Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 3/4

Message par RDO » mar. 14 févr. 2012 9:59

Ah nan, moi j'aime bien ce côté "mais avec qui Brenda a-t-elle trompé Brendon, vous le saurez dans le prochain épisode". Ca marque l'évolution de ton récit et son originalité.
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Publicité

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 3/4

Message par sekhen » mar. 14 févr. 2012 10:48

@ Boonty,
Oui, je fais toutes les conférences de presse.
Pour le vocabulaire de Thorsteinsen, il faut savoir qu'on est dans un bled paumé du fin fond de la Norvége, le langage SMS et le SMS tout court ne sont sans doute jamais arrivés jusqu'à lui :mrgreen:

Pour Dahl j'avoue que je n'ai pas compris, j'imagine que cela veut dire qu'il a un potentiel monstrueux.

Curieux que tu me parles de Kaff-Eikrem car il vient précisément d'être élu meilleur joueur Norvégien de l'année.
Il évolue à l'Ajax et à 32 ans fait l'objet d'une offre de 6,5 M de la Juventus.
Image
Image
Inutile de préciser que ce type de joueur, comme quasiment tous les internationaux A Norvégiens, qui évoluent pour la plupart à l'étranger, me sont totalement innaccesssibles.
En dehors du prix d'achat hors de ma portée et du fait qu'ils ne voudraient pas venir à Harstad, ils touchent des salaires mensuels de l'ordre de 50000 à 80000 € lorsque mon salaire plafond est d'environ 9000 €.

@ Ardennais,

Je n'ai pas pris Pedersen car je n'aimais pas le nom.
Par ailleurs la photo que j'utilise pour ma partie est celle d'une Caecilia Pedersen qui n'a rien à voir avec l'internationale du même nom.
C'est juste une inconnue dont j'ai trouvé la photo par hasard en cherchant des images de la Caecilia Pedersen qui est connue.
Pour l'instant Bendiksen "aime le club", un qualificatif assez neutre qui peut laisser augurer d'un départ à moyen terme.
Ou pas.

@ RDO,
ok, mais je ne dois pas griller toutes mes cartouches d'un coup car une fois qu'Ingvild se sera tapé jusqu'au dernier klebard de Harstad, et qu'elle se sera suicidé trois fois, j'aurai un peu tué la poule aux oeufs d'or :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 3/4

Message par sekhen » mar. 14 févr. 2012 13:52

Harstad IL : Saison 11 (2022) partie 4/4
Image





I) La coupe du Monde 2022 au Qatar

1) Présentation


Stensland aborde sa première grande compétition internationalre relativement confiante.
Son équipe de Belgique reste sur une brillante qualification pour la Coupe du Monde via les barrages et les matchs de préparation se sont bien passés avec 4 victoires tranquilles en autant de rencontres.

La grande crainte avant ce genre de compétition, ce sont les blessures.
En particulier celles qui font louper à un grand joueur le rendez vous le plus important de sa carrière, l'empéchant de devenir une légende.
De ce coté là, la Belgique s'en sort bien puisque seul le jeune milieu De Groot et l'arrière gauche Gaillard sont indisponibles parmi les joueurs régulièrement appelés.

Quelques jours avant la compétition, Ingvild dévoile une liste de 30 noms.
Image
Une poignée de jours avant le Mondial, 7 joueurs prennent l'hélicoptère pour regagner la Belgique.
Stensland a choisi d'écarter Vander Borre, Alerwereid, Lenglet, Gauthier, Oosting, Simon et surtout la star Axel Witsel, rarement performant depuis l'intronisation de la Norvégienne.
Image
C'est un groupe équilibré qui est présenté à la presse, tout les postes sont doublés par des joueurs de bon niveau.
La plus grosse surprise est la sélection du meneur de jeu Turco-Belge Ozdogan qui avait jusque là toujours décliné l'honneur de porter les couleurs Belges.
Il aura finalement préféré la tunique rouge de la Belgique à celle de la Turquie pour disputer la compétition reine.
Image
Au final l'équipe a fière allure autour de son capitaine Lukaku et de son vice-capitaine Boyata.
ImageImage
Pour autant, les Diables Rouges ne sont considérés que comme de gros outsiders:
Image
La France, championne du Monde en titre fait bien sur partie des favoris, tout comme la Croatie, championne d'Europe qui a devancé l'équipe de Stensland lors des éliminatoires.
L'Italie et l'Allemagne sont restés à quai et l'Angleterre n'ait pas cité parmi les potentiels vainqueurs.
La retraite à 36 ans peu avant la compétition de l'icône locale Wayne Rooney a douché l'enthousiasme britannique:
Image
Nous entamons la compétition sans trop de pression, car la fédé nous demande simplement de passer le premier tour, ce qui nous paraît abordable en restant un minimum sérieux au vu de la composition de notre groupe (Espagne, Afrique du Sud, Iran).



2) La phase de poules


- Groupe A

- 1ère journée
Image
Image
Cette première journée est marquée par la défaite du pays organisateur lors du match d'ouverture.


- 2e journée
Image
Image
Avec une 2e victoire consécutive, la Colombie se place et pour la sélection Qatari, son Mondial ressemble déja à un fiasco.


- 3e journée
Image
Les joueurs de Moyen-orient boivent le calice jusqu'à la lie tandis que Colombien et Tunisien finissent sur un non-match qui arrange tout le monde, les Sud-Américains s'assurant la première place du groupe et les Africains se maintenant hors de portée de la Roumanie.


- classement
Image
Les deux équipes à n'avoir encaissés aucun but, la Colombie et la Tunisie se qualifient.
C'est dur pour la Roumanie qui avec 4 points et 5 buts d'inscrits se retrouve éliminée alors que les Maghrébins se qualifient en n'ayant scoré qu'à une seule reprise.
Le Qatar réalise pour sa part le plus mauvais Mondial de l'histoire pour un pays organisateur.




- Groupe B


- 1ère journée
Image
Image
Pas de surprise lors de cette première journée avec de nettes victoires du Ghana et des Pays-Bas


- 2e journée
Image
Image
La logique est respectée avec des Russes qui matent les Saoudiens et des Hollandais qui prennent 3 points face au Ghana.


- 3e journée
Image
La Hollande fait un sans-faute et Ghanéens et Russes se séparent bons amis.


- classement
Image
Les Pays-bas finissent premiers du groupe avec 9 points et aucun but d'encaissé.
Ils sont accompagnés en 8e par le Ghana d'Alhassan qui devance la Russie à la différence de buts.
Les Saoudiens n'ont jamais fait illusion dans ce groupe et finissent derniers.



-Groupe C

- 1ère journée
Image
Image
Deux nuls vierges pour commencer cette journée, avec l'Australie qui créé la surprise en contenant les assaults du Brésil.


- 2e journée
Image
Image
A nouveau deux nuls lors de cette dernière journée et nouvele belle performance de l'Australie qui ne lâche rien face au Mexique.
Tout se jouera donc lors de la 3e journée.
On commence à être légèrement inquiets du côté de la Selecao.


- 3e journée
Image
Les Australiens le font et s'imposent face à la Turquie.
Coup de tonnerre: le Brésil est battu par le Mexique et sort sans gloire au premier tour du mondial!


- classement
Image
A la surprise générale, l'Australie sort de ce groupe en compagnie du Mexique.
La Turquie et surtout le Brésil, quittent la compétition!


-Groupe D

- 1ère journée
Image
Image
L'Angleterre créé la surprise en dominant l'un des gros favoris, l'Argentine, grâce à un bon coup de Bull.
Dans l'autre match, Corée et USA se partagent les points.


- 2e journée
Image
Image
L'Angleterre vient à bout de la Corée et compte déja 6 points.
Grâce au vétéran Aguero, les Argentins se tirent d'un mauvais pas et matent les Américains par 1-0.
Les Sud-Américains peinent à trouver leurs marques en ce début de compétition.


- 3e journée
Image
Doublé d'Aguero, encore lui et nouvelle victoire difficile pour l'Argentine face à la Coréedu Sud.
Les Anglais font carton plein en battant sans trembler la sélection US.


- classement
Image
L'Angleterre qu'on attendait pas à pareille fête vire en tête.
L'Argentine passe mais n'a rien montré.



-Groupe E

- 1ère journée
Image
Image
Les Croates confirment d'entrée qu'ils seront une équipe à prendre au sérieux en cartonnat l'Algérie 3-0.
Dans le duel des outsiders, l'Uruguay prend une option sérieuse sur la qualification en battant le Danemark.


- 2e journée
Image
Image
Quand ce n'est pas Ivankovic, c'est Kelava et les Croates s'envolent vers les 8e en venant à bout de l'Uruguay.
Le Danemark amenuise encore un peu plus ses chances en n'arrivant pas à se défaire de l'Algérie.


- 3e journée
Image
Belle perf des vikings qui arrachent un point aux Croates.
L'uruguay fait le boulot en passant sur le corps de l'Algérie.


- classement
Image
La logique est totalement respectée dans ce groupe.
Croates et Uruguayens continuent l'aventure.
Les premiers ont fait honneur à leur statut de prétendant au dernier carré.


-Groupe F

- 1ère journée
Image
Image
Dans un match très ouvert, l'irlande triomphe du Pérou.
Dans l'autre rencontre, les tenants du titre peinent à se défaire du Canada, comme en 1986.


- 2e journée
Image
Image
Les bleus se rassurent en en passant 3 au Pérou, mais les Irlandais qui ont cartonné le Canada leur disputeront la première place.


- 3e journée
Image
Péruviens et Canadiens repartent dos à dos et les Français battent les Irlandais, à la régulière cette fois.


- classement
Image
Sans être flamboyants les Français ont confirmer qu'ils seront là pour défendre leur titre.
Ce sont de brillants Irlandais qui les accompagnent en 8e.



-Groupe G

- 1ère journée
Image
Image
Nous entrons en lice face à l'Espagne, l'un des favoris de la compétition.
A la limite ce n'est pas plus mal, nous jouons ainsi sans trop de pression, sachant que derrière il ya deux matchs pour se refaire en cas de contre-performance.
Nous rentrons parfaitement dans une partie où il ya beaucoup de rythme et dès la 17e minute Hazard inscrit un but Maradonesque après s'être emparé du ballon au milieu du terrain et avoir passé en revue toute la défense Espagnole: 1-0.
Nous sommes bien dans la partie et Hazard, intenable, décoche un missile sur le poteau peut avant la mi-temps.
Mais la bête n'est pas morte et à la 53e les Ibériques reviennent dans la partie par Garritz qui de 25 m place une frappe imparable dans le petit filet, consécutivement à un centre en retrait.
La Belgique ne lâche rien et obtient à la 74e un penalty que Lukaku, transparent, place à côté des cages.
Heureusement, 3 minutes plus tard, le vétéran Fellaini s'arrache sur un corner pour nous offrir 3 points bien mérités.
L'équipe a livré une grosse partie. Hazard a affiché un niveau mondial.
Si la paire Clark-Lukaku avait été plus en jambes le score aurait même pu avoir une toute autre épaisseur.

Dans l'autre rencontre, l'Afrique du Sud soigne sa différence de buts face à l'Iran (4-1).


- 2e journée
Image
Image
C'est gonflés de confiance que nous entamons la partie face à l'Afrique du Sud, avec en ligne de mire une possible qualification.
Les Bafanas-Bafanas douchent notre enthousiasme en ouvrant le socre dès la 16e minute.
Mais à la 22e et la 32e, les Belges marquent deux fois sur penalty par Lukaku suite à des fautes commises sur lui-même puis Eden Hazard.
Nous ne sommes pour autant pas au mieux, contrairement à des Africains très en jambe.
A la 81e, l'arbitre siffle un 3e penalty, mais contre nous cette fois.
Courtois le sort mais ne peut rien à la 83e sur un nouveau coup de pied arrêté.
Le score ne bougera plus.
Le match a été fou, avec un arbitre qui s'est beaucoup montré.
Si mathématiquement le résultat fait plutot nos affaires dans l'optique de la qualification, nous ne pouvons être satisfaits de notre performance et les Africains auraient même pu prétendre à mieux.
S'ils confirment leur forme contre l'Espagne, ils finiront premiers du groupe.

Les Espagnols justement, ont bien faillit passer à la trappe car il ne s'impose face à l'Iran que grâce à un penalty inscrit à la 93e.


- 3e journée
Image
C'est avec le frein à main que nous attaquons la partie face à l'Iran, les deux buts encaissés contre l'Afsud ont laissé des traces dans les têtes. Une défaite, conjuguée à une victoire Espagnole pourrait nous éliminer.
Nos attaquants sont une nouvelle fois à la peine et ce n'est qu'à la 86e qu'Ozdogan trouve l'ouverture sur une passe de Hazard.

Dans l'autre aprtie, l'Espagne dos au mur assure et passe un sévère 5-0 à l'Afrique du Sud.


- classement
Image
Les derniers résultats font nos affaires et nous terminons en tête de notre groupe, devant le favori Espagnol.
Mais les belles promesses affichées lors de la 1ère rencontre n'ont pas ensuite été confirmées.
Avons nous simplement levé le pied où bien cela masque t'il de plus sérieuses carences?

Les Espagnols passent par la petite porte mais continuent leur route.
L'Afrique du Sud peut avoir des regrets et l'Iran, malgré trois défaites aura montré de belles choses face à l'Espagne et à la Belgique.



-Groupe H

- 1ère journée
Image
Image
Les deux Européens du groupe se contentent d'un nul vierge pour la première rencontre du groupe, la décision se fera plus tard.
Le Costa-Rica créé la surprise en battant la Cote d'Ivoire 1-0


- 2e journée
Image
Image
Les Grecs lâchent cette fois les chevaux et viennent à bout des Ivoiriens, une nouvelle fois bredouilles.
Coup de tonnerre dans l'autre partie avec des Sud-Américains qui dominent le Portugal 2-0 et qui comptent déja 6 points!

- 3e journée
Image
Le Portugal boit la tasse en encaissant un sévère 3-0 face à des Ivoiriens pourtant déja éliminés.
Les rouges et verts sortent piteusement du Mondial sans avoir inscrit un but!

La Grêce de son côté assure et remet le Costa- Rica à sa place avec un 3-0 sans appel.


- classement
Image
L'élimination du Portugal est la grosse surprise du premier tour avec celle du Brésil.
Les Grecs finissent premiers et le Costa Rica sera le petit poucet de la compétition.
Ses surprises font les affaires de la Belgique qui sera le prochain adversaire des Ticos.



3) Les 8e de finale


Nous abordons la suite de la compétition confiants au vu du tirage au sort.
Un quart beaucoup plus copieux contre le vainqueur de France-Uruguay se dessine pour nous.
Une mauvaise nouvelle vient toutefois ternir notre préparation:
Image
Image
Le Lyonnais était non seulement notre vice-capitaine mais aussile patron de la défense.
Autant son absence contre le Costa Rica n'inquiète pas trop le staff, autant sa perte est plus génante pour la suite de la compétition, et notamment dans l'optique d'une confrontation contre la France.

- Ghana- Colombie
Image
Les coéquipiers du ballon d'or explosent la sélection Colombienne qui avait pourtant fait bonne impression au premier tour.
Mais face à un adversaire de calibre supérieur, la meilleure sélection Africaine, les compatriotes de Shakira n'ont pas fait le poids.


-Tunisie-Pays-Bas
Image
Les Aigles de Carthage auront opposé une belle résistances aux Oranjes qui n'ont toujours pas encaissé le moindre but dans la compétition.


-Mexique-Argentine
Image
Malgré un Aguëro toujours performant, l'Argentine confirme ses difficultés du premier tour et quitte la compétition.


- Angleterre-Australie
Image
Les Anglais remportent une confrontation moins déséquilibrée qu'il ne le paraissait sur le papier.
L'Australie qui est sortie du groupe du Brésil peut être fière de son Mondial.


- Croatie-irlande
Image
Malgré une belle résistance, l'irlande doit s'incliner face à la supériorité Croate.


- France-Uruguay

[
Image
L'Uruguay est une sélection qui ne réussit pas bien aux bleus.
Ils échappent cette fois au traquenard et se qualifient sur un score minimum


- Belgique-Costa Rica
Image
Consternation chez les supporters Belges qui voient leur sélection se faire éliminer par des Centre-Américains décidémment bien surprenants.
Ceux-ci avaient ouvert la marque dès la 7e minute sur un penalty consécutif à une faute de Fellaini.
Encore sous le choc, les Belges encaissent un 2e but à la 14e minute.
Ils auront beau se ruer à l'attaque le restant de la partie, le trou est fait.
Ozdogan sur coup franc direct redonne espoir aux siens à la 51e, mais les attaquants Belges, se montrent bien maladroits avec en particulier un Lukaku hors du coup et un Clark inexistant.
Le Costa Rica créé la surprise des 8e et remporte une victoire méritée.
Stensland peut trembler pour sa place!


- Grèce-Espagne
Image
Les Espagnols qui avaient mal entamé la compétition montent en puissance et sortent une solide équipe de Grèce.



4) Les quarts de finale

Parmi les équipes encore en lice à ce stade, la France, l'Espagne et la Croatie font figure de favoris.
La côte de l'Angleterre et des Pays-Bas est remontée en flèche et le Ghana apparait comme un outsider solide.
Le Mexique et le Costa Rica semblent être allés au maximum de leurs possibilités mais pourraient , qui sait, encore surprendre.


- Ghana-Angleterre
Image
Les Anglais impressionnent en sortant une grosse équipe du Ghana après prolongations.



- Pays Bas-Mexique
Image
La Hollande doit attendre les tirs aux buts pour venir à bout du Mexique!



- Croatie-Espagne
Image
L'Espagne remporte le duel des favoris en sortant le champion d'Europe.



- France-Costa Rica
Image
La France n'est pas la Belgique et elle ne tremble pas face au Costa Rica.
Les bleus se posent comme les principaux favoris à leur propre succession.



5) Les demi- finales

Malgré l'élimination prématurée de quelques favoris, ce dernier carré, entièrement Européen a belle allure avec ses 3 anciens vainqueurs et une équipe des Pays-Bas déja finaliste à de nombreuses reprises.
Tous les observateurs parient sur une finale entre la France et l'Espagne.


- Pays Bas-Espagne
Image
Dans cette revanche de la finale de la coupe 2010, les Ibères ne trouvent pas la faille dans la défense Batave, toujours hérmétique depuis le début de la compétition.
Les Pays Bas sont en finale!



- Angleterre-France
Image
Là encore c'est à l'issu d'un match serré qu'un vainqueur surprise se qualifie pour la finale.
Grace à un Bull décisif dans la prolongation, l'Angleterre passe et disputera la 2e finale de son histoire!



6) Les finales


La consolante oppose la France à l'Espagne, deux équipes qui espéraient aller au bout avant le début de la compétition.
Dans la grande finale qui l'emportera entre des Pays Bas jamais courronnés, qui ont pour principal atout à faire valoir une défense de fer et une surprenante Angleterre qui attend un sacre depuis 1966?


- Match pour la 3e place: Espagne-France
Image
Les bleus décrochent la médaille en chocolat.


- Finale: Angleterre- Pays Bas
Image
Au bout du suspens l'Angleterre emmenée par Chamberlain et Bull deux de ses meilleurs élements depuis le début du tournoi battent des Oranjes qui auraont craqué par trois fois.
Le Brillant Straatman, pourtant auteur d'un doublé, est en larmes.

A l'inverse, les supportrices de l'équipe aux trois lions exultent:
Image




7) Bilans et récompenses

- Du coté des joueurs

Sans surprise, les trois meilleurs joueurs du tournoi sont à chercher parmi les équipes qui ont fini aux trois premières places.
Image
Avec un nom comme ça, on ne pouvait avoir à faire qu'à un défenseur de talent!
Image
Voici le meilleur buteur de la coupe du Monde
Image
Et le héros malheureux de la finale.
Image
Eden Hazard, meilleur Belge du tournoi est le seul à figurer dans la sélection type de la compétition.
Image
Image
Le capitaine Lillois est aussi l'auteur du plus beau but.
Image
Sans doute dégouté par les critiques de la presse qui ont fait suite à son terne tournoi, Lukaku annonce sa retraite internationale, à seulement 29 ans.
Un gros coup dur pour Stensland!
Image


- Du coté des entraineurs

L'élimination surprise en 8e par le Costa Rica ne coûte pas sa place à Stensland qui a rempli les objectifs fixés avant la compétition.
Par ailleurs, la superbe victoire face à l'Espagne restera comme un moment fort pour le peuple Belge.
Image
Un motif de fierté pour les Norvégiens: l'entraineur des Champions du monde est un compatriote.
Image
Comme d'habitude après une telle compétition, les têtes tombent.
Berg choisit de quitter la sélection Anglaise sur ce succès.
Après une courte hésitation, Stensland décide de continuer avec la Belgique, l'Euro en point de mire.
Image

Du côté Français, on aime les paris improbables.
C'est l'entraineur à succès de Lyon qui prend en main l'équipe.
Image



II) Les éliminatoires de l'Euro 2024


Le sort a été clément avec nous.
La Serbie et la Suisse, deux sélections qui n'ont pas vu le mondial devraient nous disputer la qualification pour l'Euro.
Il faudra se méfier de l'Albanie mais le Liechtenstein devrait juste être un faire-valoir.
Image


1) Journée 1: Suisse-Belgique

Après la retraite de Lukaku, Stensland doit s'appuyer sur un nouvel homme fort:
Image
Ces éliminatoires commencent par une excellente nouvelle pour le peuple Belge:
Image

- Les résultats

A l'issue d'un match maîtrisé, la Belgique remporte une belle victoire face au voisin Suisse.
Malgré un penalty loupé par Hazard à la 50e les Diables Rouges ne se laissent pas démonter et font la décision en un petit quart d'heure (56e, 62e, 68e).
On a retrouvé le Clark d'avant le Mondial.
Image
Dans l'autre rencontre, la Serbie lache deux points en Albanie, ce qui fait bien nos affaires.


- Classement
Image
Nous prenons la tête et un départ idéal dans ce groupe restreint.



2) Journée 2: Belgique-Albanie


Stensland apporte un peu de jeunesse à son groupe avec le retour de De Groot et la première pré-selection de l'arrière droit Denys.

- Les résultats

La partie fut plus difficile que prévu face à des Albanais qui n'hésitent pas à porter le danger offensivement.
Ils réduisent le score à la 70e minute et mettront en vain la pression sur les cages Belge pendant le dernier quart d'heure.
Image
Les Suisse se relancent en dominant le petit poucet du groupe.


- Classement
Image
Profitant du fait que la Serbie ne jouait pas, nous prenons le large en tête du groupe.




3) Journée 3: Serbie-Belgique


Nous entamons notre déplacement le plus délicat face aux toujours imprévisibles Serbes

- Les résultats

Au bout de 7 minutes nous sommes menés 2-0 par des Serbes qui ont des jambes de feu.
A la 35e le score est de 3-1.
Mais Lukaku qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner depuis le Mondial réalise le match de sa vie ainsi qu'un quintuplé qui laisse les Serbes sonnés.
Ala 56e le score est de 5à 3 en faveur des Belges et ne bougera plus.
Lukaku est crédité d'un 10/10 mérité par une presse bien versatile.
Image
De son coté, l'Albanie peine à se défaire du Liechtenstein.


- Classement
Image
Avec 9 points en 3 matchs et l'avantage de devoir encore recevoir nos deux principaux rivaux, la qualification est en très bonne voie pour notre équipe.



III) Bilan de la saison 2022

-En dehors des compétitions déja présentées, la sélection a disputé 6 amicaux cette saison, pour 5 victoires et une défaite
2 performances notables: le 6-0 en israël et la victoire de prestige en Italie 4-2, un adversaire qui réussit bien à Stensland.
Image
-Malgré leur piètre Mondial, Lukaku et Clark restent les deux fers de lance de l'équipe nationale.
Hazard aura été l'homme de la saison.
Coté départs, les anciens pilliers Witsel , Fellaini et Nainggolan commencent à sentir le poids des ans.
Image
- Et un petit record au passage.
Image
- Grosse perf pour un joueur qui a découvert la sélection avec Stensland. A noter que ces buts ont été marqués à cheval sur deux années.
Image
- Même remarque pour le record de Hazard.
Image


IV) Epilogue


2023 fut globalement une bonne année.
Seule accroc, mais de taille, l'élimination par le Costa Rica qui laisse énormément de regrets.
Stensland a rempilé pour une campagne, sans grande conviction, car les stars de l'équipe nationale arrivent en bout de course et c'est une génération plus moyenne qui est appelée à les remplacer.
Après l'Euro 2024, il sera temps d'aller voir ailleurs.
Modifié en dernier par sekhen le mar. 14 févr. 2012 17:06, modifié 2 fois.


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 4/4

Message par Boonty » mar. 14 févr. 2012 16:54

Ben je dois te dire que je suis agréablement surpris parce que j’ai pris du plaisir à suivre tes péripéties internationales notamment celle de la coupe du monde.

Je te cache pas que je suis déçu de te voir échouer face au Costa Rica après être passé devant l'Espagne.

On est bien parti pour te retrouver à l'Euro sans Lukaku qui a bizarrement pris sa retraite. Al-Charisteas est un club? Tu fais des matchs amicaux contre les clubs? Je me souviens plus jeune avoir vu un Montpellier-Oman IRL mais j'ai pas souvenir que FM faisait cette possibilité...

Bull est un sacré défenseur qui leur a sauvé la mise à maintes reprises aux petits anglais. Il mérite une statue

Pour Café Kreim, je me souviens de lui quand il avait signé à Man Utd auréolé de tous les espoirs du peuple norvégien. Une carrière pas dégueulasse au final :107:

Tu n'as pas le petit Kylian Hazard dans ta bdd? T'aurais pu faire une triplette avec Thorgan et Eden :roll:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 4/4

Message par sekhen » mer. 15 févr. 2012 10:59

@ Boonty,
Merci ça m'a pris un temps fou de redécouper les screens pour le résultat de chacun des matchs (et en plus c'est assez moche au final :23: ).
J'avoue que je ne m'attendais pas à perdre face au Costat Rica.
Mais quand je vois ce qui m'attendais derrière (La France) je me dis que ça aurait été dur de toute façon.

J'ai bien disputé un amical contre un club: en fait après l'annonce du tirage au sort des groupes, l'ordi m'a proposé d'affronter 3 adversaires ayant un type de jeu similaire.
Pour l'Iran, ce fut ce club Qatari qui m'a été proposé et j'ai accepté.

Sinon en vrac, Pete Bull ça roxe comme nom.
Café-Kreim j'avais jamais entendu parler perso.
Le petit Kilian Hazard est bien dans ma BDD, je l'ai scooté, mais il ne joue que dans des clubs amateurs (Andrézieux etc...) et n'a même pas le niveau pour jouer à Harstad. :)


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 4/4

Message par ardennais » mer. 15 févr. 2012 11:03

quelle triste coupe du monde!!!
je pensais voir ton équipe aller plus loin mais avec un premier tour poussif suivi d un huitieme de finale décevant face au costa rica,cette coupe du monde sera a mettre aux oubliettes!!
heureusement que pour les éliminatoires de l euro,tu tombes dans un groupe plutot facile et que la qualif va suivre,cela atténuera la déception du mondial et pourra lancer une nouvelle génération apres l arret international de certains...


Kaldolol
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 45
Enregistré le : sam. 25 juin 2011 9:16

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 4/4

Message par Kaldolol » mer. 15 févr. 2012 12:05

Superbe post :-) J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre cette CDM, et l'élimination est d'autant plus rageante !


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] La der de Kim Johnsen (S11) 4/4

Message par sekhen » mer. 15 févr. 2012 16:42

Harstad IL, saison 12 (2023) Avant-Saison (1/4)

par Kim Johnsen


Image
Mais que contient donc ce caisson?






1) Préambule

Je dû me remettre immédiatement au travail après notre accord, car nous étions le 27 décembre et Ingvild n'avait avancé en rien sur la préparation du mercato pour la prochaine saison.
Or à cette date, les meilleures affaires sont déja passées.
Je dois dire que les deux mois qui suivirent l'envoi de la lettre signée par le mystérieux Mister 08 furent sans doute les plus agréables que j'ai passé Harstad.
Pour la première fois depuis ma nomination, nous travaillions en harmonie avec Ingvild, souvent très tard, chacun apportant son savoir-faire.
J'avalais des heures de cassettes vidéos et je lui proposais des noms et diverses pistes.
Elle se contentait simplement de cligner doucement des yeux pour marquer son accord ou de remuer la tête de gauche à droite, toujours coîte, lorsqu'une de mes idées lui déplaisait.

Nous étions conscients qu'il nous faudrait faire avec peu cette saison, car depuis sa sévère défaite aux législatives Norvégiennes, il était inutile d'espérer obtenir une rallonge de Bendiksen.
Il faut dire que le peuple Norvégien est naturellement réfractaire aux idées rétrogrades et de plus, la publication des photos de vacances de Viggo Bendiksen en Thaïlande, peu avant le début de la campagne, avait porté un rude coup à ses ambitions.
Les gens avaient rapidement fait le lien avec sa propension à s'afficher en compagnie des jeunes pousses du Seaworks Hallen et le président se faisaient logiquement assez rare dans les locaux du club désormais.

Ingvild et moi tombâmes rapidement d'accord sur le nom d'un attaquant qui nous semblait pouvoir améliorer la qualité de l'équipe pour un coût minimal, bref c'était ce qu'on appelle tout simplement une affaire:
Image
Ce jeune garçon avait tout.
Rapide, bon de la tête, habile centreur, il pouvait de surcroît tenir le rôle du tireur de coup de pieds arrêtés qui nous faisait défaut depuis le départ de Seck.
Nos rivaux de Stomsgodset n'en demandaient que 16000 euros et le garçon était d'accord pour nous rejoindre contre un salaire de 7000 euros qui le placerait certes parmi les plus gros salaires du club, mais vu son talent cela paraissait raisonnable.

Quelle ne fut donc pas notre surprise lorsque Bendiksen nous annonça que nous ne pouvions nous permettre d'offrir plus de 5000 € mensuels au jeune homme et qu'il était hors de question que les actionnaires nous accordent une rallonge exceptionnelle.
Rien n'y fit, ni les supplications d'Ingvild, ni mes trésors d' argumentation, accroché sur 100 mètres à la veste de Bendiksen, sur le profit à moyen terme qu'il y avait à se faire en recrutant le joueur et en le revendant dans 6 mois pour dix fois plus.

Hagen s'engagea donc avec Sarpsborg... (ceux-là même qui m'avaient déja soufflé Grindheim).


Soupçonnant quelque entourloupe, nous décidâmes Ingvild et moi de nous intruduire une nuit en secret dans le bureau de Bendiksen et d'y dérober la comptabilité de l'année dernière.
Nous soupconnions l'homme d'affaire de nous raconter des carabistouilles et d'avoir financé une partie de sa campagne politique avec le transfert d'Hansson.

A la lumière d'une simple lampe de poche nous épluchâmes donc les comptes du club et ce que nous découvrîmes nous effarât.
Image
Malgré la vente d'Hansson, le club avait bien perdu 400 000 € l'année dernière ce qui faisait suite aux 1,4 millions déja perdus l'année précédente.

Nous nous mîmes en quête de l'origine de la dette en scrutant les notes de frais du club.
Image
Je jettais un oeil soupconneux à Stensland en constatant que le staff à lui seul coûtait l'équivalent de 50% des salaires des joueurs de l'équipe première.
Sachant la misère que je touchais moi-même, je compris que les émoluments d'Ingvild étaient au mois aussi rondouillards que ses délicieuses formes.
Mais j'oubliais rapidement cette donnée parasite en tombant sur la ligne concernant les dépenses liées aux équipes de jeunes.
Le centre nous coûtait 1,9 Millions contre seulement 1,2 millions pour les salaires de nos joueurs pros!
De la démence pure.
En regardant le détail on voyait que ces frais incluaient l'acquisition de divers véhicules de grosse cylindrée (Lamborghini, Triumph, Porshes) qui était offertes à ces jeunes même pas en âge d'avoir le permis comme primes à la signature, des week-end pour deux dans des pays d'Asie, des notes de frais dans des salons de massage etc etc ...
Je m'étais toujours demandé comment Bendiksen réussissait à convaincre des talents parmis les plus brillants du pays de signer à Harstad plutot qu'à Rosenborg, Brann ou Valerenga et j'avais ma réponse.
Et moi qui avait mis cela sur le compte de sa propagande et de sa force de conviction!

Nous jettâmes également un oeil à la grille des salaires de l'équipe première mais nous n'y vîmes rien d'anormal.
Les joueurs étaient même carrément sous-payés par rapport à ce qui se faisait dans les autres clubs de Première Ligue.
Image
Bien sur Mitev au vu de son rendement et surtout Kjelseth ne méritaient abolument pas leur salaire de deux fois supérieurs à ceux des autres joueurs les mieux payés de l'équipe, mais il n' y avait malgré tout pas de quoi crier au scandale.
Image
Nous devions par conséquent chercher des solutions du côté des recettes et trouver comment faire rentrer plus d'argent dans les caisses.
Image
Nous constatâmes avec effroi que le budget déficitaire que nous avions découvert incluait bien la vente d'Hansson, ce qui concrètement signifiait que sans vendre de joueurs, nous perdions environ 1,6 Millions d'Euros chaque année!
Par conséquent il était inutile de fantasmer sur nos nouvelles recrues; il n'y en aurait probablement pas.
Il allait plutôt falloir verrouiller les contrats des joueurs que nous ne voulions pas que Bendiksen vende à la sauvette, et faire des résultats dans les différentes compétitions afin de récolter des primes, si nous ne voulions pas voir notre employeur déposer le bilan rapidement...

Comment exister à l'échelon Européen sans véritable recrue?
A problème exceptionnel, solution exceptionnelle.
Forts de notre expérience en Belgique et aidés par une ancienne cycliste retraité rencontrée en France par Ingvild, une certaine Janie Longo, nous décidâmes d'importer à Harstad un remontant local: le pot Belge.
Vous savez désormais ce que contenait la caisse présentée sur la photo en introduction....




2) Les objectifs de l'année 2023

Cette fois les promus s'appelaient Alesund et Ranheim et la presse commençait à nous prendre au sérieux puisqu'elle nous annonçait 6e.
Image
Viggo Bendiksen lui aussi nous demanda froidement de terminer dans la première moitié du tableau, et à sa grande surprise, Ingvild et moi l'asurâment que nous pouvions finir sur le podium.
Nous savions en effet que c'était le résultat minimum pour que le club survive financièrement et par voie de conséquence que nous conserviions nos emplois.
Image



3) Autour du club


- Du coté des finances

En ces heures où s'associer à l'image du club n'était pas particulièrement porteur, Ingvild du se décarcasser pour trouver de nouveaux sponsors, et je dois dire qu'elle réalisa des miracles.
Image
Nous fûmes bien aidés par Frederik Notice un de nos anciens joueurs qui accepta de prêter son image pour les besoins d'une campagne de pub télévisuelle.
Image
Bien que consciente que nous devions économiser nos faibles ressources, Ingvild ne voulut pas déroger à cet investissement qu'elle considérait comme indispensable.
Image


- Du coté des supporters

Malgré notre qualification européenne, la notoriété du club déclinait et la fréquentation du stade n'évoluait que trop lentement.
Image
Jamais en panne d'inspiration, j'imaginais l'organisation d'un gigantesque tirage au sort parmi toutes les personnes présentant un billet usager de l'année dernière afin de récompenser un supporter anonyme qui gagnerait le privilège d'accompagner en permanence l'équipe tout au long de l'année.
Poursuivi par la poisse que j'étais, le gagnant fut un clochard qui avait récupéré, nous expliqua t'il, le billet gagnant en faisant les poubelles.
Nous refilâmes un équipement complet du Harstad IL taille Grotice ( et ancien modèle, il faut pas déconner) à l'heureux vainqueur, un certain Glass-Odin Safégrossir, ravi, que j'allais donc devoir me coltiner toute l'année...
Image


4) Les mouvements

- Les départs

- Laissés libres

- Nous ne laissâmes partir que queques jeunes dégénérés recalés du centre de formation, et un préparateur dont les nerfs avaient craqués. Aucun pro n'était concerné.
Image



- transférés

- Le premier départ était programmé, il concernait notre gardien numéro 2 que nous laissions partir gratuitement.
Après qu'il ait servi pendant un an de nounou à Thorsteinsen, il n'y avait plus grand chose à en tirer et nous n'osâmes pas faire payer Tromsdalen.
Image
Image
Image
- Le second transfert fut celui du "Hun" notre jeune arrière droit, à Kristiansund en 2e division.
Nous souhaitions dégraisser un peu la masse salariale, en particulier à ce poste auquel Gjesdal et Borg avaient laisser entrevoir des promesses bien plus intéressantes.
Image
Image
Image

- Enfin, nous tirâmes une somme fort honnête de "I.A "(intelligence Artificielle), éphèmère meilleur joueur du club le temps d'une année, et qui n'avait plus rien fait de bon depuis.
Image
Image
Image

- Les arrivées: le staff

Economies obligent, nous ne remplaçâmes pas le préparateur partant.
Ingvild embobina le reste du staff avec une vieille recette ramenée de France, le "travailler plus pour gagner moins"...



- Les arrivées: les joueurs

Aucune priorité ne se dégageait réellement cette année, tous nos postes étant correctement pourvus et même doublés par un jeune en devenir.
Il allait donc s'agir de prendre des joueurs apportant une réelle plus-value à l'équipe.
Compliqué lorsque lesdits joueurs doivent être quasiment gratuits et ne pas réclamer un gros salaire...
C'est pourquoi à la reprise de l'entrainement, nous n'avions encore fait signer qu'une recrue, nous gardant deux possibilités de réaliser un bon coup, si l'occasion se présentait.
Image

- Duwaine Kerr

Nous nous résolûmes quand même à débaucher le gardien titulaire d'un des relégués afin qu'il serve de nounou à Thorsteinsen et de doublure à Luts en cas de coup dur.
L'investissement était léger et nous nous accordâmes prudemment sur un contrat d'une seule année au vu de l'âge avancé du joueur, ne sachant par ailleurs pas dans quel état il serait après une année de Thorsteinsen.
Bendiksen tiqua un peu lorsqu'il vit que Kerr était né en Jamaïque, mais le joueur possédait également un passeport Norvégien en bonne et due forme.
Image
Image
Image



5) L'équipe

Le nombre de nouveaux joueurs formés au Seaworks Hallen susceptibles de signer pro cette saison se limitait à trois.
J'avais peut être traité un peu durement certains jeunes talents durant mon passage au centre de formation l'année passée, et certains avaient préféré renoncer.



- Fabian Gundersen
Image
Pour la première fois, le centre sortait un milieu axial créateur.
Peut être le futur successeur de Kjelseth.
La ressemblance avec son ainé lui valut d'ailleurs le surnom de "Wonderzen"


- Kezie Dean
Image
Le goût du jeu collectif inné chez ce jeune renard des surfaces ainsi que son talent lui firent gagner le surnom de "zidane"
(A relativiser dans le contexte Harstadien)

-Olav Asheim
Image
Fort de la tête mais très lent, le jeune homme reçu le sobriquet sympathique de Olav "A chier"...


Le groupe élargi qui entamera la saison compte donc toujours 32 joueurs, "Chose" inclus.
Probablement suffisant en quantité pour mener pour la première fois, trois compétitions de front.
Reste que qualitativement nous ne l'avons pas vraiment renforcé, mais tout nos jeunes ont pris une année et ce n'est pas négligeable.
ImageImage


6) La tactique

L'équipe titulaire en début de saison a peu changer par rapport à l'an passé (Hansson en moins).
Elle parait relativement solide en défense et surtout au milieu, plus juste en attaque.
Image

7) Les matchs amicaux

Seulement 4 amicaux cette année, tous disputés en Finlande contre un peu d'argent.
Image
Les 4 victoires tranquilles sont plutot de bonne augure.
Notre défense s'est montrée solide et tous les attaquants ont montré qu'on pouvait compter sur eux.
Le jeune et talentueux ailier gauche Bjerke Einhaug a démontré qu'il méritait d'avoir davantage sa chance cette saison.
Modifié en dernier par sekhen le mar. 28 févr. 2012 20:15, modifié 2 fois.


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Belgique] European way of life (S12) 1/4

Message par ardennais » mer. 15 févr. 2012 21:48

excellent!!!!
gros travail de ta part!!
j ai adoré ton prélude d avant saison avec toutes ces histoires et ces a coté au club d harlstad :)
ca donne plus qu envie d avoir la suite!!

en tout cas,l histoire du clochard et la photo qui va avec :123: :123: :59: :59:
Modifié en dernier par ardennais le mer. 15 févr. 2012 22:25, modifié 1 fois.


Clark
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 368
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 16:23
Localisation : Doubs (25)

Re: [Harstad /Belgique] European way of life (S12) 1/4

Message par Clark » mer. 15 févr. 2012 22:05

Tout d'abord avec la Belgique, dommage de se faire éliminer par le Costa Rica quand même :23: Pour ne pas prendre Witsel à c'te coupe du monde, tu avais une raison particulière ?


Concernant le récit à Harstad. Comme d'hab, un bon RP je dirais. Heureux de voir que cette année Stensland et Johnsen arrivent à travailler main dans la main :P
Pour tes finances, si j'ai un conseil à te donner, comme toi même tu fais un constat alarmant à ce propos, c'est de réduire les structures d'encadrements des jeunes voir le recrutement des jeunes. Parce-que à ce tarif là, c'est carrément impossible. Cela ne te rapporte pas assez.
Pour le recrutement, tu as fais avec les moyens du bord, dommage pour ton BT qui te passe sous le nez à cause d'une raison salariale ... vraiment dommage, il aurait beaucoup aider j'pense. La doublure du goal est pas trop mal, il est déterminé, il peut transmettre sa détermination aux autres c'est un avantage non négligeable.

Tu avances assez vite en ce moment et je m'en réjouis :107:


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Belgique] European way of life (S12) 1/4

Message par Boonty » mer. 15 févr. 2012 22:40

Encore un post de grande qualité! Et en plus, je suis d'accord avec Clark, t'avances super vite en ce moment, c'est le festival à la tartiflette dans la Sarthe ou quoi? :mrgreen:

Sinon niveau contenu, pas grand-chose à dire hormis un petit regen du centre fort intéressant pour l'avenir (Gundersen) et un autre qui te passe sous le nez faute de moyen. Quoique, vu l'écart entre les 9000 voulus et les 5000 possibles, c'est 20000 milles lieues sous tes pieds qu'il passe! Tu aurais viré un gros salaire inutile pour combler le manque

Je trouve cela plutot insolite le jamaïquain en Norvège. Il doit pas être dépaysé, tiens!

J'imagine que tu vas intégrer le supporter à tes posts de la S12. J'ai hâte de voir ce que ça va donner et aussi te voir en EL et aussi en championnat et aussi en coupe. En fait, j'ai hate du prochain post :75:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Belgique] European way of life (S12) 1/4

Message par sekhen » jeu. 16 févr. 2012 1:29

@ Ardennais,
Cette photo je l'avais en stock depuis très longtemps et je savais que je l'utiliserais, mais je n'avais pas encore trouvé comment jusqu'ici :mrgreen:

@ Clark,
Witsel a des stats très moyennes dans ma partie comparé à d'autres joueurs et surtout il a été décevant à chaque fois que je l'ai fait jouer.
Bien que j'adore ce joueur je ne l'ai donc pas sélectionné.
A noter que Defour est également vraiment pas top dans cette partie, contrairement à Fellaini ou Nainggolan qui sont des monstres.
Pour les structures ça me fait suer car j'avoue que je prend beaucoup de plaisir à former mes propres joueurs.
J'espère qu'un bon parcours en coupe nationale ou Européenne me permettra d'éviter d'en arriver à réduire ce secteur.
Mais c'est sûr que le rapport qualité prix n'est pas évident, bien que plusieurs joueurs formés par mes soins évoluent désormais en équipe première.

@ Boonty
Merci pour les compliments.
Pour la rapidité c'est juste que je suis en vacances cette semaine, ça va donc reprendre un rythme plus lent bientôt malheureusement.
J'ai bien essayé de dégraisser (Hunstad, Isaksen) pour pouvoir m'offir l'attaquant, mais il ya eu un mauvais timing de ma part et je l'ai loupé. :23:
De plus seuls mes joueurs intéressants sont courtisés, ceux que je n'utilise pas personne n'en veut, même gratuits.
Le Jamaïquain n'est pas trop dépaysé, c'est plein de Nord-Américains et d'Africains dans ce championnat (la plupart des équipes comptent pas loin de 50% d'étrangers en D1).

Je te confirme que Glass-Odin a un rôle à tenir dans cette saison.
Il me reste 3 matchs avant d'arriver à la fin de la mi-saison et je te confirme qu'il y aura plein de choses intéressantes à raconter :P
Pour la coupe d'Europe, il faudra par contre attendre le post 3.
La saison Norvégienne est en effet décalée par rapport à la saison européenne, et les premiers tours de coupe UEFA commencent juste après ma mi-championnat..
Je viens néanmoins tout juste d'apprendre l'identité de mon premier adversaire et ça vous l'apprendrez donc dans le post 2 :wink:
Modifié en dernier par sekhen le jeu. 16 févr. 2012 10:02, modifié 1 fois.


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »