Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Charles le Téféciste face aux lecteurs

C'est ici que se trouvent les plus belles histoires du forum

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
Cali
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 7192
Enregistré le : lun. 01 oct. 2007 20:32
Partie actuelle : La Mienne
Club préféré : Olympique Lyonnais
Localisation : Saint Jean de thurigneux

Charles le Téféciste face aux lecteurs

Message par Cali » lun. 13 oct. 2008 11:25

INTERVIEW CHARLES LE TEFECISTE

Première partie : la 1ère partie


INTRO



Salut, ça va ?

Plutôt pas mal, j'appréhende un petit peu mais j'ai une bouteille d'eau presque vide à mes côtés, ça devrait donc aller.


Qu'est-ce que tu prends ?

Le métro, le tram, le bus pas trop, le train souvent.


Je parlais de boisson...

Ben je sais mais ton taf c'est de poser des questions, le mien c'est d'y répondre, donc à partir de là tu te démerdes avec ce que je te donnes !


Bon mon petit Charly, tu permets que je t'appelles comme ça ?

Oui, bien sûr, même si Charly est un prénom à part entière. A vrai dire je n'ai jamais vraiment eu de surnom, désagréable ou pas. Cette année, un pote daigne bien m'appeler son « petit bonhomme à lunettes » (je suis petit et je porte des lunettes), et je l'en remercie. Je suis un peu comme JD sur ce point, j'attends avec une impatience folle qu'on me donne un surnom qui me reste. Pas comme celui qu'un autre gars de mon école, qui commence certaines de ses phrases avec « tête de zizi nain », c'est vexant. Et je n'ai jamais vraiment aimé le Vexas. Donc Charly c'est bien. Au Québec, j'ai rencontré la fille de mes rêves et elle m'appelait Charlot. Plus personne n'a le droit de m'appeler Charlot.


Une fille qui s'appelle Charlot, tu nous referait pas le coup de Ronaldo ?

Naaaaaaaaaan, bon en fait la fille s'appelait et s'appelle toujours Claudia mais chut...


Sinon ça faisait combien de temps que t'attendais de gagner ? T'attends toujours d'ailleurs, non ?

C'est sûr qu'au début c'est frustrant. D'autant qu'il y en a souvent toujours à chaque fois pour les mêmes, tout le temps. Donc à la longue ça énerve. Mais ça pousse à relativiser. Et oui, j'attends toujours.


Comment ça se fait ?

Je pense que c'est la récession économique. On vit dans un sacré merdier, il n'y a guère que le Figaro pour tenter de nous convaincre du contraire. Après c'est pour tous pareil. On désire toujours plus ce que l'on n'a pas, et je continuerai à donner le meilleur de moi-même tant que je n'aurai pas été satisfait.


Pas trop déçu d'être interviewé par moi ?

Plus que ravi, je suis tout ouï. Je n'aurai pu rêver mieux.


OK alors c'est parti !

On dirait, mec, on dirait.
Tu voulais vraiment que je dise « mon kiki! » ?



non ! let's go !


I. STORIES

1]

Entrons dans le vif du sujet, par la base de la base, comment as-tu atterri sur le forum ?

Cette question me torture l'esprit depuis l'invention de la question à vapeur. Je crois bien que le forum a la chance de se situer en première place sur Google quand on tape « football manager », alors je suis tombé sur FM.net quand j'ai tapé « football manager » dans Google. En même temps c'est un peu loin, donc ça s'est peut-être pas passé exactement comme ça. Mais bon, on s'en fout un peu.


D'où te vient ce pseudonyme absolument original ?

Ben pour moi une seule religion importe, le téfécisme (soutenir des mecs en violet qui courent derrière un ballon et l'espoir de faire vibrer une foule de 14.000 personnes en détresse à chaque touche de balle de bryan ou pantxi)et je m'appelles charles, donc le lien a été vite fait. Il date de très loin, quand j'ai eu mon premier ordi, c'est devenu l'ordi de charles le téféciste...


Pourquoi avais tu choisi l'avatar de sonic ?

On devait choisir un perso de notre enfance ou un truc qui nous avait marqué, pour cali et ses caliriages. J'ai choisi sonic car j'aimais ce jeu mais surtout le dessin animé, notamment à la fin quand tails disait "sonic doit vous causer" et que sonic rectifiait en disant : "sonic doit vous parler". c'est pour ça que j'ai voulu faire commissaire de police, puis journaliste : informer les gens et rectifier les fautes de français. J'ai jamais retrouvé de vidéos de ces événements marquants de ma vie et j'en suis tout triste. Et puis le fait de trouver un hérisson bleu m'a toujours intrigué je dois dire.


Ah ouais, carrément, bizarrement j'm'en doutais (t'as vu j'anticipe !) et qu'est-ce qui t'as décidé à te lancer dans la folle aventure des stories ? Tu avais un modèle ?

En fait, c'est un peu l'inverse. C'est le fait de lire une story qui m'a fait découvrir le jeu, y jouer et écrire à mon tour. C'était une story sur Boca mais pas sur ce site. C'était il y a bien longtemps. Donc j'ai commencé ma partie uniquement pour écrire, moi aussi, une story. Pas de modèle particulier, si ce n'est que Riton est apparu quelques temps après moi. A mon époque cette partie du forum n'était qu'un embryon qui n'attendait que d'être choyée. J'ai essayé de m'en occuper, du mieux que j'ai pu.


Ta première, c'était sur FM07 avec Toulouse, pourquoi ce club ?

Parce que pour moi écrire une story c'était avant tout écrire l'histoire d'un mec, la vie d'un type. Quoi de plus normal que ce type ce soit moi, même dans une autre dimension, même avec plus de chair violacée sur la bite. Quoi de plus normal, donc, que le lieu de mes exploits ce soit Toulouse, et le club le TFC. Bon, j'en rajoute un peu pour la forme, car au début il n'y avait rien d'extra-sportif dans ma story, juste des matches, de la sueur et des erreurs d'arbitrage. Et puis Johan Elmander aussi. Mais faut comprendre que Toulouse et le Tef' c'est tout pour moi, alors pour ma partie de FM, ma toute première (fois, tout-toute-première-fois), c'était évident que ça devait être Toulouse. Nothing but Toulouse, what else ?


Original comme réponse, quel regard portes tu sur elle maintenant ?

T'as vu. Ben, qu'il faut bien commencer par le commencement, que ce fut une première étape très instructive qui m'a permis d'avancer, et tout le bazar. J'ai franchement énormément évolué, comme chacun peut s'en rendre compte en lisant la story de bout en bout. Au final je m'amusais à insérer des nouveaux éléments (homme du match, buteurs, photos et prémices d'infographie...) pour rendre le tout plus vivant et recevoir de mes lecteurs une infinie approbation. Un coup d'essai, de bol, de queue et de maître en une seule story, fallait le faire. Je crois l'avoir fait.


Pourtant, on a pas vraiment eu de fin, ton explication ?


J'ai « réalisé » trois saisons, avec notamment une troisième qui s'est close en apothéose avec 5 titres à la clé. Je pensais avoir fait le tour de mon aventure toulousaine et la nouvelle version du jeu pointait le bout de son nez. Babos m'a demandé de le suivre dans une pièce obscure martelée des chiffres 0 et 8. J'ai basculé dans le côté obscur, pour ne jamais plus me retourner vers cette première aventure.


Résolument tournée vers le football, très pro, des résumés, des photos, des détails, anecdotes, des heures de travail, des litres d'huile de coude... le début de ta « patte » ?

Que dire de plus ? C'était ma première approche d'une story, sans avoir de modèle ou d'exemple sur qui me pencher. Enfin, quand même un peu puisque ma vision a évolué. Mais ça a mis du temps. Comme tu as dit, ce fut le début, tout simplement.


Puis il y eut "mission sauvetage chez les dogues lillois" mais comme je n'etais pas encore né, je ne l'ai pas connue...

Cette story a vu le jour en plein milieu de ma dernière année violette, c'est-à-dire dans la partie avec Toulouse. Je me suis en quelque sorte « dédoublé » pour sauver Lille des méandres de la L2. Vers l'hiver de ma troisième saison, Lille végétait en effet en Ligue 2, dans les dernières places du classement qui plus est. J'ai alors mis en place un plan de sauvetage, et cette expérience fut ma première dans un club d'une division autre que la première d'un Championnat. Elle restera d'ailleurs la seule jusqu'à la story sur Forest. C'était assez jouissif de commenter cette remise en forme du LOSC, mais j'ai manqué de temps pour la forme, et j'ai terminé la story sans vraiment y avoir consacré beaucoup d'attention. Aujourd'hui je crois savoir qu'elle est passée de vie à trépas, c'est peut-être mieux ainsi. Néanmoins j'ai pris beaucoup de plaisir à l'écrire.



2]

Puis avec le 2008, ce fut LA story, celle qui a fait ta réputation, qui a confirmé tous les espoirs entrevus, « Il futuro è azuro », qui comme son nom ne l'indique pas annonçait un beau futur en côte d'Azur...

Ouais, on pourrait dire ça. Si ça intéresse quelqu'un, j'ai trouvé ce titre sur le site du club, section wallpaper. C'était écrit en gros sur un drapeau tout bleu. Et Naples, c'est plutôt en Italie. Nice, par contre, ça doit se situer pas trop loin de la CA.


Comment ça Naples, c'est pas en côte d'azur ? Pourquoi ce club ? Et Pourquoi toutes ces photos de bombasses....?

Eh non. Pourquoi le Napoli ? Le sais-je moi-même ? Il me fallait quelque chose d'intéressant, de jamais fait et de dépaysant. En Espagne je suis trop pour le Real pour pouvoir prendre un autre club, j'avais fait le tour de la L1, l'Allemagne ne me disait pas et l'Angleterre me faisait trop peur. Et puis j'avais trouvé la bonne idée de faire poursuivre la carrière de mon alter égo storiesque, Charles Noël. Donc l'Italie. Je ne pouvais pas m'installer à Rome, Milan ou Turin. Gênes ne me disait encore trop rien et la Sicile me rappelait trop le cinéma. Naples était belle, avait une histoire et un passé à reconstruire. Son retour en Serie A devait coïncider avec quelque chose, car le début est toujours très important. Cela plus le fait que mon personnage pouvait avoir été napolitain, sonnait plutôt pas mal. Pour les bombasses, c'est venu naturellement. J'avais appris de mes erreurs, et j'avais décidé d'incorporer encore plus d'extra-sportif, sans doute sous l'influence du Verch'. Juliana, c'est aussi à elle que je dois le succès de ma story, à en croire certains.


Et une fin magnifique digne de ce nom...

C'est une sorte de pied de nez, pour crier sans grossièreté le mal que m'avait fait le plantage de mon ordi. Cette fin est surtout à lire en parallèle avec le début de ma story sur les Hibs, qui lui a succédé. Tout ça n'était qu'un rêve, finalement. C'est un peu facile mais ça m'a bien plu de finir comme ça, pour remercier Naples de ces deux belles années. Encore aujourd'hui je supporte le Napoli, je suis l'évolution des joueurs et espère un jour aller voir galoper sur le terrain du San Paolo, Lavezzi, Hamsik et consorts.


Énorme, et puis plus récemment une story avortée en Ecosse...

Avortée, certes, mais je ne pense pas baclée. Elle a même été l'une des plus aboutie. J'avais une vraie histoire, un scénario sur plusieurs saisons, pourquoi pas. J'avais trouvé une nouvelle égérie, un nouveau staff et un bon terrain de jeu. Là encore, cette story m'a fait aimer l'Ecosse. Vu qu'elle n'a duré qu'un an (à cause du bug sur la Scottish Premier League) je n'irai pas jusqu'à dire que je supporte Hibernian, mais j'ai appris pas mal de trucs dessus.


Sans parler de ta story en cours « You Reds », suite à un délire perso... Comment est ce sorti de ton imagination ?

Au départ ça vient de ma frustration due au bug sur ma partie avec Hibernian. J'étais dégouté et j'ai carrément voulu mettre de côté mon personnage de Charles Noël. En disant qu'il était affecté par la mort de son père, j'ai mis un peu de mon expérience personnelle puisqu'à ce moment mon propre père avait subi une expérience du genre. Mais il a survécu. J'ai pris soin d'élaborer une histoire complexe, qui devait tendre sur plusieurs saisons. Mon projet était peut-être un peu trop énorme, puisqu'il aurait du amener l'équipe de Forest en 2012 dans un nouveau stade, baptisé au nom de la marque Umbro. Tout est venu petit à petit, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à configurer une histoire aussi compliquée, ou en tout cas recherchée. Chaque élément extra-sportif devant avoir une répercussion dans un futur plus ou moins proche. Et puis le fait de prendre une D3 était également un challenge à tenter, ne serait-ce que pour oublier mes deux précédents échecs consécutifs.


Mais c'est qui ce Charles Noël au fait ?

Charles noël c'est moi et en même temps quelqu'un que je ne serai probablement jamais, un type qui ose, qui se démonte pas, qui en démonte pas mal en plus
(attention séquence psychologique) un moi en mieux, et incarné par Steve Carrell, un type de 42 ans qui me correspond et me ressemble beaucoup.



Il marque un temps d'arret. Réfléchis, me fixe sobrement et repars :

Dans certains de mes romans préférés, ceux écrits par Bukowski notamment, le héros s'appelle Henry Chinaski et fait référence à la vie du véritable auteur, Charles Bukowski. Ici je crée un personnage sans vouloir explorer mon histoire, mon passé, plutôt en voulant exorciser un futur imaginaire, donc le fait d'appeler ce perso pareil que moi était une évidence, en plus du fait que voir Charles Noël remporter la L1 avec Toulouse était un rêve trop tentant pour ne pas le réaliser.


Revenons a ta story, on y retrouve les ingrédients habituels qui font désormais ton staïle en classique, pourquoi ce choix de personnage, de club et de « scénario » issue de la série « My name is Earl »...

Le scénario est pas forcément tiré de la série MNIE, mais l'ambiance qui l'entoure l'est en effet. Je suis tombé sous le charme de cette série, et de son personnage principal. Moi qui aime incarner mon héros par un type en chair et en os (ce qui fait sans doute que je ne me ferai jamais au 100% texte), j'ai été séduit par la gueule de Earl Hickey. Un type un peu naîf, bênet, pas méchant, avec une grande moustache et un côté amerloque grands bras / grande gueule qui me plaisait bien. J'avais en plus la possibilité d'utiliser comme je voulais les photos de la série, un peu à l'image de Dan Scott dans sa story sur Lens (One Tree Hill). Pour le club, comme pour Naples l'histoire du club m'intéressait. Je lis des infos sur le net, vais sur leur site officiel et me décide ensuite. J'ai tout de suite bien accroché et quand j'ai vu que l'ancien coach s'appelait Colin Calderwood, mon sang n'a fait qu'un tour. C'était évident que Colin devait être le troisième frère de Earl et Randy resté en Angleterre. Earl devenant Robin et Randy John. Pourquoi ? Tout simplement pour placer, à un moment ou un autre « Robin Wood », presque littéralement « Robin des Bois ». Je sais, en anglais on dit Robin Hood, mais l'astuce était magique. Et puis Wood, ça veut dire bois. Et comme chacun sait, la forêt de Nottingham abrite la légende de ce personnage mythique incarné par Kevin Costner. D'ailleurs, tous les autres personnages rendent eux aussi hommage à cette histoire : Marian (James), John, Will, Frère Tuck (le scientologue)... Quand je vous disais que mon scénario était béton.


T'en as pas marre de prendre QUE des perles ?

J'ai fait le tour de la question, et je pense regretter aujourd'hui certains choix. Mais il fallait absolument que Forest gravisse les échelons très vite, sans quoi mon histoire serait tombée à l'eau. J'ai un peu rectifié le tir avec cette première saison en PL, mais j'ai bien peur de ne jamais pouvoir vous la conter.


En tous cas, on a pu voir des magnifiques maillots à chaque nouvelle saison, ça te stimule ce pseudo réalisme ?

Oui, énormément ! J'essaie d'encrer mon personnage et le club tout entier dans une pseudo réalité. Avec le Napoli, quand j'étais devenu entraîneur du Sénégal, j'avais fait plein de recherches pour introduire de nouveaux personnages (Akon, Aissa Maiga...). C'est aussi pour ça que vous trouvez de vraies personnages, je fouille au maximum l'histoire des villes, des pays que je traverse. Comme sur cette story, quand mon perso retourne en Californie.


Et on attend la suite... tu t'es endormi sur tes lauriers ou quoi ? Suite ? Fin ?

Je ne sais pas, c'est difficile en ce moment. En même temps, si ça l'est maintenant, ça le sera encore plus, plus tard. Néanmoins je ne crois pas avoir le courage nécessaire pour poursuivre mon aventure aussi longtemps qu'elle le mériterait, donc le mieux serait peut-être d'arrêter. Mais je n'en sais rien, franchement.


Tu n'as fait qu'une seule collaboration (avec Steve), une seule car tu n'as pas été sollicité après ?

Si, Bilou m'a demandé d'écrire quelque chose pour sa story sur la Roma et Maradona, mais je n'ai pas pu lui répondre favorablement, et je m'en excuse encore. C'était une bonne idée, en rapport avec Naples, mais je n'avais pas la tête à ça, et pas le temps. Je suis un mec compliqué. Après, récemment, Cali m'a sollicité. J'en suis flatté, et je vais voir ce que je vais pouvoir faire, même si je n'ai pas donné signe de vie au principal intéressé depuis quelques temps. Comme pour Steve, ça pourrait être un article. Mais rien n'est fait.


Et pour ta story, personne n'a vraiment eu (sauf oubli de ma part) la chance de travailler sur une de tes stories ? Pas l'envie qu'on touche a ton zizi euh ton joujou ?

Je n'aime pas forcément demander un service de ce genre, ou alors je n'y pense pas. Cela ne m'est jamais venu à l'esprit car tout est bien calibré dans ma tête. Après, peut-être aussi que j'ai peur de confronter ma bite à celle de l'autre.


D'ailleurs tu mets combien de temps à faire un épisode ? Racontes nous comment tu procèdes (idées, photos, tournures, par rapport à ta partie...).

Généralement, j'avance beaucoup (trop) ma partie par rapport à ma story. Là par exemple, je dois être arrivé à la fin de l'hiver dans ma partie avec Forest, alors que la story ne couvre même pas le début de la saison. J'écris tous les scores, blessures et classements sur un petit carnet qui me permet de pas perdre le fil. J'enregistre également les classements et événements dans ma partie, histoire d'avoir des marques. Pour le reste, j'essaie d'écrire un épisode en une seule fois. Quand il est plus long, avec pas mal d'extra-sportif, c'est un peu plus compliqué mais ça doit se compter entre deux et quatre heures. Je vais faire des recherches sur un sujet (Nascar, Californie par exemple) et donc poser des photos en conséquence. Mon écriture est assez fluide, je ne me relis presque pas – ce qui explique mes nombreuses fautes d'orthographes. Ce sont les matches joués qui influent sur le ton, la direction et le découpage d'un épisode. C'est plus intéressant d'arrêter un épisode à la veille d'un grand match si celui-ci est une défaite, ou au contraire de raconter le déroulement du match si c'est un succès. J'essaie de ne pas ménager les nerfs de mes lecteurs, en faisant un réel effort de rédaction, style et cohérence. Chaque épisode est un objet à part entière, je me force souvent à rajouter des liens entre eux et ça se sent parfois.


Bon et pour la suite ?

Comme je l'ai déjà dit, je ne sais pas. Mais la vie est une pute, et elle prend cher.


Une story avec FM09 ?

Évidemment, je n'en dors plus la nuit. J'hésite entre deux destinations, mais je peux vous dire qu'elle marquera le retour aux affaires de Charles Noël, et dans un pays déjà côtoyè.


Héhé suspense ! Un indice peut-être ?

Harry Potter...


3]

Enfin quelles stories t'ont marqué et lesquelles suis tu attentivement actuellement ?

Actuellement, pour être franc, aucune. Celles qui m'ont marqué sont celles de dekergus sur Lorient, Verchain sur VA, Johan sur Guingamp. Après c'est trop dur d'être exhaustif sur un sujet pareil. J'en ai lu des tas, mais presque jamais jusqu'au bout. Ces trois-là, au moins, sont celles sur lesquelles j'ai le plus accroché sur la durée. En même temps, comme j'ai une mémoire de merde, j'en oublie certainement.


Pourquoi te plaisent elles ?

Elles me plaisent, c'est tout. On n'explique pas ces choses-là. Je ne m'estime pas critique.


100% Texte ou Classique ?

Les deux, pourvu qu'il y ait l'ivresse.


D'ailleurs une story qu'en texte ne te tente pas ?

J'ai commencé celle sur Forest dans cette optique. Mais tout le monde me réclame des photos, des trucs, des bidules. Je pense ne pas pouvoir ne faire que du texte, tout le temps. Par moment oui, c'est une de mes cames.


Ça arrive que des stories ne te plaisent pas ? Lesquelles et pourquoi ?

Oui, car je fonctionne par à priori. J'ai aussi une flemme énorme, donc je rate souvent le train en marche. Je n'ai ainsi jamais pu suivre les stories adulées par tout le monde comme celles du Doc, de riton, de Jerzy, de Steve ou les tiennes. Je manque de motivation, et je m'en excuse. Mais je n'y peux rien.

II LE JEU


Comment as tu découvert FM ?

Grâce aux stories, il y a un peu plus d'un an.


Et tu y joues donc depuis combien de temps ?

Depuis FM2007, c'est peu je sais.


Comment ça se fait que tu aies accroché et pas décroché ?

C'est une addiction comme une autre, mais celle là ne pue pas de la gueule ou ne tache pas mon carrelage.


Keske tu kiffes le plus faire quand tu joues à FM ? (perso, la période des transferts, c'est ma came !)

Moi c'est ce qui me stresse le plus, les transferts mais en même temps c'est aussi le plus excitant ! donc je dirai, bah un peu tout, vivre la fin de saison avec les calendriers qui s'enchainent, regarder les équipes qui descendent et qui montent, les titres, les champions, meilleurs buteurs, et se dire qu'il faudra attendre un bon moment avant le retour aux affaires... et se dire aussi qu'il faudra faire un article/épisode dessus.


Tu assumes de passer autant de temps devant ce jeu ?

Oui, d'autant que ce temps s'est considérablement réduit depuis la fin de cet été.


Tu penses pas que tu aurais pu faire autre chose de ta vie pendant ce temps là ?

Si, j'aurai pu aisément construire un pont.


Tu joues beaucoup ? A d'autre jeux ?

Non, plus vraiment. Depuis la mort... de ma PS2, j'ai laissé tombé tous mes jeux à part PES. Mais je n'ai pas acheté le 2008 et je ne joue à rien d'autre. Ah si, j'oubliais, j'ai une PSP. Alors je joue à la PSP, mais vraiment rarement. Oh et puis sur mon portable, à Domino Fever ou Platinum Sudoku, un truc de dingue.


Achèteras tu le 2009 ?

S'il tombe du camion sans trop se faire de mal.


Que penses tu de l'arrivée de la 3D, même si on a pas encore testé ?

Plus il y a de dé, plus on sera de fous pour jouer au Maya ou biskit. Sinon, vu qu'on pourra choisir de jouer en 2D, ça ne me pose aucun problème.


Pour toi, y'a t il besoin d'améliorations, si oui, lesquelles ?

Attend, tu bosses pour Sigames ? J'en sais rien bordel, sans doute. Mais rien ne me viens. Ah si. Non laisse tomber, c'est une envie de pisser.


Tu es plutôt fidèle à une équipe ou du genre à multiplier les clubs ?

Une seule équipe. Et puis d'ailleurs, je ne joue qu'avec des équipes sur lesquelles je vais écrire une story. Je suis clair ?


Certaines parties / clubs t'ont marqués ?

Non, ce qui me marque plus c'est ce que j'en fais dans ma story. La partie n'est qu'une matière sans âme que je modèle à ma guise.


Finalement tu te sens proche de quel entraîneur ?

Aucun en particulier, mes héros sont assez différents les uns des autres mais ne « copient » pas un entraîneur ou un autre. Et puis je ne connais pas assez leur vie privée pour te répondre.




III LE FORUM


Pourquoi as tu franchi le pas de t'inscrire ?

Je me suis inscrit le jour où j'ai posté le premier épisode de ma story sur Toulouse. Donc j'ai franchi le pas pour m'inscrire, dans l'optique de m'inscrire. Je ne squattait pas le forum « anonymement » avant cela.


On peut le dire, tu as bien testé toutes les perles de la partie perles ?

Oui, ou une grande majorité. Merci à Sim à ce propos et son topic sur les détournement de mineurs sur le 07, qui m'avait bien servi à l'époque.


On te voit moins ces derniers temps, comment se fesse ?

Je bosse tous les jours, je suis plus un facultaire. La fac c'était facultatif, maintenant je bosse régulièrement et c'est délicat de s'éclipser quelques heures pour parler avec vous. D'autant que ma dépendance au forum en 2008 s'est faite assez violente. J'ai eu besoin de décrocher, notamment après avoir dit que je quittai le forum. Cela m'a fait du bien, plus que je ne le croyais.


Ton humour fin, spécial, chauvin, au 1,5 degrés, grande gueule, ironique ta mère... n'est que virtuel ? Ou dans la vraie vie, tu es pareil ?

Un peu moins direct, car je fais attention à ce que je dis pour ne pas blesser les gens que je ne connais pas. Mais dans l'ensemble cet humour de merde que tu as parfaitement résumer me défini parfaitement.


D'ailleurs, ça t'as pas joué des tours d' affirmer haut et fort ton admiration pour Eric et Ramzy ?

Mis à part Jerzy, personne n'a moufeter. A croire que personne ne reconnaisse le véritable talent de ces deux-là. Je préfère d'ailleurs qu'on les prenne pour deux petits cons plutôt qu'on les ignore. Ce qu'ils font est formidable, il n'y a qu'à regarder H et Steak pour s'en convaincre. Eric est devenu débile et Ramzy méchant, alors que c'était presque l'inverse dans la série de Canal. Ce sont de véritables acteurs et certains de leurs films de véritables morceaux de bravoure. Pour le reste, leur humour absurde est celui qui me correspond le mieux.


Tu as eu quelques différents sur ce forum, tu veux revenir dessus, histoire de remettre de l'huile sur le feu ?

Non, ce qui est fait et fait n'est plus à faire. Je regrette juste l'épisode des « photos » de Verchain, et tout ce qui s'en est suivi.


Ou tu préfères annoncer un énième départ définitif ?

Lionel ne me contredira pas, les départs servent à faire parler. Même si dans mon cas le faux vrai départ s'est peu à peu transformer en vrai faux départ. Cette phrase ne veut rien dire, pas la peine de la relire.


C'est qui Lionel ?

C'est un type que j'ai du croiser du côté de brise la gaillarde, ou un autre truc du style, un type aux cheveux blancs qui n'avait ni épée ni flingues (ébène ou ivoire), avec un nom qui rimait avec un sapin.


brise ou brive ?

Ecoute, fais le malin mais quand la brive sera venue tu feras moins le couillon !


Allez tu vas bien quitter le fofo à cause de certains, des noms !!!

Non, je ne pense pas donner autant d'importance aux personnes qui m'emmerdent le plus. Si je pars, ça sera à cause de moi. Et puis pour les noms, on sait tous avec qui j'ai eu des problèmes, pas la peine d'en refaire la pub ici.


Bon et sinon, peux tu nous parler des membres avec lesquels tu as déjà couchés ?

Avec le mien, ça c'est sûr. Pour le reste, aucun. C'est pas que je sois farouche, mais j'ai un emploi du temps très chargé.


Même avec le Doc qui est sur Toulouse? vous vous êtes rencontré, il est comment en vrai ? Vert, petit, se prenant pour un auteur à succès reconnu par les Inrocks ?

Tu as été mal informé, on s'est raté de quelques heures, de quelques jours, de quelques lieux. On aurait pu se rencontrer, ici ou là, mais ça ne s'est pas fait. A charge de revanche, bien entendu. Je veux bien à nouveau parier avec lui une bière, Toulouse terminera dans les dix premiers, au mieux quatrième.


Avec quels autres membres t'entends tu assez bien ? (t'as intérêt a me citer vu que je me suis dévoué pour t'interviewer !)

Ben de toute évidence avec toi, vu le temps que je passais à te faire chier quand t'étais au boulot, et quand moi je glandais sur mon mémoire. Et puis après bah un peu tous ceux que je croise sur msn : Cortex, Saad, Cali, Bormeen, Steve, Nabil, CCM, Kevin, Toma, Seb, Sim. Le plus grand des tarés, Francesco, et puis l'autre folle de Jerzy. J'ai plus ou moins d'affinités avec tous ceux là, pour différentes raisons. Après je me souviens aussi des fonfon, dekergus, Unkle, kenpachi ou d'autres qui m'ont marqué au début de mes aventures, je ne les oublie pas. Et puis tous ceux que je soutiens dans leurs stories, comme Johan ou Rai. Ceux pour qui je compte se reconnaîtront, c'est le principal.


T'aimerais en rencontrer un de ceux là ?

Pas spécialement, vous me faîtes flipper. Mais bon, j'aimerai quand même en rencontrer un peu, et pareil ils peuvent se reconnaître.


Pour toi, le forum, c'est quoi ?

Un lieu d'expression ? Et de décompression. Même si en ce moment j'y passe moins de temps.


Qu'aurais tu à dire aux nouveaux qui viennent de s'inscrire sur ce forum ?

Fichez le camp, pendant qu'il en est encore temps. Ne vous faîtes pas berner par les grandes gueules, pas diriger par les anciens. Suivez votre propre route, si vous décidez malgré tout de rester. Vous ne serez pas déçu, même si tout ne fonctionne pas parfaitement.


Aux anciens ?

Relâchez la pression et acceptez la nouveauté. Le renouvellement est indispensable si l'on veut avancer, et « dépolluer » certaines parties du forum.


Aux modos ?

Sim, t'es le meilleur. Cali, putain, change de club le Benfica ça craint. Unkle, pense un peu plus à Toulouse. Kenpachi, souviens-toi l'été dernier. Bormeen, Zelda c'est une meuf. Toi que j'ai pas cité, me frappe pas.


A Babos ?

Merci d'avoir cru en moi, papa.


Tes posts, c'est en général du flood, des critiques, des compliments, des vannes, ou autres ?

C'est ça, t'as bien résumé.


Une partie préférée du fofo plus qu'une autre ?

Les stories au début, le bla-blatage pendant mes heures de bossage cet été. Les perles bientôt, avec le 09. On ne se refait pas.


IV L'HOMME DE TOULOUSE


T'es de Toulouse, non ?

Non, de Pibrac. Je suis né à Toulouse, et j'aime cette ville même si je n'y est jamais habité. Mais calmez vous, Pibrac c'est à un quart d'heure de Toulouse.


T'en as pas marre de nous le répéter ?

Justement, non. Toulouse est la plus belle ville de France, il faudrait que ça se sache.


Y'a quoi de plus à Toulouse qu'ailleurs ? Et ne me réponds pas la saucisse !

Byron Kelleher, 17 boucliers de Brennus, André-Pierre Gignac, le vélôToulouse, deux Utopia, deux Gaumont, un UGC, un CGR, un ABC, la cinémathèque (seconde réserve cinématographique après Paris), trois H&M, environ dix-huit MacDo et un Subway, de belles tribunes et animations dans l'enceinte du Stadium (première place et prix décerné par la LFP pour les animations avant et après match l'an dernier), la Garonne, Jean-Luc Reichman, le soutien de Francis Lalane, la TLT et TFC TV, sans doute la plus grosse zone de gauche en France, la fac du Mirail et les STAPS de Paul-Sab', le quartier StPierre, le Capitole, le Café Pop', la croix occitane, les soirées SM, la daurade et la prairie des filtres, les Abattoirs, Zebda et Gold, le Seventies, le Frog et ses quiz le dimanche soir où on gagne 2 pichets de bière en terminant premiers, le canal du Midi, Airbus et Aéro-constellation, Ernest-Wallon et le Stadium, une médiathèque au nom de Cabanis, le plus grand Zénith d'Europe, la rue StRome, le Mak Thai, le Flower's Café et son cheese cake, la brique rose, le cassoulet et les violettes.


Le Vel O Toulouse... on dit pas le véloose localement parlant ?

Nan, ils y ont pas pensé.
Mais entre nous heureusement, ça aurait pu nous porter malheur. Déjà qu'on a perdu le concours de la ville organisatrice "capitale européenne de la culture" au profit de marseille...
Se faire battre par marseille ça craint d'autant qu'on a été recalé car trop de choses étaient déjà faites. Ils ont pris marseille pour que la victoire donne de l'élan à la ville,tu parles d'un vainqueur : ils sont de droite et nous de gauche, voilà tout !



Pourtant c'est moche tout ce rose orangé et les bières qui coûtent trop chères au Bar Basque...

La bière est chère, c'est clair. Alors prend de la vodka. Il y a le Pas de la Caze à 2h de route. Sinon tu as les caissettes de bière au Café Pop'.


Donc sinon toi, étudiant en quoi ?

En Lettres modernes, enfin ex. Je viens de valider mon Master 1 avec mention très bien. C'est une grosse surprise en plus d'être une bonne nouvelle et un énorme soulagement. Le Mirail va me manquer, enfin surtout les blocages.


C'etait quoi le sujet de ton mémoire, tu peux nous en parler ?

Le sujet c'était, en fin le titre était : "Identité et narration chez Paul Auster et Antonio Munoz Molina". Franchement c'était une bonne idée au début, par la suite, vu mon retard et tout le bordel, ça m'a niqué mon été, m'a empêché de prendre de vraies vacances et de travailler pour de l'argent. Mais bon j'ai eu une mention donc je quitte l'université par la grande porte, avec mon nom écrit en gros sur un bouquin, et c'est ce que je voulais faire, pas partir comme un voleur. Cette salope d'université du Mirail avait quand même volé quatre ans de ma vie, c'est pas rien merde.


Ils jouent où tes Auster et Molina ?

L'un près de New York, l'autre en Espagne, sûrement au Réal, parce que dans ce coin perdu de l'Europe y a que ce club il me semble.


et sérieusement c'étaient qui en une phrase ?

c'est qui, ils sont toujours en vie, ce sont de brillants auteurs contemporains assez connus et reconnus comme étant de très très bons dans leur domaine : l'écriture de l'identité, du questionnement de l'être, de la solitude ou de la mémoire.


Rémi - [swinn] dit :
merde derriere le beauf réac se cache un mec cultivé qui maitrise le parlé !

charlibou - VICTORY !!! Nice is Nice !!! dit :
je sais pas, mais j'ai essayé en tout cas


C'est bien Nice, c'est mieux que Toulouse y'a pas photo !?

Pas mieux, différent. Il fait un peu plus chaud, mais pas meilleur y vivre. L'air marin est plus respirable mais le vent est glacial, contrairement au vent d'Autan, qui rend fou (à ne pas confondre avec le vent d'Auchan qui lui, ne rend rien du tout, surtout pas la monnaie, faîtes gaffe). Les gens m'ont l'air tout à fait normal, en tout cas les jeunes que je croise sont abordables. Sinon les mêmes gueules de cons qu'à Toulouse, et le tram c'est moins bien que le métro mais un peu moins cher (1€ au lieu de 1€40). Par contre le cinoche est plus cher ici (6€60 contre 5€50 à Toulouse, en Pathé et Gaumont). Bref, Toulouse me manque, et Paris aussi. Nice c'est rien à côté. Et puis j'aime pas la plage, on se fout des galets partout.


Célibataire ?

Toujours. Tu peux tenter ta chance si tu veux.


Supporter du TFC forcément...

Forcément. Depuis qu'ils sont descendus en National, c'est devenu une passion indicible. A tel point qu'au moment de l'égalisation de Fofana contre Paris en fin de saison dernière, des larmes me sont montées aux yeux. A part la famille ou les amis (et encore, les vrais), rien ne peut me faire ça.


du Stade Toulousain ?

Pareil, l'évidence même. Quand on nait au Capitole, on nait rouge et noir. Et puis y a qu'à les voir jouer, et fermer sa gueule. Guy Novès a été mon prof de sport. Ce type est taré mais c'est un génie.


D'autres trucs encore ?

Le Real, Chelski, Naples et le Milan. What else ?


Eric et Ramzy ?

Mes idôles, tout simplement.


Ton rêve ? Que Dieuze revienne ?

Non, mais Emana pourquoi pas. De toute façon ils font partie de l'histoire du club, il faut maintenant faire avec les joueurs que l'on a. Et donc avec Sirieix et Bergougnoux.


Tu l'aimes Casanova ?

Je suis fan un peu plus chaque match. J'ai l'impression qu'il comprend mon sens du coaching, même s'il met du temps avant de faire rentrer Larsen. Avec lui tout le monde a sa place et tout le monde se bat pour l'obtenir. C'est une lutte saine qui semble porter ses fruits. Il devrait être là pour un petit bout de temps.


Sinon c'est quoi tes hobbies ?

Mes hobbies sont un peu mes passions, et inversement. Je peux aussi bien regarder un film tranquille au ciné, chez moi dans mon canapé ou devant mon ordi, lire un bon bouquin, écouter de la musique (diverse et variée), écrire pourquoi pas, sortir avec mes amis, boire un coup au Frog et gagner le quiz et re-boire un coup (pichets gratuits oblige) ou se faire un koh-lanta/McDo quand c'est possible et je détaillerai pas plus, ce serait trop long.


Rémi - [swinn] dit :
(tu voulais pas que jte demande ce que tu lisais / regardais / ecoutais ?)

charlibou - VICTORY !!! Nice is Nice !!! dit :
C'est vrai mais bon, laissons les respirer. Je pourrais bien dire que je lis Auster, Bukowski, Ellis, Island, que j'écoute aussi bien le dernier Coldplay que Bonjour Brumaire en boucle, que je regarde Prison Break la saison 3 parce que je suis accroc, que j'ai redécouvert PES6 avec un pote ici et que je me suis engagé dans une ligue anglaise avec Chelsea, qu'au ciné j'attends avec impatience Hellboy 2 et le diptyque sur Mesrine, je pourrais très bien, mais qui s'en soucierait ? alors je préfère ne pas le dire et ça c'est une prétérition.


Tu te vois comment dans 10 ans ?

Franchement, j'aimerais avoir une petite situation tranquille, une petite vie de famille rangée pour pouvoir me consacrer à mon rêve, écrire des bouquins. Mais pour l'instant il va falloir que je bosse, que j'apprenne un métier et que je m'y tienne.


Sinon une question jerzyesque me turlupine... t'avales ?

En toute sincérité, à chaque fois je veux me forcer à le faire, je suis excité et tout et puis bah à la fin je trouve ça dégoutant. Juste dégueulasse. C'est gluant, salé et ça me donne la gerbe. Mais sur le moment ça doit faire plaisir au type qui envoie la sauce.


ca sent le vecu...

No comment. La réponse parle d'elle même et m'en demander d'en dire plus est me faire injure, ou ne pas me connaître.


T'as d'autres trucs à rajouter que j'aurais zappé ?

Un peu facile ça. Alors non. En plus je pense que tout y est.


Bah écoute merci à toi, j'espère que ça t'aura plu et à vous aussi, lecteurs.

Merci à toi, ami auxerrois. J'espère qu'on vous aura battu samedi, pour prendre la revanche de la Coupe. Bois à ma santé ! Et à celle de Soren...

NLDR : Toulouse a bien battu Auxerre samedi dernier... :oops:


Publicité

Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »