Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Retrouvez tous les articles et guides tactiques pour FM 2018
Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

[Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par WhiteShark » mer. 06 févr. 2013 10:26

Les joueurs - Leur rôle et leur tâche sur le terrain
Dans cet article, nous allons aborder un point essentiel en ce qui concerne la construction d'une tactique.
Effectivement, beaucoup viennent sur le forum demander des conseils car leur tactique ne fonctionne pas. Et bien souvent, malgré des joueurs qui sont cantonnés à un bon rôle, on se retrouve avec des tâches désordonnant le jeu. Cela donne lieu à un jeu totalement incohérent. Bien souvent, cela se voit au milieu de terrain qui est essentiel pour la relance, la récupération, mais aussi pour faire tourner le jeu. Le milieu est la plaque tournante.

Donc, on va ici détailler un peu plus que sur le jeu les différents rôles et les tâches qui y sont associées qui existent. Et quand je dis tous, ça passera du gardien libéro au BT attaquant de soutien.

Avant de commencer à détailler tout ça, on va définir trois concepts, qui sont importants pour bien comprendre le jeu et pour que l'on parle le même langage. Car tous les guides sont différents, mais ils sont tous liés car jouer à FM, c'est prendre tous ces conseils en compte.

Commençons donc par les attributs. Les attributs, ce sont les notes qui sont données à vos joueurs afin de leur définir un rôle. On retrouve ces attributs dans la fiche caractéristique, ils vont de 0 à 20 (même si je n'ai pas souvenir d'avoir rencontré un seul zéro dans le jeu), et sont dispatchés en trois catégories :
-Technique
-Mental
-Physique
Je ne vous fais pas le détail de ces trois catégories, ce sont les trois colonnes qui sont sur la fiche du joueur.
Comme il l'a déjà été mentionné sur d'autres guides, ces attributs ne sont que la partie visible de l'iceberg, puisque vos joueurs ont également des attributs cachés. Je ne rentrerai pas dans le détail sur ce sujet, cette partie là ne nous intéresse pas pour la suite.
Pour ceux qui s'y intéressent, Alien a fait un topic dessus ici en ce qui concerne les attributs, et ce topic pour aborder les attributs cachés.

Donc, un joueur est défini par ses attributs. Car ses attributs vont lui servir à une première chose, lui définir un rôle. C'est la deuxième notion importante dans ce guide. Qu'est-ce qu'un rôle? C'est la fonction du joueur, à quoi il va servir sur le terrain.
Le rôle d'un joueur est intrinsèquement lié à la position qu'il occupe sur le terrain. Si vous voyez un défenseur central en attaque, je vous suggère de retourner votre feuille de match et la mettre à l'endroit. :wink:
Il y a plusieurs lignes concernant les rôles, la première étant celle occupée par le gardien, la dernière occupée par le Renard des Surfaces. On abordera la description de ces rôles ligne par ligne car chaque position sur le terrain définit le rôle que l'on donne aux joueurs comme je l'ai dit précédemment.

Une fois votre joueur positionné et votre rôle choisi en fonction de ses attributs, il y a une dernière chose à régler. Et qui est sans doute la plus importante pour la cohésion de l'équipe, d'une part, mais aussi pour l'organisation de votre jeu. Effectivement, vous avez des joueurs à qui vous donnez une position bien précise, mais cela n'implique en rien que vos joueurs vont bien combiner entre eux, et qu'ils vont se trouver. Je donne un exemple bien précis, l'association entre le renard et l'attaquant pivot. Ces deux là sont des attaquants avec des rôles bien précis. Mais, si on leur donne des tâches équivalentes, ils vont ne pas s'entendre et se marcher dessus, à quelques exceptions près.
La distribution des tâches dans une tactique permet donc de donner vaguement une idée de comment va se passer le jeu.

Ce sont donc les trois notions à intégrer si vous voulez comprendre comment fonctionne le jeu, et également un match de foot. C'est sans doute plus instinctif à comprendre devant un vrai match, mais on n'y pense pas forcément assez quand on est concentré sur notre jeu. Si je peux donner un exemple, on va râler parce que le latéral droit ne monte pas assez. Devant notre télé, le coach va simplement demander à son latéral de monter et on le verra. Nous concernant, ça ne passera pas par une discussion avec le joueur mais simplement un changement de rôle : on passera d'un rôle soutien ou défensif à un rôle d'attaque.

Des attributs impliquent un rôle sur le terrain, dépendant de la position occupée, qui implique lui aussi une tâche sur le terrain.
La première ligne - Le Gardien
La première ligne que FM nous autorise à utiliser pour une tactique est celle du gardien. Et contrairement à ce que l'on peut penser, le gardien ne s'occupe pas seulement des arrêts sur sa ligne. Il a également un rôle de relance lors de diverses situations, et peut également choisir d'envoyer un ballon devant pour lancer un contre, que ce soit à la main ou au pied.
Pour le gardien, on indiquera seulement les rôles car il a une seule tâche : défensive. Cela va de soi, je pense.

Gardien classique : C'est le rôle de la grande majorité des gardiens et c'est le rôle que l'on donnera également par défaut à son gardien si on n'y voit rien de particulier à y exploiter. Chargé des arrêts, c'est un gardien classique qui va sortir quand un ballon en profondeur sera envoyé dans sa surface, ou s'imposera dans les airs... Pas besoin de vous décrire davantage le rôle, je pense que vous savez ce qu'est un gardien.

Gardien libéro : A l'instar du défenseur libéro, le gardien libéro est un poste très rarement occupé et que l'on trouve rarement dans FM. Cela n'empêche pas de le trouver intéressant. Le point commun de ces deux rôles intervient lorsque l'équipe a la possession de balle. Si votre défense est haute, et que vos défenseurs ne trouvent pas de solutions, ils peuvent passer par votre gardien libéro, positionné assez haut sur le milieu de terrain. Une fois le ballon dans ses pieds, son rôle va être de lancer des contres en trouvant d'autres solutions que les défenseurs pressés. Et donc tenter une relance, une couverture. Attention toutefois à ne pas monter trop haut, les lobs peuvent être faciles ! Au niveau défensif, le gardien libéro tente de couvrir les espaces.
La deuxième ligne - Le défenseur Libéro
Le défenseur libéro est toujours positionné plus bas que les défenseurs centraux classiques. Enfin, toujours... Il n'a pas qu'un rôle défensif, comme tous les joueurs. C'est pourquoi il existe deux sortes de libéros dans le jeu. Et curieusement, chacun a des tâches spécifiques.

Défenseur libéro classique : Un libéro, c'est un défenseur placé derrière la charnière centrale pour jouer l'ultime couverture. C'est le dernier défenseur, la faute ne lui est pas permise. Il peut sauver la balle d'une tête, d'un tacle ou d'une anticipation sur une passe sublime, il est le dernier rempart des joueurs de champ. Sa position reculée fait qu'il voit le jeu venir de loin, ce qui lui permet de suivre les mouvements. Mais un libéro, ce n'est pas seulement le dernier défenseur. C'est aussi le premier relanceur. Car un libéro a deux rôles dans sa position. Un rôle défensif et un rôle offensif. Et si son rôle défensif vient d'être évoqué, son rôle offensif lui évolue en fonction des tâches qu'on lui attribue.
Entre parenthèse, il va de soi qu'un libéro doit avoir un très bon physique pour tenir dans les duels et dans la durée. Beckhenbauer est un grand nom de libéro, par exemple.

Avec une tâche soutien, le libéro, une fois le ballon récupéré, va se positionner à hauteur du milieu de terrain. Cela lui permet d'assurer la possession, mais également d'apporter du soutien lors des phases offensives. En position de relayeur, il a des qualités créatives qui lui permettent des ouvertures sur les ailiers, le meneur, voire même directement lancer les attaquants dans la profondeur. Si la balle est interceptée, il se replacera en position de dernier défenseur.

Avec une tâche attaque, il aura un rôle offensif encore plus important. Il ne s'arrêtera pas à une position de relayeur, mais sera également sollicité pour tenter des tirs de loin et sera idéalement positionné pour lancer les joueurs offensifs dans la profondeur. Il n'est d'ailleurs pas rare d'utiliser certains MOC en tant que libéro. Si on fait attention, on s'aperçoit qu'ils ont des qualités en commun.

Défenseur libéro défensif : Ce rôle n'est disponible qu'en tâche défensive et pour une bonne raison. Si un de vos défenseur est un libéro défensif, son rôle sera uniquement d'être le dernier défenseur. Contrairement au libéro classique, on ne lui demandera pas d'apporter le surnombre au milieu de terrain et de relancer le ballon, mais simplement de bien défendre. C'est, pour le coup, vraiment le dernier défenseur.
La troisième ligne - Défenseurs centraux et défenseurs latéraux
Pour cette ligne, je vais donc vous présenter les trois rôles possibles pour les DC ainsi que les trois tâches que l’on peut leur attribuer. Viendront ensuite les défenseurs latéraux.

Défenseur strict : C’est un défenseur dont la seule tâche est de défendre, et de taper le ballon pour le dégager. On ne lui demande pas de relancer, ni de faire une passe, simplement de faire le ménage. Pas de grigris, c’est le défenseur de base, qui se démarque uniquement par ses qualités défensives et qui balance comme un bourrin vers l'avant.

Défenseur central : Le défenseur central est ce qu’on appelle le défenseur complet ou le défenseur par défaut. Il n’excelle pas dans un domaine particulier de la défense, ou alors excelle dans tous les domaines défensifs, mais ne se démarque pas par une particularité défensive. Il a pour principal rôle de récupérer la balle et faire la passe au joueur le plus proche, dans le but de lancer une offensive ou récupérer de la possession. Il est à la fois stoppeur et relanceur, pour résumer simplement. Il est toutefois plus doué mentalement et techniquement qu'un DC strict.

Défenseur relanceur : C’est le défenseur dont la palette est la plus variée. Non seulement, il sait défendre, mais il sait également relancer proprement le ballon pour être la première base d’une offensive en contre, le plus souvent. Ses qualités de passe, sa technique, sa vision du jeu font qu’il peut par moment être capable de renverser le jeu en jeu long comme en jeu court. C’est actuellement ce qu’on appelle un défenseur moderne.

Ces trois rôles sont un peu spéciaux, dans FM, car ce sont les trois seuls rôles qui ont des tâches différentes par rapport aux autres rôles. Effectivement, ce serait idiot de demander à un défenseur d’être en soutien, attaque ou défense. Il est défenseur. Alors, on lui attribue plusieurs types de défense.

Le premier type, c’est la tâche de couverture. En effet, un défenseur peut se positionner sur le terrain de façon à anticiper le jeu adverse et couvrir les passes en profondeur, dans le dos, et d’une manière plus générale les offensives adverses. Il n’a pas forcément un bon jeu de tacle, de tête également, mais il sait très bien lire le jeu, anticipe très bien, et sait quand il doit se jeter pour intercepter une balle.

Le second type, c’est la tâche de stoppeur. L’exemple le plus parlant, sans doute, pour les Lyonnais, serait Lovren. Pas très bon dans la relance, il jaillit peu, et reste souvent au pressing des attaquants adverses pour les stopper par son physique, ses tacles. Parce qu’un stoppeur d’1m50, 32 kilos, ça n’existe pas. Il faut qu’il ait un bon physique, une bonne endurance, et doit savoir tacler, comme défendre de la tête.

Le dernier type, c’est la tâche de défense. Autrement dit, c’est la tâche que l’on attribue à ceux qui peuvent être stoppeur et en couverture. C’est un peu le mix des deux, sans toutefois se démarquer dans l’une des deux catégories. De cette façon, le défenseur s’adapte en fonction des situations.

Défenseurs latéraux : A ne pas confondre avec les arrières latéraux qui jouent généralement un cran plus haut, les défenseurs latéraux sont avant tout des défenseurs jouant sur les ailes. Cela leur permet de bloquer le couloir aux ailiers adverses. Ils sont rapides et endurants. Bisevac et Ivanovic sont des défenseurs latéraux par exemple. Ils vont évoluer entre les défenseurs et les milieux pour offrir des possibilités d’écarter le jeu et de passer par les ailes mais vont rarement se livrer à des montées offensives, sauf s’ils ont l’endurance pour. Mais les centres ne sont pas leur qualité première.

Les tâches qu’on peut leur attribuer sont attaque, défense, soutien et automatique. Je les expliquerai à la fin de l’article.
La quatrième ligne - Milieux défensifs et arrière latéraux
Milieu libéro : C’est la sentinelle se situant juste devant la défense. Ce qui permet d’avoir du recul sur le jeu adverse, d’anticiper les passes, effectuer le pressing sur le milieu adverse et redistribuer le ballon une fois celui-ci récupéré. Le milieu libéro aura une zone bien définie sur le terrain, et y sortira très peu. Son rôle est primordial dans la récupération et la transmission du ballon, mais il montera rarement et il prendra la place d’un défenseur uniquement s’il est monté aux avants postes.
Ce rôle est disponible uniquement en tâche défense.

Milieu défensif : C’est un rôle moins défensif, plus offensif que le milieu libero. Si sa tâche première reste toujours de défendre, il ira davantage au contact des adversaires, aura une zone un peu plus élargie. On le qualifie par moment de milieu récupérateur. Toulalan, pour ne citer que lui, en est un très bon exemple. On peut facilement l’associer à un défenseur relanceur, qui montera légèrement pour occuper par moment le rôle de milieu libéro.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et défense.

Le rôle de meneur de jeu en retrait est également disponible sur cette ligne, mais je l’aborde dans la ligne suivante.

Arrières latéraux : Cette fois-ci, vous pouvez Alba, David Alaba, Mathieu Debuchy, Christophe Jallet, Van der Wiel et compagnie… effectivement, les arrières latéraux sont des joueurs ayant pour vocation d’apporter un soutien offensif important, sur les ailes, et dont la mission première est d’offrir une alternative pour centrer à l’ailier se trouvant devant lui. Endurants, rapides, techniques, ils savent bien évidemment centrer.
Ils sont disponibles avec une tâche attaque, défense, soutien et automatique.
La cinquième ligne - Milieux centraux et milieux latéraux
C’est sans doute l’endroit où il y a le plus de rôles possibles… Que ce soit au milieu ou sur les ailes, la cinquième ligne est primordiale à la construction d’une tactique, car c’est le liant entre la défense et l’attaque, c’est ce qui permet d’avoir un seul bloc et non deux blocs totalement séparés.
On va commencer par les rôles possibles des joueurs occupant le poste de milieu central.

Milieu récupérateur : Comme l’indique son nom, le rôle du joueur est de récupérer le ballon. Mais contrairement aux milieux libéros et défensifs, il a également un rôle de relance vers l’avant important, pour distribuer le ballon, apporter un soutien offensif non négligeable aux attaquants. Ces joueurs sont généralement bons pour tirer de loin, et tentent leur chance assez souvent. Kallstrom, M’Vila en sont de parfaits exemples.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et défense.

Meneur de jeu en retrait : Il existe deux types de meneur de jeu. Celui qu’on retient le plus souvent, c’est celui qui est juste derrière l’attaquant car il assure le spectacle, avec sa technique et sa capacité de dribble. Mais ce serait dénigrer les autres joueurs étant moins haut sur le terrain mais tout aussi importants sur le terrain, pour des tâches semblables. Le meneur de jeu en retrait, MJR, a certes des tâches défensives à accomplir, mais se démarque par sa capacité à alterner jeu long, jeu court et orienter le jeu. C’est une plaque tournante qui prend la décision de la tournure des offensives. Mavuba en est un exemple, Marvin Martin dans une moindre mesure. Pirlo et Thiago Motta sont de très bons exemples.
Ce rôle est disponible en tâche défense et soutien.

Milieu axial : Le poste sans doute le moins utilisé dans FM et pour cause. C’est un peu le rôle de milieu pour pauvre. Le joueur qui se place au milieu occupant un rôle soit défensif, de soutien ou d’attaque mais qui ne sera pas capable, par manque de vision, détermination, endurance notamment, de jouer sur tous les fronts. Les plus grands joueurs sont capables de tout ça, on rencontrera généralement ce genre de profil davantage dans les divisions inférieures. Un peu à l'image d'un défenseur central simple, le milieu axial est un joueur exclusivement réservé au milieu de terrain dans sa zone de déplacement, assez complet, mais sans non plus être exceptionnel au point d'être un milieu complet/polyvalent.
Ce rôle est disponible en tâche attaque, défense, soutien et automatique.

Milieu polyvalent : C’est un des rôles que je préfère, personnellement. Ce joueur sait tout faire au milieu. Défendre, attaquer, décaler pour ses coéquipiers, orienter le jeu… C’est un peu ce qu’on appelle le milieu de terrain moderne. Pirlo, Ramires, Xavi, Iniesta dans une moindre mesure, sont des joueurs de ce calibre capable de tout faire. Et bien logiquement, ce rôle n’est attribué qu’à une seule tâche, en soutien. Ce qui montre bien l’aspect « Je suis au milieu, j’attaque et je défends ».

Le rôle de meneur de jeu avancé est également disponible à ce poste mais je le développerai dans la prochaine ligne.

Milieu latéral : Un milieu latéral est à la fois un ailier et un arrière latéral. A savoir qu’il doit apporter quelque chose défensivement, et quelque chose offensivement. Il joue évidemment bien moins haut qu’un ailier, mais il est important dans sa percussion et sa capacité à élargir les lignes défensives. On demande généralement au milieu latéral de savoir centrer également. Le premier exemple qui me vient à l’esprit est Michel Bastos. Le second est éventuellement Park, anciennement de Man Utd.
Ce rôle est disponible en tâche attaque, défense, soutien et automatique.

Ailier défensif : Un rôle rarement utilisé par les FMistes et les tacticiens d’une manière générale même si on peut considérer certains latéraux comme des ailiers défensifs à l’instar de Dani Alves, par exemple. Les ailiers défensifs ont généralement pour principal rôle de presser les latéraux adverses, de les empêcher de monter trop souvent, de couper les transmissions sur les ailes. Offensivement, ils ont le même rôle qu’un ailier classique, mais moins impliqués sur la finition.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Le rôle d’ailier est également disponible à ce poste mais je le développerai à la prochaine ligne.
La sixième ligne - Milieux offensifs, attaquants de soutien et ailiers
Meneur de jeu avancé : C’est le rôle le moins offensif des rôles disponibles pour un poste de MOC. Généralement, le meneur de jeu avancé, MJA, joue plus bas, en poste de MC, mais peut également jouer derrière l’attaquant et offrir des combinaisons intéressantes. Technique, il a une très bonne vision du jeu, une bonne capacité de dribble, de percussion et sait également bien se placer sur le terrain. Il sait alterner jeu court, jeu long… Les joueurs ayant du style sont souvent à ce rôle. Zidane est sans doute l’un des meilleurs meneurs qu’on ait pu voir. Gourcuff en est un également. Ceci dit, un MJA percutera tout de même moins qu'un MO, qui lui a la technique nécessaire pour percer les différents rideaux défensifs.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Milieu offensif : C’est un rôle pour des joueurs aimant la dernière passe, mais qui aiment également provoquer, jouer subtil, tenter des tirs de loin, décaler sur une touche. Ils sont généralement assez imprévisibles et on les considère assez souvent comme des génies pour ce qu’ils sont capables de faire techniquement. Avec ceci, il faut combiner une bonne vision du jeu. Pjanic et Neymar sont de ce style, par exemple. Personnels, mais assez altruistes pour ne pas tomber dans le panneau de vouloir finir tout seul. David Silva en est un autre exemple.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Attaquant de soutien : C’est un rôle intéressant. Et je trouve qu’on ne s’en sert pas assez sur FM. Pour la simple et bonne raison qu’on part du principe qu’en MOC figure obligatoirement un meneur ou un milieu. Mais au final, non. Quand on regarde certaines tactiques IRL, Man Utd, Chelsea, le Real quand Benzema et Higuain sont alignés ensemble (très rarement), vous avez un buteur en pointe, soutenu par un deuxième attaquant, mais pas disposé sur la même ligne, mais en retrait. Oscar, Benzema et Rooney occupent ce rôle d’attaquant de soutien. On peut également citer Messi avant d’être replacé en avant-centre, ou Aguero, à une certaine époque. L'attaquant de soutien, de base, est un attaquant capable de mener le jeu et d'être à la finition.
Ce rôle est disponible uniquement en tâche attaque.

Attaquant intérieur : Ce rôle est disponible au poste d’ailier et au poste de MOC. Je n’ai jamais trop compris pourquoi on pouvait l’attribuer à un MOC dans la mesure où les autres sont bien plus intéressants, mais bon… En poste d’ailier, cela a en revanche plus de pertinence. Car les attaquants intérieurs ont un très bon coup de reins. Ils sont provocateurs, aiment les grigris, et sont également rapides. Certains sont plus prévisibles que d’autres mais si on regarde Cristiano Ronaldo, Lacazette, Podolski, Sturridge quand il est excentré, ce sont des joueurs qui repiquent souvent dans l’axe, faisant des appels dans la profondeur, et bien servis.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Ailier : Un des rôles très utilisé sur FM, mais de moins en moins de joueurs peuvent être appelés ainsi… Le pur ailier, le vrai n’existe quasiment plus. Certains mettront ça sur le dos du football moderne, d’autres parleront de l’évolution du football d’une manière plus complète qu’à une certaine époque… L’ailier de base est rapide, percute, dribble et centre. Son premier atout est d’écarter la ligne défensive, de conserver le ballon et d’offrir des alternatives intéressantes à ses partenaires. Aujourd’hui, on demande aux ailiers de descendre davantage pour défendre. Giggs, de son temps, était un pur ailier, qui aujourd’hui est repassé en meneur de jeu en retrait. On pourrait mettre Bale dans cette catégorie s’il ne repiquait pas constamment dans l’axe également. Mais les 433 se faisant de plus en plus courant dans le football actuel, le rôle d’ailier se perd de plus en plus pour avoir des joueurs capables de repiquer et marquer comme second attaquant.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.
La septième ligne - Attaquants pivot et Renards des surfaces
Attaquant en retrait : Le joueur occupant ce rôle est un peu le liant entre le milieu et l’attaque. C’est un rôle utilisé généralement lorsque vous n’avez pas de MOC derrière venant faire le nombre. L’attaquant redescend alors, dos au but, pour créer des combinaisons, et peut se créer des occasions.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Attaquant pivot : Un rôle bien connu du monde du football. Carroll, Gomis, Giroud, Gomez, ils sont nombreux à incarner ce modèle d’attaquant pivot. Jouant dos au but une bonne partie du temps de manière à conserver la balle, servir de relais aux partenaires et distribuer dans la profondeur les ballons, ce sont des points fixes autour desquels tournent des joueurs avec une forte activité. Mais il existe également des attaquants pivots d’un autre genre, imposant physiquement, mais avec une taille moins importante, ne permettant pas un jeu de tête très bon, mais pouvant quand même servir d’appui pour lancer une offensive.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Attaquant défensif : C’est un attaquant un peu particulier, celui qui a une endurance de dingue pour se permettre de faire le pressing sur le porteur du ballon en phase défensive, d’asphyxier la ligne défensive adverse quand ils sont tourner le ballon. Offensivement, il sera souvent le dernier passeur et moins le finisseur, mais ça ne l’empêche pas de se créer des occasions.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Attaquant avancé : C’est la pointe de la flèche, le joueur rapide, qui fait un appel dans la profondeur, qui récupère un ballon perdu, qui joue haut, mais qui a surtout une très bonne activité. Dans le fond, il a un rôle similaire au final du renard puisqu’on lui demande de finir les actions. Gameiro est un très bon exemple. Mais il se démarque réellement par son activité, sa capacité à faire des appels dans l’axe, les côtés, et à centrer quand il le peut/veut.
Ce rôle est uniquement disponible en tâche attaque.

Renard des surfaces : Qui n’a jamais entendu parler de Filippo Inzaghi ? Les jeunes, sans doute, et encore. L’attaquant légendaire du Milan AC n’a jamais brillé par sa technique, ni par sa vivacité. Ce n’était pas un footballeur au-dessus du lot. Mais il était au-dessus des autres dans une catégorie bien différente, le mental. Se battre sur chaque ballon, ne jamais rien lâcher pour finir l’action. Et une finition assez impressionnante. Le renard, c’est ça. Se trouver au bon endroit, au bon moment, assez rusé pour se faire oublier des adversaires et marquer au moment le plus opportun. Et c’est en cela qu’il diffère de l’attaquant avancé, car il reste haut, dans l’axe, profitant de la moindre occasion qu’il a sous le pied, même la plus incongrue qui soit. Higuain est à ranger également dans cette catégorie, même s’il est un joueur qui part davantage dans la profondeur.
Ce rôle est disponible uniquement en tâche attaque.

Attaquant complet : C’est un des rôles assez délicat à cerner. Pour la simple et bonne raison que des attaquants complets, il n’en existe pas autant que ça, finalement. Et c’est un rôle qui est pourtant très utile. A la fois pivot, finisseur, passeur, centreur, c’est l’attaquant qui de base sait tout faire en attaque. Je pense notamment à Benzema, plus altruiste qu’on le pense, même si on peut lui reprocher de dézoner tout le temps. Il y a le physique, la créativité, la qualité de passes, les tirs, de loin ou de près… Un attaquant complet sait marquer dans toutes les positions. Capable de venir chercher les ballons plus bas. Van Persie est légèrement dans ce registre là, même s’il a plus le profil d’un attaquant avancé, Lisandro Lopez en est également. Falcao et Drogba sont à l’heure actuelle les références d’un tel attaquant.
Ce rôle est disponible en tâche soutien et attaque.

Alors, depuis tout à l’heure, je vous parle de tâches attaque, soutien, défense, et automatique. Je vais vous préciser ce que cela signifie, car contrairement à ce que l’on pense, il ne s’agit pas seulement de dire « Le gars avec la tâche attaque est en attaque ». C’est d’ailleurs une erreur de penser ça, car il faut partir du principe que tous les joueurs attaquent quand l’équipe a le ballon, et ils défendent tous quand ils ne l’ont pas.
Les tâches jouent sur l’état d’esprit des joueurs.

En attaque, les joueurs sont offensifs. Cela implique qu’ils prennent plus de risques, jouent plus haut, provoquent sans doute plus. Dans le cas d’un ailier, par exemple, ça implique qu’il ne redescendra pas aussi bas qu’un milieu latéral en soutien, par exemple, et il jouera donc à la limite du hors-jeu, excentré pour prendre la profondeur et partir dans le dos de la défense, entre autres.

En soutien, les joueurs sont à mi-chemin entre l’offensif et le défensif. C’est-à-dire qu’ils vont participer à la construction, mais sans plus. Ils prendront moins de risques, penseront à se placer de façon à couvrir une éventuelle interception, et vont jouer légèrement en retrait pour soutenir, justement. C’est ce qu’on peut appeler les renforts. S’il y a besoin, ils vont peut-être tenter une montée et marquer. Diaby en Equipe de France y’a pas si longtemps, par exemple.

En défense, on restera bien en retrait. Un latéral en défense, par exemple, va rester à hauteur de la ligne médiane, offrira des solutions en retrait mais ne prendra pas le couloir pour proposer une solution offensive. Il est là pour couvrir et prévenir.

Pour résumer, plus un joueur a une tâche offensive, plus il sera amené à jouer vers l'avant, et ce rapidement.

Bien évidement, ces trois tâches sont à attribuer en fonction du déroulement d’un match, et de façon équilibrée. Notamment au milieu de terrain, où il faut choisir les bonnes tâches, de façon à ne pas déséquilibrer la construction du jeu, que les joueurs ne se marchent pas dessus, et offrent des espaces à l’adversaire, se livrent trop… On peut par exemple avoir un MJA et MJR. Mais les mettre tous les deux en soutien, c’est finalement les laisser se marcher dessus. L’idéal reste de les séparer, d’avoir un meneur sur deux lignes différentes, permettant de distribuer le jeu différemment et d’organiser le jeu autour d’eux.
Idem, en attaque, si vous jouez à une pointe, sans MOC derrière et avec deux ailiers, quel est l’intérêt de demander à votre buteur d’être en attaque, à la limite du hors-jeu à chaque fois alors que vous avez un trou à combler entre votre milieu et votre attaque ? Pas grand-chose. Vous allez perdre votre ballon à force de vouloir jouer long, ballons qui sont les plus faciles à intercepter et les plus prévisibles.

Alors, à vous d’associer tout ceci dans un ensemble cohérent, et normalement, il n’y a pas de raisons que ça ne fonctionne pas.

AlienInRussia vous fera un récapitulatif dans un autre topic sur les différentes associations qu’il existe entre les différents rôles, les plus récurrentes, les conseillées, celles à ne pas faire (deux ailiers et un renard s’il n’y pas de MOC par exemple), etc.

Merci d’avoir pris de votre temps pour lire tout ceci.

N.B. : Je précise que cet article est basé avant tout sur les informations données par le jeu, puis par l'interprétation personnelle que je fais de ce que je sais du jeu et du football en général. En aucun cas, il ne s'agit d'une vérité. Certains seront amenés à penser différemment sur plusieurs rôles, sans aucun doute, même, et c'est ce que je souhaite, que l'on puisse échanger de manière à avoir une vision plus précise des rôles existants dans le jeu.
En ce qui concerne les exemples cités, je fais bien entendu allusion aux responsabilités qu'ils ont dans leur équipe, IRL, et non ingame. Par exemple, dans le jeu, M'Vila est un milieu libéro pour son meilleur poste. IRL, il est davantage un récupérateur qu'un libéro.
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Publicité

asceltis
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 122
Enregistré le : lun. 15 mars 2010 11:36

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par asceltis » mer. 06 févr. 2013 10:30

merci très bon article et très intéressant :)
Il me semble avoir trouvé sur le net les caractéristiques primordiales pour chaque postes, des que je le retrouve je le posterai, ça peut aider :)


Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par WhiteShark » mer. 06 févr. 2013 10:41

Merci à toi.
Sinon, l'idée était davantage d'expliquer les rôles sans faire forcément appel au langage du jeu, à savoir effectivement ce qui caractérise un MJR par exemple via ses attributs, mais plus de parler de ses qualités, histoire que ce soit plus compréhensible.

Ceci dit, ce serait effectivement une bonne chose d'avoir les attributs clés de chaque rôle. Je mets à jour le post dès que l'information es trouvée. :)
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Avatar du membre
AlienInRussia
Webmaster
Webmaster
Messages : 6220
Enregistré le : mar. 07 févr. 2012 6:53
Partie actuelle : BDD FRANCE
Localisation : Parfois ici

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par AlienInRussia » mer. 06 févr. 2013 11:07

Salut,

Super Shark, je m'y plongerais intensément dès que possible mais cela a l'air pharaonique. Merci du boulot en tout cas.

Je voulais avant tout intervenir sur le débat caractéristiques clefs en fonction du role. On a abordé plus ou moins le sujet déjà dans cet article...peut être le titre n'est pas assez évocateur. My mistake. :oops:


On y trouve également des filtres de recherches pour FM; en fonction des roles/taches. Au total plus de 50! (Merci à StunNuts pour le partage)


asceltis
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 122
Enregistré le : lun. 15 mars 2010 11:36

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par asceltis » mer. 06 févr. 2013 11:13

erf.... je venais de retrouver le post en question et envoyé un mail au propriétaire du post pour lui demander son autorisation pour partager son article ^^.

Mais effectivement l'article d'Alieninrussia reponds bien à ce que je pensais (mais le titre n'est pas assez evocateur...... ohhhh pas bien :75: )


encore merci à vous deux :)


Avatar du membre
Toffle
Webmaster
Webmaster
Messages : 2556
Enregistré le : lun. 28 févr. 2011 12:09
Club préféré : A.J.Auxerre

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par Toffle » mer. 06 févr. 2013 12:56

Merci pour le partage. C'est utile, non seulement pour bien associer les joueurs dans le jeu et garantir de bons résultats sont trop toucher aux consignes individuelles, mais aussi pour notre culture personnelle. :)
Good-bye


chacal66
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 82
Enregistré le : mar. 14 avr. 2009 16:21

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par chacal66 » mer. 06 févr. 2013 15:45

merci c'est super intéressant! y'a juste sur le milieu axial que je suis pas tout à fait d'accord, je pense que c'est un poste qui peut apporter beaucoup à une équipe...Je joue avec arsenal et Ramsey en milieu axial(attaque)+1 regens en milieu axial soutien, ils tournent à plus de 8 de moyenne et font énormément de passes décisives


Avatar du membre
BlueG8
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1994
Enregistré le : mar. 26 janv. 2010 10:32
Partie actuelle : Girondins Bordeaux
Club préféré : Girondins Bordeaux
Localisation : Bordeaux

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par BlueG8 » mer. 06 févr. 2013 20:42

Merci WS, super article très complet!


Bzh77580
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 1
Enregistré le : dim. 03 mars 2013 9:47

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par Bzh77580 » mar. 05 mars 2013 22:45

Ce post est génial il permet de bien élaborer ses tactiques.

Par contre pour le dernier chapitre sur les attaquants, il ne manque pas une ligne pour Attaquant de soutien ?


Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par WhiteShark » mar. 09 juil. 2013 18:35

Je réponds 350 ans plus tard, mais le rôle de l'attaquant de soutien est précisé dans la position du MOC. :wink:
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Misteur
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 25
Enregistré le : ven. 09 nov. 2012 17:13
Partie actuelle : FC Nantes
Club préféré : Paris-Saint-Germain
Localisation : Paris

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par Misteur » mer. 26 févr. 2014 6:16

Merci pour ce très bon article. :)

Cependant, après avoir pas mal roulé ma bosse sur FM et particulièrement sur la gestion tactique, j'ai une question toute bête à laquelle je n'arrive pas à répondre..:
En quoi consiste vraiment un Attaquant en retrait avec la tâche attaque ? :mrgreen:

Je vois un peu l'attaquant en retrait comme un faux 9 qui décroche moins latéralement et moins créatif. Une sorte d'attaquant pivot qui décroche beaucoup.
Mais à l'instar du faux 9 qui n'est disponible qu'en soutien (ce qui me semble tout à fait logique), comment un attaquant en retrait (qui est censé passer son temps à décrocher) peut-il avoir une tâche d'attaque ? Quelqu'un a-t-il saisi les véritables différences entre une tâche de soutien et d'attaque ?

Merci d'avance !


PS :
Je dois avouer que je n'ai pas encore tout lu - je finirai demain - mais je ne suis pas trop d'accord avec ta tirade sur le milieu axial. :P
Je ne trouve pas forcement que ce soit le rôle du pauvre. Par exemple, je trouve qu'Iniesta est un EXCELLENT milieu axial attaque au Barca (et il y a énormément d'autres exemples). Je le qualifierai plutôt comme un rôle spécialisé (à l'instar du milieu polyvalent qui combine plus ou moins toutes les tâches du milieu axial).
A moindre échelle, j'ai un milieu axial attaque de qualité dans ma modeste équipe de Nantes (8eme en Ligue1) qui est actuellement le meilleur joueur du championnat.
Modifié en dernier par Misteur le mer. 26 févr. 2014 6:21, modifié 1 fois.


Avatar du membre
AlienInRussia
Webmaster
Webmaster
Messages : 6220
Enregistré le : mar. 07 févr. 2012 6:53
Partie actuelle : BDD FRANCE
Localisation : Parfois ici

Re: [Article] Les différents rôles et tâches des joueurs

Message par AlienInRussia » mer. 26 févr. 2014 6:18

Salut donc un attaquant en retrait tache attaque....sert de pivot technique. Un peu comme un faux 9 en effet mais moins exigeant au niveau créatif et technique. :hooo:


Pour la question différence entre soutien et attaque....un attaquant avec une tache soutien a tendance à décrocher des défenseurs, être dispo plus bas sur le terrain...pendant qu'un attaquant en tache attaque a tendance à chercher la profondeur en étant sur les genoux du dernier défenseur. Tout simplement. :wink:


Enfin la tache attaque de l'attaquant en retrait est une fausse tache attaque. Ce qui compte ce sont les réglages de courses vers l'avant...
Un attaquant en tache soutien a plus souvent courses vers l'avant sur parfois ou rarement ( selon le role) tandis qu'un attaquant en tache attaque est sur souvent ( du moins dans les opus précédent où les réglages par défaut était directement visibles).



PS: A la tirade sur le milieu axial, c'est juste une tournure. Y'a des milieux axiaux qui ne sont pas mal du tout.. :mrgreen: Note qu'on ne parle pas de tache mais de role...un milieu axial attaque est très différent d'un milieu axial soutien. Milieu axial attaque = milieu de percussion à la manière d'un MOC en position de MC.
Disons que c'est avant tout un role générique tandis qu'un Meneur ou un récupérateur sont des roles spécialistes. :wink:


Répondre

Retourner vers « Guides tactiques »

cron