Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[FM15-Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S5 - Part.1

Retrouvez ici tous les récits de parties ter-mi-nés !

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
tiboloulou
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5875
Enregistré le : lun. 26 nov. 2012 17:37
Partie actuelle : perles de FM
Club préféré : LOSC
Version : FM 2017
Localisation : Lyon

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par tiboloulou » mar. 09 août 2016 17:39

C'mort mush, n'importe quelle photo sauf celle la, sinon j't'encule au marteau-pilon
Mes projets Co' :
Image


Image
Tiboloulou est :
Image
Image


Publicité

Avatar du membre
Pelo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2050
Enregistré le : dim. 22 nov. 2015 19:01
Partie actuelle : Pyunik Erevan
Club préféré : Manchester United
Version : FM 2015
Localisation : Dans une cave, normal pour la Corse...

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par Pelo » mar. 09 août 2016 17:41

Pour moi, c'est des menaces, allez fait péter Mush !
Image


Avatar du membre
tiboloulou
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5875
Enregistré le : lun. 26 nov. 2012 17:37
Partie actuelle : perles de FM
Club préféré : LOSC
Version : FM 2017
Localisation : Lyon

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par tiboloulou » mar. 09 août 2016 17:43

Pelo a écrit :Pour moi, c'est des menaces, allez fait péter Mush !
Le complexé il ferme sa gueule ou il met de ses photos :hehe:
Mes projets Co' :
Image


Image
Tiboloulou est :
Image
Image


Avatar du membre
BlackRabbit85
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1697
Enregistré le : mer. 29 janv. 2014 13:44
Partie actuelle : Fulham
Club préféré : Liverpool F.C
Version : FM 2017

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par BlackRabbit85 » mar. 09 août 2016 17:54

Mouahahaha qu'est-ce que j'ai ris! :75: très jolie présentation de cette mi-saison surtout avec ma sublime présence!

Pour parler sportivement, ba c'est franchement propre, ton équipe fait le travail et pour un peu tu pourrait monter directement ^^ sinon Saint-Marin, un choix fort raisonnable pour ce RdP :mrgreen:


Avatar du membre
mushroome
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 690
Enregistré le : ven. 29 août 2014 13:54
Partie actuelle : Monte-Carlo
Club préféré : SM Caen

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par mushroome » mar. 09 août 2016 18:42

Sinon , je vous conseille d'aller lire le RDP qu'il me conseille d'aller lire.

Un "ami" me dit qu'il s'agit du meilleut RDP ever.


Sinon Tibo. Tkt. Je ne vais pas faire péter ta tof. ^^ Oui Thom , on a dit 50€ , exactement.
Image
Image


Avatar du membre
Toffle
Webmaster
Webmaster
Messages : 2556
Enregistré le : lun. 28 févr. 2011 12:09
Club préféré : A.J.Auxerre

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par Toffle » mar. 09 août 2016 20:15

Thom c'est comme un boomerang.

Tu le lances bien fort, histoire de plus voir sa gueule..

.. si fort que t'oublies l'avoir lancer ..

.. et bim, tu te le prends dans la gueule. Bis repetita.
Good-bye


Avatar du membre
delmax51
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1304
Enregistré le : sam. 12 avr. 2014 19:51
Partie actuelle : Armagh City FC
Club préféré : Stade de Reims
Version : FM 2016
Localisation : Metkovic, Croatie

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par delmax51 » mar. 09 août 2016 20:39

Putain c'est malin, à cause de toi, je vais avoir des courbatures abdominales demain matin tellement j'étais plié en 2 ! Ça fait du bien de te retrouver (ça faisait longtemps que j'avais pas niqué) :mrgreen:

Je vois que l'accession récente à mon compte FB t'as été profitable. Je sais même exactement quelle photo tu as prise... Et moi qui pensait que c'était juste pour m'envoyer des photos de ta molle queue... Au moins, je me trouve bien en Godefroid. Godefroid de Pilon (dans ton cul), pour vous serv.. Ah non, pour ça, y'a Lulu. D'ailleurs, il a l'habitude de me servir, c'est bien, il n'est pas dépaysé. Par contre, je proteste quant à sa mort ! La décapitation est réservée aux nobles comme moi ! Pas à pareille merdasse :mrgreen: :75:

Pour tout te dire, j'aurais kiffé vivre au moyen-âge. Les bonnes femmes qu'on baise et qu'on tue, leur bonhomme qu'on émascule devant elles, les enfants qu'on écartèle, les parties de soule qui se soldent par une vingtaine de morts, les casse-couilles qu'on assassine,... Y'a pas à dire, belle époque. A condition d'avoir le sang bleu, ce que j'ai, selon toi. Du coup, je vais changer mon pseudo en Delmax de Godefroid.

Bref, tout ça pour te pondre un joli pavé. Ah, et, euh, sinon, bonne demi-saison. Qui ne servira à rien vu que tu vas te barrer à Saint-Marin retrouver ta pute de mère, et ta patrie par la-même.
Image


Avatar du membre
Missille
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1968
Enregistré le : jeu. 20 août 2015 15:22
Partie actuelle : Globetrotter
Club préféré : Nancy et Monaco
Version : FM 2016
Localisation : Entre Hyères et Aix en Provence
Contact :

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par Missille » mer. 10 août 2016 0:25

Encore très drôle, même si on a pas une remarque sur le pull de Tibo, ya quand même écrit: Les Licornes de l'Amour :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Sinon sportivement ton club progresse bien et même si tu nous mets un peu de suspense avec San Marino, tu vas rester à Ravenne. Parce que Giodrogo.
Modifié en dernier par Missille le mer. 10 août 2016 21:32, modifié 1 fois.


Avatar du membre
BlackRabbit85
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1697
Enregistré le : mer. 29 janv. 2014 13:44
Partie actuelle : Fulham
Club préféré : Liverpool F.C
Version : FM 2017

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par BlackRabbit85 » mer. 10 août 2016 1:49

delmax51 a écrit :Ah non, pour ça, y'a Lulu. D'ailleurs, il a l'habitude de me servir, c'est bien, il n'est pas dépaysé. Par contre, je proteste quant à sa mort ! La décapitation est réservée aux nobles comme moi ! Pas à pareille merdasse :mrgreen: :75:
Mais je t'enc***!!! Je vais te décapiter moi :75:


Avatar du membre
Tyrex51
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3430
Enregistré le : mar. 03 janv. 2012 17:35
Partie actuelle : R.Madrid
Club préféré : R.Madrid
Localisation : Epernay

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par Tyrex51 » jeu. 11 août 2016 22:21

Ok gamin, une belle histoire pour dire que tu fais une saison honorable... Bien, bien ma couille, continue...


Pardon, tu as parlé d'un joint de culasse.... Mais enfin, Thom... Je t'ai prévenu lors de ton dernier passage au Harem Autobianchi que ta Lada fumait drôlement... Dans ce genre là:
Image
Je t'ai prévenu, mais bon vu que mes mécaniciennes te réparaient le gland... Je me doute que quand tu as dit "C'est bon je m'en occupe tout seul"... Je pensais que tu parlais de ton problème mécanique, et non de ton problème de trique :mrgreen: :76:

Quoi tu veux quitter Ravenna pour te rapprocher de Rococo? Et partir à San Marino? Ah non, Que néni, je proteste!

EDIT: Je vois que vos trips sur Skype sont bien fandars.... Faudrait que je penses à vous rejoindre histoire de me marrer aussi :hehe:
Image
J'veux être un ninja et sauter d'arbre en arbre ! Comme à la télé. Comme X-PORC, le goret d'l'espace !
Image


Avatar du membre
tiboloulou
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5875
Enregistré le : lun. 26 nov. 2012 17:37
Partie actuelle : perles de FM
Club préféré : LOSC
Version : FM 2017
Localisation : Lyon

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par tiboloulou » ven. 12 août 2016 1:08

Missille a écrit :Encore très drôle, même si on a pas une remarque sur le pull de Tibo, ya quand même écrit: Les Licornes de l'Amour :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Sinon sportivement ton club progresse bien et même si tu nous mets un peu de suspense avec San Marino, tu vas rester à Ravenne. Parce que Giodrogo.
Tu sais plus que n'importe qui de qui il s'agit sur mon pull :hehe:
Mes projets Co' :
Image


Image
Tiboloulou est :
Image
Image


Avatar du membre
thom91286
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2689
Enregistré le : jeu. 21 nov. 2013 18:29

Re: [FM15 - Ravenna] Piccolo Sesso El Tutti Flaccido S4 - Pa

Message par thom91286 » ven. 12 août 2016 14:30

Image
@ Arthur : La scatophilie a été interdite dans mes récits par Sieur Toffle... A moins que ce soit Orio... Bref, je me rappelle plus... Du coup, tu peux reprendre ta merde et la remettre de là où elle vient :76:

@ BKP : Je vais y réfléchir alors... Pour rejoindre San Marino ! :75:

@ Tibo : Content que ça te plaise !
Le complexé il ferme sa gueule ou il met de ses photos :hehe:
C'est quoi le truc? Il a une petite bite Bryan-Kévin? :75: Ou alors il se trouve moche depuis que Laetitia-Tracy l'a plaqué soit disant parce qu'ils sont trop amis pour continuer et qu'elle le considère comme un frère? A 1 jour de la soirée où elle devait dormir chez lui en plus !!! SALOPE !!!

@ Rogvi : Je sens une pointe d'ironie :75:

@ Mush : Non désolé, les photos de Tibo ne m'intéressent pas... 120 si tu m'en files entre 3-4 !

@ Lulu : Sublime personne? il y a un mot en trop... Oui c'est le sublime car toi tu es... PERSONNE !!! HAHAHAHAHA !!! :mrgreen: :75:

@ Toftof : Je prends ça pour un compliment :mrgreen:

@ Jean-Maxime-François : Content de t'avoir fait rire Godefroid. Je te rejoins sur le fait que Lulu c'est vraiment de la grosse merdasse, mais je préfère 100 fois lui couper la tête et la bruler que de le pendre et devoir me faire chier à creuser un trou pour l'enterrer. L'avantage, là, c'est que d'une tu vois plus sa gueule, et de deux, tu peux utiliser le reste de son corps pour te divertir sexuellement... Et comme la tête n'est plus là, tu ne risques pas de débander :75:
Je savais que le Moyen-Age ça te plairait !

@ Miss Heal : Un pull de pédé sur un pédé, ça ne me choque pas moi :mrgreen:

@ Jerem : Le mec il m'appelle gamin alors que je faisais ma rentrée en CP qu'il était même pas né ( :75: ) Sympa cette fumée, c'est ta béhème? Je t'imagine bien dans ce genre de bagnole... Tu sais la vieille bagnole luxueuse à l'époque de sa sortie mais que les jeunes wesh wesh se sont réappropriés car "c'est pas cher et ça déchire sa race... Pas beaucoup de kilomètres, à peine 375 000. Elle déchire ma... C'est quoi comme marque au fait?". Comme ça, Momo il peut craner devant Samantha afin de se la taper sous un pont à l'abri des regards indiscrets... On ne reverra plus jamais Samantha :mrgreen:





Salut les blaireaux !
J'ai une bonne nouvelle ! Oui je suis en vacances ce soir !
Vous vous en branlez complètement, ça je le sais et c'est pourquoi je prends la merde d'Arthur qui a essayé de me chier à la gueule et je vous la tartine sur vos pénis ! L'avantage, c'est que les puceaux qui sont nombreux ici, pourront se vanter d'avoir enculer quelqu'un :mrgreen:
Propre n'est ce pas?

Reprenons... Ces vacances vont avoir une incidence sur ma fréquentation du site car... J'ai plus de temps libre quand je ne suis pas en vacances que quand je le suis ! Comment je fais?
Bah... Je retape ma barraque et là, pendant 3 semaines, je m'attaque à la cuisine. Démolir toutes ces vieilles cloisons en brique pour mettre la pierre à nue, déglinguer ce vieux carrelage dégueulasse, changer toute l'électricité, plomberie etc, isoler les murs, placo, sol, peinture, un nouveau plafond, et le meilleur pour la fin : monter ma cuisine en kit Leroy Merlin !
De quoi m'amuser :mrgreen:

Du coup, comprenez bien que la suite de ce récit arrivera qu'au mois de septembre du coup. J'ai bien repris de l'avance sur ma partie ces derniers jours donc ça va y aller à sec après :75:

En attendant, pour vous faire patienter... 5 minutes ( :75: ), voici une petite histoire fort sympatique :





Adam contemplait la vallée en contrebas où quelques léopards avançaient prudemment. Il les avait souvent vus à l’œuvre, sautant au coup de quelques antilopes malchanceuses qui n’avaient pas tenu longtemps à l’emprise féroce de la mâchoire sur leur jugulaire.

Adam était alors content d’être un protégé privilégié du Créateur. Ce statut particulier lui offrait une immunité totale et si la jungle était un monde terrifiant pour nombre d’animaux, il était épargné par la peur et le danger.

Assis devant sa grotte, piochant dans le tas de figues cueillies la veille, Adam profitait des premières lueurs du soleil avec toujours le même rituel matinal qui consistait à observer le monde depuis sa grotte surplombante en s’interrogeant sur son activité de la journée.

Il avait essayé de cacher au Créateur le mal qui le rongeait depuis quelques temps : l’enthousiasme l’avait quitté. Il possédait tout pour être heureux, le Créateur le traitait avec la plus grande gentillesse et il avait conscience d’être un privilégié parmi les privilégiés dans ce monde fraîchement construit où tout lui était permis. Ou presque tout. Car le Créateur avait eu une idée lumineuse. Adam savait que cet arbre de la connaissance qu’il n’avait pas le droit d’approcher, le Créateur l’avait mis là pour pimenter son quotidien, pour lui offrir un défi à relever.

Il était reconnaissant de cet effort, mais comme il aimait sincèrement le Créateur et qu’il ne voulait pas le décevoir, il avait intégré l’interdit une fois pour toutes et ne s’y intéressait pas.

Les léopards avaient disparu, laissant place à quelques chiens de bonne humeur jouant avec leurs petits. Adam soupira. Le chien était son animal préféré, le Créateur le savait. Si cette heureuse meute apparaissait soudainement alors qu’il broyait du noir, il n’y avait pas de hasard. Le Créateur l’observait. D’habitude, il aurait crié sa reconnaissance au ciel, il aurait hurlé son bonheur. Mais ce matin, il n’en avait pas la force. Il devait se rendre à l’évidence, un nouveau sentiment désagréable et féroce le saisissait peu à peu : l’ennui.

Il mâcha sa dernière figue sans conviction et retourna s’allonger dans sa grotte malgré le soleil éblouissant. Il s’endormit bientôt d’un sommeil profond, faisant d’étranges rêves où il conversait avec le Créateur sur un ton badin. Or jamais celui-ci ne s’était montré directement à lui.

Lorsqu’il ouvrit les yeux, la grotte était plongée dans le noir, éclairée quelques fois par d’immenses éclairs. Adam s’étonna d’avoir dormi aussi longtemps. Il se leva pour contempler le spectacle de la vallée dans l’orage, mais fut arrêté par une douleur aigue. Il posa une main sur son flanc gauche, là où la douleur l’avait foudroyé. Une plaie fraichement recousue apparaissait sous sa poitrine. Il ne connaissait que très peu la douleur et lorsqu’il toucha la blessure du bout des doigts, la décharge qu’il reçut lui fit perdre connaissance.

« Hé, réveille-toi, Adam, le Créateur veut nous parler. »

Adam ouvrit les yeux. Le jour s’était levé et le soleil avait remplacé l’orage, la grotte était illuminée. Juste au-dessus de lui, un homme se tenait debout qui le dévisageait. Dans le jardin d’Eden, la peur n’existait pas pour Adam. Aussi il se demandait simplement s’il rêvait encore ou si cette apparition était réelle. La terre se mit à vibrer, le vent se leva et les animaux cessèrent leurs cris. Le Créateur s’adressait à eux. Sans phrase intelligible, sans parole prononcée, Il diffusait son message à travers le vent et les vibrations.

« Adam, voici Yves. Tu ne seras plus seul désormais. Le jardin est à vous, les animaux et les plantes à votre service. Mais souvenez-vous : l’arbre de la connaissance… »

Yves observa la vallée et reconnut au loin l’arbre dont il était question, car le Créateur lui indiqua où regarder.

« Vous ne devrez jamais goûter à ses fruits. »

Yves hocha les épaules. Il y avait suffisamment de merveilles à explorer dans cet immense jardin pour ne pas s’embêter avec cet arbre interdit qui n’avait rien de spécial. Adam prit Yves dans ses bras, très ému, et le serra contre son cœur avec force. Il remercia le Créateur en pleurant, puis entreprit de faire visiter le Jardin d’Eden à son nouveau compagnon.

Les animaux habitués à voir Adam se promener tout seul étaient surpris de le voir désormais accompagné. Certains furent même un peu effrayés par le tapage des deux hommes qui passaient leur temps à rire et se rouler dans l’herbe.

Un jour, Adam et Yves se placèrent au pied d’un arbre, sous une ruche où coulait du miel. Ils se positionnèrent côté à côte et relevèrent la tête, bouche grande ouverte pour récolter les salves de miel que les abeilles faisaient tomber à leur intention. Mais l’une des boulettes de miel tomba trop en avant et s’écrasa sur le sexe d’Adam. Comme toute chose était sacrée et qu’il ne fallait rien gâcher dans ce jardin merveilleux, Yves se mit à genoux et lécha le miel sur le pénis d’Adam. Il éclata d’un rire joyeux lorsqu’il vit l’attribut se redresser et durcir horriblement. Il remercia Adam car c’était plus pratique ainsi et mit le sexe tout entier dans sa bouche pour ne rien perdre du miel égaré.

Une fois son nettoyage terminé, il se redressa, satisfait de n’avoir rien gaspillé. Il fut cependant pris d’une grande inquiétude en apercevant le visage d’Adam.

« Que se passe-t-il, Adam ? Tu es tout pâle… »

Adam essaya de prononcer un mot, mais aucun son ne sortait de sa bouche. Il respira doucement puis saisit son pénis encore dur dans sa main pour mieux l’étudier. Il réussit enfin à parler.

« Le miel que tu as mangé sur mon sexe, Yves, c’était… Extraordinaire. »

Yves fronça les sourcils. Il ne comprenait pas ce qu’Adam voulait lui dire.

« Tu es malade ? Tu veux que j’appelle le Créateur ?

– Non, au contraire, Yves, je vais très bien… Je me sens… Attends. »

D’un geste de la main, il fit signe aux abeilles de lui envoyer une bille de miel. Celle-ci tomba aussitôt dans le creux de sa main et il badigeonna le sexe d’Yves qui le regardait, étonné, ne comprenant pas l’étrange comportement de son ami. Ensuite, Adam se mit à genoux et commença à lécher le miel. Le pénis se mit aussitôt à gonfler et Adam put à son tour glisser le sexe complètement dans sa bouche pour laper le miel. Il s’arrêta un instant pour s’assurer que Yves ressentait ce qu’il avait découvert plus tôt, et son compagnon le supplia de continuer. Adam obéit en faisant entrer et sortir le sexe dans sa bouche, s’assurant ainsi de bien enlever tout le miel. Il fut très étonné de sentir bientôt un petit liquide douceâtre envahir sa gorge. Il ne s’en serait pas inquiéter si dans le même temps, Yves n’avait pas pousser un hurlement.

Adam avala rapidement l’étrange liquide et s’enquit de l’état de son ami. Yves pleurait à chaudes larmes. Jamais il n’avait ressenti un tel plaisir. L’éclatement final dépassait tout ce qu’il avait connu. Il devait faire connaître ce bonheur à Adam. Ils s’excusèrent auprès des abeilles auxquelles ils réclamaient une nouvelle dose de miel et Yves se remit à genoux, les jambes encore tremblantes de plaisir. Il savoura le miel sur le sexe d’Adam qui poussait des gémissements en lui caressant les cheveux. Quand Yves sentit la décharge dans le corps de son ami, avec ces jets puissants qui envahissaient sa bouche, il ne put réprimer un sourire. Il était tellement heureux de partager ce bonheur avec son meilleur ami.

Ne voulant pas déranger encore ces pauvres abeilles, Adam et Yves décidèrent de recommencer l’expérience sans miel, pour vérifier si l’extase venait de là. Yves s’allongea sur le dos dans l’herbe et Adam se mit sur le ventre un peu plus bas, pour faciliter la prise en bouche du pénis. Il l’avala sans attendre et bougea sa tête d’avant en arrière en jetant parfois un coup d’œil curieux à Adam. Son corps se cambrait et il fermait les yeux en se mordant la langue. Le miel n’était donc pas à l’origine de cette magie. Elle venait d’ailleurs.

Adam et Yves ne tardèrent pas à maitriser parfaitement l’art de la fellation. Offrant chacun leur tour le meilleur d’eux-mêmes dans l’offrande de cette délicieuse caresse, ils avaient pris l’habitude de tester de nouvelles manières de s’y prendre, faisant jouer leurs langues ou ajoutant leurs mains pour exercer des pressions idéales sur des points précis du pénis.

Ils ne se lassaient jamais de ce plaisir nouveau et pouvaient ainsi offrir et recevoir jusqu’à quinze fellations par jour. Quand un animal les apercevait, au sommet d’une butte, l’un aux genoux de l’autre, il restait à les observer, ne parvenant pas à comprendre ce que ces deux-là trafiquaient.

Un matin, alors qu’Adam s’étirait devant leur grotte, constatant avec bonheur que le soleil brillait, il proposa à Yves de courir jusqu’au lac afin de nager. Le premier arrivé choisirait s’il veut offrir ou recevoir un « sexo-bouche », comme il nommait la fellation entre eux. Trop enthousiasmés par cette perspective heureuse, ils s’élancèrent en hurlant de rire à travers la vallée, courant de toute leur force en direction du lac. Adam sentant que Yves était dans ses talons, il décida de contourner la petite colline face à eux par la droite, pour gagner de l’avance. Mais Yves eut l’idée contraire de faire le tour de la colline par la gauche. Le choc fut brutal, et après un long roulé-boulé où leurs deux corps emmêlés roulèrent une dizaine de secondes, ils s’immobilisèrent enfin. Sonnés et courbaturés, ils ouvrirent doucement les yeux pour s’assurer que la glissade était terminée. Ils firent alors une découverte très intéressante.

Leurs corps s’étaient retrouvés tête-bêche et Yves avait le sexe d’Adam sous les yeux, de la même façon qu’Adam avait le nez entre les testicules d’Yves. Pour s’assurer que cette disposition avait un avenir, ils s’échangèrent un regard entendu et prirent chacun le sexe offert sous leurs yeux, au fond de leur bouche. Le résultat fut largement à la hauteur. Concentrés et soucieux du travail bienfait, ils profitèrent de cette nouvelle découverte en goutant tout à la fois au plaisir de sentir la langue du compagnon se promener sur leur sexe tandis qu’eux mêmes offraient la même caresse en retour.

Lorsqu’ils eurent joui en cœur, ils pleurèrent d’émotion et se serrèrent dans les bras, ivres de bonheur. Ils nagèrent de longues heures, riant et pataugeant, et sans oublier de faire régulièrement des pauses « sexo-bouches » simultanées. Tout allait pour le mieux.

Et pourtant, un matin, tandis qu’ils consacraient les premières lueurs du jour à ce même plaisir buccal, un petit goût de pas assez les saisit. Ils eurent beau alterner les caresses, les prodiguer en même temps, tester de nouveaux mouvements de langues, essayer de nouveaux points de pression, la répétition du geste commençait à se faire sentir. Ils interprétèrent cette baisse de régime par une fatigue passagère, mais le lendemain, cette sensation de lassitude n’avait toujours pas disparu.

Au bout d’une semaine, ils n’étaient plus qu’à deux ou trois fellations par jour.

« Que nous arrive-t-il, demanda Yves ?

– Je ne sais pas, peut-être que la magie ne fait plus effet ? Peut-être que le miel nous avait donné un pouvoir spécial que nous perdons peu à peu ? »

Ils eurent recours aux abeilles et à leur miel pour regonfler leur désir, mais le résultat fut décevant. Ils continuaient de s’offrir mutuellement des fellations, mais un sentiment de manque et de frustration venait peu à peu gâcher leur plaisir. Mais comme chaque fois qu’Adam et Yves se retrouvaient confrontés à un problème, la providence vint à leur secours.

Ils cueillaient quelques fruits non loin de leur grotte lorsqu’ils aperçurent à quelques mètres de là un cerf et une biche. Le cerf effectuait une curieuse danse autour de la biche et les deux amis eurent d’abord peur que l’animal ne veuille faire du mal à la jeune biche. C’est alors que l’animal rua, montrant aux yeux d’Adam et Yves son sexe durci et rougi par l’excitation. Il vint ensuite se positionner derrière la biche, et à l’aide de ses pattes avant, grimpa sur elle avant de la pénétrer. Ils assistèrent à ce spectacle, fascinés par la beauté de la chose, et frappés de ne pas avoir songés plus tôt à faire de même.

Yves se mit à quatre pattes et fit dresser le sexe d’Adam à l’aide de sa bouche. Une fois son sexe raide et épais, Adam dansa autour d’yves toujours à quatre pattes en ruant à la façon du cerf. Ensuite, il se positionna derrière Yves et tenta de le pénétrer. Mais celui-ci poussa un hurlement.

« Que se passe-t-il, s’inquiéta Adam ?

– Pardonne-moi Adam, mais c’est très douloureux. Tu peux continuer si tel est ton souhait, mais fais vite s’il te plait. »

Adam fronça les sourcils. La biche avait eu l’air d’apprécier l’assaut du cerf, il n’y avait pas de raison que cela ne fonctionne pas pour eux aussi. Jetant un œil vers les animaux qui avaient terminé leur affaire mais qui étaient toujours à côté, il remarqua que les fesses de la biches étaient rouges et gonflées, un peu comme le sexe du cerf.

Adam réfléchit quelques instants, puis il se mit à quatre pattes derrière Yves. Il posa sa bouche sur son anus, et de la même façon qu’il procédait pour faire gonfler son pénis, il usa de sa langue et de sa salive pour caresser le petit orifice. Yves fut d’abord surpris, mais rapidement, il donna ses premières impressions à Adam, et celles-ci étaient bonnes. Adam poursuivit donc et lécha avec ferveur l’anus de son camarade de longues minutes. Il constata alors que l’orifice se relâchait progressivement, offrant plus d’élasticité. Adam glissa un doigt sans problème, puis un deuxième et il les bougea doucement. A sa grande satisfaction, Yves criait de plaisir.

Adam retira alors ses doigts et sa bouche et glissa doucement son pénis. La sensation de ce couloir chaud qui se refermait sur son pénis le remplit d’un plaisir nouveau. Il remua alors son sexe, puis son bassin d’avant en arrière, tandis que Yves lâchait un couinement satisfait à chaque assaut. Adam sodomisa ainsi Yves jusqu’à la jouissance, variant les rythmes de son va-et-vient, caressant le dos de son amis, l’embrassant quelques fois, redressant son corps ou au contraire l’écrasant complètement… Il découvrait enfin cette nouvelle forme de plaisir qu’ils avaient recherchée ces deniers jours.

Il explosa de plaisir au plus profond des fesses de son compagnon, et son grognement extatique fit fuir le couple de cervidés. Ils échangèrent ensuite les positions, et Yves imita les gestes tendres qu’Adam avait eu à son égard. Il prépara avec la même douceur l’anus de son ami et le pénétra avec ce même délice exacerbé par la surprise. Ils passèrent le reste de la journée à se sodomiser à tour de rôle, n’ayant pas trouvé cette fois le moyen de partager ce plaisir de façon simultanée.

Ils rentrèrent épuisés dans leur grotte et s’endormirent d’un sommeil profond et doux, enlacés. Lorsqu’Adam ouvrit les yeux, il reconnut immédiatement la douleur dans les côtés qu’il avait ressenti le jour où Yves était apparu. Mais cette fois, la blessure venait de la poitrine droite. Il se redressa et constat en effet qu’il avait une plaie fraichement recousue.

« Bonjour, Adam. »

C’était une voix aigue et qu’il n’avait jamais entendue. Aussi leva-t-il la tête et aperçut à l’entrée de la grotte un être étrange, avec de longs cheveux, et qui ne ressemblait pas exactement à Yves et lui-même. Il crut d’abord que le contre-jour avait brouillé sa vue, car la personne qui se tenait devant lui ne semblait pas posséder de sexe. On aurait dit que ce manque avait été comblé en remplissant ses poitrines qui, elles, étaient bien plus impressionnantes que les leurs. D’abord décontenancé, il trouva finalement que c’était joli et il fut pris d’une grande envie de toucher cette poitrine.

« Où est passé Yves ? »

Il avait soudain réalisé que son ami n’était pas avec lui, et il s’inquiéta de cette absence. C’est alors que le la terre se mit à trembler, le vent à souffler, et les murs de la grotte à vibrer. Le Créateur leur parlait.

« Yves est retourné auprès de moi. Je t’envoie Ève. Je ne peux pas éternellement piocher dans tes côtes pour créer les Hommes, Adam. Ève et toi pourrez vous amuser comme tu le faisais avec Yves. Et de votre plaisir naitra l’humanité. N’oubliez pas que vous ne devez pas toucher à l’arbre de la connaissance. »

Adam pleura un moment à l’idée qu’Yves n’était plus à ses côtés. Ève le consola en le prenant dans ses bras et en lui susurrant des mots rassurants.

« Tu n’as qu’à me montrer comment tu t’amusais avec ton ami Yves ? »

À l’entrée de la grotte, Ève était à quatre pattes, contemplant la vallée, tandis qu’Adam se tenait derrière elle, la langue dévorant le sexe et l’anus de sa nouvelle compagne. La chaleur emplissait le bassin d’Ève qui laissa progressivement aller ses cris de plaisir, surprise et charmée par le bonheur provoqué. Et malgré l’extase qui l’envahissait maintenant qu’Adam était entrée en elle, malgré la jouissance profonde qui montait en elle, derrière le voile brumeux de l’orgasme, elle ne parvenait à détacher son regard du fond de la vallée où brillait l’arbre de la connaissance.

FIN !






Si t'as bandé c'est que t'es pédé ! :mrgreen:

Je vous lèch... euh... laisse. Avant, je voulais juste vous dire que je vous aime et que je penserai à vous :oops: (Quand je dévisserai le tuyau qui emmène les eaux usées :mrgreen: )
A très vite :120: :120: :120:

Faudra un jour que je vous file le site où je trouve toutes ces histoires...
Modifié en dernier par thom91286 le ven. 12 août 2016 15:11, modifié 1 fois.
RETROUVEZ MON PROJET MUSICAL EN COLLABORATION AVEC JEFF AD. : ICI

Image
FM2015
Image

FM2014
Image
Image Image


Répondre

Retourner vers « Récits Terminés »