Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Le Salon

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Débat n°1 : Faut-il forcément avoir lu pour écrire à son tour ? (et que ce soit de qualité)

Oui
15
65%
Non
8
35%
 
Nombre total de votes : 23

Avatar du membre
Pops
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1880
Enregistré le : lun. 28 juin 2010 12:59
Club préféré : Bordeaux
Version : FM 2017
Localisation : Bordeaux

Re: Le Salon

Message par Pops » lun. 14 nov. 2016 23:08

rewiwon a écrit :Je suis pas un grand lecteurs, d'ailleurs je pense que cela doit se voir dans ma story qui se base plus sur l'histoire que l'écriture ahah
C'est parfait ta remarque, je vais rebondir dessus pour lancer un débat :

Faut-il forcément avoir lu pour écrire à son tour ?

J'ai rajouté un petit sondage en haut de page, je vous laisse débattre, je donnerai moi-même mon avis demain soir :wink:
"Et mon frère est entré sur la pelouse" - une story par Pops.
"Je me suis régalé" DrZOULOU

Venez participer au CONCOURS D'ÉCRITURE FM.NET !


Publicité

Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Le Salon

Message par rewiwon » mar. 15 nov. 2016 0:56

Je pense que l'écriture peut permettre d'absorber encore plus le lecteur, mais pour moi ce qui m'intéresse surtout c'est le déroulement de l'histoire pas la forme sous laquelle elle est raconté. Après j'ai lu quelques livres et je sais que mon style d'écriture est loin d'être bon cependant je ne pense pas que ce soit obligatoire d'avoir lu pour écrire quelques choses de passionnant, meme si ca peut aider. Comme pour ta story Pops qui m'a passionné plus par l'écriture que par l'histoire.
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

Re: Le Salon

Message par WhiteShark » mar. 15 nov. 2016 9:07

Alors, en soi, tu n'as pas forcément besoin de lire beaucoup pour écrire. Néanmoins, le vocabulaire, le style d'écriture que tu mets dans tes textes dépend de toi et de tes expériences. Je sais que les idées, me concernant, sont les miennes mélangées à tout ce que j'ai pu lire avant, en me disant "Tiens, ça c'est pas mal". Idem pour tout ce qui est style de narration et qui donne un décor à ton histoire. Selon la façon dont c'est réalisé, cela peut être très joli. Certains utilisent des phrases longues pour décrire et elles semblent lourdes, d'autres le font de manière fluide et je pense que ça, ça ne s'acquiert qu'en lisant, lisant, lisant...
Pratiquer, quoi. :wink:
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Le Salon

Message par rewiwon » mar. 15 nov. 2016 10:05

Tu n'as pas tord mais lire est t'il le seul moyen de retranscrire sont expériences et sont vécu dans son texte ? Je ne pense pas ... le plus gros défaut d'être un petit lecteurs (juste des manga la saga Hunger Games et Labyrinthe) c'est l'orthographe. Pour mes épisode 5 à 30 environ j'avais quelqu'un qui me corrigais mes épisodes et c'est vrai que ça me dérange car je ne vois pas forcément de faute et qu'en je publie et relis plusieurs fois je passe mon temps a édité mes épisodes ... Je pense vraiment que la question est posé au mauvais endroit ... depuis l'ouverture de ce sujet il n'y a eu que des assez gros lecteurs qui ont discuté ici mis à part moi donc la réponse au sondage est déjà décidé .... Cependant ça m'encourage a essayer de m'améliorer :) Et puis 22000 visite et beaucoup de commentaires positif, j'imagine que ce n'est pas si mauvais :D
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14965
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: Le Salon

Message par Jerzy » mar. 15 nov. 2016 11:52

Puisqu'on parle d'écrire, j'ai écrit un machin l'autre jour et si la créativité ne s'en va pas je pourrais bien en faire une story. C'est très brut et si je poursuis ce sera retravaillé mais l'idée de base est là. Je mets en spoiler pour savoir si c'est le genre de setup qui pourrait intéresser les 4 lecteurs qu'il reste sur cette partie du forum :mrgreen:
Il avait tellement de choses à dire qu’il ne savait pas par où commencer. Il était allé assez loin dans l’illégalité pour se procurer de quoi écrire. Passer par le marché noir, commanditer un vol, tout ça pour un malheureux cahier et deux putains de crayons. Tout en ignorant si les Anciens seraient en mesure de le pister et de mettre ses plans à mal. L’ironie de la situation n'échappait pas à Niko. Une histoire tellement improbable qu’elle en est ridicule, des dizaines de technologies de lieux, de personnes, de factions à expliquer et il était toujours là, assis dans le noir devant les pages à moitié moisies du dernier cahier d’écolier sur Terre à se demander quelle serait la putain de première phrase d’introduction idéale pour raconter le tas de merde qu’est sa situation aujourd’hui. Une phrase suffisamment accrocheuse pour que son successeur ait envie de lire l'intégralité de son récit.


“Monsieur, si je puis me permettre, commencer par le commencement me paraît être la décision la plus logique”. La voix dans sa tête n’avait pas tort. “Et t’y connais quoi à l’écriture, Hidalgo. Pour toi ce n’est qu’un concept ancien et archaïque”. Niko pouvait entendre le “Huuuuuuuuuum” auquel il avait eu tant de mal à s’habituer mais sans lequel il ne saurait plus vivre désormais. Hidalgo compilait réponse. “Il me semble, Monsieur, que s’il vous est difficile de communiquer, où du moins d’enregistrer vos pensées sur un support physique, pourquoi utiliser ce système que vous définissez vous même comme archaïque au lieu simplement d’utiliser un neuro-penseur qui présenterait en plus l’avantage de pouvoir réorganiser et amender vos pensées simplement si vous deviez en ressentir le besoin dans le futur”.


Un neuro-penseur. Il avait envisagé un temps d’utiliser le sien pour raconter cette histoire. Connecter la machine et la laisser enregistrer. Et puis la planquer quelque part pour le misérable qui allait lui succéder. Car il n’avait pas de doute que les Anciens ferait venir quelqu’un d’autre. “Qu’Ils” n’allaient pas avoir le choix. Niko n’avait aucune certitude quant au fait que son successeur puisse lire mais il savait que les Anciens n’en sont pas capable. En revanche, il était évident qu’Ils savaient se servir d’un neuro-penseur. Le choix du papier avait finalement été plus que logique. [img]“Ferme%20là,%20Hidalgo.%20Stand-By”[/img]. Un léger “huum” puis “très bien, Monsieur”. Il ne voulait pas être dérangé.

Il ferma ses yeux un instant, puis un autre. Histoire de faire remonter les souvenirs, essayer le point d’introduction parfait. “Qu’est ce qui m’aurait été le plus important de savoir lorsque j'ai débarqué ici ?“ Se demandait-il. Il se disait que les Anciens apprendraient des erreurs commises avec lui. Moins de largage d’information, plus de communication, une approche peut être plus douce. Et possiblement un “Hidalgo” qui serait programmé pour prendre ces éléments en compte et assurer une transition plus douce, une productivité plus rapide. Là dessus il n’y avait aucun doute.


“Ils vont t’implanter une intelligence artificielle dans le crâne” écrivit-il. Ca lui avait pris du temps avant d’accepter complètement qu’Hidalgo soit devenu une part de lui. Un part dont il était impossible de cacher quoi que ce soit. Une part en qui il ne faisait toujours pas confiance, du moins pas entièrement. Il était certes possible d’activer ou désactiver la présence intrusive de cette puce implantée dans son cerveau. Mais une fois l’appréhension et l’intrusion acceptée, il avait appris à se fier aux avis de celui qu’il avait nommé “Hidalgo”.


“C’est un besoin humain que de se référer à quelque chose ou quelqu’un en lui donnant un nom” lui avait-il expliqué. “Huuuuuuum, je suis programmé pour comprendre ce concept chez les humains bien qu’il ne fasse aucun sens pour moi”. Niko avait voulu jouer au malin. “Quel nom me donnes-tu lorsque tu te réfères à moi” ? “Huuuuum, pour moi vous n’êtes qu’une variable. Certes l’une des plus importante de mon système. Mais les défauts de mon code font que parfois je me réfère à vous en tant que _h. Parfois en tant que h. Parfois en tant que H. Ces différences peuvent certainement vous paraître mineures, Monsieur, mais pour moi ces différences sont capitales puisqu’elles me permettent d’établir une notion de contexte”. Hidalgo s’était lancé dans une explication poussée et finalement Niko n’avait pas obtenu de réponse satisfaisante. Dans le meilleur des cas, il était encore plus confus et aurait finalement préféré ne pas savoir. “Huuuum L’affection est un concept très humain, très vivant, si je puis m’exprimer ainsi, Monsieur. Un concept que je suis programmé pour comprendre mais pas pour ressentir, si cela a du sens”. Ca en avait. Et heureusement que la machine n’était toujours pas capable de ressenti, de conscience de soi. Il avait posé quelques questions à Hidalgo à ce sujet. “Huum, je n’ai pas la permission de vous répondre, Monsieur”. “Comment puis-je l’obtenir, cette permission ?” demanda t-il en retour. “Huuum je me suis mal exprimé” répondit la machine. “Mes créateurs ne vous ont pas donné la permission de savoir, pardonnez moi cette confusion de langage”.


Il était évident que quel que soit le monceau d’information que Niko allait laisser à son successeur, une large part se devait d’être à propos de cet assistant vivant quelque part dans l’hémisphère gauche de son cerveau.


Hidalgo avait été dans l’ensemble une source d’information très importante même si finalement, la puce ne lui avait dit que ce les “Anciens” voulaient qu’il sachent. Et les Anciens, justement. Qu’est-ce que Niko pouvait dire d’eux qui tiennent sur un maigre cahier. Niko passa à la ligne et écrivit, en lettres capitales : “ANCIENS = DANGER”.


Ce sont eux qui étaient venus le trouver pour lui proposer une mission absolument surréaliste. Niko réalisa que la mission de son successeur pourrait bien être complètement différente, surtout après qu’il ait volontairement sabotée la sienne, l’obligeant à fuir. Il était trop tard pour que cette mission soit désormais accomplie. A moins que … Non, c’était désormais impossible, Niko s’était particulièrement assuré de cela. Niko était presque surpris de ne pas être déjà mort. Hidalgo lui avait assuré posséder un mécanisme d’auto-destruction, sans toutefois être autorisé à en révéler plus. Niko avait enregistré ses pensées à ce sujet dans son neuro-penseur mais nul besoin de s’y connecter pour se les rappeler. “Comment ce mécanisme s’active t’il ?” “Puis-je l’activer moi même ?”. “S’active t’il à distance” ? “Fonctionne t’il par commande vocale ou par commande télékinétique”. “Si les Anciens voulaient me détruire, le feraient-il en activant cette commande ou utiliseraient t’ils la bonne vieille méthode ?” “Le feraient-ils eux même ou paieraient ils un assassin ?”. Enormément de question mais systématiquement la même réponse. “Huuuum, pas la permission, Monsieur”. Au moins Hidalgo ne perdait jamais patience avec lui. La machine pouvait répéter la même phrase pendant des heures sans montrer de signe de fatigue où d'agacement. De fait, Niko ne savait presque rien des Anciens si ce n’est qu’ils étaient les maîtres de ce monde, qu’ils avaient un contrôle complet, via Hidalgo, mais pas que, sur la connaissance que Niko était capable d’acquérir à propos d’eux. Une connaissance polie dans laquelle ils se donnent le beau rôle, un rôle noble, important, capital même. L’Histoire est écrite par les vainqueurs et dans cette réalité dans laquelle il avait appris à vivre, Niko avait aussi commencé à déplorer la victoire de ces Anciens. Tellement de choses à dire. Peut être que l’idée du neuro-penseur n’était pas si mauvaise après tout.


Niko se saisit de l’appareil et s’y connecta. Il n’y avait jamais vraiment enregistré beaucoup, principalement par manque de confiance. Mais il avait tout de même enregistré un souvenir. Son plus beau souvenir de ces derniers mois, peut être même de toute sa vie. Un souvenir que Niko a longtemps cherché à refouler mais dont la dureté s’était dissipée avec le temps. Elle aussi était en mission. Une mission possiblement bien plus noble d’ailleurs. Niko était le sujet de cette mission. Et cette mission impliquait un rapprochement charnel. Comme quoi, les espions d’aujourd’hui utilisent toujours les bonnes vieilles méthodes, et la faiblesse des hommes comme lui est intemporelle. Niko activa le neuro-penseur pour revivre ce souvenir particulier, cette nuit qu’ils passèrent ensemble. Il sentit les larmes monter en revoyant son visage. Un visage qui lui avait paru si étrangement famillier lorsqu’ils se sont rencontrés, prétendument par hasard. Niko ne souhaitait pas revivre la rencontre. Il voulait revivre le moment où elle retira sa robe noire pour lui dévoiler sa nudité. Son corps ne respectait pas les standards de beauté actuels, comme Hidalgo le lui avait fait remarqué, et rien que ça aurait dû suffire à lui faire comprendre le piège dans lequel il s’engouffrait. Un piège chaud, un piège humide mais un piège tout de même.


Hidalgo -qui possède ce genre de pouvoir, se réactiva de lui même. “Huuuum, Monsieur, il me semble que vous êtes le point de … comment dire … vous lancer dans une activité charnelle avec vous même. Puis-je me permettre de vous rappeler que si vous le souhaitez, je peux activer vos zones cérébrales de plaisir pour des sensations maximales en plus du souci de propreté lié à l’activité que vous vous apprêtez à démarrer”.


“Hidalgo, t’es le meilleur pour casser la magie du moment”. “Dis moi, Hidalgo, qui l’a faite assassiner ? Nous, ou eux ?” demanda Niko. “Huuuuum, Monsieur, vous savez comme moi que ni vous, ni moi n’ayons quelque chose à voir avec sa mort, tout du moins de manière directe. Que nous soyions responsables de manière indirecte - surtout vous, d’ailleurs, ne souffre en revanche d’aucun débat. J’imagine toutefois que votre question demande mon avis quant à la responsabilité directe de ce drame. Mon programme de simulation ne me permet pas d’établir de certitude définitive quant au commanditaire du meurtre de Lisa. Cependant, la dite simulation tend à montrer que la probabilité que Lisa ait été tuée par les Prométhéens est légèrement plus importante. Cette simulation dépend néanmoins de paramètres qui me sont inconnus et qui ont donc dû être simulés eux même, agrandissant fatalement la marge d’erreur”.


Niko avait posé cette question à de nombreuses reprises et avait eu, mot pour mot, la même réponse à chaque fois. Cela n’avait de toute façon plus beaucoup d’importance. Lisa était morte et Niko le serait aussi bientôt. Un sourire se forma sur sa bouche. Niko arracha la première page du cahier et sur une nouvelle feuille écrit : “Mon nom est Niko, et je suis mort il y a 225 ans”
Lâchez vous.
Image

Image

Image


Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4538
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

Re: Le Salon

Message par Takeo » mar. 15 nov. 2016 13:31

Euh, Jerzy, je ne vois pas le rapport avec le Foot. NEXT.

Nan, je déconne, j'aime bien pour l'instant, j'attends de voir la suite :)

--

Je viens terminer mon intro. Et je suis content.


Avatar du membre
Pops
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1880
Enregistré le : lun. 28 juin 2010 12:59
Club préféré : Bordeaux
Version : FM 2017
Localisation : Bordeaux

Re: Le Salon

Message par Pops » mar. 15 nov. 2016 18:07

jerzy je lirai ton texte ce soir tranquilou :wink:

Pour le sondage j'ai voté oui.

rewiwon ce n'était pas une critique à l'égard de ta story du tout, comme tu dis les vues + commentaires positifs parlent d'eux-mêmes. Mais tu le dis toi-même tu n'as pas lu 0 livre dans ta vie, puisque tu as lu notamment Hunger Games. Certes c'est moins que certains mais c'est suffisant je pense pour enregistrer un style d'écriture.

Mais c'est sûr qu'avec la pratique on se construit son propre style finalement, en fonction de ce qu'on a aimé ou pas. Personnellement le style du Goncourt 2013 m'a particulièrement plu et marqué, et je m'en inspirerai sûrement pour mes prochains écrits.

Quand au contenu, je suis d'accord avec WS sur le fait que les idées surviennent à la fois de sa propre expérience mais aussi des livres qu'on a lus, à travers lesquels on observe la manière dont c'est raconté et leur place dans le récit.
Certains ont une prédisposition naturelle à faire surgir des idées et à les agencer, à faire des connexions, bref à construire des scénarios. Mais c'est la lecture qui nous apprend comment les mettre en scène, les embellir et les mettre en valeur.
"Et mon frère est entré sur la pelouse" - une story par Pops.
"Je me suis régalé" DrZOULOU

Venez participer au CONCOURS D'ÉCRITURE FM.NET !


Avatar du membre
rewiwon
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 287
Enregistré le : ven. 01 févr. 2013 17:27
Club préféré : Bordeaux

Re: Le Salon

Message par rewiwon » jeu. 17 nov. 2016 11:23

Je suis quelqu'un de légèrement susceptible donc c'est vrai que j'ai cru que c'était une critique pour ma story. Pardon de la méprise ...

Je sais qu'il y a un débat en cours mais celui ci m'a fait réaliser que mon style d'écriture convient quand je parle de football (les matchs, les tactiques etc) mais en ce moment je suis confrontés à un dilemme. Voilà ma story en est à l'épisode 40 mais je viens de finir d'écrire l'épisode 46. Avec le 45 cela fait 2 épisodes sans parler de foot et je sens qu'il manque quelques choses. Pourtant en les relisant en les retravaillant je me rends compte que ce sont de très loin mes épisodes préférés. Mais je les aimes tellement que je voudrais vraiment qu'une fois publié les lecteurs les apprécies tout autant que moi. Alors j'hésite à me faire aider pour les écritures des ses épisodes ... Sont t'il bien uniquement grâce à l'histoire ou alors également grâce à mon style ... voila j'aimerais avoir vos amis même si j'imagine que c'est compliqué de m'aider sans avoir vu ses épisodes :/
Synopsys : Un homme qui vis sa passion du football malgré les difficultés qu'il peut rencontrer.


Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

Re: Le Salon

Message par WhiteShark » jeu. 17 nov. 2016 19:40

Oh, tu peux déjà demander des conseils d'écriture. Tu as aussi la relecture qui aide pas mal à savoir ce que tu fais de bien ou pas. Personnellement, je n'ai pas l'habitude de me relire mais en faisant l'effort de le faire, je suis capable assez rapidement de voir ce qui peut clocher ou non et donc corriger les fautes de scénario, syntaxe, écriture, etc.

Après, pars du principe que tu écris ce qui te passe par la tête et que le fond sera toujours intéressant, quoiqu'il arrive. C'est ce que tu as envie de sortir. La forme, c'est de l'entrainement, de l'expérience et là, et bien, tu apprendras en faisant des erreurs, et au final, c'est en essayant qu'on réussit. Donc, même si tes chapitres te semblent mauvais, fais du mieux que tu peux, teste via tes lecteurs le retour, et tu verras ce qu'ils en disent. Et si c'est mauvais, et bien, ça te permet de savoir où travailler sur les prochains chapitres.

En ce qui concerne le milieu du football, je trouve que c'est bien que tu t'en sois détaché. Tu te mets en danger, et c'est en sortant des limites que l'on se donne qu'on apprend et qu'on progresse. :wink:

@jerzy : j'ai lu ton intro, elle est intéresse, bien amenée dans l'ensemble. C'est assez fluide, et ça se lit facilement. Le petit hic personnel, ce n'est que mon jugement, c'est que je suis sorti un peu trop rapidement de l'histoire. Peut-être trop d'informations d'un coup. Ca manque d'une introduction douce, soft, qui permet de vraiment s'intéresser au sujet, mais ça, ce n'est que mon avis.
Ah, et quelques fautes de grammaire, conjugaison, toussa... Petite relecture nécessaire.
Le sujet est très intéressant ceci dit. Je me demande d'où tu tires les Prométhéens :wink:
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Avatar du membre
TheDiamond2
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 251
Enregistré le : dim. 10 avr. 2016 22:13
Club préféré : PSG
Localisation : Banlieue parisienne

Re: Le Salon

Message par TheDiamond2 » jeu. 17 nov. 2016 21:31

Cool cette nouvelle section ! C'est bien de voir que des gens ont encore des idées de story :)
J'en avais une mais j'arrive pas à trouver quelque chose de très recherché tout en mélengeant un peu d'action (vu que j'aime bien les films un peu puzzle, étrange comme Inception ou Prédestination).

Jerzy : Ta story a l'air sympa mais à relirer plusieurs fois, j'ai pas tout suivi à ma première lecture :mrgreen:

Sinon moi je suis grave sur les thrillers, histoires à suspense etc. (genre Fred Vargas et autres auteurs que je kiffe sa mère :75: )
Après niveau séries je suis très en retard puisque je viens de finir la saison 1 de... Lost :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Et de The West Wing (tout aussi génial)

Sinon je pense que dans notre vie on a tous au moins lu un livre, mais après si on a de l'imagination je pense qi'on peut y arriver (même si c'est toujours mieux d'avoir des "exemples" ou des inspirations)
"L'on ne peut goûter à la saveur des jours que si l'on se dérobe à l'obligation d'avoir un destin"
Sur ce, bienvenue en CP


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14965
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: Le Salon

Message par Jerzy » ven. 18 nov. 2016 1:32

@jerzy : j'ai lu ton intro, elle est intéresse, bien amenée dans l'ensemble. C'est assez fluide, et ça se lit facilement. Le petit hic personnel, ce n'est que mon jugement, c'est que je suis sorti un peu trop rapidement de l'histoire. Peut-être trop d'informations d'un coup. Ca manque d'une introduction douce, soft, qui permet de vraiment s'intéresser au sujet, mais ça, ce n'est que mon avis.
Ah, et quelques fautes de grammaire, conjugaison, toussa... Petite relecture nécessaire.
Le sujet est très intéressant ceci dit. Je me demande d'où tu tires les Prométhéens :wink:
J'avais prévenu que c'était un gros largage d'information :mrgreen:
Du coup je verrais, je vais peut être zapper le truc et commencer de manière plus traditionnelle. Ce qui m'intéressait c'était surtout de voir si l'univers dans lequel le personnage va évoluer pouvait intéresser.
Image

Image

Image


Avatar du membre
mushroome
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 690
Enregistré le : ven. 29 août 2014 13:54
Partie actuelle : Monte-Carlo
Club préféré : SM Caen

Re: Le Salon

Message par mushroome » ven. 18 nov. 2016 12:09

Super l'idée, j'avoue avoir la flemme de faire les 3 pages, mais je conseille vivement les romans de José Rodrigues Dos Santos (sisi Tyrex).

Un journaliste et présentateur de télé portugais qui est aussi un chercheur en "tout".

Il passe 1 ans à faire des recherches sur des sujets variés (L'origine de Colomb, les mensonges de la bible, la physique quantique, les secrets du Christ, la montée du terrorisme islamique) en inventant une histoire à la façons du Da Vinci Code. Sauf que, contrairement au Da Vinci Code, tout ce qui est dit dans les ouvrages de JR. Dos Santos est vrai, vérifié par des spécialistes des sujets qu'il traite.

Il propose à la fin de chacun de ses ouvrages sa bibliographie, qui est vraiment impressionnante.
Image
Image


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »