Rejoignez la communaut FM sur Facebook

["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Y'en a des comme ça...

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Aznarise
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3782
Enregistré le : sam. 03 mai 2008 1:17
Localisation : United States of Helvetia

Message par Aznarise » lun. 13 avr. 2009 9:01

Mouais, le problème c'est la désertion des gens une fois que l'histoire est trop touffue...


Publicité

Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jérémibl » jeu. 17 déc. 2009 16:01

pour finir par lui enfoncer mon sternum contre sa poitrine après l'avoir retournée face à moi. Nous nous sommes observés longuement, l'un contre l'autre, elle pouvait sentir les battements de mon coeur en son sein. En temps normal, en présence d'une femme normale, j'aurais probablement éclaté les boutons de sa chemise avant de la plaquer contre le mur. Mais Monica n'était pas une femme normale. A ce moment là, je ne songeais qu'à la sentir contre moi, en l'espace de quelques regards, elle avait fait de moi un autre homme. Au fur et à mesure, nous nous sommes tout de même mutuellement déshabillés, sans jamais perdre le contact charnel. Cela semblait durer un an, un siècle, une éternité...Au bout de quelques heures, nous avons consommé le fruit de notre désir. Au moment où je sentais la pression monter, elle m'a discrètement glissé à l'oreille. "Attends, je vais ava...


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14977
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jerzy » jeu. 17 déc. 2009 16:07

"Attends, je vais avancer un peu vers toi, ma position me fait mal au dos". Elle s'exécuta et laissa aller sa bouche sur moi pendant que je fermais les yeux en pensant à Fluffy (dédicace) mon vieux chien homosexuel, afin de retarder l'échéance le plus possible. Une fois notre petite affaire terminée, nous nous sommes endormis se serrant l'un l'autre.

Au matin, nous avons pris un petit déjeuner léger, silencieux. Nous ne savions pas quoi nous dire. Je ne m'étais pas souvent retrouvé dans cette situation à vrai dire. Après quelques minutes de silence elle me dit qu'elle ferait mieux de partir. Je la raccompagnai à la porte. En partant elle me glissa : "j'ai vraiment beaucoup aimé cette soirée, c'est quand tu veux pour me remettre ta grosse b......."
Image

Image

Image


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jérémibl » jeu. 17 déc. 2009 16:15

jerzy59 a écrit :Je prends
Un bon gros kiff ce "je prends" sur un topic enterré de six mois... :126:

D'ailleurs, je prends.

En partant elle me glissa : "j'ai vraiment beaucoup aimé cette soirée, c'est quand tu veux pour me remettre ta grosse blanquette de veau", avant de me laisser contempler sa magnifique silouette parcourir les dalles de l'allée. En tant que piètre cuisinier, je me suis, l'espace de quelques secondes, senti flatté par son commentaire, avant de me replonger dans des souvenirs de cette folle nuit d'amour. Contrairement à d'autres matins d'après coup, je ne suis pas resté sur un sentiment de guerrier, sur un sentiment primaire de satisfaction du mâle viril qui a fait son office, mais plutôt sur un sentiment de béatittude. je me rappelle m'être longuement persuadé que finalement, le bonheur devait exister.
Retombant petit à petit dans le vide qu'elle avait laissé dans la maison, je me suis juste remis en tête que ma blanquette de veau n'était pas la si belle réussite qu'elle m'avait vantée. Ma fierté de (pourtant bien piètre) cuisinier en prenant un coup, je me suis rapidement rendu à l'évidence que cette flatterie n'avait pas pour finalité que je lui refasse une blanquette de veau, mais juste un prétexte pour que nous nous revoyons, juste un prétexte pour qu'elle revienne, que nous nous repassions de bons moments, juste qu'elle voulait se faire en...


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14977
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jerzy » jeu. 17 déc. 2009 16:29

juste un prétexte pour qu'elle revienne, que nous nous repassions de bons moments, juste qu'elle voulait se faire encore une soirée, et pourquoi pas d'autres. Et pourquoi pas également partager d'autres plaisir charnels. Elle a semblé apprécier cela. Elle était repartie depuis quelques minutes que j'étais encore sur le palier de l'appartement, la porte grande ouverte, complètement perdu dans mes pensées. Jamais un coup d'un soir ne m'avait fait cet effet là. A cet instant, je le savais. Je la reverrais et ferais tout pour la séduire, construire quelque chose avec elle. J'ai été séduit par sa personnalité, son humour, sa spiritualité, sa finesse, mais aussi, je dois l'avouer, par sa grosse paire de ...
Image

Image

Image


Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Atom Tan » jeu. 17 déc. 2009 18:12

J'ai été séduit par sa personnalité, son humour, sa spiritualité, sa finesse, mais aussi, je dois l'avouer, par sa grosse paire de boucles d'oreilles. Au début, la voir en face de moi, agitant toutes ses breloques m'a littéralement hypnotisé. Comme un pendule que l'on fait tourner, je ne pensais qu'a une seule chose : c'était trop bête de se quitter comme ça sur un non dit. Comment faire pour lui proposer de se revoir. Je dévalais quatre à quatre les escaliers, cherchant à la rattraper. Arrivant à sa hauteur, je lui pris le bras, chuchotant à son oreille "Écoute c'est trop bête...". Posant mes lèvres dans son cou tout chaud, je glissais doucement ma main dans sa...


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jérémibl » jeu. 17 déc. 2009 18:14

je glissais doucement ma main dans sa poche pour lui laisser mon numéro de téléphone. "Rappelle-moi" lui dis-je avant de lui embrasser une dernière fois le front. C'est ainsi que se passa notre première rencontre. Puis, de fil en aiguille, les soirées devinrent des week-end, puis des semaines entières jusqu'à ce qu'enfin nous emménagions. Par le même filling qui semblait nous unir au quotidien, nous étions exactement sur la même longueur d'onde lors de nos recherches de logement. Nous avions finalement opté pour ce loft dans le seizième, assez cossu, mais qui avait de la gueule. Le déménagement fut un moment inoubliable. Nous avions au préalable établi quelques plans, que nous ne fûmes pas systématiquement en mesure de respecter. Nous découvrions l'un l'autre les différentes décorations de l'autre, les différents objets ou souvenirs. J'aurais d'ailleurs bien voulu voir ma tronche lorsqu'elle a ouvert son gros carton bourré de films por...


Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Atom Tan » jeu. 17 déc. 2009 18:23

J'aurais d'ailleurs bien voulu voir ma tronche lorsqu'elle a ouvert son gros carton bourré de films portugais. J'ai toujours été un grand fan de films étrangers, Coréens, Danois, Portugais...une vidéothèque hétéroclite. Ces moments d'insouciances sont toujours les plus beaux moments à vivre. En guise de visite du propriétaire, nous nous étions promis de faire l'amour dans chacune des pièces de notre nid d'amour. Rien de bien original après tout que de s'ébattre ainsi dans le plus simple appareil. La voir se promener nue dans l'appartement n'intéressait pas que moi visiblement. En face de l'immeuble, au 4ème étage je pense, un gros type moustachu semblait prendre un malin plaisir à regarder nos petits jeux. Je ne distinguais pas exactement ce qu'il faisait, mais son sourire et la grosse bosse de son...


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14977
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jerzy » ven. 18 déc. 2009 9:32

Je ne distinguais pas exactement ce qu'il faisait, mais son sourire et la grosse bosse de son dos, car il était bossu, tressautait alors qu'il semblait s'exciter tout seul. Un voisinnage charmant. Il y avait aussi une demoiselle au premier étage. Une petite blonde, pas forcément belle mais avec beaucoup de charme. Elle était assez causante. Nous parlions de la pluie et nous beau temps chaque fois que nous nous voyions. Elle avait un chien, un sympathique Shiatsu qu'elle avait nommé Kéké. Je m'entendais bien avec lui aussi. Je le faisais jouer lorsque le matin elle m'accompagnait jusqu'à l'arrêt de bus à quelques centaines de mètres de l'immeuble. Et puis un jour, ce qui devait arriver arriva. Je suis allé chez elle et je lui ai littéralement défoncé le ...
Image

Image

Image


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14977
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jerzy » ven. 18 déc. 2009 10:25

Bon, je suis frustrée qu'on m'ait censurée pour du pseudo flood alors je vais poster qqch ici.
Frankie.


Et puis un jour, ce qui devait arriver arriva. Je suis allé chez elle et je lui ai littéralement défoncé le verrou de la porte où sa clé était restée coincée, ça sert à ça les voisins, paraît-il. Quand elle a eu ce pépin elle est directement venue vers moi pour me demander de l'aide, je n'ai pas pu résister à son air suppliant de charmante jeune fille solitaire désemparée, surtout qu'elle avait ce jour-là son petit pull en cachemire rouge qui dévoilait allègrement son généreux 95C. Lorsque nous entrâmes elle me proposa une bière, mais à vrai dire mon esprit était déjà concentré sur son petit cul moulé dans cette jupe fendue qui lui allait à ravir. Elle sentit mon trouble et me dit : "Oh, c'est si gentil de votre part de m'avoir aidée, je ne sais comment vous remercier... Laissez-moi vous su..."
Image

Image

Image


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Jérémibl » ven. 18 déc. 2009 16:42

Elle sentit mon trouble et me dit : "Oh, c'est si gentil de votre part de m'avoir aidée, je ne sais comment vous remercier... Laissez-moi vous suggérer un repas à vous et votre compagne.". Ce qu'en tout bon nouveau voisin, j'ai accepté. Monica n'avait curieusement pas été jalouse de mon intervention chez cette voisine à voluptueuse poitrine et nous avons donc étés manger un soir là-bas, sans autant faire trop intime connaissance. Je ne suis pas fan du voisin trop envahissant, même si il mensure 95C. Que nous ayons ou pas passé une bonne soirée ou non, je ne m'en rappelle plus. Là n'est pas le problème. Je ressasse quelques vieux souvenirs futiles en oubliant le principal : Nous avons vécu deux belles années avec Monica. Je pense qu'aujourd'hui, nous serions toujours ensembles si je n'avais pas déconné. J'ai vraiment été trop loin, puisqu'auparavant, elle m'avait même pardonné de ce jour où elle m'avait surpris en train de bouffer la ch...


Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: ["jeu littéraire"] Allusions lourdes...

Message par Atom Tan » ven. 18 déc. 2009 20:11

J'ai vraiment été trop loin, puisqu'auparavant, elle m'avait même pardonné de ce jour où elle m'avait surpris en train de bouffer la choupa chup de son petit frère. La choupa chup dans sa famille représentait quelque chose de sacré. Comme les chiens se reniflent le derrière pour s'identifier, chaque personne de la famille avait son parfum attitré. Elle avait choisi la fraise, son frère le goût coca. J'aurais du être intronisé lors d'une cérémonie officielle auprès de toute sa famille, une demande de fiançailles en somme mais à moindre coût. Il ne m'aurait été demandé de choisir un parfum qu'aucune personne présente n'avaient au préalable déjà sélectionné et la soirée aurait finie comme une orgie romaine. Les tabous envolés, à moi Monica. Assouvir enfin mes fantasmes et la posséder à jamais puisque j'en étais enfin ! Comme un baton de sucette, son corps offert, pouvoir lui enfiler mon gros ch....


Répondre

Retourner vers « Inclassables »