Chane Youtube Football Manager

[FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

Répondre
1, 2
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

[FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Mer 19 Avr 2017 15:06
IMPACT DE MONTRÉAL / CANADA - BIS

Préambule

L'INTRODUCTION EST IDENTIQUE AU PRÉCÉDENT SUJET, MAIS VOUS POUVEZ LE RELIRE SI VOUS LE DÉSIREZ.

Après un premier essai infructueux avec l'équipe de mon coeur et mon pays d'adoption, après une tentative en Angleterre tôt avortée, je reviens à Montréal pour y faire briller l'Impact et vous faire découvrir, pour certains, la MLS.


* * *



Ceux qui me connaissent déjà connaissent un peu mon histoire : j’ai immigré au Québec en 2002, en provenance de Belgique où j’ai grandi, à l’ombre d’un lion dans la campagne brabançonne, quasi sur la morne plaine chère à Victor Hugo. Mes racines sont belges, mais aussi françaises et sud-africaines, même si j’ai grandi dans la peau d’un Belge, à la réflexion.

Fan de Football depuis le plus jeune âge, supporter du Standard de Liège à l’école primaire, où seuls deux choix existaient (Standard de Liège et Anderlecht), je me suis épris du club de Bruges par la suite, sans doute influencé par mon Afrikanerdom flamandophile.

Aujourd’hui, adulte, installé dans l’hiver québécois quasi perpétuel, cet hiver qui dure quasi six mois, à 250 km au Nord-Est de Montréal, je me suis pris d’amour pour l’Impact de Montréal depuis son accession à la Major League Soccer en 2012. Pendant dix ans, entre 2002 et 2012, je m’étais un peu éloigné de ce sport pour m’intéresser davantage au Hockey (sport national québécois) et au baseball (un sport qui gagne à être connu), mais une fois le Soccer de haut niveau de retour dans ma cour, j’y ai succombé.

"La MLS, de haut niveau", diront certains avec un sourire moqueur… En tout cas, elle progresse à pas de géants. Les Américains ont bien des défauts, mais quand ils décident de développer, ils développent vite et sont efficaces.

C’est donc dans cette optique que je commence cette aventure : placer l’Impact de Montréal parmi les tout grands clubs de la MLS et envoyer le Canada à la Coupe du Monde de 2022 ! Hé oui, c’est déjà trop tard pour 2018…


Image


Image



État de la partie

Je n’ai pas voulu surcharger le jeu de championnats inutiles. On y va avec 5 championnats : MLS, Mexique (2 divisions), Belgique, France (2 divisions) et Angleterre. La BDD 17.3 est étendue, avec l’ajout de tous les joueurs de réputations continentale et nationale pour l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud et l’Europe ainsi que pour la Corée du Sud et l’Afrique du Sud. Enfin, tous les joueurs de nationalité canadienne et américaine ont aussi été ajoutés.

L’épopée commencera en décembre 2016. Je sauterai la Draft d’expansion puisqu’elle n’a plus lieu d’être mais passerai par la Superdraft 2017, même si cette dernière IRL a déjà été incluse dans les effectifs. Deux Superdrafts cette année pour le prix d’une quoi: IRL et IVL !


Politique de l’équipe

Montréal est le club francophone de la MLS, il va de soi que je compte bien tout faire pour qu’il conserve cette spécificité. Évidemment, en MLS, il est totalement impossible de se passer des joueurs américains puisque les places d’étrangers sont limitées. Les Canadiens sont en outre bien trop rares pour combler plus de quelques places, et je ne parle pas des Québécois.

Donc, il va de soi qu’il y aura des Américains à Montréal, mais je compte donner la chance aux Canadiens, et si possible à des Québécois, essentiellement parmi les joueurs formés à l’Académie de l’Impact. Ensuite, pour les joueurs étrangers, je compte prioriser la venue de joueurs belges et français, et ensuite de francophones (Suisse, Afrique…), sans oublier les Italiens bien sûr, puisque le propriétaire est lui-même descendant d’immigrants siciliens. Je conserve aussi un œil très attentif sur mes amis Sud-Africains, véritable réservoir à pépites et sur les Sud-Coréens (j’ai entraîné Jeju United récemment). Enfin, Mexique et Colombie restent deux communautés importantes en nombre au Québec, tout comme les Ukrainiens, je compte en tenir compte. Aussi, que ferait la MLS sans ses innombrables Argentins ? Pour finir, impossible de couper le lien entre le Canada et l’Angleterre.

Québec – Canada – USA – Belgique – Italie – France - Afrique du Sud – Angleterre - Pays francophones – Mexique, Colombie et Ukraine – Argentine – Corée du Sud.


Compétitions Nord-Américains

MLS : quatre trophées disponibles

Trophée des supporters (Supporter’s Shield) : le classement général, deuxième trophée de la saison en importance.
Classement de Conférence : le premier de chaque conférence (Est et Ouest) obtient son ticket pour la CLAN (Champions League d’Amérique du Nord, ou CONCACAF Champions League).
Titre de Conférence : le vainqueur des Play-Offs de chaque Conférence.
La MLS Cup : le match entre le champion de chaque Conférence, la Grande-Finale en un mot, le Superbowl du Soccer ; le vainqueur obtient aussi son ticket pour la CLAN.

U.S. Open Cup

Coupe au format classique entre les équipes américaines, sans aller-retour. Le vainqueur gagne le 4e ticket pour la CLAN.

Championnat canadien

Les trois clubs canadiens qui jouent en MLS ne peuvent pas se qualifier pour la CLAN via le championnat ou les Play-Offs, et ils ne jouent évidemment pas la U.S. Open Cup. La seule et unique manière de se qualifier pour la CLAN est de gagner le championnat canadien, qui se joue chaque année entre les trois ténors du pays plus un club de NASL qualifié (Edmonton ou Ottawa).

Il s’agit d’une coupe qui se joue en aller-retour : demi-finales plus finale.


Objectifs

Bien entendu, l’objectif premier est de construire une magnifique équipe aux accents francophones et en lien avec la géographie, mes origines et celles du propriétaire.

Que serait une belle équipe sans trophée cependant ? Pas grand-chose…

CLAN : gagner la coupe continentale est extrêmement difficile, car les meilleurs clubs mexicains sont présents (Monterrey, Pachuca, América, Tigres…) et ils jouent dans une autre division. Cela dit, avec un peu de patience et de flair, on peut rivaliser. Je l’ai déjà gagné par le passé, avec Atlanta United sur le 2017 et avec l’Impact sur des versions précédentes. Mais c’est toujours très difficile.

Championnat canadien : à gagner chaque année. La MLS fait relâche dans mon esprit quand les matches de coupe arrivent, car c’est la seule porte d’entrée pour la CLAN, et Toronto est un adversaire très très coriace. En effet, comment gagner la CLAN si on échoue à se qualifier ?

MLS – Saison régulière : le trophée des supporters me paraît abordable, mais attention  car les équipes sont proches les unes des autres, et celles qui sortent du lot peuvent poser beaucoup de problèmes. Malgré tout, sur 34 matches, si on est régulier et qu'on a une bonne profondeur d'effectif, on a de bonnes chances de briller.

MLS – Play-Offs : le minimum est de se qualifier, soit terminer parmi les six premiers de notre Conférence (Montréal joue à l’Est). Une fois rendus là, c’est un peu un coup de dés. On joue contre des bonnes équipes et aussi des équipes en forme, donc prudence… Et c’est rarement le favori qui gagne la MLS Cup…


Montréal et le Québec

Pour vous situer notre environnement…

Le centre-ville vu du Vieux-Port
Image

Montréal la nuit, du Mont-Royal

Image

Le circuit Gilles-Villeneuve, sur lequel j’ai roulé… avec une Buick !

Image

Le Casino
Image

Le Mont-Royal
Image

Le Vieux-Montréal
Image

Place Jacques-Cartier
Image

Pont Jacques-Cartier
Image


Québec (ma ville d’adoption)

Le château Frontenac
Image

Les chutes de Montmorency en hiver
Image

Le Petit-Champlain
Image


Les stades

Nous évoluerons au stade Saputo, du nom du propriétaire de la franchise, Joey Saputo, l’héritier d’un empire fromager québécois fondé par son grand-père Giuseppe et son père Lino en 1957. Quelle réussite pour ces descendants d’un immigrant arrivé au pays en 1950. Saputo, tout bon Québécois a ça dans son frigo, moi le premier…


Image

Image

Comme on le voit sur la deuxième photo, le stade Saputo est situé au pied de la tour penchée (la plus haute du Monde) du stade Olympique hérité des J.O. de 1976. C’est un stade couvert qui sert généralement du 15 novembre au 15 avril, mais nous n’y jouerons malheureusement pas dans FM17. Les hivers sont longs au Québec, on ne voit d’ailleurs pas encore le gazon alors que nous sommes en avril demain, c’est dire…

Le stade Olympique est un gouffre financier que beaucoup de Québécois détestent, un stade hérité d’une autre époque qu’on conserve faute de mieux, avec une pointe de nostalgie, pour rappeler que Montréal fut, il y a plus de 40 ans, le centre sportif du Monde pour quelques semaines.

Image
Publicité
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Mer 19 Avr 2017 18:58
IMPACT DE MONTRÉAL / CANADA - BIS

Préambule

Il s’agit d’une nouvelle partie, sur les mêmes bases que la précédente, donc il y a du changement en fin de saison 2016.


Mark-Beaubien

J’aurai deux casquettes : celle du coach fédéral et celle de coach de l’impact.


CANADA

Au niveau de l'équipe nationale, nous sommes déjà éliminés des qualifications pour la coupe du Monde russe. Mon objectif sera, bien sûr, de construire une bonne équipe et de nous qualifier pour 2022. Entre-temps, il faudra aussi briller en Gold Cup et – qui sait – espérer se qualifier pour la Copa America.

C’est beau de rêver, il y a beaucoup de travail car on va perdre quelques excellents joueurs d’ici 2022, il faudra reconstruire avec des jeunes et – pourquoi pas – avec des naturalisés. Dans les deux cas, il y a de très bons prétendants.


IMPACT DE MONTRÉAL

Je débarque dans une équipe qui est dans le creux de la vague, en terminant 16e sur 20 au Supporter’s Shield, accrochant le 9e rang de la Conférence Est, donc en-dehors des Play-Offs. En plus, si on regarde l’effectif montréalais, cela saute aux yeux que le tout est très vieillissant, à l’image du capitaine, Patrice Bernier, 37 ans. C’est d’ailleurs l’effectif le plus vieux, en moyenne, de la ligue. Il va donc falloir reconstruire sur de bonnes bases pour le futur.

La question maintenant : est-ce qu’on s’y attelle tout de suite ou bien on attend un an de plus ? Nous y reviendrons.


Structure du récit

Je posterai un résumé tous les mois environ, avec un rapide résumé des rencontres jouées, le classement et les transferts, sans oublier la rubrique « Le mot du coach. »


Fin de saison 2016

Comme mentionné ci-dessus, malgré un effectif équilibré et expérimenté, mon prédécesseur n’est pas parvenu à accrocher le wagon des Play-Offs. Une désillusion pour le club qui a pourtant les moyens de briller. Évidemment, le niveau général de la compétition est relevé, plus que les Européens pourraient parfois le penser.

Montréal a terminé au 16e rang :

Image

Lors des Play-Offs, ce sont les Sounders qui ont tiré leur épingle du jeu, en remportant la Conférence Ouest et la grande finale (MLS Cup) contre le vainqueur de l’Est : Chicago.

Image

Comme c’est souvent le cas, les vainqueurs de chaque conférence lors de la Saison Régulière ont peiné à confirmer lors des Play-Offs : le New York Red Bulls a été éliminé en demi-finale de Conférence par Orlando City et Portland par Seattle, en finale de Conférence.

Pour sauver sa saison, l’Impact aurait pu remporter le championnat canadien, mais il a malheureusement échoué en finale, nous privant cette année de CLAN.

Image


L’Impact de Montréal en 2017

Avec un bilan 2016 plutôt négatif, sauf financièrement, les dirigeants ne mettront pas trop de pression sur l’équipe. Pas de grosses attentes, pas de confirmation, pas de compétition continentale : le moment est idéal pour reconstruire dès cette année. C’est donc cette direction que je prendrai.

Pour ce faire, nous pourrons nous appuyer sur des infrastructures de bonne qualité, mais loin d’être exceptionnelles pour la ligue.

Image


L’effectif 2016

Deux récompenses au terme de la saison 2016 :

La vedette, le JD, le Joueur-Désigné de l’Impact est Ignacio Piatti, un Argentin de 31 ans qui s’est placé dans le Onze de l’année de la MLS. C’est un excellent joueur, toujours un des meilleurs de la MLS, mais il a une faiblesse gênante : il est très fragile. Mon premier avis serait de le conserver, mais il est suivi par des clubs autrement plus riches que Montréal, en Chine et au Mexique.

Le Onze de l’année 2016 de la MLS
Image

Le jeune espoir de l’équipe est un Canado-Ivoirien : Jean-Yves Tabla. Il est arrivé sur le podium au classement du Rookie de l’année de la MLS. Preuve qu’on peut avoir de très grandes attentes de la part de ce joueur, que j’ai déjà inclus également dans Team Canada évidemment. Je verrais d’un mauvais œil que la fédération ivoirienne vienne le débaucher sous mon nez.

Pour donner une idée des forces disponibles, voici les statistiques de 2016 :

Image

Les principaux ont répondu présent : Laurent Ciman, Nacho Piatti, Marco Donadel, mais le gouffre se creuse vite ensuite. Il y a le Franco-Canadien Wandrille Lefèvre qui a surpris cette saison en défense centrale.

Je suis cependant surpris, car il y a du talent dans cette équipe, à l’instar de Bernardello. Mon prédécesseur a clairement raté quelque chose. À moi de faire mieux !


Rajeunissement de l’effectif - Départs

J’ai donc décidé de rajeunir fortement l’effectif, notamment en me débarrassant de cinq trentenaires : Mapp (32), Donadel (33), Kronberg (33), Oduro (31) et Piatti (32).

Mapp, Donadel et Piatti ont un point commun : ils sont souvent blessés. Si les deux premiers restent en MLS (respectivement Salt Lake et Columbus), Nacho nous quitte pour le club mexicain de Tigres en échange de $3.1M.

Image

Image

Dominic Oduro est une flèche : sa principale qualité est la vitesse et l’accélération. Avec l’âge, évidemment, cela diminue. Ses meilleures années sont derrière lui, il nous quitte pour D.C. United.

Eric Kronberg, la doublure au but, nous quitte aussi, direction le Galaxy de Los Angeles.


Arrivées

Deux axes de recrutement : des Canadiens, dont quelques Québécois, et des jeunes. Sans oublier quelques joueurs plus expérimentés qui peuvent encadrer tout ça.

Nous y reviendrons au fur et à mesure lors de la présentation de l’équipe, qui suivra bientôt.
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Jeu 20 Avr 2017 14:48
AVANT-SAISON 2017

Superdraft 2017

Montréal ayant terminé au 16e rang sur 20, donc au 5e rang en partant du bas, nous obtenons le 5e choix de Superdraft au 4 tours, soit les 5e, 25e, 45e et 65e choix. Cependant, cette année, la ligue a accepté deux nouvelles franchises en son sein : Minnesota United et Atlanta United. Ces deux équipes obtiennent donc les deux premiers choix, et nous passons à 22 choix par tour. L’impact obtient donc les 7e, 29e, 51e et 73e choix.

L’expansion est exceptionnelle et n’arrivera que cette année. Si cela vous intéresse, j’ai relaté une partie avec Atlanta United avec tout le processus d’expansion sur un autre forum. Je vous fournis le lien sur demande. :)

Aux quatre choix montréalais, il faut ajouter les choix que j’ai obtenus par échange en provenance d’autres équipes.

Le transfert de Justin Mapp au Real Salt Lake m’a donné 5e choix de 3e tour du RSL, soit le 49e choix au général, en plus d’un choix de 4e tour pour 2019.

Pour Marco Donadel, nous avons obtenu de Columbus le choix de 2e tour pour 2019, en plus de la somme de $125K d’allocation générale (qui sert surtout à augmenter le plafond salarial).

Le départ de Kronberg à L.A. fut sans compensation.

Enfin, le transfert de Dominiuc Oduro nous a rapporté le 11e choix des 3e et 4e tour, soit les 55e et 77e choix au général.

Sept choix donc : 7e, 29e, 49e, 51e, 55e, 73e et 77e. Nous pourrons repêcher, en un mot, 7 Regens parmi une foule de joueurs. Il ne faut pas se faire d’illusion cela dit. S’il y a quelques perles certaines années, ce n’est pas toujours le cas. Il y a cependant toujours des joueurs qui peuvent devenir bons, y compris tard dans la Superdraft.

Pour info, et parce que cela me rend fier, mon meilleur pick fut un milieu défensif du nom de Mike Madrigal, repêché avec Montréal en 2013 sur l’opus de la même année. Après 5 saisons exceptionnelles à l’Impact, il a rejoint Porto pour $12M. Deux ans plus tard, il rejoignait le Barça pour $30M, où il était toujours quatre ans plus tard. Je l’avais repêché comme 6e choix. Comme quoi, il y a de gros espoirs parfois. Débusquer les meilleurs est assez simples, mais trouver celui qui cassera la baraque, c’est autre chose.

Pour revenir à la Superdraft de 2017, il n’y avait rien de vraiment exceptionnel à première vue. Mes choix apparaîtront lors de la présentation d’effectif.


Présentation de l’effectif


Après la date d’enregistrement, fin février, il y a toujours une Draft pour repêcher les joueurs libérés par leur club. En MLS, vous ne voulez plus d’un joueur ? Vous le libérez avant la saison sans compensation. Le joueur devient alors disponible pour la Draft des joueurs libres de mars.

Des clubs libèrent souvent des joueurs inutiles, mais aussi parfois de très bons joueurs qui ne rentrent plus dans le plafond salarial. On peut donc y faire de bonnes affaires, de très bonnes affaires parfois, à condition d’avoir conservé de la place dans l’effectif et dans le plafond salarial pour les accueillir.

Pour rappel, l’effectif en MLS ne peut comporter plus de 28 joueurs, avec un maximum de 6 Juniors et de 3 Joueurs-Désignés. Il peut aussi y avoir un maximum de 8 joueurs ne comptant pas pour le plafond salarial : ce sont les Juniors (Rés), les Génération Adidas (GA), les Senior au salaire minimum (SSM) et les joueurs formés au club (FC). Si le nombre de 8 est dépassé, le salaire des SSM excédentaires comptent.

Génération Adidas : les GA sont des joueurs qui se font drafter comme les autres, à la différence qu’ils sont généralement plus jeunes et plus talentueux. Ils sont jugés tellement talentueux qu’on ne leur demande pas de terminer leurs études universitaires avant de passer pro, pour ne pas nuire à leur développement. Il y en a une petite dizaine par saison en général.

Je crois que ce sera plus simple de développer le tout au fur et à mesure. Nous avons actuellement 31 joueurs dans l’effectif, mais trois devront nous quitter prochainement, lorsque les blessés (non-inscrits encore) seront de retour.

GARDIEN

Nous avons eu de gros soucis de blessures lors de la préparation. À tel point que nous avons dû rappeler un jeune gardien parti en prêt pour débuter la saison.

Si nous en possédons 5 (!!!) dans l’effectif, deux sont toujours blessés et un vient de revenir de l’infirmerie, raison pour laquelle nous en avons repêché un 5e à la Draft des joueurs libres de mars, pour en avoir deux opérationnels en début de saison. Ce 5e gardien pourra être libéré sans compensation à tout moment jusqu’au 1er juillet. On a, en effet, jusqu’au 1er juillet pour libérer les joueurs qui ne possèdent pas de contrats garantis (généralement les étrangers et les jeunes) sans compensation en le sortant du plafond salarial. Passé cette date, s’ils sont libérés, ils continuent de compter dans le plafond salarial.

Si Kronberg nous a quittés, nous avons conservé les deux autres : Evan Bush et Maxime Crépeau, auxquels nous avons ajouté deux gardiens canadiens et un Brésilien.

En fait, bien malin qui peut prédire le titulaire parmi les cinq. Evan Bush part avec les faveurs puisqu’il est titulaire depuis des années au club, mais son poste sera disputé par David Monsalve, recruté du club finlandais FC Inter Turku pour $90K.

L’intersaison fut aussi l’occasion de recruter gratuitement un bon espoir canadien : Marco Carducci, un joueur formé au Whitecaps de Vancouver. L’autre espoir est Maxime Crépeau, originaire de Longueuil, au sud de Montréal, mais je ne le vois pas devenir autre chose qu’un remplaçant au club.

Enfin, vu l’hécatombe, j’ai repêché un gardien brésilien de 30 ans laissé libre par New England : Naylson. Il nous quittera très probablement bien vite.

Les deux seuls gardiens disponibles en début de saison sont Carducci et Naylson. Une fois tout le monde sur pied, je compte prêter Monsalve et Carducci pour conserver Bush comme titulaire et Crépeau comme réserviste. Naylson lui sera soumis au ballottage. Le tout reste sujet à changement évidemment, selon le début de saison.

Précision : comme l’effectif est restreint, on est obligé de prêter les jeunes pour les conserver. Heureusement, les prêts sont ouverts jusqu’en septembre, donc on peut rappeler un joueur en cas de blessure sérieuse d’un joueur du groupe et le renvoyer en prêt une fois ce dernier rétabli. Les prêts servent en fait d’équipe réserve.

Fait intéressant : les quatre gardiens que je compte conserver sont canadiens. En effet, même Bush est devenu canadien et est donc éligible pour Team Canada. Un bon ajout car c’est une des faiblesses de l’équipe nationale, avec le seul Milan Borjan qui sort du lot.

Image

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Jeu 20 Avr 2017 16:35
AVANT-SAISON 2017

Présentation de l’effectif

DÉFENSE

Le problème de l’Impact la saison dernière venait davantage de l’attaque anémique que de la défense. L’équipe a pris 40 buts en 34 rencontres, mais n’en a inscrit que 25. J’ai donc conservé l’ossature de 2016 en y ajoutant l’élément qui, selon moi, manquait au centre. Laurent Ciman est de retour au centre, tout comme Chris Duvall à droite et Ambroise Oyongo à gauche. Sur le banc, nous pourrons compter sur trois anciens aussi : Hassoun Camara, Kyle Fisher et Wandrille Lefèvre.

Manquent donc un gros défenseur central et un arrière gauche réserve.

J’ai fait jouer mes relations en Afrique du Sud pour dénicher un des plus gros espoirs du pays, fidèle à mon dessein de rajeunissement de l’effectif. Contre une somme de $750K ($700K directement), nous obtenons de l’Ajax Cape Town un arrière central de grand talent : Rivaldo Coetzee. À seulement 20 ans, il compte déjà 29 sélections parmi les Bafana Bafana. Un immense espoir qu’il faudra essayer de conserver, en dépit de sa clause libératoire de $7.5M. Il signe un contrat de Jeune-Joueur-Désigné.

Jeune-Joueur-Désigné : chaque équipe a droit à 3 JD. En fait, pour être exact, chaque équipe a droit à 2 JD et 1 JJD, à moins d’acheter le droit annuel à 3 JD, ce qui coûte $150K d’allocation générale. La différence entre un JD et un JJD est l’âge : un JJD doit avoir 23 ans toute l’année de référence. Dès qu’il a 24 ans au cours d’une saison, il devient un JD. Pour les JJD, l’impact sur le plafond salarial est de $200K, pour un JD c’est l’impact maximum, soit $463K.

Transferts payants: en MLS, l'indemnité payée pour un transfert augmente l'impact du joueur sur le plafond salarial. Il est donc impossible de payer de grosses sommes pour un Senior, mais cela ne dérange pas pour acheter un JD ou un JJD puisque l'impact est plafonné dans ce cas.

Sur le flanc gauche, j’ai recruté local, avec un arrière canadien placé sur la liste des transferts par Toronto : Ashton Morgan. Un espoir qui tarde à percer qui, comme Oyongo, peut apporter beaucoup offensivement.

De plus, j’ai encore recruté un jeune Québécois du nom de Janouk Charbonneau, originaire de Gatineau, un produit de l’Académie de l’Impact laissé libre par mon prédécesseur malgré de bonnes qualités, ainsi qu’un Finlandais, Jukka Raitala, drafté parmi les joueurs laissés libres après l’enregistrement en provenance de Columbus.

Enfin, j’ai repêché des défenseurs lors de la Superdraft, mais ils sont en prêt et seront donc présentés ultérieurement.

Cela fait du monde en défense, mais je n’exclus pas de jouer, à l’occasion, à 5 défenseurs, surtout avec des joueurs comme Oyongo et Morgan qui excellent comme latéraux offensifs.

Équipe A, de droite à gauche :

Image

Image

Image

Image

Équipe B, de droite à gauche :

Image

Image

Image

Image

Remplaçants :

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Jeu 20 Avr 2017 19:20
AVANT-SAISON 2017

Présentation de l’effectif

MILIEU DE TERRAIN

Je joue généralement avec un MD et deux M (C). Je me baserai donc sur cette configuration pour la présentation, mais comme mentionné précédemment, je pourrais passer en 5-3-2 ou en 4-2-4 selon les besoins.

Au poste de milieu défensif, je possède, en la personne de Hernán Bernardello, un des meilleurs joueurs de la ligue à son poste. Je ne comprends pas comment il a pu aussi mal jouer l’an passé. Enfin, maintenant, il y a un coach, un vrai, dans la place !

Le premier milieu central aura généralement un rôle de récupération, et nous avons tiré le gros lot à quelques heures du coup d’envoi de la saison: les Portland Timbers ont dû faire de la place dans leur effectif, à la suite d’un recrutement de haut calibre (Mix Diskerud notamment, un de mes joueurs américains préférés). Ils ont placé l’Américano-Colombien Diego Chára sur la liste des transferts pour une bouchée de pain. On s’est proposé et l’affaire s’est faite rapidement. Un renfort de poids au milieu.

Le second milieu central sera un meneur de jeu, un poste où je dois impérativement préparer l’avenir vu les 37 ans de notre capitaine. Rapidement, mon attention a été attirée par un jeune joueur du Barça disponible en prêt : Carles Aleña. On obtient le joueur en prêt, pour deux saisons, sans possibilité de rappel. Un gros salaire pour un joueur de son âge, mais il a des qualités immenses et a tout à fait le niveau pour la MLS. Dans le pire des cas, on le retournera à son club.

Voici nos trois milieux centraux :

Image

Image

Image

Pour assurer la profondeur, nous pourrons compter sur deux nouveaux venus et sur notre valeureux capitaine, Patrice Bernier.

Patrice Bernier a davantage le profil d’un meneur de jeu en retrait. Il sera assisté par un autre Québécois, recruté en 3e division espagnole : Samuel Piette. Il n’a que 22 ans et peut devenir un bon joueur dans la ligue. Enfin, le 3e larron possède la citoyenneté américaine, même si son nom ne l’indique pas : Luis Felipe Fernandes Rodrigues, surnommé Luis Felipe. Un jeune joueur recruté gratuitement après un passage à Fort Lauderdale (notre club affilié). Il a été formé à Cruzeiro.

Image

Image

Image

Il reste deux autres joueurs capables de boucher les trous, au cas où : l’Américano-Écossais Callum Mallace et le jeune Canadien Shamit Shome.

Image

Image


TRANSFERT À VENIR

Avant même mon arrivée au club, les dirigeants avaient négocié l’arrivée d’un JD cet été : le Suisse Blerim Dzemaili. En fin de contrat cet été avec Bologne, il arrivera dans la métropole québécoise le 3 juillet prochain. Selon toute vraisemblance, il devrait prendre la place de Chará dans l’effectif. Nous verrons quoi faire à ce moment-là, nous traverserons le pont rendus à la rivière, comme on dit.

Image

On a beaucoup de solutions au milieu central, mais c’est toujours préférable quand on joue avec trois joueurs au centre. Évidemment, l’arrivée de Chará n’était pas prévue, ce fut l’occasion qui fit le larron. Nous avons quelques mois encore pour nous préparer à l’arrivée du Suisse.

Bologne : le président de l’Impact de Montréal, Joseph « Joey » Saputo, est aussi le président du club italien de Bologne. Raison pour laquelle Matteo Mancosu et Blerim Dzemaili ont été recrutés.
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Jeu 20 Avr 2017 20:58
AVANT-SAISON 2017

Présentation de l’effectif

ATTAQUE

Si je ne joue qu’avec un attaquant en pointe, j’aligne deux ailiers ou une combinaison ailier / attaquant intérieur sur les flancs. Avec les départs de Piatti et d’Oduro, les deux titulaires à ces postes l’an dernier, nous sommes quasi repartis de la planche à dessin.

Sur le flanc droit, je ferai confiance à un joueur qui a été totalement négligé l’an dernier, malgré de bonnes qualités : Andrés Romero. Il n’a pas eu une seule apparition en 2016, c’est une chance qu’il soit toujours là, d’autant plus qu’il est en attente du feu vert pour rejoindre Team Canada (c’est le coach fédéral qui parle là). Je compte donner sa chance au Canado-Argentin cette saison.

Romero sera épaulé par un drafté : Chris Wallace. Drafté au 4e tour, en 77e position, il pourrait devenir la bonne surprise de cette Superdraft.

Sur le flanc gauche, j’ai été recherché un enfant terrible du Soccer US, un énorme espoir qui a déçu. À 27 ans, je lui redonne encore une chance : Freddy Adu nous a rejoints cet hiver, alors qu’il était libre de contrat. Une ultime chance sans doute pour un joueur qui fut drafté à l’âge de 15 ans, tant on croyait tenir le nouveau Ryan Giggs…

Notre ami Adu sera secondé par le grand espoir du club : Jean-Yves Tabla, qui va avoir 18 ans sous peu. Espérons qu’il ne suive pas les traces de son partenaire à gauche. Côté Team Canada, Tabla a refusé sa première sélection ; voilà qui me contrarie grandement. Je ne voudrais pas perdre un joueur si prometteur.

Image

Image

Image

Image


TRANSFERT À VENIR

Je suis persuadé que vous avez remarqué que quelque chose clochait, que les flancs étaient faiblards. J’ai approché un ancien de la MLS, un ailier gauche de grand talent que j’ai eu l’honneur de coacher quelques matchs à la tête de son équipe nationale : Marco Pappa nous rejoindra le 1er avril (et ce n’est pas un poisson). Après 7 ans et demi passé en MLS, il était rentré au pays – le Guatemala – mais je l’ai rappelé et il a accepté.

Freddy Adu deviendra donc doublure et Tabla sera replacé sur le flanc droit pour suppléer, voire remplacer Romero.

Image

En pointe, nous aurons le choix entre quatre joueurs, mais un devrait nous quitter très bientôt pour partir en prêt.

Le titulaire restera l’Italien Matteo Mancosu, qui nous est prêté par Bologne, l’autre club du président Saputo. Il sera secondé par un grand fort solide gaillard au physique de bûcheron du Grand-Nord : le Québécois Olivier Occéan. Âgé de 35 ans, ce n’est pas une solution d’avenir, mais le public québécois est ravi de voir ce très bon attaquant, originaire de Brossard, à un jet de pierre de l’île, venir terminer sa carrière dans la ville où il a grandi. Occéan a joué quasi toute sa carrière en Europe (depuis 2004) entre la Norvège et l’Allemagne.

Les deux autres avants sont James Reiman (55e choix de la Superdraft 2017 IVL) et Nick Depuy (19e choix de la Superdraft 2017 IRL).

Image

Image

Image

Image
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Ven 21 Avr 2017 15:28
AVANT-SAISON 2017

Présentation de l’effectif

LES PRÊTS

Je vais prendre un peu de temps pour vous présenter les joueurs partis en prêt, soit les espoirs du club… et ceux en qui j’ai moins d’espoir pourraient être rappelés et libérés sans ménagement.

Je me suis déjà demandé pourquoi la distinction entre contrat garanti et contrat non-garanti existait. Ensuite, je me suis dit que c’était bien dégueulasse comme méthode, licencier sans compensation, du jour au lendemain, un joueur qui ne convient pas. Ben je crois que j’ai ma réponse.

En fait, pour avoir un contrat garanti, il faut avoir de l’ancienneté : entre trois et cinq ans selon l’âge (de mémoire). Donc, quand un nouveau arrive, il a plutôt intérêt à mouiller son maillot s’il ne veut pas être éjecté. Idem pour un étranger. La MLS est en fait un mélange entre le Football, où aucun contrat n’est garanti, et le hockey, où tous les contrats sont garantis. La différence ? Au Football, ça joue, au hockey, ça dort… :)

Mark Elliott – 7e choix de la Superdraft 2017 - IVL
Image

Justin Smith – 29e choix de la Superdraft 2017 – IVL
Image

James Cruz – 39e choix de la Superdraft 2017 – IVL
Image

Nick Jackson – 51e choix de la Superdraft 2017 – IVL
Image

Greg Smith – 73e choix de la Superdraft 2017 – IVL
Image

Anthony Jackson-Hamel – Issu de l’Académie de l’Impact
Image

Michael Salazar – 24e choix de la Superdraft 2016
Image

Ont été libérés Raùl Accevedo (49e choix de la Superdraft 2017 – IVL) et David Choinière, un jeune de l’Académie qui n’a pas le niveau et ne voulait pas être prêté.

Anthony Jackson-Hamel… Un joueur costaud et qui marque parfois avec l’Impact. C’est lui qui a donné la victoire samedi dernier, dans les arrêts de jeu, contre Atlanta. La chance sourit aux audacieux. D’Ailleurs, la MLS est très spectaculaire en général, les joueurs osent, c’est l’Amérique quoi !

Goals of the week – Un grand cru le week-end passé ! Jackson-Hamel et Villa au coude à coude. C’est le joueur de l’Impact qui a gagné.

https://www.mlssoccer.com/post/2017/04/ ... eek-week-7
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Ven 21 Avr 2017 16:45
AVANT-SAISON 2017

Team Canada

Au 15 février, le Canada vient de descendre à la 127e place mondiale, soit son pire classement de tous les temps. C’est dire l’ampleur de la tâche qui m’attend…

Les premières rencontres se dérouleront fin mars, deux matchs amicaux en Dominique et contre l’Écosse à Vancouver. Je n’aime guère le mois de mars pour des amicaux, mais je veux prendre le pouls de l’équipe avant la Gold Cup qui se jouera cet été.


Blessures

Comme mentionné, nous avons eu bien de la misère avec nos gardiens de but lors de cette préparation. Au cours du mois de février, Bush, Monsalve et Crépeau se sont blessés, m’obligeant à rappeler Carducci de prêt en catastrophe. Si Crépeau a joué la majeure partie de la préparation, c’est Carducci qui entamera la saison entre les perches montréalaises.

Deux autres joueurs seront blessés en ce début de saison : Samuel Piette s’est luxé l’épaule et devrait être tenu à l’écart des terrains jusqu’au mois d’avril, tout comme Ashton Morgan qui s’est occasionné une déchirure aux adducteurs.

Nous commençons donc la saison avec cinq blessés, dont trois gardiens.


Préparation

Après un début en fanfare et trois victoires, le vent a tourné lors de notre match de gala face à Flamengo. Alors que nous menions 2 à 0 au repos, l’Impact s’est écroulé en seconde période pour en prendre cinq. La déconfiture s’est poursuivie à New York ensuite, nous laissant un peu fébriles avant d’entamer la saison face à Minnesota.

Les joueurs qui se sont distingués lors de cette préparation sont Carles Aleña (2 buts, 2 HM), Olivier Occéan (3 buts) et Jean-Yves Tabla (1 but, 1 HM) malgré une petite blessure avant le match contre le Cosmos.

Par contre, David Monsalve a été très mauvais lorsqu’il a joué, avant sa blessure, au contraire du surprenant Crépeau.

Image


Effectif

Image


Arrivées

Image


Départs

Image


Échanges

Image


Les Preneurs au livre (bookmakers en québécois)

L’Impact ne fait pas partie des favoris. À nous de faire mentir les preneurs au livre.

Image


Le calendrier

Comme on peut le voir, nous affronterons un petit poucet lors de la demi-finale du Championnat Canadien, compétition à quatre mais absolument primordiale puisqu’elle permet de se qualifier pour la CONCACAF Champions League. Si on négocie bien la demi-finale, on devra mettre toutes nos forces lors de la finale, contre Vancouver ou, probablement, Toronto.

Image


Budgets salarial et transferts

Avec le départ de Piatti, on a eu du lousse de la part des dirigeants. Il nous reste une place de JD vacante, nous avons de quoi la combler. Mais, comme tout le monde le sait, la précipitation peut être très néfaste. Quand on a droit qu’à deux ou trois vedettes, on n’a pas le droit à l’erreur.

Image


Résumé enregistrement

Image


Tactique

J’aime beaucoup le 4-3-2-1 avec un MD. Cette tactique permet bien des combinaisons : passer en 4-2-4 avec un seul changement, passer de mode offensif à défensif facilement, en changeant quelques rôles, etc. On peut changer complètement la dynamique en un changement de joueur ou avec quelques ajustements, j’adore.

Équipe A

Image

Équipe B

Image


Bon, il est temps de commencer ! :)
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Ven 21 Avr 2017 21:46
MARS 2017

Calendrier

Chose courantes en MLS, mais peu banale : on commence avec cinq rencontres à domicile avant un déplacement en Géorgie, pour y affronter Atlanta. Comme souvent en MLS, le calendrier de début de saison est serré, avec deux semaines où nous jouerons le jeudi et le samedi.

Image


MLS 01 : IMPACT DE MONTRÉAL – MINNESOTA UNITED

On ne pouvait rêver mieux qu’une équipe d’expansion pour bien commencer la saison. Or, l’Impact a égalisé dans les arrêts de jeu par un jeune tout frais drafté, passant proche du ridicule. Ce n’était pas l’entrée en matière espérée.

Image


Abonnements

Le club a vendu 8500 abonnements, soit environ 41% des places disponibles.


Blessure

Andrés Romero commence mal la saison, avec une blessure qui devrait le tenir loin des terrains pour deux mois.

Image


MLS 02 : IMPACT DE MONTRÉAL – ORLANDO CITY S.C.

Comme on rejoue dans deux jours, on doit faire tourner un peu.

Domination stérile de l’Impact : nul blanc sans grande saveur.

Image


MLS 03 : IMPACT DE MONTRÉAL – PORTLAND TIMBERS

Portland fait partie des favoris, j’aborde le match avec prudence dans une configuration 5-3-2, mais ce n’est pas concluant.

Image


MLS 04 : IMPACT DE MONTRÉAL – TORONTO FC

Derby contre le club ontarien, l’occasion que l’Impact ne manque pas pour se remettre en selle avec une belle victoire méritée. Gros match de notre meneur de jeu Carles Aleña, et deux buts du Rookie Wallace.

Image


MLS 05 : IMPACT DE MONTRÉAL – PHILADELPHIA UNION

On reçoit le dernier, avec plusieurs absents pour cause de rencontres internationales : Bush, enfin remis de blessure, Oyongo, Coetzee et Carles Aleña. Monsalve est revenu aussi, mais pas encore au top, donc Carducci reste le titulaire pour le moment.

Rencontre équilibrée qui tourne à notre avantage dans les arrêts de jeu, grâce à Reiman de nouveau. C’est son deuxième but décisif dans les arrêts de jeu depuis le début de la saison.

Image


Team Canada

Place aux deux rencontres amicales, pendant lesquelles la MLS ne fait pas relâche. Une contrainte supplémentaire pour les équipes.

Le Canada a chuté de deux places encore, battant son pire record avec une 129e place.

Voici la liste des joueurs disponibles ayant au moins une sélection :

Image


AMICAL : DOMINIQUE – CANADA

L’opposition n’est pas très forte. Cela nous donne une victoire facile. Trop facile pour tirer quelque enseignement que ce soit. Il a quand même fallu attendre un but avant d’enfin commencer à jouer…

Première sélection d’Evan Bush, pour officialiser son arrivée dans l’équipe nationale.

Image


MLS 06 : ATLANTA UNITED – IMPACT DE MONTRÉAL

Entre les fatigués et les absents, on doit ratisser large pour mettre en place un onze digne de ce nom, avec une courte défaite à la clé. Le calendrier ne nous aide pas il faut dire.

Notons la première apparition de Monsalve dans les buts et de Tabla.

Image


AMICAL : CANADA – ÉCOSSE

L’Écosse est un tout autre test. Malgré une équipe proche de notre meilleur onze sur le terrain, malgré l’expulsion écossaise dès la 16e minute, nous nous inclinons. Nous avons cependant fait un bon match et montré de très belles choses.

Image


Canada : les cadres

Une courte présentation des cadres, dont nous pourrons reparler au fur et à mesure des rencontres.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image


Les rencontres du mois

Deux victoires, deux nuls et deux défaites. Ce ne serait pas trop mauvais si nous n’avions pas joué cinq de nos six rencontres à domicile.

Image


Classements

Il est encore trop tôt pour spéculer.

Image


Les récompenses du mois

Onze de la semaine : Carles Aleña (2x) et Chris Wallace
3e place au Joueur de la semaine : Chris Wallace


Les transferts du mois

Trois joueurs sont partis en prêt pour faire de la place et pour jouer davantage, comme prévu :

Shamit Shome – Milieu central (Jacksonville)
Nick Depuy - Attaquant (NYRB II)
Maxime Crépeau – Gardien de but (Orange County)


Blessures

Andrés Romero et Samuel Piette sont toujours blessés, comme Olivier Occéan (sans gravité), mais Ashton Morgan (défenseur gauche) est sorti de la liste des blessés et devrait bientôt être prêt à jouer.


Les joueurs du mois

J’ai choisi trois joueurs :

1. Carles Aleña (1 but, 2 p.d. et 2 HM) : quel début pour le jeune joueur du Barça !
2. James Reiman : il a inscrit deux buts décisifs dans les arrêts de jeu, rapportant 3 points.
3. Chris Wallace : deux buts, une p.d., ce qui est bien plus que ce à quoi je m’attendait. Il a remplacé Romero au pied levé.


Le mot du coach

J’ai parfois tendance à oublier que je suis dans une année de reconstruction. L’équipe est jeune, des cadres sont partis, de nouvelles têtes sont là… Il faut le temps que la mayonnaise prenne. Je suis en tout cas ravi de l’apport immédiat de mes jeunes, qui s’imposent par leur volonté là où certains semblent se traîner un peu les pieds. Les contrats garantis versus les contrats non-garantis… On sent cependant que l’Impact peine en pointe, peine à combiner, à se créer des occasions franches. Il faut le temps aux joueurs d’assimiler la tactique et d’apprendre à se conaître.

J’espérais un meilleur départ mais ce n’est pas si mal finalement. Disons qu’il est encore bien tôt pour essayer de faire des analyses approfondies, aussi bien avec Montréal qu’avec Team Canada.

La suite au prochain épisode, avec l’arrivée le 1er avril d’un joueur que j’adore : Marco Pappa !

Bon week-end les amis !
Avatar de l’utilisateur
Mr.Stats Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
215
Inscription :
21 Avr 2009
Localisation :
Montréal, Québec, Canada

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

Salut, je suis de Longueuil ^^ Quel match de l'Impact cette après-midi ^^

Bon bon bon... beau récit, bien écrit et expliqué! Continue sur cette voie et fait de Ballou Tabla le meilleur joueur canadien de l'histoire :D
Palmarès
Guadeloupe / CS Moulien : Champion national
Slovénie / NK CMC Publikum : 1ère division slovène - Coupe de Slovénie - Super Coupe de Slovénie
Tunisie / ES Tunis : Coupe de la Confédération d'Afrique - Super Copa Tunecina - Coupe de la Tunisie - Ligue des Champions d'Afrique - Super Coupe d'Afrique.
Vénézuela / Zamora : Première division du Vénézuela
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Lun 24 Avr 2017 19:13
AVRIL 2017

Calendrier

Après une première semaine chargée, le calendrier s’allège un peu, ce qui ne fera pas de mal. Ce mois-ci, nous nous déplacerons quatre fois pour deux rencontres à domicile.

Image


MLS 07 : IMPACT DE MONTRÉAL – COLUMBUS CREW

Première apparition de Bush et aussi de Pappa, tout frais arrivée au club.

L’Impact domine mais manque de réalisme devant, péchant par maladresse. Heureusement, notre défense fait le travail pour préserver le nul blanc.

Image


Blessure

Hassoun Camara a dû quitter le match prématurément, le visage déformé de douleur. Verdict : pied cassé. Il est placé sur la liste des blessés pour un minimum de six matchs.

Liste des blessés : quand un joueur se blesse pour une longue période, on peut l’inclure sur la liste des blessés. Il ne compte alors plus dans l’effectif, mais toujours dans le plafond salarial. Cela permet de le remplacer par un jeune rappelé de prêt ; une fois rétabli, on reprête le jeune et on retire le joueur de la liste des blessés. Sur la liste des blessés, si le minimum est de six matchs sans pouvoir jouer, il n’y a pas de maximum : on le retire quand on veut, même après son rétablissement si on le désire, ou si on n’a plus de place dans l’effectif. Parfois, on ne parvient plus à prêter le joueur qui est revenu de prêt, ce qui pose problème évidemment. La MLS est un casse-tête, ne l’oubliez pas.

Image


MLS 08 : SPORTING KANSAS CITY - IMPACT DE MONTRÉAL

Une rencontre qui ressemble à la précédente : trop de maladresse dans le dernier geste. Cette fois, on marque en contre grâce à un sprint d’Adu sur le flanc gauche, mais nos adversaires reviennent peu avant le repos. Dommage, mais le nul est logique, et pas si mauvais évidemment.

Image


MLS 09 : ORLANDO CITY S.C. - IMPACT DE MONTRÉAL

On essaie une nouvelle tactique, très défensive : un 5-4-1. On ne peut pas dire que ce fut concluant, surtout devant où nous ne nous sommes pas créé de véritable occasions : 7 tirs, dont 3 cadrés.

Image


Team Canada – Gold Cup

Le tirage au sort des groupes de la Gold Cup a eu lieu : ce ne sera pas facile, même si notre classement ne reflète pas notre niveau réel selon moi.

La Gold Cup se compose de trois groupes de 4, desquels sortent 8 équipes pour les quarts de finale. Donc, une bonne troisième place devrait nous donner le ticket pour le second tour, mais les quatre adversaires sont coriaces.

Image

Autre nouvelle importante concernant de Team Canada : la naturalisation de [Callum Mallace, le milieu de terrain de Montréal, qui pourra désormais porter le maillot de son pays d’adoption. On ne peut cracher sur un renfort, vu la profondeur famélique du noyau canadien.


MLS 10 : IMPACT DE MONTRÉAL – NEW YORK CITY FC

On a eu une semaine de repos, ce qui nous permet de remettre l’équipe-type, ou presque. Après trois départs peu à son affaire, je place Bush sur le banc, lui préférant Carducci dans les buts.

Énorme domination locale, qui se traduit par un but en première mi-temps. L’avance est malheureusement annulée par un coup de patte de David Villa. La seconde période repart comme la première ; à la 50e, Tabla ouvre son compteur but avec l’Impact. Le NYCFC passe à trois défenseurs, dans l’espoir de revenir, offrant des espaces dans lesquels nos ailiers s’engouffrent sans pitié.

Nous tenons notre première large victoire de la saison, en espérant que cela nous libère totalement.

Image


MLS 11 : NEW ENGLAND REVOLUTION - IMPACT DE MONTRÉAL

Bush a eu 90 minutes contre NYCFC pour réfléchir, il reprend sa place dans le filet.

Après une première période nulle et équilibrée, l’Impact revient au jeu avec d’excellentes intentions. Après un but rapide de Mancosu, tout devient facile pour une belle victoire sur la route. New England a beau être dernier au classement, c’est un excellent résultat.

Image


Coupe des Champions du Canada

Le quart de finale entre le FC Edmonton et Ottawa Fury s’est terminé à l’avantage des Albertains. On rencontrera donc le FC Edmonton en demi-finales. Match aller le 3 mai à Montréal.


MLS 12 : NEW YORK RED BULLS – IMPACT DE MONTRÉAL

Victime d’ampoules, Evan Bush doit céder sa place à Carducci, qui sera bien malgré lui le héros de cette partie. À 1-0, nous faisions toujours bonne figure, mais Carducci a relâché un tir anodin dans ses propres filets. Cela sonna la fin des espoirs de l’Impact dans cette partie.

Image


Les rencontres du mois

Comme le mois passé, nous terminons le mois avec 8 points sur 18 (2-2-2). Au moins, cette fois nous avons eu plus de déplacements que de matchs à domicile, ce qui me fait dire que nous avons progressé.

Image


Classements

On est toujours dans le bon wagon, au-dessus de la ligne bleue. Pas le droit à l’erreur cependant.

Image


Les récompenses du mois

Onze de la semaine : Marco Carducci, Chris Duvall, Laurent Ciman, Marco Pappa, Carles Aleña, Matteo Mancosu et Rivaldo Coetzee

2e place au Joueur de la semaine : Marco Pappa


Les transferts du mois

Un seul mouvement d’effectif : le gardien brésilien Naylson a été libéré.


Blessures

Il ne reste qu’un joueur à l’infirmerie : Hassoun Camara, toujours plâtré pour une fracture au pied. On n’est pas prêt de le revoir malheureusement.

Andrés Romero reprendra l’entraînement bientôt tandis que Samuel Piette, blessé depuis la préparation, s’entraîne normalement. Il devrait être de retour sur les terrains bientôt.


Les trois joueurs du mois

1. Marco Pappa: dès son arrivée au club, le Guatémaltèque s’est fait remarqué, dans le bon sens du terme, avec 3 buts, 2 assists et 1 HM pour une moyenne de 7.62 en 5 matchs. Je savais que ce joueur apporterait énormément sur le flanc gauche.
2. Matteo Mancosu: l’Italien a marqué 3 buts et fait une passe décisives ; moyenne de 7.24 en 5 matchs. Il a été plus présent devant, et aussi sur les flancs où il fait plus que du dépannage.
3. Rivaldo Coetzee : le JJD sud-africain a montré qu’on pouvait compter sur lui au cours de ce mois, avec un HM et une moyenne de 7.18 en 5 rencontres. La paire Ciman / Coetzee dans l’axe de la défense n’a rien à envier à aucune équipe de la ligue. Un peu de patience encore, afin que les automatismes se créent.


Rapport des prêts

Nos joueurs prêtés ne brillent guère.

Image


Le mot du coach

Si le mois d’avril se clôture sur le même bilan que le mois de mars, il y a de quoi être optimiste. En effet, les rencontres étaient plus difficiles, et sur la route pour la plupart. Les nouveaux-venus commencent à se connaître mieux.

Cette année 2017 sera celle de la reconstruction. Mon seul objectif incontournable est la Coupe des Champions du Canada, que je veux gagner pour jouer la Gold Cup l’an prochain. Si je parviens à remporter ce trophée-là, le résultat en MLS sera bien secondaire.

Nous le savons, le Suisse Blerim Dzemaili sera notre prochain JD quand il arrivera au club au terme de son contrat, début juillet. La seconde place de JD devrait aussi être comblée dès le mois prochain, au plus tard début juillet. Nous avons deux joueurs dans le collimateur : un Sud-Africain qui pourrait nous rejoindre directement ou un vétéran espagnol, ancien membre de la Roja, qui arrive en fin de contrat cette année. Mais c’est le Sud-Africain qui tient la corde pour le moment. Réponse début mai.

Si le titre canadien est primordial, j’aimerais quand même accrocher les Barrages de Play-Offs dès cette année. On le sait : une fois en Play Offs, tout peut arriver, à l’instar des Play-Offs de Hockey de cette année où le grandissime favori, les Chicago Blackhawks, ont été défait par les Prédateurs de Nashville 4-0 au premier tour. Une volée de bois vert… Comme quoi, les Play-Offs et la Saison régulière sont deux choses bien distinctes.

Team Canada : un quart de finale en Gold Cup me paraît un objectif raisonnable.

Suite au prochain épisode les amis !
Avatar de l’utilisateur
Mark En ligne Réputation Régionale Réputation Régionale
Messages :
116
Inscription :
07 Aoû 2013
Localisation :
Québec
Partie FM actuelle :
Atlante Cancun

Re: [FM17] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique - BIS

  • de Mark
  • Lun 24 Avr 2017 19:20
Mr.Stats a écrit:Salut, je suis de Longueuil ^^ Quel match de l'Impact cette après-midi ^^

Bon bon bon... beau récit, bien écrit et expliqué! Continue sur cette voie et fait de Ballou Tabla le meilleur joueur canadien de l'histoire :D


Longueuil ! :) Cette story se passe quasi dans ta cour ! :)

Belle remontée samedi, mais j'ai raté le match malheureusement... Je n'aime pas cet horaire en début d'après-midi.

Ballou ? Il refuse mes sélections... J'espère qu'il changera d'avis, mais ce n'est pas certain.
Répondre
  • 13 messages
  • Page 1 sur 2
1, 2
articles en relation rép. vus dernier message

[FM2017] La Nouvelle-France à l'assaut de l'Amérique !

  • de Mark
  • Ven 31 Mar 2017 18:08
11 409 de Mark

Jeu 13 Avr 2017 18:08

[FM16 ] Bienvenue en Amérique du Sud S1

21 1084 de BackClark

Ven 06 Mai 2016 21:16

[FM17 - AJA] Le King est de retour. Fin s3

46 5537 de C11H15NO2

Mer 28 Déc 2016 15:27

[FM17 - Viking FK] Valhalla - S1 (1/2)

  • de Takeo
  • Jeu 24 Nov 2016 3:23
17 1181 de geoffreyelhazardjr

Ven 30 Déc 2016 2:30

[FM17-Valencia CF] Vamos Che !

4 706 de LeBildet

Mar 14 Fév 2017 9:04

Qui est en ligne

  • Au total il y a 4 utilisateurs en ligne :: 0 enregistré, 0 invisible et 4 invités

(d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 10 dernières minutes)

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités