Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 3/4

Message par sekhen » dim. 13 mai 2012 21:40

Merci pour ton avis.
Les 3 prochains épisodes garderons la même présentation car j'ai de l'avance dans le découpage de screens, mais je reviendrai sans doute à l'ancienne présentation ensuite.

La suite devrait arriver bientôt car je tiens à vous livrer la fin de la saison 17 avant la sortie de Diablo 3, mardi 15 mai 00h01 :P
Dieu seul sait quand je repasserai par ici après cette date :mrgreen:


Publicité

Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 3/4

Message par Boonty » lun. 14 mai 2012 10:35

Jeu acheté et téléchargé pour ma part mais je ne l'inaugurerai que mardi soir :144:

Chasseur de démons :3:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 3/4

Message par sekhen » lun. 14 mai 2012 19:16

Pareil je ne commencerai à jouer que demain soir, boulot oblige, mais le jeu est installé.
Pour moi ce sera le barbare, et le mode hardcore dès le niveau 10 atteint. :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 3/4

Message par sekhen » lun. 14 mai 2012 20:24

Harstad IL : Saison 17 (2028) partie 4/4
Image



I) L'Euro 2028 en Angleterre

1) Présentation

- Introduction

Le champion en titre, la Roumanie déja éliminé ne pourra pas défendre ses chances en phase finale.
La Russie de Stensland a bien faillit subir le même sort.
Troisième de son groupe éliminatoire derrière l'Italie et la Bulgarie, elle a en effet du écarter la Bosnie en barrages pour finalement se qualifier.
Il est donc logique que la presse ne donne pas cher de ses chances avant le début de la compétition.
Pour les pontes de la Fédération, Stensland se doit néanmoins d'emmener l'équipe nationale jusqu'en quart de finale.

Aucun favori ne se dégage réellement, mais la France et l'Espagne font comme d'habitude office de prétendants à la victoire finale, au même titre que le Portugal, champion du Monde en titre, l'Angleterre, pays organisateur, l'italie, invaincue en éliminatoires et la talentueuse Croatie, éternelle outsider et sempiternelle déception.
Image

- l'équipe de Russie

Le groupe Russe ne comporte pas de surprises.
La défense, point faible traditionnel, a été renforcée par les Brésiliens naturalisés.
Une bonne moitié des joueurs évoluent dans les grands clubs Russes que sont Anzhi, le CSKA, el Spartak ou le Zénith mais les joueurs les plus connus évoluent eux en Espagne, et les stars au Real Madrid (Nikolaiev) ou à Liverpool (Chichkin).
L'équipe semble arriver à maturité pour cette compétition, la plupart des joueurs ayant entre 28 et 30 ans.
Elle est par ailleurs plutot expérimentée, 7 joueurs comptant plus de 50 sélections.
Les stars demeurent Nikolaiev (Gardien), Chichkin (milieu droit) Prokhorov (meneur de jeu) et Gromov (buteur).
ImageImage
ImageImage

- Les groupes

La Russie semble en mesure de s'extraire de sa poule malgré la présence de l'Italie, mais il lui faudra se méfier de la Grèce, terrible compétitrice et ne pas prendre de haut l'Irlande du Nord.
ImageImage


2) La phase de poules


- Groupe A

La Russie retrouve donc l'Italie qui l'a clairement dominé pendant la phase éliminatoire.
L'équipe de Stensland semble plutôt devoir disputer la seconde place à la Grèce.

- Les résultats

Italie-Russie 0-0
Irlande du Nord-Grèce 3-3

Italie-Irlande du Nord 0-0
Grèce-Russie 0-3

Irlande du Nord-Russie 0-3
Grèce-italie 1-2

L'Italie se fait peur dans ce groupe en concédant deux nuls vierges d'entrée.
Elle trouve finalement assez de ressource pour battre la Grèce et se qualifier.
La Russie fait forte impression en résistant aux assauts Italiens puis en remportant deux nettes vicoires contre les autres équipes du groupe. Sa défense demeurera inviolée.
La Grèce, incapable de remporter un match est la grande déception de ce groupe, tandis qu'en obtenant deux matchs nuls contre des adversaires présumés supérieurs, l'Irlande du Nord aura rempli son contrat.

- Focus sur les matchs de la Russie

- Italie-Russie
Image
Durant la première mi-temps, la Russie subit les assauts Italiens mais parvient à se procurer quelques occasions en contre.
Les affaires se compliquent lorsque Sadirov le milieu récupérateur se fait expulser à la 66e minute, mais les Rouges vont faire preuve d'abnégation et tenir ce bon résultat.
C'est une excellente entrée en matière pour l'équipe de Stensland, face au favori du groupe.
L'équipe a fait un gros match défensif et le gardien du Real Madrid, Nikolaiev s'est mis en valeur.

- Grèce-Russie
Image
La rencontre contre la Grèce est sans doute la plus importante pour les hommes de Stensland car c'est elle qui décidera probablement de la qualification de l'une ou l'autre équipe.
Les Grecs qui ont concédé le nul face à l'Irlande du Nord se doivent d'attaquer.
Les Slaves vont encore sortir un très bon match.
Ils se mettent rapidement dans le sens de la marche puisque Prokhorov, bien lancé par Chichkin trompe le gardien Grec dès la 40e seconde de jeu.
Gromov creuse l'écart peu avant la mi-temps en reprenant un centre en retrait consécutif à un joli débordement de Buryakov
Décidément présents dans les moments phares, les Russes achèvent leur adversaires par Chichkin qui conclue un beau travail de Buryakov, encore lui (48e).
Les joueurs clés de l'équipe semblent pour l'instant au rendez-vous dans cet Euro, mais il faudra encore finir le travail face à l'Irlande du Nord, la qualification n'étant pas mathématiquement assurée.

-Irlande du Nord-Russie
Image
Sur le papier, c'est le match le plus facile pour les Russes, mais les Irlandais sont pour l'instant invaincus dans la compétition et conservent toutes leurs chances de qualification.
La Russie ne va pas faire trainer les choses puisqu'à la 48e minute le score final est déja acquis.
A la 16e Gromov a ouvert la marque, puis à la 23e Buryakov pousse au fond des filets une frappe de Gromov qui avait percuté le poteau Irlandais et Moskalev se chargera de clôturer la marque sur corner.
Après trois premières performances très réussies, la côte des hommes de Stensland a énormément remonté.
Et si la Russie était l'équipe surprise de cet Euro?

- Le classement
Image
La Russie vire en tête et pourra peut être éviter les gros en 8e, tandis que l'Italie qui n'a pas su concrétiser ses occasions arrache in-extremis la 2e place qualificative.
L'Irlande du Nord obtient une belle 3e place, devant la Grèce.



- Groupe B

Ce groupe est celui du pays organisateur, l'Angleterre et ses 3 adversaires, Slovénie, Suede et République Tchèque ne devraient pas être en mesure de lui contester la première place.

- Les résultats

Angleterre-Suède 4-1
République Tchèque-Slovénie 2-1

Suède-République Tchèque 2-3
Slovénie-Angleterre 0-3

Angleterre-République Tchèque 2-2
Suède-Sovénie 0-0

L'Angleterre remporte brillament ses deux premières rencontres contre la Suède et la Slovénie avant de se relâcher et de concéder un point aux Tchèques pour la dernière rencontre.
Les matchs entre les 3 outsiders du groupe sont serrés comme prévu, mais ce sont les Tchèques qui tirent leur épingle du jeu, tandis que la Suède de Lang se montre décevante.


- Le classement
Image
Sans surprise, les Britanniques finissent premier.
Les Tchèques laborieux mais également invaincus prennent le second ticket.
La Suède et la Slovénie finissent au coude à coude et sont toutes deux éliminées.



-Groupe C

L'Espagne et l' Allemagne, deux grandes nations qui n'ont plus rien gagné depuis longtemps partent favorites de ce groupe.
La Hongrie et la Slovaquie tenteront de créer la surprise.

- Les résultats

Espagne-Hongrie 3-1
Slovaquie-Allemagne 0-1

Allemagne-Espagne 1-0
Hongrie-Slovaquie 1-0

Allemagne-Hongrie 2-0
Slovaquie-Espagne 0-1

Et de surprise il n'y aura point.
Les deux gros remportent leurs matchs face aux deux petits.
L'Allemagne sort par ailleurs victorieuse de son sommet contre l'Espagne.

- classement
Image
Les Allemands prennent ainsi la première place et la solidité de leur défense aura impressionné.
L'Espagne reste en course mais a déja montré des limites.
C'est finalement la jeune équipe Hongroise qui s'adjuge la 3e place devant la Slovaquie, grâce à sa courte victoire dans leur confrontation directe et qui se faufile en 8e de finale en tant que meilleurs 3e.


-Groupe D

Le groupe D accueille le champion du Monde Portugais ainsi qu'une Belgique rajeunie après le départ à la retraite de ses leaders historiques.
Le Danemark a une carte à jouer, tandis que la Biélorussie tentera simplement de faire bonne figure.

- Les résultats

Belgique-Danemark 1-0
Biélorussie-Portugal 1-1

Portugal-Belgique 4-0
Danemark-Biélorussie 0-1

Biélorussie-Belgique 2-3
Portugal-Danemark 1-1

Que de surprises dans ce groupe!
La Biélorussie se permet de tenir en échec les champions du Monde avant de s'offrir le scalp du Danemark.
Puis les Portugais cartonneront la Belgique avant de lâcher un nouveau point face aux Scandinaves.
Ce sont finalement les Belges qui remportent le groupe en battant dfficilement les surprenants Biélorusses.

- classement
Image
La Belgique remporte le groupe mais à montré ses limites contre le Portugal.
Les Lusitaniens passent aussi mais ont paru à la peine, concédant deux nuls inattendus dans leur deux autres rencontres.
La Biélorussie jouera les 8e: elle finit 3e et aurait même mérité mieux tandis que le Danemark termine dernier mais se console avec un nul de prestige obtenu face aux Portugais.


-Groupe E

Le groupe E est sans doute le plus ouvert de tous.
On y trouve des Pays Bas en reconstruction, une équipe de Turquie non démunie de talents, des Serbes toujours fantasques et de surprenants Bulgares qui ont réussi à devancer la Russie en phase de qualification.

- Les résultats

Turquie-Bulgarie 5-2
Serbie-Pays Bas 1-1

Pays Bas- Turquie 0-0
Bulgarie-Serbie 1-0

Bulgarie-Pays Bas 1-1
Turquie-Serbie 4-1

Le favori Hollandais termine avec 3 matchs nuls et c'est la Turquie qui fait la meilleure impression dans ce groupe grace à deux larges victoires.
La Bulgarie surprend en venant à bout de la Serbie.


- Le classement
Image
Les Turques sont premiers et les Bulgares s'adjugent la 2e place.
Les Pays Bas passent aussi, mais par la petite porte.
La Serbie, dernière, est éliminée.


-Groupe F

Le dernier groupe inclus deux des favoris, la France et la Croatie.
Mais la Pologne et l'Eire comptent bien jouer les trouble-fêtes.

- Les résultats

Croatie-Pologne 0-2
France-Eire 4-0

Eire-Croatie 0-2
Pologne-France 1-1

Eire-Pologne 0-2
France-Croatie 3-2

La Croatie se fait surprendre d'entrée par la Pologne, grossière erreur dans un groupe aussi difficile.
Elle concédera en effet une autre défaite, plus logique celle-là, contre l'ogre Français et la victoire contre l'Eire, bien que nécessaire, ne sera qu'une maigre consolation.
Les Français, toujours aussi bien armés offensivement remportent deux matchs et ne concèdent qu'un petit nul face à la Pologne.
Les Irlandais perdent leurs trois rencontres sans inscire un seul but.


- Le classement
Image
La France est première avec 7 points grâce à sa meilleure différence de buts et c'est une étonnante Pologne qui s'empare de la 2e place du groupe, avec le même total de points.
La Croatie a encore déçu avec 3 petits points.mais c'est cette fois suffisant pour ne pas rentrer au pays.
L'Irlande, elle, n'a rien montré.





3) Les 8e de finale


- République Tchèque-Russie 1-0
Notre première place nous vaut d'affronter la République Tchèque, seconde du groupe de l'Angleterre, un adversaire qui semble largement à notre portée au vu de notre convaincant premier tour.
Malheureusement, dès la 9e minute, notre arrière central Moskalev se fait enrhumer et les Tchèques exploitent avec succès un bon ballon donné dans la profondeur.
Notre équipe se montrera incapable de revenir.
Comme tétanisés par l'enjeu, les attaquants Russes vont se montrer totalement inoffensifs et la victoire des Tchèques bien que surprenante est largement méritée.
Nouvelle énorme déception de la part de cette équipe Russe, à la hauteur des espoirs qu'elle avait su susciter au premier tour.
Image
- Pologne-Turquie 1-2
Le second 8e de finale oppose deux des bonnes surprises de ce premier tour.
La rencontre est équilibrée, mais ce sont finalement les Turcs qui font la différence à deux minutes de la fin.

- Hongrie-Angleterre 1-3
Match à priori facile pour le pays organisateur.
Mais si les Anglais ont monopolisé le ballon et se sont donnés 3 buts d'avance après seulement 48 minutes de jeu, ce sont les Hongrois qui se sont créé le plus d'occasions.
Toutefois, le réalisme était Britannique.

- France-Biélorussie 1-0
Les bleus auront eu toutes les peines du monde à se débarrasser de cette coriace équipe Biélorusse, la belle surprise de ce début d'Euro.

- Italie-Bulgarie 2-0
Les Bulgares auraient aimé prendre la revanche des éliminatoires, mais les Italiens démontrent qu'ils leur étaient bien supérieurs.

- Allemagne-Pays bas 2-1
Le talent de Straatman, une nouvelle fois buteur n'y fera rien, les Allemands, emmenés par la star Lyonnaise Brandon Flores reviendront au score puis l'emporteront en fin de match.

- Croatie- Belgique 2-1 ap. prol.
Les Belges vont longtemps tenir tête aux Croates, bien aidés par l'expulsion d'un des joueurs de l'équipe au maillot à damier dès la 61e minute.
Mais la Croatie sort vainqueur des prolongations malgré son infériorité numérique.

- Espagne-Portugal 1-2
Le derby de la péninsule Ibérique, bien qu'équlibré, tourne en faveur des champions du Monde, grâce notamment à un but de l'inévitable Cassama.

Image



4) Les quarts de finale

Le plateau des quarts est relevé puisque des 6 favoris, seul l'Espagne qui a eu le malheur de croiser la route du Portugal, s'est faite éliminer.
Seuls la Turquie, l'Allemagne et la République Tchèque ont réussi à se glisser aux cotés de cette quinte royale.

- République Tchèque-Turquie 0-3
Le duel des outsiders est aisément remporté par l'équipe Ottomane à l'issue d'un match très offensif.

- Angleterre-France 5-2
Quoi de plus savoureux pour un Anglais que de faire mordre la poussière au voisin honni?
Les Anglais de Cheeseman font forte impression en laminant l'un des épouvantails de la compétition et sont désormais les grands favoris pour la victoire finale.

- Italie-Allemagne 1-0
Un but suffit à des Italiens dominateurs pour écarter la Manschafft.

- Portugal-Croatie 3-0
Les Portugais, beaucoup plus réalistes écartent les irréguliers Croates.
Cassama y est encore allé de son doublé.

Image


5) Les demi- finales

Tout le monde en Albion attend la finale de rêve entre les locaux et les champions du Monde Portugais.
Comme souvent dans pareil cas, c'est tout l'inverse qui se produit.


- Turquie-Portugal 0-0; 5 pen.à 4
Les Turcs avaient jusqu'ici fait étalage de leurs qualités offensives.
Face aux Portugais ils prouvent qu'ils ont aussi une défense en ne les laissant tirer qu'une seule fois au but en 120 minutes.
Et ils obtiennent ce qu'ils étaient venus chercher, une qualification aux tirs aux buts.

- Angleterre-italie 1-2
Les Anglais sont cueillis à froid par deux buts d'Alfredo Caterino en début de partie.
La suite est une course-poursuite, mais personne ne sait mieux gérer un avantage que les Italiens.
Les supporters Anglais tombent de haut.
Image


6) La finale

C'est une nouvelle fois une affiche surprise que propose cette finale.
Les Italiens partent grandissimes favoris mais les Turcs seront probablement poussés par un public Anglais qui n'a pas pardonné l'élimination de ses favoris.


- Finale: Turquie-Italie 2-0

20 minutes suffisent aux joueurs du Bosphore pour prendre un avantage décisif de deux buts.
La qualité de leur défense fera le reste et la Turquie remporte une victoire méritée ainsi que son premier trophée majeur, succèdant ainsi à la Roumaine au palmarès.
Image
Les anges sont aux Turques, ou plutot les Turques sont aux anges!
Image




7) Bilans et récompenses

- Du coté des joueurs

- Un Portugais, un Anglais et un Turc forme le trio des meilleurs joueurs du tournoi.
Décidément les Anglais n'ont pas pardonné aux Italiens...
Image

- Les trois meilleurs buteurs du tournoi sont des vedettes confirmées.
Image

- L''équipe type du tournoi est à forte teneur en Turcs et en Portugais. Curieusement, aucun Italien n'y figure.
C'est sans doute ce qu'on appelle le fair-play Britannique :
Image


- Du coté des entraineurs


- Comme d'habitude après une telle compétition, les têtes tombent.
Image
Banide laisse donc sa place, tout comme l'entraineur de la Turquie, sans doute conscient d'avoir atteint l'apogée de sa carrière.


- Les bleus vont chercher leur nouveau patron sur la Canebière; Landry Chauvin est intronisé (bizarre comme dans cette partie tous les pires loosers se succèdent à la tête des Bleus).
Image

- Du coté de la Russie

- La fédé avait exigé une qualification pour les quarts, mais le nom d'Ingvild ne fiigure pas sur la liste noire des entraîneurs licenciés.
Il faut parfois savoir payer de sa personne...
Image

- L'élimination a quand même laissé des traces, et l'équipe semble atteinte psychologiquement:
Image








II) Les éliminatoires du Mondial 2030


- Pour Stensland, il s'agit de rebondir en qualifiant l'équipe pour le Mondial 2030 qui sera aussi le centenaire de la création du plus prestigieux des tournois.

Le courant ne passant visiblement plus entre Chichkin et elle, il lui faut choisir d'autres relais et elle opte pour le vice-capitaine de la sélection, l'indiscutable attaquant titulaire Gromov, très apprécié par les supporters car il a toujours refusé de quitter Perm malgré son talent.
Image

- L'équipe a hérité d'un groupe dans lequel le Portugal partira incontestablement favori.
La Russie et l'Ukraine devraient lutter pour la 2e place, tandis que la Finlande, Chypre et le Kazakhstan tenteront de créer la surprise.
Image

1) Journée 1:Chypre-Russie

Le parcours commence par un déplacement dans l'ile dédiée à Vénus.
La rencontre est à aborder avec prudence, d'autant que l'équipe est probablement encore marquée par son élimination précoce à l'Euro et que le nouveau capitaine Gromov est blessé.
Image
Et effectivement, l'équation chypriote fut compliquée à résoudre.
Après avoir fait vainement le siège de la forteresse locale en première mi-temps, le match se débloque enfin à la 47e grace à un csc consécutif à une frappe contrée de Chichkin.
Zaquaryan inscrit le second dans la foulée au terme d'un raid mené par Kurdanin.
C'est ce même Kurdanin qui à la 59e minute conclue d'une frappe placée pour le 3-0.
Les Russes croient alors se diriger vers une victoire facile, mais les Chypriotes reviennent par deux fois au score et sèment ensuite la panique dans une défense qui ne sait plus où elle habite.
C'est avec soulagement que Stensland entend le coup de sifflet final retentir.
Visiblement, sa Russie est toujours malade.


- Résultats et classement

Pendant ce temps, Ukrainiens et Portugais font le travail avec sérieux en s'imposant à l'extérieur.
Image
Les 3 favoris du groupe sont déja en tête du groupe bien que s'étant tous déplacés à l'occasion de cette première journée.


2) Journée 2: Russie-Kazakhstan

Quoi de mieux que la réception du faible voisin kazakh pour se remettre en selle?
Image
Ca c'est pour la théorie.
Car dans la réalité, la Russie a rapidement l'impression de revivre le même scénario cauchemardesque que contre la Finlande l'an passé.
En effet, les Kazakhs ouvrent la marque en début de match sur une action entachée d'une faute manifeste sur le défenseur central Russe.
Et comme les coéquipiers de Gromov sont en plein doute, rien ne veut rentrer et ils touchent du bois à tout va.
A la 66e, Chichkin égalise enfin de la tête, mais il faudra attendre la 94e minute pour que Prokhorov permette à son équipe de vaincre une équipe Kazakh réduite à dix peu de temps avant.
Avec 33 ocasions de buts contre une seule pour leur adversaire, cela reste néanmoins une victoire mérité...


- Résultats et classement

Pour l'Ukraine, c'est une nouvelle fois tarif minimum face à la Finlande.
Le Portugal, lui, ne s'embarasse pas de considérations et en passe 8 à Chypre, dont 4 par le seul Cassama.
Image
Cela nous fait 3 équipes à 6 points après 2 journées, mais les Portugais ont pris de l'avance à la différence de buts.


3) Journée 3: Russie-Ukraine

Voila une rencontre dans laquelle il vaudrait mieux ne pas se louper.
Nos précédents résultats n'incitent toutefois pas à l'optimisme.
Image
La Russie domine la première mi-temps mais ne marque pas.
En seconde mi-temps les débats sont plus équilibrés, chacune des deux équipes ayant l'occasion d'ouvrir le score, mais c'est finalement le coaching de Stensland qui fait la différence puisque c'est le remplaçant Buryakov qui donne la victoire aux siens à la 82e.


- Résultats et classement

Les Portugais cartonnent encore au Kazakhstan, tandis que la Finlande s'en va gagner à Chypre.
Image
La Russie continue de sucer la roue du Portugal, qui en attendant la confrontation directe entre les deux équipes, se contente de soigner son goal average.


3) Journée 4: Portugal-Russie

Depuis l'arrivée de Stensland, la Russie a rarement répondu présent à l'heure de la confrotnation contre les favoris.
Qu'en sera t'il cette fois?
Image
L'impressionnante armada Portugaise prend d'entrée son adversaire à la gorge.
Acculés dans leurs 18 mètres, les Russes encaissent assez rapidement 2 buts: un csc et une autre réalisation sur laquelle l'arrière gauche Budarin se fait joliment enrhumer.
On peut dès lors craindre l'avalanche, surtout qu'à l'heure de jeu, Jean mystifie une troisième fois le gardien Russe d'une frappe de loin alors même que les hommes de Stensland semblaient revenir dans la partie.
Mais le Portugal semble moins en verve dans cette 2e période. Les Russes se procurent peu d'occasions mais elles sont à chaque fois très dangereuses.
Ils sont logiquement récompensés de leurs efforts lorsque Buryakov, l'homme en forme de cette fin de saison s'en va sauver l'honneur.


- Résultats et classement

L'Ukraine ne rate pas l'occasion de refaire son retard sur la Russie en dominant Chypre 2-0.
La Finlande vient de son côté difficilement à bout des Kazakhs.
Image
C'est le scénario annoncé qui semble se mettre en place.
Un portugal intouchable occupe la première place tandis qu'Ukrainiens et Russes se disputent les miettes.


III) Bilan de la saison 2028

- La Russie a également disputé 5 amicaux gérés par Arshavin, pour 3 victoires 1 nul et 1 lourde défaite face à l'Angleterre
Image
- Du côté des individualités, peu de nouvelles têtes dans l'équipe.
En fin de saison Buryakov a su prendre le relais des stars habituelles, les Chichkin, Gromov, Prokhorov et autres Kurdanin.


IV) Epilogue


L'Euro 2028 pourtant bien entamé fut à l'arrivée une nouvelle déception.
La seule vrai satisfaction pour Stensland c'est d'avoir réussi à conserver sa place malgré son échec.
Mais gageons qu'elle ne survivrait pas à une non participation au Mondial 2030.
Il lui faudra pourtant batailler pour s'extraire d'un groupe éliminatoire dont les premières rencontres ont déja démontré qu'il serait difficile d'en prendre la mesure.
La Sainte Russie devra t'elle une nouvelle fois en passer par les barrages?


Avatar du membre
Oriodiapulpa
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3857
Enregistré le : lun. 25 avr. 2011 9:35
Partie actuelle : Southampton
Club préféré : FC Nantes

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par Oriodiapulpa » lun. 14 mai 2012 21:24

Landry Chauvin est intronisé (bizarre comme dans cette partie tous les pires loosers se succèdent à la tête des Bleus).
Il va modérer ses proposes le Norvégien là, sinon, je m'en occupe personnellement hein :146: :16: :75:
C'est toi la loose, un huitième. Mwarf. :wink:


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par RDO » lun. 14 mai 2012 21:57

Oriodiapulpa a écrit :
Landry Chauvin est intronisé (bizarre comme dans cette partie tous les pires loosers se succèdent à la tête des Bleus).
Il va modérer ses proposes le Norvégien là, sinon, je m'en occupe personnellement hein :146: :16: :75:
C'est toi la loose, un huitième. Mwarf. :wink:
\o/ Orio président !
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par Boonty » mar. 15 mai 2012 11:39

Un nouvel intermède international qui se voit accoucher d'une nouvelle frustration :roll:

Franchement, perdre en 8èmes en ayant fini premier de poule, c'est honteux de ta part mais pas surprenant :76:

Et puis gagner que 3-2 face à Chypre quand les portos leur en mettent 8 dans la musette....

Je te vois aller difficilement chercher la seconde place, l'Ukraine te fera chier jusqu'au bout :hehe:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par sekhen » mar. 15 mai 2012 11:48

Rhalala, 17 saisons de pavés d'un sérieux et d'une moralité irréprochable, je glisse discrètement une petite incartade trollesque et hop les modos débarquent illico!
Ils sont forts les bestiaux :mrgreen:
(P.S oui je me fais sortir comme une merde par les Tchèques, mais ce récit est un récit de loosers qui s'assument! :75: ).


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par ardennais » mar. 15 mai 2012 12:48

incompréhensible Russie!!
telle est mon sentiment...
comment expliquer que l année fut plutôt bonne,que cette équipe est capable de faire du résultat face a une équipe qui l avait laminée en éliminatoires mais de se faire battre par une équipe de son niveau :17:
sinon vu les résultats en éliminatoires de CM,je pense que tu vas te faire sortir et que tu vas finir par te faire virer pour fautes de résultats car ton effectif tarde a confirmer son potentiel et l Ukraine est capable de te doubler même si ils sont plus faibles que toi...
et comme déjà dit dans un autre post,vu les résultats des clubs comme le spartak,la sélection n est pas prête a décoller et a imiter des surprises telles que la Roumanie,la Biélorussie voire la Turquie ou le Portugal...
e plus ironique dans tout ca,c est que tu as quitté la Belgique plus faible sur le papier mais meilleure que toi aux vues de ses résultats bruts...

en ce qui concerne Landry Chauvin,bah...LOL!!!!!
après ses titres avec l OM,il vient en sélection!!
quand je pense qu il n a pas sut faire monter Sedan malgré trois tentatives et qu avec Nantes,c est la même chanson... :17:


Clark
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 368
Enregistré le : jeu. 27 janv. 2011 16:23
Localisation : Doubs (25)

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par Clark » mer. 16 mai 2012 19:38

Vraiment dommage cette équipe Russe ...

Rien d'autre à ajouter ... xD


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par RDO » mer. 16 mai 2012 20:01

sekhen a écrit : (P.S oui je me fais sortir comme une merde par les Tchèques, mais ce récit est un récit de loosers qui s'assument! :75: ).

Fallait pas dire que Chauvin est un looser. Le destin t'a puni, incroyant ! :130:
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie]Kim Johnsen contre Boon Ty (S17) 4/4

Message par sekhen » jeu. 17 mai 2012 7:15

Et oui tout cela est bien...frustrant.
Il ne me reste plus que trois occasions de remplir l'objectif de remporter une compétition internationale: 2030,2032 et 2034.
Il ne va pas falloir se louper.

Je tenais à remercier tous les lecteurs du récit car celui-ci vient de dépasser les 10 000 lectures et c'est un grand motif de fierté pour moi. :wink:

J'en profite pour vous signaler que je suis absent jusqu'à lundi soir, donc rassurez vous, si vous ne voyez pas de suite ni de réponses à vos commentaires, cela n'a rien à voir avec Diablo 3 :4:


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »