Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[FM10] KSP Polonia Warszawa

D'un point de vue aussi bien taquetique que tèquenique, les récits de partie sans chichi, c'est ici !

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
Equi
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011 19:13

[FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Equi » sam. 27 juil. 2013 23:10

N'accrochant pas à FM13, j'ai décidé de sortir du placard un vieil opus, Football Manager 2010.

Pour ceux et celles qui suivent l'actualité, le Polonia Warszawa, c'est ceci !
Le Polonia Varsovie exclu de la première division !

Actuellement 5e du championnat polonais après 28 journées, le Polonia Varsovie ne jouera plus en première division l'an prochain, a annoncé mardi la Fédération polonaise PZPN. «Le club a des arriérés de paiements à l'égard de la Sécurité sociale, du fisc et des joueurs. Il n'a pas présenté non plus de document crédible sur l'avenir de ses finances», explique le communiqué. Jakub Kwiatkowski, porte-parole de la Fédération cité par l'agence PAP, a expliqué que le «Polonia Varsovie sera rétrogradé» l'an prochain. «Différents entretiens sur la reprise du club ont été engagés mais pour l'instant rien n'en résulte», a expliqué de son côté le porte-parole du club, Adam Drygalski. Le Polonia Varsovie compte deux titres de champion (1946, 2000) et deux Coupes de Pologne à son palmarès (1952, 2001).
Image
Un bien triste sort pour un club phare du championnat polonais.

Historiquement, le Polonia, qui a souvent été dans l'ombre des deux gros, a souvent connu de gros soucis financier depuis les années 50 mais toujours su se relever.
Histoire

Fondation du Polonia

Le Polonia Varsovie a été formé à l'automne 1911, sous le nom de KKS Polonia Varsovie, et réunissant deux clubs lycéens de la ville. Il a été fondé par Wacław Denhoff-Czarnocki, qui nomme ce nouveau club en référence aux nombreux étrangers présents dans la capitale polonaise, et notamment aux italiens, pour qui « Polonia » signifie Pologne.

Au départ, les joueurs du Polonia portaient un ensemble rayé de blanc et de noir, mais en 1912, le maillot est passé au noir uniquement. La légende du club explique que ce choix est dû à la volonté des dirigeants de marquer leur deuil vis-à-vis de l'occupation et de la division de la Pologne. Toutefois, la véritable explication réside dans le fait que l'homme responsable de l'achat des tenues, Janusz Muck, ne put obtenir de maillots avec deux couleurs différentes. Cette imposition conduit la population à adopter un nouveau surnom pour son club : Czarne koszule (chemises noires).

Le 19 novembre 1911, le Polonia dispute son premier match, contre le Koroną Varsovie, et s'incline 4-3.

Période d'avant-guerre

Le premier match entre le Polonia et le Legia Varsovie, le deuxième club principal de Varsovie et créé en 1916, s'est déroulé le 29 avril 1917 et s'est terminé sur le score nul de 1-1. Ce match, le premier du Derby Warszawy, a permis d'opposer deux catégories différentes de joueurs et de supporters, ceux du Legia étant principalement d'anciens militaires présents à Varsovie pour la Première Guerre mondiale, et qui avec la fin de la guerre s'installèrent dans la capitale.

En 1921, pour la première édition du championnat de Pologne, le Polonia Varsovie se classe à la deuxième place, juste derrière le KS Cracovia. Cinq ans plus tard, le Polonia retrouve la même position au classement. Toujours aux avants postes du championnat, le Polonia rassemble la majeure partie de la population varsovienne. À la fin des années 1930, le Polonia devient l'un des meilleurs clubs du pays, porté par de talentueux joueurs tels que Jozef Mioduszewski, Władysław Szczepaniak ou Erwin Nyc.

Le football polonais évoluant au fil des années, les supporters de différentes équipes commencent à tisser des liens, ceux du Polonia sympathisant avec ceux du Cracovia.

Les premiers titres, et la relégation

En 1946, le Polonia remporte pour la première fois de son histoire le championnat. Ce titre intervient après la destruction partielle de Varsovie, bombardée et incendiée par les nazis lors de la Seconde Guerre mondiale. Forte de symboles, la saison s'est terminée sur une belle marque de solidarité, le Legia voisin prêtant son stade Wojska Polskiego (littéralement stade de l'armée polonaise) pour la dernière journée face à l'AKS Chorzów, celui du Polonia étant détruit (situé dans la zone du ghetto de Varsovie).

Avec l'époque stalinienne, le Polonia connaît de nombreux changements. Après la couleur des maillots, ce sont les sponsors qui changent. Désirant effacer la période de guerre, le régime communiste impose au Polonia de s'associer à une société de chemins de fer. Malheureusement, ce secteur est le moins important et puissant au niveau économique, et ne permet pas au Polonia de s'imposer en championnat, à l'instar de clubs sponsorisés par l'armée ou l'industrie minière.

Cela contribue donc à la relégation du club en seconde division en 1952, accélérée par la mauvaise gestion du club. Soutenu par ses nombreux supporters, le Polonia voit la concurrence du Legia s'amplifier, le rival varsovien remportant titre sur titre. N'arrivant pas à remonter dans l'élite, le Polonia n'attire plus, les nouveaux fans de football se dirigeant vers le Legia. Durant plus de 40 ans, le club se traîne dans les divisions inférieures.

Montée en puissance

En 1993, le Polonia accède à la première division. Mais malheureusement, le club est assez mal géré, manque d'argent et de bons joueurs. Après une seule saison en Ekstraklasa, Varsovie redescend, mais uniquement pour une saison. Avec Janusz Romanowski au poste d'entraîneur, lui qui avait refusé une offre du tout juste quart de finaliste européen légionniste, le Polonia devient en 1998 vice-champion de Pologne, et se prépare donc à disputer sa première compétition européenne majeure, la Coupe UEFA. Pour son entrée dans la compétition, le Polonia bat largement le Tallinna Sadam, club estonien, lors du premier tour de qualification, sur le score de 5-1. Au tour suivant, Varsovie est opposé au Dynamo Moscou, habitué des terrains européens. Battu lors des deux matches allers et retours 1-0, le Polonia est donc sorti au stade du deuxième tour qualificatif.

L'histoire se répète

Loin des premières places la saison précédente, les Varsoviens entament la saison 1999-00 avec un bon effectif, dirigé par l'expérimenté Jerzy Engel. Auteur d'un très bon début de saison, le groupe polonais devient champion d'automne. Durant le mercato d'hivernal, les dirigeants réussissent à faire venir des joueurs talentueux comme Tomasz Wieszczycki ou Tomasz Kiełbowicz. Engel rejoignant l'équipe nationale en vue de la Coupe du monde 2002, c'est Dariusz Wdowczyk, ancien international et entraîneur-adjoint du club depuis 1998, qui est appelé pour devenir l'entraîneur principal. Concédant peu de défaites, le Polonia est sacré champion de Pologne quelques semaines avant la fin de la saison, et qui plus est lors du derby de Varsovie, remporté largement sur la pelouse du Legia 3-0. Le Polonia totalise neuf points d'avance sur son dauphin, le Wisła Cracovie. La même année, le club se paye le luxe de battre une nouvelle fois son rival en finale de la Coupe de la Ligue (2-1), puis de glaner durant l'été la Supercoupe de Pologne.

Pour la première fois de son histoire, le Polonia est qualifié pour la Ligue des Champions. Lors du second tour qualificatif, il dispose facilement du Dinamo Bucarest, mais échoue aux portes de la phase de poules, contre le Panathinaïkos. Malheureusement, des affaires économiques viennent perturber la montée en puissance du Polonia. Hoop, principal sponsor du club, se retire brusquement, sans doute précipité par le mécontentement des supporters. Le Polonia est alors en difficulté d'un point de vue financier, et est contraint de dégraisser son effectif. En dehors de la course au titre, le club se console avec une Coupe de Pologne, qui échappait au Polonia depuis un peu moins de 50 ans.

Perdant de son jeu au fil des saisons, le Polonia descend petit à petit au classement. 3e en 2002, le club termine successivement 8e, puis 11e, et enfin 10e en 2005. Pendant ce temps, le club, détenu par Jan Raniecki, perd de l'argent. Ce dernier décédant le 1er mars 2006, sa famille, alors héritière du Polonia, décide de ne pas continuer l'aventure, et se retire du club.

L'« ère J.W. Construction » - Débuts difficiles

En mars 2006, le club est acheté dans sa totalité par Józef Wojciechowski, principal actionnaire et président du conseil d'administration de J.W. Construction, l'une des plus grandes sociétés de construction du pays. À son arrivée, l'homme d'affaire renforce le budget du club, qui revoit ses objectifs à la hausse. Mais après un début de saison catastrophique, le Polonia Varsovie est relégué en deuxième division, terminant à la dernière place du classement.

Pourtant enclin à devenir l'un des clubs importants de Pologne, le Polonia n'arrive pas à remonter en première division. Tout proche d'y accéder lors de la saison 2006-2007, il finit loin des quatre premiers en 2008, à douze points de l'Arka Gdynia.
Union avec le Dyskobolia Grodzisk Wielkopolski

En juillet 2008, Józef Wojciechowski achète la licence du Dyskobolia Grodzisk Wielkopolski, qui vient de finir à la troisième place du championnat de Pologne de première division. Cette « union » entraîne la remontée du Polonia dans l'élite, tandis que le Dyskobolia est relégué en cinquième division. Concernant l'effectif du Polonia, il est composé en majeure partie d'anciens joueurs du Dyskobolia, mais aussi d'anciens titulaires varsoviens.

Dès sa première saison dans l'élite, le Polonia est à la hauteur de ses ambitions puisqu'il se qualifie pour la Ligue Europa. Toujours actionnaire majoritaire, Józef Wojciechowski réinjecte de l'argent dans le capital du club, qui recrute plusieurs joueurs confirmés. Cependant, les résultats du Polonia se dégradent, et malgré l'arrivée au poste d'entraîneur de l'Espagnol José María Bakero, le club doit lutter pour ne pas descendre en deuxième division. S'ensuit une grande instabilité, aussi bien dans l'effectif professionnel (nombreux départs et arrivées) que dans l'encadrement technique. Classé seulement septième lors de la saison 2010-2011, saison de son centenaire, le Polonia déçoit et son propriétaire n'hésite pas à parler d'un probable désengagement.
Des mauvais résultats qui conduisent à une période de trouble

Une fois de plus, Józef Wojciechowski s'engage financièrement, mais les nouvelles arrivées de joueurs n'y font rien. Avec pourtant un entraîneur champion de Pologne deux ans plus tôt, le Polonia termine seulement sixième. Désabusé, le président décide de vendre le club, et trouve un acheteur en la personne d'Ireneusz Król, président du GKS Katowice. Celui-ci rachète la licence du Polonia, qui est initialement relégué en division régionale, et prévoit de créer un nouveau club qui sera placé en première division. Finalement, devant la colère des supporters du Polonia et de Katowice, et celle de l'entourage de ces clubs, Ireneusz Król se ravise et prend la présidence du Polonia Varsovie, qui garde sa place dans l'élite du football polonais. Il finit Le Polonia finit la saison 2012-2013 à la 6e place.

Le 17 juin 2013, suite à de graves difficultés financières, le club est officiellement déclaré en banqueroute. Il est néanmoins repris par quelques supporters du club. Le juin 2013, le club, est officiellement relégué en divison régionale, en IV Liga, 6e division du football polonais.

Dates importantes :
1911 : fondation du club sous le nom de KKS Polonia Varsovie
1948 : le club est renommé KS Kolejarz Varsovie
1956 : le club est renommé KKS Polonia Varsovie
1996 : le club est renommé KP Polonia Varsovie
1997 : 1re participation à une Coupe d'Europe (Coupe Intertoto)
2008 : le propriétaire du club achète la licence du Dyskobolia Grodzisk Wielkopolski et replace le Polonia en première division 2012 : le propriétaire du Polonia cède la licence du club au propriétaire du GKS Katowice, ce qui relègue le Polonia en division régionale.

Palmarès

Championnat de Pologne :
Champion (2) : 1946 et 2000
Vice-Champion (3) : 1921, 1926 et 1998
Coupe de Pologne :
Vainqueur (2) : 1952 et 2001
Supercoupe de Pologne :
Vainqueur (1) : 2000
Finaliste (1) : 2001
Coupe de la Ligue :
Vainqueur (1) : 2000
Coupe Intertoto :
Demi-finaliste (1) : 1999

Joueurs emblématiques
Arkadiusz Bąk
Dariusz Dźwigała
Zdzisław Gierwatowski
Erwin Nyc
Emmanuel Olisadebe
Mariusz Pawlak
Piotr Piechniak
Piotr Rocki
Władysław Szczepaniak
Marcin Żewłakow
Michał Żewłakow
Tomas Žvirgždauskas
Radosław Majdan
Adrian Mierzejewski

wikipedia.org
Bref, on va faire un bon dans le passé et essayer de changer le cour de l'Histoire
Modifié en dernier par Equi le sam. 27 juil. 2013 23:23, modifié 1 fois.
Image
Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος


Publicité

Avatar du membre
Equi
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011 19:13

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Equi » sam. 27 juil. 2013 23:23

Image
[Prochainement
Image
Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος


Avatar du membre
Equi
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011 19:13

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Equi » dim. 28 juil. 2013 0:26

///

Ismael Urzáiz nommé à la tête du Polonia Varsovie
Image
L'ancien attaquant l'Athletic Bilbao, Ismael Urzáiz, vient de s'engager pour une année avec le Polonia Varsovie, deux ans après sa retraite sportive et souhaite reconstruire un club qui "a touché le fond" en évitant de peu la faillite.
"Nous recommençons à zéro. Le Polonia Varsovie a perdu son image, son autorité, sa dignité, alors que notre place est en Europe",

Fondé en 1911, le Polonia a terminé quatrième du championnat 2012/2013 et participera à l'Europa League la saison prochaine. Cependant le club connait des difficultés financières.

Jacek Grembocki, pourtant arrivé en fin de saison dernière a présenté sa démission peu de temps avant le début de saison. Selon Grembocki, le niveau actuel de l'équipe ne correspondait pas aux objectifs fixés par le président Józef Wojciechowski.

Urzáiz aura donc une année pour convaincre et sera secondé par un autre basque, José Mari Bakero, un ancien joueur et entraineur de la.... Real Sociedad.

L'ancien joueur de Bilbao était à la retraite depuis 2008 après une dernière aventure à l'Ajax d'Amsterdam. Il a également porté les couleurs du Real Madrid, de l'Albacete, du Celta Vigo, du Rayo Vallecano, de Salamanque, de l'Espanyol de Barcelone.

Pour ramener le club en haut de l'affiche, le Polonio misera donc sur un entraineur inexpérimenté mais motivé par ce projet.
Image

Informations sur le club

Image

Image

Stade Kazimierz Sosnkowski
Image
///

Image

Image

Image

Image
Modifié en dernier par Equi le dim. 28 juil. 2013 4:23, modifié 1 fois.
Image
Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος


Avatar du membre
Equi
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011 19:13

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Equi » dim. 28 juil. 2013 3:14

///

Effectif et staff
Image
Budget

Image



Gardiens de but

Image

Sebastian Przyrowski montre des garanties pour être titulaire cette saison. Radoslaw Majdan sera le numéro deux et jouera les matchs de coupe. Michał Gliwa agira comme 3eme gardien pour cette saison.

Le Wisla Plock m'a prêté Łukasz Skowron. Il semble avoir une bonne marge de progression (plus que Gliwka) et son évolution sera suivi attentivement.


Défenseurs

Image

En défense central, Tomasz Jodłowiec et Piotr Dziewicki partent avec un avantage. Le poste de 3eme défenseur se jouera entre Lukasz Skrzynski et Daniel Kokosinski. Deux défenseurs assez lents. Rafal Zembrowski sera disponible également pour les juniors. Il possède de bonnes aptitudes pour le futur.

Coté gauche, Tomasz Brzyski sera titulaire et secondé par le jeune Karol Klecz. Toutefois, ça sera un arrière gauche sera ma priorité durant ce mercato.

A droite, malgré ses 34 ans, Radek Mynar a les habilitées pour ce poste et surtout le physique (11 en vitesse, 13 en accélération et 14 en endurance). Il sera secondé par Marek Sokołowski, qui jouera également comme milieu droit, voir milieu de terrain

Igor Koziol intéresse des équipes. Il est mis sur la liste des transferts.


Milieux de terrain
Image

Je pense commencer avec un 4-4-2 traditionnel, avec deux joueurs a vocation plus défensive. Mes deux places au milieu seront disputées par 'Espagnol Andreu, Lukasz Trałka et Lukasz Piątek. Les 3 joueurs ont sensiblement le même niveau. Le jeune Daniel Ciach (17 ans), qui officie avec les -21 ans jonglera de temps en temps avec l'équipe première.

Le brésilien Marcelo Sarvas est plus à l'aise derrière un attaquant. Il commencera sur le banc mais m'a montré des belles choses lors des matchs amicaux.

Coté droit, c'est assez faible avec Damian Jaroń et Michal Ciarkowski. Les deux sont encore jeunes. Sokołowski jouera aussi à ce poste.

Mes deux meilleurs joueurs jouent au même poste. C'est embêtant :) Janusz Gancarczyk représente le plus gros salaire du club mais j'ai une préférence pour Adrian Mierzejewski. Peut-être que Mierzejewski sera repositionné sur un poste plus central voir à droite. Il est correct pour les deux postes. Mariusz Zasada est également un bon milieu gauche. Il est suivi par quelques clubs mais il peut être repositionné arrière gauche. D'ailleurs mon adjoint me le conseil.

Maciej Biernacki sera prêté... voir vendu.


Attaquants

Image

Je possède des bons attaquants (relatif pour un club polonais, on s'entend), donc la logique veut que je joue avec au moins deux attaquants. Filip Ivanovski a l'avantage d'avoir un "bon" jeu de tête (14 en tête et 15 en saut). Il officiera comme attaquant de pivot. Michal Chalbinski sera son remplaçant.

Daniel Gołębiewski est plus rapide que Milan Nikolić mais un peu moins adroit. Gołębiewski commencera comme titulaire (plus jeune et gaucher) mais rien n'est réellement défini.

Pawel Wszołek passera la saison entre les pros et les espoirs. Daniel Mąka est inutile.


Staff technique

Image

Staff technique insuffisant en nombre et surtout en qualité, mon budget sera dépenser essentiellement vers les préparateurs.


Tactique

Image

On va commencer avec 4-4-2 assez défensif afin d'exploiter au maximum les contres.

J'ai opté pour cette tactique parce que je trouve que mes joueurs axiaux sont assez lents contrairement aux latéraux. On va donc éviter de joueur trop haut et protéger les projections vers l'avant de mes latéraux par une plus grosse présence au milieu.


Rumeurs de transfert

Assez compliquer de faire des transferts (j'ai 0% de prise en charge des salaires lors des demandes de prêts) donc pour le moment, j'ai proposé des contrats ou périodes d'essais a des joueurs libres mais peu semble intéresser à venir (Jonathan Aspas, Simon Feindouno, Edson...). De plus les bons recruteurs ne veulent pas forcément venir... :cry:

Ma priorité est Grezgorz Bonin, un bon ailier droit que évolue en D2 polonaise.

Image
Modifié en dernier par Equi le dim. 28 juil. 2013 17:14, modifié 1 fois.
Image
Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος


Avatar du membre
Equi
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : lun. 12 sept. 2011 19:13

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Equi » dim. 28 juil. 2013 3:15

Image
Prochainement
Image
Παναθηναϊκός Αθλητικός Όμιλος


Avatar du membre
Oggyman
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 59
Enregistré le : mar. 16 juil. 2013 20:40
Partie actuelle : Valenciennes FC
Version : FM 2017

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Oggyman » mar. 30 juil. 2013 18:42

Ouf, c'est pas si périmé que ça finalement!

Un screen de Gourcuff pour voir comment il était surcôté? :mrgreen:


Avatar du membre
Fifou38
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 356
Enregistré le : ven. 28 mai 2010 14:20
Localisation : Grenoble (38)

Re: [FM10] KSP Polonia Warszawa

Message par Fifou38 » mar. 27 août 2013 15:20

sympa comme équipe, le défi s'annonce relevé pour concurrencer les "gros" clubs Polonais :)
Image
Image FM10 - [Clique] Base de donnée saison 2012-2013 pour FM10


Répondre

Retourner vers « Récits de Partie »