Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par sekhen » mar. 07 août 2012 14:18

@Bzr,
merci pour les compliments, ils me vont droit au coeur, surtout de la part d'un auteur que j'apprécie.
Et bravo pour avoir rattrapé ton retard, ça fait pas mal de lectures :wink:

@ Boonty,
Merci pour le "immersif", c'est vraiment ce que j'avais envie de faire avec ce RDP, alors que toi et d'autres le soulignent spontanément, ça me fait plaisir.

La saison n'est pas si cauchemardesque que ça, mais il est vrai que je n'arrive pas à franchir le pallier qui me verrait prendre une dimension Européenne.
Et on peut presque dire qu'au niveau national je régresse (ou plutôt, pour être précis, que mes rivaux progressent).

La contrainte pour les étrangers: 3 joueurs n'ayant pas la nationalité norvégienne maximum, dont un seul non-scandinave.
Je te confirme que je considère qu'un joueur naturalisé n'est plus étranger.
Le problème c 'est que c'est très long (8 ans je crois), et souvent le gars ne vaut plus grand chose lorsqu'il a enfin son visa.
Les meilleurs ne restent pas aussi longtemps.

Valerenga en Coupe là ils me saoulent c'est clair.
A chaque fois ils me sortent à la Frustrator.

Je confirme que le Mexique est vraiment très très fort même s'il n'a pas encore marqué la Coupe du Monde.
Il est de loin le plus important vivier de joueur de qualité.

A Birmingham, pas vraiment de grosse star si ce n'est cette ancienne étoile sur le déclin:
Image
Par contre le club compte dans son effectif une quinzaine de valeurs sures ou de valeurs montantes comme:
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

Voici les dates clés pour ce club à partir de l'arrivée de l'homme d'affaire plein aux as Argentin.
Image
Le club est en train de gravir des marches en Angleterre et peut être comparé aux Everton de ces dernières années IRL pour ce qui est de son envergure.
Image

J'ai laissé trop de points en route dans le championnat pour prétendre à mieux que 3e.
Beaucoup de nuls en phase retour, mais surtout seulement 28 points en phase aller.
Ce n'est pas assez, je dois faire le plein dans cette période où je n'ai pas de Coupe d'Europe à jouer.

Le fait de joueur l'Europa League explique effectivement mes difficultés en championnat.
Chaque défaite pèse sur le moral et comme depuis deux ans elles se sont enchainées en phase de poule, il ne faut pas aller chercher plus loin la cause de mes difficultés.

Je pensais aussi que le Torse allait devenir meilleur que ça, il m'a déçu.
Tout comme Eira en qui je croyais beaucoup.
Mais après avoir beaucoup progressé, il m'a sorti deux saisons de merde au plus mauvais moment pour son développement.

Pour ce qui est du classement du ballon d'or, il reste une grande compétition dont tu ignores les résultats: la Coupe du Monde.
On verra si ça éclaire ces choix (ou pas).

Mon effectif ne manque pas de profondeur, je pense.
Ca manque tout simplement de talent.
Seul 4 ou 5 joueurs sont des footballeurs de classe Européenne.
It's Norvége powaa.
Toos à l'air d'être en vacances :mrgreen:


@Galloromanie,
Capitaine comme capitaine Tsubasa? :mrgreen:
Je pense que cette saison, contrairement à d'autres, je n'ai pas été accablé par la malchance (sauf peut être en coupe contre Valerenga).
J'ai tout simplement été inférieur à mes adversaires.
Je continue... encore 4 saisons.
J'ignore si je vais y parvenir à passer ces groupes, il me faudrait un tirage facile.

Voici le screen de Meza:
Image

@kaldolol,

C'est vrai c 'est parfois frustrant ces restriction, même pour moi, mais je ne vais pas changer à 4 saisons de la fin du RDP.
Par contre on voit clairement qu'elles m'empèchent de franchir le pallier "Européen".
Il faut dire que mes rivaux ne sortent aucun regen valables depuis plusieurs saisons, que j'aurais pu leur dérober.

@Alexey,

Je ne connais pas le récit sur Carrouges, mais merci pour ton avis sur ma plume.
Mon récit est réaliste par rapport à ma difficulté à progresser (mais IRL passé un tel club du fonds de la D3 au top Norvégien, c'est déja quasiment impossible), mais il ne l'est pas dans la mesure où mes contraintes sont artificielles.
J'apprécie de jouer de cette façon, mais j'aime bien aussi lire des récits comme celui de Rogvi qui déchire tout.
Rien ne dit que mon prochain RDP ne sera pas totalement différent. :wink:

J'ai lâché sur la lecture de ton RDP lorsque tu as fais une pause, comme beaucoup d'autres récits que je lisais, par manque de temps, mais j'avais bien aimé le début.


Publicité

Avatar du membre
BzR
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4557
Enregistré le : lun. 22 août 2011 19:18
Localisation : Lyon

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par BzR » mar. 07 août 2012 14:38

Bon... L'EL c'est une débandade (de morue uhu), notamment le PSG :mrgreen: . Non, je rigole, c'est vraiment impressionant la motivation que tu as. Une progression lente et difficile, c'est franchement immersif. A des lieues de tout ce que j'ai pu lire ici sur le plan purement narratif. L'année prochaine sera sans doute meilleures :)


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par Boonty » mar. 07 août 2012 17:10

C'est quoi la MLS All-Stars dans l'historique de Birmingham? :17:

En tout cas une sacrée équipe qui est à Birmimgham même si leur seconde place relève plus d'une équipe en surrégime pour le moment...

Tu m'as foutu l'eau à la bouche en parlant de la cdm...

Plus que 4 saisons :cry:


Avatar du membre
BzR
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4557
Enregistré le : lun. 22 août 2011 19:18
Localisation : Lyon

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par BzR » mar. 07 août 2012 19:22

Footix! L"All Star Game de la MLS oppose chaque année une sélection des meilleurs joueurs de ce ô combien Magnifique championnat qu'est la Major League Soccer ( :120: ) à une bonne équipe britannique (y'a quelques semaines Chelsea est venu par exemple). Au fait, boo, la MLS ça te tente pas :roll: ?


Avatar du membre
galloromanie
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 585
Enregistré le : dim. 05 févr. 2012 14:57
Partie actuelle : ACF Fiorentina
Club préféré : Lorient
Version : FM 2017
Localisation : 92 Hauts-de-Seine

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par galloromanie » mar. 07 août 2012 19:45

sekhen a écrit :Je continue... encore 4 saisons.
C'est vrai ça... Le récit s'arrêtera avec ? :cry:
Image
Cliquer pour accéder à mon récit...
Supporter de Lorient et de la philosophie de Christian Gourcuff. Un grand bonhomme.


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par sekhen » mer. 08 août 2012 14:40

Lorsque j'aurai fini ces 4 saisons, je pense que FM 2013 sera déja sorti, il sera temps de passer à un nouveau défi :wink:


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par Boonty » mer. 08 août 2012 15:23

BzR a écrit :Au fait, boo, la MLS ça te tente pas :roll: ?
Pas du tout :76:

EDIT : Du coup, sekhen, le petit projet après Harstad dont tu m'avais causé tombe à l'eau? :17:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par sekhen » mer. 08 août 2012 19:11

boonty a écrit :
BzR a écrit :Au fait, boo, la MLS ça te tente pas :roll: ?
Pas du tout :76:

EDIT : Du coup, sekhen, le petit projet après Harstad dont tu m'avais causé tombe à l'eau? :17:

Et bien en fait, au début j'ambitionnais de finir ma partie avec Harstad, de faire un petit projet dans la foulée et de lancer un 3e projet d'envergure.

Force est de constater que j'ai eu les yeux plus gros que le ventre.
Harstad va m'occuper jusqu'au bout sur le 2012, et peut être même un peu plus.

Le petit projet sera pour le 2013.


Avatar du membre
fcgb33140
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2626
Enregistré le : sam. 02 juil. 2011 12:16
Partie actuelle : La Calamine
Club préféré : FCGB
Localisation : Dans un parcage bordelais

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par fcgb33140 » jeu. 09 août 2012 21:43

Je me baladais tranquillement sur Tweeter quand qqch m'a rappelé que ça faisait longtemps que je n'avais pas commenté ton récit malgré que je le suive de façon régulière :
Image
Tout d’abord, j'apprécie vraiment ton récit même si la présentation n'est pas la meilleure par rapport à certains récits comme la Rog' par exemple. Tes contraintes qui freinent nettement la progression de ton club et ton entêtement à les respecter et à persévérer sont tout à ton honneur. En plus, on remarque que tu t'investis vraiment à fond avec la quantité d'infos dans chaque posts et l'effort rédactionnel pour nous raconter tout ça.

Ça c'était mon avis sur l'ensemble de ton récit que je prend vraiment plaisir à suivre même si la présentation et les résultats ne sont pas forcément aussi bons que sur certains autres RdP.

Maintenant, petit retour sur ton dernier post :

Vraiment dommage cette élimination en coupe aux portes de la finale est en plus aux pénos... (pour l'anecdote, c'était quoi le score des tirs aux but d'ailleurs ?)

Un peu décevante la Ligue Europa, je te voyais accrocher peut-être une 3ème place et marquer quelques points de plus...

Belle phase retour avec seulement une défaite, dommage que les matchs nuls soient un peu trop nombreux et que la phase aller soit un peu ratée.

En espérant que participer à l'EL soit peut-être un mal pour un bien pour avoir de meilleurs résultats que si le club était qualifié en LDC.

Premier but en équipe nationale pour Horn, c'est bien il a franchi un cap :111:
Plus sérieusement, sa saison est vraiment très aboutie : pas étonnant lorsque l'on voit ses stats.

Sinon, au niveau du Ballon d'or, vraiment très solide l'Argentin avec ses 6 titres consécutifs.

Du côté des championnats nationaux pas vraiment de surprise hormis peut-être chez les ritals avec le Torino et le Genoa.

Petite question pour finir, si tu as sélectionné plusieurs divisions dans le championnat français, y'a-t-il des clubs qui ont connu une importante régression ou progression car le podium de L1 reste assez classique (même trop classique sur bcp de parties sur FM 12 à mon avis)

Bonne continuation pour terminer ce récit avant la sortie du prochain opus :wink:


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par Boonty » ven. 10 août 2012 9:13

fcgb33140 a écrit :Premier but en équipe nationale pour Horn, c'est bien il a franchi un cap
:45:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 3

Message par sekhen » ven. 10 août 2012 10:55

Harstad IL : Saison 19 (2030) partie 4/4
Image





I) La Coupe du Monde 2030 en Italie

1) Présentation

- Introduction

Pour les cent ans de la Coupe du Monde, c'est donc en Italie que va se dérouler la compétition.
Le spectacle promet d'être au rendez-vous, car tous les gros ont passé l'obstacle des éliminatoires et voudront tous remporter ce trophée rendu encore plus spécial que d'habitude par cette date anniversaire.

La Russie s'est extraite avec brio d'un groupe pourtant très difficile, en devançant le Portugal, champion du Monde en titre et l'Ukraine.
Pourtant la sélection de Stensland ne fait office que d'outsider.
Peu de spécialistes la voit dépasser le stade des 8e de finale.
Leurs suffrages se dirigent plutot vers des équipes qui ont déja remporté cette compétition par le passé, à savoir la France, l'Italie, l'Espagne, l'Argentine et le Brésil.
On s'accorde également pour admettre que le Portugal a les moyens de bisser.

Image

- l'équipe de Russie

Cela fait déja quelques jours que Stensland a effectué les derniers choix, ceux qui crèvent el coeur et crééent des ressentiments durables.
C'est ainsi que les vétérans de la défense, Marcao et Gerasimov ont été condamnés à reprendre l'hélicoptère pour Moscou, tout comme les jeunes Zhdanov et Chudin, pourtant très côtés auprès du public.
Pour Scotti, Beketov et Samario, la déception est moindre, ces trois joueurs venant à peine d'intégrer le groupe et se doutant bien qu'ils n'auraient été retenus qu'en cas de blessure des habituels titulaires.
Image


Le groupe Russe ne compte pas de véritable surprise, tous les joueurs appelés ayant été régulièrement retenus sur les listes de Stensland pendant les éliminatoires.
La plupart des internationaux évoluent dans les grands clubs du pays ou dans des clubs de second rang du gotha Européen, à quelques exceptions près.
La colonne vertébrale de la sélection s'articule toujours autour de Nikolaev, le gardien du Real, Chichkin et Prokhorov les milieux de Liverpool et Villareal et de Gromov l'ex-star d'Amkar qui a réussi son intégration à l'Anzhi.
Les supporters scruteront les performances du jeune Lutovinov, brillant pendant les éliminatoires et débattront de la perméabilité de la défense qui est toujours le talon d'Achille de l'équipe.
ImageImage
Si l'on compare ce groupe à celui qui joua le dernier Euro, on constate une grande stabilité.
Smirnov (GB blessé), Kuleshov (DD trop vieux), Marcao ( DC choix de l'entraineur), Fuska ( MDF choix de l'entraineur), Chudin ( AT choix de l'entraineur) n'ont pas été rappelés.

Les nouvelles têtes sont Fadeev (GB ex numéro 4 dans la hiérarchie), Uldstatov (DC, jeune), Markhiev (DG), Pakhomov (MDF) et Zaqaryan (MG blessé pour l'Euro).

Le seul retour notable est celui de Zaqaryan, blessé à l'Euro et dont l'absence s'était faite sentir.
Les autres nouveaux sont appelés à jouer un rôle de second plan dans le groupe.



- Les groupes

La qualification pour le 2e tour semble être à la portée de la Russie qui outre les intouchables Français (4e au classement FIFA), a hérité de l'Australie et de l'Algérie.
Mais méfiance, car ces deux équipes gravitent respectivement aux 36e et 18e place du classement FIFA,
Il serait bien présomptueux de la part des Russes, eux-mêmes classés 25e de considérer les matchs contre ces nations comme gagnés d'avance.

ImageImageImage





2) La phase de poules


- Groupe A

Le pays organisateur s'est vu offrir un groupe à sa main avec des équipes de Tunisie, d'Irlande et du Honduras (33e,32e et 38e du classement FIFA) qui ne sauraient jouer un autre rôle que celui de faire valoir des Italiens (6e du classement FIFA).
Reste à déterminer qui parmi ces trois cancres accompagnera la Squadra Azura en 8e.

- Les résultats

Italie-Irlande 1-0
Honduras-Tunisie 2-1

Tunisie-Italie 0-2
Irlande-Honduras 1-0

Irlande-Tunisie 3-0
Italie-Honduras 6-0

L'Italie est au rendez vous et remporte ses 3 rencontres sans encaisser le moindre but.
Elle se permet même de cartonner les pauvres Honduriens à l'occasion du 3e match.


- Le classement


Comme prévu, l'Italie a écrasé la concurrence et sera accompagnée en 8e de finale par la solide équipe d'Irlande.
Le Honduras qui a obtenu une victorie surprise contre la Tunisie sort la tête haute de la compétition, tandis que les Aigles de Carthage ont complètement loupé leur tournoi, ne recueillant aucun point alors qu'ils avaient un coup à jouer.
Image


- Groupe B

Ce groupe comporte deux anciens champions du Monde.
L'Argentine du Ballon d'Or Malagon 3e au classement FIFA fera office de favorite alors que l'Angleterre (14e) devra se méfier de l'Afrique du Sud (16e), mais aussi des USA (39e), toujours très combatifs lorsque les yeux du monde sont fixés sur eux.

- Les résultats

Afrique du Sud- USA 1-3
Argentine-Angleterre 2-0

USA-Argentine 1-3
Angleterre-Afrique du Sud 1-0

Afrique du Sud-Argentine 1-3
USA-Angleterre 0-3

L'Argentine remporte ses 3 rencontres avec 2 buts d'écart et sait qu'elle pourra s'appuyer sur son Ballon d'Or qui a marqué 3 fois lors des deux premiers matchs.
Malgré une défaite initiale les Anglais se reprennent bien et gagne leurs deux autres matchs.
Les Etats Unis réalisent le parcours inverse: après avoir fait céder l'Afrique du Sud, ils s'inclinent par deux fois.


- Le classement
Image
L'Argentine et l'Angleterre se qualifient mais les compatriotes de Maradona ont prouvé qu'ils étaient les patrons.
Les Etats Unis, comme d'habitude se sont bien battus et finissent 3e devant une décevante équipe d'Afrique du Sud.



-Groupe C

La Turquie, championne d'Europe en titre et 7e au classement FIFA à les faveurs des pronostics dans ce groupe.
Le Nigéria (15e), l'Arabie Saoudite (29e) et la Suède de Jorgen Lang (34e) en découdront pour la 2e place.

- Les résultats

Arabie Saoudite-Nigéria 2-0
Suède-Turquie 1-3

Nigéria-Suède 1-1
Turquie-Arabie Saoudite 2-1

Suède-Arabie Saoudite 1-2
Turquie-Nigéria 1-1

C'est l'Arabie Saoudite qui a crevé les projecteurs lors de ce premier tour.
Solides vainqueurs du Nigéria et de la Suède (malgré un but de Lang), ils ont été battus par la Turquie mais menaient jusqu'à la 85e minute bien que réduits à 10.

- classement
Image
Turquie et Arabie Saoudite en 8e, le Nigéria et la Suède rentrent au pays.



-Groupe D

Dans toutes les coupes du Monde, il y a un groupe de la mort et le groupe D est celui-là.
Le favori Brésilien (2e au classement FIFA), quintuple vainqueur du trophée aura en effet fort à faire avec le Mexique (1er), le Ghana (5e et meilleure nation Africaine) et l'imprévisible équipe Belge (11e).

- Les résultats

Brésil-Belgique 2-1
Ghana-Mexique 2-4

Belgique-Ghana 1-1
Mexique-Brésil 1-0

Ghana-Brésil 0-1
Mexique-Belgique 1-1

Les combats attendus ont bien eu lieu, les matchs s'étant tous disputé au couteau.
Le fait marquant restera cependant la courte victoire du Mexique sur le Brésil.
La Tri a justifié sa première place au classement FIFA et a démontré que malgré un palmares vierge dans la compétition, il faudrait la prendre au sérieux.

- classement
Image
Le Mexique s'offre une première place de prestige, devant le Brésil.
La Belgique décroche une méritoire 3e place devant le Ghana.
L'Afrique perd ainsi son 4e représentant sur 5, ses derniers espoirs reposent sur l'Algérie.


-Groupe E

La France (4e nation FIFA) fait office d'épouvantail dans ce groupe.
Derrière c'est ouvert entre la Russie (25e), l'Algérie (18e) et l'Australie (36e).

- Les résultats

France-Algérie 3-1
Russie-Australie
3-0
Australie-France 3-3
Algérie-Russie
2-1
Australie-Algérie 2-1
Russie-France
3-2
La France ouvre par une victoire sur l'Algérie dans un match hautement symbolique, puis se fait accrocher à la surprise générale par l'Australie.
Lors de la dernière journée, l'Australie s'impose face à l'Algérie qui a pourtant mené jusqu'à la 86e minute.


- Focus sur les matchs de la Russie

- Russie-Australie
Image
Bien débuter la compétition est important pour les Russes.
Mais en face, l'Australie n'aligne pas des peintres.
Si les hommes de Stensland ont plutôt le match en main en première mi-temps, il ne trouvent pas l'ouverture.
La faute au gardien Australien qui est sur tous les ballons.
Par ailleurs, les joueurs Océaniens placent quelques banderilles qui font passer quelques frissons dans le dos des supporters Russes.

La Russie revient des vestiaires remontée, fermement décidée à concrétiser sa domination.
Elle y parvient à la 46e minute grâce à une tête piquée de Gromov, le capitaine. (1-0)

Les rouges remettent le couvert à la 60e minute. Lutovinov est tout d'abord stoppé dans son raid solitaire, mais Zaquaryan en habile technicien place un amour de balle piquée au dessus du portier adverse.Cest superbe et ça fait 2-0.

A la 65e minute, sous la pression du défenseur central Uldstov, l'Australie va même encaisser un 3e but, sur corner (3-0).

C'est donc une entrée en matière réussie pour la Russie qui aura quand même mis une mi-temps à se défaire de coriace Australiens.
Avec la victoire de la France sur l'Algérie Stensland et les siens se sont mis en position idéale pour la qualification.


- Algérie-Russie
Image
A la mi-temps de cette 2e partie, les Russes se demandent encofre comment il se retrouvent menés.
Ils ont en effet franchement dominé les Fennecs qui ont eu beaucoup de réussite pour trouver l'ouverture, à la 15e minute d'un tir sur le poteau rentrant, quasiment leur seule occasion ( 0-1).

Mais à la 52e, Lutovinov confirme les espoirs placés en lui. D'une sublime frappe de l'intérieur du gauche enroulée et placée il trouve le poteau gauche opposé et c'est l'égalisation (1-1)

La Russie pensait avoir fait le plus dur mais il n'en est rien.
Nikolaiev repousse un coup franc indirect sur la barre mais le ballon revient sur un Algérien qui place une tête plongeante imparable à bout portant (1-2) à la 58e minute.

La Russie va bien tenter de revenir, mais elle va se montrer globalement impuissante.
Une fois de plus, après avoir suscité de sérieux espoirs lors de la première rencontre contre l'Australie, les Russes retombent dans leurs travers et passent à côté de leur match.

Le plus malheureux dans l'histoire c'est que l'Australie arrache un nul surprise contre la France, ce qui place la sélection d'Europe de l'Est en bien mauvaise position.
La France compte en effet 4 points, la Russie et l'Algérie 3 points et l'Australie 1 point.
Par conséquent, une défaite contre la France éliminerait obligatoirement la Russie et un nul ne serait pas suffisant pour se qualifier en cas de victoire ou de nul de de l'Algérie.
Ou comment se mettre bêtement en grosse difficulté...



-Russie-France
Image

Voila la Russie dans l'inconfortable position de devoir faire un résultat face à une équipe de France qui lui est bien supérieure et qui ne risque pas de laisser filer le match car une défaite signifierait son élimination en cas de contre-performance de l'Australie.
Stensland décide que son équipe débutera la rencontre arc-boutée en défense, tandis qu'elle même aura l'oreille collée sur le transistor à espérer une victoire de l'Australie.

14e minute, Chichkin enroule un coup franc coté droit, le ballon travaillé est repris de demi-volée par Lutovinov au second poteau, le portier Français est battu (1-0) !

Joie de courte durée: à la 23e Abdel Radji s'infiltre dans la surface Russe sur une jolie combinaison et place joliment le ballon dans le petit filet, sur la gauche d'un Nikolaiev impuissant (1-1).

43e minute, Chichkin encore lui, déborde côté droit et enroule un centre vers l'axe. Lutovinov est à la réception pour reprendre le ballon de volée en pleine course, mais celui-ci est contré par un postérieur Français alors qu'il prenait la direction du but.
Fort heureusement, Zaqaryan, lancé, reprend le ballon du plat du pied et celui-ci va mourir au fond des filets Français (2-1).

A la mi-temps c'est le scénario catastrophe pour les Français car l'Algérie mène 1-0 et les bleus sont virtuellement éliminés.
A la reprise les bleus poussent, mais la défense Russe est héroïque et ne lâche rien.
C'est finalement sur un contre que la France va trouver l'ouverture. Naganuma bien plus rapide, dépose la défense Russe et ajuste Nikolaiev: (2-2). Tout est à refaire et la Russie va devoir se livrer car elle est désormais éliminée.

A la 86e minute Stensland apprend que l'Australie vient d'égaliser, mais c'est encore insuffisant. Sa Russie est toujours devancée à la différence de buts particulière par l'Algérie.

Il n'y a plus grand monde qui y croit côté Russe, les dernières minutes de Stensland comme sélectionneur de la Russie sont en train de s'égrenner.
C'est alors que, tandis que s'achève le temps réglementaire, Prokhorov d'une géniale inspiration place un ballon dans le dos de la défense Française.
Chichkin surgit du diable Vauvert de son côté droit et ajuste le goal Français, comme dans un rêve. (3-2)

Il reste encore 4 minutes d'arrêts de jeu qui paraissent une éternité.
Abdel Radji pête les plombs et se fait expulser. C'est fini, la Russie est qualifiée!

Elle termine même première de son groupe car à la 94e l'Australie a fait céder l'Algérie, pour du beurre: les deux équipes sont éliminées.

Stensland vient d'offrir un grand moment de football à la Russie. Elle est passée en quelques minutes du statut de paria à la statue d'héroïne.

- Le classement
Image
6 points suffisent à la Russie pour accaparer la première place du groupe.
La France passe elle aussi, par un trou de souris, avec 4 petits points.
Algériens et Australiens sortent de la compétition, la tête haute mais avec beaucoup de regrets.



-Groupe F

Le Portugal, tenant du titre et 8e au classement FIFA devra se méfier d'une équipe des Pays Bas en reconstruction (22e), mais aussi d'un Chili (26e) qui compte quelques bons joueurs et de la Corée du Sud (55e).

- Les résultats

Chili-Portugal 1-0
Corée du Sud-Pays Bas 0-1

Portugal-Corée du Sud 3-0
Pays Bas-Chili 3-0

Corée du Sud-Chili 0-0
Pays Bas-Portugal 1-1

Entrée en matière difficile pour les favoris avec des Portugais qui sont défaits par le Chili et des Hollandais qui ne s'imposent qu'à la 97e minute sur penalty face à une valeureuse équipe de Corée.
Les Asiatiques réussiront d'ailleurs à accrocher le Chili.
Les champions du Monde manquent d'un rien de passer à la trappe: ils réussissent à se sortir d'une situation délicate en égalisant contre les Pays bas, bien qu'étant réduits à 10.


- Le classement
Image
Les Pays Bas finissent premiers du groupe sans avoir fait dans la facilité.
Le Portugal évite le couperet de justesse et peut remercier une très solide équipe Coréenne qui, en arrachant le nul face au Chili leur a sauvé la mise.



-Groupe G

Ce groupe est sans doute le moins relevé.
Les Tchèques sont 12e au classement FIFA mais n'ont pas fait d'étincelles depuis fort longtemps. Les Croates 13e ont une belle équipe mais ont trop souvent déçu. L'Uruguay 24e se présente en outisder et le Costa Rica, 44e cherchera a créer la surprise.

- Les résultats

Croatie-Costa Rica 3-0
République Tchèque-Uruguay 0-6

Uruguay-Croatie 1-3
Costa Rica-République Tchèque 0-0

République Tchèque-Croatie 1-6
Uruguay-Costa Rica 3-0

Ce groupe à priori peu attractif va finalement se révéler très spectaculaire, avec une avalanche de buts.
Les Tchèques repartent avec deux fois 6 buts dans la musette!


- Le classement
Image
La Croatie, qu'on n'attendait plus, a fait forte impression et se qualifie en compagnie de l'Uruguay.
Le Costa Rica termine devant la République Tchèque qui aura effectué un tournoi catastrophique.



-Groupe H

Deux grosses cylindrées Européenne dans ce groupe: l'Allemagne(9e) et l'Espagne seulement 17e mais toujours redoutable.
La Colombie qui est un peu l'inconnue du tournoi(19e) et surtout l'Iran 61e et petit poucet de la compétition auront bien du mal à tirer leur épingle du jeu.

- Les résultats

Iran-Allemagne 0-4
Colombie-Espagne 1-3

Espagne-Iran 7-0
Allemagne-Colombie 3-1

Allemagne-Espagne 2-0
Iran-Colombie 2-2

C'est l'Allemagne qui remporte le duel des gros contre l'Espagne.
L'Iran après s'être faite corrigée par deux fois, a le mérite de sortir du tournoi sur un nul.


- Le classement
Image
Hiérarchie respectée dans ce groupe.
l'Allemagne, toujours solide et l'Espagne, brillante offensivement contre l'Iran, se qualifient.





3) Les 8e de finale

De belles affiches au menu de ces 8e dans lesquels l'Irlande et l'Arabie Saoudite font figure d'intrus.
Image

- Italie-Angleterre 3-2
Dans un stade Guiseppe Meazza tout acquis à leur cause, les Italiens sortent vainqueurs de cette confrontation relevée.
Ils se posent en favoris de la compétition et confirment qu'ils sont bien la bête noire des Anglais.

- Argentine-Irlande 3-0
Un 8e facile pour l'Argentine.
Malagon inscrit son 4e but de la compétition.

- Brésil-Turquie 2-1
Ce sont les Brésiliens, plus réalistes, qui sortent vainqueur d'un duel pourtant globalement dominé par les champions d'Europe.

- Arabie Saoudite-Mexique 0-3
Ballade Mexicaine face à des Saoudiens qu'on attendait plus fringants après leur premier tour réussi.

- Russie-Portugal 1-3
La Russie retrouvait un adversaire qu'elle avait devancé lors des éliminatoires mais qu'elle n'avait pas réussi à battre en 2 confrontations.
Décomplexés par leur victoire face à la France les hommes de Stensland vont offrir aux Turinois l'un des plus spectaculaires matchs du tournoi.
Malheureusement, Paulo Guedes le portier Portugais avait la baraka.
Il sort le match de sa vie et est suppléé à 3 reprises par ses poteaux.
Malgré un nouveau but de Chichkin auteur d'un grand tournoi, la Russie tombe, dans un match équilibré où elle s'est toutefois procuré les meilleures occasions.
Les Portugais font de beaux quart de finalistes et peuvent continuer à défendre leur titre.
Image

- Pays Bas-France 1-1, 3-3 ap.pr, 4 p. à 5
Les Français sont des survivants.
Menés dans le temps réglementaire puis 3-1 dans les prolongations, ils trouvent les ressources suffisantes pour décrocher une séance de tirs aux buts et s'y imposer.

- Espagne-Croatie 0-0, 4 p. à 2
On s'attendait à une rencontre spectaculaire entre deux des meilleures attaques du premier tour, il n'en fut rien.
Les Espagnols s'imposent aux tirs aux buts, au bout de l'ennui.

- Uruguay-Allemagne 0-1
L'Allemagne marque dans les premières secondes du match, puis verrouille la partie.
La Céleste aura beau être dominatrice, elle ne reviendra jamais.
Image





4) Les quarts de finale

Les 6 favoris du début de la compétition sont là.
Le Mexique et l'Allemagne, outsiders de luxe se sont également invités à un festin qui compte pour convives 7 anciens champions du Monde.
Image

- Italie-Mexique 1-2
Le Mexique met l'Italie à sa botte.
Le pays organisateur n'aura pas ménagé ses efforts mais la Tri poursuit sa route vers son destin.

- Argentine-Brésil 1-1, 3 p à 2
Ce sommet entre les deux géants et rivaux Sud-Américains se décide aux tirs aux buts.
C'est l'Argentine, largement dominatrice par ailleurs, qui en sort vainqueur.

- Portugal-Allemagne 0-0, 2 p à 1
Les Allemands tentent de refaire le coup du coffre-fort qui a si bien fonctionné face à l'uruguay.
Cette stratégie a faillit porter ses fruits, mais c'était sans compter sur Paulo Guedes qui dégoute les attaquants Allemands en stoppant 4 tirs aux buts.

- France-Espagne 2-0
Les Français peuvent y croire
Ils n'ont pas eu besoin de forcer leur talent pour mener de deux buts à la mi-temps une Roja stérile offensivement.
Image



5) Les demi- finales

Le monde entier attend une finale Argentine-Mexique, ces deux équipes ayant fait la plus forte impression jusqu'ici.
Image


- Mexique-France 2-0
Le parcours des hommes de Chauvin s'arrête ici.
Déja vainqueurs du Brésil et de l'Italie, les Aztèques font mordre la poussière à un 3e Champion du Monde.

- Argentine-Portugal 1-0 1-2
Dans ce match fermé où l'Argentine aura été mise en difficulté, c 'est le talent individuel, et en particulier celui de Malagon, encore une fois buteur, qui fait la différence.
Image



6) Les finales

- Match pour la 3e place: Portugal-France 0-3

Image

Le Portugal a eu la possession du ballon, mais visiblement n'y était plus après avoir perdu son titre.
Les Français en profitent pour assèner 3 coups de poignards en contre et ainsi finir sur une bonne note.


- Finale: Mexique-Argentine 3-2

Après 37 minutes, le Mexique menait 3-0.
Le scénario du match ressemble un peu à la finale Argentine-Allemagne de 1986 (3-2).
Le Mexique décide de gérer son avantage et au final réussi à se faire peur.
Image
Les Mexicains remportent leur premier titre mondial, ce qui est somme toute logique étant donné la qualité de ses individualités et l'énorme réservoir de joueurs de haut niveau que possède cette nation.
Image




7) Bilans et récompenses

- Du coté des joueurs

- Un Mexicain, Un Croate et un Italien sont à l'honneur.
Le jury a préféré oublier Malagon qui n'a pas été décisif en finale.
Image
Fernandez, attaquant du Bayern est élu meilleur joueur.
Peut être pas le Mexicain le plus fort, mais il est celui qui a réussi le meilleur tournoi.
Image
Les Croates ont marqué les esprits au premier tour par leur allant offensif et c'est ce qu'a voulu mettre en valeur le jury en récompensant ce joueur de Bolton.
Image
Super Mario, buteur face au Mexique et idole de tout un peuple n'aura pas réussi à offrir le trophée à son pays, mais son talent méritait bien un accessit.
Image


- Voici les trois meilleurs buteurs du tournoi, on retrouve Oscar Fernandez au sommet.
Image


- L''équipe type du tournoi a fière allure. La solidité Allemande aura marquée les esprits, la Manschafft placant son gardien et deux défenseurs dans cette sélection idéale.:
Image


- Du coté des entraineurs


- Comme d'habitude après une telle compétition, les têtes tombent et même les équipes qui ont réussi leur parcours décident d'entamer un nouveau cycle.
Image
Collin, l'inexpérimenté entraineur qui avait succédé à Stensland à la tête de la Belgique aura tenu longtemps.
Il termine sur un nul arraché face au futur champion Mexicain.


- Après l'expérience Chauvin, la F.F.F pète à nouveau un cable en décidant de désigner un parfait inconnu comme sélectionneur.
Image
Rémi Lasserre a du gagner son nouvel emploi dans une pochette surprise car il n'a manifestement pas beaucoup de compétences footballistiques.
Image
Pas mal comme premier job dans le monde du foot...
Image

Pour remplacer Collins, la Fédération Belge opte pour l'un des anciens préparateurs de Stensland.
Ce ne sera malheureusement pas Kim Johnsen malgré le titre de champion d'Europe obtenu avec les Espoirs...
Image


- Du coté de la Russie

- La Fédé avait exigé une qualification pour les 8e.
Objectif rempli avec des prestations qui ont enchanté les supporters.
Ingvild Stensland est par conséquent reconduite.
La tentation a été grande de prendre en main l'une des nombreuses sélections plus talentueuses qui cherchaient un nouveau guide, mais Stensland est tenace et fidèle.
Image
Chichkin, Lutovinov ou encore Zaqaryan auront fait un bon tournoi, mais cela n'aura pas suffit.












II) Les éliminatoires de l'Euro 2032



- L'équipe a hérité d'un groupe dans lequel l'Espagne partira incontestablement favorite.
Il faudra aussi se méfier de la Bosnie.
L'Irlande du Nord et Andorre devraient finir derrière la Russie, sauf catastrophe.
Image


1) Journée 1:Russie-Espagne

On rentre immédiatement dans le vif du sujet avec la réception des favoris Espagnols.
Image
La Russie entame bien dans ces éliminatoires en dominant l'Espagne dans tous les domaines.
Malgré un bon match du portier Espagnol, les anciens, Chichkin et Gromov font le travail.


- Résultats et classement

L'Irlande du Nord s'impose à Andorre.
On n'en attendait pas moins.
Image
En battant l'Espagne dans un groupe qui compte seulement 5 équipes, la Russie a déja pris une option intéressante.




2) Journée 2: Bosnie-Russie

Il s'agit de confirmer en Bosnie.
Un bon résultat obtenu en terres anciennement Yougoslaves serait un pas de géant vers la qualification.
Image
Dans un match très offensif, la Russie remporte une superbe victoire.
Zaqaryan et surtout Lutovinov (triplé et impliqué dans le csc Bosnien) sont les grands artisans de cette victoire.


- Résultats et classement

L'Espagne cartonne son voisin Andorran et lui inflige une fessée dont il se souviendra longtemps.
Image
La Russie est seule en tête mais le classement est un peu faussé par les exemptions.



3) Journée 3: Exempt

La Russie sera particulièrement attentive au déplacement espagnol en Irlande du Nord.
Une contre performance Ibérique hypotèquerait sérieusement ses chances de remporter le groupe.

- Résultats et classement

La logique est respectée avec la victoire Bosnienne en Andorre et celle de l'Espagne en Irlande du Nord, mais les Ibères ont peiné à faire la différence.
Image
Ce groupe reste très ouvert même si la Russie a pris une option.





III) Bilan de la saison 2030

- Superbe saison pour les Russes avec 12 victoires en 14 matchs.
Malheureusement, les deux défaites ont été concédées en Coupe du Monde.
Image
- Du côté des individualités, Chichkin reste le phénomène de cette équipe.
Cette année marque l'éclosion de Lutovinov, qui aura même réussi à faire de l'ombre au légendaire Gromov.


IV) Epilogue


Doit on être déçus du parcours Russe en Coupe du Monde?
Oui si l'on considère que le chemin s'arrête une nouvelle fois en 8e de finale, non si l'on s'en tient à la qualité des prestations.
Il semble toutefois qu'en décidant de faire le choix du coeur et en prolongeant son aventure dans la patrie de Tolstoï et d'Anna Kournikova (!) Ingvild Stensland ait fait une croix sur son ambition d'être la première entraineur féminine à remporter une compétition avec une sélection nationale.
Mais qui sait?
Ce RDP vous réserve encore quelques surprises...


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Russie] La conquête de l'Europa League (S19) 4

Message par Boonty » ven. 10 août 2012 17:08

Un très bon post, d'autant plus bon que tu continues de commenter une compétition de laquelle tu es éliminé. Je n'aurais pas pu.

D'ailleurs, tu détailles un peu moins les compétitions mais ça ne perd pas son intêret.

Le premier truc qui me choque à la vue des poules de la cdm et de leur résultat et que ça uarit pu être la même chose 20 ans plus tôt. Hormis le Mexique qui écrase tout, la Turquie et l’Arabie Saoudite qui sont des surprises, il n'y pas de grand chambardement.

Sinon, le russes ont bien géré la phase de poules même si vous vous l'êtes compliquée avec la défaite face aux Algériens. Heureusement, tu bats la France et t'évites la lapidation.

Retomber sur le Portugal, c'est manque de bôle quand même, turcs ou croates auraient été mieux...

Bon tu perds, le Mexique gagne à la fin, snif snif.

Niveau éliminatoires et comme le premier match le montre, je sens bien que tu vas finir en tête contre une Espagne qui décline

Sacré teaser la conclusion :hooo:


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »