Rejoignez la communaut FM sur Facebook

A Little Red Devil

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
RayM
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 185
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 10:09
Partie actuelle : Olympique Lyonnais
Club préféré : Olympique Lyonnais

A Little Red Devil

Message par RayM » lun. 04 mars 2013 12:02

Prologue
15 mai 2012 – 07h45 - Centre d'entraînement de Carrington

A peine deux jours que le titre a été perdu face à City. Une dernière réunion du staff et on aura droit à un petit mois de vacances. Je rentre dans le centre, vide à part Kathy, derrière son comptoir de l'accueil. Je m'empresse de la saluer avant de rejoindre la salle de réunion.

« Salut Kathy ! Ça va ce matin ?
-Bonjour Angus... Le boss veut te voir. Avant la réunion»

Je ne peux masquer ma surprise. Que peut bien me vouloir Ferguson, alors qu'on allait dans moins d'un quart d'heure, faire le débrief de la saison. Raison sportive ou extra sportive ? La saison n'avait clairement pas été très bonne. Est-ce que j'allais me faire virer ? Je me sens perdu après les paroles de notre secrétaire.

« Tu sais pourquoi ?
-Il a ses secrets, je ne suis pas au courant de tout.
-Okay. Merci Kathy. »

Mes notes sous le bras, je ne prends donc pas la direction de la salle de réunion, mais du bureau de Fergie. Une fois arrivé à son antre de travail, je me tiens immobile devant la porte, histoire de reprendre ma respiration et calmer le tremblement de mes mains. Une grande inspiration et je toque à la porte. Un
« Entrez » puissant et autoritaire se fait alors entendre.
Je rentre dans la pièce, où une baie vitrée fait plonger mon regard sur les terrains d'entrainements, désertés, déjà, par les joueurs. Alex Ferguson est installé à son bureau, occupé sur son ordinateur, il ne s'intéresse pas à moi. Je m'approche, hésitant, puis prends place dans le fauteuil face à lui. Puis, j'attends qu'il prenne la parole. Il prend son temps, fait durer le suspens, je le soupçonne de faire durer l'attente, mon angoisse grimpe en flèche, quand enfin, il prend la parole.

« Tu te demandes bien pourquoi tu es là, n'est-ce pas ?
Je ne peux qu'acquiescer d'un signe de tête, bien que je trouve sa question inutile et terriblement anxiogène.
-Je prends ma retraite. J'ai négocié avec les Glazer et David Gill, le pouvoir de nommer mon successeur.
Je dois être ridicule à le fixer avec des yeux complètement hagards. Fergie, qui prend sa retraite ? A cause de la saison qui venait de se terminer ? Un ras-le-bol général ? Pourquoi me le dire? Sans me laisser le temps de répondre, il reprends.
-Johnson, tu es le nouvel entraîneur de United.
Je manque de tomber de ma chaise. Mon cœur loupe plusieurs battements sur le moment.
-Pourquoi moi ? Pourquoi pas Phelan ? Ou un autre, Guardiola, Mourinho, je sais pas ? Moi ?!
-Toi. Tu es un véritable Red Devil. Depuis tout petit. Tu n'as rien connu d'autre que United. Tu es ici depuis quinze ans. Et j'attends de toi que tu sois encore ici dans les vingts cinq années à venir.
-Mais ? Pourquoi ?
-Je ne me sens plus la force de continuer... Ma décision est prise depuis plusieurs mois. Je ne serai plus entraîneur. »

Fergie garde le silence, un moment, de mon côté, je me remets difficilement de mes émotions. Sir Alex à la retraite, il me nomme entraîneur. Comment est-ce possible ? C'est un rêve, un mauvais trip, je vais me réveiller et je reprends ma vie de second entraineur adjoint, tout simplement. Ferguson me tire de ma torpeur, m'annonçant que nous devions rejoindre la réunion de bilan avec le staff, que nous allons la mener tous les deux. Puis, réunion avec les dirigeants. Et ensuite, Ferguson donnerai vers sa dernière conférence de presse.
Alors que je laisse Ferguson prendre un peu d'avance pour rejoindre la salle de réunion, je traine dans son bureau, mon bureau...


[ N'hésitez pas à laisser vos avis, vos commentaires. Je suis ouvert à toute critique, bonne ou mauvaise, mais j'aime aussi les encouragements :75: ]


Publicité

Avatar du membre
RayM
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 185
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 10:09
Partie actuelle : Olympique Lyonnais
Club préféré : Olympique Lyonnais

Re: A Little Red Devil

Message par RayM » lun. 04 mars 2013 16:51

Chapitre 1 – Le der des der

Une fois que toutes les personnes se soient installées autour de la table, Ferguson annonce à son staff son départ du club et ma nomination en tant qu'entraineur, qui ne devait pas filtrer avant la reprise du travail avec les joueurs, à leur retour de vacances. Assis aux côtés de Fergie, je garde la tête baissée, n'osant affronter les regards de mes collègues. Tous furent surpris, la plupart me félicite chaleureusement pour ma nomination, certains le prennent moins bien. Sir Alex doit faire preuve d'autorité pour calmer les esprits les plus agités suite à son annonce.

Rapidement, nous passons au bilan de la saison et Sir Alex nous fait la surprise de nous annoncer, et surtout de m'annoncer, que les transferts étaient déjà décidés et pour la plupart conclus. Berbatov, Park Ji-Sung et Pogba et d'autres joueurs nous quittaient, c'était certain. David Gill et la famille Glazer négociaient à ce moment même les transferts de Robin Van Persie, Kagawa et Büttner, ce dernier m'étant inconnu, ainsi que l'arrivée d'un jeune attaquant chilien. S'en suivi l'annonce de départs en prêts de jeunes joueurs . J'ose demander si je peux avoir voix au chapitre et Ferguson me réplique que tant que je n'aurai pas eu la pleine mesure de ma fonction de manager, je ne pourrais pas m'occuper des transferts, mis à part quelques prêts de nos jeunes. Je note alors quelques sourires narquois sur certains visages. Fergie veux laisser sa touche sur l'équipe avec ce dernier mercato estival.

La reprise de l'entrainement est décidé pour le 13 juin 2012, soit moins d'un mois après le dernier match de championnat. Je voulais absolument prendre l'équipe en main le plus tôt possible, pour que les joueurs et moi puissions nous adapter les uns aux autres.

Après encore quelques discussions, suivies des adieux de Ferguson à son staff, dont certains membres étaient devenus ses amis, l'ancien coach m'entraine avec lui dans une voiture Chevrolet. C'est d'ailleurs à ce moment qu'il m'annonce qu'un contrat de partenariat avait été signé avec la marque américaine, mais devait rester secret pour l'instant.
Une fois installés dans la voiture, Sir Alex, prend une nouvelle fois la parole.



« Tu tiens le coup, pour l'instant ?

-Difficilement, je dois bien l'avouer.
-C'est une question d'habitude, tu as déjà connu ça, il y a quelques années.

-Ce n'était pas aussi intense et soudain. Je ne m'attendais pas à ça.

-Tu t'y fera, j'ai confiance en toi. Tu as déjà réfléchi aux tactiques que tu pourrais mettre en place ?

-Euh...
Je me laisse quelques minutes de réflexion, analysant les joueurs qui seraient à ma disposition, demandant les postes exacts de Kagawa et Büttner à Ferguson.
-Je pense que je resterai dans vos traces, avec un 442, et une variante avec un 4312.

-Et sans tenir compte des blessés, ton équipe type ?
-Eh bien, je dirai : De Gea – Evra, Vidic, Ferdiand, Rafael – Young,Carrick, Cleverley ou Kagawa, Nani – Van Persie, Rooney.

-Et ton équipe bis ?
-Lindegaard – Blackett, Jones, Smalling ou Evans, Vermijl – Büttner, Scholes, Giggs, Valencia – Wellbeck, Chicharito...Vous en pensez quoi ?
-Blackett, Vermijl ? Vraiment ?
-On a pas de doublure à Rafael, et Jones ou Smalling, sont bien meilleurs dans l'axe. D'après ce que vous m'avez dit, Büttner est plus milieu que défenseur, alors, il sera la doublure de Young. Blackett et Vermijl sont de bons jeunes.

-C'est toi le coach, c'est toi qui vois. Ça peut être plaisant à voir. Tes deux équipes allient plutôt bien jeunesse et expérience, ça peut être très intéressant.

-Merci. »

Nous discutons encore tactique et abordons certains aspects de la gestion du club, jusqu'au moment où nous arrivons à un splendide palace dans le centre de Manchester. Nous nous dirigeons alors, vers la suite la plus luxueuse de l'hôtel. Là, nous attendent Malcolm Glazer, le président et David Gill, le directeur général.

Nous faisons connaissances, les dirigeants s'étonnant encore de la décision de Sir Alex de nommer à sa succession une personne aussi jeune. Ils me présentent mon contrat, d'un an, pour 69 000€ par semaine. En contre partie, je m'engage à faire jouer les jeunes du club, ainsi qu'à adopter un football offensif. Si la saison est bonne, un nouveau contrat me sera proposé, d'une durée plus longue. Je signe avec angoisse mais aussi avec un bonheur immense. Je suis désormais le nouvel entraîneur de Manchester United ! Les dirigeants annoncent alors que les transferts qu'avait ordonné Ferguson étaient actés, Van Persie et autres allaient bel et bien rejoindre le club. L'écossais a un large sourire, montrant sa satisfaction. Il me dit qu'il me laisse la meilleure équipe qu'United a jamais connu. La pression qui pèse sur mes épaules se fait encore plus lourde.

Après une réunion d'une heure, où nous discutons des aspects financiers actuels et à venir du club, nous quittons l'hôtel et j'accompagne Sir Alex, Glazer et Gill au stade d'Old Trafford, où les trois hommes vont donner, ce qui allait être, pour le monde entier, la dernière conférence de presse de Sir Alex Ferguson. Je me retrouve donc mêlé à la foule des journalistes dans la salle de presse,pour pouvoir assister à la conférence sans éveiller les soupçons. Les journalistes font part de leur étonnement d'être convoqué aussi tôt après la fin de la saison et annoncent déjà un possible départ de Sir Alex, licencié pour les mauvais résultats en Europe et le titre perdu face au rival de City. En plus de leur étonnement, ils manifestent leur impatience, Ferguson, Glazer et Gill sont déjà en retard sur l'horaire.

Enfin, ils font leur apparition, avec une bonne dizaine de minutes de retard. Je m'amuse des têtes des experts footballistiques présents quand Sir Alex leur annonce son départ, volontaire, du club. Cette annonce allait, sans aucun doute créer un immense séisme dans le monde du foot. Le vieil écossais en explique les raisons, que sa décision était prise depuis longtemps et que la perte du titre face au rival n'avait pas été le déclencheur de sa décision.Il précise que les dirigeants ne l'ont pas poussés à prendre cette décision et les remercie pour le soutien dont ils ont fait preuve à son égard.

Les journalistes harcèlent les dirigeants pour savoir qui sera le prochain entraîneur. Ces derniers annoncent que le successeur avait déjà signé son contrat et sera présenté à la presse le 13 juin 2012 à 9h15, au centre d'entrainement de Carrington. La conférence de presse se termine sur cette dernière annonce et tout le monde rentre chez soi.

Je quitte à mon tour, le stade, non sans avoir reçu le soutien de Sir Alex et des dirigeants. Me retournant pour admirer Old Trafford, je ne peux que sentir l'énorme pression présente sur mes épaules. A moi de trouver comment faire mieux que la légende...


Avatar du membre
EnzoZidane
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 289
Enregistré le : mar. 25 oct. 2011 9:44
Club préféré : PSG
Contact :

Re: A Little Red Devil

Message par EnzoZidane » lun. 04 mars 2013 21:57

Moi, j'aime bien, belle présentation, agreable à lire, je suis :)


Avatar du membre
RayM
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 185
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 10:09
Partie actuelle : Olympique Lyonnais
Club préféré : Olympique Lyonnais

Re: A Little Red Devil

Message par RayM » mar. 05 mars 2013 10:33

Chapitre 2 – Vie publique
13 juin 2012 – 9h00 – Couloirs de Old Trafford

Encore un quart d'heure, avant cette foutue conférence de presse. Je ne cesse de faire les cent pas dans les couloirs proches de la salle de presse, sous les yeux des plus illustres joueurs d'United. Ni Glazer, ni Gill sont là. Et quelle idée de porter ce costard ?! Enfin, j'ai pas vraiment le choix, ordre du service com'.

Déjà une semaine que j'ai pris mes quartiers véritablement en tant qu'entraineur de Manchester United. J'ai passé des dizaines d'heures de réunion avec différents services, à engranger un flot incessant d'informations, la plupart bien inutiles. Seules les réunions avec Mike Phelan ne m'accablaient pas. On parlait enfin terrain ! Il partage la plupart de mes idées, qui ne sont pas si éloignées de celle de mon illustre prédécesseur.

L'emploi du temps de cette journée est déjà réglé comme du papier à musique. Présence obligatoire à Old Trafford à 8h00 pour être brieffé sur les questions qui peuvent m'être posées. Immédiatement après la conférence, grosse séance photo et déjeuner avec la famille Glazer et David Gill. Pendant ce temps là, Mike Phelan accueille les joueurs et commence à déterminer l'état de forme de chacun. Immédiatement après le déjeuner, je me rends à Carrington, où, je serai déjà attendu par les journalistes. Rapide changement et je rejoins Mike, avec les tous joueurs du club, équipe A, réserve ou U18 confondues en salle de réunion. C'est sans doute le moment que je redoute le plus. Me trouveront-ils assez légitime en tant qu'entraineur.

Glazer et Gill font enfin leur apparition, à la dernière minute. Sans doute à discuter s'ils ne faisaient pas une belle connerie...


« Prêt Johnson ?

-Prêt Mr Glazer ! »

Une porte s'ouvre, Glazer s'engouffre dans l'ouverture, j'entends déjà le bruit des flashs qui crépitent. Gill me suit, ainsi qu'un traducteur multilingue. Nous nous installons à la table, face aux micros et aux journalistes, présents dans une véritable fosse où règne une cohue sans nom. Ils sont tous là pour voir le nouvel entraineur, grimaçant un vague sourire derrière sa barbe de trois jours. Des cheveux noirs jais, un corps athlétique. Glazer fait taire la salle d'un geste.


« Nous sommes présents en ce jour pour présenter aux fans de Manchester United, mais aussi à la presse et au monde entier, notre nouvel entraineur... Angus Johnson ! »


Nouveaux crépitements, je ne me sens pas à ma place. Je donnerai tout pour être à Carrington sur le terrain avec les joueurs. Glazer impose une nouvelle fois le silence.


« Il s'agit d'un recrutement interne, Mr Johnson étant le second adjoint de Sir Alex Ferguson. Ce dernier nous a chaudement recommandé ce jeune homme pour ses qualités humaines et footballistiques et ses larges connaissances du fonctionnement du club. Je vous laisse poser vos questions directement. »


La partie la plus difficile, faire face, seul, aux questions des journalistes. Ces derniers devaient attendre qu'une personne leur fasse parvenir un micro pour s'exprimer. Enfin, une question parvint.


« Pourquoi nommer un entraineur inconnu ?


Je n'ai pas le temps de répondre que David Gill prend déjà la parole.


-Angus n'est pas un inconnu à Manchester. Il a été joueur chez nous jusqu'à ses 18 ans, il a été un joueur pro de notre effectif et pouvait prétendre à l'équipe nationale. Néanmoins, après ce qui lui est survenu en 2004, nous l'avons soutenu en interne et permis de passer des diplômes de préparateur puis d'entraineur, les années qui suivirent. Il illustre parfaitement le club où les jeunes sont soutenus pour éclater sur le devant de la scène. Si pour Angus, ce ne fut pas sur le terrain, ce le sera sur le banc en tant qu'entraineur. Nous avons pleine confiance en lui. Il représente parfaitement ce que Sir Alex Ferguson voulait pour son successeur. Un grand tacticien qui aimerait United de tout son être.

-Pouvez vous rappeler à nos auditeurs ce qu'il est survenu en 2004 ? Demande un journaliste, ignorant sans doute lui même, ce qu'il s'était passé.

Glazer et Gill me laisse la parole d'un signe de tête.


-Je remercie Messieurs Glazer et Gill pour leurs éloges. Comme l'a précisé Mr Gill, j'ai étais joueur au club. Pour ceux qui s'en souvienne, j'étais défenseur central et déjà promis à un grand avenir. J'ai parcouru toutes les équipes jeunes, que ce soit en club ou en équipe nationale. En 2004, j'ai dans les 17-18 ans, quand Sir Alex Ferguson me fait signer pro et m'intègre au groupe pro. Je fais mon apparition à domicile, contre Liverpool et avant la mi-temps me fait tacler violemment par Djibril Cissé. J'ai une fracture tibia-péroné à la jambe droite. Je ne m'en suis jamais remis et n'ai jamais pu reprendre le football. Sir Alex et Manchester United nous ont beaucoup soutenu, moi et ma famille et j'ai pu prétendre à un poste de préparateur en 2007. Je ne pensais vraiment pas que cinq ans plus tard, je serai présenté en tant qu'entraineur de Manchester United.


-Quelles sont les attentes du club, et vos attentes en tant que nouvel entraineur pour cette saison ?


-Le club a pour objectif de se mêler à la lutte pour le titre. Je pense qu'avec le groupe à ma disposition, nous pouvons prétendre à des objectifs élevés, que ce soit en Premier League ou en Europe. En tant qu'entraineur, je souhaite que le groupe puisse se montrer uni rapidement, pour mener un train d'enfer à nos adversaires.


-Mr Glazer, quel budget transfert pour l'entraineur ?

-Mr Johnson n'a pas de budget à sa disposition, les transferts ayant déjà été décidés avant sa nomination. Les joueurs partant sont déjà dans leurs nouveaux clubs, les joueurs nous rejoignant, sont quant à eux, déjà à l'entrainement.


-Qui sont ces nouveaux joueurs ? S'empresse de demander un journaliste excité à l'idée de connaître les transferts du club, à l'image de toute la salle.


-Je laisse Mr Johnson, énuméré la liste des départs et arrivées.


- Les joueurs quittant le club, sous forme de prêts ou transferts, sont : Macheda, Wooton, Bébé, King, Brady, Berbatov, Ji-Sung Park, Amos, Fabio, Pogba, Fryers, Petrucci, Keane.
Les joueurs nous rejoignant, sont : Büttner, Henriquez, Zaha, ces deux derniers joueurs ont été prêtés dans le même temps, Powell, Kagawa et Robin Van Persie. »


Je ne peux m’empêcher de sourire en voyant l'effet de l'annonce de l'arrivée de Van Persie à United sur les journalistes. Glazer prend la parole pour indiquer que les montants des transferts seront annoncés plus tard sur le site internet du club. De plus, du fait de la situation actuelle du club, aucune des recrues ne seront présentés pour me laisser pleinement travailler avec mon groupe. Déjà une heure que je fais fasse aux journalistes, il est décidé que la prochaine question serai la dernière. Un journaliste me demande alors qu'elle sera ma stratégie sur les transferts à venir.


« Bonne question. Je souhaite me démarquer de la stratégie des autres clubs anglais. Je mise sur la jeunesse, Chelsea s'y met aussi, je l'accorde. Mais, sur la jeunesse anglaise, galloise, irlandaise, écossaise. Je veux que United signifie, voire même représente l'union entre l'Angleterre, l'Ecosse, l'Irlande, qu'elle soit du Nord ou une République, et le Pays de Galles. La Grande Bretagne agrandie avec l'EIRE, dispose de joueurs de classes mondiales et je ne vois pas l'intérêt d'aller voir ailleurs. Cela se fera sans doute sur le très long terme.»


Ma dernière déclaration a son petit effet sur les journalistes. Ma stratégie demeure extrêmement ambitieuse et dans le football moderne, difficilement réalisable.

La conférence est désormais terminée, je suis Glazer et Gill sur la pelouse d'Old Trafford, où je suis photographié sous toute les coutures avec un maillot de United floqué de mon nom et du numéro 5, le numéro que je portais dans ma carrière de joueur. Après une séance interminable, ma présentation prend finalement fin et je suis conduit au restaurant où je dois déjeuner avec la famille Glazer et David Gill. J'en profite notamment pour négocier l'arrivée de nouveaux préparateurs.


« Avec Mike Phelan, en étudiant l'organigramme du club, nous avons remarqué l'absence d'un directeur sportif.


-Le poste devait revenir à Ferguson, mais il a décliné.

-Je vois. J'ai fais quelques recherches et j'ai trouvé notre nouveau directeur sportif. Il est libre de tout contrat et peu cher.

-Qui ça ?

-Eric Cantona ! »

Manifestement, tous furent assez emballés de voir l'ancienne légende revenir au club. Sa fonction l'amènerai à négocier les départs des joueurs qui ne seront plus désirés. Sans être d'une importance extrême, l'arrivée de Cantona, permettait de combler le départ d'une légende, par l'arrivée d'une autre.

Le repas se poursuivi sans aucun problème, bien que de grandes décisions furent prises. Elles seront sans doute officialisées sous peu de temps. Pour ma part, dès la dernière part de dessert avalée, je quittai mes dirigeants pour enfin rejoindre, le plus gros défi de cette journée...Mes joueurs...


Fortrek
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 14
Enregistré le : ven. 21 déc. 2012 11:38

Re: A Little Red Devil

Message par Fortrek » mar. 05 mars 2013 10:43

Cette story a l'air vraiment bien !
Je vais suivre et j'espère que Johnson pourra mener Manchester United à la victoire ! :)


Avatar du membre
RayM
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 185
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 10:09
Partie actuelle : Olympique Lyonnais
Club préféré : Olympique Lyonnais

Re: A Little Red Devil

Message par RayM » jeu. 14 mars 2013 21:56

Je vous annonce que cette story est déjà close, du fait d'un p***** de crash dump et comme j'ai qu'un fichier de sauvegarde, je suis fichu. J'en suis sincèrement désolé, surtout envers ceux à qui ces quelques lignes avaient plu. Je peux vous dire qu'elle s'annonçait vraiment bien, mais la technologie en a décidé autrement. Si j'ai le courage, je me pencherai peut être sur un autre projet, story ou rdp, mais, c'est pas dit. Merci à Fortrek et Enzo d'avoir partagé vos avis.


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »