Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[FM18] We are la RAAL | 2020/21 | S4 [2/3]

D'un point de vue aussi bien taquetique que tèquenique, les récits de partie sans chichi, c'est ici !

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
Loriot
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 280
Enregistré le : sam. 17 nov. 2012 21:11
Contact :

[FM18] We are la RAAL | 2020/21 | S4 [2/3]

Message par Loriot » jeu. 16 nov. 2017 1:06

Image
SAISON 1 | 2017/18
1 | 2 | 3
SAISON 2 | 2018/19
1 | 2 | 3
SAISON 3 | 2019/20
1 | 2 | 3
SAISON 4 | 2020/21
1 | 2 | 3
Modifié en dernier par Loriot le mer. 20 déc. 2017 23:42, modifié 17 fois.
Image


Publicité

Avatar du membre
Loriot
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 280
Enregistré le : sam. 17 nov. 2012 21:11
Contact :

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Loriot » jeu. 16 nov. 2017 1:15

Image
Image
C’est en Belgique francophone que notre récit prend place, plus précisément dans la contrée hennuyère de La Louvière. La Cité des Loups, comme on la nomme, est l’une des villes les plus peuplées de Wallonie ; juste après Charleroi, Liège, Namur et Mons. Forte de 80,000 âmes, son nombre total de citoyens porte jusqu’à 300,000 en comptant l’agglomération du Centre dont elle fait partie.

Ville nouvelle, la naissance de La Louvière en tant que commune est actée en 1869, grâce à ses entrailles riches en charbon qui lui permirent un attrait fulgurant. Réputée pour ses industries, elle possède les plus hauts ascenseurs à bateaux au monde ; permettant d’élever des navires jusqu’à plus de 70 mètres de hauteur, lui conférant un important attrait économique.
Image
Avouez que ça en jette.
Après la seconde guerre mondiale, la ville connait une immense migration italienne qui lui donnera son charme actuel. Car si La Louvière est bien belge de coutume, celle-ci n’aurait jamais vu le jour sans tous ces hommes et femmes ayant abandonné famille et patrie en quête d’un avenir meilleur. Flamands comme turques. Polonais comme français.
La Louvière est un véritable bouillon de culture !

Également centre névralgique du surréalisme à la belge, la municipalité louvièroise baigne donc entre élans culturels audacieux et triste réalité ouvrière moribonde.
Un surréalisme à la belge, on vous dit.
Image
Ah, La Louvière.
Ce nom vous dit peut-être quelque chose dans le monde du football, et pour cause, il y a une raison.

En dehors de quelques entités précédant 1910 comme comme l’US Louvièroise, le Central SC ou le FC Louvièrois, le club qui nous intéresse débute ses activités en 1912. En effet, c’est là la naissance de l’Association Athlétique Louvièroise, qui affilie sa section footballistique dès la saison suivante à l’Union Belge.
Image
Évolution du logo de la RAAL au fil des années.

Porteur du matricule 93, le club est reconnu en 1937 société royale et change son nom en Royale Association Athlétique Louvièroise, en même temps qu’elle accède aux séries nationales. Un privilège qu’elle ne quittera jamais.

Il faudra cependant attendre la saison 1974/75 avant que les Verts et Blancs parviennent au plus haut échelon national. Ils goûteront à cette élite jusqu’en 1979, avant de connaître quinze années plus compliquées.

Retombés en D3, leur sacre de 1994 leur permet d’enfin retrouver l’anti-chambre de l’élite. Sans le savoir, sous la présidence de Filippo Gaone, le club s’apprête à écrire l’histoire. Emmenés par un public à la réputation bouillante et sur doux fond de hooliganisme anglais, le Wolf Side pousse son équipe jusqu’au bout du tour final de la saison 1999/2000. Après vingt-cinq années loin du football professionnel, la RAAL fêtera le nouveau millénaire en D1.

Commence alors un début de millénaire irréel.

En 2003, surprise générale : si en championnat le club frôle la relégation, il en est tout autrement en coupe ;

Lors des seizièmes de finale, les Loups viennent à bout des limbourgeois de Tongeren (qui évoluent alors en D3) sur le score étriqué de 1-0.

Ensuite, huitième de finale où une nouvelle formation limbourgeoise se dresse face à eux. Hors, il s’agit cette fois du KRC Genk, grosse cylindrée possédant en son sein Wesley Sonck, international et meilleur buteur de la compétition. Sur un score de 1-1 au bout des 120 minutes, c’est aux penalties que le destin se scella.
Résultat : 3-4, victoire louvièroise.

Puis, quart de finale. À partir de cette phase, les matches se jouent en aller/retour.
Si le Standard de Liège parvient à prendre facilement l’ascendant chez lui sur le score de 3-1, les Loups sortiront chez eux un match resté dans les annales où ils l’emporteront 2-0. Incroyable.

Demi-finale. Le tirage les oppose à Lommel, club dans une passe difficile pour qui la qualification en finale est capitale. Si les flandriens prennent chez eux l’avantage avec un bon 3-2, les troupes louviéroises savent qu’elles ne peuvent se permettre de perdre avec le soutien de leur public. En quelques minutes, lors de la manche retour au Tivoli, le match est plié. 2-0.
Il n'en faudra pas plus, la RAAL se qualifie en finale de la coupe de Belgique pour la première fois de son histoire.

Enfin, finale.
Contre tout attente, les canaris de Saint-Trond ne peuvent rien face aux loups du Centre.
3-1.
Le 1er juin 2003, par une après-midi caniculaire, les louvièrois repartent avec le premier trophée majeur de leur histoire.
Image
Entouré de ses hommes, Gaone soulève la coupe.

Et qui dit coupe de Belgique, dit coupe d'Europe lors de la saison 2003/04. Les Verts et Blancs ne disputeront qu’un seul tour dans cette compétition. Face aux portugais du Sport Lisboa e Benfica, ils s’inclineront sans honte sur le score cumulé de 1-1, 1-0.

Tout aurait ainsi bien pu continuer au mieux pour les hennuyers, mais lors de l’exercice 2005/06, le couperet tombe. Le club se voit obligé d’être rétrogradé pour manque de liquidités.

Cela faisait plusieurs années dans le football belge que ce fléau sévissait, et le club phare de la région du Centre se voyait contraint de tout recommencer depuis la D3. Encore une fois.

Colère. Incompréhension. On parle d’une dette de 2,5 millions. Aucun repreneur à l’horizon.

Pourtant, dans l’équipe, ce n’est pas l’envie qui manque. Dès la première saison, le club évite de justesse une nouvelle descente avant de terminer deuxième en 2007/08. Mais la montée lui ai refusée. Raison : dettes impayées.

Sans repreneurs et sans possibilité de monter à l’échelon supérieur, le club mettra la clef sous la porte. En 2009, le matricule 93 fut radié par la fédération.

Pour combler le manque, d’autres équipes tentèrent de faire vibrer le stade du Tivoli comme autrefois. Le FC La Louvière, puis l’UR La Louvière Centre.
Mais ce ne fut jamais pareil.
Image
Si la rumeur d’un nouveau club en ville courrait depuis déjà quelques mois, Salvatore Curaba l’annonça publiquement en janvier 2017 : la RAAL allait renaître.

Ancien joueur professionnel passé par les quatre lettres magiques (de 1972 à 1982, puis de 1988 à 1990), le louvièrois se reconvertit dans l’informatique à la fin de sa carrière sportive. Aujourd’hui âgé de 54 ans, il est le fondateur et CEO d’EASI. Société basée sur la liberté, le partage et la transparence, EASI enchaîne depuis peu les récompenses les plus prestigieuses. En 2014, Salvatore Curaba était nominé manager de l’année par Trends-Tendance, tandis qu’en 2015, c’était au tour d’EASI d’être nominée au titre d’entreprise de l’année par le prestigieux cabinet américain Ernst & Young. En outre, grâce aux valeurs qu’elle promeut, EASI a également été élu Best Workplace de Belgique par la Vlerick Business School de 2015 à 2017, en plus d’enchaîner les Trends Gazelle depuis sa création.
Image
Salvatore Curaba (à droite), l'homme de la situation.
Fort de son succès dans le monde des affaires, l’entrepreneur visionnaire souhaitait se donner un nouveau défi en retournant à ses premiers amours : le football. Et c’est par sa ville que son projet passera. C’était son devoir que d’au moins tenter cela.

D’emblée, même si le club ne possède encore ni matricule, ni staff, ni joueurs, il génère un important soutien populaire. Soutenu par les mythiques joueurs Verts et Blancs que sont Dimitri Delière, Frédéric Tilmant et Christian Vavadio qui se dressent en ambassadeurs, la nouvelle RAAL affiche sans tarder l’ambition de devenir une référence dans ce football que Salvatore Curaba traite de malade.

À la manière des socios en Espagne, la RAAL sera un club participatif. Une première en Belgique.
Sur un capital de 2 millions d’euros, un quart du club (soit 500,000 €) sera possédé par ses propres supporteurs ! Les 1,5 millions restant seront découpés en trois autres parts de valeur égales et apportées par Salvatore Curaba (CEO), Toni Turi (General Manager) ainsi que la société EASI elle-même.

Seulement annoncé en janvier, tout se goupille au final très rapidement pour les principaux acteurs du renouveau louvièrois. Dès mars, nous apprenons ainsi après quelques incertitudes que la RAAL La Louvière recommencera au cinquième échelon du football belge, tout en tentant de former un groupe capable de jouer la D1 (troisième échelon).
Image
« À l'image de EASI, (la) RAAL La Louvière est une société participative. Je crois fondamentalement à ce modèle d'entreprise. J'ai la forte conviction qu'un club de foot ne peut pas appartenir à un seul homme tout puissant qui a le pouvoir absolu. Ce temps est révolu. »
- Salvatore Curaba
Image
Les Verts et Blancs se dotent d'un nouveau badge.
Le projet de la RAAL La Louvière est simple : devenir le meilleur club de Belgique, en transposant au modèle du football les valeurs qui ont fait le succès d’EASI.

Respect. Égalité. Positivisme. Professionnalisme. Loyauté.

Le club se doit d’être une figure de proue au niveau de l’organisation, la transparence et l’éthique, de manière à dynamiser et à redonner une image positive de la région du Centre. En se dressant en parangon d’exemplarité, la RAAL souhaite repeupler de familles des stades de plus en plus déserts, dans un paysage belge qui a vu nombre de ses cadors sombrer au fil des années.

Pour parvenir à ces objectifs, le club s’appuiera sur ses jeunes. Aucun transfert monétaire pour l’équipe première ne sera toléré. Hors de question également d’engager des joueurs étrangers ; le club devra faire confiance aux talents qui peuplent sa région. Plus tard, une fois le statut professionnel acquis, peut-être sera-t-il question d’étendre le puits de formation aux nations frontalières (Allemagne, France, Luxembourg et Pays-Bas), mais, à l’heure actuelle, la question n’a pas à être soulevée. Quant à l’équipe en place, elle sera sélectionnée sur des critères bien précis, notamment leurs valeurs humaines. Sur 83 joueurs régionaux mis à l’essai, 20 ont été sélectionnés pour signer un contrat de deux ans. La meute était formée.

Autre point novateur : le salaire des joueurs sera variable. En fonction des résultats, boni comme mali seront de la partie ;
— Pas de prime si match nul à domicile contre les six derniers du classement.
— Malus si défaite à domicile contre les deux derniers du classement.
— Prime augmentée de 100% si plus de 4,000 supporteurs présents à domicile.
— Prime augmentée de 50% si : plus de 1,500 supporteurs présents à domicile ; victoire par plus de trois buts d’écart ; victoire en déplacement contre les deux premiers du classement.
— Prime diminuée de 50% si moins de 1,000 supporteurs présents à domicile.
De quoi éloigner les mercenaires.
Le club attend de ses acteurs un football offensif plaisant, en plus d’une rugueuse solidité en défense. Des joueurs qui se donnent à fond et ne lâchent, à l’image de leur public.
Image
Qui dit meute, dit chef de meute.

Si des noms ronflant de coaches de Pro League A et d’anciens joueurs professionnels ont été cités pour prendre la place de T1 au Tivoli, c’est finalement sur Frédéric Taquin que le choix de Salvatore Curaba s’est porté.
Surprise générale et déception chez certains.
N’oubliez cependant pas que le président de la RAAL La Louvière est un visionnaire. Vous pouvez lui faire confiance.
Image
Frédéric Taquin (à gauche) et son adjoint, Nicolas Baquet (à droite), déjà adoptés par le public du Centre.
Grand espoir du ROC Charleroi, Frédéric Taquin est malheureusement victime à 16 ans d’une importante blessure qui l’éloignera des terrains professionnels. N’ayant d’autres options que de poursuivre sa carrière au niveau amateur, atteindre le statut professionnel restera pourtant dans un coin de sa tête. Son nouvel objectif sera dès lors de devenir entraîneur.

Obtenant d’excellents résultats et de nombreuses montées dans les clubs par lesquels il passe (RCS Ways-Genappe, RC Sartois ainsi que, dernièrement, le RC Villers-la-Ville), Fred passera en quelques années de la P4 (9ème et dernier échelon belge) à la P1 (6ème échelon belge, juste avant les séries nationales). Un parcours loin d’être digne du hasard, puisqu’il gagnera lors de ses études d’entraîneur le respect de Felice Mazzu (T1 du RSC Charleroi), tandis qu’Adnan Čustović (T1 du KV Oostende) tentera même d’attirer l’homme fort dans la ville côtière, avec un poste d’adjoint à la clef.
Une offre néanmoins refusée par le nouveau citoyen louvièrois, même s’il tenait là son rêve à portée de stylo.

S’il a signé à la RAAL La Louvière, c’est pour aller au bout. Si professionnel il doit devenir, ce sera en vert et blanc.
Visionnaire, ce Salvatore Curaba. On vous avait prévenu.

En tant que manager à l’anglaise, Frédéric Taquin a eu le privilège de choisir son propre staff ainsi que les joueurs qui évolueront sous sa tutelle. De plus, puisque l’académie des jeunes s’avérera particulièrement cruciale au bon développement du club, il endossera également le rôle de responsable du centre de formation, afin de suivre au plus près les louveteaux.

Dans ses bagages, Fred adécidé d’emmener en T2 Nicolas Baquet, qui se trouvait déjà être son adjoint à Villers-la-Ville. Pour le poste d’entraîneur des gardiens, l’incontournable Charles Couchie du Wallonia Walhain – également passé par Villers-la-Ville, pour une dernière pige lors de l’exercice 2016/17 – ayant récemment raccroché les gants distillera son savoir aux keepers maison. Et en préparateur physique, quoi de mieux qu’un combattant de MMA pour entraîner des guerriers ? Ce rôle sera tenu par Pierre Parmentier. Enfin, Rémy Di Nolfo, diplômé UEFA B et ancien joueur louviérois, entraînera l’équipe réserve.
Que du beau monde.

Après sept longs mois de travail, l'Histoire est en marche.
Image
Nous sommes prêts.
Si tu es parvenu au bout de cette introduction, bravo, tu es un champion.
Vraiment.
Modifié en dernier par Loriot le jeu. 21 déc. 2017 14:09, modifié 1 fois.
Image


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14974
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Jerzy » jeu. 16 nov. 2017 3:51

A la limite faudrait épingler le premier post comme tutorial pour une bonne présentation de récit.

Ca donne clairement envie de suivre. Je suivrai, donc.
Image

Image

Image


Avatar du membre
Wasyl
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 958
Enregistré le : lun. 16 mai 2011 8:49
Partie actuelle : Kosova Zürich
Club préféré : Charleroi
Version : FM 2017
Localisation : Belgique

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Wasyl » jeu. 16 nov. 2017 7:55

Un récit en Belgique et qui plus est en Hainaut je ne peux que suivre ! :107:

J'aimais bien cette équipe avec les Haydock, Brahami, ishiaku, les débuts d'Onyewu ... :)

Bonne chance à toi !


Avatar du membre
Rogvi
Modérateur
Modérateur
Messages : 6465
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 21:02
Partie actuelle : Harstad IL
Club préféré : RFCU La Calamine
Version : FM 2015
Localisation : Liège

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Rogvi » jeu. 16 nov. 2017 8:24

J'espère qu'ils vont monter cette saison pour pouvoir miser sur eux l'année prochaine, cette équipe est bien partie pour une ascension fulgurante :hehe: Mais ce ne sera pas évident, les Francs Borains sont très solides :wink:

Dommage que mon club joue dans l'autre série de la D3 Amateurs francophone, ça m'aurait bien plu de jouer un match dans un Tivoli bien garni... J'y ai joué une fois il y a quelques années contre La Louvière Centre (en D3 de l'époque), c'était pas la même ambiance :76:

Je ne passe plus qu'épisodiquement sur le fofo mais sois assuré que je jetterai régulièrement un oeil à ce récit :)


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Boonty » jeu. 16 nov. 2017 10:10

Loriot + rdp = je suis !

Au fur que je lisais, j'étais sur que tu referais selon ton style le logo du club :roll:
Autre point novateur : le salaire des joueurs sera variable. En fonction des résultats, boni comme mali seront de la partie ;
— Pas de prime si match nul à domicile contre les six derniers du classement.
— Malus si défaite à domicile contre les deux derniers du classement.
— Prime augmentée de 100% si plus de 4,000 supporteurs présents à domicile.
— Prime augmentée de 50% si : plus de 1,500 supporteurs présents à domicile ; victoire par plus de trois buts d’écart ; victoire en déplacement contre les deux premiers du classement.
— Prime diminuée de 50% si moins de 1,000 supporteurs présents à domicile.
On peut faire ça dans FM18 ? :124: :124: :124:


Avatar du membre
Wasyl
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 958
Enregistré le : lun. 16 mai 2011 8:49
Partie actuelle : Kosova Zürich
Club préféré : Charleroi
Version : FM 2017
Localisation : Belgique

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Wasyl » jeu. 16 nov. 2017 10:14

Boonty a écrit :
jeu. 16 nov. 2017 10:10
Loriot + rdp = je suis !

Au fur que je lisais, j'étais sur que tu referais selon ton style le logo du club :roll:
Autre point novateur : le salaire des joueurs sera variable. En fonction des résultats, boni comme mali seront de la partie ;
— Pas de prime si match nul à domicile contre les six derniers du classement.
— Malus si défaite à domicile contre les deux derniers du classement.
— Prime augmentée de 100% si plus de 4,000 supporteurs présents à domicile.
— Prime augmentée de 50% si : plus de 1,500 supporteurs présents à domicile ; victoire par plus de trois buts d’écart ; victoire en déplacement contre les deux premiers du classement.
— Prime diminuée de 50% si moins de 1,000 supporteurs présents à domicile.
On peut faire ça dans FM18 ? :124: :124: :124:
C'est ce qui est prévu IRL. Je ne pense pas que FM soit apte à faire ça :mrgreen:


Avatar du membre
Jonnicep
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 832
Enregistré le : jeu. 08 janv. 2009 20:34
Partie actuelle : Globetrotter
Localisation : Liège

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Jonnicep » jeu. 16 nov. 2017 10:19

Chaque année c'est la même rengaine, une nouvelle édition de Football Manager sort, une flopée de récit dans les semaines qui suivent - généralement stoppé après 2-3 posts.

J'espère que ton projet ne va pas prendre cette tournure:

1)Un premier post de présentation digne de ce nom!
2)Un récit en Belgique.
3)J'espère que le RFC Liège va te mettre une branlée :75: :75: :75: :75:

Bien vite la suite!
RDP FM 2017 - Globetrotter - Hommage à Orio (EN COURS)
Image

RDP FM 2016 - RFC Liège - Allons LÎDGE Rdp

"Le match c'est pour les joueurs...Les prolongations c'est pour les hommes!"


Avatar du membre
Rogvi
Modérateur
Modérateur
Messages : 6465
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 21:02
Partie actuelle : Harstad IL
Club préféré : RFCU La Calamine
Version : FM 2015
Localisation : Liège

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Rogvi » jeu. 16 nov. 2017 10:38

Boonty a écrit :
jeu. 16 nov. 2017 10:10
Au fur que je lisais, j'étais sur que tu referais selon ton style le logo du club :roll:
Perdu, c'est le véritable nouveau logo du club IRL :mrgreen:


Avatar du membre
Mouss
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 231
Enregistré le : mer. 04 mars 2009 13:19
Club préféré : Excel Mouscron
Localisation : Bruxelles

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Mouss » jeu. 16 nov. 2017 10:45

Un club hennuyer, çà ne peut que me parler! Je suivrai bien évidemment! :)

Bravo pour ton premier post. Comme le dit si bien Jerzy, il pourrait être repris comme "Voici la meilleure façon de présenter votre club". C'est complet, bien écrit, équilibré mais pas lourdingue : bref, çà donne envie!
Courage pour la suite avec les Loups...


Avatar du membre
Fabiano
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 28
Enregistré le : mer. 02 févr. 2011 12:09

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par Fabiano » jeu. 16 nov. 2017 15:31

Salut comment tu fait pour jouer avec la RAAL?


shadow3105
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 58
Enregistré le : dim. 16 nov. 2008 10:38

Re: [FM 18] We are la RAAL | Présentation

Message par shadow3105 » jeu. 16 nov. 2017 15:42

Fabiano a écrit :
jeu. 16 nov. 2017 15:31
Salut comment tu fait pour jouer avec la RAAL?
Ca m'intéresse également :)


Répondre

Retourner vers « Récits de Partie »