hooo:
Mes projets Co' :

Image


Image



Tiboloulou est :
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
predator52 Réputation Nationale Réputation Nationale
Messages :
411
Inscription :
20 Juil 2013
Localisation :
Dijon
Partie FM actuelle :
Chaumont FC

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

Vraiment sympa ce récit, j'ai hâte de voir ce que tu nous migote pour la suite.
"Cooonnnntaaaact !!!!!!!!!!!"
https://www.youtube.com/watch?v=XZ-EOg38t1o
Avatar de l’utilisateur
slow-cheetah Réputation Mondiale Réputation Mondiale
Messages :
5660
Inscription :
15 Oct 2009
Localisation :
Haute-Savoie
Partie FM actuelle :
Vaduz

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

C'était un bon récit!

J'avais pas réalisé que t'avais formé autant de stoppeurs :17:
Bientot, Adrien Thomasson sera en equipe de France et Croix de Savoie sera sur le toit de l'Europe ! Vous verrez ;) enfin on sera peut-être remontés en Ligue 1 quoi ...

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Boonty Modérateur Modérateur
Messages :
6614
Inscription :
14 Juil 2011
Localisation :
Entrez un nom de ville ici
Partie FM actuelle :
Pelican FC

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

  • de Boonty
  • Jeu 19 Nov 2015 12:30
C'est la fin du rdp ou de ton épopée tchèque du coup ? :17:

Pas trop de surprises pour le moment dans ta rubrique sur les restes du monde mais c'est intéressant que tu la maintiennes :)
Avatar de l’utilisateur
Giodrogo Réputation Continentale Réputation Continentale
Messages :
603
Inscription :
29 Nov 2014
Localisation :
France
Partie FM actuelle :
BASSANO VIRTUS 55

Re: [FM15 - Behind The Curtain] Chapitre 3 Fin

donc tu clos de la meilleure des manières ton épopée Tchèque. Bravo !

on attend la suite avec la nouvelle aventure.
BASSANO VIRTUS 55 SOCCER TEAM - De la Corée du Nord à l'Italie en passant par la Belgique
Avatar de l’utilisateur
Jerzy En ligne Modérateur Modérateur
Messages :
14767
Inscription :
05 Juil 2007
Localisation :
Perth

Re: [FM15 - Po vdes si një dëshmor] Chapitre 4 - Présentatio

  • de Jerzy
  • Ven 20 Nov 2015 16:26
Bonjour tout le monde. J'étais supposé faire un trek dans les montagnes autour de Ohrid aujourd'hui mais il caille sa mère au niveau du lac du coup un peu la flemme d'aller me peler le jonc à 2000 mètres d'altitude (les problèmes des voyages quand on a pas de voiture). Bref, puisque je n'aurai pas Internet lors de mon séjour à Belgrade, je me suis dit que j'allais présenter la suite de ce projet.

Image

Tout d'abord merci à ceux qui ont commenté. Pour répondre à la question qui est revenue: non ce n'est pas la fin du récit. Mon nouveau "projet" démarre maintenant.

@slow-cheetah : Visiblement la République Tchèque sort pas mal de DC. J'en avais un potable chaque année, je n'ai gardé que ceux pouvant à terme m'apporter quelque chose.

Image

Comme certains d'entre vous l'ont remarqué, ça fait maintenant 10 semaines que je traine mes guêtres dans les Balkans. Et il est vraiment difficile de ne pas apprécier la région. Du coup, j'ai décidé de poursuivre ce récit dans la zone géographique Balkanique.

Les Balkans sont une des trois « péninsules » d'Europe du Sud, mais cette appellation traditionnelle est parfois contestée en l'absence d'un isthme : les géographes préfèrent le terme de « région ». Elle est bordée par des mers sur trois côtés : l'Adriatique et l'Ionienne à l'ouest, la mer Égée au sud et la mer de Marmara et la mer Noire à l'est. Au nord, on la délimite généralement par les cours du Danube, de la Save et de la Kupa. Cette région couvre une aire totale de plus de 550 000 km2 et regroupe une population de près de 53 millions d’habitants.


Image

On peut observer que l'aire totale ainsi que la population sont tous deux inférieurs aux chiffres que présente la France par exemple. Donc une zone assez restreinte géographiquement mais paradoxalement, voyager entre les pays/villes prend du temps. Beaucoup de routes de montagne, pas forcément en bon état. A titre d'exemple, le trajet entre Sarajevo et Kotor chiffre à 254 kilomètres. En bus, ça nous a pris la journée (départ à 8h du mat, arrivée à 17h).

On note sur la petite carte que dans cette définition, une partie du territoire italien (Trieste) est inclus. Naturellement, l'Italie n'est pas considérée comme faisant partie des Balkans et mon récit ne passera pas pas là.

Il existe d'ailleurs des définitions plus larges de la zone des Balkans, l'une d'entre elle consistant à prendre tout ce qui est au Sud d'une ligne virtuelle entre Trieste et Odessa. Celà inclut des pays comme la Hongrie, la Moldavie et l'Ukraine mais comme pour l'Italie, je ne vais pas m'emmerder avec ces pays là.

La zone des Balkans est multiculturelle. Une variété de langages y sont parlés. Les langages officiels des différents pays la composant (serbe, grec, bulgare, albanais et autres) mais aussi une variété de dialecte liés à certaines communautés vivant toujours dans la région (les dialectes roms ou les dialectes séfarades (les juifs chassés d'Espagne ayant trouvé refuge dans les Balkans au moment de l'Inquisition en 1492)).

Aussi, les religions monothéistes principales sont toutes présentes dans la région. La zone ayant tout à tout été occupée par les Grecs, les Romains, les Byzantins et les Ottomans, chacune de ces civilisation ayant laissé une trace à la fois culturelle, religieuse et architecturale.

Voilà pour une présentation sommaire de la zone. Passons maintenant aux championnats sélectionnés pour la suite de la partie. Puisque je suis allé dans quelques pays ici, il y aura des photos personelles et des anecdotes dans la présentation.

D'abord, les 5 championnats majeurs par ordre de force au coef UEFA actuel dans ma partie (qu'il est inutile de présenter en détail) : Angleterre, Espagne, France, Italie et Allemagne

Ensuite, deux championnats sont communs à la BDD que j'utilisais pour la partie communiste du récit :

Image

La Roumanie, en roumain : România, est un État d’Europe centrale, le 7e pays le plus peuplé de l’Union européenne et le 9e par sa superficie, soit 238 391 kilomètres carrés. Située en Europe centrale et orientale, sa géographie s'articule autour des Carpates, du Danube et de la mer Noire. Elle est frontalière de la Hongrie, de l'Ukraine, de la Moldavie, de la Bulgarie et de la Serbie.


Environ 6% du territoire roumain se trouve dans les Balkans. Je ne suis pas allé en Roumanie (et je n'irai pas) lors de mon trip donc je n'ai que peu de choses à dire sur le pays. Si je me vie à mon guide de voyage, l'un des attrait touristique du pays se trouve en Transsylvanie, dans la région de Sibiu et de Brasov ou il est possible (entre autres) d'aller admirer les fameux chateaux de la région. Pour le reste, je n'en sais pas plus.

Dans FM la sélection est actuellement 17 au classement FIFA et compte sur une belle petite génération. Le club dominant est le Steaua Bucarest qui a remporté 10 des 11 derniers championnats.

Image

La Bulgarie, en forme longue la République de Bulgarie (en bulgare България et Република България, translittération : Bǎlgarija et Republika Bǎlgarija), est un pays d’Europe du Sud-Est situé dans la péninsule balkanique. La Bulgarie couvre une partie du territoire de l'ancienne Thrace. Elle est bordée par la mer Noire à l'est, au sud par la Grèce et la Turquie, au nord par le Danube et la Roumanie, à l’ouest par la Serbie et la République de Macédoine.


Je suis allé en Bulgarie au nouvel an 2007, le jour ou le pays entrait dans l'Union Européenne. Je n'avais alors passé que quelques jours à Sofia. J'avais vu une ville avec une athmosphère intéressante avec un cout de la vie très bas. Je m'étais bien bourré la gueule avec des locaux (et locales) lors d'une soirée ou mon passeport français m'avait valu les avances d'au moins 5 gonzesses (pour autant que je me rappelle). L'ami slow-cheetah a passé plus de temps dans le pays récemment et devrait être en mesure de donner plus de précisions. Mon guide de voyage mentionne Sofia, Plovdiv, Veliko Tarnovo et toute la côte comme destination touristique intéressantes. L'intégralité du territoire bulgare se trouve dans les Balkans.

Le pays est 27e au classement FIFA ingame et le club dominant est actuellement Beroe bien que le champion en titre soit le Slavia Sofia.

Passons maintenant aux additions de la BDD en commençant par les pays ne faisant pas partie de l'ancien bloc Yougoslave.

Image

La Turquie, en forme longue la République de Turquie, en turc Türkiye et Türkiye Cumhuriyeti prononciation, est un pays situé aux confins de l'Asie et de l'Europe. Elle a des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan (Nakhitchevan), l'Iran, l'Irak (Gouvernement régional du Kurdistan) et la Syrie. Il s'agit d'une république parlementaire dont la langue officielle est le turc. Sa capitale est Ankara officiellement depuis le 13 octobre 1923. La Turquie est bordée au nord par la mer Noire, à l'ouest par la mer Égée et au sud par la partie orientale de la mer Méditerranée : le bassin Levantin. La Thrace orientale (Europe) et l'Anatolie (Asie) sont séparés par la mer de Marmara et les détroits du Bosphore à l'est et des Dardanelles à l'ouest (ces deux bras de mer forment ce qu'on appelle les Détroits).


Le paradoxe turc. Seule la partie européenne d'Istambul se trouve dans les Balkans mais avec 13 millions d'habitants dans cette petite zone, le turc est le langage le plus parlé dans les Balkans.

Là aussi, je n'ai pas visité le pays donc difficile de donner un avis. Je laisse soin aux personnes ayant visiter de faire des remarques si elles le souhaitent. Le guide touristique mentionne naturellement Istanbul, Izmir et pour ceux intéressés par la 1ere guerre mondiale: Gallipoli.

Ingame, la Turquie est 26e au classement FIFA et le championnat est dominé par Galatasaray qui n'a laissé échapper le titre que 3 fois depuis le début de la partie (18 saisons).

Image

La Grèce, en forme longue la République hellénique, en grec ancien et katharévousa Ἑλλάς / Hellás, en grec démotique Ελλάδα / Elládha et Ελληνική Δημοκρατία / Ellinikí Dhimokratía, est un État d’Europe du Sud et membre de l'Union européenne, situé dans l'extrême Sud des Balkans. Sa capitale et sa plus grande ville est Athènes.

La Grèce, d'une superficie de 131 957 km2 pour un peu moins de onze millions d'habitants, partage des frontières terrestres avec l’Albanie, l'Ancienne République yougoslave de MacédoineN 2, la Bulgarie et la Turquie et partage des frontières maritimes avec l'Albanie, l'Italie, la Libye, l'Égypte et la Turquie, cette dernière source de contentieux. La mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est, parties de la mer Méditerranée, encadrent le pays dont le cinquième du territoire est constitué de plus de 9 000 îles et îlots dont près de 200 sont habités. De plus, 80 % de son territoire est constitué de montagnes dont la plus haute est le mont Olympe avec 2 917 mètres.


Une destination touristique majeure dans le monde pour les fans d'histoire, de ruines mais aussi idéal pour ceux qui aiment aller à la plage et se reposer tranquillement sur l'une des nombreuses îles du territoire.

Je n'ai fait que Meteora sur le territoire grec mais je recommande. Il s'agit d'un haut lieu de la religion orthodoxe. Les Météores sont en fait un ensemble de pitons rocheux (26 en tout) au sommet desquels se trouvent des monastères littéralement perchés et dominant toute la vallée. Les monastères ne sont pas extrêmement intéressants en soit (hormis le plus grand, tout en haut) mais les paysages sont à couper le souffle (photos en spoiler)

Image Image

Image


D'ailleurs passer de l'Albanie à la Grèce a été un gros choc au niveau financier. On a beaucoup parlé de la crise grecque mais j'ai trouvé les prix très élevés là bas malgré le fait que j'y étais en basse saison. Pour le reste du pays, je ne peux pas en parler, n'y étant jamais allé.

Ingame, le pays est 32e au classement FIFA et l'Olympiakos écrase la concurrence (17 titres sur 18 possibles)

Image

L'Albanie, en forme longue la République d'Albanie (en albanais Shqipëria ou Republika e Shqipërisë [ɾɛˈpubliˌka ɛ ˌʃcipˈɾi:s], littéralement « pays des aigles ») est une république située en Europe du Sud, dans l’Ouest de la péninsule balkanique. Elle possède une façade maritime à l'ouest, bordée par la mer Adriatique et la mer Ionienne. L'Albanie partage également des frontières communes avec le Monténégro au nord, le Kosovo au nord-est, la Macédoine à l'est, et la Grèce au sud.

Le pays a un régime politique de type démocratie parlementaire, sa capitale est Tirana (421 286 hab. en 20112), sa langue officielle est l'albanais. L'Albanie fait actuellement partie de l'OTAN et a officiellement déposé, le mardi 28 avril 2009, à Prague, sa candidature pour faire partie de l'Union européenne. Cette candidature est reconnue par le Conseil européen depuis le 27 juin 2014. De nombreux albanophones vivent par ailleurs en dehors de ses frontières : dans les Balkans, l'albanais compte 7 millions de locuteurs ; des minorités albanaises autochtones existant dans les pays voisins3 ; d'autres communautés issues d'une émigration récente existent en Europe occidentale et aux États-Unis.


Les plus perspicaces auront noté que le schéma de couleur que j'utilise, le titre du récit ainsi que mon avatar sont des références directes à l'Albanie. C'est peu de dire que j'ai kiffé le pays comme pas permis. La nourriture est excellentes, les vins sont doux et sucrés, les gens sont curieux et souriants et leurs femmes sont bonnes. J'ai passé plusieurs aprem juste assis en terrasse (comme le font de très nombreux albanais) juste à regarder passer les culs.

Bien que n'étant pas grand, le pays a quelque chose à offrir à tous les types de touristes. Les randonneurs peuvent aller randonner dans les montagnes au Nord (ça, j'ai pas fait mais le bus qui allait au Kosovo passait dans la région et c'est à couper le souffle), les fans de farniente peuvent se reposer le long de la Riviera Albanaise qui descend jusque Saranda. Les fans d'histoire peuvent aller admirer les ruines greco-romaines de Butrinti ou d'Appolonia. Les fans d'architecture ottomane seront ravis à Berat et Gjirokastra tandis que les amateurs d'histoire médiévale trouveront leur bonheur à Kruja ou Shkodra. Enfin, les djeunz apprécieront la vie nocture extravagante de Tirana. Je ne me suis jamais autant éclaté le soir qu'à Tirana.

Le pays a une histoire chargée et marquée par de nombreuses périodes d'occupation (Greque, Romaine, Byzantine, Ottomane) ainsi qu'une période de communisme intense (de 1945 à 1992). Le pays était à l'époque ce que la Corée du Nord est aujourd'hui. Entièrement replié sur lui même. Le pays a également mauvaise réputation pour une raison ou une autre. De nombreux membre de ma famille (et celle de la Jerzynette) nous recommandaient vivement de ne pas aller en Albanie. Au final, l'expérience albanaise est pas loin d'être la meilleure de ma vie, les habitants sont d'une gentillesse incroyable (surtout dans le Sud) et je ne sais pas d'ou le pays tire cette sale réputation. En fait je me rends compte que les seules personnes qui recommandent de ne pas aller en Albanie sont ceux qui n'y sont jamais allés.

Je pourrais parler longtemps de l'Albanie mais ça ferait sûrement chier tout le monde. Du coup, quelques photos en spoiler.

Image Image

Image Image

Image


Ingame, l'Albanie est 58e au classement FIFA. EN championnat, 3 clubs se partagent les titres. Skanderbeu Korce, Flamutari et Tirana.

C'est tout pour les pays hors bloc yougoslave. Le reste des pays faisaient un jour partie de ce qu'était la Yougoslavie.

Image

La Slovénie, en forme longue la République de Slovénie, en slovène Slovenija et Republika Slovenija, est un pays d’Europe centrale et membre de l'Union européenne. Elle est bordée par la mer Adriatique, l’Italie, l’Autriche, la Hongrie et la Croatie.

Au xxe siècle, elle fait partie de la Yougoslavie avant d'obtenir son indépendance le 25 juin 1991. Elle est membre de l'Union européenne depuis le 1er mai 2004 et a rejoint la zone euro, puis l'espace Schengen en 2007.


Je n'ai pas grand chose à dire sur la Slovénie car le pays fait partie de l'espace Shengen et que pour des raisons de visa nous avons cherché à éviter les pays de Shengen (la Jerzynette n'a droit qu'à 3 mois et on va passer l'essentiel de ce temps en France).

Le pays a connu une brève guerre d'indépendance (10 jours) au moment de la séparation avec la Yougoslavie. Si quelqu'un a une anecdote à partager sur ce pays, faites le en commentaire.

Ingame le pays est 18e au classement FIFA et le championnat a été gagné chaque année par Maribor.

Image

La Croatie en forme longue la république de Croatie, en croate Hrvatska et Republika Hrvatska écouter, est un pays d'Europe du Sud qui s'étend de l'extrémité orientale des Alpes, sur ses confins au nord-ouest et des plaines pannoniennes au nord-est, jusqu'au littoral de la mer Adriatique au sud, en passant par le massif montagneux des Alpes dinariques au centre. Elle est entourée par la Slovénie, la Hongrie, la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro. Sa capitale est Zagreb et elle est membre de l'Union européenne depuis le 1er juillet 20135, de l'OMC (depuis 2000) et de l'OTAN (depuis 2009).


La Croatie est une destination touristique majeure en Europe depuis quelques années. Aussi, mon périple en Croatie a un peu ressemblé à un chemin balisé pour touristes. Zadar, lacs de Plitvice, Split et Dubrovnik. Et puis au milieu de tout ça, Sibenik. Et j'ai adoré cette ville. Située entre Zadar et Split elle est souvent oubliée par les touristes et c'est sûrement pour ça que j'ai adoré. Un endroit vraiment paisible ou il a été plus facile pour nous de parler à des locaux. La ville m'a fait un peu l'effet d'un petit paradis perdu pour les voyageur bien que la ville possède une cathédrale listée au patrimoine mondial. J'y ai aussi vu l'un des plus beaux coucher de soleil.

Petite anecdote, j'étais en train de lire sur la jolie petite plage en dehors de la vieille ville quand trois jeunes femmes (entre 20 et 25 ans) sont venus s'asseoir pas loin de moi. Deux d'entre elles avaient leurs maillots de bain mais pas la 3e. Elle est allée se baigner en tshirt blanc, sans soutif, et juste un tanga noir. Un superbe spectacle à sa sortie de l'eau. Et quand elle s'est changée, elle a enlevé son tshirt face à moi. Une bien jolie vue. En bon gentleman je lui ai donné ma serviette pour qu'elle puisse se couvrir.

En dehors de ça j'ai trouvé Dubrovnik un peu surévaluée. La hype Game of Thrones fait que la ville est énormément visitée mais je ne considère pas Dubrovnik comme la plus belle ville fortifiée que j'ai vu lors de mon trip. J'ai été plus impréssioné par Berat. Enfin, ce n'est qu'un sentiment personnel. En tout cas la vue depuis la montagne qui surplombe la vieille ville est absolument exceptionnelle.

Image Image

Image Image


Ingame le pays est 13e au classement FIFA et le championnat est outrageusement dominé par le Dinamo Zagreb

Image

La Bosnie-Herzégovine ou Bosnie-et-Herzégovine5,6, en bosnien, serbe, croate et serbo-croate Bosna i Hercegovina, dans l'alphabet cyrillique serbe Босна и Херцеговина, est un État d'Europe du Sud situé dans la péninsule des Balkans. Elle est entourée de la Croatie, de la Serbie et du Monténégro, et a une petite ouverture sur la mer Adriatique.


D'abord un petit point sur le nom du pays. Le pays est composé de deux régions : la Bosnie et l'Herzegovine. Le nom du pays peut laisser penser que Herzégovine est un adjectif pour désigner la Bosnie mais non. Bref la Bosnie est le pays ayant souffert le plus lors des guerres balkaniques des années 90. C'est en partie du à un accord tacite entre les serbes et les croates pour se partager la Bosnie entre leurs territoires. Les Bosniens ont dont fait face aux Croates et aux Serbes lors du conflit.

J'ai vu un pays qui n'est toujours pas entièrement remis de la guerre et c'est particulièrement visible à Mostar. De nombreux bâtiments sont toujours en ruine et il existe toujours une très forte division entre les communautés bosniaques et croates de la ville (que la rivière sépare en deux). Deux administrations, deux systèmes éducatifs, deux polices différentes, etc. Un sondage estime même que 80% des croates de Mostar n'ont jamais vu le fameux pont qui enjambe la rivière. Celà revient un peu à dire qu'un large pourcentage de parisiens n'ont jamais vu la Tour Eiffel. Même s'il n'y a plus trop de tensions en ce moment, la population reste extrêmement divisée.

Sarajevo est une bien belle ville, vivante avec des habitants qui remplissent parfaitement leur devoir de mémoire quant aux horreurs des années 90. Ne nombreux guides proposent de visiter la ville avec une forte insistance sur le Siège de Sarajevo. Mes 4 jours là bas ont donc été très instructifs mais aussi difficiles, surtout lors de la visite de l'exposition mémorial sur Srebrenica. J'ai laissé un peu de ma foi en l'humanité là bas.

Sarajevo est construite toutefois sur des valeurs de respect et en l'espace de 400 mètres il est possible de voir une église catholique, une orthodoxe, une mosquée et une synagogue.

En dehors de ça le pays est très montagneux avec des paysages à couper le souffle surtout en Herzégovine.

Image Image

Image Image

Image


Ingame le pays est 44e au classement FIFA et le championnat est vaguement dominé par Zelejnicar même si 6 clubs se partagent les titres depuis le début de la partie. Le champion en titre est Zrinjski.

Image

Le Monténégro (en monténégrin Crna Gora, en cyrillique Црна Гора, prononcé [ˈt͡sr̩̂ːnaː ˈɡɔ̌ra] Prononciation du titre dans sa version originale Écouter) est un pays des Balkans, en Europe du Sud, bordé par la mer Adriatique et frontalier de la Croatie, de la Bosnie-Herzégovine, de la Serbie, du Kosovo3 et de l'Albanie. Les villes principales sont la capitale Podgorica (Titograd de 1945 à 1992) avec 170 000 habitants, Nikšić (75 000) et Pljevlja (37 000). L'ancienne capitale royale est Cetinje qui détient également le titre de « capitale du trône » (prestonica).


Du Monténégro je n'ai fait que la baie de Kotor. Les paysages sont absolument à couper le souffle mais je n'ai pas trouvé les gens très ouverts. Le Monténégro est dernièrement devenu une destination populaire et j'ai clairement l'impression que ça les fait un peu chier. Ca s'arrangera peut être avec le temps.

En tout cas, la montée du mur de Kotor vers la forteresse est un must-do. Très physique (1500 marches raides sur une distance de 1.5 km) mais la vue tout en haut vaut bien le déplacement.

Image Image


Le pays est 35e au classement FIFA et le championnat est dominé par Sutjeska.

Image

La Macédoine, en forme longue la République de Macédoine (en macédonien : Македонија et Република Македонија), est un État d'Europe du Sud situé dans la péninsule des Balkans. Elle est l'un des États successeurs de la République fédérative socialiste de Yougoslavie, vis-à-vis de laquelle elle a déclaré son indépendance en 1991. Elle est membre des Nations unies depuis 1993, mais à la suite d'un différend sur son nom avec la Grèce, elle a été admise sous le nom provisoire d'Ancienne République yougoslave de Macédoine ou Ex-République yougoslave de Macédoine, abrégé en ARYM (Поранешна Југословенска Република Македонија)


Comme le mentionne la citation, il y a des tensions entre la Grèce et la Macédoine concernant l'appellation même du pays. Historiquement, la Macédoine était un royaume hellénique et les grecs considèrent que les actuels macédoniens étant slaves, ils n'ont pas à avoir de prétention sur la Macédoine antique et la culture et héros qui en sont issus. Les Macédoniens eux, estiment que géographiquement c'est le même pays et même que tout le Nord de la Grèce aurait du leur revenir au moment des découpes des frontières dans les années 1910.

Du coup la Grèce bloque l'entrée de la Macédoine dans l'UE et dans l'OTAN et ce, tant que la Macédoine ne changera pas de nom. Diverses propositions ont été faites du côté grec tel que la République de Vardarie, la Slavomacédonie ou même la République de Macédoine du Nord. Les Grecs veulent que les Macédoniens admettent qu'ils sont un peuple slave et non les descendants du royaume héllénique.

Ce malentendu se poursuit même jusqu'aux héros nationaux. La Mécédoine clamant pour elle Philippe le Second et surtout son fils, Alexandre le Grand. Skopje a fait construire une statue géante d'Alexandre en centre ville. Les grecs ont répondu en entamant la création d'une statue d'Alexandre encore plus grande à Thessalonique. Bref, moi ça me fait marrer un peu tout ça même si au final la situation nuit aux Macédoniens qui ont tout à gagner à entrer dans l'UE.

L'autre personne célèbre née à Skopje est Mère Teresa. Mais là aussi, son image est contestée par les Albanais qui disent que même si elle est bien née à Skopje, ses parents étaient Albanais.

Sinon Skopje est une ville bien étrange qui vaut toutefois le détour. La ville est en train de financer la construction de bâtiments et de statues pour un cout pharaonique (la statue d'Alexandre a couté 13 millions) et c'est très très étrange de se ballader dans les rues et de voir une architecture qui ne colle vraiment pas avec le paysage. Comme l'a dit notre guide, Skopje a fait construier une arche de triomphe alors qu'ils n'ont jamais triomphé de quoi que ce soit. Bref, on a un peu l'impression de se ballader à Disneyland.

Un séjour en Macédoine se doit de comporter une étape à Ohrid. La région est absolument magnifique.

Image Image

Image Image


Le pays est 73e au classement FIFA et le championnat est dominé par Rabotnicki et Vardar

Image

La Serbie, en forme longue la République de Serbie, en serbe latin Srbija et Republika Srbija, en serbe cyrillique Сpбија et Република Сpбија, est un État de l’Europe du Sud, qui fait partie des Balkans occidentaux et de l’Europe centrale ; son régime politique est de type démocratie parlementaire monocamérale. La Serbie est frontalière de la Bosnie-Herzégovine, de la Croatie, de la Hongrie, de la Roumanie, de la Bulgarie, de la République de Macédoine, du Kosovo (que la Serbie ne reconnaît pas) et du Monténégro. Sa capitale est Belgrade.

Les populations slaves, dont les Serbes, s’y installèrent au début du viie siècle dans la région des balkans. Au Moyen Âge, un puissant État serbe se constitua progressivement, qui atteignit son apogée au xive siècle, sous le règne de Stefan Dušan. Aux xive et xve siècles, la Serbie fut progressivement conquise par les Ottomans et le pays resta en leur possession jusqu’au xixe siècle


Pas grand chose à dire sur la Serbie puisque je n'y vais que demain.

Le pays est 28e au classement FIFA et le championnat est dominée par l'Etoile Rouge et le Partizan.

Et tout ça me donne une base de données d'environ 80000 joueurs.

Enfin un petit mot pour un pays qui n'est pas encore reconnu par tout le monde et qu'il est impossible de jouer dans le jeu (ils ne sont de toute façon pas affiliés à l'UEFA ou la FIFA)

Image

Le Kosovo (en albanais : Kosova ou Kosovë, en serbe Kosovo, Косово), en forme longue la République du Kosovo (en albanais : Republika e Kosovës, en serbe : Republika Kosovo, Република Косово), également appelé officiellement par les autorités serbes Kosovo-et-Métochie (en serbe, Kosovo i Metohija, Косово и Метохија)7, est une république, reconnue par une partie de la communauté internationale, située en Europe du Sud-Est, plus particulièrement dans les Balkans (ou péninsule balkanique) et en Ex-Yougoslavie. Déclaré indépendant depuis 2008, le Kosovo a pour capitale Pristina.


Le pays partage énormément de chose avec l'Albanie: la langue, la culture, les héros et le mode de vie. Pour ainsi dire, les kosovars se considèrent d'abord comme Albanais. Le Kosovo est également la principale source de tension entre Serbes et Albanais avec un point culminant franchi en 2014 avec l'épisode du drone à Belgrade. Le mec qui dirigeait le drone est d'ailleurs un héros national en Albanie et au Kosovo et dans les boutiques de souvenir j'ai vu un tshirt représentant le fameux drone.

J'ai passé une petite semaine là bas et les mecs vivent vraiment à la cool. Tous à boire du café toute l'aprem. Puis les rues se vident vers 16h30, ils rentrent chez eux pour manger et ressortent (le week end en tout cas) vers 22h.

Je m'attendais aussi à voir un pays marqué par la guerre récente mais tout a été reconstruit et il est quasiment impossible de voir qu'une guerre à eu lieu là bas il y a 15 ans. Seuls les édifices Serbes (églises, administration) sont lourdement gardés par des hommes en arme sans que je puisse déterminer leur appartenance (police, armée, OTAN ...). Les Serbes au Kosovo vivent assez retranchés dans leurs quartiers et ne sortent que très peu ce qui limite le risque de tension entre les différentes communautés. Le pays est composé à 92% d'Albanais ...

Image

J'ai choisi d'incarner un personnage légendaire pour ce récit: Gjorgj Kastrioti plus connu sous le nom de Skanderbeg.

Image

Gjergj (Georges en français) Kastrioti (6 mai 1405 - 17 janvier 1468) est un seigneur d'origine albanaise2,3, du xve siècle considéré comme un héros national albanais pour sa résistance à l'Empire ottoman.

Gjergj (Georges en français) Kastrioti (6 mai 1405 - 17 janvier 1468) est né à Lezhë, son père était le seigneur albanais Gjon Kastrioti et sa mère Vojsava une princesse (Albanaise) de Macédoine4,5Son père, seigneur de la moyenne Albanie, avait été obligé par les Ottomans de payer un tribut à l'Empire. Pour s'assurer de la loyauté de ses dirigeants régionaux, le sultan avait l'habitude de prendre leurs enfants en otage et de les élever à la cour ottomane. En 1423, Gjergj Kastrioti et ses trois frères furent emmenés par les Turcs. Il suivit l'école militaire de l'Empire ottoman et remporta plusieurs victoires militaires en Europe pour le compte des Turcs. Skanderbeg rejeta ensuite l'islam et devint défenseur de la chrétienté dans les Balkans.

Le surnom de Skanderbeg est d'origine turque : les Ottomans l'appellent Iskander Bey, c'est-à-dire « prince Alexandre », en référence à ses talents de chef militaire qui leur évoquent Alexandre le Grand. Par translittération, ce surnom est devenu Skënderbeu en albanais, Skanderbeg en allemand et en français.


Skanderbeg est le héros national Albanais. Comme mentionné dans la citation il a d'abord été enlevé par les Ottomans, s'est converti à l'Islam avant de s'enfuir, se reconvertir au catholiscisme et résister aux Ottomans pendant 25 ans depuis son chateau de Kruja. L'histoire est naturellement mystifiée par les Albanais. Il y a pas mal de statues de lui dans la région. La principale étant dans le centre ville de Tirana sur la place principale (qui porte aussi son nom). Il y a également une statue de lui dans son fief, à Kruja. L'avenue principale de Pristina au Kosovo a également sa statue de Skanderbeg. Enfin, à Skopje il y en a une aussi même si elle n'est pas du tout mise en évidence (dans un coin paumé et quand je dis coin, c'est littéralement un coin faisant face à rien dans un angle entre deux immeubles).

Notez aussi que le drapeau albanais correspond en fait au blason de la maison Kastrioti.

Il est surtout connu pour sa résistance et sa capacité à fédérer autour de lui. Son chateau étant assez facile à défendre, je vois en lui plus un modèle de persistance qu'un réel génie militaire. C'est pourquoi, je fais de lui un entraîneur en survêtement.

Je pars avec une expérience de joueur du dimanche sans aucun diplôme.

Image

L'objectif dans un premier temps sera d'arriver à la tête du club nommé après lui: Skenderbeu Korce et d'aller gagner la LDC avec. Entre temps, peu importe, je prendrai de l'expérience là ou je peux la trouver.

Sinon ça sera je pense un peu le même genre de récit qu'auparavant. Des joueurs africains et brésiliens pour progresser avant de revenir vers des joueurs locaux quand l'occasion se présentera.

Mais pour débuter, n'importe quel club fera l'affaire.

Image

J'ai simulé une saison pour mettre à jour la BDD donc c'est finir pour Auda et Aktobe, je ne suis plus en mesure de donner de leurs nouvelles. En revanche j'ai gardé le championnat Tchèque pour avoir un oeil sur Mlada Boleslav. Et voici comment ils ont géré leur 1ere saison ...

Image

Comment démanteler la meilleure équipe du monde ... 160 millions récoltés et 102 millions investis derrière. Ils sont parvenus à conserver le titre de champion (avec 70 points seulement) et sont tombés en 1/8e de finale de la LDC contre le Real.

Et en début de nouvelle saison ils ont déjà vendu Silny. mon héritage ne tiendra pas très longtemps je le crains.

Image

C'est tout pour aujourd'hui. Je vous retrouve très bientpôt pour vous présenter mon tout nouveau club. D'ici là, prenez bien soin du rock & roll.
Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
predator52 Réputation Nationale Réputation Nationale
Messages :
411
Inscription :
20 Juil 2013
Localisation :
Dijon
Partie FM actuelle :
Chaumont FC

Re: [FM15 - Po vdes si një dëshmor] Chapitre 4 - Présentatio

J'ai bien aimé ta présentation des différents pays avec tes anecdotes personnelles. Ca donne des idées pour les prochaines vacances.
Si j'ai bien compris tu vas démarrer au chômage?
Je suis dépité de voir que ton ancien club va disparaitre du paysage européen en peu de temps...

Bon courage.
"Cooonnnntaaaact !!!!!!!!!!!"
https://www.youtube.com/watch?v=XZ-EOg38t1o
Répondre
  • 434 messages
  • Page 13 sur 37
1 ... 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16 ... 37
articles en relation rép. vus dernier message

[FM16 - VAFC] L'enfer du Nooooord ! - Saison 8 2/2

  • de Acid59
  • Dim 03 Avr 2016 11:30
38 3957 de Acid59

Ven 01 Juil 2016 18:01

[FM15 MHSC] Saison 3 - FIN DE SAISON

  • de sebiche
  • Ven 17 Juil 2015 23:01
25 1592 de sebiche

Mer 29 Juil 2015 23:00

[FM15: A.C-R, S3] Mi-saison.

38 1967 de cortex160

Mar 14 Avr 2015 12:51

Re: [FM15 - FC Rouen] fin de saison S2

27 2220 de RouenFans

Ven 07 Aoû 2015 17:18

[FM15] Arin Luzien [Fin Saison 10]

  • de Tatoo67
  • Ven 20 Fév 2015 18:20
47 2228 de Pozka42

Lun 09 Mar 2015 17:24

Qui est en ligne

  • Au total il y a 0 utilisateur en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 0 invité

(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 10 dernières minutes)

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités