Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Ep 43] Bastian Dala becomes a legend ?

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » mar. 26 mars 2013 21:56

67psy4 a écrit :Si il faut j’héberge Alexia!!
hihi tu m'as bien fait rire =D je vais lui proposer cette solution ;)

Suite pour demain !
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Publicité

Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » mer. 27 mars 2013 16:20

On démarre enfin football manager 2013 ! J'avoue qu'au début je pensais faire 4 ou 5 épisodes avant de commencer l'histoire autour de ma partie mais de fil en aiguille et avec les commentaires reçus ici je me suis laissé embarqué à plus de précision et c'est donc au 14ème épisodes que commence enfin le vrai défi.

Episode 14 Les début difficiles

Voila deux mois que je suis à la tête de l'équipe. Je suis actuellement dans l'avion direction la Corse, c'est l'occasion de faire un premier bilan. Nous avons perdu nos 3 premiers matchs amicaux, tous sur de très lourdes défaites. J'arrive à calmer le président en lui disant que pour le moment il ne faut pas regarder le score, mais le contenu. Car oui nous jouons bien, mais notre inexpérience, notre gardien invisible, nos latéraux qui se font trop souvent déborder et comme la défense centrale n'est pas capable de gagner les duels aérien nous concédons trop de buts. Et devant les attaquants sont encore bloqués à 0 but. La seule satisfaction ce sont les performances de Mirza au milieu. Sans lui les défaites auraient été encore plus lourdes. Il fallait donc apporter du sang neuf dans l'effectif. Mais le club n'ayant pas beaucoup de moyens, les seules possibilités étaient de se faire prêter des joueurs ou recruter ceux sans contrat. J’ai donc décidé de me mettre à la recherche d'un latéral capable de jouer à droite comme à gauche, un défenseur central pour aider Faty en attendant le retour de Mickael, un milieu offensif capable de prendre le jeu à son compte et enfin un vrai renard des surfaces. Le plus urgent c'était de réveiller mon attaque, alors comme aucun joueur libre ne me convenait j’ai tenté de contacter quelques joueurs en contrat avec d'autres équipes de national avec qui j'avais tissé des liens quand j'étais joueur. Beaucoup m’ont remercié de l'intérêt que je leur portais mais ne souhaitaient pas quitter leur club. Mais à force d'insister deux joueurs sont intéressés par une venue au Paris FC. Zahir Zerdab de Rouen et Romain Jacuzzi du Poiré sur Vie. A force de négocier les deux clubs ont accepté de nous prêter leur joueur.

Zerdab milieu offensif central de 30 ans capable également de jouer sur les côtés nous rejoint, il aura pour mission d'être notre meneur de jeu.

Image


Jacuzzi attaquant de 27 ans vient afin de prendre la place de buteur qu'il manque à mon équipe.

Image


Dès leur arrivée je les aligne titulaires contre Drancy. Et dès ce premier match les deux marquent, et Romain s'offre même un doublé. Nous terminons donc le match sur le score de 3-3 face à une équipe largement inférieure à la notre. Prendre 3 buts par Drancy me rappelle qu'il faut que je règle nos problèmes défensifs. Alors pour cela je signe le grand défenseur central Ritchie Makuma.

Makuma nous rejoint afin d'épauler Faty en attendant le retour de Charvet.

Image


Mais il fallait également que je trouve un latéral, mais aucun joueur ne me convenais mis à part Mickael Cériélo, joueur de nos proches voisins du Red Star 93. Mettant également lié d'amitié avec lui étant joueur il souhaitait nous rejoindre mais un prêt était impossible car ils sont limités à deux par saison pour une équipe de National. Alors j'entrais en négociations avec son club pour un transfert définitif. Au début le prix demandé était bien trop élevé, mais Cériélo qui voulait absolument quitter le club mit la pression sur son Président qui acceptait alors de brader le joueur.
Mais il fallait quand même que je réduise la masse salariale afin de payer ce transfert, alors j'ai libéré quelques joueurs pour le recruter.

Défenseur latéral droit capable également de jouer à gauche, il devra combler certains de nos problèmes défensifs.

Image


Mes 4 recrues gagnent à elles seules les 2 derniers matchs face aux faibles que sont Aubervilliers et le Racing Levallois.

Image


Mais maintenant que la qualité a rejoint le groupe il fallait remplacer à moindre coût les départs pour que le groupe soit également quantitatif au cas où des blessures surviendraient. Mais pas le temps de le faire que le premier match de championnat arrivait. Notre premier match était face à Bourg-Peronnas.

Je m'attendais à une victoire facile mais c'était sans compter sur l'inexpérience globale du groupe que j'avais largement rajeunis quand j'ai libéré des joueurs. Mes 4 recrues, tous titulaires ont réalisé un match digne de la CFA. Nous perdons donc 0 à 2. J'attends une réaction la semaine prochaine face à la très faible équipe de l'Uzes Pont du Gard.

Dans la semaine, 2 joueurs nous rejoignent en provenance du club amateur de Vitré.

François Masson milieu offensif centre de 32ans. Il sera la doublure de Zerdab.

Image


Erik Sitruk milieu droit aura un rôle de remplaçant au départ mais j'attend beaucoup de lui et le vois rapidement s'imposer comme titulaire.

Image


Pour la rencontre je décide d'aligner une formation en 4-3-2-1 avec Zahir Zerdab et François Masson en milieu offensif afin que Romain Jacuzzi soit dans les meilleures conditions. Et cette tactique a marché parfaitement. 4-0 avec un doublé pour Romain et un but de Zahir, ces 2 joueurs recrutés en prêt me prouvent que j'ai eu raison d'avoir confiance en eux. Mais je suis conscient que cette équipe est une des plus mauvaises du championnat.

Mais je penserais aux points à améliorer plus tard car ce soir je vois Alexia pour la première fois depuis mon départ de la Corse. Unes est petite ville dans le Sud de la France, c'est l'occasion idéale de rendre visite à ma belle. Je donne le week-end à mes joueurs et prend donc un avion direction Bastia. Je vais pouvoir passer 48h avec Alexia mais aussi passer voir Mickael qui arrive bientôt à la fin de sa rééducation. Étant partit directement après le match j'arrive en pleine nuit. Ma belle vient encore une fois me chercher à l'aéroport. Comme à son habitude elle est resplendissante. Dès qu'elle me voit elle court vers moi en poussant presque tout le monde, et me saute dessus. Elle sort d'une semaine de cours et il est 1h du matin et pourtant elle est en pleine forme, cela annonce un bon week-end pour se ressourcer et oublier un temps le football.

Image


Mon petit week-end démarre par une visite au centre de rééducation pour voir Mickael, évidemment accompagné par Alexia. Depuis l'énorme câlin à l'aéroport son énergie est vite redescendue, j'ai l'impression que même elle peut être fatiguée. Une fois arrivés j'aperçois Mickael debout en plein exercice, il s'interrompt immédiatement en me voyant. Il se met à courir vers moi, ce qui me fait assez peur, 1m90 qui arrive a fond sur moi... Mais heureusement le médecin qui était en train de superviser l'exercice s'énerve contre Mickael ce qui a pour conséquence de le figer nette sur place juste avant que cette montagne me saute dessus. Alors il repart et termine son exercice. Une fois fini nous nous mettons à discuter de mes débuts au Paris FC qu'il a bien sur suivi de là ou il était. La discussion parait interminable, les match amicaux, les 2 premiers matchs, les recrues ... Uniquement des sujets autour de mon nouveau métier. Je ne sais pour qu'elle raison au bout d'une grosse demi heure Alexia se lève sans dire un mot et sort de la chambre. Cela ne nous empêche pas de continuer encore et encore notre discussion. Mais le temps passe et Alexia ne revient pas.

-Elle est où ta soeur ?

-Je ne sais pas moi.

-Elle a pas l'air en forme aujourd'hui.

-Je comprends pas pourquoi ... Le week-end dernier quand elle est venu me voir elle était en pleine forme, elle était super heureuse a l'idée que tu viennes ici un week-end.

-J'espère que c'est juste un petit coup de mou.

Puis finalement après un long moment elle revient, même cette fois en meilleure forme. Je ne sais pas ce qu'elle a fait mais la Alexia pleine de vie est de retour. Mais pas le temps de profiter que l'heure de visite est terminée. Nous partons donc direction la maison afin de profiter, Alexia et moi, de la piscine chauffée avant de se préparer pour aller dans un restaurant dîner en tête a tête.

Nous voilà au restaurant, enfin je devrais plutôt dire je suis au restaurant. Je parlais tranquillement avec Alexia quand celle-ci c'est énervée et est partie du restaurant sans me donner d'explication. Alors plutôt que de partir avec elle je continue le repas seul en essayant de comprendre pourquoi elle s'est énervée. Rien à faire je ne comprends pas pourquoi. Finalement le repas fini je rentre à la maison je tente de rentrer dans la chambre de ma belle mais la porte est fermée.

Image


-J'ai pas envi de te parler Bastian ! Va dans la chambre d'amis !

-Pourquoi tu es énervée ? J'ai besoin de savoir.

-Si t'es pas capable de savoir pourquoi c'est encore pire ! Laisse-moi !

-D'accord ma chérie ... Je te laisse, mais je t'aime.

Comme elle me le demande je pars me coucher dans la chambre d'amis. Je me couche donc sans savoir pourquoi Alexia m'en veut. Le lendemain quand je me réveille la belle n'est plus dans sa chambre. Je tente de lui téléphoner pour savoir où elle est, mais elle ne répond pas. Je pars donc voir Mickael comme prévu, mais seul. Arrivée sur place je tombe sur un Mickael au visage fermée.

-Tu as fait quoi à ma soeur ? Elle est venue ce matin en pleurant et elle est répartie sans que je sache ce qui la mettait dans cet état.

-Mais je ne sais pas pourquoi justement ...

Je lui explique alors la soirée de la veille. En lui racontant je fais le rapprochement entre l'évènement d'hier soir avec l'attitude qu'Alexia avait quand nous étions avec Mickael la veille. Je comprends enfin pourquoi elle est énervée, il faut absolument que je la trouve pour lui parler avant de prendre mon avion en fin d'après-midi. Sans réfléchir et sans rien dire à Mickael je pars du centre de rééducation. Me voilà dans Bastia, je cours dans tout les sens afin de retrouver Alexia. Mais je ne la retrouve pas, et elle ne répond toujours pas au téléphone. Je perds espoir et je décide donc d'aller à la villa. Mais juste avant cela je me rappelle d'un endroit que je n'ai pas vérifié. Le banc où elle m'avait accompagné la première fois que j'étais venu à Bastia. Je m'y rends le plus rapidement possible. Enfin arrivé je l'aperçois en train de partir, elle devait être la depuis longtemps ... Je me mets a lui courir après, lui attrape l'épaule pour la prendre dans mes bras.

- Excuse-moi Alexia. J'ai enfin compris. Je n'ai fait que parler de foot ce week-end je ...

-C'est pas le fait que tu parles que de foot qui me dérange, j'aime bien le foot c'est pas le souci. Mais pendant ce week-end tu as eu une attitude qui donne l'impression que je ne te manque pas...

-Je suis désolé que tu croies ça mais ce n'est pas vrai. Chaque jour tu me manques, mais d'un autre côté je revis ma passion que j'avais cru perdre donc je suis heureux même si ta présence est la chose la plus importante à mes yeux.

-Excuse-moi d'avoir cru ça Bastian.

Elle se retourne et m'embrasse. Mon cœur qui bat encore comme au premier jour prouve que sa présence a mes côtés est la seule chose qui manque au rêve que je suis en train de vivre. Mais pas le temps de profiter de ma belle il faut que je parte à l'aéroport pour retourner à Paris afin de préparer notre prochain match face a Orléans.

Mon week-end n'a pas été reposant et ce n'est pas mon retour sur Paris qui va arranger les choses. Dès que je pose le pied sur le sol parisien en descendant de l'avion et que je rallume mon téléphone celui-ci ce met à vibrer immédiatement. Ce sont des sms de Hugo Cabouret : "Rappelle moi" en 4 exemplaires ... Directement je m'exécute.

-Allo Hugo ? Tu voulais me parler ?

-C'est pas trop tôt on a un énorme problème !

-T'es marrant je te rappelle que j'étais dans l'avion. Bon c'est quoi le problème ?

-C'est Romain, entorse à la cheville.

-Quoi ? Putain c'est pas possible ! Il n’y avait pas entrainement, je leur ai donné le week-end.

-Il s'est blessé pendant le match et il a continué à jouer sans nous le dire.

-Putain qu'il est con !

-Bon on fait quoi parce que sans attaquant on va pas y arriver.Je cherche depuis des heures dans la liste des joueurs sans contrat mais rien ...

-Faut qu'on parle au Président et qu'il lâche des sous !

-Tu sais très bien que c'est pas possible.

-Mais on peut pas recruter un attaquant aussi bon que Romain gratuitement !

-Je sais Bastian ... Il faut qu'on trouve la perle rare. Vient chez moi on va travailler dessus.

-Ok j'arrive.

Nous travaillerons toute la nuit. Toute la semaine avant et après les entraînements. Mais finalement nous allons devoir jouer face à Orléans sans attaquant digne du championnat National. Je décide pour cette rencontre de mettre en place la même équipe que face à Uzès en 4-3-2-1. Avec Karl Toko à la place de Romain Jacuzzi poste pour poste. Et malheureusement l'absence de notre buteur se voit dès la première minute de jeu. Toko lancé parfaitement dans le dos de la défense Orléanaise pas rentré dans son match manque un face à face en tirant 20 bons mètres au-dessus. Je n'en crois pas mes yeux. En voyant jouer ce joueur je comprends pourquoi je pouvais rester titulaire malgré 5 matchs sans marquer si la concurrence c'était lui. Finalement à la 90ème minute il y a toujours 0 à 0 et étant à domicile je ne peux pas me contenter de ce résultat face à une très faible équipe Orléanaise. Je demande à presque tout mes joueurs de monter sur notre dernier corner. Celui-ci ne donne rien, mais par contre les joueurs Orléanais organise une contre-attaque, et passe le milieu de terrain pour la première fois du match. Leur attaquant se retrouve face à notre gardien, et donne la balle à un de ses coéquipier en retrait, celui-ci n'a plus qu'à marquer dans le but vide. Nous avons complètement dominé ce match et pourtant nous perdons. Je suis dégouté, en arrivant face à mes joueurs dans le vestiaire je ne sais pas quoi leur dire. Nous avons bien joué, seule la faiblesse de notre finition nous empêche de remporter cette rencontre.

Le match suivant ne se déroule pas mieux, obligé de refaire jouer les même joueurs que le match précédent, j'assiste au même scénario. Sauf qu'en face ce n'est pas la même équipe. C'est un des favoris pour la montée, Amiens. Et ils ne se font pas prier pour nous prendre en contre dès la 11ème, 34ème et 62ème minutes. Nous perdons 3 à 0 alors qu'encore une fois nous frappons beaucoup plus au but. Je ne vois pas comment inverser cette situation, j'ai beau réfléchir encore et encore aucune idée ne me vient à l'esprit. Comme si je n'étais pas assez mal en arrivant chez moi je reçois un sms plus qu'inquiétant.

Image


Voilà après seulement 4 matchs officiels à la tête du Paris FC je suis déjà menacé. Je me retrouve seul à déprimer chez moi. Alors que je sens en moi l'envie de me boire un petit whisky comme lorsque j'ai appris que ma carrière de footballeur était finie, je préfère tenter d'appeler Alexia. Je prends donc mon téléphone ... Ca sonne mais elle ne décroche pas. N'ayant pas la possibilité de parler de ma mauvaise période avec celle que j'aime je me réfugie donc dans l'alcool. Un petit verre, puis deux, trois ... je ne les compte plus. Et puis il me vient l'idée de sortir et d'aller faire le tour des bars de Paris.

Image
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
67psy4
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1327
Enregistré le : sam. 27 nov. 2010 11:52
Partie actuelle : Alméria - reseau
Club préféré : RCSA / PSG / REAL
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par 67psy4 » jeu. 28 mars 2013 11:27

les débuts sont difficile... si tu as un peu de sous, prends damien boudjemaa un milieu offensif sensationnel dans cet opus :D qui ne te coutera que 50k =)
Le site qui raconte une partie en réseau de 7 joueurs : bienvenu sur notre webmag !

http://reseaufm.wix.com/webmag


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » jeu. 28 mars 2013 12:16

67psy4 a écrit :les débuts sont difficile... si tu as un peu de sous, prends damien boudjemaa un milieu offensif sensationnel dans cet opus :D qui ne te coutera que 50k =)
J'y ai pensé directement à lui. Je suis un fidèle lecteur de ta story même si j'ai pas dû beaucoup poster, j'ai donc vu qu'il pouvait être très utile. Mais il ne veut pas venir au Paris FC :'( Mais merci quand même du conseil.
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
atoony
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 199
Enregistré le : jeu. 13 janv. 2011 15:44
Club préféré : OL
Localisation : Aisne (02)

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par atoony » jeu. 28 mars 2013 12:41

Toujours aussi intéressant j'aime vraiment beaucoup! Bon niveau sportif par contre c'est pas la joie... :144:
Bon courage pour la suite je vais continuer à suivre :)
«Les Anglais ont inventé le foot, les Français l’ont organisé, les Italiens le mettent en scène.»


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » jeu. 28 mars 2013 14:02

atoony a écrit :Toujours aussi intéressant j'aime vraiment beaucoup! Bon niveau sportif par contre c'est pas la joie... :144:
Bon courage pour la suite je vais continuer à suivre :)
Niveau sportif c'est vrai que c'est pas la joie mais malgré ça je me plait vraiment à faire cette story. Merci de suivre en tout cas.
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
67psy4
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1327
Enregistré le : sam. 27 nov. 2010 11:52
Partie actuelle : Alméria - reseau
Club préféré : RCSA / PSG / REAL
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par 67psy4 » jeu. 28 mars 2013 14:02

rewiwon a écrit : J'y ai pensé directement à lui. Je suis un fidèle lecteur de ta story même si j'ai pas dû beaucoup poster, j'ai donc vu qu'il pouvait être très utile. Mais il ne veut pas venir au Paris FC :'( Mais merci quand même du conseil.
pourtant je l'avais déjà fais venir en National dommage!

merci de me suivre ça fais plaisir :)

vivement la suite a+
Le site qui raconte une partie en réseau de 7 joueurs : bienvenu sur notre webmag !

http://reseaufm.wix.com/webmag


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » jeu. 28 mars 2013 16:48

67psy4 a écrit :
rewiwon a écrit : J'y ai pensé directement à lui. Je suis un fidèle lecteur de ta story même si j'ai pas dû beaucoup poster, j'ai donc vu qu'il pouvait être très utile. Mais il ne veut pas venir au Paris FC :'( Mais merci quand même du conseil.
pourtant je l'avais déjà fais venir en National dommage!

merci de me suivre ça fais plaisir :)

vivement la suite a+
Pardon je me corrige. Il voulait bien venir mais il demandait un salaire de dingue (je l'ai plus en tête) et même avec tout les bonus rien a faire il a refusé ...
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » sam. 30 mars 2013 13:53

Episode 15 Une rencontre, et tout repart.

Je me réveille dans un endroit que je ne connais pas. Je n'ai aucun souvenir depuis que je suis sorti de chez moi. Ayant la tête et le corps lourd je n'arrive pas à bouger du lit afin de regarder ce qui m'entoure. C'est au bout d’une dizaine de minutes que j'arrive à me redresser un petit peu.
Image


Je suis dans une gigantesque chambre d'hôtel. J'essaye en vain de me souvenir de la soirée de la veille. Mais pas moyen de comprendre pourquoi je me retrouve ici. Puis en observant toute la pièce j'aperçois le réveil qui indique 11h27. Le décrassage du match de la veille était prévu à 10h. Je me mets à paniquer. Je me lève difficilement du lit, prends toutes mes affaires et m'apprête à sortir quand soudain je tombe sur un petit mot. "Coucou Bastian, J'ai dû partir ... j'espère te revoir très vite. je te laisse mon numéro 06..... Bisous". Mais j'ai fais quoi hier soir ? Sans perdre plus de temps je sors de cette chambre. En arrivant à la sortie de l'hôtel un homme me reconnaît et vient me parler.

-Bonjour monsieur Dala, je vais vous chercher votre voiture.

Sans que je puisse lui répondre l'homme part et revient au bord d'une sublime Porsche noir.

-Tenez votre voiture. Je vous souhai...

-Mais ce n'est pas ma voiture.

-Mais si vous êtes arrivé au voilant de cette voiture hier soir.

-Peut-être mais ce n'est pas la mienne. Mais vous savez si j'étais avec quelqu'un ?

-Oui vous étiez avec Mademoiselle Tagliaglioli. Vous étiez même très proche.

-Hein c'est à dire ?

-Mais vous ne vous rappelez de rien ?

-Si si bien sur. Bon en tout cas ce n'est pas ma voiture donc c'est pas grave je vais rentrer en taxi au revoir.

Je pars donc chercher un taxi afin de rentrer chez moi. Une fois arrivé j'appelle Hugo avec mon téléphone fixe pour lui faire croire que je suis malade et que c'est pour cela que je n'étais pas au décrassage. Heureusement pour moi mon mensonge est passé. Mais maintenant j'ai besoin de savoir pourquoi je me suis retrouvé à passer la nuit dans un hôtel, apparemment avec une femme. Je cherche des indices dans les poches de mon jean, de ma veste... je ne trouve rien. Même pas mon portable, je ne le trouve nulle part.

Image


Le lendemain je pars comme d'habitude à l'entrainement. J'arrive pendant l'échauffement de mes joueurs. Ils sont en train d'effectuer leur jogging autour du terrain. Quand d'un coup j'aperçois Romain Jacuzzi qui devait revenir sur les terrains à partir de la semaine prochaine. Quand les joueurs passent devant moi et me disent bonjour un par un. J’attrape Romain.

-Tu fais quoi sur le terrain ?

-Coach on a pas mit de but sur les deux matchs que j'ai raté j'ai envie de jouer.

-Pour te blesser encore plus ?!

-Mais coach on joue le Poiré ce week-end et j'ai envi de leur montrer qu'ils ont eu tort de préférer Kévin Lefaix.

-Je comprends mais je ne peux pas risquer de te blesser.

-S'il vous plaît faites moi jouer ce week-end.

-Je vais y réfléchir mais pour le moment tu vas faire un entrainement individuel avec Hugo pour reprendre doucement le rythme.

-Merci coach.

Je fais le coach dur mais j'ai vraiment envie de le faire jouer ce week-end, j'ai envie que l'on marque enfin un but. A la fin de l'entrainement je pars en direction de ma voiture quand soudain j'aperçois la magnifique Porsche que le voiturier de l'hôtel considérait comme ma voiture. Je m’en rapproche et une personne en sort.

Image


Une très jolie blonde qui me lance un sourire ravageur. Elle me regarde comme si nous nous connaissions je vais donc dans ça direction.

-Salut Bastian.

-Salut ...

-Elisa, tu m'as oublié ?

Je ne l'avais jamais vu avant, ou du moins je n'en avais pas le souvenir. Mais cette belle blonde qui me sourit, je ne peux pas la décevoir et lui dire que je l'ai oublié. Alors dans un élan de débilité je lui mens.

-Bien sur que nan comment aurais-je pu.

-Ah je préfère ça.

-Oh coach ca drague. Vous me présentez ?

-Romain tu veux jouer vendredi ?

-Oui !

-Alors dégage.

-Je m'en vais, bonne journée.

-Dit dont tu es dur avec tes joueurs.

-Mais nan.

Etant gêné de continuer à lui parler ici sachant que certains joueurs et membres du staff savent que je suis en couple je propose à Elisa d'aller boire un café. Elle me dit oui et m'invite à faire le trajet dans sa Porsche. Dans la voiture plein de questions envahissent mes pensées. J'ai l'impression que des milliers de "mini-moi" me demandent comment j'ai pu oublier une telle beauté, d'autres me disent que je suis en couple que j'ai peut-être trompé la fille que j'aime. Une fois arrivé à la terrasse du café je ne peux plus lui mentir plus longtemps alors je prends mon courage à deux mains.

-Ecoute Elisa pour te dire la vérité je ne me souviens pas de toi. Je pense savoir que j'ai du faire ta connaissance vendredi soir, mais je n'ai aucun souvenir de cette soirée ...

-Je m'en doutais, vu le regard que tu m'as lancé toute à l'heure. Mais c'est pas grave c'est vrai que vu tout ce que tu as bu c'est normal que tu ai oublié.

-Ca te dérangerait de me raconter la soirée ?

-Ya pas de souci. Alors je suis arrivée dans un bar avec quelques amies de Fac et tu étais déjà là posé à une table en train de boire seul. Avec mes amies on s'est posées pas loin de là où tu étais et très vite beaucoup de garçons sont venu nous parler. Bien sur mes amies m’ont très vite abandonnée pour aller avec eux. Alors me retrouvant toute seule je suis venu te voir et on a discuté pendant presque 2h en nous offrant à tour de rôle des tournées de shooters encore et encore. Et puis on est parti en prenant ma voiture vu que tu étais incapable de me dire ou étais la tienne. Et comme tu étais aussi incapable de me dire ou tu habitais on est allé chez moi, enfin dans l'hôtel ou je vis depuis que je fais mes études sur Paris.

-Et une fois à l'hôtel ...

-Ah ! Nan il ne s'est rien passé ... on a juste discuté très tard jusqu'à que tu t’endormes.

-Ouf tu me rassures.

-C'est gentil pour moi.

-Nan pardon c'est pas ce que j'ai voulu dire mais je suis en couple alors je m'en serais énormément voulu si j'avais trompé ma copine.

-Je sais que tu es en couple tu as parlé d'elle toute la soirée.

-Ca ne m'étonne pas. Mais tu m'as retrouvé comment ?

-Tu m'as dit que tu étais entraineur du Paris FC alors je me suis renseigné et j'ai trouvé l'adresse du centre d'entraînement.

-Et pourquoi tu es venue ?

-Ah bah oui j'ai oublié. Tu avais laissé ton téléphone à l'hôtel. Tient je te le rends.

-Merci beaucoup.

-Et puis j'ai bien aimé discuter avec toi ...

Je suis heureux de savoir que je n'ai pas trompé Alexia, d'ailleurs en regardant mon téléphone que Elisa venait de me rendre j'aperçois que j'ai pleins de textos et d'appels manqués de ma belle. Je suis donc sur le point d'annoncer que je devais partir mais Elisa engagea une nouvelle conversation qui allait durer toute l'après-midi. Finalement sur les coups de 19h je dis au revoir à Elisa et rentre chez moi afin de téléphoner à Alexia. Mais avant de lui téléphoner je devais trouver quoi lui dire. La vérité était impossible car j'ai bu et je ne peux pas lui dire, et en plus j'ai passé la nuit avec une autre, même si il ne sait rien passé elle m'en voudrait énormément. Alors j'invente un mensonge tout bête j'ai perdu mon téléphone et je viens seulement de recevoir ma nouvelle carte sim. Ce mensonge passa facilement, heureusement pour moi. Dans la soirée, pendant que je discutais par texto avec Alexia je reçois un message d'Elisa. Finalement je continue la soirée en discutant avec les deux.

Toute la semaine j'ai continué à discuter avec les deux et j'éprouve quelques scrupules. Vis à vis d'Alexia car je discute avec une femme très séduisante en même tant que je lui parle. Mais aussi vis à vis d'Elisa car plus nous discutons plus j'ai l'impression qu'elle ne veut pas seulement être ami avec moi. Mais je n'ai plus le temps de réfléchir à ça car ce soir nous jouons le premier des 2 matchs qui décideront de mon avenir à la tête du Paris FC. Et ça a très mal démarré. Nous perdons déjà 2 à 0 et malgré les multiples occasions nous ne marquons pas. Si on perd ce match je suis viré ! Alors je prends le risque de faire rentrer Romain Jacuzzi à la 62 ème minute de jeu. Je suis dépité, son entrée n'a rien changé toujours plein d'occasions mais toujours pas de but. Il ne reçoit que de mauvais ballons, ou alors il est trop court sur les belles passes en profondeur de Zerdab. Nous jouons la 81ème quand soudain Masson qui est à une vingtaine de mètres du but décoche une frappe puissante, repoussé par le gardien ... encore une occasion gâchée ? Non car cette fois le ballon revient vers Jacuzzi qui ne se prive pas pour marquer. Il reste un peu moins de 10 minutes et nous revenons à 2 à 1. Je me remets à y croire. Je demande aux défenseurs de monter plus, d'accompagner les attaques. Et finalement après une large domination nous marquons sur une magnifique inspiration de Zerdab pour Jacuzzi qui trompe le gardien pour la deuxième fois de la soirée. Finalement nous n'arriverons pas à mettre le 3ème but. Mais je suis satisfait de la réaction de mes joueurs, et surtout du niveau affiché par mes 3 recrues stars qui se trouvent parfaitement quand ils sont ensemble sur le terrain.

Mais pas le temps de savourer je ne suis pas complètement sauvé. Il faut maintenant gagner le match face à Rouen. Le match démarre très bien et nous menons déjà 2 à 0 après 15 minutes. Et finalement après que l'on se soit fait peur en laissant revenir Rouen à 2-1 nous marquons encore deux buts ce qui porte le score à 4-1. Et ce n'est pas le but horrible marqué par Rouen dans le temps additionnel de la partie qui va gâcher notre très bonne prestation. Nous remportons donc ce match 4-2. Je conserve donc mon poste !

Image


J'ai l'impression que depuis que je connais Elisa je suis beaucoup moins stressé, plus performant dans mes discours, et pourtant cela n'a rien à voir avec le football mais sa présence me fait du bien en l'absence de celle d’Alexia.
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par rewiwon » lun. 01 avr. 2013 17:15

Episode 16 Saison moyenne

Nous voilà arrivés à la mi-saison. Après quelques résultats négatifs juste après notre victoire face à Rouen nous avons enchainé les matchs sans défaite. Le passage de la coupe de France va nous faire perdre 2 matchs que l'on aurait du gagner facilement mais nous n'avons pas un effectif très fourni et cela s'est ressenti. Et si l'on regarde nos résultats qui sont de 7 victoires, 4 nuls et 7 défaites on remarque que notre saison est assez faible. Et pourtant ces résultats nous permettent encore de croire à la montée car dans un championnat très serré nous ne sommes qu'à 7 points du 3ème. De mon côté j'avoue être moins stressé, moins susceptible. Et c'est grâce à ma nouvelle amie Elisa. Nous rigolons, discutons comme de simple amis mais pourtant je n'ai toujours pas parler d'Elisa à Alexia. Même quand Alexia est monté un week-end sur Paris je me suis juste contenté de dire à Elisa que je ne serais pas joignable. Je ne comprend pas pourquoi je n'ose pas en parler à Alexia, elle est jalouse mais si je lui explique que nous ne sommes que de simples amis... Peut-être qu'il y a une raison que j'ignore au fond de moi.

Image

C'est les vacances de Noël, juste après mon match face à Luzenac je pars donc direction Bastia afin de rejoindre Alexia et Mickael. Comme d'habitude une fois sur place c'est la belle Alexia qui vient me chercher à l'aéroport mais cette fois accompagnée de son frère Mickael que je vois pour la première fois debout depuis des mois, avec des béquilles bien sur. Alexia comme à son habitude me saute dans les bras pour me faire un énorme câlin. Etrangement, et je ne sais pas pour quelle raison je ressens moins de bonheur que d'habitude quand je la retrouve. Finalement les vacances sont agréables et ces moments passés avec Alexia me rappellent pourquoi je l'aime. Je réalise enfin que malgré l'amitié que j'ai avec Elisa rien ne remplace les sentiments que j'éprouve pour ma Bastiaise. Malheureusement un évènement va gâcher mes vacances et me replonger rapidement dans le football.

Ce matin la pluie s'abat sur Bastia. Ce mauvais temps annonce la mauvaise journée qui se profile. Comme d'habitude je pars rendre visite à Mickael au centre de rééducation. Une fois sur place une infirmière m'indique qu'il a eu une autorisation de sortie pour la journée. Il ne m'a pas prévenu, il a surement oublié de le faire. Directement je saisis mon portable et l'appelle. Aucune réponse. N'ayant pas de nouvelle je rentre à la villa, et bouquine pour passer le temps. Quand soudain je reçois un texto de Mickael.

Image



Pourquoi au centre d'entrainement du SC Bastia ? Pourquoi ne pas me téléphoner ? Sans répondre à son texto je pars de la villa afin de rejoindre Mickael. J'arrive finalement une vingtaine de minutes après. Mickael m'attend et dès qu'il me voit il s'approche de moi en utilisant ces béquilles.

-Bastian je suis désolé ...

-Pourquoi ?

Juste après ma question j'ai vu au loin mon président sortir du bâtiment du Sporting Club de Bastia. Il m'aperçoit et vient donc dans ma direction.

-Monsieur Dala !

-Que faites vous ici Président ?

-Je conclue la vente de Mickael au club de Bastia.

-Quoi ?!

-Bon je suis désolé mais je dois y aller.

-Attendez !

-Laisse Bastian.

-Nan pas question ! Pas moyen de te vendre !

-Bastian j'aurais pu refuser mais je ne l'ai pas fait.

-Quoi ?

-J'adore le Paris FC mais j'ai 25ans et un club de ligue 1 veut de moi et me paye le double de mon salaire actuel je ne peux pas dire non plus longtemps.

-Mais comment je vais faire ? Sans toi l'équipe est tout juste moyenne impossible que je monte en ligue 2 avec ça.

-Je suis désolé Bastian mais j'étais obligé d'accepter.

-Je sais mais ... Raah putain ! Tu sais quoi salut je me casse !

-Arrête Bastian !

Sans me retourner je pars donc sans lancer un regard de plus à mon meilleur ami. Au fond de moi je comprends son choix, mais je le prends aussi comme une trahison. J'appelle directement Hugo qui n'était même pas au courant. Ensemble nous allons devoir tenter de trouver une solution de remplacement car nous comptions énormément sur le retour de notre Capitaine en défense. A cause de cet événement je suis obligé d'écourter mes vacances pour retourner sur Paris afin de trouver une recrue convenable en défense. Bien sur Alexia n'a pas bien pris mon retour prématuré à Paris. Mais je n'ai pas le choix. Je repars donc de Bastia en ayant perdu mon meilleur joueur, et en me mettant à dos ma copine. Rien de très agréable pour débuter cette deuxième partie de saison.

Une fois sur Paris après de multiples discussions avec mes recruteurs, avec Hugo, avec quelques joueurs du championnat qui seraient susceptibles de venir chez nous ... rien aucune recrue n'arrive au club. L'argent du transfert de Mickael est partit directement dans les poches du président et il ne sera pas réinvesti. J'ai l'impression qu'il n'en a rien à faire du club, et qu'il a hâte que je n'atteigne pas l'objectif de la montée afin de pouvoir me virer sans déranger les joueurs et les supporters. Malheureusement d'habitude je ne me serais pas laissé abattre mais là trop de chose sont en notre défaveur et il est clairement impossible que l'on obtienne la montée.

Avant de reprendre le championnat nous jouons le 9ème tour de la coupe de France face à Lorient, chez nous au stade Charlety. Pour l'occasion le stade se remplit plus qu'à l'habitude et nous obtenons donc le record d'affluence de la saison avec seulement 1024 spectateurs dans ce stade qui peut en contenir 15000. J'adorais la coupe de France en tant que joueur, j'entends la jouer à fond en tant qu'entraineur. Pour cela j'aligne donc mon onze de départ, alors que du côté Lorientais aucun des joueurs titulaire habituel n'est présent sur la feuille de match. Le match débute et après 2 minutes Romain Jacuzzi obtient un penalty en simulant une faute inexistante dans la surface. Il le transforme lui même et nous permet de rêver à une victoire contre une équipe de ligue 1. Mais à peine 10 minutes plus tard les merlus nous marquent deux buts coup sur coup et se contentent ensuite de gérer pendant le reste de la rencontre. Notre parcours en coupe de France s'arrête, et avec lui ma détermination à continuer d'entrainer le Paris FC. Après quelques jours de réflexion je décide de poser ma démission au président. Je pars donc à Bastia rejoindre Alexia, avant de réfléchir à mon avenir qui risque de ne plus prendre la direction du football.

-----------------------------------------------------------------
Alors cette épisode sera suivi assez rapidement de la suite (demain ou mercredi). Mon défi au Paris FC se termine déjà et si je l'ai abandonné c'est que dans ma partie j'ai eu un défi encore plus intéressant à relever (c'est mon avis). Ce nouveau défi sera révélé dans le prochain épisode, et ce changement de direction va peut-être en décevoir certains mais celà me permet de recentrer l'histoire autour du héros et non du club, sinon j'aurais appelé la story "Paris fc becomes a legend ?" Voilà surtout n'hésitez pas a me donnez vos impressions ou essayer de deviner où je vais atterrir.
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
67psy4
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1327
Enregistré le : sam. 27 nov. 2010 11:52
Partie actuelle : Alméria - reseau
Club préféré : RCSA / PSG / REAL
Localisation : Strasbourg
Contact :

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par 67psy4 » mar. 02 avr. 2013 9:20

quelle surprise!!!

j'aurais aimé la continuité à paris mais j'attends avec hate la suite ;)
Le site qui raconte une partie en réseau de 7 joueurs : bienvenu sur notre webmag !

http://reseaufm.wix.com/webmag


Avatar du membre
atoony
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 199
Enregistré le : jeu. 13 janv. 2011 15:44
Club préféré : OL
Localisation : Aisne (02)

Re: Bastian Dala becomes a legend ?

Message par atoony » mar. 02 avr. 2013 21:29

Ah bah ça pour une surprise c'est réussi! Tu n'as même pas fini la saison et tu t'en vas déjà? Je comprends le fait de te centrer autour de l’entraîneur mais j'espère que tu ne vas pas te perdre dans les voyages incessants... En tout cas c'est toujours aussi bon à suivre et je me demande bien ce que tu vas pouvoir faire de ta blonde en plus de ta brune maintenant! :P
«Les Anglais ont inventé le foot, les Français l’ont organisé, les Italiens le mettent en scène.»


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »