Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Le topic de l'orthographe

Y'en a des comme ça...

Modérateur : Staff FM

Répondre
Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Le topic de l'orthographe

Message par Unkle P » mer. 01 juil. 2009 16:36

N'ayant rien trouvé d'approchant à part un topic sur le bac français, je pose ça ici.


Le topic de l'orthographe pourquoi faire ?

Le premier objectif est déjà de canaliser les discussions autour de ce sujet dans un topic pour éviter de pourrir les autres.
Libre ensuite à chacun d'argumenter son point de vue sur telle ou telle position, remarque ou article trouvé ici et là.

L'orthographe part-elle en couille ?
Les jeunes sauvageons d'aujourd'hui sont ils pires que leurs aïeux ?
Y a t-il des fautes plus choquantes que d'autres, comment les éviter ?
Les méthodes d'apprentissage doivent elles être misent en cause ?
Quid de la déferlante SMS avec l'utilisation forcenée des portables et de MSN ?
La dyslexie touche t-elle 30% de la population française ?
La majorité des erreurs sont-elles des erreurs d'inattention ou sont révélatrices d'un manque de maîtrise profond de la langue française ?
La qualité de l'orthographe est-elle un critère discriminant (monde du travail, forum, etc.) ?

Je compte sur vous pour en parler dans le calme et la bonne humeur en étayant vos positions ! :)


Publicité

Avatar du membre
Verchain
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 22984
Enregistré le : mar. 23 oct. 2007 17:41
Localisation : Nord

Message par Verchain » mer. 01 juil. 2009 17:03

L'orthographe part-elle en couille ? Oui !!!

Les jeunes sauvageons d'aujourd'hui sont ils pires que leurs aïeux ? Chaque génération est pire que la précédente. Chaque minute qui passe nous rapproche de l'Apocalypse. Il existe quelques exceptions (dont certaines veulent croire qu'elles constituent la majorité, ce qui est faux)

Y a t-il des fautes plus choquantes que d'autres, comment les éviter ? Oui, les infinitifs du premier groupe utilisés en lieu et place des participes passés. Oublier un "s" au pluriel, c'est de l'inattention, ça arrive à tout le monde, moi y compris.

Les méthodes d'apprentissage doivent elles être misent en cause ? Non. C'est la société qui fait d'analphabètes starisés des modèles pour la jeunesse qui fait que tout le monde s'en fout, de l'enseignement que l'on reçoit. Ainsi que, par ailleurs, une certaine tendance au tout pscho qui pousse, pour ne pas traumatiser de pauvres enfants martyrisés par un monde trop dur pour eux, à supprimer les redoublements. Si les redoublements étaient appliqués comme il se doit, nombreux seraient les élèves de CM1 à venir à l'école en conduisant leur bagnole.

Quid de la déferlante SMS avec l'utilisation forcenée des portables et de MSN ? C'est la société de la télécommunication, un mal pour un bien.

La dyslexie touche t-elle 30% de la population française ? Je n'en sais rien.


La majorité des erreurs sont-elles des erreurs d'inattention ou sont révélatrices d'un manque de maîtrise profond de la langue française ? D'un manque de maîtrise, évidemment. Même si la nécessité "d'aller vite" liée à la société de la télécommunication entraîne l'inattention.


La qualité de l'orthographe est-elle un critère discriminant (monde du travail, forum, etc.) ? A partir du moment où ne sont réunis entre eux que des personnes qui pensent qu'une langue est faite pour être écrite comme on la parle, purement phonétique, non. C'est ce qu'il se passe pour la quasi unanimité des membres de ce forum qui ne sont pas de la génération Mitterrand. Par contre, quand je reçois des lettres de motivation avec une faute par ligne, c'est direct poubelle. Reproduction sociale, quand tu nous tiens...


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14975
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Re: Le topic de l'orthographe

Message par Jerzy » mer. 01 juil. 2009 17:04

L'orthographe part-elle en couille ?
L'orthographe en lui même : non. Les gens qui utilisent l'orthographe : oui
Les jeunes sauvageons d'aujourd'hui sont ils pires que leurs aïeux ?
Sans aucun doute
Y a t-il des fautes plus choquantes que d'autres, comment les éviter ?
Oui (ça/sa par exemple). Pour les éviter : lire. Une BD, un roman, l'équipe, playboy, peu importe. Juste lire un peu.
Les méthodes d'apprentissage doivent elles être misent en cause ?
Non, je ne crois pas qu'elles étaient différentes il y a 10 ans. Les élèves sont à mettre en cause.
Quid de la déferlante SMS avec l'utilisation forcenée des portables et de MSN ?
La mort du français, simplement.
La dyslexie touche t-elle 30% de la population française ?
Si le forum est représentatif de la population, alors ça monte à 70
La majorité des erreurs sont-elles des erreurs d'inattention ou sont révélatrices d'un manque de maîtrise profond de la langue française ?
Manque de maîtrise, de culture, d'intelligence, je ne sais pas.
La qualité de l'orthographe est-elle un critère discriminant (monde du travail, forum, etc.) ?
Si un jour je deviens RH et que je vois un mec qui fait des fautes dans ses lettres de motivations ou CV, c'est un non d'office.
Image

Image

Image


Avatar du membre
Goreau08
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5078
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 13:17
Club préféré : Olympique Lyonnais
Version : FM 2017
Localisation : 77

Message par Goreau08 » mer. 01 juil. 2009 17:06

Personnellement, malgré mes presque-14-ans, j'essaye de faire le moins de fautes possibles. Même sur mon portable (Bon ok j'mets pas les apostrophes, mais c'est pas'que je sais pas où elles sont!! :P ). Je préfère bien écrire, je trouve ça plus beau à voir, et je vois pas d'inconvénients.
Après, les fautes d'inattentions arrivent, tant qu'elle ne reviennent pas trop souvent, c'est, à mon avis, pas un problème.
Oui, l'orthographe est discriminatoire, mais c'est pas forcément un problème car les gens kiparle com saa, n'ont qu'a s'adapter, et en plus ça les fait progresser!!


PS: Je voulais demander, comment faire un "C" cédille, en majuscule?

EDIt: Je tiens à préciser que quand je commence une phrase avec "Sa" au lieu de "ça", c'est à cause de ce puta** de "C" cédille majuscule. :)
Modifié en dernier par Goreau08 le mer. 01 juil. 2009 17:09, modifié 1 fois.
Image


Avatar du membre
Jerzy
Modérateur
Modérateur
Messages : 14975
Enregistré le : jeu. 05 juil. 2007 9:28
Localisation : Perth

Message par Jerzy » mer. 01 juil. 2009 17:09

Pas de cédille, ni d'accent, ni rien sur les majuscules.

Le problème qui se pose (et cmome Verchain l'a souligné), c'est qu'un jour le gouvernement a dit : "il faut 80% de réussite au bac". le bac est donc devenu nettement plus simple. C'est du nivellement par le bas. Les gens qui sortent du lycée sont parfois incapable d'écrire une phrase de 10 mots simples sans faire de faute. A ce niveau là, le système n'est pas bon. Mais les méthodes n'ont pas changé, juste l'examen final est devenu plus simple.
Image

Image

Image


Avatar du membre
Goreau08
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5078
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 13:17
Club préféré : Olympique Lyonnais
Version : FM 2017
Localisation : 77

Message par Goreau08 » mer. 01 juil. 2009 17:10

Donc un simple "Ca" passe?
Image


Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Message par Misaki » mer. 01 juil. 2009 17:12

Unkle P a écrit :La qualité de l'orthographe est-elle un critère discriminant (monde du travail, forum, etc.) ?
Maintenant, on peut voir des annonces où il est demandé de maîtriser le français. Ca craint quand même.

Franchement, quand je vois les fautes de certains, je me dis que ce n'est pas possible.

Il faut que Bernard Pivot revienne avec ses Dicos d'Or. :mrgreen: (j'espère que c'est bien ça qu'il animait)
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Albiceleste
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4406
Enregistré le : mer. 07 nov. 2007 22:34

Message par Albiceleste » mer. 01 juil. 2009 17:39

jerzy59 a écrit :Le problème qui se pose (et cmome Verchain l'a souligné), c'est qu'un jour le gouvernement a dit : "il faut 80% de réussite au bac". le bac est donc devenu nettement plus simple. C'est du nivellement par le bas. Les gens qui sortent du lycée sont parfois incapable d'écrire une phrase de 10 mots simples sans faire de faute. A ce niveau là, le système n'est pas bon. Mais les méthodes n'ont pas changé, juste l'examen final est devenu plus simple.
C'est tout à fait cela, le nivellement vers le bas. Faire croire à l'égal génie de chacun. Aucun processus de sélection ne peut être mis en place et l'aiguillage vers l'aprentissage est déconsidéré, donc il ne faut pas s'étonner. La France est bloquée par les délires utopiques et égalitaristes d'une petite camarilla qui se sont incrustés dans les mentalités d'une population qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez.


Avatar du membre
Sim
Modérateur
Modérateur
Messages : 24458
Enregistré le : mer. 06 déc. 2006 16:25
Partie actuelle : Lausanne
Club préféré : OM
Localisation : Lausanne
Contact :

Message par Sim » mer. 01 juil. 2009 18:18

Y a un moment j'avais crée un topic "les fautes d'orthographe qui énervent... "

J'sais pas où il est. On va faire avec ça alors.

Si je peux me permettre Tonton, pourquoi t'as pas mis ça dans "Culture..."? :wink:
Image


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » mer. 01 juil. 2009 18:31

J'ai mis ça dans Inclassable, bolos ! :wink:

Je vais quand même donner mon opinion tiens ! :hooo:

Je n'ai pas de petit frère ou soeur donc j'ai un peu de mal à me faire une idée sur l'enseignement. Qu'est ce que chose a t-il vraiment changé ? Le niveau est-il plus faible qu'avant, notamment en orthographe puisque c'est ce qui nous intéresse, j'ai un doute.
Ce qui me semble évident, c'est que les "jeunes" d'aujourd'hui ont beaucoup plus la possibilité de s'exprimer par écrit qu'avant (en dehors du recopiage des cours évidemment). Les textos, les mails, les chats (MSN et autres), les blogs, les forums pour ne citer que ça.
Avant, il y avait le journal intime (pour les filles, les fleurs bleues et les futurs déportés) et les lettres aux cousins, ce type de trucs.
Donc on est plus à même de tomber sur les énormités commises par les autres ...

Au boulot, je n'ai pas particulièrement eu l'impression que c'était un problème générationnel.
A niveau d'étude égal, que les personnes aient 30 ou 50 ans, on trouve toujours tout un tas de fautes d'orthographe, notamment dans les mails (outil numéro 1 de la communication écrite dans l'entreprise).
C'est ce que j'ai pu remarquer en tout cas ...

Alors est-ce la génération "Internet" qui est en cause ?
Est-ce que c'est un problème de discipline et d'enseignement dû à cette politique du "un bac pour tous" ?
Difficile à dire ...
J'ai quand même l'impression que cette vulgarisation de l'écriture abrégée, à l'arrache, a surtout des effets négatifs et n'aide pas à faire la part des choses.
Ecrire en langage SMS tue comme le dit si bien l'encart sur la fenêtre de post ! :mrgreen:

Je pense aussi que c'est un phénomène communautaire et je citerai Diam's pour évoquer mon propos (oué, je recule devant rien, chuis un ouf moi !) : "On fait des fautes et on t'encule".
Les ados parlent leur propre langage comme un quête identitaire, ça a toujours été le cas. Du "c'est bat" à "laisse béton" aux "beaux gosses et bolos".
L'écriture n'a été qu'un pas de plus. Mais ça ne veut pas pour autant dire que faire la part des choses est devenu impossible.
J'ai entendu une anecdote amusante sur un chat de jeu en réseau (c'est arrivé à un pote) : le gars qui arrive écrit "normalement" et les autres l'invectivent d'un "oué lotr komen y sla pète avc son ékritur, mdr".
Langage, écriture fédératrice pour assouvir son désir primaire d'appartenance communautaire, toussa.
Ils ne sont heureusement pas tous comme ça mais il y en a forcément un petit paquet qui ne fait plus cette différence entre normalité et communautarisme ... et qui pire, prend tout retour dans le "droit chemin" (ou au moins à une norme comprise de tous) comme une insulte.

Quand j'évoquais la dyslexie, c'est que c'est une excuse communément soulevé (rien que tout à l'heure dans le topic de l'OM) : "oué, excuse moi mais je suis dyslexique". Je l'ai entendu combien de fois depuis que je suis sur le forum celle là ?
Pas que je remette à chaque fois en doute la parole du gars en face de moi mais quand même, ça fait beaucoup ...


Avatar du membre
Vaast
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2241
Enregistré le : jeu. 17 janv. 2008 20:39
Club préféré : L'Estac
Version : FM 2016
Localisation : Reims

Message par Vaast » mer. 01 juil. 2009 18:35

Verchain a écrit :Chaque minute qui passe nous rapproche de l'Apocalypse.
Le jugement dernier arrive. Le soulèvement des mots va tous nous anéantir.
"Mais merde, où sont-ils ?!
-Tu devrais plutôt demander : « Mais merde, quand sont-ils ?!"


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: Le topic de l'orthographe

Message par Jérémibl » mer. 01 juil. 2009 18:41

Ce sujet me tenant pas mal à coeur, j'y vais de ma petite patte, bien que cela se rapprochera certainement de ce qu'a balancé Verchain.
Verchain a écrit :Si les redoublements étaient appliqués comme il se doit, nombreux seraient les élèves de CM1 à venir à l'école en conduisant leur bagnole.
J'adore !

L'orthographe part-elle en couille ?

Bien sûr que nan, l'orthographe est et restera. Je paraphraserai Jerzy à ce propos, c'est l'usage de l'orthographe qui part en couille, et par là, un peu de l'estime personnelle que peuvent avoir certains analphabètes notoires.
Je veux bien comprendre que certains aient des difficultés, quelques uns prennent sur eux pour se relire et essayer de ne pas passer pour un abruti, mais il ne faut pas négliger une bonne partie de personnes qui n'en ont absolument rien à foutre, qui écrivent comme ça sonne, oubliant qu'ils se sabordent complètement.

Les jeunes sauvageons d'aujourd'hui sont ils pires que leurs aïeux ?

Peut-être. Les chiffres d'Albiceleste semblent aller dans ce sens. Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que la durée des études s'est considérablement gonflée depuis le temps de leurs aïeux. So -> plus de temps passé sur les bancs de l'école pour une flagrante dé-maîtrise de l'orthographe. Quelque chose va plus vite que moi.
Ce qui me débecte chez certains de ces sauvageons, c’est la considération envers ceux qui font l’effort d’écrire convenablement. A la moindre remarque, ils sont rapidement catégorisés fascistes et intolérants.

Y a t-il des fautes plus choquantes que d'autres, comment les éviter ?

Des techniques existent. J'en utilise. Comme remplacer de temps en temps un participe passé ou infinitif du premier groupe par un du troisième ou du deuxième, dans la tête. Il y a moyen de faire de belles phrases dépourvues de sens, ça peut être marrant. Parfois également, quand j’ai un doute, ben je choppe un synonyme et remplace. Un peu facile celle-là.
Le plus simple étant d’utiliser des outils, de prendre sur soi pour décortiquer chaque incertitude, et surtout vouloir ne pas passer pour un con.

Les méthodes d'apprentissage doivent elles être misent en cause ?

J’ai un entourage de professeurs, donc je n’irai pas jusque là, mais je peux me renseigner. Je sais seulement que ma copine n’est pas la dernière à omettre des petites choses de temps en temps. Mais dans ses collègues, résident quelques infatigables partisans de la rigueur orthographique. Dans ce domaine de l’Education Nationale, c’est un peu moyen, ça me donne la gerbe. Peut-être un petit caillou à lancer du côté des examinateurs qui corrigent des copies de potentiels professeurs.

Quid de la déferlante SMS avec l'utilisation forcenée des portables et de MSN ?

De mon côté, j’ai fait le choix de ne plus accepter la moindre information écrite en kikoolol. Ca me casse la tête de déchiffrer ces hiéroglyphes alors je demande une version en Français, sans quoi je considère que je n’ai rien reçu. Cela ne fait de mal à personne, mais mes sœurs restent de solides têtes de bois.
Que quelqu’un boucle un texto par quelques raccourcis phonétiques, cela peut passer. Ca coute, et c’est compréhensible de vouloir n’en payer qu’un plutôt que deux. Mais par MSN, ça me dépasse. Cet outil de communication a une formidable faculté d’apprentissage, car c’est en écrivant régulièrement qu’il devient plus facile d’adopter les bons réflexes.

La dyslexie touche t-elle 30% de la population française ?

La dyslexie, elle a bon dos. C’est tellement facile de dire qu’il y a un problème à la racine et de déposer les armes.
Je ne sais plus qui récemment, parlait de maladies nouvelles, qui arrangeaient pas mal de monde et qui permettaient de se cacher derrière de pseudos-prétextes pour mieux faire passer certaines pilules. En voici une. Tu es dyslexique ? Ben tu es pardonné de toutes tes erreurs, c’est normal.
Je dis non.

La majorité des erreurs sont-elles des erreurs d'inattention ou sont révélatrices d'un manque de maîtrise profond de la langue française ?

Les erreurs d’inattention sont des erreurs de négligence. Par leur qualification d’inattention, elles reflètent plus un côté de précipitation. Des erreurs d’inattention, tout le monde en fait. Verchain, Jerzy, Misaki (…) aussi.
Un manque de maîtrise, c’est un imparfait à la place d’un participe passé, des confusions entre prépositions et articles etc. Il a mangeait se chocolat…Bbbeeeuuuurkkkk…

La qualité de l'orthographe est-elle un critère discriminant (monde du travail, forum, etc.) ?

Pour moi, grave oui.
Mais ce n’est manifestement pas la tendance générale. J’ai à faire à un client (chef de projet) en ce moment qui aligne les horreurs dans chacun de ses mails, un collègue reçoit des mails d’un manager qui pourrait se lancer dans une compétition avec l’autre. Des gens plus ou moins compétents, qui ont de solides bases sur leurs domaines respectifs et qui ont pourtant sans doute longtemps côtoyé (pris ? prendre ?) les bancs des écoles.


Répondre

Retourner vers « Inclassables »