Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Archive]Toulouse or not to lose...

Venez nous raconter vos exploits de managers

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » ven. 29 juin 2007 12:48

Episode 13 : A 90 minutes du bonheur... ou du malheur

Samedi 10 mai 2008. C'est donc le jour de la finale au Stade de France.
Il fait 34° sur la pelouse de Saint-Denis et nous allons, toulousains et sochaliens, nous disputer le trophée devant 79985 spectateurs.

Voici la composition de l'équipe sochalienne :
--------------------------Richert------------------------
Fehér----------Bréchet----------N'Daw----------Tosic
J.Leroy--------Diallito--------Richard--------Mézague
-------------Alvaro-----------Diego Tristàn------------

Voici celle du TFC :
-------------------------Douchez------------------------
Ebondo---------Garay---------Aubey---------Mathieu
------------Emana-----Dieuze-----J.L.Silva------------
Skjelbred--------------------------------------Mansaré
------------------------Elmander------------------------

A noter le repositionnement de José Luis Silva au mileu du terrain en lieu et place de Nabil Taïder qui risque de quitter le club à la fin de la saison, faute de contrat. Silva, repositionné ainsi depuis le match nul à Lens, additionne les bonnes notes comme les bonnes prestations. Sa bonne frappe de balle est utile à l'entrée de la surface, comme son orientation résolument offensive du jeu.

Le match est plus disputé que celui de championnat de la semaine dernière. Douchez doit s'interposer plusieurs fois mais au final nous prenons l'emprise du jeu. En début de seconde période, Johan Elmander remonte tout le terrain avant de décaler Mansaré. Ce dernier pivote devant Fehér, dépasse Bréchet et centre en retrait pour le Suédois. Elmander reprend victorieusement et cela fait 1-0.
Richert ne peut faire mieux en fin de rencontre quand il repousse une lourde frappe de José Luis Silva. La frappe du jeune chilien parvient dans les pieds de Johan Elmander qui n'a pas à trop pousser son talent pour nous permettre d'inscrire un second but. Et de gagner le match.
Et la Coupe de France !!!


Publicité

Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » ven. 29 juin 2007 15:45

Episode 14 : Dernière ligne droite dangereuse

Il reste 4 matches tout juste en L1 pour espérer conserver notre titre de l'an passé. Les pronostics nous voyaient cette saison 3èmes, nous sommes actuellement 1ers avec 76 points. Cependant Lyon, au prix d'un retour imparable et de nombreuses victoires successives, nous talonne avec le même nombre de points avant cette 35ème journée, mais avec une différence de buts défavorable.

35ème journée (10 mai 2008)
Au programme : Rennes - TFC et Sedan - Lyon

La rencontre nous opposant au Stade Rennais est repoussée au mercredi 21 mai en raison de la finale de la Coupe de France.
Lyon a donc un coup d'avance et n'en profite finalement pas puisque l'équipe de Gérard Houllier s'incline sur la pelouse de Sedan 1-0.
Le classement ne change donc pas :
1/ Toulouse - 76pts
2/ Lyon - 76pts

36ème journée (13 mai 2008) : Lyon repasse en tête
Au programme : TFC - Metz et Lyon - Le Mans

C'est la même équipe qui a joué au Stade de France qui jouera contre Metz au Stadium.
Le résultat est loin d'être le même puisque nous sommes tenus en échec par une solide équipe messine. Nous faisons match nul 0-0.
Dans le même temps les Lyonnais s'imposent eux à Gerland contre les Manceaux 1-0. Ils reprennent ainsi provisoirement la tête du championnat, en attendant le résultat de notre match en retard à Rennes.
Le classement évolue donc :
1/ Lyon - 79pts
2/ Toulouse - 77pts

37ème journée (17 mai 2008)
Au programme : Saint-Etienne - TFC et Nice - Lyon

Il serait intéressant de prendre au moins un point contre les Verts, histoire de bien se positionner avant le match contre Rennes. Possédant un goal-average supérieur à celui de Lyon, un nul à Rennes nous suffirait alors pour passer devant eux. Tout cela, bien sûr, si Lyon s'inclinait à Nice. Une victoire ce soir serait évidemment le moyen de souffler et de ne pas sortir la calculette...
Le match à Geoffroy Guichard est équilibré et nous parvenons malgré tout à ouvrir le score avant la mi-temps. Le but est signé José Luis Silva.
Mais les verts vont anéantir tous nos efforts à quelques secondes du terme de la rencontre. Nous payons le fait de ne s'être pas mis à l'abri plus tôt. Et à la 92ème minute c'est Joao Leonardo, défenseur central, qui vient nous crucifier d'une tête magistrale dans la lucarne de Douchez.
Heureusement pour nous au même moment Lyon tombe de haut à Nice. Dans les arrêts de jeu c'est Michaël Buscher qui permet aux Aiglons de faire coincer l'Olympique Lyonnais, qui se voyait bien repartir du tade du Ray avec un petit point.
Le classement évolue donc sensiblement :
1/ Lyon - 79pts
2/ Toulouse - 78pts

Match en retard de la 35ème journée (21 mai 2008) : Lyon meurt ce soir
Au programme : Rennes - TFC et Real Madrid - Lyon

C'est un match éprouvant. Mes joueurs savent qu'ils jouent gros et c'est bien connu, quand l'enjeu prend une place trop importante dans une rencontre, il empiète largement sur le jeu. D'ailleiurs du jeu il n'y en eu pas, d'un côté comme de l'autre. Les Bretons ouvrirent la marque par Youssouf Hadji en début de partie et Ezequiel Garay, sur corner, égalisait peu de temps après. Le reste ne fut vraiment pas brillant.
Mais l'essentiel pour nous était pourtant là : nous avions récupéré la tête du Championnat grâce à ce match en retard.
Sans se soucier de notre résultat les Lyonnais s'attaquaient à un tout autre morceau : la Ligue des Champions. Ils disputaient la finale contre le grand Real Madrid.
Le match fut apparemment serré mais au final ce sont les Espagnols qui se sont imposés, au détriment d'un Olympique Lyonnais qui au court d'une sale soirée avait perdu la première place de L1 et une finale de Champions League.
Le classement évolue favorablement pour nous :
1/ Toulouse - 79pts
2/ Lyon - 79pts

Dernière journée de L1 (24 mai 2008) : 90 minutes pour vivre
Au programme : TFC - Auxerre et Lyon - Strasbourg

La donne est claire avant le coup d'envoi : nous avons notre destin entre nos main. Une victoire et nous remportons pour la seconde fois consécutive le titre de Champion de L1. Cependant un match nul voire une défaite ce soir ne nous condamnerait pas non plus, il s'agira de surveiller le résultat de Lyon. Le mieux étant bien sûr de gagner...
Nous jouons assez haut et Elmander se met rapidement en évidence. Les Auxerrois sont néanmoins bien regroupés en défense, et pour cause.
Cette ultime journée ne sera en effet pas seulement pas décisive dans le haut du classement. Des équipes vont lutter pour ne pas descendre. Parmi elles, Auxerre et Strasbourg, adversaires de notre club et de Lyon. Le club auxerrois n'est pas dans l'obligation de gagner mais si Strasbourg s'imposait la descent serait alors envisageable. Carlos Queiroz qui a repris le club depuis la trêve a quand même redonné vie à l'AJA alors que cette dernière se morfondait depuis la première journée à la 20ème place, sans la moindre victoire.
Et c'est sur un but contre son camp des auxerrois que la situation va se décanter. Elmander reprend un centre de Fodé Mansaré mais c'est un défenseur auxerrois qui détourne dans son camp et trompe Fabien Cool. Ce score de 1-0 n'évoluera plus.
Dans le même temps Strasbourg perd à Lyon et rejoint donc la Ligue 2 un an après l'avoir quitté.

Nous somme Champions !!!

Classement final
Image

A noter que si nous sommes la meilleure attaque (73 buts inscrits) c'est Lyon qui, avec 23 buts encaissés contre 24 pour nous, est la meilleure défense.
Saint-Etienne finit 3ème, largement devant Marseille. Les Marseillais comptent eux 8 points d'avance sur Lens, qui devance Le Mans d'un point.
Nancy, Strasbourg et Lorient basculent quant à eux en Ligue 2.
Montpellier, Valenciennes et Troyes accèdent dans le même temps à la Ligue 1.

Johan Elmander est sacré meilleur buteur de L1 avec un total de 29 buts.
Jérôme Rothen finit meilleur passeur avec 14 passes décisives. Fodé Mansaré arrive en seconde position.

Rendez-vous bientôt pour l'intersaison qui promet d'être chargée...
Une page importante du club va se tourner. Mais l'histoire, elle, reste encore à écrire.


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » mar. 03 juil. 2007 11:28

Episode 15 : Petits transferts entre amis (bis)

Avant tout quelques indicattion sur ma nouvelle méthode:
Grâce à mes quelques semaines dans ma nouvelle saison (bien assez vite avortées) je me suis rendu compte que j'avais plus besoin d'un gros budget transfert que d'une grande masse salariale. Je demande donc à mon Comité directeur plus de 18M€ de transfert et 400K€/s. pour le salaire.
A noter également que j'ai acheter le maximum de joueurs AVANT le 1er juillet 2008, date du début des transferts (je crois), date en tout cas à laquelle où les valeurs des joueurs évoluent et où mon budget transfert bascule de saison. Avec cette technique j'utilise donc au maximum le budget de la saison dernière bien rempli grâce à des derniers départs...
Peut-être qu'avec cette technique je vais pouvoir m'offrir Vela qui était, lui et son club d'ailleurs, d'accord pour un transfert avec mensualités. Mais à l'époque j'avais plus un rond. Vous avez dit deuxième chance ?

Bon, côté départs je résume vite :

Kiràly à Hearts pour 2,1M€
Fabinho à Udinese pour 3,4M€
Nouveautés
- N. Douchez à Monaco pour 4M€.
- Pandiani est finalement vendu pour 1,5M€ à Osasuna, en trifouillant un peu les options de tranfert !
- Bryan Bergougnoux à Lille pour 3,8M€.
Autres départs
Sirieix (libre), Akpa-Akpro (libre), Bonnet (ASSE), Battles (VA), Taïder (Osasuna), Dao (Grenoble), Psaume, Vaz (libres)

Côté arrivés (vous pouvez cliquer sur les images pour voir les stats des joueurs (juillet 2008) :

Transferts acquis
Gomis (ASSE), Romaric (Le Mans), Costil à Caen pour 575K€.

Nouveautés
Fraizer Campbell en provenance de Man.Utd, gratuitement.
Georginio Wijnaldum de Feyenoord pour 2,6M€.
Armand Traoré de Sheffield Utd pour 3,8M€.
Omar Benzerga de Lille pour 600K€.
Carlos Vela d'Arsenal pour 12,5M€ (avec mensualités).
Matthieu Debuchy de Lille pour 7,25M€.
Marcelo Grohe de Santos pour 4M€ (et échange).


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » mer. 04 juil. 2007 17:45

Episode 16 : Premières impressions (bis)

Avant toute chose un nouveau point sur les transferts :
Je décide de vider mon attaque, je cherche ainsi à vendre Gomis et Campbell, qui n'ont de toute façon pas des stats énormes.
Gomis signe à Bolton pour 4M€.
Campbell rejoint Everton contre 4M€ également.

Côté recrues je continue mon marché.
Jaap Stam est recruté gratuitement.
Sunny débarque de Ejido contre la clause libératoire de 4,2M€.
Enfin, Didier Digard nous rejoint en provenance du Havre, pour un montant de 3,7M€.

Je modifie ensuite mon équipe afin qu'elle joue avec cette nouvelle tactique:
Image

Avec elle je m'incline contre Manchester City (2-1), Lille (2-1) et le Real (2-0).
Je remporte ensuite le Trophée des Champions contre l'OL :
Image

Pour mon 100ème match à la tête du TFC, je fais finalement un match nul au Stadium contre l'équipe championne d'Angleterre, Liverpool (0-0).

Le Championnat débute dans 2 jours et je ne sais toujours pas si je vais garder cette tactique et si je vais encore recruter.
Millàn ne se décide toujours pas à venir. Alexandre arrive en fin de contrat à la fin de l'année. Kalou serait disponible pour 5,5M€. Daniel Sturridge a été placé sur la liste des transferts mais me coûterait dans les 10M€, et il arrive en fin de contrat fin 2009...

La suite au prochain épisode...


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » sam. 07 juil. 2007 22:42

Episode 17 : Domination hexagonale

La saison commence par la réception du Mans.
Marcelo Grohe, Garay ou encore Carlos Vela sont indisponibles car utilisés par leur équipe nationale olympique. Benoît Benvegnu est titularisé dans les cages car Costil et Khedairia sont blessés. Tamas remplace Garay en défense et c'est Romaric qui sera chargé d'épauler Elmander.
Le match est poussif et nous devons nous résoudre à ne pas marquer de but, Yohann Pelé ayant été une fois de plus énorme...
Score final : 0-0

Nous nous déplaçons ensuite à Monaco
Zuniga (18 ans) remplace Romaric en attaque.
Nous réalisons un très bon match et parvenons à inscrire 3 buts à Nicolas Douchez. Skjelbred, Elmander et Romaric marquent tour à tour. Malheureusement Benvegnu s'incline en toute fin de match sur un raid de Jérémy Ménez.
Nous revenons à la 4ème place.
Score final : 3-1

Toulouse - Sochaux (16 août 2008)
Benoît Benvegnu et Nicolas Dieuze sont blessés, Costil et Digard les remplacent respectivement.
C'est d'ailleurs ce dernier qui ouvre la marque par une reprise à l'entrée de la surface. Sochaux va alors égaliser par Alvaro à cause d'une erreur de Jérémy Mathieu.
Ce n'est qu'après la pause que mes joueurs vont se reprendre. Sunny marque sa première apparition par une splendide frappe de 30 mètres.
Notre domination est totale et en fin de match Romaric, entré en jeu, reprend victorieusement de la tête un corner de Mathieu.
Nous passons en tête de la L1.
Score final : 3-1

Scénario improbable à Rennes et festival offensif de Vela
Carlos Vela est enfin disponible et je le titularise donc avec Elmander à la pointe de mon attaque.
C'est John Utaka qui ouvre le score dès la 10ème minute de jeu. Le mexicain, pour sa première apparition, fait comme Digard et Sunny et marque son premier but sous ses nouvelles couleurs. Il marquera ensuite avant la pause un second puis un troisième but, écrasant à lui tout seul l'équipe bretonne.
Cependant l'équipe bretonne revient avec de meilleurs intentions, malgré mes consignes aux joueurs à la mi-temps. John Utaka réalise un doublé avant que Jimmy Briand, à la 93ème minute, ne trompe Benoît Costil pour la trosième fois de la soirée et signe l'égalisation de son équipe.
Score final : 3-3

Victoire de prestige contre l'OM
Je décide de punir Costil pour ses 3 buts encaissés contre Rennes, et place Sofiane Khedairia dans les cages. Ce jeune gardien de 19 ans est depuis l'années dernière le portier titulaire de l'équipe nationale tunisienne. Il a de plus de bonnes stats (à vous d'en juger) mis à part dans ses sorties et ses relances.
Il sera l'homme de ce match avec Carlos Vela.
Le mexicain marquera le second but de mon équipe, après que Lucien Aubey sur corner a mis notre équipe dans la bonne direction. Le score de 2-0 acquis à la mi-temps de bougera plus, grâce à une belle prestation, donc, de Sofiane Khedairia.
Marcelo Grohe ayant du mal à s'adapter à la région et Costil étant l'auteur de prestations décevantes, Khedairia pourrait rester titulaire un peu plus longtemps que prévu...
Score final : 2-0

Les groupes de la Ligue des Champions sont tirés. Je me retrouve dans le groupe H avec le Milan AC, Tottenham et le Steaua Bucarest.
Lyon, tête de série n°1, retrouvera Valence, les Rangers et West Ham.
Saint-Etienne n'a pas passé le tour préliminaire...

Derniers transferts
Nicolaj Agger est prêté un an à Montpellier.
Vincent Accapandié est lui prêté à Sedan.
Ayant un grand besoin d'attaquant et puisque Nicolas Millan ne veut apparemment plus rejoindre notre équipe (il demande une "prime substantielle pour chaque apparition en équipe première" alors que lui en propose une !) je propose une offre à l'Internacional de 1,5M€ pour son jeune attaquant Alexandre Pato. Le buteur brésilien a été blessé 6 mois sa première saison, et depuis il ne joue pratiquement plus, ce qui explique ses stats moribondes... L'Internacional accepte une offre combinée de 1,7M€, à ma grande surprise, et je me décide alors à l'engager, malgré les risques que ça comporte... Alexandre Pato rejoint donc le TFC contre 1,7M€, malgré l'inquiétude des supporters...


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » lun. 09 juil. 2007 22:34

Episode 18 : Le football est un sport qui se joue à 11 contre 11 et à la fin, ce sont les anglais qui gagnent...

Avant le premier tour de la Champions League, un ultime tranfert.
Freddy Adu rejoint notre équipe contre la modique somme de 3,1M€ (pour une valeur de 4,7M€) en provenance de DC United, et ce malgré l'inquiétude de nos supporters.

Tottenham - Toulouse, mercredi 10 septembre 2008
White Hart Lane, Londres

Voici les formations des deux équipes :
Image

Seul absent, Albin Ebondo est suspendu pour cette rencontre.
L'équipe londonienne prend très rapidement l'avantage par Dimitar Berbatov. Aaron Lennon centre depuis l'aile droite au second poteau, Nicolas Dieuze touche le ballon. Lucien Aubey veut alors dégager le danger mais ne peut pas anticiper l'arrivée dans son dos du buteur bulgare, qui marque dès la 1ère minute !
Peu de temps avant la demie-heure de jeu ensuite, Berbatov va inscrire un doublé. Un ouragan blanc s'abat sur notre équipe. Un coup-franc de Lennon détourné par Berbatov s'écrase sur la barre, le ballon est ensuite récupéré par Giuseppe Rossi sur le côté gauche. Le jeune attaquant américain tente une frappe à l'entrée de la surface, après avoir mystifié Jaap Stam. Sa puissante frappe est sauvée du bout des gants par Marcelo Grohe. Sur le corner qui suit Lennon dépose un caviar sur la tête de Berbatov qui saute plus haut que Dieuze. Cela fait 2-0 au bout de 24 minutes de jeu !
Lors d'un contre de notre équipe, nous obtenons un corner. Jérémy Mathieu le tire et c'est Carlos Vela qui vient couper la trajectoire de la balle de la tête. Cela fait 2-1 !
Adu remplace Mansaré, Sunny rentre à la place de Dieuze et le buteur Vela sort au profit du buteur brésilien Alexandre Pato.
Ce sont pourtant une nouvelle fois les joueurs de Tottenham qui vont marquer. A la limite du hors-jeu, Keane se débarasse d'Aubey et inscrit un but libérateur pour son équipe, à la 76ème.
Une minute plus tard, un bel enchaînement dans nos rangs de Sunny, Mathieu, Emana (superbe passe de volée) et enfin Adu, qui centre au premier poteau pour Alexandre, va permettre au TFC de revenir dans le match. La tête d'Alexandre ne laisse aucune chance à Robinson. Toulouse revient à 3-2 !!!
A la 83ème la dernière occasion du match. Alexandre se dégage de King et centre au second poteau pour Elmander. Le géant suédois, en mal de but, décoche une tête somptueuse, mais malheureusement pour nous Robinson détourne en corner d'une superbe parade.
Le score n'évoluera plus...
Score final 3-2 pour Tottenham
Image

Dans le même temps le Milan AC est tenu en échec 1-1 à Bucarest contre le Steaua. Les Roumains seront nos prochains adversaires.

PS : à cette époque du jeu (environ) je m'apperçois que l'équipe de Lille occupe la 17ème place de L2... Je décide donc de me "dédoubler" pour aller aider mes compères nordiques... Une mission de sauvetage que j'espère intéressante, et que je porterai peut-être à l'écrit.


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » sam. 14 juil. 2007 16:54

Episode 19 : Et pendant ce temps-là, à Toulouse...

13 septembre 2008 : 6ème journée de L1
Toulouse - Troyes

C'est un match délicat qui nous attend, après ce premier revers en Champions League. Albin Ebondo retrouve son côté droit, en lieu et place de Jaap Stam.
Il n'y a pas beaucoup d'occasion, d'un côté comme de l'autre. Achille Emana ouvre la marque à la 51ème minute et Carlos Vela clôt le score une demie-heure plus tard. Sans grand éclat, une victoire qui nous remet dans le droit chemin.
Score final : 2-0

20 septembre 2008 : 7ème journée de L1
Lens - Toulouse

Premier match important à Lens en Championnat.
C'est mon équipe type qui est alignée au Stade Felix Bollaert.
Les Lensois entrent les premiers dans la partie. C'est pourtant mon équipe qui va trouver la faille : suite à un corner dégagé par Marcelo Grohe, Elmander récupère le ballon et obtient le corner à l'autre bout du terrain. Mathieu le frappe et Carlos Vela, qui saute plus haut que Mathijssen, propulse le cuir au fond des cages d'Itandje.
Quelques minutes plus tard, notre capitaine Nicolas Dieuze a l'occasion de doubler la mise, mais sa puissante tentative échoue sur les mains fermes du portier lensois. C'est au contraire Lens qui va égaliser, à la 31ème, après une véritable déferlante sur nos buts. Coulibaly profite d'un mauvais dégagement de Lucien Aubey pour tromper Grohe.
Vela, bien bloqué par la défense nordique, est remplacé à la pause par Alexandre Pato. Il faut attendre près d'une demie-heure pour voir un nouveau but. Alexandre dévie un ballon de la tête sur Emana, le Camerounais dribble et trouve Mansaré sur l'aile gauche. Le Guinéen tricote et adresse un centre parfait au premier poteau. Albin Ebondo, monté aux avants-postes, reprend la balle et marque de la tête en sautant au delà de Coulibaly. Nous reprenons l'avantage.
A la 80ème Adu est expulsé. Trois minutes plus tard nous marquons un 3ème but. Tamas monte et lance Ebondo de 35 mètres, ce dernier envoie un missile en direction d'Itanje, qui détourne avec difficulté. Alexandre avait suivi, il inscrit un beau but du plat du pied.
Boukari, entré à la place de Zidan côté Lensois, marque deux minutes plus tard, mais rien n'y changera. Nous nous imposons dans la douleur mais avec courage et solidarité (10 minutes à 10 contre 11).
Score final : 3-2

23 septembre 2008 : 2ème match aller du groupe H de la Ligue des Champions
Toulouse - Steaua Bucarest

Je décide de remplacer Aubey par Ezequiel Garay.
Nous entrons très bien dans cette rencontre, Fodé Mansaré marque un but dès la 8ème minute et permet à notre équipe de mener très vite au score. Ce même Mansaré va se blesser quelques minutes plus tard, victime d'un vilain tacle de Viciu.
Nous nous mettrons finalement à l'abri en seconde période, grâce à une belle reprise de volée de Romaric.
Score final : 2-0

27 septembre 2008 : 8ème journée de L1
Toulouse - Auxerre

Romaric est titularisé en raison de la blessure de Fodé Mansaré, Sunny remplace quant à lui Achille Emana dans l'entre-jeu.
Johan Elmander inscrit au bout d'une vingtaine de minute la premier but du match, et son premier depuis de longues heures. Le Suédois a bénéficié d'un bon centre de Romaric pour tromper Cool de la tête.
Un quart d'heure après, Ezequiel Garay double la mise en reprenant d'une belle tête un corner de Mathieu.
Il faudra attendre la seconde période et la 66ème minute pour que notre victoire se dessine parfaitement. Pier Ciljan Skjelbred inscrit le troisième but de notre équipe, le troisième de la tête, sur un nouveau centre de Romaric. Malgré un match en retard, nous sommes en tête du Championnat, devant les Verts. Lyon est au delà de la 5ème place.
Score final : 3-0


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » dim. 15 juil. 2007 13:22

Episode 20 : Un nul pas si nul

14 octobre 2008 : 3ème match Aller du groupe H de la Ligue des Champions
Toulouse - AC Milan

Un match dur et compliqué en perspective. Pour en terminer avec les matches Aller, la rencontre contre le favori de notre groupe, après avoir été battu à Londres et avoir vaincu l'équipe roumaine.
Pas de changement dans la formation de l'équipe. Romaric remplace toujours Mansaré.
Ce sont les Italiens, en favoris, qui mettent les premiers le pied au plancher. Suazo est tout près de tromper Grohe, mais notre gardien brésilien sauve parfaitement la baraque.
Au quart d'heure de jeu Romaric tacle durement Steven Taylor. Le latéral droit rossonero est touché et doit sortir, il est remplacé par Daniele Bonera.
Vela et Elmander, bien lancés par Romaric et Skjelbred, ont tour à tour quelques belles occasions, mais sont stoppés soit par Nesta, soit par Dida. Et Marcelo Grohe va devoir une fois encore s'employer pour empêcher le Milan d'ouvrir la marque, sur une superbe reprise de Seedorf lancé par Gilardino.
Après la pause c'est son homologue milanais, son compatriote brésilien Dida qui va devoir se détendre sur une belle tête de Johan Elmander.
Dix minutes après la pause un nouveau milanais doit sortir du terrain. Alberto Gilardino est blessé par Albin Ebondo et doit céder sa place à Lavezzi.
Ce dernier envoie quelques minutes plus tard un véritable boulet de canon en direction des cages de Grohe. Notre gardien détourne au prix d'une sublime parade. Un cadeau pour les photographes.
Alors qu'il reste un peu plus de dix minutes à jouer, Dida va devoir s'imposer par deux fois. Sur un centre du norvégien Skjelbred, c'est Kaladze qui est d'abord tout près de tromper son propore gardien. Dida a du mérite sur ce coup-là de sauver son équipe.
Exactement à la 80ème minute c'est Vela qui met en difficulté le grand gardien brésilien du Milan. Dieuze se retrouve dans le sens du but et décale parfaitement le petit attaquant mexicain. Ce dernier est seul devant les buts et décoche une frappe surpuissante en direction de la lucarne. Dida se déploie magnifiquement et nous gratifie une fois de plus d'un superbe arrêt !
Le match s'arrêtera sur un dernier sauvetage de Marcelo Grohe. Nous remplissons notre contrat en remportant au moins un point face au Milan, résultat qualifié d'exploit dans la presse du lendemain.
Score final : 0-0
Classement et résultats à l'issue des matches Aller :
Image


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » jeu. 26 juil. 2007 22:23

Episode 21 : Un petit tour en France

18 octobre 2008 : Toulouse - Dijon 2-0
Après le nul face au grand Milan, nous retrouvons notre chère Ligue 1 à domicile, contre le promu dijonais.
C'est un match assez équilibré, bien que Nico Dieuze plie la rencontre d'entrée avec son but à la 5ème minute. Il faut ensuite attendre l'expulsion d'un défenseur et la tranformation du pénalty par Elmander, pour que la moutarde monte bien au nez des Dijonais. Score final agréable sans aucun pépin à signaler.

21 octobre 2008 : Toulouse - Ajaccio 3-0
Deuxième match à domicile, trois jours après la victoire contre Dijon. Et là encore contre un promu de L2.
L'équipe alignée est quelque peu modifiée. Aubey retrouve sa place dans l'axe aux côtés de Tamas, Debuchy remplace Romaric et Carlos Vela, suspendu, laisse sa place à Sebastian Zuniga.
Tout se déroule bien. Les garçons font un boulot très propre, notamment offensivement. Le jeune chilien (18 ans) réalise un doublé pour signaler une performance de premier ordre. Skjelbred, excellent sur son flanc droit depuis le début de la saison, inscrit le 3ème but synonyme de victoire écrasante. En attendant un déplacement difficile à Bordeaux...

25 octobre 2008 : Bordeaux - Toulouse1-1
Voilà un test intéressant avant le match "retour" contre le Milan à San Siro. C'est exactement la même équipe qui a battu Ajaccio le mardi précédent, hormis Vela qui reprend sa place aux dépends de Zuniga, pourtant double buteur.
Une première mauvaise nouvelle survient dès le début du match, vers le quart d'heure de jeu. Achille Emana se blesse et est contraint de quitter la pelouse. Il sera absent plus d'un mois.
La rencontre est alors très disputée, et nous rejoignons les vestiaires avec un 0-0 plus que logique.
Peu de temps après la pause c'est l'attaquant camerounais de Bordeaux, Jérémie N'Jock, un temps scruté par notre club, qui ouvre la marque. Deux minutes plus tard, à la 54ème minute de jeu, Johan Elmander expédie un boulet de canon dans les cages de Ramé.
Cela fait 1-1 et plus rien ne sera marqué.

Voici le classement de la L1, peu avant ce match contre Bordeaux :
Image

:P la suite bientôt :P


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » sam. 28 juil. 2007 13:54

Episode 22 : Escalope milanaise

29 octobre 2008 : Milan AC - Toulouse 1-0

Voici les formations des deux équipes :
Image

C'est un match important qui nous attend. Alors qu'en début de compétition on aurait pu croire à une domination du Milan dans notre groupe H, c'est l'équipe londonienne de Tottenham qui en a pris les commandes. Aujourd'hui l'équation est simple. Une victoire nous permettrait de mettre derrière nous le seconde du groupe, tout en sachant qu'il s'agit là d'une formidable équipe. Gagner pour se replacer, gagner pour se relancer, gagner pour étonner. Et créer l'exploit, ici, à San Siro ?

Pour ce faire je dispose de mon équipe type. Debuchy est toujours sur le côté gauche et Sissoko remplace Emana aux côtés de Dieuze.
Ce sont les milanais qui se lancent les premiers dans l'offensive. Julio Baptista oblige Marcelo Grohe de faire son premier arrêt dès la 3ème minute de jeu. Une quinzaine de minutes plus tard une frappe de Kakà, qui efface Skjelbred, passe juste au dessus de nos montants.
Un peu plus tard c'est Alberto Gilardino, sorti sur blessure au match aller, qui se retrouve en position d'ouvrir le score. Sa frappe puissante passe au dessus, comme celle de Ricardo Oliveira peu avant la mi-temps. Les italiens ont vendangé leurs occasions.

Je remotive mes joueurs en leur faisant comprendre que l'on peut tirer parti de ce manque de réussite. Alexandre remplace Carlos Vela, assez transparent.
Le message est entendu puisque moins d'une minute après la reprise Moussa Sissoko oblige le grand Dida à se détendre pour sortir le ballon de la lucarne. Et quelques secondes plus tard un magnifique mouvement collectif de mes joueurs. Elmander pivote et lance Skjelbred, le Norvégien fixe Clichy et passe à Albin Ebondo dans la profondeur. Le latéral français adresse un beau centre qui trouve la tête de Debuchy, bien stoppée par Dida.
Suivent successivement des sauvetages des deux portiers brésiliens, Dida et Marcelo Grohe, véritablement hommes du match.
Je fais rentrer Zuniga et Digard en lieu et place d'Elmander et Sissoko.

Il reste à peine 10 minutes à jouer. Lucien Aubey pousse Suazo et M. l'arbitre accorde un coup-franc généreux au Milan. A 30-35 mètres, Andrea Pirlo place son ballon.
Une frappe énorme qui trompe magnifiquement Marcelo Grohe, jusque là impeccable. Cela fait 1-0 à quelques minutes de la fin !!!

Alexandre, Skjelbred et Debuchy essayeront, mais sans réussite, d'égaliser. C'est même Gilardino qui aura le dernier mot, mais Grohe sauvera du bout des gants.

Image

Dans le même temps Tottenham confirme sa première place en s'imposant 1-0 à Bucarest.

Le classement :

1. Tottenham , 9 pts , 3 V , 0 N , 1 D , +5
2. Milan AC , 8 pts , 2 V , 2 N , 0 D , +2

3. Toulouse , 4 pts , 1 V , 1 N , 2 D , 0
4. Steaua Bucarest , 1 pt , 0 V , 1 N , 3 D , -7

:P la suite bientôt :P
Modifié en dernier par Charles Le Téféciste le sam. 28 juil. 2007 19:43, modifié 1 fois.


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » sam. 28 juil. 2007 19:38

Episode 23 : Au royaume des expulsés, les blessés sont rois

2 novembre 2008 : Nantes - Toulouse 1-2

Albin Ebondo blessé pour une dizaine de jours, son remplaçant Omar Benzerga l'étant également, c'est le jeune tunisien Oumar Belgacem qui est titularisé sur le flanc droit.
Le match commence mal pour nous puisque les Nantais obtiennent un pénalty dès la 14ème minute. Ezequiel Garay s'accroche au maillot de l'attaquant espagnol Coro dans la surface et l'arbitre désigne fort justement le point de pénalty. C'est le capitaine nantais, Mauro Cetto, qui s'avance pour le transformer. Il frappe et... arrêt de Marcelo Grohe !!
Notre gardien effectuera encore trois sauvetages décisifs devant Kanouté (18e et 19e) et Ca (32e) avant que nous réussissions à ouvrir la marque, dans un contexte délicat, énormément dominés dans ce début de match.
Belgacem s'avance sur son aile droite et décale Sissoko. Le jeune français effectue un beau passement de jambe suivi d'une magnifique transversale en direction de Mathieu Debuchy. Le Nordiste remise instantanément de la tête, et Carlos Vela, démarqué, n'a aucun mal à trouver l'ouverture.
La mi-temps arrive sans que Nantes ne parvienne à égaliser ni même à prolonger sa pression sur mon équipe. Zuniga et Stam remplacent Vela et Belgacem. Un quart d'heure après la pause c'est pourtant bien Nantes qui marque, par l'intermédiaire de son jeune et talentueux buteur Coro (je vous laisse admirer ses stats). Nantes marque en contre alors que mon équipe maîtrisait le jeu.
Nous ne laissons cependant pas le temps de savourer aux Nantais puisque une petite minute plus tard (65e) Sebastian Zuniga redonne l'avantage et le sourire à toute l'équipe. Sur le coup d'envoi, Elmander lance Mathieu Debuchy. Le jeune ailier a du champ, alors il avance balle aux pieds, jusque devant la surface, d'où il centre au second poteau. Sebastian Zuniga saute plus haut que Signorino et marque le but de la victoire, de la tête.
A la 70ème Nantes voit ses espoirs s'effondrer : Mauro Cetto est l'auteur d'un violent tacle sur Elmander. L'arbitre n'hésite pas et expulse le capitaine argentin.
Zuniga puis Elmander auraient ensuite pu inscrire un troisième but, mais c'était sans compter sur Stojkovic, excellent.
Un très bon résultat en somme...
PS : petit clin d'oeil avec Mauro Cetto qui a rejoint le TFC cette semaine :D

5 novembre 2008 : Toulouse - Paris SG 2-0

Les formations : Image

Trois jours après notre victoire plaisante à la Beaujoire, nous accueillons le PSG. Daniel Congré est titularisé à la place de Belgacem au poste de latéral droit, c'est le seul changement.
Le match débute après dix minutes de jeu et une superbe demie-volée de Johan Elmander. La parade de Landreau est tout aussi sublime.
A la demie-heure de jeu, le premier tournant. Pablo Garcia est expulsé côté PSG. Cinq minutes après Debuchy tente un retourné sur une touche de Congré, mais ne cadre pas. A la 41ème, c'est la bonne. Skjelbred obtient un bon corner, suite à une série d'offensives violettes. Le Norvégien le tire et c'est Debuchy qui est à la réception. Il joue avec le ballon dans la surface et ajuste une bonne frappe, laquelle laisse Landreau sans réaction, cela fait 1-0.
Après la pause nous remettons le pied au plancher. Moussa Sissoko frappe de loin et oblige Landreau à la parade. Il réédite sa performance une minute plus tard mais sa reprise passe au dessus.
C'est alors le coup dur pour mon équipe. Debuchy a heurté Kalou et doit sortir. L'avenir sur le côté gauche de mon attaque m'inquiète un peu : Mansaré, Adu, Romaric et maintenant Debuchy sont blessés... La solution à court terme se nomme Wijnaldum. Il entre en lieu et place de Debuchy.
Le match et les occasions se sont assez équilibrés, jusqu'à une nouvelle expulsion côté parisiens. Jérôme Rothen écope d'un carton rouge à la 86ème. Deux minutes plus tard c'est le nouvel entrant, Georginio Wijnaldum, qui double la mise pour Toulouse. Il est à la réception d'un bon centre de Daniel Congré.
Avec deux buts et deux cartons rouges, ce n'était assurément pas la soirée du PSG...

15 novembre 2008 : Montpellier - Toulouse 0-3

Fodé Mansaré revient de blessure et va retrouver sa place de titulaire. C'est une bonne nouvelle puisque sur le côté droit Pier Ciljan Skjelbred est out pour 2 semaines... Wijnaldum prend sa place à droite.
Marcelo Grohe sauve l'équipe dès la 3ème minute. Ensuite mon groupe joue en roues libres. Mansaré marque son retour par l'ouverture du score, cinq minutes après une première occasion. Le Guinéen reprend victorieusement un ballon d'Elmander contré par le portier héraultais Pionnier.
Mansaré récidive à la 40ème, il fixe Sauget et adresse un centre flottant au second poteau. Le Suédois volant Johan Elmander vient prendre la balle sur une tête montpelliéraine et inscrit le second but du TFC...
Juste avant l'heure de jeu l'avant-centre Carlos Vela heurte Lacourt et doit sortir du terrain. Cette blessure vient encore grossir notre infirmerie... C'est Alexandre qui prend sa place sur le terrain. Au même moment Jaap Stam remplace Congré et José Luis Silva, peu utilisé ces temps-ci en raison de son poste (MO C) et de ma tactique (sans MO C), entre en jeu à la place de Georginio Wijnaldum.
Un nouveau blessé, et un nouvel expulsé ! Stéphane M'Bia est sorti du terrain par l'arbitre. Montpellier va devoir finir à 10 contre 11.
Au bout du suspense, Nicolas Dieuze ajoute un troisième but d'une belle tête sur un coup-franc de Stam.

Des blessés... mais trois victoires d'affilée de bonne augure avant la réception capitale de Tottenham pour notre avenir européen...

:P la suite très bientôt :P


Avatar du membre
Charles Le Téféciste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1530
Enregistré le : mer. 20 juin 2007 12:00
Localisation : Montpellier (hou putain les violettes me manquent...)

Message par Charles Le Téféciste » mar. 31 juil. 2007 19:13

Episode 24 : A nous les petites anglaises !

18 novembre 2008 : Toulouse - Tottenham 3-0

C'est LE match. LE match à jouer, à gagner, pour ne pas tout perdre.
Après une aventure très courte l'an passé en Champions League, notre avenir européen, cette année, dépend entièrement de ce match. Il nous faut l'emporter. Et après lui, celui en Roumanie (ce qui ne sera pas évident à faire, le Milan y a fait un nul 1-1 tout de même...) et finalement espérer un faux pas des Anglais face au Milan...

Voici les formations des deux équipes :
Image

Comme les blessés à Toulouse, apparemment, n'arrivent jamais seuls, Carlos Vela est indisponible pour ce match. Pour ajouter à ma peine et à notre défi, écoutez bien, nos deux Chiliens Zuniga et Silva sont en déplacement avec leur équipe nationale et Alexandre est forfait car il a déjà disputé un match avec le Brésil Espoir. Ma ligne d'attaque est tout simplement décimée ! Je ne peux pas non plus faire évoluer Elmander en pointe avec comme soutien un MO C, puisque mon effectif n'en comporte pas : Silva est indisponible et Skjelbred, Romaric ou encore Adu sont blessés...
Je vais donc faire évoluer mon équipe comme lors de ma précédente saison : en 4-3-3, avec trois milieux défensifs qui sont Nico Dieuze, Sunny et Moussa Sissoko. Mansaré, qui a effectué un beau retour contre Montpellier, sera sur l'aile gauche et Georginio Wijnaldum sera titulaire à droite. Johan Elmander sera seul en pointe. Ma défense reste inchangée : Mathieu et Ebondo en latéraux et Aubey-Garay dans l'axe...
Les présentations sont faîtes, LE match peut commencer...

Bien que nous soyons chez nous, au Stadium, ce sont les Anglais qui prennent les choses en main. Ou plutôt en jambes. Mais pas forcément dans le bon sens : deux attentats de Malbranque et Rossi sur Sissoko et Sunny aux 3ème et 8ème minutes de jeu. Le premier est sans conséquence, pour nous, mais le second va me plonger dans une colère noire : Sunny doit sortir, il est blessé !
Sachant que je joue déjà avec trois milieux défensifs, je n'ai que Didier Digard comme solution de remplacement : l'ex-Havrais rentre donc à la place de Sunny.
Les Anglais continuent sur leur lancée puisqu'après Malbranque et Rossi, c'est Berbatov qui écope d'un carton jaune. Sur la pelouse comme dans les tribunes, l'ambiance est à son paroxysme : Tottenham essaye de nous faire déjouer ! Mais je sais qu'il ne nous faut pas tomber dans ce piège, et tenter de faire le jeu... Une chose difficile avec toutes ces aggressions, cette pression énorme sur notre équipe et tous ces blessés qui semblent nous accabler... Il nous faut malgré tout continuer d'y croire...
Pourtant c'est très dur. Berbatov se fait voir, en bien cette fois. Peu avant vingt minutes de jeu il se procure coup sur coup deux occasions. Mais il ne cadre pas ses frappes. Heureusement pour nous.
L'offensive londonienne n'est pas calmée pour autant : Kean obtient un coup-franc à la 25ème minute de jeu. Baines se charge de le tirer. Le cuir prend la direction de la lucarne... mais Marcelo Grohe fait encore un superbe travail en allant l'y déloger. Cet arrêt a le mérite de mettre mes gars dans le bain : Marcelo rameute ses troupes, tout de suite imité par Nico Dieuze au centre du terrain. Il faut se reprendre !
Mais décidément le sort n'est pas avec nous ce soir. Malbranque, encore lui, tacle durement Digard qui retombe douloureusement. Il a pris un sale coup sur la cuisse et notre kiné rentre sur le terrain. Je n'en crois pas mes yeux ! Malbranque a déjà été avertit, avec une telle faute, il doit sortir ! Mais non, et c'est au contraire notre jeune milieu Digard qui quitte la pelouse, en vociférant quelques noms d'oiseaux que je couvre en gueulant moi aussi après le corps arbitral. Je me calme cependant rapidement. Ce match est capital j'en ai conscience. Même à ce moment où la colère est prête à jaillir de moi...
Cela s'annonce compliqué. Sunny et Digard sont blessé, je n'ai que peu de solution de remplacement. Sont sur mon banc : Sofiane Khedairia, mon second gardien, Jaap Stam et Gabriel Tamas, des défenseurs solides, Kévin Dupuis, un jeune attaquant disparu de la circulation qui montre donc le manque de profondeur de mon équipe aujourd'hui, Romain Usseglio, jeune ailier gauche de 17 ans et Bertrand Bebey, buteur de 17 ans. Dans l'urgence je fais signe à Gabriel de se préparer à entrer. Gabriel Tamas, qui a perdu sa place dans l'axe, sait également bien jouer devant la défense. Je l'ai déjà employé dans cette position. De son match dépendra certainement l'issue de ce match. Et par là même notre avenir européen...
Je lui donne les dernières consignes : tout donner, et il rentre sur le terrain. Quelques minutes après, le carton jaune que reçoit Mansaré me conforte sur un point : mes joueurs vont se battre !
Une ultime biscotte est distibuée à un Anglais et les 22 acteurs rentrent aux vestiaires, sans avoir pu faire la décision d'un côté comme de l'autre.

A la 47ème, première alerte sur nos buts. Une fois de plus sur coup-franc. Marcelo détourne une belle frappe de Maduro.
Une dizaine de minutes plus tard Sissoko tente sa chance de loin. C'est la première prise de risque de mon équipe, qui semble prendre la bonne direction dans ce match. Cette fois-ci cela ne paye pas, Robinson capte bien le ballon... Mais sait-on jamais, les Anglais laissent beaucoup d'espace devant leur surface, il faudra savoir en profiter !
Pour tout dire je l'avais remarquer en première mi-temps. J'ai demandé à mes trois milieux axiaux de plus monter afin d'être là si un ballon se présentait tel une offrande à distance raisonnable du but.
Ebondo et Wijnaldum obtiennent leur carton jaune et Marcelo fait encore un gros sauvetage. Il intercepte une balle de but dans les pieds de Maduro qui s'était infiltré dans les 18 mètres... Cela commence à être chaud !
Notre gardien va récidiver quelques instants plus tard en bloquant une tête de Dawson... La tension monte, on se croirait dans une série télé...
Nous jouons la 74ème minute. Cela commence à être très dur, dans les têtes comme dans les jambes. Albin Ebondo est sur la droite de notre surface, il décide de garder le ballon et s'avance en accellérant balle au pied. Puis il passe devant à Wijnaldum. Le jeune Néerlandais fixe Gardner et adresse un centre depuis l'aile droite. Elmander est trop court et Baines dégage. Mais seulement, la balle atterrit dans les pied de Tamas. Le Roumain ne se pose pas trop de questions : il avance un peu, pénètre dans la surface et frappe de toutes ses forces. Et ça rentre ! Tamas marque ! C'est son premier but de la saison, un but d'un joueur qui a remplacé un remplaçant et qui évolue normalement en défense, curieux coup du sort ! Ce but bouleverse apparemment l'équipe anglaise puisqu'elle fait sortir Malbranque, Rossi et Maduro au profit de Huddlestone, Aissati et Zokora...
Sur le terrain, le ballon voyage de manière toujours aussi indécise. Quelques minutes après l'ouverture du score, Tottenham, avec Zokora, s'approche de notre surface. Le ballon est ensuite dégagé très loin par Marcelo Grohe. Il passe de tête en tête, de dégagement raté en accélération manquée. Et puis Ebondo l'envoie à Elmander devant. Notre buteur nordique saute plus haut que King et effectue un tête, mais Dawson a suivi (l'inverse n'est pas mon cas...) et peut dégager devant. Berbatov tente d'en prendre possession mais la balle parvient à Mathieu, qui tente un coup de tête hasardeux. Nous sommes à quelques trentaines de mètres de la surface de réparation londonienne. Dawson dégage à son tour de la tête, mais le cuir se pose sur la patte droite de Georginio Wijnaldum. Le petit néerlandais ne se pose aucune question et détend sa jambe. Le ballon part comme un missile des 30 mètres et perfore de part en part le pauvre Robinson, resté hébété. Wijnaldum double la mise d'une sublime reprise de volée !!
Nous venons de marquer 2 buts en l'espace de quatre minutes ! Le public laisse enfin monter ses clameurs et j'avoue que sur le banc, même si le temps n'est pas à la fête, la tension diminue considérablement...
Mes joueurs ont le sourire. Cela fait plaisir à voir, mais je leur dit cependant qu'il ne faudrait en aucun cas se disperser, sous peine de voir ce match filer entre nos doigts... Cela se confirme quelque peu à la 80ème minute, lorsque Baines envoie un boulet de canon en guise de coup-franc. Mais Marcelo est bien présent, et il sauve une fois de plus notre équipe.
Cinq minutes plus tard, c'est la libération. Tamas monte aux avant-postes en motivant les troupes. Il est tellement euphorique qu'il se fait pincer par l'arbitre : et un carton jaune supplémentaire ! Mais l'essentiel est là : se battre pour aller chercher cette victoire. Et Tamas le sait, pour gagner, il faut marquer. Et comme il s'en est rendu compte avec son but, véritable élément libérateur du groupe, pour marquer il faut tenter. Nous jouons les dernières minutes, il en reste exactement 4 à disputer. Dieuze s'empare d'un ballon mal dégagé par Dawson (décidément Dawson n'a pas trop de succès...) et tente sa chance de demi-volée à l'extérieur de la surface. La balle s'écrase sur Zokora. Mais l'Ivoirien n'a même pas le temps de reprendre ses esprits que Gabriel Tamas, l'Ange Gabriel comme je le surnommerai à présent, fait vivre cette sphère de joie (pour qui sait la maîtriser...) et se décide à la frapper de toutes ses forces, employant tous les effets possibles, lui donnant une trajectoire belle et improbable à une telle distance. Tamas marque notre 3ème but des 25 mètres d'une frappe monumentale !!. Robinson reste pantois (en même temps il n'a pas cru Zoé...) et son équipe toute entière semble se résoudre à cette fatalité : nous allons gagner.

Le ballon circulera bien encore quelques minutes, comme ça, mais tout était écrit. Tout s'était joué, ici, en quelques minutes. Notamment grâce à un homme, à un Ange, descendu sur le terrain pour nous aider, en dépit du fait qu'il était le troisième homme à occuper son poste. Un bel exemple de courage, persévérance et opportunisme. Comme quoi, il ne suffit pas de faire des heures sup' pour gagner plus. Parfois, il faut simplement avoir de la chance. (Et aussi blesser ceux qui vous font de l'ombre :P )

Voici les notes des deux équipes pour ce beau match :
Image

Dans le même temps l'équipe du Milan AC a lavé l'affront du match aller à Bucarest en battant le Steaua 2-1 à San Siro. L'équipe milanaise se qualifie donc par conséquent pour les huitièmes de finales. Les lombards ne peuvent en effet être rejoints par plus d'une équipe. Le second tiquet se disputera à distance entre Tottenham et Toulouse.
Voici le classement et le programme de la dernière journée :
Image

PS : pour ceux qui n'auraient pas cliqué sur le lien, voici les stats de Tamas :
Image

PS 2 : je m'excuse pour toutes ces allusions douteuses au sujet de la série télé Dawson... Et je m'excuse surtout pour toutes mes fautes, et de frappe et d'orthographe, que je n'aurai pas vu ou pas encore rectifié :? ... Désolé !

:P la suite bientôt ! :P


Répondre

Retourner vers « Vos stories »