Rejoignez la communaut FM sur Facebook

La gazette

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Tikva06
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 495
Enregistré le : mer. 26 nov. 2008 1:52
Partie actuelle : Olimpic Donetsk
Club préféré : RC Strasbourg
Localisation : Strasbourg

La gazette

Message par Tikva06 » mer. 02 sept. 2009 22:51

LA GAZETTE D'AOUT :

Août 2009, n°01

_________________________________________________________________________________________________

"Chers lecteurs,

La partie story de ce forum est tellement complexe qu'il n'est pas facile de s'y retrouver. Avec la naissance de cette gazette, qui, on l'espère, vous sera utile à tous, il y a à présent un guide des stories. Notre ambition n'est pas de "casser" gratuitement certaines stories, ni de chanter des louanges aux auteurs les plus renommés, mais uniquement de définir les stories qui nous ont plu et qui seront susceptibles de vous plaire. Ce travail est une tâche colossale, quand on sait que ce qui plaît à certains ne plaît pas forcement à d'autres, mais nous nous engageons à toujours garder un point de vue qui fait la valeur des reporters, à savoir un point de vue objectif. Encore une fois, le but n'est pas de juger gratuitement, mais de donner nos ressentiments face à telle ou telle oeuvre, en expliquant pourquoi. Jeremibl et moi ayant chacun une story, nous connaissons le travail que cela demande, en nous savons parfaitement que chaque story, aussi infime soit-elle, demande une bonne dose de travail et d'engagement, des heures à se poser des questions, à douter, mais également des moments de joie. C'est pourquoi il serait indécent et profondément lamentable d'envoyer un travail par terre, sans approfondir un peu.

De plus, certaines stories ne sont ni plus ni moins écrites par des rédacteurs de cette gazette. Il me parait important de préciser que dans ce cas, l'autre rédacteur prends en charge l'intégralité du commentaire la concernant. Car cela fait partie d'un de nos principes de rédaction. Plusieurs rédacteurs sont là, le nombre de stories est découpé en parties égales, redistribuées aléatoirement ou pas. Ainsi, il ne serait guère étonnant que le style utilisé dans les commentaires soient différent, que certaines stories soient plus ou moins bien notées en fonction de ça ( chaque rédacteur n'a pas forcement la même vision des choses, ce qui paraît logique ) ... La présence de plusieurs rédacteurs améliore ainsi, je pense, grandement notre gazette.

Pour finir, je ne serais pas original. A vrai dire, je vais conclure par une phrase de circonstance banale. Cette gazette est notre enfant, nous feront tout ce qui est en notre pouvoir pour qu'elle soit le plus juste et droit possible, et bien sur pour qu'elle vous plaise.

Votre fidèle reporter, Tikva"


Jérém' a écrit :Pas grand chose à ajouter au discours à la pointe de la haute démagogie de Tikva. Juste à savoir que les stories listées ne sont que celles dont AU MOINS un épisode a été sorti le mois courant (et ouais, Jerzy...). Le but prochain de cette gazette est avant tout de conseiller ou non (d'ailleurs Tikva, tu tailles sévère) les stories naissantes en cours de mois ou en quête de reconnaissance. Donc, vous tous recensés ici ne seront certainement plus concernés (à moins d'une nouvelle aventure) ultérieurement.
Voilà notre bousin, nous n'avons pas la prétention d'avoir l'avis éclairé, ne se trouvent ici que des appréciations personnelles dont nous sommes, ainsi que tous les lecteurs, préparés à débattre.
Messieurs, pour ceux qui vont lire, bonne lecture, en espérant que certains puissent en tout mérite, bénéficier de ces quelques lignes.
_____________________________________________________________________________________________


Destin bouleversé


Un parcours à toute allure pour le potentiel coach Sénégalais de la partie stories. Comme nulle part ailleurs, une grosse partie est réalisée autour du parcours avant-diplôme, les cours, la formation au poste d’entraineur.
Galères, spontanéité et nanas canons sont quelques uns des éléments de ce cocktail détonnant constamment à 2000km/h où Medzo gère à merveille son scénario toujours plus surprenant.

Dorchester Ou Comment Entrainer En D6 Anglaise

Le titre parle pour lui. Arrivé comme un cheveu dans la soupe, Franck Tavernost inactif à souhait se retrouve avec une équipe composée de cinq malheureux joueurs et d’une enveloppe de zéro €uro pour gérer ses transferts.
Trois épisodes en dix-huit minutes, puis plus rien, cette storie, qui ne laissait pas non plus présager grand-chose d’exceptionnel, ne devrait pas passer ce mois d’Août.


Hájra Paprikas


Découverte rapide de la Hongrie et du football Hongrois. Jean se fait quelques contacts, puis une place dans un club avant que quelques péripéties ne viennent influencer son statut.
Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux, souligne l’auteur en signature. Près d’un mois après le dernier post, peut-être que cette succession d’épisodes d’une quinzaine de lignes y est, à la fin.


Se Faire Une Place Au Soleil

Javier Robles vient d’en finir avec les examens pouvant lui remettre son diplôme d’entraineur. C’est tout naturellement qu’il le décroche. Ne lui reste plus qu’à se créer des contacts, guetter une opportunité.
Deux petits épisodes et puis s’en vont pour une storie démarrant assez convenablement.


La Citadelle Des Merles


La Belgique s’est faîte une petite place dans la partie storie avec un personnage froid voire méprisant, dans un cadre qui ne lui est pas spécialement amical. Un développement assez speed mais qui tend à se calmer sur le dernier épisode.
Crow a toutefois perdu de sa régularité de postage.

Sur ses traces

Un cadre original dans cette storie avec l’élévation du personnage principal à un poste de président. Une subtile maitrise des mots, des expressions, un scénario sobre bien tenu, une intrigue vraiment intrigante (bof bof, la répétition), tout ça autour d’un personnage sensible mais avec qui il ne faut pas non plus trop déconner.
A lire absolument.


Mission Impossible

C’est dans un tout petit coin de Picardie que Air Startout démarre son récit, autour d’un club complètement méconnu.
Le style est loin d’être désagréable, juste quelques possibilités d’égarement au sein de dialogues à multiples intervenants.
Maintenant, il faudrait peut-être enchaîner sur la suite…


Mais Pourquoi j’ai dit Oui ????


Deux épisodes début du mois pour Chekbadi et puis s’en vont. Début sérieux avec présentation, prise de connaissance avec un personnage loin du foot, loin de la France, en quête de reconversion.
De son absence, on peut sans doute imaginer qu’il a finalement dit non.


La Trépidante Vie de Sophie Fonfek


Le dépaysement de la partie storie.
Autour d’UNE coach au caractère plus que bien trempé et de jeux de mots dignes de Ramucho au sommet de sa carrière, Sophie Fonfek va devoir sur injonction de ses parents, sortir de sa pauvre vie d’inactive assumée pour tâter le ballon dans un champ de patates.


The Riolo Show

Dans la peau de Daniel Riolo. Étant un gros Footix, je ne sais même pas qui est ce journaliste qui a fait réagir quelques commentateurs. Apparemment un gars qui ne garde pas sa langue dans sa poche et qui ici se retrouve face à une situation assez déstabilisante.


Steve Veissière, La Reconversion D’un Arbitre


Steve vient de mettre un point final à sa formidable storie.
Ancien arbitre désirant rester non loin des terrains, Steve Veissière creuse dans les ressentis les plus profonds, passe par tous les sentiments que le lecteur peut partager avec lui, traverse des moments pouvant être familiers à beaucoup. Tout cela avec énormément de sagesse, avec des mots qui finalement peuvent toucher le lecteur au plus profond de lui-même.
La lointaine ressemblance d’avec le Grand Robert peut décourager, mais à lire absolument.


Une Revanche Sur La Vie

Marc Torres, un peu paumé en France s'en va suivre sa nouvelle petite amie au pays de Maradonna. Basculé plus ou moins par piston dans le monde du foot, il gravit les différentes étapes pour démontrer d'étonnantes capacités. De l'autre côté du clavier, Batigol nous dresse de jolis portraits de l'Argentine, de relations conflictuelles ou encore de relations sentimentales.


En Terre Ardu...


Skyzor semble s'être décidé à se démarrer une storie. Un personnage pas des plus respectueux de son image qui se retrouve pourtant à la tête d'un des club les plus attaché à son identité. Dès les premiers jours, les premières emmerdes, et de taille.


Les Nouvelles Aventures de Le Héros

Cali est de retour avec un personnage de Le Héros. Ce Le Héros moins gaffeur et plus posé que Le Tissier, il ressort de son parcours (pour l'instant) en équipe nationale un style paraissant plus travaillé. En quête d'un club à coacher, en relation à définir plus précisément avec une journaliste, de quoi pimenter sa nouvelle storie.


Auprès De Mon Arbre

Cantona vient d'annoncer le terme de sa storie à Forest. Parcours sportif exemplaire, petits jeux de séduction et retournements de situation à gogo, un style cash, plein de spontanéité, un bon cocktail pour ne pas s'ennuyer.


L'AYAXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX


LA storie à ne manquer sous aucun prétexte. Avec en guests stars Jérém' (moi-même) et la légende Dr Zoulou. La surprise de ce mois d'Août.


Pamietnik Ryszarda

Le coup de coeur de Jérém' ce mois-ci. Tikva a enfin pris le courage de faire monter une storie qui ne demandait que ça. Des premiers épisodes éparses mais de très bon goût, c'est avec sa régularité qu'a réellement décollé l'intérêt de son récit. Autour d'un personnage borderline, il offre à son lecteur une histoire passionnante, d'autant plus passionnante qu'il déploie tout son talent pour rendre des personnages vrais.


Ritorno Alle Radici

Sans faire trop de bruit, la storie de Bronx gagne à faire parler d'elle. Parti du Sud-Est, Giampaolo Mutti s'insère comme de le dire dans le football Italien qui lui va manifestement bien. Des personnages et un trame intéressants et une qualité d'écriture indéniable, du tout bon qui ne demande qu'à continuer.


A l’ombre de Göteborg

Un vent de fraîcheur et de dépaysement souffle sûr la partie story avec ce voyage suédois que nous propose Tigroo. Outre la belle présentation et la non-moins belle bannière, il y a vraiment un travail derrière cette story ; ainsi que de l’originalité, comme le prouve le choix de narrer deux aventures en parallèle : celle d’un jeune joueur un peu naïf mais croyant dur comme fer à son rêve, et celle d’un coach catapulté en D2 suédoise. Petit à petit, on apprend à apprécier ces deux personnages totalement différents. Petit bémol toutefois : avec plus de descriptions, notamment extra-sportives, la story y gagnerait à coup sûr, particulièrement lors du dernier épisode rempli uniquement de résultats, mais qui semble bien vide.


Lavalego, l’argentin méconnu

Comme son argentin, cette story semble être en passe de retomber dans les méandres de la partie stories. Après deux épisodes bien ternes en une heure, l’auteur semble finalement avoir compri qu’il a de bonnes raisons de mieux préparer sa story avant de la proposer. Passez votre chemin, rien à voir.


United Colors of 59

Nobel nous offre, pour son premier post, un début de story assez prometteur. L’entrée en matière est plutôt réaliste et cohérente, l’orthographe est bonne ; autant de points qui nous poussent à lire ce premier épisode et à attendre la suite. L’idée de commencer cette story en 2012 est également originale. Petit point négatif en revanche avec le « déclic » du narrateur, qui veut devenir entraîneur du jour au lendemain, sans douter de son succès une seule seconde ; le point faible au sein d’une introduction qui est, au risque de me répéter, plutôt prometteuse.


Save Stranraer FC

Après des débuts plutôt hésitants, Misaki a réussi à trouver un parfait équilibre dans sa story. Désormais, celle-ci figure parmi les meilleures stories du forum. Un scénario simple mais intense, l’art de nous faire languir à chaque fin d’épisode, tels sont les ingrédients qui font de Save Stranraer FC une très bonne story. Misaki, à force de persévérance, a acquis au fil du temps une certaine maîtrise de sa plume, pour notre plus grand bonheur, et cela se ressent dans ses épisodes qui n’en finissent pas de s’améliorer. A ce rythme là, la suite promet d’être de très haute facture.


Robaggio

Les aventures de Robaggio est, pour la décrire, une story simple, sans prétention démesurée. Et c’est là tout ce qui en fait le charme. Avec un subtil mélange d’extra-sportif bien présent et pas du tout rébarbatif, et d’un intra-sportif passionnant, l’auteur nous offre là une story épique, haletante, et tout simplement géniale. Robaggio ( l’auteur ), est un maître en ce qui concerne l’art du suspense, et de tenir le lecteur en haleine. A présent, on est tous impatients de connaître l’avenir de ce globe-trotter invétéré, qui nous fait découvrir à chaque fois de nouveaux clubs, avec tout le dépaysement qui va avec. Car il s’agit là d’une des grandes qualités de cette story : Robaggio ne se contente pas de voyager, non, il nous décrit à chaque fois son nouveau cadre de vie avec un réalisme criant de vérité. On n’a plus qu’à lire, fermer les yeux, et on se retrouve tantôt au fin fond de la Turquie, tantôt dans le sud de l’Italie, tantôt au milieu de la pampa. Du grand art.


Eclairs sur la Venise du Nord

Le mérite de cette story, c’est son originalité. Sous la forme d’une aventure Story, Riton nous relance, comme chaque été, son désormais populaire Jules Lair. Après Rosenborg et Lausanne, c’est vers le FC Bruges que nous avons rendez-vous. Les principaux points forts de cette story, quasi-exclusivement intra-sportive, sont sa présentation ( sans doute l’une des meilleures de tout le forum ), ainsi que le bonheur de retrouver Jules Lair. Bien sûr, ce genre de story est risqué et dur à commenter : on aime ou on déteste le concept … Mais force est de constater que Riton met vraiment les moyens pour que les fans s’y retrouvent.


Rudy Artawi : la vengeance du maltraité


Cette story alterne entre le bon et le beaucoup moins bon. Tout d’abord, on appréciera le côté loufoque et déjanté de l’histoire. Ensuite, on ne pourra qu’être déçu devant l’orthographe tout d’abord, puis devant certains détails qui font de cette story une story banale, voire assez mauvaise. Il y a, pour commencer, le manque de pertinence souligné à certaines reprises. Et puis, bien sûr, un épisode depuis le 8 Août, et puis plus rien, cela paraît faible comme rythme de parution. A moins que l’auteur n’ait finalement changé d’avis et ait décidé que sa story ne s’arrêtait là … Une story qui aurait pu être très bonne, mais qui finalement s’avère être un beau gâchis.


Magouilles et compagnie


Un bon scenario, mais une narration un peu trop rapide et tendre, voire naïve. L’orthographe est un vrai point faible ici ( exemple flagrant : « qui aller rythmai ma vie » ). On a du mal à rentrer dans le sujet, la faute à la narration et au fait que le personnage soit peu présenté. Cependant, on appréciera le scénario original et bien trouvé. Pour que cette story prenne de l’ampleur, il faudrait sans doute aller plus loin dans les descriptions et dans le thème principal qui est la magouille dans lequel le narrateur se retrouve embarqué. Ici, on ne connait pas ou très peu ses ressentis et ses sentiments. Dommage, cette story pourrait être de très bonne qualité avec un peu plus de profondeur. De plus, point également assez rebutant, l’auteur semble reprendre mot pour mot certaines phrases du jeu, ce qui rend le tout assez indigeste. A noter qu’il n’y a pas eu d’épisodes depuis le 7 Août … Story bouclée ???


Concours de circonstances

Even a le mérite se nous surprendre avec cette story. Le cadre est loufoque à souhait, et ce premier épisode a une certaine qualité humoristique qu’on ne peut pas dénigrer. Cependant, sur un point de vue réaliste, ce début ne laisse rien présager de bon. La nomination n’est pas crédible une seule seconde. Ainsi, cette story enchantera les amateurs d’un ton plutôt comique, mais pour les autres, ils passeront vite leur chemin. Chapeau quand même à Even pour son audace.


La renaissance du rocher

Cette story, c’est l’histoire d’un parfait inconnu qui arrive à Monaco sur un piédestal, jusqu’à être accueilli par le prince, se voir offrir villa, salaire mirobolant … Pour le réalisme, on passera. Au sein d’une équipe digne de la partie perles du forum ( Cahais, Banega, Piatti, Torje … ) ce qui n’est pas extrêmement dérangeant en soit, sauf quand on en vient à se demander comment le club peut se payer de tels joueurs ( tous extra-communautaires qui plus est ), on tombe face à un entraîneur extrêmement antipathique, au point d’insulter ses joueurs dès la présentation ( il y a une marge entre la sincérité et la bêtise ). Bref, passez votre chemin, cette story ne vaut pas le coup dans son état actuel.


Pascal Olmeta story

Il y a du bon, du très bon. Cette story nous emporte de l’autre côté de la Méditerranée, et l’auteur nous fait parfaitement gouter à ses charmes. On se croit aux côtés de Pascal Olmeta, qui est très bien analysé et retranscrit ici. Par l’absence d’émotion, on ressent une lassitude et un côté désespéré assez touchant. Malgré quelques points négatifs ( la nomination au SCB est tellement prévisible, tellement grosse … ), le tout est agréable à lire et n’est pas dénué d’un certain charme. La présentation du club et le côté sympathique du bonhomme créent une proximité avec le lecteur, qui se sentira concerné par les résultats d’Olmeta. A lire.


Il était une fois dans l’Est


Le coup de coeur de Tikva. Et c’est ainsi que revient ce qui est sans doute la meilleure story du moment. C’est toujours avec cette même aisance dans la description que Doc’ revient. A revoir sa plume, on ne peut douter un seul instant que la suite sera du même acabit que la saison 1, magistrale. On reprend Tsagoï, on ajoute quelques nouveaux personnages, on en enlève également, et le tour est joué. Dans l’univers des stories, Doc’ a créé un mythe, une story qui dépasse de très loin tout ce qui se fait. A lire absolument.

_____________________________________________________________________________________________


Jeremibl & Tikva06
Modifié en dernier par Tikva06 le jeu. 03 sept. 2009 0:32, modifié 2 fois.
[url=http://www.footmanager.net/forum/ftopic14820.php]La story polonaise et l'épopée de Ryszard[/url]

[url=http://www.casimages.com][img]http://nsa09.casimages.com/img/2009/10/05/091005083408444246.jpg[/img][/url]

Un grand merci à Cali pour sa bannière !


Publicité

Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Message par Misaki » jeu. 01 oct. 2009 11:08

LA GAZETTE DE SEPTEMBRE :

Septembre 2009, n°02

___________________________________________________________________________________________

"Chers lecteurs,

Le mois dernier naissait la gazette, créée en collaboration par Jérémibl et moi-même, et sur une idée de Jérémibl. Très grand a été notre bonheur en voyant le nombre de commentaires positifs que celle-ci a suscité. Tout ceci grâce à vous. Il est donc normal de ne pas décevoir vos attentes, ainsi que la confiance que vous avez placée en nous, et de continuer à faire notre boulot, qui est en même temps notre passion. Il me paraît essentiel de saluer tous les lecteurs qui font vivre cette gazette. De plus, j'aimerais saluer deux nouveaux collaborateurs qui nous rejoignent ce mois-ci, et avec qui ce fut un plaisir de travailler - car ils ont effectué du très bon boulot - j'ai nommé Misaki et Cantona. Je tiens également à saluer Jérémibl, qui, malgré un emploi du temps chargé, a tenu à participer autant qu'il le pouvait ce mois-ci.

Votre fidèle reporter, Tikva"


________________________________________________________________________________________
PRÉSENTATION DES STORIES

En ce qui concerne la présentation des stories, certaines ont été réalisées en début de semaine et ne prennent, donc, pas en compte les derniers épisodes.


United Colors of 59 de Nobel

Le coup de cœur du mois de Cantona et Misaki. Après un premier chapitre prometteur en Août, Nobel continue son aventure nordiste. Au fil des épisodes, on découvre ce jeune débutant qui se prépare à faire ses premiers pas sur un banc de CFA. Division amateur, auteur prometteur qui nous invite à suivre en parallèle le parcours des Bleus à l'Euro ou encore les origines de son club, et l'Histoire dans l'histoire apporte un plus certain à ce récit grâce à un dosage réussi.
Un seul petit bémol, on aimerait en savoir plus sur la vie privée de ce néophyte.
Une story à suivre, agréablement présentée et illustrée et, fait assez important pour être souligné, à l'ortographe irréprochable. Assurément l'un des meilleurs démarrages depuis quelques temps. Nobel n'a pas posté récemment, il marque le pas, espérons qu'il n'ait pas calé.

Bouleversement sur la Côte de Gen_Beg

C'est donc en Suisse qu'aura lieu cette histoire, plus précisément dans la région de la Côte comme l'explique l'auteur. Ici pas de strass, ni de paillettes mais une introduction sobre qui révèle pourtant un intérêt certain. La nomination n'est pas tirée par les cheveux et c'est tant mieux.
Gen_Beg nous présente un technicien qui semble avoir une revanche à prendre sur le football, et dont on ne connait jusque là pas grand chose si ce n'est un rapide Curriculum Vitae. Le récit est classique, propre et finalement encore trop neutre pour se forger un avis définitif sur ce suisse.
Les deux premiers épisodes sont agréables à lire et on ne peut qu'encourager son auteur à continuer.

Plymouth Roadrunna de Takeo


Le coup de cœur du mois de Jérémibl. Il l'avait annoncé, il l'a fait. Takeo vient donc de lancer sa nouvelle story avec un premier épisode accrocheur. On y découvre le passé du personnage avec une description ultra-précise qui ravira les fans de rodéos musclés et illégaux. Pour les non-initiés, on comprend une facette intéressante du personnage qui semble déterminante pour la suite.
C'est d'ailleurs tout ce qu'on attend maintenant, la suite.

David Seaman, he's come back de doms

Bon il y a une faute dans le titre qui n'a pas échappé à certains. Hormis celle-là, elles sont peu nombreuses parmi ces deux premiers chapitres. Doms a décidé de nous raconter l'histoire de David Seaman. Et cela est plutôt bien fait, le parcours du célèbre gardien de but d'Arsenal est bien décrit. Son ascension est logique, un peu à la manière des entraîneurs débutants, vous verrez, et il reste maintenant à savoir où celui-ci va atterrir. En Angleterre, c'est certain, mais où ?

Nip : l'homme qui fait rêver tout un pays ou presque de boussou

Ou bien la story qui ne nous fait pas rêver. Boussou, l'auteur, a dit vouloir se lancer dans un nouveau style de story. Mais, force est de reconnaître que cela ne passe pas. Sept épisodes en deux jours, dont la majeure partie ne dépasse pas les dix lignes. Sept épisodes pour arriver à la tête du club quand tout pouvait être résumé en un seul quand on lit ces sept épisodes (vous en avez pour dix minutes). Bref, rien d'enthousiasmant.

Le mystère du passé de jujulosc

Il semblerait que le titre ne soit pas celui-ci puisque dès le deuxième épisode, un nouveau titre apparaît : Le passé fait l'avenir. Rarement, autant de membres avaient commenté un premier épisode. Est-ce un signe ? L'avenir le dira.
Quelques fautes traînent encore par ci, par là. Mais ce n'est pas trop méchant. L'ensemble est cohérent. Nous ne rentrerons pas trop dans les détails du scénario mais celui-ci semble précis avec la prise en main d'un club anglais. Quelques passages méritent d'être développés et c'est ce que l'auteur a promis de faire. Nous attendons de voir la suite maintenant.

Jeux, Tue, Ils de Cantona

Après, ''Auprès de mon arbre'', Cantona revient avec une nouvelle story. Fini l'Angleterre, place à la Colombie. Dans un style plus sobre que sa précédente story, Cantona nous raconte l'histoire d'un point de vue extérieur. L'histoire paraît simple pour le moment, une nouvelle personne va prendre la présidence d'un club et décide de faire revenir une ancienne gloire du club. Problème : cette dernière est dans un état lamentable, une vraie loque qui a perdu le goût de vivre. Embrouilles en vue ? La suite nous le dira.

Diary of a Hooker de jerzy59

Le coup de cœur du mois de Tikva. Jerzy revient de la plus belle des manières avec cette intro très prometteuse. Sous une base glauque, mettant en scène un personnage délirant, on remarque vite que tout ça n’est qu’une façade, et que beaucoup d’émotions entourent réellement ce début de story. L’histoire de la jeune femme présente parviendrait même à nous tirer les larmes. Aucun doute, ceux qui auront lu cette intro trépigneront d’impatience, car si la suite est du même acabit, nul doute qu’on aura affaire à une excellente story.

La véritable histoire de Tural Mitreev de novinho21

Deux épisodes en deux jours, et depuis, plus rien. Dommage pour un début de story prometteur. Le choix de l’Azerbaïdjan montre bien tout le côté original présent ici, et bien que le début ressemble plus à un guide de tourisme du pays en question, l’intro se montre sérieuse, et très dépaysant.

Mais pourquoi j’ai dis oui de Chekbadi

Encore une fois, un bon scénario, bien ficelé, pas trop irréaliste. Seulement, l’écriture est extrêmement dérangeante. Les fautes à répétition, les erreurs de ponctuation, la syntaxe … autant de points qui rendent cette story agaçante et difficile à lire. Si Chekbadi ne fait pas de progrès sur ces points, sa story risque de passer à côté de son potentiel.

La jeunesse en action de besto

On prend les mêmes et on recommence. Besto avait déjà tenté sa chance avec l’AS Monaco, dans « la renaissance du rocher », qui s’est soldée par un échec magistral. Pourtant, la jeunesse en action s’avère être de bien meilleure qualité que sa précédente. Peu de faute, un début très bien ficelé et réalisé, une intrigue, des rebondissements. Bref, un très bon début de story, loin du navrant »la renaissance du rocher ».

________________________________________________________________________________________

L'INTERVIEW DU MOIS : DOC'ZOULOU EN EXCLU :


Première partie : Ta story
- D'où te viennent généralement tes idées? Inspiré par une scène d'un film, le passage d'un bouquin, le couplet d'une chanson, une expérience personnelle?

Je n’en sais rien. J’imagine qu’il y a un peu de tout ça… ça peut venir de films, de BD, de romans, de polar… Un peu tout, j’imagine. Je ne sais jamais trop d’où viennent les idées, elles apparaissent comme ça…

- Et l'histoire de Tsagoï? Tu l'as montée de toutes pièces? J'ai remarqué que les illustrations étaient importantes dans ta story. C'est de là que tu as imaginé toute cette histoire, ou au contraire sont elles venues après?
Le personnage Tsagoï a été crée par Enrico Marini, un auteur de Bd italien. On lui doit plusieurs séries magnifiques. Celle qui m’a inspiré est Gipsy. J’ai repris le nom, et son image. Mais le fond est radicalement différent. Le Gipsy est un camionneur du XXI siècle, il parcourt la Terre à bord de « l’Etoile du Gitan », son megatruck. C’est une brute épaisse sans aucune sensibilité, bourrin dans l’âme qui n’a peur de rien, ni de personne. Mon Tsagoï à moi est plus marqué par la vie, il vit dans le doute, dans l'interrogation, avec un certain poids de la vie sur les épaules. Je pense qu’il est radicalement différent.

Le passé de Tsagoï est tiré du tome 3, je crois. Son village a bien été détruit. Mais dans un cadre bien différent. Je ne rentrerai pas dans les détails. Le personnage de Tanya reprend l’image de Camilla Molina, vampire magnifique de la série Rapces, du même auteur. J’ai repris l’image mais pas la personnalité. Tout comme Draco, qui n’est autre que le frère de Camilla dans la série. J’adore le dessin de Marini, j’ai écrit une intro sur un coup de tête, juste après avoir relu les BD. Je trouvais ça pas mal, j’ai posté…Et on en est là.

As-tu des projets d'écriture en tête? Une nouvelle story, ou peut-être une nouvelle saison? Une nouvelle bannière pour fêter la saison 2?
Je reste pour le moment sur "Il était une fois dans l'Est", j'ai pas mal d'idée en stock. Et pour la bannière, je vais la garder, je l'aime beaucoup et je ne remercierai jamais assez Souin pour cela.

- Ton style de personnage ça serait plutôt Brandon de Beverly Hills, beau, jeune, talentueux et plein de fric ? Ou alors Grégory House, marqué par la vie, pas forcément sympa mais qu'au final on apprécie?
Je penche pour la deuxième proposition. Je regrette mon cher Salacius… Les perso à la Brandon me paraissent fades, il y a tellement plus à développer chez les gens imparfaits.

- Et les destinations? Qu'est ce qui t'as amené en Roumanie, et pas en Amérique du Sud par exemple?
Hue…Gigi Beccali je crois.

- Tu te sers de ta story pour faire passer des idées, ou partager des lieux ou sujet que tu apprécies?
J’ai fait ça avec Toulouse, pour le reste je n’ai jamais été plus loin que Nice, alors l’Est, ça ne me parle pas du tout. On fait avec ce qu’on peut.



Deuxième partie : Ta façon de procéder.
- Premièrement, tu es plutôt du genre à passer par un premier jet manuscrit, où tu fais directement chauffer le clavier?

Je faisais ça au début, et puis ça m’a gonflé. Je balance au clavier, tout en modifiant perpétuellement mon texte.

- Manuscrite ou dactylo, est ce qu'il t'arrive de prendre des notes, en te disant que tu voudrais intégrer telle ou telle chose à ton scénario?
Non jamais, j’ai des idées qui claquent dans ma tête. Si l’idée fait son chemin, je l’utilise, si elle disparait c’est qu’elle ne valait pas le coup.

- Avant de commencer ton épisode, définis-tu une structure générale ? Je veux dire par là, est-ce que tu as un plan de route, un squelette de ton épisode, avec les faits marquants, les trucs à ne pas oublier, des repères, etc...?
Cela m’arrive parfois., mais j’arrive toujours à quelque chose de différent…Les idées viennent en écrivant, donc je rajoute, j’efface, je modifie…Et puis certaines choses imaginées ne prennent pas bien forme sur le papier. Il est facile d’imaginer quelque chose, bien plus dur à le retranscrire sur la feuille

Ou bien au contraire, tu écris au fil de l'inspiration, quitte à revenir sur un épisode si une idée te vient?
Ça m’arrive aussi. Je pars d’une idée et je laisse mon esprit vagabonder. Une idée en amène une autre, qui en amène une autre. Il se peut qu’un épisode planifié arrive trois ou quatre épisodes plus tard. Car d’autres idées sont arrivées au fil de l'écriture.

- Au niveau de la cadence. Tu t'imposes un rythme, un nombre d'épisodes par mois?
Jamais…ça peut être un toutes les semaines, ou un tous les 15 jours, je pense que l’on ne doit pas écrire avec un sentiment d’obligation, la qualité s’en ressent.

- FM: comme trame de fond, élément principal, malléable à souhait? Quelle place le jeu a-t-il dans ton processus d'écriture?
Heu…Juste le fond. Pas grand-chose en fait. On va dire qu’FM me sert de prétexte pour laisser libre court à mon imagination, et prendre mon pied à balancer mes pauvres histoires. Je me bats souvent pour relier mes textes à FM, car ils ont tendance à s’en éloigner inexorablement.

- Tu es plutôt: Écrire des épisodes d'avance/Fur à mesure?
Fur à mesure. Sinon je ne posterais jamais. A chaque fois que je me relis, je suis choqué par certaines choses, je passerais ma vie à reprendre mes phrases.

- 1ere personne/3ème personne
Plutôt première personne. J’aime décrire les pensées les plus profondes de personnages. Je n’y arrive pas trop mais je m’entête.

- Un personnage principal/ Plusieurs protagonistes?
Plutôt un personnage principal. Mais j’essaie toujours de créer d’autres protagonistes hors du commun. Même s’ils sont secondaires, ils font vivre celui qui est au milieu de la scène

- Écrire au passé/présent?
J’écris naturellement au passé, mais je me retrouve souvent dans des situations complexes. Alors je remonte au début et je change le temps. Au final, il n’y a que le présent, je crois.

-Utilisation de flashbacks/flashforwards?
Flash back,oui. Ça coupe le récit, permettant au lecteur de se ressourcer dans un cadre narratif différent. Flashforward, non. J’ai jamais essayé mais ça me parait compliqué à retranscrire avec des mots.

-Bimbos à gogo/ Histoires d'amour influentes sur le récit
Bimbos, Non ? Enfin je crois pas. Tanya est une femme de papier.



Dernière partie
En parlant de stories, un petit coup d'oeil rapide sur les autres auteurs. Tu as des chouchous, des coups de coeur? La lecture de stories t'inspire t-elle pour la tienne?

Mes coups de cœur font partie d’une autre époque. Dan Scoot, Jerzy et son Zenth, Souin et Auxerre, Platini et l’Héritier, Cali et le FC Nono, Steve et Basile. LSG et Newcastle, Rai et West Ham, Stump et Villareal, Polo et panionios, Verchain et VA…

- L'ortographe: La clé de voûte d'une bonne story? Certains lecteurs sont franchement rebutés par une histoire bourrée de fautes, alors que finalement ça pourrait s'avérer intéressant. C'est ton cas?
Je pourrais dire oui, même si je suis plus patient que d’autres. Chaque faute que je vois me fait tilter. Quand c’est une dizaine par épisode ça va,(je me dis que j’en fais plus que ça), mais quand les tilts résonnent trop fréquemment dans mon cerveau, ça me fait mal au crâne et je zappe. Et puis il y a « faute » et « Photte ». Tout dépend du genre.

Interview réalisée par Cantona
________________________________________________________________________________________

LE DOSSIER-DEBAT DE LA GAZETTE : " Les limites de la story FM "

Misaki :

Jusqu'où peut-on aller dans la story FM ?

Quelles libertés les auteurs peuvent-ils prendre par rapport aux règles édictées pour la story ? Logiquement, le support d'une story doit être le jeu Football Manager, lui-même. Nous devons raconter la gestion d'un club par un entraîneur à partir du jeu. Maintenant, cela a bien évolué. L'aspect sportif est devenu aussi important que l'aspect extra-sportif. C'est pour cela que bien souvent les auteurs vont chercher loin leur inspiration et sortent du contexte FM.

J'ai parcouru quelques stories dans la section 2007 du forum. La différence de style est impressionnante entre ce qu'il se fait maintenant et ce qu'il se faisait avant. Et c'est sûrement pour cela que nous arrivons à nous poser cette question. Auparavant, les stories étaient uniquement sportives. La vie privée de l'entraîneur était le dernier des soucis des auteurs.

Aujourd'hui, les lecteurs ne veulent plus seulement du sportif mais aussi de l'extra-sportif. Les stories uniquement sportives ont d'ailleurs du mal à tenir. Il n'est pas rare de voir des stories où la prise en main du club arrive au bout de dix épisodes et les exemples sont assez nombreux : Cali avec les London Wild Cats, Hleb avec la Coach Academy, Tikva avec Ryszard, …

Et on dépasse donc la définition de Cali dans son mode d'emploi :
Comme son nom l’indique, une story est une « histoire » dans laquelle on parle de son aventure et de sa progression dans le jeu. Pour être plus précis, il s'agit de raconter de façon intelligible, romancée et, si possible, intéressante, ses pérégrinations footballistiques !
Il n'est pas demandé de raconter les histoires privées de l'entraîneur mais cela est devenu courant. Cependant, le cadre est respecté car la story se base toujours sur FM à un moment donné même s'il faut attendre longtemps pour certains.

Le problème qui se pose concerne la dernière apparition de Hleb. Celui-ci avait décidé de nous faire part d'une nouvelle story avec Newcastle. Malheureusement, son support n'était pas Football Manager mais FIFA. Sa story a été logiquement verrouillée car elle n'avait aucun rapport avec FM. Mais quand on voit ce que sont devenues les stories de maintenant, Hleb ne méritait-il pas une chance ?

C'est pourquoi, je rejoins Cantona sur son idée finale. Je propose même de créer une section Stories, au même titre que Bla-bla ou Football et où il y aurait deux parties : Stories FM et Autres Stories pour que des membres du forum puissent laisser libre cours à leur imagination et nous faire part de leurs écrits.

Cantona :

Le sujet est d'actualité et semble relever en premier lieu d'un problème d'interprétation. Rappelons donc quelques passages du mode d'emploi édité à l'époque par Cali:
La story, qu’est ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, une story est une « histoire » dans laquelle on parle de son aventure et de sa progression dans le jeu. Pour être plus précis, il s'agit de raconter de façon intelligible, romancée et, si possible, intéressante, ses pérégrinations footballistiques !
Premier extrait de ce qui doit être une Bible pour chacun d'entre nous, auteurs. Il semble ici clair que l'histoire narrée est une mise en forme écrite de données informatiques plus ou moins aléatoires produites par un logiciel de management footballistique.
Autres conseils :

Ce qui nourrit la story c’est le jeu, votre partie.
On comprend donc que ce célèbre jeu, dont le nom n'est pas cité, doit être le ciment de notre récit. Pour éviter de verser dans la mauvaise foi et l'hypocrisie voici tout de même la définition Google du cher site qui héberge nos fameuses stories, objets de tant de controverses:
FootManager.net : la référence des fans de Football Manager.

Maintenant c'est clair! Le sujet sera Football Manager. La version du jeu n'est donc pas importante, rien n'étant précisé dans le descriptif.
Seulement la partie du Forum qui nous intéresse à savoir "Vos Stories", se trouve en réalité être une sous-partie de la catégorie Football Manager 2009.

Voilà donc un éclaircissement sur les règles officielles de la story. Ici point de mauvaise interprétation possible. Pour résumer, le récit se basera sur les données du jeu Football Manager 2009.
C'est en fait ici que l'interprétation se fait. Le verbe "se baser". S'appuyer, se fonder sur. Le jeu doit être la fondation de l'histoire, libre ensuite à nous d'utiliser un autre matériau.
On peut toujours jouer sur les mots mais il est une vérité inéluctable, notre aventure traitera de management footballistique quoiqu'il arrive.
Le jeu est ce qui nous rassemble sur ce forum, l'amour de la lecture aussi.Ce qui intéresse la plupart des lecteurs est surement la vie que l'on invente à notre personnage, ses sentiments et ressentiments. On décide de lire une story pour être emporté quelque part, découvrir des endroits, des personnages et au final s'y attacher.

Si seuls les résultats nous intéressaient, nous nous contenterions de la partie Équipe par équipe. Le steak haché c'est bon, mais avec du fromage, de la sauce et un mac-quelque chose en plus c'est meilleur.
Bien sûr à la différence près que la story ne fait pas grossir, sauf si l'on décide de se taper l'intégrale de Verchain d'une traite, ce qui sous entend quelques journées d'inactivité physique, certes au bénéfice d'une certaine extase mentale...

M'enfin, recentrons le débat. La qualité d'écriture reste clairement le nerf de la guerre. C'est ce qui distingue les grands auteurs alors pourquoi ne pas se concentrer là-dessus?
Dernièrement Le Doc' nous a offert une histoire magistrale qui nous faisait découvrir les tréfonds de la Roumanie et de l'âme de Tsagoï. Seul hic, Football Manager s'est rapidement éclipsé, tout comme le football d'ailleurs. L'histoire a continué pour le bonheur de la plus grande partie des lecteurs. Tsagoï a disparu, Markus Baun est apparu pour le retrouver mais comme le football, il reste introuvable. On ne pourra pourtant pas blâmer l'auteur puisqu'il s'est basé sur le jeu pour débuter son récit.

Une autre actualité qui a fait réagir dans le microcosme que forment les auteurs. Hleb se lance dans Magpies will sing again! Encore une fois un problème fait polémique. L'auteur de Coach Academy décide de se baser sur une partie de FIFA 10. La règle d'or est donc bafouée.
Seulement voilà, il s'agit d'un jeu de football également. Le joueur a certes une influence différente sur les résultats, mais finalement libre à lui de les interpréter. Qui pourrait dire si une story se base sur Football Manager ou l'Entraineur?
Hleb a fait le choix de l'honnêteté, mais en restant silencieux le subterfuge aurait fonctionné surement à merveille et tout le monde n'y aurait vu que du feu.
Car c'est tout de même aussi une passion commune pour le football qui nous réunit ici.

Chacun dans sa story décide de passer sous silence certains évènements, parce qu'ils présentent peu d'intérêt ou qu'ils ne vont pas dans le sens de la story. Au contraire, beaucoup ont inventé des faits, souvent pour obtenir une nomination dans le club qu'ils souhaitaient aborder. Félicitations à ceux qui ont commencé une partie sans emploi attendant une proposition pour démarrer leur récit.
L'écriture de story FM, se résume finalement à une interprétation de données.

Alors certes les règles sont strictes, et faites pour être appliquées. Libre à nous, de les interpréter.

Pour clôturer ce débat, terminons sur une question. Certains de nos auteurs ont un talent certain qui dépasse l'exercice de story FM que nous tentons tous de réussir. Alors pourquoi ne pas ouvrir une petite partie sur ce forum qui répertorierait les histoires traitant d'autres domaines, laissant ainsi s'exprimer ce talent? Nous possédons déjà une partie Bla-bla qui aborde d'autres sujets que FM. Nous ne sommes finalement pas que des joueurs.

Tikva :

Ces dernières semaines, voire même ces derniers mois, avec l’apparition de nombreuse stories déviant un peu de la « story-type », une polémique est apparue. L’élément déclencheur de cette polémique est certes la dernière story de Hleb, qui s’est vue refusée d’accès ; tout cela met en avant une question : cette polémique a-t-elle réellement démarré avec cette story, ou le problème n’est-t-il en réalité pas beaucoup plus profond, avec la présence de story complètement différentes de ce qu’on a pu voir auparavant ? Toutes ces interrogations méritent en tout cas quelques éclaircissements.


Outre la partie Bla-Bla du forum, nous sommes tous d’accord pour dire que la partie stories du forum est celle qui lui confère une grande partie de son animation. Mais serions nous capables pour autant de définir d’une manière brève et concise ce qu’on peut y trouver ? Pour ma part, en tout cas, j’en suis incapable. Pourtant, un point précis est évident et connu de tous, une story a pour base Football Manager. Parce que ce forum a pour vocation de réunir les fans de notre jeu préféré, parce qu’il y est consacré, parce que la charte est claire à ce sujet, parce que c’est comme ça et pas autrement … Autant de raisons qui ne peuvent laisser le moindre doute. Malheureusement, la question et beaucoup plus complexe que ça …

Depuis quelques mois, de nouveaux types de stories apparaissent, cette constatation est évidente. Mais au fond, est-ce-que cela, au contraire de lui nuire, n’enrichit-t-il pas la partie stories ? Réfléchissons-y de plus près : si les stories évoluent, n’est-ce-pas parce que nous avons fait le tour des stories plus classiques ? A cette question, un exemple simple me vient à l’esprit. Une story comme celle de Doc’ passionne, déchaîne les foules. Outre sa qualité certaine, cette story ne plaît-elle pas parce qu’elle est inédite et parce qu’elle s’éloigne de ce à quoi on s’attend ? Et n’était-ce pas des innovateurs comme Verchain avec son 100% texte qui ont enrichi le niveau global ? La diversité des stories semble ainsi très importante, dans le sens ou elle apporte de l’originalité, sans quoi on aurait vite fait le tour.

Mais le problème de Hleb, me diriez-vous, n’est pas là. Sa storie n’est pas originale, juste transgressive. Elle n’est pas en accord avec la charte. Seulement, avec l’évolution du forum vers toujours plus de diversité, la charte n’a-t-elle pas pour rôle de s’adapter ? Tout d’abord, regardez de plus près le forum dans sa globalité. La partie bla-bla est un symbole même de cette diversité au sein de ce forum. On trouve dedans toutes sortes de choses qui n’ont rien à voir avec Football Manager, et dont pourtant personne ne conteste l’existence, pour la simple raison que le bla-bla s’avère une très bonne idée. Pourquoi autoriser à certains ce qu’on interdit à d’autres, ou plutôt pourquoi l’autoriser quelque part et l’interdire ailleurs ? Ensuite, notons tout de même la franchise de l’auteur, qui aurait pu taire l’origine de sa story et ainsi éviter les complications, et qui, par simple soucis d’honnêteté, a décidé de tout de même divulguer sa source. Ce geste ne mérite-t-il pas un acquittement ?

Pour conclure, je dirais que, certes, la story n’est pas réglo, et que, si on fait une exception à la charte, on ne s’en sort plus. Mais diverses raisons nous font douter de cette décision assez dure. Comme le suggéraient Misaki et Cantona, ne serait-il pas plus intéressant d’élargir encore le forum ? Et plus important, comment définir la barrière des stories basées sur FM ? La story de Doc’, ou encore la mienne, ne présentent FM que très tardivement, et au final il y a beaucoup plus d’extra-sportif que de FM. Cela est toléré alors que dans le cas de Hleb, cela n’est pas passé. Dans tout-ça, où est la limite ? Et puis au fond, ne sommes nous pas, à partir du moment où nous démarrons une story, plus auteurs que joueurs ?

Jeremibl :

A fouiner autour d’autres forums, il semblerait que la storie Football Manager ne soit qu’une succession de posts narrant, ou plutôt faisant part des exploits de coach du storicien. Screens à gogo, des descriptions de matches, et de tactiques. Un package, de point de vue personnel, pas très reluisant, où finalement le dernier post peut résumer tous les précédents. La storie n’y différencie en fait que le joueur renfermé du joueur plus expressif.

Ce forum semble être le seul à s’être éloigné de cette ligne de conduite. Il est devenu de plus en plus fréquent de pouvoir y découvrir de vastes univers construits autour du coach. De l’extra-sportif qui fait désormais plus la force de la storie que le parcours lui-même. Avantage du système, il est possible de faire une success-storie en étant un piètre manager. Inconvénient, où se définissent exactement les limites de la storie Football Manager ?

Le concept même détourné réside à suivre le parcours d’un entraineur fictif. Mais pour beaucoup, il y a un besoin d’aller plus loin, d’écrire pour faire partager des émotions. Il est même de plus en plus fréquent de lire les aventures d’êtres qui tardent à se retrouver dans le monde du football ou qui ne sont même pas entraineurs dans le récit. Alors, hors-sujet ou audace ?


La storie est un investissement de soi. On y laisse ses émotions, une part de notre personnalité, de notre créativité pour obtenir un cocktail détonnant, ou non. Si la philosophie du 4-4-2 n’est pas spécialement la tasse de thé du storicien, alors il développe autour de ce qui le touche le plus. De ce point de vue, on peut dire que les limites de la storie se définissent là où l’auteur les place. Ce constat manque cruellement d’objectivité de la part d’un lecteur qui prend bien plus son pied autour de personnages difficiles à cerner que face à des épopées sportives.
Le lecteur plus concerné par le jeu en lui-même, Football Manager, peut par contre vite délaisser une storie où il ne s’y retrouve pas, où ses recherches de gloires sportives sont bloquées par un extra-sportif trop présent, pensant que ces lignes n’ont pas leur place dans cette partie. Objectivement, il n’a peut-être pas tord. Le storicien doit d’ailleurs faire avec ses lecteurs. Si l’effort fournit ne paie pas, alors il doit rapidement se rendre compte que sa formule n’est pas la bonne. C’est aussi ça la limite de la storie : La bénédiction du lecteur.

________________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant vos réactions dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Message par Jérémibl » lun. 02 nov. 2009 23:22

LA GAZETTE D'OCTOBRE :

Octobre 2009, n°03

___________________________________________________________________________________________

"Lecteur,

Nouveau mois, nouvelle gazette. Une petite journée de retard, mais la gazette n'est pas morte. Même formule, les nouvelles stories actives sur les deux derniers mois. Le sujet du mois connait sa petite amélioration du mois : Plutôt que de lire les mêmes informations quatre fois, un gazetteur a été sélectionné pour défendre son point de vue, un autre pour défendre son point de vue, l'autre point de vue. Ce mois-ci, faut-il tailler le jeune storicien trop enthousiaste ou non ? Si cette présentation de débat te fait saliver, il te faudra attendre un mois de plus, Tikva n'ayant pas trouvé mieux que de nous faire un gosse dans le dos...:P
Ce mois-ci a été aussi calme que le précédent, mais nous nous attendons à un rush relatif au succès que connait déjà la nouvelle version de la base commune de nos récits. Qui dit quantité dit qualité, mais aussi navets. Nous comptons sur toi, storicien, pour nous donner le maximum de plaisir à te réserver nos quelques lignes, à nous donner le maximum de plaisir à te lire.

Le boss, Jérém'"


________________________________________________________________________________________
PRÉSENTATION DES STORIES

Diary Of A Hooker by sexy Jerzy.

Le coup de coeur de Canto. Jerzy nous revient avec une nouvelle story et force est de constater qu'il n'a rien perdu de sa plume. Après une introduction surprenante commentée le mois dernier dans la gazette, il nous offre trois nouveaux épisodes ce mois-ci. Petit à petit le football fait son apparition, et avec lui une nouvelle facette de ce personnage que l'on pensait si froid. L'entraineur-tueur doit faire face à un sentiment étrange renforcé par la présence régulière du « fantôme ». Mais comme dirait Zizou, c'est la reprise et John doit s'envoler pour Donetsk. On comprend pourtant très vite qu'il devra s'accommoder de cette compagne tout au long de la saison.
Si son personnage est surprenant, Jerzy l'est encore plus de par sa capacité à nous amener dans des univers glauques à souhait. On se sent mal à l'aise en suivant John et pourtant on s'y attache.


David Seaman, le numéro 1 de Manchester City by Doms.

Maintenant, nous savons. L'homme de la mer a choisi la continuité. Après sa nomination, la traditionnelle conférence de presse. Dans un style plutôt « à l'ancienne », Doms nous raconte les premiers pas de Seaman en tant qu'entraineur principal, sa rencontre avec l'effectif ainsi que son boulot de recrutement. L'extra-sportif n'est pas très présent mais on a ici une histoire agréable à suivre, avec peu de fautes, mais depuis le 06 Octobre plus d'épisode. Pour une fois que l'Angleterre avait un gardien...


J'Ai Rencontré Un Ange by Jujulosc.

Un nouveau titre pour une story qui n'a plus connu de publication depuis un mois. Le mystérieux corbeau aura peut-être eu raison du personnage qui venait pourtant d'obtenir une nomination à la tête d'une équipe.


De L'Autre Côté De La Barrière by Goreau

3 petits épisodes et puis s'en va. Des épisodes plutôt courts avec pourtant une idée intéressante d'un journaliste reconverti. Seulement quelques descriptions manquent certainement pour captiver totalement le lecteur. Pour une prochaine fois?


Mes Débuts by Sedigno.

Faut-il vraiment en parler ? L’auteur a posté deux fois sur le forum pour deux messages de trois lignes. Cela fait bien peu pour une story. D’ailleurs elle a été verrouillée.


Le Veilleur De La Cité Des Violettes by Narna.

Nous n’avons le droit qu’à l’introduction et c’est bien dommage. L’idée de départ est originale avec une histoire qui débute en 1955 à Toulouse comme l’indique le titre. Mais nous n’avons plus de nouvelles de l’auteur depuis le début du mois.


Mon Livre De Chevet by Messin57.

La story vient tout juste de débuter avec un auteur qui avait déjà démarré une story : messin57. L’introduction n’est pas des plus joyeuses mais bien narrée. Une story qui démarre en 2049, du jamais vu encore. Cependant, il reste une chose à améliorer, ce sont les fautes. Il y en a trop dans cette introduction. Mais nul doute que messin va se ressaisir pour nous offrir une story sans faute.


Droit Au But by OM|MO.

Un titre même pas surprenant lorsque vous regardez le pseudo de l’auteur : OMMO. Toutefois, ce début de story ne signifie pas qu’elle aura pour objet l’OM. Il est pour le moment difficile de dire dans quel club Anthony Pérez va atterrir. L’auteur nous retrace le parcours du personnage depuis son enfance jusqu’à nos jours. Cela va parfois un peu vite par moment mais c’est agréable à lire. Espérons qu’OMMO ira au bout cette fois-ci.


Plymouth Roadrunna by Takeo.

Son premier épisode avait été bien convainquant, une mise en route explosive avec deux épisodes préliminaires sentant l'asphalte et le coup de latte, puis deux épisodes plus posés mais aussi délicieux où Takeo nous délivre en deux lignes de conduite deux histoires accrocheuses à suivre. Le Cooper d'aujourd'hui de qui j'attends impatiemment la destinée et la bretelle prise par Cooper qui en a fait ce Cooper. Un style précis, détaillé qui ne laisse que peu de travail à l'imagination du lecteur, il sait adapter ses lignes aux situations de la pause clope dans le jardin public à la course poursuite effrénée.


La Famille Royale Débarque En France By Sredi.

Un bon développement Equipes par Equipes, des screens propres, bien coupés, des résumés de rencontres fournis. Mais c'est le coin de la storie ici, plutôt regarder les screens que creuser dans les lignes. L'écriture est gentille, sans faute certes, mais bien trop axée (pour le gazetteur) sur le match. A noter quelques 100M€ de transferts au mercato d'Hiver, en accord avec la ligne directrice du récit (famille royale), mais trop décalée de la réalité et de la réalité du jeu.


Jeux, Tue, Ils by Cantona.

Le coup de coeur de Jérém', de Tikva. Du bon boulot chez Cantona. Il a fait le choix de passer par un narrateur omniprésent qu'il manie à merveille, qui lui permet de rendre compte intelligemment des intentions de chacun de ses personnages. D'un coach sorti du fond du trou par un vieil ami, il a fait un personnage attachant, à qui le lecteur ne peut que souhaiter de remonter la pente malgré les bûches qui sèment sa route vers la rédemption, vers une gloire sportive qui peut lui tendre une nouvelle fois les bras.


Les Copains by Cali.

Une énième storie pour Cali qui se lance en tant qu'étudiant, en tant que mec à priori loin du foot, mais tout récent heureux gagnant d'une somme à presque neuf chiffres. Un style direct, offensif Made In Cali pour ce que son lecteur attend : Une storie qui ne sera pas laissée en plan.


i Fc Sevilla ! Orgullon De Nervion ! by Linho9.

Que dire, que dire … Dire que cette story ne vas pas défrayer la chronique serait un euphémisme. Linho, qui nous promet une story « qui va chauffer », ferait bien de revoir son humilité avant de nous pondre une bouse mémorable. En bref, il n’y a rien ici, mis à part un enchaînement de photos et de bouts de textes flashys mais tellement vides … Passez votre chemin, c’est de la daube.


Un Aigle Chez Les Canaris by VivaFCNA.

Un début de story ni excellent, ni nul. Ca va peut-être un peu vite, ce qui fait que le lecteur a du mal à accrocher. Mais la trame est cohérente … En bref, on va devoir attendre la suite pour se forger une opinion, car le premier épisode, faute de ne pas nous dire grand-chose, ne nous emballera pas vraiment …


L’Histoire Est En Marche by drizzt77.

A l’image de Misaki, cette story semble partie pour être de mieux en mieux écrite. Le premier épisode était assez brouillon, mais les suivants semblent être de bien meilleure facture. Malgré quelques incohérences, et de nombreuses fautes d’orthographe gâchant un peu le plaisir de la lecture, la trame est intéressante, et le championnat nord-irlandais a le mérite d’être une destination originale. A suivre, si la suite tient ses promesses, ça nous promet une bonne surprise.


C’Est L’Histoire D’Un Mec By Ivo.

Le coup de coeur du Misaki. Encore une fois, la story, qui démarrait très mal, finit par se relever et par nous surprendre. Un commencement brouillon, gâché par de trop nombreuses fautes d’orthographe … Pourtant, Ivo s’est très bien repris, au point que désormais son parcours est plaisant à lire, avec beaucoup moins de fautes et beaucoup plus de maîtrise. Si il continue comme ça, sa story est en très bonne voie. A lire, sans se fier aux premiers épisodes, la suite est d’un bien meilleur acabit.

________________________________________________________________________________________

L'INTERVIEW DU MOIS : JERZY a sorti le gel pour l'occasion :


1. Un joueur ?

Steve Savidan, ou Gregory Thil. Outre l'évidence Savidan, ils représentent quelque chose dans le football pro et ses jeunes joueurs formatés à être des machines de langue de bois et de fausse modestie.

2. Un club ?

Valenciennes en France, Liverpool à l'étranger.

3. Un match ?

Sedan - Valenciennes (0-3) en 2006, qui offre la montée à VA en L1, VA - Dijon (4-1) (en 2001 je crois), mon 1er match à Nungesser, et Liverpool Milan en 2005 (3-3)

4. Existe t-il un style Jerzy ?

J'affectionne l'écriture franche et un peu trash. Mais je n'irai pas jusqu'à parler de style personnel.

5. Rigobert Song, il a quel âge ?

Il est intemporel.

6. La Pologne, championne d'Europe en 2012, t'y crois ?

J'en sais rien. Il aurait fallu se qualifier pour le mondial 2010 (c'est encore possible, m'enfin bon) pour que les joueurs prennent de l'expérience. Parce que la pression sera immense au pays lors des matches de l'Euro. Certains ne supporteront peut-être pas ça. De plus la sélection devrait jouer ses deux derniers matches officiels début octobre, la fin des qualif de la cdm2010 puis ne jouer que des matches amicaux. il y aura peut-être un manque de rythme. Enfin, actuellement les joueurs polonais jouent soit au pays, soit dans des clubs étrangers de seconde zone. Mais bon au final, sur un malentendu ça peut passer. Un petit coup d'arbitrage maison à droite à gauche, et voilà.

7. Le jeu du Scénar' Minut: Écris-moi une petite idée d'histoire.

Pour une story FM j'aimerai bien voir une story qui traite du Hooliganisme en profondeur. Rai a lancé quelque chose comme ça dans un premier temps (nuevas Chicago) puis récemment mais je n'ai pas lu cette dernière. Je vais m'y pencher parce que si c'est bien fait, il y a vraiment quelque chose à faire avec cette thématique. Ou alors une histoire avec John Hartson, Roy Keane ou Vinne Jones en personnage de base.

Pour une histoire comme ça, pas vraiment d'idée. J'en ai toujours quelques unes à portée en temps normal, mais elle sont toutes parties depuis que j'ai lancé Diary. Ce qui n'est pas une mauvaise chose en soi.

8. Une source d'inspiration ? Films, Musique, Livre ?

Certains ont parlé de Ghost Whisperer sur le topic de Diary of a Hooker. Bon je n'ai jamais vu cette série, je n'en ai même jamais entendu parler. Après avoir écrit les deux premiers épisodes je me suis rendu compte qu'il pouvait y avoir un rapprochement avec Six Feet Under, et la façon dont apparaissent les morts aux personnages principaux. Mais je ne citerai pas ça comme source d'inspiration puisque ça n'a pas été fait de manière volontaire. En dehors de ça, je citerai mes deux auteurs favoris, Palahniuk et Ellis, pour leurs côté trash et simple. Ils n'utilisent pas de mots compliqués pour se donner un genre. Tout est simple et diablement efficace.

9. Podolski et Klose, t'en penses quoi ?

Sur le coup on se fait quand même un peu enculer. On perd ces deux joueurs pour récupérer Olisadebe, Roger Guerreiro et Obraniak ... On est quand même perdants.
Après Podolski est arrivé en Allemagne quand il avait deux ans, donc je comprends qu'il se soit senti allemand au moment de choisir sa nationalité. Klose lui est arrivé à 9 ans, et d'après ce que j'ai compris, le sort de la Pologne lui en touche une sans faire bouger l'autre. A noter que Smolarek était courtisé par les Pays-Bas étant jeune, mais il a préféré jouer pour son pays natal. Vraiment pas de bol.

10. Du genre à prendre des notes à outrance ou au contraire écrire au fil de l'inspiration ?

Je crois que c'est le Doc qui disait que quand il a une idée, il ne note rien. S'il écrit à propos de cette idée c'est qu'elle était bonne. Sinon, non.

11. La story est-elle pour toi une façon de faire passer des idées ?

On est sur un forum FM. Donc c'est possible mais je ne vois vraiment pas l'intérêt. L'essentiel est d'abord de prendre du plaisir dans ce qu'on écrit. Et avec un peu de chance, procurer du plaisir aux lecteurs.

12. Des projets d'écriture ?

Finir la story actuelle. Je dois avoir pour 40 épisodes d'idées en ce moment. Ca devrait le faire pour une fois.

13. Une histoire qui ne parlerait pas de foot. Ça te tenterait ?

Ca a déjà été fait avec Retrograde, dans mon jeune temps. Quand j'écrivais encore sous influence.

14. Cette nouvelle story (Diary of a Hooker) ça t'es venu d'où ?

J'étais au boulot, je cherchais une idée un peu porno chic, qui puisse m'intéresser sur la durée. Et cette histoire de pute tuée qui vient hanter le bonhomme m'a séduit tout de suite. J'ai pu avoir le soutien de quelques personnes proches qui vont se reconnaître, et voilà. Puis en rentrant chez moi j'ai commencé à taper au clavier, tout est venu tout seul.

15. Un regard sur ce qui se fait dans la partie Stories ?

Je ne lis plus énormément de trucs. J'attends que le Doc finisse son bouzin pour tout lire d'une traite. Pareil pour Jeremibl. Pour le reste j'ai lu de bons trucs ces temps ci. Je suis en train de me remettre à la lecture. On verra bien

16. La gazette, tu la lis? Tu y rajouterais quoi ?

Oui je la lis, et je n'ajouterai pas grand chose pour le moment. La question sera à poser dans quelques mois, quand l'idée aura fait son chemin et qu'une certaine redondance s'installera dans les contenus. Pour le moment tout roule.

17. La story classique, ça ne t'attire pas du tout ?


J'y ai pensé un temps. Certains m'ont dit vouloir voir ce que je pourrais faire en classique. Mais la démarche de recherche d'image ne m'intéresse pas plus que ça. Et je n'ai pas envie de mettre des images pour dire de mettre des images, où pour masquer la pauvreté d'un texte. Quand je vois certains qui illustrent leurs mauvais textes par des photos de filles à poil ou presque, sans que cela n'apporte au récit, je passe mon chemin. En somme je ne me sens pas capable d'illustrer mes textes en leur proposant quelque chose. Je préfère travailler sur les mots que j'emploie pour leur donner un maximum de sens.

18. Jerzy c'est pas rapport au gardien du Real Madrid ?

Il a surtout été gardien de Liverpool et de Feyenoord. En tout cas c'est mon idole. Il a été élu plusieurs fois dans le top 10 des gardiens mondiaux et je trouve qu'il dégageait vraiment quelque chose.

Interview réalisée par Cantona
________________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & surtout, Jérémibl


Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Re:

Message par Misaki » mar. 01 déc. 2009 15:16

LA GAZETTE DE NOVEMBRE :

Novembre 2009, n°04

___________________________________________________________________________________________

"Lecteur,

Comme promis, voici la gazette de ce mois-ci. Étant donné les emplois du temps de chacun et les problèmes matériels du grand chef, Jérémibl, nous n'avons pas pu vous sortir un débat. Nous espérons en fournir un le mois prochain. Mais vous aurez toujours de quoi faire ce mois-ci avec la Présentation des Stories et une nouvelle Interview réalisée par Tikva. Comme chaque fois, vous verrez que des stories ont été vite abandonnées au contraire de certaines qui promettent déjà.
Nous avons aussi des idées pour la prochaine gazette. Nous y réfléchissons en espérant vous satisfaire, amis lecteurs.
N'hésitez pas à réagir à cette gazette dans le Café des Auteurs, que ce soit la Présentation des Stories ou bien l'Interview.

Le boss, pour ce mois-ci, Misaki'"


________________________________________________________________________________________
PRÉSENTATION DES STORIES



Mon Livre De Chevet by Messin57.

Après une introduction très intéressante, messin nous livre une suite qui l’est tout autant. A travers un journal intime, nous vivons l’histoire de M. Barroca père. Le dernier épisode est un peu long mais très intéressant. Le seul bémol reste toujours les fautes. Des grossières traînent encore.


Les Copains by Cali.

Nono Le Héro est désormais le propriétaire de ses presque 100 millions d’€uros. Entre ce qu’il en fait, ce qu’il pourrait bien en faire, pas beaucoup de place pour la moindre piste. Dans le récit, du Cali avec un certain dégagement dans la narration, de la simplicité pour une lecture assez fluide.


L’Histoire Est En Marche by drizzt77.

Le titre définit assez bien la story de drizzt77. L'auteur a son scénario en tête, et c'est souvent le plus dur lorsqu'on se lance dans l'écriture. Malheureusement quelques fautes viennent ternir le bilan.
Certains évènements sont un peu trop évidents et d'autres pas assez décrits. Mais dans l'ensemble, l'auteur semble maitriser son sujet, et avec les conseils de lecteurs, cette histoire pourrait devenir très agréable à suivre.


C’Est L’Histoire D’Un Mec by Ivo.

Une story qui démarre en 1996 et qui nous permet de suivre l’évolution d’Ivo Da Silva au fil des années jusqu’à l’été 2009 et le démarrage dans le monde FM. Cette story, ce sont aussi des détails très pointilleux tout au long de l’histoire. Les résultats, les effectifs, les transferts, rien n’est laissé au hasard. L’auteur confirme ce mois-ci.


Ce petit gard du nord... Entraîneur comme dans ces rêves by mdauss

Il n’y aura pas de suite, c’est quasi-certain. L’auteur semble s’être trompé de rubrique en nous pondant un schéma tactique comme nous pouvons les voir dans la partie Equipe par Equipe.


Le Puy en Velay, la fierté de ne plus être oublié by Zoulou

Un défi intéressant avec un club de DH, si j’ai bien compris. Une pige d’un mois au départ qui, finalement, va peut-être bien se transformer en un contrat d’une saison. A moins que … Plus de nouvelles depuis une semaine, malheureusement.


Cervezas con tapas ! Une histoire de foot espagnole
by alhambra

L’auteur a démarré fort avec trois épisodes dans la même journée. Nous sommes maintenant à un épisode par semaine. L’auteur nous entraîne en Espagne. La prise en main du club est réaliste. Certains épisodes sortent de l’ordinaire. Un style à la Robaggio que l’auteur avait annoncé et cela se retrouve au fur et à mesure des épisodes. A vous de découvrir.


Aimé Jacquet au Mans by kiniboy72

Le post a été vérouillé après seulement un message. On est loin d'une story tant dans le fond que dans la forme. Le club de Ligue 1 aurait pourtant pu être une bonne idée.


[Micah Cowans] Destin Hors du commun? by eligunners

Un seul épisode, de nombreuses fautes. L’auteur n’a pas donné suite depuis trois semaines. Pourtant des conseils lui ont été donnés en vue d’améliorer le tout.


Dobro Pojalovat by pablo

Ici, Pablo pose immédiatemment les bases d'une story qui s'annonce intéressante. Ce personnage a une âme, un caractère et un passé, quelques caractéristiques qui différencient une story d'un récit de partie.
Comme peut le laisser deviner le titre, on découvre un entraineur propulsé à la tête d'une équipe russe et qui va devoir se faire aux coutumes locales, bien différentes de ce qu'il a connu par le passé.
Un début intéressant, il ne nous reste plus qu'à espérer que ce ne soit pas qu'un feu de paille.


Un Français En Russie by Sessegnon.

Début très curieux où du récurent drame de la carrière brisée, le jeune Sylvain se retrouve rien de moins qu’entraineur du CSKA Moscou sans la moindre expérience, sans connaitre le moindre mot de Russe, en se faisant retourner son appartement et en séduisant un magnifique mannequin local. Très curieux d’autant plus qu’il se réveille rien de moins que potentiel entraineur d’un modeste club de CFA. Ce départ amène donc pas mal de surprises. L’écriture n’en est pas une monumentale et pas mal de fautes d’inattention (mais pas d’orthographe) poussent à s’interroger sur le degré d’investissement de l’auteur.


Objectif: Redorer le blason! by Mister C.

Nous nous retrouvons dans la peau d’Alan Shearer dans cette story. Les deux premiers épisodes ne permettent pas de dégager grand chose, mais cela semble bien parti. Une intrigue posée à la fin du second chapitre, peu de fautes. Attention tout de même avec ce choix difficile de se mettre à la place de Shearer.


Jean Bon de Bayonne sur les traces de Sir Alex (ou pas)
by Jean Bon de Bayonne

Le ton est donné dès le titre. L'auteur a décidé de nous livrer une story humoristique avec jeux de mots et second degré de rigueur. L'effet est réussi. Seulement une question se pose. Sans ces blagues, le fond semble un peu léger et, à court-terme, le soufflé pourrait retomber.
Mais Jean Bon a peut être de l'humour et des idées jusqu'à plus soif et pourrait rassasier le lecteur pour un long moment. C'est en tout cas tout ce qu'on peut lui souhaiter.


En Terre Inconnue by R92i.

Coup de coeur de Misaki et Jérémibl. Très bon démarrage de R92i. Son récit débute en 1986. Maradona se distingue comme l’ultime meilleur joueur de football de la planète. Un petit Porto Ricain, Héctor Luis Mendoza de presque six ans, suit ce Maradona et se voit subitement intégré au monde du football. Quelques hispanismes freinent la lecture qui malgré tout est grandement facilitée par une écriture très intéressante, une narration déjà passionnante. A suivre




________________________________________________________________________________________

L'INTERVIEW DU MOIS : VERCHAIN appréciait son whisky :


Partie 1. Les stories

On te connaît comme l’auteur de nombreuses story à succès ( VA, Non Te La pendere … ), d’où te viennent tes inspirations ? Planifies-tu tout à l’avance, où est-ce-que l’inspirati te vient au fur et à mesure, grâce à des films, des bouquins, des autres stories … ?

Nombreuses ? Deux. C'est vrai, ça fait plusieurs. Plus sérieusement, je pense qu'il faut dissocier les deux, justement. Ici, c'est VA, c'était un peu du freestyle, avec une ligne directrice principalement sportive. Le reste de l'intrigue (la relation de Francesco et Hope, ainsi que l'épisode du fan harceleur) est venu se greffer dessus, en fonction de différents trucs auxquels je pensais pour donner du volume au récit. Je lis énormément de polars, regarde énormément de séries plus ou moins policières, et ça me plait d'écrire dans cette optique du thriller. C'est là-dessus que s'est basée "Non te la prendere", où là je suis parti d'une intrigue pour venir y greffer le football. Le truc se tient du début à la fin autour d'une intrigue, avec des retournements de situation, des personnages qui s'affirment sous des jours différents, tout ça. Mais ça reste avant tout un défouloir, écrire pour se faire plaisir, quoi...


Es-tu plutôt premier jet sur papier, ou plutôt « moderne », tout sur ordi ?

Je ne préécris jamais rien. Les notes que je prends sur un petit cahier que j'ai à côté de mon clavier sont uniquement liées au football (résultats, noms des buteurs, transferts, anecdotes sur la partie). En plus de ça, j'ai une "bible" pour chaque saison. Les personnages, les lieux, le déroulement, mais de manière synthétique, il n'y a rien d'écrit, de construit en paragraphes, en pages, en trucs comme ça. C'est une page, en général, tapée à l'écran, avec les persos et le fil directeur.


Concernant le choix de tes équipes, on te sait fan de Parme et de VA, est-ce là l’unique objet de tes choix, où est-ce au contraire plus profond, plus réfléchi et calculé d’avance ?

Mes équipes favorites, ce sont les Girondins et la Lazio. Après, j'aime bien d'autres équipes, dont Parme et VA font partie. L'Inter aussi, que mon perso a dirigée à la fin de Ici, c'est VA. L'histoire avec VA était principalement liée au fait que je connaissais bien la ville, forcément, je ne vis pas loin, et ça m'a permis de glisser des trucs qui permettaient de donner du réalisme. Quant à Parme, club et ville que j'aime bien aussi, j'ai du un peu plus travailler sur la ville pour que les descriptions soient cohérentes, elles aussi. Mais ça m'a donné l'envie d'y aller. Peut être ce printemps, on verra.


Tu es, il me semble, l’inventeur de la story 100% texte. Du moins, tu l’as popularisé. Est-ce une marque de fabrique Verchain ?

C'est la légende popularisée par le Doc, le meilleur d'entre nous, qui veut que je sois un inventeur du "concept du 100% texte". Je n'ai pas lu ce qui se trouvait déjà dans la partie story quand j'y ai débarqué, mais je me suis dit que raconter une histoire en se contentant de mettre des images des résultats ou des classements n'avait pas de grand intérêt, à mon sens. Je m'excuse auprès de ceux qui pratiquent le "classique", texte et images, mais ce n'était pas ma conception du truc. Certains ont fait de petites merveilles en mixant textes et images, mais je ne me voyais pas le faire. Et on voit aujourd'hui moins de 'classiques' au sens premier, raconter des perfs sportives. Les 'classiques' les plus impressionnantes aujourd'hui sont beaucoup plus travaillées au niveau de l'intrigue qu'elles ne pouvaient l'être il y a deux ans. La Marque de Fabrique Verchain, c'est cigarettes, whisky et p'tites pépées.


Justement, que ressent tu quand tu vois qu’à présent, ce 100% texte est repris de manière admirable par tes potentiels successeurs ( Cantona, Misaki, Jerzy … ) ?
Verchain : Je ne considère personne comme "héritier"... Je n'aurai jamais cette prétention, et il me semble en plus que Jerzy, mon dandy favori (rends nous Olga, enfoiré !), s'est mis à écrire en 100% texte très peu de temps après. Il me semble d'ailleurs, Tikva, que tu as oublié de te citer dans la liste des "admirables", et que tu as oublié Steve aussi. Mais ce n'était pas la question... Je m'égare... Le whisky et le cigare, sans doute... Si j'ai pu avoir une quelconque influence sur les auteurs que tu mentionnes, j'en suis content, bien entendu... Je ne sais pas, au fond, ce qui les a poussé à se lancer. Sauf qu'ils avaient quelque chose à exprimer, et que la façon la plus belle et la plus difficile d'exprimer des choses, c'est de le faire avec des mots.


Traînes-tu beaucoup sur la partie story du forum ?

Beaucoup moins qu'à l'époque où le bistrot s'y trouvait, mais j'y passe de temps en temps, pour suivre deux ou trois histoires. Et lâcher un petit NEXT de temps en temps.


A propos de ça, on dis souvent, ces derniers temps, que les stories sont de moins en moins bonnes, que tout ce qui sort est du déjà vu … Ton avis là-dessus ?

Je trouve qu'on a en ce moment quelques stories qui sortent du lot, d'autres qui sont plus 'standard' et très peu de vraies merdes (en général, elles s'arrêtent après que la foule mécontente soit allée se manifester brutalement dans la story...) Je trouve qu'il y a moins de foisonnement qu'avant, peut-être parce que nous sommes en fin de saison... ou que les "nouveaux auteurs" ont des choses à faire partager


Quels sont tes auteurs / stories coups de cœur du moment ?

Je dirai... Celle de Cantona et la tienne.


Un storicien est-il d’abord un joueur ou un auteur ?

D'abord un joueur, je pense, puisque c'est le jeu qui l'a amené vers FM.net. S'il se sent d'écrire, d'oser s'exposer dans ses écrits, il devient un storycien.


Quel conseil aurais tu à donner à tous les nouveaux qui souhaitent se lancer dans la story mais ont du mal à imaginer un scénario, ont peur de ne pas plaire ?

Wow. Mes qualités pédagogiques ne sont pas extraordinaires. Mon seul conseil : essayer d'écrire en français. Après, on peut faire sans scénario et avoir du succès (là, je ne me fais pas d'amis). Il y a même il me semble un auteur à succès sur le forum qui fait uniquement dans le sportif pur et dur, et ça marche.




Partie 2. Ton écriture

Depuis la fin de Non Te La Pendere, on a peu revu le talent Verchain. Une apparition dans ma story, c’est tout. Un simple besoin de pause, ou un manque de motiv’ ?

T'es venu taper à la porte... Un autre aussi, donc vous reverrez du Verchain un de ces jours (ce type est formidable, il fait écrire sa story par les autres !!! c'est une plaisanterie, pas une attaque). Je ne m'imaginai pas reprendre une nouvelle story, d'abord parce que je ne jouais plus beaucoup, ou alors des parties sans grand intérêt avec des gros clubs pour faire valser les millions. Et puis, j'étais toujours le conseiller orthographique de l'un d'entre nous... 10 Oh, et merci pour "le talent", by the way. Je crois que je vais écrire ma prochaine story en anglais, d'ailleurs...


Justement, on te revoit avec plaisir avec une nouvelle bannière. Apparemment, le club anglais des Wycombes Wanderers est l’heureux élu. Après avoir bourlingué dans différents championnats, tu t’attaque à la premiership, un championnat auquel tu ne sembles pas plus attaché que ça … Pourquoi ce défi ?


Wycombe est très loin de la Premiership. En effet, je n'aime pas la Premiership, ses millions, ses défenseurs que Pierre Menès et moi bouffons à la course, où il suffit de courir vite pour devenir une star... Pourquoi Wycombe ? Parce que j'ai voulu écrire une histoire qui se passe dans le cadre géographique des romans de Caroline Graham, qui a été transcrite à l'écran dans la série "Inspecteur Barnaby". C'est d'ailleurs un des personnages de cette nouvelle story... Graham écrit ses romans dans une région d'Angleterre qu'elle appelle "Midsomer", et qui n'existe pas dans le monde réel. Les lieux de tournage de la série sont situés dans le Wycombe... Le club était donc tout trouvé.


On connaît tous le style Verchain, très agréable à lire, un texte rendu réel et profond par des descriptions sublimes. Dans la forme, vas-tu garder le même registre ici ?

Je pense ne pas trop pouvoir écrire autrement. Je pense que chaque "écrivain" (ce que je ne suis pas) a un style propre, qu'il peut faire varier un peu (j'aime bien Coben, par exemple, qui écrit une série autour de l'agent sportif Myron Bolitar, complètement fun, pleine de traits d'humour, et des unitaires au ton un peu plus sérieux, même chose pour Robert Crais, la forme change un peu et ce sont les personnages qui font qu'elle diffère un peu. Mais oui, je pense que ce sera toujours du Verchain, en essayant de ne pas faire "Ici c'est Wycombe"...




Partie 3. Toi

Puisque nous ne sommes pas que des avatars, qui est Verchain, brièvement ?

Woaw... Heu... Un type de 31 balais, qui fume, boit, jure, ne vote pas Sarko, aime les femmes grandes et blondes. Et les autres aussi.


Que représente le fofo pour toi ?

Un bon moyen de déconner. Surtout quand on est au bureau, d'ailleurs


Ton talent et ton goût pour l’écriture, d’où vient-t-il ? Inné ou acquis avec le temps ?

Tout petit déjà... Sérieusement, j'ai toujours été plutôt "littéraire", loin de la froideur mathématique, mais sans être un "cultureux", ces bobos qui s'ébahissent devant une expo d'art moderne. J'aime bien les histoires, en fait... Et dans la littérature, surtout l'actuelle, c'est plutôt des prises de tête chiantes sur des études de caractères... Point trop n'en faut. C'est pour ça que je préfère les polars, ils racontent des histoires. Après, j'ai fait des études littéraires, aussi... J'ai toujours écrit, mais plus souvent des grosses conneries que des histoires. Des pastiches, des faux journaux pour faire marrer les copains en classe, des trucs comme ça... Je pense venir d'un milieu assez favorisé en termes de capital culturel, même si mes parents sont tous deux enfants d'ouvriers. Mais ils ne m'ont jamais refusé l'achat d'un bouquin. Cela a du jouer, sans doute, aussi. D'un autre côté, je ne suis pas une vedette, sinon je serai publié et j'irai me faire insulter par Naulleau chez Ruquier...


Des rapports directs avec ton pays de coeur, l’Italie ?

J'ai bien connu une italienne, il y a une douzaine d'années, qui m'a fait aimer son pays. J'y suis allé, déjà, pour le Giro, notamment. J'y retournerai sans doute bientôt. Mais bon, voilà, j'aime la bouffe italienne, leurs vins, leurs femmes, leur football.


Cette passion dévorante que tu sembles avoir pour la tactique de jeu, est-elle là uniquement grâce à FM, où est tu tel que l’on peut t’imaginer, regardant tous les matchs, analysant les systèmes de jeux et les comparants ?

Je vois pas mal de matchs, c'est vrai. Beaucoup de foot italien. Si les Anglais ont inventé le foot, l'Italie a inventé la tactique. Comment gagner des matchs en étant moins fort au plan individuel. Cela me passionne. Dans le jeu aussi, bien sur, même si je n'ai pas le niveau d'expertise qu'ont certains spécialistes que l'on peut croiser sur le forum. Mais oui, la tactique pour moi est une chose primordiale dans le foot, et j'ai plus de plaisir à voir parfois un bon 1-0 ou un 1-1 qu'un 4-3 ou un 5-2... Sauf si c'est la Roma ou l'OM qui se prennent 4-3 ou 5-2 par La Lazio ou les Girondins...


Côté FM, depuis combien de temps joues-tu ?


J'ai joué à l'entraîneur fin des années 90, je me suis un peu tenu à l'écart entre 2001 et 2007 (pour des raisons matérielles, j'avais un matos assez pourri), j'y suis revenu avec le 2008, le 2009 et j'ai commandé le 2010.


Des résultats à ton actif ?

Pardon ?


Un palmarès FM ?

Pfiouuuu, le palmarès dont je me souviens, c'est celui de VA, multiples titres de champions et de LDC, Scudetto avec l'Inter, et World Cup 2014. Celui de Parme, aussi. Sinon, j'ai gagné des titres avec la Lazio, les Girondins, d'autres trucs avec l'Inter ou le Werder, des choses comme ça. Je ne suis pas un acharné comme certains autour du jeu. J'essaie de prendre d'abord du plaisir en jouant.


Plutôt 5-4-1 type Catenaccio, défensif et frileux, façon Grèce 2004, ou 4-3-3, offensif à souhait et risqué en contres, façon Barça 2009 ?

Aucun des deux. A la base, je suis un partisan du 3-4-3 façon Ajax ou du 4-4-2 à la Sacchi. De toute façon, le catenaccio ne peut plus être pratiqué aujourd'hui.


Des joueurs coups de cœur ? On se souvient tous de Piatti dans ici c’est VA, forcement un petit peu d’émotion et de nostalgie, non ?

Des coups de coeur dans le jeu : Piatti, évidemment. Beaucoup d'émotion avec ce joueur, je m'étais inventé une histoire avec lui sur sept saisons. Il était la pierre angulaire des succès sportifs de mes équipes lors de cette story, comme Matthias Cahais que j'ai abondamment utilisé aussi. Sinon, Paloschi à Parme, également. Dans le monde réel, j'ai un peu plus de détachement, et mes joueurs favoris sont souvent des défenseurs.


Lis-tu la gazette ?
Oui, m'sieur


Ton avis sur le projet ?

J'aime beaucoup, même si au début je me suis interrogé et ai exprimé mon interrogation sur le côté un peu (te vexe pas) "les Bleus vus par CJP", qu'il risquait d'y avoir. J'ai trouvé à ce titre le second numéro plus "mature", plus tranché, moins "friendly" avec tout le monde, et, après réflexion, je me dis que mon idée d'y intégrer une chronique de démolition d'une story (ou simplement de secouage de l'auteur) n'était pas si bonne que ça..




4. Ta réussite

Revenons un peu sur ce qui fait Verchain. Beaucoup te considèrent comme une référence en écriture de stories. Tu est synonyme de qualité pour bien d’entre nous. Est-ce là une chance ou plutôt une pression constante, une obligation de réussir ?

C'est sympa de savoir qu'on apprécie ce que j'ai pu écrire. Mais ça fout une certaine pression. Essayer d'être intéressant sur la durée, c'est assez dur. Et je suis capable de vous pondre une vraie merde que vous pourrez déchirer avec Wycombe. Si ça ne marche plus, je passerai à autre chose. Sur le forum, entre le Bonnasses Club et les sports US, j'ai de quoi m'amuser, après tout.


Ici c’est VA est, il me semble, la story la plus longue du forum. Qu’est-ce-qui t’as donné cette motivation, là où d’autres finissent par se lasser au bout de quelques saisons ?


Ici c'est VA couvre 7 saisons. En termes de pages, où il n'y a pas une image, c'est sans doute une des plus longues, ouais. La motivation, c'était de faire monter VA sportivement, et le fait que j'arrivai à me renouveler en incorporant des trucs qui me permettaient de parler de choses que j'aime, comme les Etats Unis, Hope Solo, l'Inter... Même si je dois avouer qu'à partir de la saison 6, j'ai eu un peu peur de lasser le monde, et fait quelques épisodes un peu "gadgets" (notamment le coup d'aller en pélérinage à Cesenatico et Rimini... Je pense que si je n'avais pas eu le défi sportif d'aller faire un truc à la Coupe du Monde avec le Mexique, il n'y aurait pas eu de saison 7. Donc, je comprends que certains puissent se lasser. D'ailleurs, j'avais prévu un Non te la Prendere en deux saisons et basta. J'en ai fait trois, pour finir, après en avoir causé avec des lecteurs de la première heure qui se reconnaîtront (l'un est vert, l'autre fait des trucs pas nets avec JM Aulas dans son vestiaire à la mi-temps. Le troisième n'aime pas les filles du DVBCA...). Donc, le jeu qui sert de base à tout doit continuer à t'amuser, à te passionner, même, pour que tu trouves l'envie de continuer... et de te creuser le crâne à trouver des trucs à côté qui donnent un côté "différent" à ce que tu écris.


Comment se renouveler constamment ?


Bonne question. Un peu d'imagination, un bon script de base, dépayser le lecteur. C'est assez difficile, d'ailleurs. Je ne te cache pas qu'à un moment de Non te la prendere, je me suis demandé si je ne faisais pas "Ici, c'est Parma". Et puis, au pire, quand tu manques d'inspiration, tu reviens sur le foot de plus près.


Laquelle de tes stories est pour toi la plus importante ?

Les deux, aucune des deux, celle que je ferai bientot... Je ne sais pas. Au niveau qualitatif, Parme, au niveau "personnel", VA, pour la longueur du truc.


Merci beaucoup pour cet interview. Avant de se quitter, un dernier mot ?

Ardbeg. Merci à toi.


Ardbeg ?

ouais, c'est mon dernier mot. Je me disais qu'il fallait que je m'en commande une bouteille, parce que celle qui est à côté de moi commence à avoir mal au crâne.

Interview réalisée par Tikva06
________________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: La gazette

Message par Cantona » mer. 06 janv. 2010 19:39

LA GAZETTE DE DECEMBRE:

Décembre 2009, n°05

_________________________________________________________________________________

« Chers lecteurs,

Comme le veut la tradition, la gazette vous présente ses meilleurs vœux. Nous (vous) souhaitons le meilleur pour cette année, que cette partie du forum connaisse une année faste tant au niveau de la quantité que de la qualité des stories, que le Doc nous émerveille à nouveau de sa plume, que toutes ces belles histoires commencées aient une fin, que l'Afrique du Sud ne nous rappelle pas la Corée du Sud, que Raymond et Thierry puissent enfin s'en aller, main dans la main, et encore tout plein de bonnes choses.

Pour vous faire aimer cette année, deux de nos gazetteurs, Jérèm et Misaki, nous ont chacun promis une nouvelle story.

Les mots de la fin avec cette gazette de décembre qui arrive tard et qui, malgré les fêtes de fin d'année, a perdu du poids. La faute a plusieurs éléments, mais l'essentiel est là. Comme chaque mois, nous avons lu pour vous les nouveautés et voici ce que nous en avons pensé.

Bonne lecture

Le quatrième de l'équipe, Cantona. »


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES



Midsomer Soccer by Verchain

Et Verchain est de retour. Après Ici, c'est VA et Non te la prendere, il nous sort Midsomer Soccer cette fois-ci. Il y a comme toujours un lien avec les States, des jolies demoiselles, une intrigue policière et du whisky. Bon, ça fait un peu caricature tout ça, mais c'est toujours aussi bon de lire Verchain.


un capitaine prend les reines de Pompey by seresien

Quatre épisodes déjà. Mais rien de vraiment très intéressant. C'est très court et bourré de fautes. Espérons que l'auteur se ressaisisse pour rendre l'ensemble plus intéressant.



Profession Entraineur (ma permière Story) by Gordinho

Assez rare pour être souligné, nous touchons cette fois-ci à un gros club. Peu d'auteurs font ce choix, Gordinho s'y risque. La prise en main du club se tient et M. Robles est revanchard envers son ancien club, le Real Madrid. Du sportif à 100 % pour le moment, mais peut-être de l'extra-sportif par la suite ?


Hongla, Prodige Du Foot Et De La Fête... by _DaMiNo_

L'idée de départ est original. Nous suivons cette story à travers le point de vue d'un jeune qui intègre le centre de formation des Girondins de Bordeaux. Pour le reste, c'est ''tout le monde, il est beau, tout le monde, il est gentil'', saupoudré de fautes à gogo. Dommage de gâcher cette idée originale de la sorte.


Ma seconde carrière by C.Jericho

Plus de nouvelles depuis deux semaines. Une introduction pas forcément emballante. Mais nous n'avons rien d'autre à nous mettre sous la dent. Espérons que l'auteur nous donne des nouvelles de Sonny Anderson à la tête de l'OL rapidement.


No Hope for a Coward by Takeo


Et Takeo est de retour aussi, mais pas pour la suite de Plymouth Roadrunna, non pour une nouvelle story. L'introduction est sympathique à lire. On n'apprend pas grand chose sur le personnage principal. Donc, nous attendons la suite pour en savoir plus en espérant que Takeo aille au bout cette fois-ci.


Mon Livre De Chevet by Messin57.

Un récit agréable autour d’un fils qui se voit parcourir le destin de son père fraichement disparu. Une trame originale et un développement rondement mené, où il parait évident que l’auteur mette tout son sérieux et toute son application pour rendre quelque chose réellement intéressant. De grossières fautes d’orthographe et quelques petites imperfections viennent toutefois ternir le tableau d’une storie malgré tout à suivre. Malgré un scénario visiblement projeté à long terme, Messin n’a plus posté depuis début Décembre.


Gorgio Arminelli…Savoir Rebondir by staderessontois.

Un seul petit épisode où le lecteur ne peut que se familiariser avec un bref historique de celui qui doit être en principe le personnage principal d’une storie qui n’a pas encore vu le moindre second épisode depuis début Décembre.


Aventure Italienne by Crinone.

Une rapide description d’un challenge qui doit être en cours du côté de chez Crinone. Rien de plus. La lecture n’en est pas conseillée.


Jean Bon de Bayonne sur les traces de Sir Alex (ou pas) by Jean Bon De Bayonne.

Une storie pas banale. Jean Bon De Bayonne délivre ses aventures à un rythme effréné, bourré de huitième degré et d’humour décalé. Le personnage principal, ainsi que le décor imaginé et installé apparaissent loufoques et perdus au milieu de récits plus sobres, mais c’est une bouffée de fraicheur vivifiante et surtout parfaitement maîtrisée. Nous en attendons la suite.


Breizh Dream by Hermano.

Une prise en main du club très précipitée, pour une vraie prise de risque à travers la nomination de Hermano aux commandes d’un club cher à deux des gazetteurs. Le style ne casse pas trois pattes à un canard et semble plutôt tirer vers le sportif. Hermano l’a déjà lui-même signalé, un défi très intéressant auprès d’une équipe de seconde division engagée en Europe. Mais le défi que représente une storie se situe avant tout autour de la narration avant le sportif.


Du Nouveau A L’Est ? by Guiguinib[/url]

Au moins deux originalités dans le récit de Guiguinib puisque le coach officie en équipe nationale mais aussi du côté d’un pays que très rarement parcouru de ce côté du forum. L’entraineur, qui a en passant une première vie dans les services secrets, a réussi à emmener cette petite sélection à la prochaine Coupe Du Monde. Un défi à priori moyennement intéressant à en juger du niveau de son équipe. Deux épisodes tirés par les cheveux puis un troisième plus classique qui attend sa suite.


La Balle, Je Suis Né Avec Et Je Mourrai Avec… by Mizuno.

Une introduction qui en dit long sur la suite de cette storie, puisque Mizuno date le moment de son éviction du club qu’il entrainait. Le personnage principal, Samuel Valverde, ne tarde pas à gagner le droit d’être en froid avec ses dirigeants, principale information avec l’intention de recruter avec ambition, de son second et dernier épisode.
Le titre de cette storie pourrait être finalement le point sur lequel nous pourrions porter le plus d’intérêt, dans le cas où la balle avec laquelle le héro naquit ne serait pas le même type de balle avec laquelle le héro mourut. ‘Fin, la gazette s’égare sur ce dont il n’y a à priori pas de quoi s’égarer.


Entraîneur : Ma Plongée Dans Le Grand Bain by Psgmanager.

Des contradictions et de lourdes fautes d’orthographe viennent ternir un début de storie intéressant, notamment dès ce second épisode où Psgmanager mêle un certain nombre de choses bien développées comme l’échec, l’espoir, la célébrité ou les conneries de jeunesse. Après un étincelant récent succès, cet entraineur ne sait plus trop où donner de la tête…A voir…


Patricide !!! by Billboard.

Enormément d’application dans ce début de storie. Le contenu est très soigné, un peu trop puisque l’abondance de personnages ainsi que de points de vue perd le lecteur qui doit à plusieurs reprise lire et relire certains passages pour s’y retrouver (‘fin, ce fut mon cas, sans toutefois trouver la prétention d’annoncer avoir tout suivi parfaitement…). Une intrigue sérieuse a l’air d’être déjà préparée et prête à attirer le lecteur, des personnages dont certains traits de caractères ont déjà été posés sur la table, et un sportif qui résonne en fond derrière ce narratif très très maitrisé.

_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl
Image


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: La gazette

Message par Jérémibl » lun. 01 févr. 2010 21:18

LA GAZETTE DE FÉVRIER:

Février 2010, n°06

_________________________________________________________________________________

« Chers lecteurs,

L'heure assez tardive à laquelle est publiée cette gazette vient du fait que votre dernier chroniqueur (dans l'ordre de ceux qui ont chroniqué ce moi-ci, n'est-ce pas Tikva ?) croyait pouvoir trouver le temps qu'il lui fallait parcourir afin de mettre cette gazette au point. La gazette a sa morale ce mois-ci qui demande pourquoi remettre au lendemain ce que le chroniqueur peut faire le jour même.
De nouvelles têtes bien connues de cette partie du forum se voient gazettées, Misaki, Verchain (déjà passé le mois dernier) ainsi que Takeo et Jerzy qui luttent donc pour la palme du storicien le plus gazetté de ce topic. Saluons au moins tout autant qu'eux tous les storiciens inconnus qui tentent chaque mois, avec plus ou moins de succès, de nous faire partager les choses parmi les meilleures qu'ils ont au fond d'eux.

Messieurs, bonne lecture

Le boss, Jérém'. »


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES



Patricide !!! By BillBoard.

Coup de cœur de Jérémibl. Une écriture très sérieuse, des descriptions et des détails géniaux rendent ce début de storie délicieux. Le scénario a l’air bien ficelé et permet au storicien pouvoir réserver pas mal de surprises à son lecteur. Le sportif y est relégué encore bien loin du second plan, prouvant que Billboard n’a pas spécialement besoin de meubler pour rendre des épisodes intéressants, ou de passer à autre chose pour sortir son lecteur de différents contextes. Ces lignes sont à lire très attentivement car regorgeant de bonnes choses, mais à lire aussi attentivement car de nombreux flash-back ou suivis de personnages différents et éloignés peuvent perdre le lecteur. Mais l’idée est que ce récit est à lire attentivement.


Midsomer Soccer By Verchain.

Du football majestueusement retranscrit ainsi qu’un scenario béton, deux des secrets qu’a Verchain pour rendre une storie cultissime. La première saison a rendu ses clés aussi bien sur le terrain qu’en dehors, avec un timing digne de l’horlogerie Suisse. Au fil des épisodes, le lecteur se voit chercher, imaginer, tenter de mettre la main sur une piste qui lui permettrait de trouver à qui profite le crime, qui lui permettrait de faire le lien entre les différents coups de tonnerre. End Of Season indique manifestement que Verchain en a gardé dans son scenario, le lecteur ne peut que s’en réjouir.


Very Bad Trip By Slow-Cheetah

Un scenario plutôt à dormir debout mais une légère écriture joviale aide à faire avaler la chose. Le héros se trouve propulsé à la tête d’une équipe à l’autre bout du monde à la suite d’un déroulement improbable. Si Slow-Cheetah continue sur ce ton léger, il pourra peut-être sortir quelque chose qui à défaut d’être crédible, devrait rester divertissant.


Entraîneur: Ma Plongée Dans Le Grand Bain By Psgmanager

D’une écriture de qualité dénotent de sérieuses lacunes en orthographe. Point négatif d’une storie sérieuse et travaillée, d’un contexte bien réfléchi à travers un parcours détaillé du personnage principal et une nomination passant par plusieurs situations crédibles. Une storie donc à suivre même si l’orthographe peut en rebuter un certain nombre. Psgmanager ne perdrait pas à demander un coup de main de côté-là et sa storie gagnerait encore plus en qualité, pourtant déjà présente.


Au Pays De L'Oncle Sam : La Nouvelle Jeunesse Du Soccer By Tomktheboss

Un petit tour du côté d’un football méconnu avec, comme son nom l’indique, une storie ayant cours aux Etats-Unis. Ca se laisse lire, Tomktheboss semble opter pour un déroulement très axé sur le sportif et l’environnement du football, même si quelques comportements de personnages proches semblent louches et pourraient réserver quelques surprises.


Have No Fear, Hansen Is Here By OMchampion92

Nous avons le droit à une introduction pour le moment. Pour le moment, les débuts ne sont pas exceptionnels. On trouve quelques fautes et des tournures de phrase moyennes. Il est difficile d'en dire plus pour le moment. Ce n'est que l'introduction et l'auteur va prendre en compte les remarques qui lui sont faites, espérons-le, pour nous faire vibrer avec le SCO.


Amour A Contre Coeur By Moi

Du dialogue, du dialogue et encore du dialogue. Sur les trois épisodes publiés, c'est ce qui ressort. Mais pour l'instant, c'est intéressant. Un entraîneur à la grosse tête qui ne veut pas entraîner le club rival et qui leur en fait voir de toutes les couleurs lors de l'entretien. Le début est original. A noter également, un joli montage et une bannière toute aussi sympa qui font penser à un travail graphique de Cali. Attendons de voir maintenant où va débarquer ce Hector Faneilli.


L'Argent Fait-Il Le Bonheur ? By Samuel

Pour ceux qui traînent sur le forum depuis un moment, Samuel n'en est pas à son premier coup d'essai mais n'a jamais été très loin. Il semble toutefois être motivé cette fois-ci. Malgré un début moyen, il faut le dire et un style plutôt scolaire (en même temps, Samuel n'a que 14 ans), l'auteur s'est ressaisi pour un troisième épisode plus réussi et abouti. Il y a encore matière à développer mais sous les conseils de leopslr, cela pourrait devenir de plus en plus intéressant.


The Rebel Army By Misaki

Misaki nous revient en cette année 2010 avec de nouvelles aventures. L'action se passe toujours sur les îles britanniques et le récit toujours à la première personne. Mais la recette a changé, une note d'humour moins présente dans Save Stranraer FC fait ici son apparition, et Misaki semble s'être aguerri de son expérience précédente. Les fans y trouveront une référence à peine voilée à une célèbre série, mais pourtant l'histoire a son caractère. Tout cela se met doucement en place, et on attend la suite, pour apprendre à connaître ses personnages.


No Hope For A Coward By Takeo

Coup de cœur de Cantona. Après une rapide histoire de mécaniques, Takeo est de retour. Cette fois, il nous propose un personnage torturé, rongé de l'intérieur par des problèmes évoqués à demi-mot. Le retour sur soi-même est assez intéressant, et les questions existentielles occupant la majeure partie du premier épisode permettent de cibler le principal protagoniste. Seulement une question s'impose à nous. Takeo ajoutera t-il la longueur à une qualité inhérente à sa plume?
C'est tout ce que l'on souhaite.


I'M Not An Addict By Jerzy59

Coupe de coeur de Misaki. Fini les prostitués fantômes, voilà du sexe pur et dur. C'est d'ailleurs le principal problème du personnage mis en scène par Jerzy. Un membre des sexooliques anonymes. Mais comme l'annonce le titre, il semble être plus que ça et le football pourrait faire son apparition. Jerzy a du talent, c'est évident mais aussi une fâcheuse tendance à la story-lâchée-en-route. Pour autant, un début d'histoire agréable à lire, dans l'esprit d'un fameux film qui semble avoir inspiré l'auteur.


La Renaissance Du Plus Vieux Des Écossais By Moulinio

De belles images, trois épisodes et puis s'en va. Entre récit de partie, et prémisse de story, l'auteur semble avoir hésité. Puis finalement fait le choix d'arrêter.


Un Capitaine Prend Les Reines De Pompey By Seresien

Des fautes dès le titre. Ou peut-être s'agit-il d'un jeu de mot difficile à saisir. A part ça, des épisodes de 5 lignes. Et …. non rien d'autre.


Grrrrrr By diego.54

Sans être méchant, ce début de story est banal et l'introduction de l'entraîneur à la tête du club est quelque peu irréaliste. C'est surprenant de la part de l'auteur qui nous a habitués à mieux. Il n'est jamais facile de débuter une story donc on peut espérer que la suite soit d'un acabit supérieur. Le choix du club est tout de même intéressant. Nous avons rarement des stories avec des clubs de Ligue 1.
_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl


Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Re: La gazette

Message par Misaki » lun. 01 mars 2010 21:13

Image
_________________________________________________________________________________

« Chers lecteurs,

Comme chaque mois, nous nous retrouvons pour la Gazette. Petite innovation pour ce mois-ci puisque nous avons le droit à une bannière. Nous remercions d'ailleurs Sim pour le travail effectué. Tikva nous lâche petit à petit. Tu te caches où ? Trêves de plaisanterie. Nous espérons que tout va mieux pour toi. (NDLR : Tikva s'est fait racketté son PC Portable)
L'actualité des stories est marqué ce mois-ci par l'arrêt définitif de Midsomer Soccer de Verchain malgré des rappels incessants de la part de ses lecteurs. Merci à lui pour cette story et félicitations d'être allé au bout. Un autre phénomène plutôt rare dans cette gazette, mais tous les gazetteurs ont eu le même coup de cœur. Vous le découvrirez à travers cette gazette.

Messieurs, bonne lecture.

Misaki. »


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES

SOS: Rio ne marque plus... by tomktheboss

Contrairement au célèbre film auquel la référence est à peine à voilée dans le titre, cette story n'aura connu qu'un seul opus. L'idée était intéressante, et le premier épisode bien que court, assez sympathique. Pour sa deuxième story en deux mois, tomktheboss semble en avoir terminé avec l'Amérique.


Je suis une légende by manthyz

11 épisodes en 33 minutes, soit une moyenne d'un épisode toutes les 3 minutes pour l'ensemble de la story, c'est certain, manthyz est une légende. A part ça, un récit de partie.


Zlatko Zahovič - En klub. Ena čast by Bronx

Du gros gros football du côté de Maribor où Bronx envoie son lecteur dans un championnat méconnu. A l’image de qu’il avait déjà réalisé en Italie, son sujet est maitrisé, ses mots sont bien choisis pour rendre un style très « conférence de presse » posé et sans précipitation qui dénote totalement de sa précédente expérience. Pouvoir s’adapter à deux styles bien opposés démontre une qualité d’écriture certaine chez Bronx, mais son gazetteur du mois reste sur un trop de football, reste un peu sur sa faim en termes de scénario ou de tissage de toile autour du football. Bien heureusement, chaque style trouve son public et ce travail de Bronx trouve également le sien, féru de ce monde du football brut et de l’attraction médiatique qu’il s’apporte.


Amour A Contre Coeur By Moi

Hector Fellaini continue à nous entraîner dans ces tribulations. Après deux fausses destinations possibles, ce Hector a peut-être enfin trouvé la bonne destination. Si vous recherchez un entraîneur un peu couillu, qui ne recule devant rien et qui sait ce qu'il veut, demandez Fellaini. Le travail graphique est toujours aussi bon même si la bannière a disparu et les dialogues bien maîtrisés dans l'ensemble.


The Rebel Army By Misaki

Misaki toujours en route là où ça sonne Celte. Avec son Pat’ qui n’est rien d’autre qu’un grand enfant, il envoie son football. Qu’il soit dans les bistrots, sur le rectangle vert, en réunion avec le président ou encore en conférence de presse, le lecteur peut aisément apprécier ce personnage loufoque qui n’attend qu’à être placé devant ses responsabilités, devant un âge plus avancé qu’il ne le souhaiterait probablement, pour retomber sur Terre.


FC Nantes: Le Fils de Denoueix by JamesAndrew

Une mise en place rapide, quelques incohérences et une flopée de screens. Il manque quelques petits détails, notamment sur ce personnage qu'on ne connait pas, pour donner une autre dimension à cette histoire qui comporte, malheureusement, trop de fautes d'orthographes.


I'M Not An Addict By Jerzy59

Déjà cinq épisodes chez Jerzy, chose remarquable. Le lecteur en apprend plus à chaque épisode de ce que peut être l’addiction particulière que subit le personnage principal. Dans ce monde narrativement très travaillé où chaque chose est réfléchie et peut cacher quelques réflexions personnelles autour notamment de la nature humaine, le monde plus brut du football a fait son apparition à travers un nouveau personnage qui pourrait en apprendre beaucoup à John Cotorep sur lui-même. Chaque personnage de cette storie a sa propre personnalité, s’affirmant d’épisode en épisode, les univers créés par Jerzy sont toujours des délices de lecture.


Grrrrrr By diego.54

Les débuts n'étaient pas fameux mais petit à petit l'auteur s'améliore apportant une petite touche extra-sportive (une nomination qui pose des questions, une demoiselle qui hante l'entraîneur). Ce n'est peut-être pas la meilleure story qu'on puisse lire mais l'auteur continue à nous délivrer ses épisodes malgré le peu de commentaires. Et rien que pour ça, il mérite qu'on aille le lire.


Soviet Connection by alhambra

Image Coup de Coeur des Gazetteurs
Une chose est sûre ici, alhambra apporte beaucoup de soins à sa story. La présentation est au poil, les épisodes s'accompagnent d'un lexique et de morceaux de musique pour accompagner la lecture. Les images sont bien choisies, notamment les bannières introductives de chaque épisode.
Voilà pour la forme. Pour ce qui est du fond, là encore une story bien intéressante. Tous les ingrédients sont réunis pour donner une bonne histoire. Leonid, petite crapule d'Europe de l'Est, s'apprête à nous faire découvrir les joies de la Bulgarie avec sa fine équipe, dont chaque membre semble avoir son importance. La trame est bien posée, l'intrigue semble ordonnée dans les pensées de l'auteur et la structure est impeccable.
Pour résumer, voilà bien longtemps que l'on avait pas eu de départ aussi intéressant, sans doute la nouveauté à lire ce mois-ci.


Un Ancien Président A L'OM by V4444

Seulement deux épisodes et détestables du point de vue de la langue Française. Le projet se voulait original, il le fut bien trop, fraisant le n’importe quoi.


Tout Sauf Un Hold-Up ! by Johanes

Les dialogues sont déroutants et on pourrait s'y perdre. Mais on s'y retrouve finalement. Le début est quelque peu bizarre. L'entraîneur lui-même ne comment pas comment il a débarqué dans le club à Göteborg et s'est retrouvé à la tête de l'équipe. Une femme dominatrice à laquelle William Johanes a intérêt d'obéir. On se demande ce qu'elle cache d'ailleurs.
Image
_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: La gazette

Message par Cantona » jeu. 01 avr. 2010 7:51

Image
_________________________________________________________________________________

«Chers lecteurs,
La gazette s'apprête à fêter son huitième numéro et il est temps pour elle de grandir. Après ses premiers pas plutôt réussis, nous voudrions lui apprendre de nouveaux tours.
Ainsi depuis deux mois, la rédaction est en effervescence, brainstorming intensif, afin de faire évoluer la chose. Nouvelles rubriques, nouvelle présentation, nouvelle bannière, et finalement nouvelle gazette, tout cela dans le seul but de la rendre plus attractive à vos yeux. Si, malgré ça, tous ces chamboulements n'ont pas fini de vous convaincre voilà encore trois bonnes raisons de lire notre canard:
Jérémibl, ni plus ni moins que le rédac' chef de votre chère gazette est de retour pour de nouvelles aventures, et c'est commenté ce mois-ci.
Sachez que la dernière personne ayant refusé de lire la nouvelle gazette, c'est ce joueur de Benfica que Ben Arfa s'est empressé de corriger.Non mais oh!
Sinon de plus intéressant, il reste le discours de P.Sebastien.

Enfin pour résumer, voilà ce qu'il ne faudra surtout pas manquer ce mois-ci:
Les présentations des nouvelles stories
L'enquête du mois: le personnage de story
L'interview décalée d'Alhambra
Verchain's « Cheers, Leader »: l'épisode pilote en exclusivité pour la gazette

Avant de clôturer mon tour de parole, comme notre mission première est tout de même de vous parler des stories je tenais à vous faire part d'un fait récent mais qui réjouit l'ensemble de la rédaction. De nouvelles têtes apparaissent parmi les auteurs, et la relève semble assurée. Pour n'en citer que quelques uns, je parlerai d'Alhambra, auteur du mois dernier, Ivo qui à l'image d'un Misaki a su tiré sa story vers un niveau plus qu'intéressant, et enfin Cosmo qui est sûrement la révélation du mois. Bonne continuation donc à vous trois, et autres bons auteurs en devenir.

Bonne lecture à tous, et n'hésitez pas à venir discuter de ces changements dans le café.
Cantona»


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES

BG O Tráfego By Messin57
Départ curieux d’un personnage principal se retrouvant rapidement à la tête d’un impressionnant magot. Messin57 n’est pas à sa première tentative et quelques traits se recoupent entre ces différentes stories : Amour de Metz avec une intéressante description ici, mais aussi de sévères lacunes en orthographe qui dénotent d’un style assez poussé. Un épisode pour une suite probable : Ce magot aura certainement son importance dans ce monde du football où le personnage principal n’aura pas sa place en tant qu’entraineur.
D’où vient ce magot ? N’est-il pas dangereux de se retrouver propriétaire de cet argent sûrement sale ?


Le Début Passe Par La Paillade ! By Damlunel
Erreur de diagnostic lors de l’élaboration de la liste des stories. J’ai crû à tord que c’en était une.


Soviet Connection By Alhambra
Image Coup de Coeur de Jérémibl Intrigue très travaillée autour de laquelle tourne la vie sprotive du CSKA Sofia. Narco-traffic, règlements de comptes, pots de vin, taupes, bandits, un décor très « Mafia » au pays du foot, un fond scénaristique maitrisé et un développement précis qui ne peuvent qu’inciter le lecteur à suivre cette storie, à déjà l’adorer.


Une Longue Histoire By SlimShadysama
Un titre bien à l’opposée de quelques titres dépassant à peine les plusieurs lignes. Une conférence de presse ridicule puis une demi-douzaine de matches dont l’enchaînement aurait plus sa place du côté des récits de partie. L’auteur semble avoir été découragé par les commentaires de lecteurs insatisfaits qui ont vu juste.

A la Conquête d'un Palmarès by Anthony44300
L'idée de départ était intéressante, un panel de championnats disponibles encourageant, et même une présentation plutôt agréable pour le lecteur. Les fautes d'orthographe viennent entacher le palmarès de l'auteur, quelque soit la langue employée. Finalement la carrière du jeune homme semble déjà terminée au 11 Mars.

Enzo Sanchez: L'Homme au Cœur des Dogues by ElGuaje
ImageAuteur à suivre La mode semble lancée, les stories qui vont comptées à l'avenir seront bien présentées ou ne seront pas. C'est en tout cas ce que l'on se dit en arrivant sur l'histoire d'ElGuaje.
Mais la présentation ne fait pas tout, car sans orthographe la story n'est rien. Ça tombe bien, l'auteur réussit également à nous livrer un récit propre, sans fautes grossières, phénomène bien trop marginal ces derniers temps.
Reste alors un élément pour livrer une story emballante: l'idée. Encore une fois, l'ingrédient est présent ici, même si un goût d'inachevé nous reste en bouche. En effet on aimerait en savoir un peu plus sur ce Enzo Sanchez, surement pas originaire de la région Nord-Pas de Calais.
Pour finir, si un mot était à retenir à propos de cette histoire, ce serait certainement encourageante. Le détour peut-être intéressant.

Soffocante by Cosmo
Image Coup de Coeur de Misaki & Cantona Résumer cette story serait pêcher. Je vais donc me contenter de faire ce pour quoi nous sommes (pas) payés: la présenter. Du suspens, de la maîtrise, des dialogues, des paysages, des femmes, du football, une île, … Tout ce qui faut. Voilà en réalité la phrase qui va résumer cette story même si c'est ce que je voulais éviter. Nous découvrions le mois dernier Alhambra, voici ce mois-ci Cosmo et son Dario suffoquant, et puisque ces présentations sont d'une subjectivité à toute épreuve je vais même vous dire: si une partie Vos meilleurs joueurs existait pour les auteurs, voici ma perle.

Vikings Are Still Alive by Omchampion92
Un seul épisode pour le moment, publié à la mi-mars. Dommage car l'idée de départ valait le coup. Omchampion92 avait prévu de nous faire découvrir le Danemark, peu représenté dans la partie Stories. Il ne reste donc plus qu'à l'encourager à continuer.

Brotherhood by Jérémibl
Y a-t-il besoin de présenter Jérémibl, co-fondateur de cette gazette avec Tikva ? La storibl avait ses adeptes et Brotherhood en a déjà. Il y a toujours ce travail d'introspection sur soi-même à travers les épisodes de Jérèm. Sauf que cette fois-ci, ce n'est pas le personnage principal qui est directement lié au football mais un membre de sa famille. Cela vaut le détour.

Philippe Albert, 10 ans après, le retour by rsca_888
Déjà quatre épisodes en cinq jours pour rsca. L'auteur a choisi de se mettre dans la peau d'un ancien professionnel belge : Philippe Albert. Après doms et riton, c'est donc rsca qui nous fait voyager en Belgique. Le personnage est plutôt franc, direct et sans concessions. Un début intéressant. L'auteur est invité à poursuivre.

Sur la terre de ma famille by Mag244
L'auteur semble avoir confondu Récits de Partie et Story. Il n'y a pas grand chose d'intéressant à lire.

Fide et Diligentia by McLane
Amateurs du championnat anglais, vous serez servis avec cette introduction. McLane nous envoie dans le quartier de West Ham. Le scénario de départ est quelque peu classique mais tient la route. Le club que Tommy McLane va prendre en main semble facile à deviner mais une surprise nous attend peut-être. Et il faut noter le peu de fautes présentes

_________________________________________________________________________________
L'ENQUÊTE DU MOIS

L'enquête du mois: Qui sommes-nous?

Chers lecteurs, pour vous ce mois-ci j'ai voyagé à travers l'Europe, traversé la Grande-Bretagne, poussé jusqu'en Amérique du Sud, rencontré des gens parfois étranges, des grands, des petits, des champions confirmés et des célébrités en devenir. Tout ça dans un seul but, comprendre enfin qui nous sommes. Non, pas nous réellement, mais l'autre nous. Celui que nous faisons vivre à travers nos histoires, celui que l'on malaxe selon nos désirs, que l'on tue même parfois. Vous l'aurez reconnu, il s'agit du personnage de story.
Devant le nombre croissant de « héros » florissant dans cette partie du forum que l'on appelle sobrement Vos Stories, j'ai voulu savoir qui ils étaient. Et qui de mieux pour m'en parler que leurs créateurs?
J'ai donc contacté plusieurs auteurs, qui se sont gentiment prêtés au jeu, et peux maintenant vous révéler les premiers résultats de cette étude. Afin de vous permettre d'en reconnaître un si vous le croisiez, voilà à quoi ressemble le personnage type sur FM.net:
Cet entraineur, puisqu'il s'agit de l'activité principalement exercée par vos protagonistes, est plutôt jeune, voir très jeune pour le milieu. La moyenne d'âge est de 36 ans et 3 mois. A titre de comparaison, Laurent Blanc était sur le point de fêter son 42ème anniversaire lorsqu'il fut nommé à la tête des Girondins.

Si il se distingue par son jeune âge, le personnage de story reste dans les normes quant à ses mensurations avec 6 centimètres de plus que la moyenne des français, soit 181,6 centimètres. Pour ce qui est de la charge pondérale, rien non plus de bien folichon, il semble profiter de l'exercice physique quotidien que lui impose son métier: 78,2 kilos. Afin d'éviter toute généralisation, et jugement à l'emporte-pièce, je me vois dans l'obligation de préciser les quelques exceptions.

Et puisqu'il faut dénoncer, commençons par la Bulgarie, où M.Daganov a visiblement décidé d'entretenir son quintal. A l'inverse, la nourriture argentine ou peut-être le trop petit salaire offert par son club de Talleres, ne réussissent pas à M.Torres qui atteint péniblement les 66 kilos, plus de 10 unités sous la moyenne française.
Pas de problème de ce côté-là pour M.Verchain et Rudzinski, les deux bodyguards de service, 90kg et 190cm chacun. Tout le contraire des deux français expatriés Outre-Manche, Benny Gibson et Julian Foxx qui malgré leurs efforts ne franchissent pas la barre des 1m75.
Voilà pour les premiers éléments, passons maintenant au portrait robot. Notre héros est très majoritairement brun aux yeux marrons, arborant généralement une barbe de 3 jours. Malgré sa connaissance avancée des langues étrangères, 2 langues parlées minimum, 6 au maximum, ce personnage est célibataire.
Il est français le plus souvent, européen la plupart du temps, même si 3 des sujets étudiés avaient fait le voyage depuis les Amériques. A croire que le français s'exporte bien, puisque l'on en retrouve seulement 4 exerçant dans le championnat national, la Ligue 1. Pour les autres, ils voyagent à travers le monde, avec une préférence marquée pour le Royaume-Uni.

Passons maintenant au cœur du problème, à la raison de vivre de tous ces protagonistes. Le football. Beaucoup d'entre eux ont construit leur réputation d'entraineur par de bons résultats dans l'antichambre de l'élite, quelque soit le pays concerné, avec à la clé une accession en division supérieure. Mais pour bon nombre de nos personnages, leur notoriété reste à construire puisqu'ils n'ont encore rien gagné.
Quasiment chacun de nos héros se trouve à présent à la tête d'une équipe de première division, malgré sa très faible expérience du football. C'est d'ailleurs ce qui est le plus frappant, mais finalement assez logique dans le cadre d'une story: Seulement trois de ces personnages ont été footballeur professionnel. Certains étaient cadres, d'autres employés et se retrouvent désormais entraineur, manager, président ou encore psychologue.

Il s'agit bien sûr d'une étude en surface du personnage, mais elle nous permet déjà de tirer quelques conclusions sur le genre de personne que nous créons.
Bien évidemment, il faut remettre tous ces éléments dans le contexte d'écriture. L'invention est évidemment plus agréable que la substitution à une personne existante. Pas forcément plus facile, mais elle laisse forcément bien plus de liberté à l'auteur.
J'espère que ce premier essai d'une enquête sur les stories vous aura diverti, et je tiens évidemment a remercier les auteurs ayant contribué à son élaboration.

_________________________________________________________________________________
L'INTERVIEW DECALEE D'ALHAMBRA

Parce qu'il a été élu à l'unanimité l'auteur du mois de mars, et parce que depuis maintenant quelques temps il distille des lignes pleines d'humour et de phrases bien senties, nous avons voulu en savoir plus sur Al en Bras. Voici donc l'interview un brin décalée de l'homme qui prétendait vivre dans la partie Stories.

1- Qui est arrivé en premier, l'œuf ou la poule?
Punaise! Ça commence fort ... allez, la poule !

2- Qui a l'avatar le plus pourri du forum?
Haha. Je dois avouer que là, comme ça, y en a pas un qui me saute à l'esprit. Allez, si je devais en pointer un, je dirais celui de Takeo, un album (je crois) du groupe rock Kiss. On dira que c'est décalé par rapport au forum ! Takeo, si tu me lis ...

3- Pourquoi dit-on, une CHAUVE-souris?
Purée. Et tu demandes ça, comme ça, sans prévenir ? J'ai même pas encore pris mon café du matin !! Faudrait demander ça à Batman !

4- Qui est le meilleur auteur?
J'avais lu beaucoup d'éloges sur Verchain mais la longueur de ses épisodes me décourageait ! Fainéant ? Haha. Enfin, en terme de longueur, je peux pas trop la ramener non plus. Bref, je me suis finalement lancé dans la dernière, "Midsomer soccer", et je dois bien avouer qu'à lui tout seul, Verchain donne tort à tous les imbéciles qui pensent que les passionnés du football n'ont pas un niveau intellectuel plus élevé que celui des poules ... Donc, sans hésitation : Verchain !
Cela dit, il y a quelques auteurs qui m'ont épaté par leur style, leur longévité ou bien leur plume : Robaggio qui m'a donné le goût aux stories, Bormeen qui m'a bien fait rire avec sa story grecque, Cantona qui noue des intrigues sulfureuses comme personne et Misaki qui apporte un style frais et sans prise de tête à ses récits. Un autre auteur dans lequel j'aimerais me plonger prochainement (rien de graveleux ici), c'est Atom Tan qui semble lui aussi une référence et dont les quelques bribes que j'ai lues étaient assez prometteuses. Mais comme pour Verchain : quand on prend leurs stories en cours, faut drôlement de la vaillance pour rattraper le retard ! Dès que j'ai du temps libre au boulot, j'attaque "Sur ses traces" depuis le début !

5- Candela ou Boghossian?
Candela. J'aimais pas du tout les cheveux de Boghossian quand il était joueur … (NDLR: Nous déclinons toutes responsabilités quand à des sous-entendus sur l'état capillaire actuel d'Alain.)

6- Pussycat Dolls ou Spice Girls?
Ok, j'avoue, quand j'étais jeune, j'ai acheté le premier album des Spice Girls ! Mais attention ! Je l'avais avant qu'on en parle autant chez nous ! C'est en fait des petites Anglaises qui étaient venues passer une semaine en famille d'accueil dans notre école (pour des échanges culturels ou je ne sais plus trop quoi) qui m'avaient fait découvrir ce groupe là. Elles étaient toutes fans. Hystériques même ! Et puis comme tout le monde j'ai eu ma phase "Victoria Adams" ! Salaud de David ! Depuis, les choses ont bien changées. Et les Pussycat Dolls, je suis trop vieux, j'ai pas pris le "train R&B" en marche ...

7- Être ou ne pas être?
Être bien sûr !

8- La femme à VanderVaart ou le salaire à Cristiano?
Alors, après avoir vite été faire un tour sur Google Images, je dois bien résister pour ne pas dire la femme à VanderVaart ! Mais bon, avec le salaire de Cristiano, tu en emballes des comme ça chaque soir ! Haha. Donc : le salaire de C.R.. Et puis de toute façon, il y a déjà une madame Alhambra.

9- Être muté à Caen ou en vacances à Valenciennes?
C'est vache comme question ! Euh ... Allez : Caen ! La mer est pas trop loin ...

10- L'ultime question, peut-on excuser Domenech?
Oui ! Domenech aurait eu une coupe du monde en France, il la gagnait. Parce que quand tu joues une CDM chez toi, t'es ultra motivé. Après 98, je pense que toute la France s'est vue maître du foot mondial pour dix ans. Pas évident pour la génération suivante ! Vous mettez un type qui sait communiquer avec les résultats de Domenech et jamais on ne l'aurait autant allumer. Cela dit, je n'aime pas Domenech. Un type qui demande en mariage sa fiancée en conférence de presse, c'est un gros-gros nul ! Je lui reconnais simplement un certain mérite.

_________________________________________________________________________________
VERCHAIN'S CHEERS, LEADER: L'EPISODE PILOTE

Afin de vous proposer toujours plus de nouveautés, et en collaboration exclusive avec celui que certains considèrent comme le Pape de la story, nous vous proposons ce mois-ci le premier épisode de ce qui semble bien parti pour être un nouveau best-seller.

Après une seule saison au fond de la campagne anglaise pour son Midsommer Soccer, Verchain a retrouvé l'inspiration. Et quoi de mieux que le retour aux sources?
Pour ces nouvelles aventures, Monsieur 10.000 messages revient aux fondements, aux racines, à ce qui a fait sa renommée sur ce forum: Les États Unis d'Amérique!
Ici pas de système de santé, pas de crack boursier, ni même de fast-food, seulement du récit prenant comme on les aime, et comme nous y a habitué son auteur, des poms-poms, du football et de la classe à l'américaine. Mais trêve de bavardages, découvrez sans plus attendre sa nouvelle production en exclusivité, qui vous ait offerte par la gazette en ce mois d'Avril: Cheers, Leader.
Image
_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06 & Jérémibl
Image


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: La gazette

Message par Jérémibl » sam. 01 mai 2010 19:35

LA GAZETTE DE Mai :

Image

Mai 2010, n°09

_________________________________________________________________________________

« Chers lecteurs,

Quelques retours ce mois-ci avec le lancement de la seconde saison de sa storie par Verchain ainsi que le réveil soudain de Takeo qui se rendormira sans trainer. D'autres se sont terrés : Alhambra apparemment débordé de boulot, Jerzy pourtant débordant d'inspiration mais débordé de démotivation devant le peu de lecteurs assidus à ses passionnantes aventures, et Atom Tan. Soulignons Atom Tan qui met un point final à une très jolie storie pleine de style et de subtilités. Le gazetteur en chef du mois de Mai reste malgré tout un peu sur sa faim, comme si les aventures qu'il y suivait avaient été sacrifiées sur l'autel de la motivation. A charge de te retrouver par ici, Atom Tan.
Nous pouvons par contre nous attendre à ce que notre cher collaborateur Cantona nous remette joyeusement le couvert. Une nouvelle bannière, avec un lien suspect...De quoi se faire se poser des questions, de quoi alimenter des rumeurs dans les travées des stories...
Les stories vont et viennent, et malgré un nombre plus léger concernées par cette gazette qu'à l'habitude, il est assez navrant de se rendre compte que finalement pour dix ou quinze stories gazettées chaque mois, il est très rare d'en surprendre une poser son point final.


Messieurs, bonne lecture,

Le boss, Jérém' (à qui personne n'a souhaité la fête aujourd'hui...)»


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES

Fide Et Diligentia by McLane
Une brillante carrière autour du ballon tombée à l’eau à cause d’une vilaine blessure, schéma classique. Après une longue traversée du désert, Tommy McLane trouve enfin la stabilité et le bonheur, jusqu’à ce qu’une vieille connaissance qui ne lui a pas toujours été fidèle remonte jusqu’à lui. Que décidera Tommy ?


Un Inconnu Rejoint Le Canne Bière by Killianmagicom
Un scenario complètement improbable, des maladresses orthographiques à la pelle pour deux épisodes dont les critiques ont manifestement eu raison de la motivation de l’auteur. Le gazetteur cherche encore le jeu de mot qui pourrait se cacher derrière le titre de la storie.


Un Merengue Chez Les Culés by Gordinho
Une storie, comme son nom l’indique, envoyant son héros sur le banc du Camp Nou. Grande surprise pour celui qui lira cette storie, qui se voit largement pris à contre-pied par une réaction de l’auteur suite au commentaire d’un lecteur.


Les Inséparables by Micoud
Un seul épisode, il sera donc difficile d'apporter un avis complet sur cette story. Le premier jet révélait une plume intéressante, et une intrigue complexe. Micoud a semble t-il déjà mis un terme à sa carrière de storicien, le 1er Avril.


Enzo Sanchez : Un Homme Au Cœur Des Dogues by ElGuaje
Cette histoire avait déjà été primée le mois dernier par la gazette, comme l'auteur à suivre. Un mois après, il est donc temps de faire un bilan. Au rang des malus, les quelques fautes d'orthographes qui trainent encore par ci par là. Pas horribles, mais elles viennent ternir quelque peu l'ensemble. Ensemble qui reste toujours aussi agréable à lire, avec comme le précisait la gazette du mois dernier, une belle présentation.
El Guaje a donc pour le moment décidé d'axer son récit sur la partie sportive que l'on suit avec plaisir. Mais depuis un certain temps maintenant, pas de nouvelles, dommage.


Lorg Firinne by Leopslr
Évidemment comme son auteur, cette story est atypique. Alors ça sera du tout ou rien, on n'aime ou l'on n’aime pas. Leopslr choisit un scénario qui nous transporte dans les légendes celtiques qu'il semble maitriser parfaitement. Puis le football arrive, et le style reste décalé à souhait. Pour commenter objectivement cette story, son auteur réussit à conserver un certain niveau d'écriture qui lui est propre, et c'est assurément la marque des bons storiciens. Dépaysant donc, rafraichissant, même. Le détour par cette story s'impose, au moins pour s'en faire un avis.


BG O Trafego by Messin57
Une introduction pour la dernière Gazette, et un épisode pour celle-ci. Messin57 n'a pas donné de nouvelles depuis plus d'un mois. L'intrigue de départ a l'air intéressante avec un magot qui arrive dans les bras du personnage principal sans qu'on sache trop pourquoi et un premier épisode où on suit notre héros le temps d'un soir. Cette longue absence de Messin fait que cette story a perdu de son intérêt.


Le Chemin De La Gloire by Cali
Je ne pense pas avoir besoin de présenter Cali. Auteur de plusieurs stories sur le forum, il a ses adeptes. On retrouve les ingrédients qui font son succès. Un personnage souvent jeune, qui habite encore chez ses parents et qui est lié au football d'une manière ou d'une autre. Ici, nous suivons les traces d'un jeune joueur en centre de formation dans un club de L 1. Je n'en dis pas plus. C'est à vous d'aller le découvrir.


Rise Of A French Lawser by Karadoque Coup de coeur de Misaki
Et bam. En quatre jours, quatre épisodes. Karadoque ne traîne pas. Rien que le jeu de mots dans le titre nous permet de savoir à quel type de personnage nous allons avoir le droit. Un avocat (lawyer) - ce qui laisse penser que tout va bien dans la vie du personnage - qui est un perdant (looser). L'impression, lors de la lecture, est que cette story est quelque peu autobiographique. Comme si l'auteur avait déjà vécu les situations qu'il nous raconte à propos de M. Chan. Vous pouvez vous lancer les yeux fermés dans cette story (enfin gardez-les ouverts pour lire).

_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, (Tikva06) :mrgreen: & Jérémibl


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: La gazette

Message par Cantona » mar. 01 juin 2010 5:26

Image
_________________________________________________________________________________

«Chers lecteurs,
En ces temps de sélections discutées et discutables, la gazette de Juin vous propose une toute nouvelle équipe avec un schéma tactique différent. Après quelques numéros d'absence, voici le retour de Tikva mais également, la première titularisation pour Atom, qui rejoint donc le clan des gazetteurs. Et donc, une nouvelle mise en place, puisque nous adoptons dès ce mois-ci, une présentation des stories que nous espérons plus agréable et plus claire.
Comme je l'ai eu fait précédemment, et si vous n'êtes toujours pas convaincu, voici encore 3 bonnes raisons de parcourir cette gazette.
En commençant par une bonne nouvelle, Misaki déménage mais promis, il revient dès le mois prochain.
Dans le monde du football, privilège du titre oblige, Mourinho a reçu en avant-première ce numéro de Juin, apparemment ça lui plait.
Sinon de plus intéressant, il reste ça

Il ne me reste donc plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture, et à féliciter les auteurs primés ce mois-ci.

Cantona, rédac' chef d'un mois.»


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES

AS Monaco FC : Redorer Le Blason Du Club Princier by ElMoro
Résumé: Sur le Rocher, Ricardo quitte ses fonctions et le club monégasque se met en quête d'un nouveau technicien. Commence donc la présentation des candidats potentiels.
Commentaire: Comme le club qu'elle met en scène, cette story n'a semble t-il pas attirée grand monde, et s'arrête après 2 petits épisodes.
Focus: Réponse à suivre dans les tous prochains jours. Et pourtant, depuis le 10 Mai, rien de nouveau.

Saga Africa by Fred 69
Résumé: Comme son titre l'indique, c'est sur le continent africain que Fred décide de nous envoyer. Plus précisément au Gabon, pour suivre les quelques déboires de ce personnage principal, devenu l'adjoint d'Alain Giresse. Quelques soucis avec la justice du pays semble le pousser vers un envol pour l'Europe, épaulé par son mentor.
Commentaire: Si le premier épisode nous plongeait directement dans le vif du sujet, le football pur et dur, les deux suivants apportent un équilibre avec une partie extra-sportive plus présente. Le texte est bien écrit, et surtout, son auteur semble savoir où il veut nous amener, posant doucement son intrigue. Si la constance est de mise, cette histoire risque d'être intéressante à suivre.
Focus: J’ai joins à chaque CV une lettre de recommandation de ma part. Un des éléments clés de ce récit, la relation entre le personnage et son mentor, Giresse.

Qui A Dit "Impossible" ? by Axel 91
Résumé: Le personnage principal se retrouve à diriger son premier entrainement après une soirée visiblement arrosée. Rapidement, le manque de niveau se fait sentir, et la cellule recrutement du club est immédiatement activée, dotée semble t-il de moyens importants.
Commentaire: Avec deux petits épisodes, on ne sait pour l'instant pas grand chose, mais l'orthographe est correct et l'auteur suit tranquillement son rythme, on attend donc la suite pour se forger un avis plus tranché.
Focus:Vous êtes sûr qu'il n'y a pas d'erreurs dans la retranscription des montants ? C'est pharaonique ! Problème de riche, comment dépenser tous ces sous!

Rise Of A French Lawser by Karadoque
ImageCoup de cœur de Cantona
Résumé: Déjà gazettée le mois dernier, ce petit scénario poursuit son bonhomme de chemin. Alex, l'avocat dont on suit les aventures, semble enfin avoir trouver une ouverture, la clé qui lui ouvrirait les portes de son rêve, le milieu du football. Mais évidemment tout à un prix, et Frank Richard, un nouveau client, pourrait venir ébranler le peu de certitudes qu'il reste à ce pauvre maître Chan.
Commentaire: Ce personnage est toujours atteint d'une timidité maladive, et l'introspection proposée par l'auteur reste très agréable à suivre. Un nouveau bouleversement est amené, et la suite s'annonce passionnante. Une des stories sur lesquelles on pourra compter, assurément.
Focus:Vous couchez ensemble non ? Ce nouveau personnage Frank Richard apporte une nouvelle dimension à cette histoire, un diable à qui Alex pourrait vendre son âme?

Reims : Objectif Ligue 1 by Durvane
Résumé: Le mythique Stade de Reims se cherche un nouvel entraineur, et c'est donc l'histoire de ce Marc Moulin, fraichement nommé, que nous allons suivre. Débute donc la revue d'effectif, puis le recrutement.
Commentaire: On navigue ici entre le récit de partie, et la story, sans en apprendre beaucoup sur la vie de ce personnage. Mais seuls quelques courts épisodes ont pour l'instant été publiés, et on espère découvrir par la suite un peu plus d'extra-sportif.
Focus:Cédric Fauré: Buteur de 30 ans Si, si, il paraît que c'est un buteur! En tout cas, on est ici dans une liste des forces en présence, sans que les relations ne soient trop approfondies.

L’incroyable histoire de Harold Lee by Japsdesbois
Résumé : Dans la prison de Guantanamo, les grâces présidentielles sont accordées par tirage au sort. Comme si cela ne suffisait pas les prisonniers se voient confier une mission supplémentaires. Nos deux héros du jour vont bientôt connaitre leur jour de chance…
Commentaire : L’histoire est tellement improbable qu’il est difficile d’accrocher réellement. C’est dommage parce que Japsdesbois a réussi à faire une belle mise en image de sa story qui au bout de quelques lignes se transforme trop vite en récit de partie. L’auteur n’a pas publié depuis presque un mois et de toute évidence il devra revoir un peu sa façon de raconter s’il veut vraiment captiver son lecteur.
Focus : "Ron Fox : Oui vous avez bien entendu du Foot. Ma femme me tane avec le foot alors voila vous avez gagner. Que chacun prenne une enveloppe et sort avant que je le renvoie de suite dans sa cellule..."
Les prisonniers (de dangereux terroristes) sont relâchés et enrôlés dans un club de football grâce à l’épouse du chef de la prison de Guantanamo. Et sinon ?

OM : Droit au but, droit au cœur ! by woodydu14
Commentaire : L’auteur nous annonce que bientôt il publiera une story sur l’OM prochainement. La Gazette s’en réjouit d’avance !

[AS St Etienne] – Faut que ça bouge by Lesorcierbelge
Commentaire : L’auteur s’est simplement trompé d’endroit pour publier son récit de partie avec les verts. Vous pourrez la suivre dans la rubrique adéquate.

Une histoire sans titre by Cantona et Dr Zoulou
ImageCoup de cœur de Atom Tan
Résumé : Les dernières volontés d’un homme sont révélatrices de celui qui les a écrites, voici le point de départ de l'histoire. Quand il s’agit d’un écrivain de génie les choses se compliquent forcément. Entre alors en scène une galerie de personnages qui ont tous un point commun. Lequel ?
Ils ont été choisis par le défunt pour entreprendre une mystérieuse quête...
Commentaire : Canto et le Doc mettent leur qualité de storycien en commun pour nous livrer la première "story chorale" du forum. L’affiche et le casting sont dignes d’une production hollywoodienne, une présentation soignée, un style bien maitrisé pour une entrée en matière pleine de promesses.
Une multitude de personnage, une intrigue que l’on veut découvrir et une mise en image très réussie. Bref le blockbuster de l’été soyez en sûr. A ne manquer sous aucun prétexte.
Focus :"Il parait que si la pluie nous fait l’honneur de sa présence pour un enterrement, c’est que les dieux pleurent l’homme qui s’en va."
Si même les dieux s’en mêlent alors le défunt n’a pas finit de nous étonner…[/quote]

Rendre vie à Paris by PSG1996
Résumé : Franck dit "le dribbleur" sort de prison. C'est pourtant un des plus beau jour de sa vie, en effet, et contre toute attente, il va être le prochain coach du PSG. Il prend rapidement possession du camp des loges et fait rapidement le ménage dans l'effectif. La nouvelle saison se prépare idéalement, jusqu'à ce que Franck reçoive chez lui un courrier inconnu. Visiblement on veut le faire chanter. Sur son passé de taulard ?
Commentaire : Les choses vont vite comme c'est souvent le cas à Paris ! Même si on apprécie l'écriture de PSG1996, l'histoire et les évènements s'enchainent si rapidement que l'on aimerait en savoir un peu plus par moment sur l'histoire qu'il nous raconte. Espérons que l'auteur aura assez de souffle pour maintenir une telle allure.
Focus : "Non seulement, je sors de prison mais en plus, je replonge dans le milieu du football, celui qui avait fait de moi quelqu’un de reconnu et respecté avant que la merde ne se pointe."
Mais quel est donc le passé de "Franck le dribbleur" ?

Un Merengue Chez Les Culés by Gordinho
Résumé : Une story nous emmenant en Espagne, où l'entraîneur vogue entre surprises et déceptions. Abandonné par le Barça et en quête d'un nouveau départ, celui-ci trouvera-t-il chaussure à son pied ? Cela semble bien parti avec son nouveau club, en tout cas.
Commentaire : Une story dont on ne saurait trop quoi penser. De nombreuses fautes d'orthographes, et une absence flagrante de virgule rendent la lecture assez compliquée. Le narrateur n'est pas assez analysé, pas assez décrit, et le fait qu'on ne sache que peu de choses sur lui ne le rend pas particulièrement sympathique, on ne s'attache pas à lui. De plus, le scénario est assez creux. Zaragoza reste un club d'envergure dont j'ai du mal à imaginer que le président appelle de jeunes coachs inexpérimentés pour leur faire passer des entretiens. Enfin, soit, on a déjà vu bien plus invraisemblable. En revanche, on sent une véritable volonté de la part de l'auteur, qui écoute les critiques et en prend note, et c'est assez rare pour être salué. Avec quelques bons conseils, un petit effort de la part de cet auteur, la story ne peut aller que dans le bon sens.
Focus : "Je fus remercié du club et on me félicita pour mes services rendus au club et ils admiraient mon professionnalisme. Ils ne me redonnèrent même pas les commandes de la réserve. Je sorti la tête basse sachant que j'avais raté une occasion de me faire un nom dans la profession. J'avais tout laisser pour le Barça et rien je me retrouve à la rue. Le pire c'est que les joueurs étaient contre moi dès le début........ "
Malgré un début de story quelconque parsemé de nombreuses fautes d'orthographe, le sérieux et l'application de l'auteur, attentif aux critiques, nous donne envie de voir cette story monter en puissance.

Un Pari Risqué by Eligunners
Résumé : .....
Commentaire : Que dire ... La nouvelle version est belle, concise, bien présentée ... En cinq signes, Eligunners a été capable de nous faire transparaitre toutes les émotions présentes lors de son travail. A tous les coups, le carton de la partie story ... Non, plus sérieusement, l'auteur n'a apparemment pas apprécié la critique, et à tout supprimé, et remplacé par ce qui est présent aujourd'hui. Certains s'aident de la critique, d'autres ... ben non.
Focus : "..."
Le point d'orgue de cette story. Les trois premiers points débutant cette story sont merveilleusement accentués, bien dosés ... Le deux points suivants sont un peu décevants, en revanche, en rapport avec ce si bon début.

A noter que la story Hichem Socratik by Socratik92 semble avoir subi le même sort, pour le plus grand regret de toute l'équipe de la gazette.

Lorg Fírinne by Leopslr
ImageCoup de cœur de Tikva
Résumé : Cette story nous emmène en Irlande du Nord, où nous accompagnons Martin et Aidlinn dans le club de Glentoran, le tout rythmé sur un fond de mythologie celte.
Commentaire : Du haut de ses 17 ans, Leopslr donne une sérieuse claque à ses ainés auteurs. Un style qui ose, pour une approche inédite du football qui apporte un vent de fraîcheur sur les stories. Du grand art.
Focus: "Le même gang viendra s'offrir en victime sacrificielle trois jours plus tard, dans le Trophée Antrim, 5 fois le berseker put se repaître du bouclier adverse, sans que le vôtre eut jamais à en souffrir, la même vigilante sentinelle s'égarant de façon subite pour être pris à revers par l'usurpateur du Guide."
Innovant, osant, drôle et surtout original : Lorg Firinne dépoussière la partie story, et Leopolsr nous transporte immédiatement dans son monde : le charme est fait.

Pas De Gants, Pas De Gardien by Skendi
ImageAuteur à suivre
Résumé : Entre jeunesse difficile et football, Belyam Vevi l'antillais débarque à Nancy. Accompagné de sa famille, c'est donc à l'ASNL qu'il devra faire ses preuves ...
Commentaire: Un début de story plutôt prometteur, qui laisse bien transparaître les émotions du narrateur. Peu de fautes, un début consciencieux, c'est plutôt bon pour le moment ... Pourvu que ça dure !
Focus : "Je n'étais plus supportable, "l'ado en crise" devait partir là où on lui remettrait les yeux dans leur orbite, c'est ce que "mon géniteur" décida à mes treize ans. Ma mère déjà très secouée, apprit que j'allais être placé dans un internat, envoyé en métropole... Un tournant dans ma vie. Je savais qu'elle n'y était pour rien, dans son éducation et dans ses choix, j'étais comme ça, le destin, c'est tout."
L'épopée d'un gamin difficile qui va ( peut-être ) être sauvé par sa passion. Le scénario est digne des plus grands films hollywoodiens, et pour l'instant, l'auteur gère très bien le reste. Un très bon début.


Image
_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06, Atom Tan & Jérémibl
Image


Avatar du membre
Tikva06
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 495
Enregistré le : mer. 26 nov. 2008 1:52
Partie actuelle : Olimpic Donetsk
Club préféré : RC Strasbourg
Localisation : Strasbourg

Re: La gazette

Message par Tikva06 » dim. 04 juil. 2010 1:04

Image
_____________________________________________________________________________________________________

"Chers lecteurs,
C'est avec toutes mes excuses que je présente cette gazette en retard. D'ailleurs, il me semble que mon exécution publique aura lieu dans une semaine, à l'aube, pour cause de non-respect des délais.
Plus sérieusement, la partie story du forum fut bien terne ce mois-ci. Pas étonnant, au cours d'une Coupe du Monde très animée, entre les mains de Suarez et le doigt de Gallas. Peut-être de quoi inspirer de futures stories, d'ailleurs.
Mais, comme à notre habitude, nous répondons présent, même en pleine Coupe du Monde. Car il y avait tout de même de quoi mettre l'eau à la bouche, avec notamment la collaboration très prometteuse entre Cantona et Doc Zoulou.
Enfin, trève de long discours fastidieux, place à la gazette.

Mesdames et messieurs, bonne lecture,
Tikva."


_____________________________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES


seasons of da siccness by TVR6907
Résumé :Un prologue assez court qu'il est difficile de résumé

Commentaire :
Il est difficile de se faire une opinion sur un petit texte mais on peut déjà affirmer que nous sommes ici dans un histoire de jeun's. Son auteur TVR nous dit qu'il a 14 ans, alors forcément ! On retrouve en quelques lignes les clichés classiques d'un jeun's de son age, mais malgré tout on sent que TVR fait des efforts pour ne pas tomber dans la facilité. Alors espérons qu'il réussira à le faire durant toute sa story.

Focus :
"Je pensais que j'allais rouler en Hummer et faire un bras d'honneur continuel aux écolos, avoir une maison de millionnaire puisque de toute façon je serai millionnaire, quoi de plus logique. Qu'à l'âge de 70 ans j'allais écrire le livre « Réussir sa vie pour les nuls », que j'allais avoir un dernier succès critique et commercial avant de crever d'un cancer du poumon, témoin d'une vie de grand fumeur." De l'ironie, du second degré c'est déjà pas mal non ?


Reims : Objectif Ligue 1 by Durvane
Résumé : Marc Moulin, un illustre inconnu se retrouve on ne sait comment propulsé aux commandes du Stade de Reims, ne cachant pas ses envies de promotion en Ligue 2.

Commentaire : Tout se fait vite. Marc Moulin devient coach, sans que le lecteur ne sache qui il est et par où il est passé, Marc Moulin rencontre Claude Puel au Stade De France en pleine période de transferts, qui lui propose un Tafer en prêt. Tout tourne autour du ballon provoquant une certaine monotonie. Le storicien semble vouloir prendre en compte les critiques de ses lecteurs, et il serait sans doute préférable pour lui de le faire.

Focus :
"Je descends à la librairie du coin. J'entre, adresse un bonjour rapide au gérant, puis me dirige d'un pas sur vers les journaux spécialisés, qui fleurissent en cette période de de mercato. Je me saisie de ce qui m'intéresse, paye, puis vais m'installer à la terrasse d'un café. Je commence ma lecture pour voir les recrues de mes différents adversaires. " Même le moindre bout de vie du personnage principal doit évoquer le football.


Saga Africa by Fred69
Résumé : Deux nouveaux épisodes pour ce mois de juin. On avait quitté Chris Maz à la recherche d'un club. Malheureusement, les premiers résultats n'étaient guère réjouissants. Et il a failli ne pas connaître la réponse positive qu'il espérait. Mais à peine a-t-il su que le MUC 72 s'intéressait à lui, Chris Maz se retrouve embrigadé dans une sombre histoire où on lui demande de faire signer un jeune joueur au club alors qu'il n'est pas en fonction.

Commentaire : C'est tout bon. Il ne manque que quelques épisodes supplémentaires pour nous satisfaire.

Focus : "Je comprends, surtout sache que j’ai une totale confiance en toi. Ce poste tu vas l’avoir." On remarque une fois encore l'incroyable confiance et le lien qui unit Chris Maz et Alain Giresse.


A l'est ... rien de nouveau by Ludwig
Résumé : Un début de story à l'ambiance rétro, dans la Pologne de 67, au coeur du communisme. C'est au sein d'une salle d'opéra que nous avons rendez-vous, pour un concert suivi d'une réception, à laquelle le narrateur ne semble pas très heureux d'être présent.

Critique : première curiosité : cette story est l'une des rares à comporter un point à la fin de son titre. A croire que c'était prémédité, puisque son auteur n'a guère donné de nouvelles depuis l'introduction. Des débuts très courts, bien que prometteurs ... Si la story en question n'est pas bouclée.

Focus : "Je déteste ce genre de réception. Pas de chance pour moi, il y en avait toujours après les concerts les plus "officiels". Des buffets recouverts de nourriture, et pas vraiment de la même qualité que ce que ma famille (et tous les gens du peuple d'ailleurs) pouvaient s'offrir. "
L'ambiance est bien retranscrite, et les déscrpitions plutôt judicieuses. On espère juste une suite à cette trop courte introduction.


Monopoli. Successo Possibile ? by Raffiluccio
:120: Coup de coeur de Atom Tan
Résumé : C'est jamais simple d'atterrir dans un petit club de football sans le sous. D'autant plus difficile quand il s'agit du club d'une petite ville d'Italie au doux nom de Monopoli. Raffiluccio nous emmène dans les méandres d'un petit club de football amateur du championnat italien pour une plongée dans le quotidien d'un entraineur qui doit transformer le club pour le ramener vers les sommets de la série A.

Commentaire :
C'est bien écrit, ponctué sans cesse de petits moments italiens. Raffiluccio sait de quoi il parle c'est clair et il en profite pour nous le faire partager. Rien d'éclatant, pas de bling bling mais un récit agréable qui nous emmène dans l'Italie profonde et simple des amateurs de football. Le club vient de réussir à se maintenir et vise la montée pour l'année qui vient, la pression va commencer à monter.

Focus :
"Trattoria quelconque, petit port de province du sud-est de l'Italie, côte Adriatique. Heure du repas, ruelles désertes où pénètre le vent, temps orageux, pas un chat dehors, restaurant ouvert presque improbablement..."Les spaghettis à la chair d'oursin". Vin blanc local dont j’ai oublié le nom, forcément... La mer dans un plat. Serveur taciturne, peut-être sait-il déjà qui je suis ici."
C'est le début de l'été, si vous ne savez pas où partir en vacances...


Une Passion, Une Ambition, Un Métier by Ivo
Résumé : Sur les deux premiers épisodes, le lecteur peut croire à l’itinéraire d’un gamin vers le job de coach. Un gamin pour qui le foot est tout et fait part d’une grande maturité face au monde du ballon comparé à ses camarades du même âge

Commentaire : Ces deux épisodes se laissent facilement lire. Ivo pose quelques pierres qui peuvent faire entrevoir au lecteur le futur édifice, comme un nouveau voisin particulier ou une grand-mère qui lui a enseigné une certaine langue étrangère. Dans ces épisodes d’introduction qui mèneront sans doute à la carrière de coach, chaque élément est important à saisir pour se faire une idée de que sera exactement ce coach.

Focus : " Je décortique chaque phase de jeu et prend des notes précises. Mon père n'est même plus interpellé par ma manière d'agir. Il connaît ma passion et ne désire qu'une chose, que je réussisse. Alors, de son côté, il laisse place à ses émotions. Ce qui ne veut pas dire que je n'en n'ai pas non plus, des émotions." Tout est là. Un personnage bouffé par les différentes possibilités de positionner des joueurs sur un terrain, ainsi qu’un personnage passionné qui ira sans aucun doute au bout des choses.
C'est le début de l'été, si vous ne savez pas où partir en vacances...


L'Histoire D'Un Nouvel Espoir by ShOopinUuw
Résumé : L'ensemble va assez vite. En tout juste deux épisodes, nous sommes déjà plongés dans les premiers matchs de l'équipe de Newcastle. Car c'est bien là que va officier le mystérieux entraîneur de cette story. Après un rendez-vous avec les deux dirigeants du club, il se retrouve à la tête du club. Le recrutement est effectué et les premiers matchs ont déjà eu lieu comme je l'ai déjà dit.

Commentaire : Tout va un peu vite. En deux épisodes seulement, on se retrouve avec un inconnu à la tête du Newcastle FC. Volonté de l'auteur ? On ne le sait pas. Pour le reste, quelques petites fautes mais pas méchantes et une présentation soignée. Et rien que ça, ça facilite la lecture.

Focus : "puisque j'ai seulement entraîné des clubs locaux, dont un que j'ai amené de la PH à la National". C'est tout ce qu'on sait de cet entraîneur. Mystère, mystère.


Quand la foule t'acclame ! by WhiteShark
:120: Coup de coeur de Tikva
Résumé : Jack est un ancien entraîneur qui vit aujourd'hui comme un dépravé. Après une affaire qui a flingué sa carrière d'entraîneur, il veut désormais revenir dans le monde du football. Pour cela, ses deux contacts - sont frère, gardien à Lorient, et Nolan, son agent - vont être ses deux seuls alliés.

Critique : Une story qui tourne rond. Une intrigue intéressante, des débuts en 2012, ce qui est original, un narrateur attachant ; bref, une story bien ficelée, tant sur le niveau sportif qu'humain.

Focus : "L’alcool était devenu ma seule compagnie, m’accompagnant matin midi et soir, et ma vie une simple routine, comme la majorité des personnes. Dormir, manger, boire, dormir, manger, boire. Je ne m’en tenais qu’aux besoins naturels, agissant tel un robot. Sans volonté, sans état d’âme. Juste un corps à l’esprit détruit. "
Un narrateur détruit par une sale affaire passée, en quête de rachat. Des débuts intéressants, et la suite l'est toute autant.


Une Histoire Sans Titre by Cantona
:120: Coup de coeur de Jeremibl
Résumé : Les histoires parallèles de cinq personnes n’ayant à priori rien en commun si ce n’est une chasse au trésor.

Commentaire : Les deux claviers de Cantona et Dr Zoulou se mettent sur leur trente-et-un pour proposer à leurs lecteurs un fond très réfléchi sous une forme très travaillée. Chaque situation est pour eux une occasion de faire passer un indice au lecteur ou de lui faire flairer quelque chose. Le temps viendra où des réponses tomberont, « qui », « pourquoi », « quoi », on les attend impatiemment, et en même temps on ne peut espérer que ces deux storiciens nous proposent un maximum des épisodes de cette qualité.

Focus : " je m’arrête à la page Mots Fléchés et sors un stylo, c’est toujours sympa pour passer le temps. Je préfère ceux du journal Métro que je trouve plus fins, plus difficiles, plus recherchés, plus authentiques…
Bordel de Merde…La solution…elle est…elle est…là sous mes yeux. La première partie de l’énigme se révèle à moi, pour une fois que je ne me creusais pas la tête à chercher…".
Une anecdote du quotidien d’un personnage, derrière laquelle le lecteur peut se rendre compte que celui qui tire les ficelles en sait beaucoup plus qu’il ne le devrait sur ceux qu’il mène à cette chasse au trésor.

______________________________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant vos réactions dans le café des auteurs
Jeremibl, Cantona, Tikva06, Atom Tan & Misaki
[url=http://www.footmanager.net/forum/ftopic14820.php]La story polonaise et l'épopée de Ryszard[/url]

[url=http://www.casimages.com][img]http://nsa09.casimages.com/img/2009/10/05/091005083408444246.jpg[/img][/url]

Un grand merci à Cali pour sa bannière !


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: La gazette

Message par Cantona » dim. 01 août 2010 20:16

Image
_________________________________________________________________________________

«Chers lecteurs,

Ce numéro est important, car il s'agit du douzième. A raison d'un par mois, la gazette fête donc sa première année d'existence sur le forum. Les créateurs sont encore là, de nouvelles têtes ont fait leur apparition, et tout ce petit monde à contribuer à ce rendez-vous mensuel. Notre mission première reste toujours la même, vous présenter les nouveautés de la partie Stories, tout en essayant d'y apporter quelques fois des nouveautés. En tout cas, nous espérons vous avoir aider à découvrir de beaux récits, et avoir encourager certains auteurs à persévérer.
On repart donc pour une nouvelle année, fidèle au rendez-vous, tout en réfléchissant à rendre cette gazette encore plus intéressante.
Après ces quelques mots sur nous-même, un rapide point sur ce mois écoulé, avant de vous laisser découvrir la présentation des stories.
La première bonne nouvelle pour tout lecteur assidu de cette partie du forum, c'est le retour d'un auteur que l'on apprécie, Robaggio, gazetté ce mois-ci. Pour ne pas faire de favoritisme, on constate avec joie, l'apparition de nouvelles stories prometteuses, à découvrir dans la suite.
Dans la planète football maintenant, pour oublier un peu les Bleus syndicalistes, voici d'autres Bleus, bien plus drôle, en espérant voir des choses similaires sur les terrains de L1.
Enfin pour terminer, c'est un grand classique, mais c'est aussi l'image de la France qui gagne!
Voilà pour vous, bonne lecture, et n'hésitez pas à venir discuter, échanger, ou simplement nous souhaiter un bon anniversaire dans le Café des Auteurs.


Cantona.»


_________________________________________________________________________________
PRESENTATION DES STORIES

Que des amateurs by Jujuasse
Résumé : Le monde du football amateur. Jujuasse par une déclaration d'intention souhaite nous y plonger bientôt.
Commentaire : L'idée est simple et pour l'instant pleine de promesse. Nous faire vivre au sein d'un club amateur des histoires où chacun d'entre nous pourra se retrouver. On attend maintenant la suite, puisque notre intérêt est piqué au vif, le premier épisode pour pouvoir se faire une idée plus précise

Last Ride for a Last Chance by Cook
ImageCoup de cœur de Atom Tan & Misaki
Résumé :C'est jamais simple à gérer un chagrin d'amour. Elijah Stonem lui a décidé de partir loin de ses repères pour pouvoir échapper à ses démons. Une fuite en avant qui passe par l'Angleterre. Loin des siens, Elijah se détruit (pour mieux pouvoir se reconstruire ?) et s'abandonne à la débauche des nuits anglaises. Un beau matin, il se rend compte qu'il a perdu le peu qui lui restait., il décide de partir à la recherche de son portefeuille et de ses papier d'identité. Pour se faire il essaye de reconstituer sa soirée. Il ne le sait pas encore, mais c'est le point de départ de sa nouvelle vie.
Commentaire:Tout d'abord, il faut dire que ce récit est bien écrit. Chaque chapitre commence par une citation d'une écrivain célèbre, histoire de mettre un peu plus la pression à son auteur et Cook pour une première nous emmène dans une histoire rocambolesque à souhait. C'est vif, rapide avec un style résolument moderne.
Des dialogues fleuris, des photos utilisées avec parcimonie égaye un récit qui fonce à 100 à l'heure. Assurément une bonne pioche que de chevaucher ce récit pour suivre les aventures de Elijah, perdu entre l'Angleterre et les USA, à la recherche de son amour envolé.
Focus:"La capote c’est le soulier de verre de notre génération, on l’enfile quand on rencontre une inconnue, on « danse » toute la nuit, et puis on la balance..."
"Chaque personne que l’on s’autorise à aimer, est quelqu'un que l’on prend le risque de perdre."
"Perdre tout espoir c’était ça ma liberté..."

Petit florilège de petites phrases, histoire de donner envie aux lecteurs de se pencher sur cette storie.

Un Dragon ne meurt jamais by Robaggio
Résumé : D'entrée de jeu, nous nous trouvons plongés au sein du FC Metz. Le club a fait une mauvaise saison en n'accédant pas à la Ligue 1 et Yvon Pouliquen est remercié suite à une réunion entre Joël Muller, manager général du club, Bernard Sérin, président et Razurel. Ce limogeage fait l'affaire de Fred Villa entraîneur des jeunes au club qui va se voir confier les rênes de l'équipe première pour la saison suivante.
Commentaire : Un épisode ce mois-ci, c'est dommage tant la présentation et le style de Robaggio sont accrocheurs. Quand on connaît sa précédente story ''Robaggio... A bon entendeur'', on peut s'attendre à du bon niveau avec lui.
Focus : -Tu as des noms à me proposer?
-Là tout de suite? Ben comme ça le premier qui me vient à l'esprit, c'est Fred Villa.

Et voilà comment Fred Villa va se retrouver à la tête du FC Metz.

Monopoli: Successo possible? by Raffiluccio
Commentaire: Le départ était encourageant, et même encouragé puisque salué par un de nos gazetteurs le mois précédent. Mais depuis, rien de nouveau, et c'est bien dommage, on aurait aimé prolonger l'aventure de l'autre côté des Alpes.

Quand la foule t'acclame by WhiteShark
ImageCoup de cœur de Cantona
Résumé: Nous avions laisser le mois dernier, Jack, sur les terrains d'entraînement du FC Lorient, pour y diriger sa première séance. Il a maintenant pris complètement les rennes du club breton, et jusque là avec brio. Mais, bien que son passé ne semble pas avoir dérangé outre mesure le président du club, il risque pourtant de lui être préjudiciable. Les fantômes d'une sombre affaire ressurgissent et entrainent Jack dans une histoire qu'il aurait préféré oublier.
Commentaire: Petit à petit, l'auteur apporte une consistance à son récit, et crescendo, on se prend d'affection pour les aventures de son personnage. La balance foot-extra est équilibrée, et le thriller engagé par WhiteShark nous donne envie d'en savoir plus. Cette story connait son deuxième gazettage et il faudra assurément suivre son évolution, d'autant plus que l'auteur fait preuve d'une régularité sans faille, tant dans la qualité que dans le temps.
Focus: « Ah, et pour demain, cela serait bien si tu pouvais montrer l’étendue de ton talent en perdant ton match. »
Une illustration du mélange entre le sportif et l'extra-sportif, dans lequel est embarqué le protagoniste. Un dilemme important, que l'on prend plaisir à suivre.

Une passion, une ambition, un métier by Ivo
Résumé:Depuis le mois dernier, un épisode pour nous rassurer, cette story n'est pas finie. On y apprend encore un peu plus sur la passion de ce jeune homme portugais, qui se verrait bien embrasser la carrière d'entraîneur.
Commentaire:Comme dit précédemment, pas beaucoup de nouveautés, si ce n'est que comme à son habitude, ivo continue son petit bonhomme de chemin en nous narrant l'histoire de ce garçon. Une plume que l'on a aimé suivre au sein de la gazette, et que l'on espère pouvoir lire encore.
Focus:« En tout cas, merci... Un livre sur les dispositifs tactiques dans le football. »
Le titre parle de lui même, le personnage que nous propose de suivre l'auteur a le football dans le sang depuis son enfance.

L'histoire d'un nouvel espoir by ShOopinOuw
Résumé:Tout va vite, très vite. Alors qu'on l'avait laissé le mois dernier après quelques matchs de championnat, voilà que l'entraineur de Newcastle a bouclé sa première saison, et plutôt brillamment. Les joutes de la Premier League approchent, et le mercato estival est lancé.
Commentaire:Comme dit précédemment, tout va vite, très vite, et peut-être même trop vite. L'auteur semble avoir choisi de se consacrer pour le moment à la partie sportive, éclipsant la vie de son personnage. On en sait peu sur cet homme, et bien que la présentation rende la lecture agréable, quelques fautes, parfois inattention viennent ternir un ensemble qui avec quelques corrections pourrait donner une histoire intéressante à suivre.
Focus:Parlons peu, mais parlons bien.
Ce que l'on regrette un peu dans cette story. On aimerait parfois en savoir plus.

Image
_________________________________________________________________________________
Nous attendons maintenant ta réaction dans le Café des Auteurs.
Misaki, Cantona, Tikva06, Atom Tan & Jérémibl
Image


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »