Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[CA River Plate] Finale Copa Libertadores ! (Fin saison 4)

D'un point de vue aussi bien taquetique que tèquenique, les récits de partie sans chichi, c'est ici !

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
Shagrat
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : dim. 22 nov. 2009 19:35

[CA River Plate] Finale Copa Libertadores ! (Fin saison 4)

Message par Shagrat » mer. 01 juin 2011 15:59

Image
Point Technique :

Club : Club Deportivo Cruz Azul
Patch : 11.3.0
Base de données : Étendue et personnalisée (60 000 joueurs)
Championnats sélectionnés :
Image
Image
Une base de données étendue, comme d'habitude, pour avoir les meilleurs joueurs dispos sous la main. J'ai laissé les 4 gros championnats européens jouables pour des raisons que j'expliquerais plus tard et enfin, tous les championnats majeurs sud-américains (et nord-américains) sont jouables.


Le Club :
Image
Historique (courtoisie de FIFA.com) :

"L'histoire du Club Deportivo Cruz Azul est digne d'un film hollywoodien, qui retracerait l'épopée d'un groupe de travailleurs unis pour former une coopérative amenée à devenir l'une des plus grandes cimenteries d'Amérique latine. Le club de cette entreprise, une petite équipe de province mexicaine, est devenu - à force de triomphes, d'organisation et d'intelligence - l'un des plus grands du pays.

Depuis son apparition en première division mexicaine, la Máquina Celeste (machine céleste), comme on surnomme Cruz Azul, n'est pas passée inaperçue. De la véritable machine à gagner du début de l'ère professionnelle à l'équipe d'aujourd'hui, qui côtoie régulièrement le sommet du football national depuis plusieurs années, Cruz Azul appartient à la légende du ballon rond mexicain. Aujourd'hui, les joueurs dirigés par Enrique Meza sont en tête du championnat du Mexique et cherchent à conquérir un titre qui leur tend les bras depuis plusieurs saisons, sans jamais s'offrir à eux
."

Un club parti de rien, il y a 50 ans tout pile et qui est devenu l'un des plus grands clubs mexicains lors de son âge d'or, dans les années 1970s. En effet :

"En 1960, le club s'inscrit dans le championnat du Mexique de deuxième division.
Les succès ne tardent pas à arriver. Quatre ans plus tard, sous la houlette du Hongrois Jorge Marik, les Cementeros sont promus en première division au terme d'une âpre bataille avec leurs rivaux de Poza Rica. Les grands clubs de l'époque accueillent avec sympathie l'arrivée parmi l'élite d'un petit nouveau aux allures de surdoué. Mais très vite, ce sentiment cède la place à la rivalité. Les Cruzazulinos renversent tout sur leur passage et dès la saison 1968/69, avec Raúl Cárdenas aux commandes, remportent leur premier championnat du Mexique.

Ce sacre initial en annonce d'autres. Entre 1970 et 1980, Cruz Azul s'adjuge pas moins de six couronnes nationales. Avec les Mexicains Javier Guzmán et Ignacio Flores à l'arrière, l'Argentin Miguel Marín dans les buts, le Chilien Alberto Quintano en défense centrale et le Paraguayen Eladio Vera en attaque, les Cementeros sont quasiment imbattables.

La suprématie du club sur le football mexicain est telle que l'équipe est surnommée la Máquina Celeste. Cette dernière étend sa domination hors des frontières nationales et remporte trois Ligues des champions de la CONCACAF consécutivement, en 1969, 1970 et 1971. Avec son style offensif et sa joie de jouer, Cruz Azul commence même à rivaliser avec l'América et Guadalajara en termes de popularité. La décision du président Guillermo Álvarez de faire migrer l'équipe de Jasso au fameux stade Azteca de Mexico n'est pas étrangère au phénomène.

Les années 1980 sont moins fastes pour les Cementeros, qui échouent à trois reprises en finale du championnat mexicain de première division, chaque fois contre un grand rival : les Pumas en 1980/81, Guadalajara en 1986/87 et l'América en 1988/89. La mort de son président emblématique est le symbole de cette Máquina Celeste sérieusement enrayée."


Voilà la grande période de Cruz Azul qui s'étale de 1970 à la fin des années 1980. Après la mort de leur emblématique président, les Cementeros (les cimentiers) vont peu à peu se refaire la cerise au niveau national :

"Après une nouvelle finale perdue contre Necaxa en 1994/95, le club déménage dans un autre stade de Mexico, plus petit mais en même temps plus convivial que l'Azteca : l'Estadio Azul. Dès lors, le phénix renaît de ses cendres. Avec Carlos Hermosillo dans le rôle du buteur en série et les embryons de star qu'étaient alors Óscar Pérez et Francisco Palencia, les Cementeros battent León au terme d'une finale épique et s'adjugent le tournoi hivernal 1997.

Ce huitième sacre national n'est cependant pas annonciateur d'un nouvel âge d'or pour les cimentiers, même s'ils réalisent un parcours historique dans la Copa Libertadores 2001. Avec comme fers de lance Pérez et Palencia et dans le rôle du buteur invétéré le Paraguayen Saturnino, bien entourés par plusieurs joueurs issus du centre de formation, Cruz Azul fait tomber consécutivement River Plate et Rosario Central, avant de céder en finale face au légendaire Boca Juniors entraîné par Carlos Bianchi. Vainqueurs 1:0 dans la mythique Bombonera de Buenos Aires, les Mexicains s'inclinent aux tirs au but."


L'histoire est belle pour ce club de la capitale : la renaissance des années 1990s est marquée par une finale de Copa America perdue aux tirs aux buts contre l'un des clubs mythiques d'Argentine : Boca Juniors. Cette finale aurait pu en annoncer d'autres...Cependant :

"Aujourd'hui, pour les supporters cruzazulinos, le passé récent du club se résume à une série de gros espoirs invariablement suivis de déceptions monumentales. Au cours des trois dernières années, entre le championnat du Mexique et la Ligue des champions de la CONCACAF, Cruz Azul a disputé la bagatelle de cinq finales, sans en gagner une seule.

Aujourd'hui, les joueurs dirigés par Enrique Meza travaillent d'arrache-pied afin de mettre un terme à une traversée du désert qui dure depuis maintenant 13 ans. L'équipe-type est notamment composée des attaquants Javier Orozco et Emmanuel Villa, auxquels s'ajoutent l'Argentin Cristian Giménez et l'international mexicain Gerardo Torrado. Les Cementeros sont actuellement en tête du classement général au Mexique et, résultat symbolique s'il en est, viennent de gagner le Clásico Joven contre l'América pour la première fois depuis 16 ans. La Máquina Celeste semble donc bien partie pour renouer avec son illustre passé.


Voilà l'une des raisons qui m'ont poussées à prendre ce club : une équipe perdue depuis une dizaine d'années et qui tente de renouer avec son glorieux passé afin de pouvoir à nouveau rivaliser avec les Pumas et l'America, les 2 principaux clubs mexicains actuellement.

Pour FM, ça donne :
Image
Image
Image
Image
Le stade :
Image
"L'Estadio Azul de Mexico est le plus ancien stade de football encore en service dans le pays. Situé en plein cœur de la ville, dans la Colonia Nochebuena, il se dresse magistralement parmi les autres édifices du quartier, à quelques encablures de la fameuse Plaza de Toros, les arènes. L'Azul a été inauguré en 1947 et sa capacité est de 35 161 spectateurs."
Modifié en dernier par Shagrat le lun. 19 sept. 2011 21:08, modifié 16 fois.
Image : Récit de Partie FM 2010 avec l'Udinese.

Image : Récit de partie FM 2011 avec l'Udinese

Image : Récit de partie FM 2011 Cruz Azul / River Plate


Publicité

Avatar du membre
Shagrat
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : dim. 22 nov. 2009 19:35

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Shagrat » mer. 01 juin 2011 16:01

Sommaire
Présentation


- Présentation du challenge + Historique équipe
- Présentation du championnat + Entraineuse
- Présentation de l'effectif

Saison 1


- Pré-saison
- Mi-saison 1 : CLAN + Phase régulière en championnat
- Play-Offs du Championnat d'Ouverture
- Mercato hivernal
- Parcours en phase finale de CLAN
- Parcours en championnat de Fermeture
- Point sur les finances + point sur les joueurs

Palmarès de la saison : Victoire en championnat d'Ouverture + Victoire en championnat de Fermeture + Victoire en Finale de la CLAN.



Saison 2


- Pré-saison 2 (Mercato + Super Liga)
- Mi-saison 2 (Championnat + CLAN)
- Championnat du Monde des Clubs
- Fin de saison 2 (CLAN)
- Fin de saison 2 (Championnat + Joueurs)
- Les finances


Palmarès de la saison : Victoire en SuperLiga + 2e place en Championnat d'Ouverture + Victoire en Championnat du Monde des Clubs + Victoire en CLAN + Victoire en championnat de Fermeture




Saison 3


- Pré-saison 3 : Joueurs + Effectif
- Pré-saison 3 : Compétitions
- Démission de Cruz Azul en Août 2012.

- Août/Septembre 2012 : A la recherche d'un nouveau club
- Arrivée à River Plate en Octobre 2012
- Présentation du Club
- Présentation Effectif
- Qart de saison : Premiers matches + point sur les finances
- Mi-saison 3 (Championnat + Transferts)
- Fin de saison 3 (Championnat)
- Fin de saison 3 (Joueurs + Finances)

Palmarès de la saison :
- Cruz Azul : Élimination au premier tour en SuperLiga + Défaite en SuperCoupe du Mexique
- River Plate : 6e place du Championnat d'Ouverture et 4e place du Championnat de Fermeture (4e place du Championnat général)




Saison 4


- Pré-saison 4
- Mi-saison 4
- Fin de saison 4 (Championnat)
- Fin de saison 4 (Copa Libertadores
- Fin de saison 4 (Joueurs + Finances + Divers)
- Finale Copa Libertadores

Palmarès de la saison :
- Élimination en 1/16e de finale de la Sudamericana
- 3e place en Championnat d'Ouverture (= 3e place du championnat calendaire)
- 2e place en Championnat de Fermeture (= 2e place du championnat général)
- Finaliste en Copa Libertadores
Modifié en dernier par Shagrat le lun. 19 sept. 2011 21:07, modifié 11 fois.
Image : Récit de Partie FM 2010 avec l'Udinese.

Image : Récit de partie FM 2011 avec l'Udinese

Image : Récit de partie FM 2011 Cruz Azul / River Plate


Avatar du membre
SinCara
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 57
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 13:14

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par SinCara » mer. 01 juin 2011 16:11

Ahh! Très bonne présentation, tout a été dit sur ce club ou presque. C'est un club que j'aime beaucoup, il y a toujours eu de bons joueurs venant de là-bas avec un stade que j'aime beaucoup en plus donc c'est avec grand plaisir que je vais te suivre au Pays des tacos !
Image


Avatar du membre
Viking
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1264
Enregistré le : jeu. 27 nov. 2008 17:57
Localisation : Lyon

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Viking » mer. 01 juin 2011 16:44

Trés bon choix :wink: J'aime beaucoup le championnat mexicain avec ses chaudes ambiances et Cruz Azul fait partie de mes équipes préférées. Le stade juste à côté des arènes est effectivement assez impressionant, j'avais pu le visiter mais pas eu la chance d'y voir un match.
Tu as tout pour réussir avec ce club, je te suivrais assidument ! Bonne chance :107:
Image


Avatar du membre
bene17
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 354
Enregistré le : mar. 03 nov. 2009 16:27
Contact :

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par bene17 » mer. 01 juin 2011 16:51

slt Shagrat j'ai survoler ton autre Rdp avec l'udinese. J'ai pas su le suivre depuis le début mais ici je n'y manquerai pas.

Bonne chance


Avatar du membre
Scorpya
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2040
Enregistré le : sam. 06 déc. 2008 10:58
Partie actuelle : CSKA Moscou
Club préféré : ASSE
Localisation : Lyon

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Scorpya » mer. 01 juin 2011 17:11

Comme avec l'Udinese, je te suivrais dans tes aventures Mexicaines. ;)


Avatar du membre
Shagrat
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : dim. 22 nov. 2009 19:35

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Shagrat » mer. 01 juin 2011 17:27

Le championnat
Image
Image
Un championnat d'ouverture, un championnat de clôture, comme dans la majeure partie des championnats sud-américains.

Le championnat comporte donc 18 équipes, réparties en 3 groupes de 6 :
Image
Pour la phase "aller" (ou "Ouverture"), chaque équipe rencontre les 17 autres. A la fin de cette phase, les 2 premiers de chaque poule + les 2 meilleurs troisièmes sont qualifiés pour le play-off. On peut donc être 4e de sa poule, avoir plus de points que tous les autres troisièmes, cela ne suffira pas pour passer en quarts de finale de play-offs. Inversement, une équipe assez moyenne globalement mais qui est plus forte que ses 5 compagnons de poule passera aisément en play-offs.
Il faut donc effectuer ses meilleurs résultats contre les équipes de sa poule de préférence.
Pour les play-offs : on classe les équipes selon le nombre de points qu'elles ont obtenu : le 1er rencontrera donc le 8e, le 2e rencontre le 7e, etc.. Le match aller se joue sur le terrain de l'équipe la plus mal classée et le retour chez la meilleure équipe. Pas de règle de but à l'extérieur : on additionne les 2 scores et en cas d'égalité, l'équipe la mieux classée lors de la phase régulière passe au prochain tour (ou remporte le trophée si cela se produit en finale).

Le champion (d'ouverture ou de fermeture) est donc celui qui remporte la finale, logiquement. Pas de vainqueur "global" : il y a bien 2 champions par an.
Pour les qualifications continentales...impossible de trouver un règlement clair vu qu'il change chaque année !! Concrètement, les 2 champions (d'ouverture et de fermeture) se qualifient pour la phase de poules de la Ligue des Champions de la CONCACAF (Amérique du Nord) et les 2 vainqueurs de la phase régulière (ou, si le vainqueur de la phase régulière termine champion, le finaliste) se qualifient pour le tour préliminaire de cette Ligue des Champions de la CONCACAF (tour préliminaire qui se déroule généralement contre une équipe des Caraïbes et qui se termine par un score cumulé de 10-0...ou plus..).
Certains clubs mexicains peuvent également jouer la Copa Libertadores. Jusqu'à la saison dernière, celui qui terminait en tête de la phase régulière du championnat d'Ouverture était qualifié, accompagné par 2 clubs qui ne jouaient pas la Ligue des Champions CONCACAF et qui disputaient un tournoi pour jouer cette Libertadores.
Désormais, il semble que la fédération mexicaine ait interdit qu'un club puisse jouer les 2 Ligue des Champions : les 4 meilleurs clubs mexicains jouent donc la CLAN (Champions League d'Amérique du Nord) tandis que les 3 "moins mauvais" sont envoyés en Libertadores. Je ne sais pas comment FM a retranscrit ça dans le règlement, je le découvrirais en même temps que vous. :75:

Quand aux contraintes du championnat : pas plus de 5 étrangers (= non mexicains, sachant que la naturalisation survient au bout de 5 ans CONSÉCUTIFS au Mexique) et la présence obligatoire d'un joueur de -21 ans dans le 11 Titulaire.


L'entraineuse
Image
Kelli Hutcherson, ring girl IRL...C'est juste pour voir les réactions avec une entraineuse féminine...et c'est déjà marrant :
Image
Image
Image
Ahahaha, ça corse un peu la partie !

Pourquoi ce club ?
Les championnats exotiques, je trouve que ça fait le charme de FM...et j'essaye de me faire une partie hors Europe à chaque FM pour me dépayser un peu et trouver des règles et des joueurs qu'on n'a pas l'habitude de voir, des perles du bout du monde qui ne viendront jamais en Europe.
Après, le Mexique, parce que c'est un pays qui m'attire pas mal en Amérique et le club...j'crois que les raisons évoquées dans l'historique suffisent à faire mon choix. A noter que j'avais fait une partie avec les Pumas l'an dernier et que sur un coup de tête (avec les contraintes à la con !), j'avais démissionné au bout de 2 saisons...j'espère faire mieux !

Objectifs et contraintes
Dans un premier temps, ramener des trophées nationaux pour Cruz Azul, puis, peut-être une CLAN qui ne se joue qu'entre les 4 équipes mexicaines généralement.
Par la suite, faire un bon parcours en championnat du monde des clubs (soyons réalistes, il sera impossible de battre le champion d'Europe) et je vise notamment la finale en 5 ans, ce qui revient donc à battre le vainqueur de la Libertadores. Enfin, réaliser un "mauvais championnat" afin de se qualifier pour la Libertadores et tenter un gros parcours en Amérique du Sud.
A défaut, je démissionnerais pour prendre un club argentin, chilien ou brésilien (ou autre, vu les championnats sélectionnés) et je tenterais cette Libertadores avec comme doux espoir une victoire finale en Mondial des Clubs.
Ca, ça devrait m'occuper 10-15 saisons...et donc avec 2 clubs (ou plus, selon les aléas, les dirigeants et mon parcours).
Pour terminer le récit (je compte aller jusqu'à la sortie de FM 12 avec cette partie), j'irais dans un club européen en péril, de préférence un de mes clubs favoris à savoir : Lazio - Udinese (en Italie), Tours (en France), Leeds (en Angleterre) et la Sociedad (en Espagne). Mais ça...j'ai le temps de voir venir :wink:

Prochain post : La présentation de l'effectif et la tactique envisagée. Merci !
Image : Récit de Partie FM 2010 avec l'Udinese.

Image : Récit de partie FM 2011 avec l'Udinese

Image : Récit de partie FM 2011 Cruz Azul / River Plate


Avatar du membre
Clem95
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 9654
Enregistré le : jeu. 03 déc. 2009 18:00
Club préféré : Arsenal

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Clem95 » mer. 01 juin 2011 17:55

Je suis évidemment :wink:


Avatar du membre
guica
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2691
Enregistré le : dim. 25 avr. 2010 15:28
Partie actuelle : KSV

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par guica » mer. 01 juin 2011 17:57

Je suis aussi.
Beto 2 le retour! -> FM15 - Toulouse FC - Terminé (12 Saisons)
Une drôle de reconversion -> FM16 - KSV - En Cours

Sigur Úlvur-> FM17 - Miðvágs Bóltfelag - En cours
Lasciate ogni speranza, voi ch'entrate-> FM18 - SSC Sicilia - En cours


Avatar du membre
SinCara
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 57
Enregistré le : ven. 20 mai 2011 13:14

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par SinCara » mer. 01 juin 2011 18:11

Kelli Hutcherson de la StrikeForce ! Elle est plutôt bonne en plus à la base donc je me demande comment ca va se passer dans le vestiaire chaud bouillant mexicain :mrgreen:
Image


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par ardennais » mer. 01 juin 2011 18:37

je te suivrai car j aime bien ce club et ca sent l originalité :)


Avatar du membre
Shagrat
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : dim. 22 nov. 2009 19:35

Re: [CD Cruz Azul] Au pays des tacos ! (Présentation)

Message par Shagrat » mer. 01 juin 2011 19:18

@ tous : Merci beaucoup ! Il y a peu de récits sud-américains (de mémoire, celui de Mactoto qui s'est désormais exilé en Espagne + quelques récits qui n'ont pas dépassé les 2 saisons sur FM 11) donc si ça peut permettre de faire découvrir quelques petites perles qui ne pourraient jamais être dans un gros club européen mais qui ont largement le niveau sud-américain...c'est tout bénéf' :wink:

@ Sin Cara : Sur l'opus précédent, que l'entraineur soit une femme ou un homme, ça ne changeait rien du tout. Là, après 4-5 matches amicaux, on voit que c'est un peu plus compliqué avec des joueurs qui ont le moral en berne à cause du sexe de l'entraineuse, peu de joueurs suivent les consignes d'avant-match ou après-match.
Bref...entre 2 matches de lucha libre, je sens que je vais m'éclater sur cette partie :75:
Image : Récit de Partie FM 2010 avec l'Udinese.

Image : Récit de partie FM 2011 avec l'Udinese

Image : Récit de partie FM 2011 Cruz Azul / River Plate


Répondre

Retourner vers « Récits de Partie »