Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par sekhen » mer. 07 mars 2012 23:10

@ Johan92,
tu es gagné par le pessimisme à la Stensland!
J'espère bien gagner le titre avant 3 ans quand même :mrgreen:

@ Boonty,
C'est clair que c'est copier coller de la saison dernière.
Les causes je les ai expliquées dans le récit: mauvaise gestion de la pression avec des réunions d'équipe loupées et sans doute des mauvaises réponses aux interviews lorsque les entraineurs adverses ont donné leur opinion sur mes chances de titre.
En général lorsque je suis annoncé dans les premiers je la joue confiant dans la presse genre j"'assume mon statut de favori," et lorsque je suis annoncé mal classé j'avance masqué. Et ca marche pas mal.
Mais là étant annoncé 6e, j'ai voulu plutot esquiver les questions sur mes chances de titre et visiblement ce n'était pas la bonne stratégie.
Enfin j'ajouterais que mes milieux ont été décevants cette année (manque de créativité) j'ignore pourquoi.
A celà se sont ajoutées les blessures récurrentes de mes latéraux titulaires, mais bon, ça devait passer normalement :144:

@ Kaldolol,
pour le championnat Norvégien je devrais pouvoir le gagner désormais avec cette équipe.
par contre sur la scène Européenne, je me sens tout petit.
J'envoie les screens de la charnière centrale.
Ne pas se fier aux notes en baisse car ils sont pris à la sortie des vacances et en plus juste après 'une blessure pour les 2 joueurs (donc normalement ils sont un peu mieux que ça).
Image
Image
@ Ardennais,
T'exagères, j'ai fait un 5e tour de coupe quand même!
Mais c'est vrai qu'en 13 ans c'est assez incroyable cette loose en coupe
57 euros de transfert, c'est parce que j'ai annoncé qu'on lutterait pour le titre, sinon j'aurais pas eu autant :75:
Remarque avec ça, Rogvi te monte une demi équipe et te rend la monnaie de surcroît :P
Je vais essayer de creuser l'idée de la séance d'autographe. tu pensais à quelque chose en particulier?.

@ Tous
Si vous avez été frustrés par cet épisode 3 de la saison 13, dîtes vous que ce n'est qu'un avant goût de l'épisode 4.
Mais il faudra être patient pour en savoir plus; il ne devrait en effet pas arriver avant une bonne semaine, emploi du temps chargé oblige. :wink:
Merci à tous de suivre ce récit et pour vos messages d'encouragement, ça fait vraiment plaisir et ça aide à tenir le choc face à des épisodes qui deviennent de plus en plus volumineux (entre découpage des screens et écriture le dernier post m'as pris trois soirées complètes).


Publicité

Clark
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 368
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 16:23
Localisation : Doubs (25)

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par Clark » jeu. 08 mars 2012 8:11

Tu mériterais un sacré coup de pied au cul. Finir avec un match nul et perdre le championnat avec 1 point par rapport au 1er, j'pense que tu mérites un coup de pied au cul :mrgreen:

Magnifique défense centrale je trouve. Vraiment. Totalement Norvégienne, ça donne envie de se faire une partie en Norvège pour voir :P

Financièrement, sans les aides du comité chaque année, vous seriez j'imagine très mal. Faut accrocher les poules la prochaine fois. J'pense que ton classement UEFA va monter donc théoriquement tu devrais à force rencontrer des équipes de moins en moins bonne :)

L'année prochaine tu allonges le champagne pour le titre :107:


Avatar du membre
Daisuke
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 126
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 11:38
Version : FM 2015

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par Daisuke » jeu. 08 mars 2012 18:35

Je viens (enfin) de finir de lire \o/
Bon, je dois avouer que j'ai fait ça sur 2 jours :oops: Mais c'était un vrai plaisir ! Différents genres de narration qui permettent de pas tomber dans une certaine monotonie.

Ton parcours, avec des difficultés, rend la lecture encore + agréable car ça change des montées réalisées tous les ans, où l'équipe écrase tout en 5 saisons. Mais c'est certainement grâce (ou à cause ça dépend des goûts) à la limite d'arrivées que tu as fixé.

Tu réalises de très bonnes choses en tout cas sur le plan national et aussi européen. L'équipe grandit petit à petit mais il est dommage que tes dirigeants te coupe dans ton élan par rapport à la baisse d'investissement pour les jeunes.

Bonne continuation en tout cas =)
Le retour après la désertion ...


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par RDO » jeu. 15 mars 2012 20:46

Tempête de neige à Harstad ? :82:
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par ardennais » ven. 16 mars 2012 8:21

RDO a écrit :Tempête de neige à Harstad ? :82:
la meme qu il y a eut a prague il y a quelques temps :mrgreen:


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par RDO » ven. 16 mars 2012 8:25

C'était une tempête dans un verre. :75:
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par ardennais » ven. 16 mars 2012 9:08

RDO a écrit :C'était une tempête dans un verre. :75:
ca t as permis de prendre de la bouteille alors?? :mrgreen:


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par RDO » ven. 16 mars 2012 9:16

Non je l'ai jetée à la mer. :75:
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par ardennais » ven. 16 mars 2012 10:37

ah...l amer,c est ce qu il nous reste de ton départ du sparta et de la nouvelle que éva nous a fait du fait qu elle soit enceinte :22:
on ne vera plus le slavia prendre des roustes,kadlec mettre des buts en pagaille,le cska moscou t emmerder...
c était le bon temps :cry: :mrgreen:

a propos de la mer,harlstad est sur la crete de la vague et j espere que ca va durer!! :)


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par sekhen » ven. 16 mars 2012 13:33

@ Clark,

Pour le coefficient UEFA, ça risque d'être long.
En fait ma stratégie consisterait plutot à être champion pour disputer les qualifs de la champions League, qui sont réservées aux petits pays et donc plus faciles que les qualifs de l'Europa League où je peux tomber sur de l'Italien de l'Anglais etc...

@ Daisuke,
Merci pour els compliments.
Je suis heureux que ce soit agréable à lire.
En tout cas, c'est très agréable à jouer.

@ RDO @ Ardennais,
La suite arrive normalement ce week end.
J'ai consacré mon temps libre à plein d'autres choses passionnantes ces derniers temps (manger des figues, cultiver des poireaux, aller voir un match du Mans FC, bref que des trucs qui filent la chiasse) mais je vais m'y remettre.
Il faut dire que c'est un gros post "sélection" qui arrive et c'est pas mal de boulot (d'où flemme pour l'attaquer, d'où retard). :wink:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 3/4

Message par sekhen » sam. 17 mars 2012 12:24

Harstad IL : Saison 11 (2022) partie 4/4
Image





I) L'Euro 2024 en Espagne

1) Présentation


- Petit rappel contextuel: la Belgique de Stensland s'est aisément extirpée de son groupe éliminatoire en remportant ses 8 rencontres.
Elle a ainsi devancé la Suisse (également qualifiée), la Serbie, l'Albanie et le Liechtenstein.
Ces superbes performances ont valu à l'équipe de grimper provisoirement à la 1ère place du classement FIFA.
Au moment d'aborder la compétition Espagnole, les Diables Rouges sont sur la 5e marche de ce classement.
Le sort n'a par contre pas été clément avec les Belges puisqu'ils devront rivaliser au 1er tour avec deux équipes revanchardes, l'Italie et l'Allemagne ainsi qu'avec la Suisse qui aura à coeur de se venger des raclées subies en éliminatoires.

Prudente, la Fédération Belge demande à Stensland et aux siens de se qualifier pour les 8e de finale de la compétition, rien de plus rien de moins.

- Les favoris de l'Euro sont l'Espagne (pays organisateur), la France (habituée des places d'honneur depuis le début de la partie) et l'Italie (absente de la coupe du Monde mais dotée de très bons régens).
Viennent ensuite l'Angleterre (Championne du Monde mais en difficulté depuis cette dernière compétition), la Croatie ( Championne d'Europe en titre) et les Pays Bas (finalistes du dernier mondial).

La Belgique n'apparait que comme un outsider intéressant face à ces grandes nations de football.
Image

- Quelques jours avant la compétition, Ingvild dévoile une liste de 30 noms.
Image
Resteront sur le carreau les défenseurs Gaillard (blessé) Coste et Vansteenkiste (jeune regens encore un peu tendres), les milieux Maas (trop juste) et Thorgan Hazard (petite surprise) et les attaquants Soulier (second couteau) et Bruno (par trop souvent décevant).
ImageImage
Un coup d'oeil suffit à voir que l'équipe est très expérimentée voir en fin de cycle.
Ainsi, le groupe compte 11 trentenaires dont 3 ont 35 ans et plus.
Le benjamin de l'équipe a déja 23 ans.
Il s'agit donc de la dernière grande compétition pour pas mal de joueurs.
Enfin, la plupart des internationaux Belges retenus évoluent dans de bons clubs Européens, mais pas chez les ténors, sauf rares exceptions, ce qui vient corroborer notre statut d'outsider.

- L'équipe type de Stensland avant le début de la compétition n'est un mystère pour personne:
Image
Seule relative nouveauté par rapport aux équipes alignées ces dernières années et en particulier au Mondial, la présence des latéraux Breuil et Raeven, à un poste qui n'est pas vraiment le point fort de l'équipe.



2) La phase de poules


- Groupe A


- Résultats

Eire- Slovaquie 1-2
Autriche- Croatie 3-0


D'entrée l'Autriche créée la sensation en étrillant la redoutée équipe de Croatie.

Slovaquie- Autriche 2-2
Croatie-Eire 0-1


La Slovaquie confirme sa victoire de la 1ère journée en accrochant l'Autriche, tandis que les Croates décoivent à nouveau en concédant une 2e défaite face à l'Irlande.

Eire-Autriche 1-2
Slovaquie- Croatie 0-0


Bien qu'au pied du mur, la Croatie ne peut faire mieux qu'un nul face à la surprenante Slovaquie et quitte la compétition sans avoir marqué une seule fois, elle qui était crainte pour la qualité de son attaque!


- classement
Image
Le coup de tonnerre, c'est bien sûr l'élimination de la Croatie, tenante du titre qui finit dernière du groupe A.
L'Autriche a prouvé qu'il faudrait compter sur elle, avec ses deux ou trois joueurs de classe mondiale.
La Slovaquie a montré de belles choses, et l'Eire passe également, à la faveur de sa victoire contre la Croatie.




- Groupe B


- Résultats

Pays Bas -Grèce 0-1
Roumanie Norvège 3-0


La Hollande se fait surprendre en encaissant un but à la 86e minute par la Grèce.
La Norvège qui a décidé de n'aligner aucun des joueurs d'Harstad pour ce premier match perd une partie de ses illusions face à la Roumanie.

Norvège-Pays Bas 2-1
Grèce-Roumanie 0-0


La Norvège créé l'exploit en battant les récents finalistes du Mondial, bien que réduite à 10.
Agdestein est sélectionné pour la première fois et effectue une passe décisive.
Les deux vainqueurs de la première journée se neutralisent.

Grèce-Norvège 2-0
Pays Bas-Roumanie 4-2


La Norvège laisse passer sa chance et doit s'incliner face à des Grecs qui n'ont toujours encaissé aucun but.
Les Pays Bas remettent les pendules à l'heure face à la Roumanie.


- classement
Image
2e coup de tonnerre avec l'élimination des Pays Bas malgré leurs trois points.
La Norvège quitte également la compétition.
Les Grecs ont prouvé qu'ils étaient solides et qu'ils pouraient tenir un rôle d'outsider.
La Roumanie, plus quelconque, passe également.



-Groupe C


- Résultats

République Tchèque- Angleterre 1-2
Russie-Ecosse 2-1


Les champions du monde remportent une première victoire laborieuse face aux Tchèques tandis que la Russie bat logiquement une Ecosse limitée.


Angleterre-Russie 3-2
Ecosse-République Tchèque 0-2


L'Angleterre gagne encore dans la douleur. Menée 2-0 dès la 11e minute, elle s'imposera sur le fil à la 91e minute.
Les Tchèques battent sans surprise l'Ecosse dans l'autre rencontre.


Ecosse- Angleterre 0-5
Russie- République Tchèque 2-3


L'Angleterre réalise le grand chelem, en s'imposant avec la manière cette fois.
Le redoutable attaquant Cheeseman en marque 4: de quoi en faire un fromage.
Les Tchèques continuent leur bon parcours en prenant le meilleur sur la Russie.


- classement
Image
Les Champions du Monde en titre montent progressivement en puissance et ont rassuré leurs supporters: il faudra compter sur eux dans cette compétition.
Les Tchèques rejoignent leurs cousins Slovaques en 8e de finale et la Russie est également toute heureuse de se qualifier.
L'Ecosse n'a rien montré et repart la tête basse de la compétition.


-Groupe D


- Résultats

Danemark-Bosnie 2-1
Portugal-France 1-0


Dans le choc de cette première journée, le Portugal qui évolue presque à domicile vient à bout du favori Français.
Se dirige t'on vers une nouvelle grosse surprise?


France-Danemark 4-2
Bosnie-Portugal 0-3


Les Bleus se rassurent lors de cette 2e journée et le Portugal séduit.

Bosnie-France 0-5
Danemark-Portugal 0-2


Les Français font preuve de brio pour mater les Bosniens et le Portugal achève un 1er tour parfait qui l'aura vu garder ses cages inviolées.


- classement
Image
Le Portugal a réussi la performance de finir 1ère du groupe devant la France.
Ces deux équipes ont montré qu'il faudrait compter sur elles pour la victoire finale.
Le parcours du Danemark s'arrête là tout comme celui de Bosniens inconsistants.


-Groupe E


- Résultats

Allemagne-Belgique 3-1
Italie-Suisse 2-0


Je craignais cette équipe d'Allemagne et les faits m'ont donné raison.
Nous encaissons un premier but à la 8e minute et une bourde de Courtois à la 49e nous vaut d'être menés 2-0.
Clark réduira la marque d'une belle frappe en pivot à l'entrée de la surface à la 70e minute, mais l'Allemagne nous crucifiera à la 91e minute.
Pas grand chose de positif à retenir de cette rencontre au cours de laquelle nous avons été transparents.
Notre gardien Courtois a été particulièrement mauvais et nous perdons notre meneur Turco-Belge Ozdogan pour le reste de la compétition.

La victoire de l'Italie dans l'autre rencontre ne fait pas nos affaires.


Suisse-Belgique 0-6
Allemagne-Italie 1-2


Les joueurs devaient une revanche à Stensland qui a d'ailleurs choisi de chambouler complètement l'équipe après le fiasco de la 1ère journée.
C'est ainsi que Courtois cède sa place à Crimi dans les buts et qu'en défense Breuil est suppléé par Levasseur et Gerace par Van Boxtel.
Au milieu Ozdogan, indisponible est remplacé par le colosse de Blackpool Jonckheere et en attaque Lukaku une nouvelle fois décevant en phase finale se voit préférer le vétéran Vossen.

Après le 4-0 et le 3-0 subit en éliminatoires, nos amis Suisses se voient infliger une nouvelle correction.
31e minute: Clark ouvre le score sur une passe de Vossen
49e minute: Van boxtel double la mise suite à un corner.
57e minute: Clark pour le 3-0
67e minute: un excellent Jonckheere porte notre avance à 4 buts
74e minute: Boyata encore sur corner corse l'addition.
85e minute: la cerise sur le gateau, un coup franc direct de Hazard.

Seules ombres au tableau de cette partie de rêve, les blessures durables de Muller et de Van Boxtel qui nous a laissé à 10 pour le dernier quart d'heure.

La victoire de l'Italie sur l'Allemagne dans l'autre rencontre nous permet de pouvoir encore envisager la première place du groupe, à condition bien sûr de terrasser les transalpins.

Italie-Belgique 3-1
Allemagne-Suisse 2-0


Notre stratégie était simple pour cette rencontre face à une bonne équipe qui nous réussit plutot bien traditionnellement: jouer le nul et espérer faire la différence sur coup de pied arrêté.

Les Italiens contrarient malheureusement nos plans en ouvrant le score dès la 6e minute, puis l'expulsion de Desaelaire à la 37e minute rendent les choses encore plus compliquées.
Toutefois Gerace arrache une égalisation inespérée sur corner à la 41e minute.
Mais les Italiens vont logiquement s'imposer en scorant par deux fois aux 74e et 88e minutes.
Une victoire logique car nous n'avons placé aucune attaque de la partie...

Dans le même temps, l'Allemagne renvoie la Suisse dans les cordes et décroche sa 2e victoire.


- classement
Image
L'Italie a fait forte impression en décrochant la première place avec 9 points, précédant une convaincante équipe d'Allemagne.
Nous nous contentons pour notre part d'une piteuse place de meilleur 3e grace à la différence de but soignée face à la Suisse.
Les Helvètes finissent la compétition à la dernière place, sans points ni buts inscrits.

Nous avons montré deux visages lors de ce premier tour.
L'un séduisant lors de notre rencontre face à la Suisse, mais l'autre est celui de l'impuissance face aux deux équipes d'un calibre supérieur.
Insuffisant pour prétendre à de réelles ambitions, d'autant que nous pouvons nous attendre à un 2e tour difficile suite à notre mauvais classement.


-Groupe F


- Résultats

Espagne-Géorgie 1-0
Galles-Turquie 1-2


Le pays organisateur commence petit bras face au petit poucet Géorgien, mais assure l'essentiel.
La Turquie vient à bout de l'autre petit du groupe.


Turquie-Espagne 2-0
Georgie-Galles 1-0


L'Espagne succombe à la pression et subit la loi des Turcs.
La Géorgie remporte une victoire historique face à Galles.


Espagne-Galles 3-1
Géorgie-Turquie 1-2

Les Espagnols assurent l'essentiel face aux Gallois et la Turquie réalise un 3 sur 3 malgré une victoire étriquée sur la Géorgie


- classement
Image
La Turquie devance l'Espagne au classement, ce qui est une grosse déception pour le pays organisateur.
La Géorgie réalise l'exploit de ce premier tour en se qualifiant pour les 8e.
Les Gallois repartent chez eux sans points.




3) Les 8e de finale
Image
Nos craintes sont confirmées puisque nous héritons des champions du monde qui n'ont, c'est à noter, laissé aucune miettes à leurs adversaires lors du 1er tour.
Un mince espoir nous vient du fait que nous sommes allés gagner en Albion 4-2 lors d'une rencontre amicale peu avant la compétition.
Mais les Britanniques semblent désormais dans une toute autre forme.

Toutefois, la véritable affiche de ces 8e c'est Espagne-Italie: le pays organisateur est en danger face à l'un des favoris de ce championnat d' Europe.


- Autriche-Roumanie
Image
La Roumanie se débarrasse de la séduisante équipe d'Autriche aux tirs aux buts.
Dommage pour cette belle génération dont le parcours s'achève ici.


-Espagne-Italie
Image
Le pays organisateur sort d'une compétition qu'il a complètement loupée sous les lazzi de ses supporters.
La Squadra Azzura poursuit sa route, faisant plus que jamais partie des favoris pour la victoire finale.


-Irlande-Grèce
Image
Surprise avec cette victoire sur la Grèce qui n'avait pas pris de buts jusque là.
King lui en a collé deux.


- Russie-Turquie
Image
Sans trembler, les Turcs poursuivent leur route après avoir vaincu une équipe Russe trop inexpérimentée.


- Allemagne-Slovaquie
Image
Là encore la logique n'est pas respectée.
Pourtant les 3 buts de la partie ont été inscrits par des Allemands...


- Angleterre-Belgique
Image
Nous pensions être balayés par l'Angleterre et ses stars, mais nous leur avons infligé un Waterloo footballistique.
Ce soir là c'était la Belgique offensive entraperçue au premier tour contre la Suisse qui était de retour.
Les Anglais n'ont rien pu faire contre un grand Hazard à la baguette, un Clark déchaîné à la finition et un Courtois immense et à nouveau titulaire dans les cages.
Clark marque 4 fois en 1ère mi temps (6e, 12e, 14e, 45e) et inscrit même deux buts supplémentaires à la 17e et à la 22e, refusés pour hors-jeu dont l'un était totalement imaginaire.
Les Britishs se font sans doute secouer à la mi-temps et reviennent sur le terrain avec de meilleures intentions, mais les Belges ne lèvent pas le pied; les actions fusent de chaque côté.
A la 65e les champions du Monde sont menés 5-0 suite à un coup franc indirect d'Hazard repris par Fellaini, 36 ans et accompagné par un Anglais dans ses propres cages: du jamais vu.
L'équipe aux Trois Lions ne pourra faire davantage que de sauver l'honneur à la 82e minute.

Nous passons du jour au lendemain du statut d'outsider condamnés à être dévoré par l'ogre Anglais à celui de grand favori de la compétition.
Notre jeu offensif a époustouflé les observateurs face a un adversaire de très gros calibre.
La réaction de l'avant Anglais Cheeseman, 8 buts au compteur dans la compétition est édifiante:
Image

- Géorgie-Portugal
Image
Les Lusitaniens peinent à venir à bout de Géorgiens qui auront ravi leurs supporters durant cette compétition.


- République Tchèque-France
Image
Les tricolores passent l'obstacle Tchèque et prouvent qu'ils sont des prétendants à prendre au sérieux.





4) Les quarts de finale
Image
L'horizon s'est nettement dégagé après l'élimination de plusieurs favoris.
Nous faisons partis des potentiels vainqueurs au même titre que la France l'Italie et le Portugal.
La Slovaquie, la Roumanie, l'Irlande et la Turquie ne semblent pas boxer dans la même catégorie.
L'affiche des quarts est constituée par un France-Portugal, revanche du 1er tour.
Pour notre part nous sommes confiants après avoir hérité de la Slovaquie.


- Italie-Roumanie
Image
Complètement contre le cours du jeu et à la surprise générale, la Roumanie élimine l'Italie, avec un but vainqueur inscrit à la 122e minute!


- Turquie-Irlande
Image
Là encore la surprise est au rendez-vous avec des irlandais qui emmène l'équipe des bords du Bosphore aux tirs aux buts.
Je me frotte les mains car le vainqueur de ce match est mon prochain adversaire.
La route de la finale me semble ouverte.


- Belgique-Slovaquie
Image
Voilà une partie qui commence sur les chapeaux de roue pour nous: après 25 secondes de jeu et au terme d'un joli une deux avec Lukaku, Clark ouvre la marque.
C'est ce même joueur qui porte le score à 2-0 à la 13e minute.
Mais les Slovaques réagissent en réduisant le score à la 15e minute après s'être infiltré dans notre axe central comme dans du beurre.
Clark, toujours lui, nous rassure en inscrivant son 3e but de la partie, le 9e de la compétition.
Cependant, à la 31e les Slovaques reviennent dans le coup grâce à un somptueux coup franc direct.: 3-2 c'est le score à la mi-temps.
Nous avons très largement dominé cette première partie de match, mais les Slovaques sont particulièrement incisifs sur leurs rares attaques.

Ils nous ceuillent à froid dès la reprise en égalisant à la 46e et réussissent à tenir ce score jusqu'aux prolongations.
Nous dominons largement celles-ci mais d'un corner assassin tiré à la 112e, les Slovaques nous terrassent et créent une énième surprise dans cette compétition.

Nous nous faisons sortir d'une manière incompréhensible alors que nous avions toutes les cartes en main pour aller au bout.
La déception est immense.


- France-Portugal
Image
Les Portugais confirment le résultat obtenu pendant les poules en triomphant à nouveau des Français.
Ils sont désormais les seuls favoris encore en lice (et encore n'étaient t'ils envisagés que comme outsiders en début de compétition...)





5) Les demi- finales
Image
Les sites de paris ont dû s'en mettre plein les fouilles lors de cette compétition si on se fie à la tronche du dernier carré...


- Roumanie-Portugal
Image
Quelle est donc la potion magique que prennent ces Roumains pour tenir de telle façon la distance?
C'est une nouvelle fois au bout des prolongations qu'ils éliminent le favori Portugais.


- Irlande-Slovaquie
Image
Nos tombeurs ne lâchent pas l'affaire mais doivent une nouvelle fois attendre les prolongations pour se défaire de teigneux Irlandais, se qualifiant ainsi pour la finale la plus improbable de l'histoire de l'Euro.





6) La finale

La finale de la compétition oppose deux équipes qui n'ont pas particulièrement brillé par leurs individualités mais qui sont très accrocheuses.


- Finale: Roumanie-Slovaquie
Image
Cette fois pas de prolongation, les Roumains montrent leur supériorité et s'adjugent le trophée.


C'est la liesse à Bucharest et les rues Espagnoles raisonnent au rythme du son de O'zone:
Image






7) Bilans et récompenses

- Du coté des joueurs

Preuve que nous sommes passés à côté de quelque chose de grand, deux des trois meilleurs joueurs du tournoi sont à chercher dans notre équipe...
Image

Clark a été tout simplement monstrueux.
Image
Il est logique de retrouver un joueur de l'équipe victorieuse parmi les lauréats:
Image
Eden Hazard a prouvé qu'il était encore le meilleur passeur d'Europe malgré ses 33 ans.
Image


Voici les meilleurs buteurs de l'Euro.
Clark égale le record de Platini en 1984 et Cheeseman a également été monstrueux avec 8 buts inscrits en seulement 4 rencontres.
Image

Nous retrouvons Hazard et Clark dans l'équipe type de l'Euro et le vieux Fellaini fait également l'objet d'une citation..
Image


- Bilan pour la Belgique

Les individualités (tout particulièrement Clark et Hazard) ont été à l'honneur de notre côté durant la compétition, avec une pluie de records:
Image
Image
Image
Image
Les victoires contre la Suisse et l'Angleterre, la première mi-temps contre la Slovaquie resteront pour l'éternité comme des moments forts de l'histoire du football Belge.
Mais cette équipe était capable du meilleur comme du pire et la déception provoquée par l'élimination est à la hauteur des espoirs suscités.

C'est pourquoi plusieurs joueurs clés décident de raccrocher les crampons.
Image
Image
Heureusement, Stensland réussira à convaincre Hazard et Boyata de surmonter leur amertûme et de continuer encore un peu leur aventure en sélection.



- Du coté des entraineurs

L'hécatombe des favoris durant la compétition provoque fort logiquement de nombreux chambardements à la tête des équipes nationales engagées:
Image
La Fédération Belge est satisfaite de notre parcours mais Stensland décide elle aussi d'arrêter les frais, comme elle l'avait prévu avant le début de la compétition, car les cadres de l'équipe arrivent au bout du chemin.

Elle décide ainsi de postuler pour deux postes qui viennent de se libérer.

La cible numéro 1 est cette Italie talentueuse mais qui n'a plus rien fait en compétition internationale depuis bien longtemps.
Image
Le plan B c'est la sélection Russe, une équipe en devenir bourrée de très jeunes pépites.
Image

La succession d'Ingvild est alors ouverte et j'espère secrètement que Kim Johnsen qui est l'entraineur des espoirs Belges sera choisi.
Mais il n'en est rien.
Image
Le niveau de la personne choisie pour remplacer Stensland en dit long sur l'estime qui lui était portée...
Image
Du côté Français, on continue avec la filière Lyonnaise:
Image





II) Bilan de la saison 2024 avec la Belgique

-En dehors de l'Euro, les matchs de préparation avaient été particulièrement satisfaisants, avec en particulier la jolie victoire en Angleterre déja évoquée.
Image

- Clark et Hazard, voilà les deux hommes de cette année 2024.
Image
- Ainsi s'achève donc le parcours d'Ingvild Stensland en Belgique.
Son bilan:
4 ans chez les Espoirs et une qualification brillante pour l'Euro de la catégorie.
4 ans chez les A avec un 8e de finale de coupe du monde et un quart de finale à l'Euro.

La Belgique s'est qualifiée pour toute les grandes compétitions internationales sous l'ère Stensland, mais au final le sentiment persistant est qu'il y avait moyen de faire mieux avec cette génération dorée.
Une page de notre RDP se tourne car désormais Ingvild vogue vers de nouvelle aventures internationales, toujours en quête de l'obtention du premier titre obtenu par une femme dirigeant une sélection.







III) A la tête de la Russie

Image

La réponse de la fédération Italienne avait été cinglante:
Image
Heureusement, son homologue Russe se révèlait moins mysogine:
Image


1) La Fédération de Russie: présentation


- L'équipe prise en main par Stensland est actuellement dans les bas-fonds du classement FIFA, à la 31e place.
Image

- La vie ne semble pas être un long fleuve tranquille pour les entraineurs Russes, or Ingvild aime travailler sans pression.
Image

- Absente en 2014, éliminée au premier tour en 2018 et 2022, il y a bien longtemps que la Russie n'a pas brillé en coupe du Monde.
Image

- Ce n'est guère mieux au niveau Européen où seule une place en demi-finale est venue agrémentée le parcours de l'équipe Slave dans cette compétition. Tout est à faire.
Image

- On comprend mieux pourquoi l'entraineur précédent a sauté:
Image

- Voici le groupe éliminatoire pour la prochaine Coupe du Monde.
Ca s'annonce chaud avec l'Espagne, la Suède et l'Ecosse.
Image

- On ne nous demande pas d'être premiers, mais l'élimination n'est pas une option.
Image



2) L'Equipe de Russie

- Le groupe qui a disputé l'Euro est celui que nous vous présentons ci-dessous.
La principale caractéristique de l'équipe est sa jeunesse.
Elle a tout l'avenir devant elle et c'est pour cela que je l'ai choisie.
Ses points forts sont le milieu et l'attaque, des secteurs pour lesquels nous avons une bonne vingtaine de joueurs qui peuvent prétendre à jouer un rôle en sélection.
Du coté de la défense c'est beaucoup plus tendu, tandis que les gardiens semblent d'un niveau correct à défaut d'être exceptionnel.
Image
Image
- Voici maintenant les joueurs clés de l'équipe, qui tiennent tout trois un rôle offensif.
De quoi dynamiter les meilleurs défenses mondiales.

Chichkin est la star de l'équipe.
Cet ailier droit évolue au Réal Madrid et sera rapidement transféré à Liverpool.
Il est incontestablement un joueur de classe mondiale, qui peut prétendre au Ballon d'Or
Image

Gromov est lui un attaquant redoutable.
Image

Et Porkhorov sera le créateur de l'équipe.
Image

- C'est logiquement Chichkin qui hérite du brassard et Gromov sera notre vice-capitaine.
Deux joueurs qui seront sans aucun doute des titulaires indiscutables et qui ont une expérience du haut niveau en club.
Image
- Contrairement à ce que nous avions pu faire avec la Belgique, nous adopterons deux stratégies différentes en fonction de la qualité de l'adversaire. Chacune est destinée à mettre en valeur les points forts de l'équipe.

La première est destinée aux matchs que nous sommes sensés dominer.
Elle laisse de la liberté aux talents offensifs et est basée sur une bonne maitrise du ballon.
Image
Le 2e schéma est plus original et destinée aux rencontres à l'extérieur ou bien à celles disputées face à un adversaire qui nous est supérieur..
Il repose sur une défense bien en place respectant strictement les consignes, tandis que les attaquants pourront placer des contres rapides.
Image



IV) Les éliminatoires du mondial 2026


1) Journée 1: Russie-Kazakhstan

Nous commencons par un adversaire idéal pour notre premier contact avec l'équipe, à domicile qui plus est.

- Les résultats

Avec un score de 5-0 déja acquis à la mi-temps, nous n'avons pas vraiment douté.
Cette ballade permet à l'équipe de retrouver un meilleur niveau moral.
Image
Dans les autres rencontres, la Suède s'impose difficilement en Arménie en inscrivant le but victorieux à la 91e minute tandis que l'Espagne, toujours pas remise de son Euro catastrophique, perd deux points en Ecosse, n'arrachant même le nul que dans les arrêts de jeu.


- Classement
Image
Avec ce premier match facile, nous prenons la tête du groupe.


2) Journée 2: Suède-Russie


Le déplacement en Suède constitue un test d'une toute autre nature.
Nous en saurons davantage sur le potentiel de notre équipe après cette partie.

- Les résultats

Le match était plié après un quart d'heure de jeu et nous avons totalement maitrisé la partie, les Scandinaves ne se créant aucune occasion.
Image
Pas de surprise dans les autres rencontres, l'Espagne retrouve la confiance après son carton face à l'Arménie.


- Classement
Image
Nous réalisons pour l'instant un parcours parfait, mais la compétition ne fait que commencer.



3) Journée 3: Russie-Arménie

C'est le moment de conforter notre première place avec cette rencontre à domicile contre le voisin Arménien, un petit derby.
Confiante, Stensland se permet d'aligner une équipe bis, préservant ainsi les joueurs clés et les titulaires déja avertis en prévision de l'autre rencontre de la semaine contre l'Espagne.

- Les résultats

Les faits lui donnent raison puisque la victoire est acquise en toute tranquillité.
Image
Dans les autres matchs, l'Ecosse étrille la Suède qui semble déja hors-course et l'Espagne se contente de prendre 3 points face aux Kazakhs, sans la manière.


- Classement

Pas de classement pour cette journée (screen oublié) mais nous conservons la tête et 2 points d'avance sur l'Espagne.


4) Journée 4: Espagne-Russie

Cette fois, nous nous testons face à un grand d'Europe.
Une bonne performance nous ouvrirait une autoroute pour la qualification.

- Les résultats

Chichkin se rappelle aux bons souvenirs du public Espagnol en ouvrant le score à la 12e, mais Carlos intenable réalise un doublé (20e et 44e), offrant ainsi les 3 points à l'Espagne.
Nous avons réalisé un bon match mais l'attaquant Espagnol a fait la différence pour son équipe.
Image
Par ailleurs, la Suède se reprend et l'Ecosse encaisse une défaite surprise en Arménie.


- Classement
Image
L'Espagne vire en tête et c'est un duel à deux avec notre équipe qui se dessine pour la suite.



V) Bilan de la saison 2024 avec la Russie


Le premier contact avec l'équipe est bonne et conforme à nos attentes.
L'attaque est bel et bien redoutable et la défense nous est apparu plus solide qu'espéré.

- Les premiers résultats sont très satisfaisants:
Image
- Du côté des individualités, Gromov en attaque est très fort et le colosse Buryakov qui évolue en Autriche ainsi que le réserviste Marseillais Kotov qui s'est vu offrir ses premières sélections sont ses dignes compléments.
Au milieu Chichkin et Prokhorov en ont montré moins que j'espérais, mais ils restent des cartes maitresses et ce secteur de jeu récèle de nombreux autres joueurs de talent.
En défense, malgré des stats très moyennes, les joueurs ont bien tenu leur place. Morozov a même brillé avec 3 buts.
Image
Nous sommes plutôt bien partis pour nous qualifier pour le Mondial, mais il faudra quand même confirmer.



VI) Epilogue


2024 fut une année à émotions.
Nous avons vécu de grands moments et de grandes déceptions que ce soit à la tête de Harstad ou de la Belgique.
Avec la prise en main de la Russie, une équipe dont l'effectif est assez méconnu mais au potentiel sans doute supérieur à celui de la Belgique, Stensland s'est donné une chance supplémentaire de remporter enfin un titre...


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] Europe et crise (S13) 4/4

Message par ardennais » sam. 17 mars 2012 19:31

d abord:
Le coup de tonnerre, c'est bien sûr l'élimination de la Croatie, tenante du titre qui finit dernière du groupe A.
on dirait FRANCE 2002,en corée du sud :29:

sinon ton parcours est tres bizarre!!
autant face aux grandes nations,tu n étais pas de niveau (meme si t as battu les rosbeefs) autant face aux moyennes,tu étais trop fort (meme si la slovaquie t as battu) :124:
tu aurais pu mieux faire mais cet euro était fait pour vivre des surprises (y a qu a voir la finale)!!
enfin,ton bilan avec les rouges est plutot satisfaisant :)

maintenant,concernant la russie,je pense qu il y a matiere a bien faire mais au vu de ton groupe qualificatif pour la coupe du monde,je pensais qu il y aurait du sport entre toi,l espagne,la suede et l écosse mais en fait,il n y a aucun suspnse!!!
tu as tué la concurrence et l espagne est au dessus du lot donc sauf tremblement de terre a la FM,tu seras en coupe du monde!!!

what else!! :wink:

encore bravo :)


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »