Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Mentalité

Des hauts et débats tactiques.

Modérateur : Staff FM

vieri32
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 05 août 2010 14:31

Mentalité

Message par vieri32 » ven. 08 oct. 2010 0:03

Quelqu'un pourrait il expliqué vraiment la consgine mentalité? quelle est son lien avec la note en decision par exemple?


Publicité
Avatar du membre
Teutomatos
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2937
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 9:09

Re: Mentalité

Message par Teutomatos » ven. 08 oct. 2010 9:20

vieri32 a écrit :Quelqu'un pourrait il expliqué vraiment la consgine mentalité? quelle est son lien avec la note en decision par exemple?
C 'est la même chose. Comme c 'etait le nom donné au reglage collectif, ils l'ont conservés pour le reglage individuel.
Mais il n'y a pas de distinguo dans la dénomination. Pour que l'on comprenne que c'est la même chose. Dans un cas tu donnes la même consigne à toute l'equipe, dans l autre à chaque joueur en particulier.
Et les 2 agissent de la même façon sur le réglage de l'attribut Décision.

La décision, c'est une check list comme dans un avion avant de decoller. Il passe ses options en revue. Plus il est bon en décision, plus il prend d'options en compte, avec leurs taux de probabilité de réussite.
Alors pas de confusion, ce n'est pas une note de divination de l'absolu, mais au titre de la faisabilité et non pas de la certitude du succés. Nos réglages annexes vont determiner sans aucun doute la hiérarchie de ses options comme de ses choix. Comme une liste de préferences, si tu préféres.
Et les taux de réussite/faisabilité sont sans doute sommaires. Dans son champs de vision, il percoit 3 partenaires. Lequel est le plus proche, lequel à moins de taux d'adversaires à proximité. Peut etre meme quelles sont leurs vitesse de translation. Quels sont les obstacles adversaires entre lui et ses partenaires.

Soudain, un partenaire fait un decrochage, une porte s'ouvre, ou s'allume au vert parceque un champ vide se degage. Bingo ! décision passe, angle de la fenêtre du champ + vitesse de translation de la cible, peut être passe en profondeur selon instructions ... Les 2 autres étaient, l'un orange, marqué par 2 adversaires, le 3e rouge en position de hors jeu, par exemple ...

Plus tu montes le réglage, plus tu lui demandes de décider rapidement. Si il est bon ca ne pose pas de probléme. Il a déja toutes les options dans sa main, il abat les cartes de sa meilleur combinaison avec célérité. Si il n'est pas bon et que tu lui demandes de decider rapidement (*) de la même façon, il n'aura pas la capacité de choisir une bonne option, d'avoir le temps de lister toutes les options, mais dans l'urgence et la limitation de ses compétences, seulement la moins pire dans ce qui se presente à lui. Pour faire une image, il abat son jeu tel quel, sans demander un changement de cartes comme au poker, pour augmenter son taux de probabilitée de réussite.

(*) ( rapidité de décision à ne pas confondre avec une exécution temporelle mécanique qui elle est dictée par le tempo, mais évidement les deux se combinent dans la resultante. )

Alors évidement, il ne suffit pas de donner simplement un reglage à la hauteur de la qualité du joueur, sa note personnelle, pour chacun d'entre eux. Mais de trouver la meilleur approche entre la dynamique que cela produit entre les acteurs, selon leurs postes, les lignes de jeu, la necessité de partenariat. Et dans une approche avec une vision de l'étape supérieur, qu'on appelle la stratégie, celle qui visera à déjouer celle de l'opposant du jour.

Les stimulateurs de sensations que sont les commentaires du curseur générale collectif de la mentalité prêtent à confusion. Ultra defensif jusqu'a Attaque sans limite sont un peu grossiers.
Plus on augmente le cuseur, plus la demande de décision est rapide, donc cela favorise une dynamique qui va impulser un mouvement qui semble offensif, par la vivacité de sa projection. C'est la raison de ces commentaires.
Et moins la demande est élevée est plus le jeu semblera posé et prudent.

En réalité, le jeu fonctionne tout simplement par le "avec le ballon" et "sans le ballon". C'est uniquement cela qui définie qui si elle attaque ou elle défend, et ce pour tous les joueurs de l'équipe. La dynamique de la décision sera la façon de comment elle le fera.

Cette année le FM 2010 avec le createur tactique, inspiré des TTF ( Tactical Théorems frameworks du site FMBritain ), a proposé par ses approches pré fabriqués, differentes combinaisons et architectures complexes de niveau de décision à chaque poste, qui sont bien moins bourrines que les réglages collectifs précedents, comme le réglage general mentalité qui appliquait le meme reglage à tous les joueurs sans aucunes subtilitées d'approches, et se limitait à la hauteur stratégique, la même pour tous.
Il n'en reste pas moins que ce ne sont que des propositions de modéles, et que les niveaux de décision de chacun de nos joueurs sont à étudier de prés, pour trouver autant l'approche que la hauteur stratégique qui leur correspondent. Et donc, les modérations de la mentalité "individuelle" seront souvent prépondérantes pour adapter ces modélisations théoriques.

Ce qui nous renvoit aux rôles et aux tâches ... Ce ne sont que des dénominations individuelles au même titre que le curseur générale de mentalité Attaque sans limite. Il n'y a pas de moteur caché qui les predestine à cette fonction et commande à leur actions. Le jeu est toujours le même.

Leurs titres sont determinés par la distribution des réglages au sein de chaque canevas d'approche, et en commencant par une valeur de décision qui se distingue non pas tant par sa hauteur, que par sa difference avec le reglage de décision de chacun des autres membres de l'equipe, selon son poste.
Au delà de la décision et de sa difference avec ses partenaires, l'agregat de tous les autres réglages font aussi sa singularité, qui à son poste donc sa position sur le terrain, vont décider du titre qu'on lui donne. Mais ce ne sont que des appelations mémo techniques.
Avec differentes variations, les titres des rôles changent, pour s'en souvenir.

Ensuite si le niveau de décision pour ce "poste" augmente, on donne un autre titre mémo technique que l'on nomme Tâche. Aussi en plus de la hauteur de la décision, les autres réglages subissent parfois en même temps quelques variations.

Voila l'idée de base. Tu pourrais trouver à l'occasion des contre exemples et des exceptions ou en changeant de tâches ce ne sont que les réglages annexes et pas la décision, ou encore pour les rôles l'inverse, ou seul la décision pourrait varier ...
Mais ce sont des exceptions, et conserves l'idée initiale, Role = ensemble de reglages particuliers et difference de décision entre partenaire, puis pour la Tâche = surtout hauteur de décision.

Si tu bricoles les réglages individuels en les décochants, le reglage générale n'est plus actif, tout comme les cris du banc, sur le reglage que tu décides individuel. Le réglage individuel est toujours prépondérant.
Ne restent que purement collectifs parcequ'ils n'ont pas de reglages individuels, que les consignes de Largeur, Tempo, Ligne défensive ...

Alors finalement toutes les dénominations, approches, stratégies, rôles, tâches ne valent qu'au titre mémo technique, mais n'existent en réalité que par rapport à ce qu'ils produisent comme réglages, envers leurs partenaires. Et en commencant par la décision de chaque joueur qui président à leurs dynamiques particuliéres dans la cohérence d'un ensemble.

Je te recommande la lecture du TTF 09 pour comprendre les principes de distribution de la décision, ainsi que des autres réglages, et toutes leurs variations dans les différents contextes. Ainsi que les marges possibles pour que toutes les mécaniques et les processus de partenariat fonctionnent bien.
sauvegarde temporaire des infos par Ermite (merci à lui) http://fmmanifest.forumgratuit.fr/forum

- whose chopper is this?
- zed´s.
- who´s zed?
- zed is dead baby, zed is dead.


vieri32
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 05 août 2010 14:31

Re: Mentalité

Message par vieri32 » ven. 08 oct. 2010 11:18

Merci pour ta réponse ultra complète.
Donc tu voudrais dire que la consigne mentalité n'interfère en rien avec le positionnement du joueur? un defenseur avec mentalité offensive va autant defendre que celui en mentalité defensive? je ne pensais pas que la mentalité etait seulement qu'une frequence (dans le sens ou plus elle est élevée plus le joueur doit agir vite).
Mais alors ca parrait bizarre, on pourrait demander a un joeur comme Xavi de jouer au maximum de sa mentalité offensive (il ne se trompera de choix pas vu sa note en decision..) et à Keita (imaginons que sa note en decision soit catastrophique) de jouer tres defensif. Cela ne crée -t-il pas un trou au milieu du terrain?


Avatar du membre
Teutomatos
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2937
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 9:09

Re: Mentalité

Message par Teutomatos » ven. 08 oct. 2010 13:57

vieri32 a écrit :Merci pour ta réponse ultra complète.
Donc tu voudrais dire que la consigne mentalité n'interfère en rien avec le positionnement du joueur? un defenseur avec mentalité offensive va autant defendre que celui en mentalité defensive? je ne pensais pas que la mentalité etait seulement qu'une frequence ?
Mais alors ca parrait bizarre, on pourrait demander a un joeur comme Xavi de jouer au maximum de sa mentalité offensive (il ne se trompera pas vu sa note en decision..) et à Keita (imaginons que sa note en decision soit catastrophique) de jouer tres defensif. Cela ne crée -t-il pas un trou au milieu du terrain? A croire que non si la mentalité ne fait que determiner la frequence de decison et donc de la passe a faire
Je sent que tu étais plein d'apprioris ... Je ne sais pas il y a un aspect qui ne te semble pas assez clair ?
Je vais tenter de te répondre sur tes réactions.

Donc la décision n'a rien à voir avec le positionnement du joueur sur le champ. C'est juste une incitation à une dynamique et une réactivité plus rapide, dans le choix de ses actions. Plus la dynamique est dite "offensive" et plus cela incitera sa projection sur le rail de l'attaque.
Nous le choississons pour augmenter l'enchainement des actions, mais ce n'est pas une fréquence à proprement parlé, ils décident plus vite de faire quelque chose, alors cela peut provoquer plus d'actions, au bout du compte. C'est une façon de destabiliser la defense adverse. Mais ce n'est pas un gage de qualité et de bonne execution. Si c'est raté, la sanction devient moins d'actions ... Parceque, plus d'actions offensives par défaut sans la possession du ballon, parceque perdu dans la précipitation !
Un reglage élevé de mentalité peut signifier une forme d'agitation mais pas necessairement une bonne construction ... Il faut trouver le juste équilibre.

Tout les joueurs attaquent lorsque son équipe à le ballon, et défendent lorsque son équipe le perd.

C 'est pourquoi on demande moins de hauteur de décision aux arriéres. Non pas parcequ'ils décident de "plus" defendre. Il y a des actions specifiques pour les gestes offensifs et specifiques pour les défensifs, et tous les joueurs font tout. Mais parceque, lorsque le ballon est perdu, leur réactivité plus tempérée les a laissé, en plus de leur position de depart plus en retrait. En réalité en "retard". Donc, par défaut, plus à même d'être dans un "positionnement" avantageux pour recevoir l'offensive adverse.
Aussi que, les dechets sans conséquences d'une offensive brouillonne par trop de décision rapide, ici peuvent etre particuliérement dangereux. Il vaut mieux qu'ils decident bien et efficacement, que vite et désordonné.

Les fréquences sont le privilége de quelques réglages Rarement / Parfois / souvent. Ce sont des indices dans la listes des choix pour les consignes en question, et que va ordonner ses capacités de décision dans une liste de préferences.
Si on a mis quelque chose souvent, ca le fait augmenter dans la hierarchie de la liste des choses qu'il peut decider de faire.

En apparté à propos de l 'attribut collectif
Chaque joueur à des capacités selon ses attributs, ensuite nous donnons par nos consignes des preferences d'execution. Le joueur l'execute selon notre désir jusque dans la limite de sa note collective. Ca signifie que tout reglage au dela de cette valeur collective ne sera pas executé selon "notre consigne" mais éventuellement, si il le fait quand même, dans le registre de ses capacités à en prendre la décision. C'est sa part de libre arbitre.
Le collectif ne les fait pas mieux jouer ensemble par le simple fait du collectif. Mais si tes reglages sont dans leurs registres de collectif, alors, ils jouent mieux ensemble parcque ils executent plus rigoureusement tes consignes. Et en plus, à condition que tes consignes soient pertinentes...

C 'est la ou les bonnes décisions, au sens de fera toujours le bon choix, s'arretent également lorsque la notion "Equipe" commence. Un joueur ne prend pas les bonnes décisions par rapport à lui même et dans l'absolu, mais par rapport aux autres. Quelques soient ses competences, il n'aura l'intelligence de la bonne décision que celle que tu lui donnes par rapport à ses coéquipiers. L'alchimie des réglages.
Autrement dit son intelligence c'est la tienne qui va harmoniser les competences de chacun avec ce qu'une mécanique tactique requiert dans une dynamique cohérente pour produire et construire un mouvement d'ensemble.

Et ton intelligence tu l'as produite par les réglages du jeu à organiser la leur. Eux n'y repondent que dans une certaine mesure, sous reserve de differents processus ponctuels d'attritions, ( condition, moral, personnalité .. ) , et que tu les as bien organisés par des choix tactiques et strategiques judicieux. Ils n'ont qu'une vision parcellaire du jeu, et une capacité à comprendre tres limitée. Alors que tu as une vision d'ensemble et une capacité d'analyse sur differents évenements ou détails à ordonner qui feront la différence.

Une fois que tu as réussis à faire qu'ils jouent bien au ballon ensemble, tout d'abord par des reglages adaptés à leurs capacités en dotation; il faut aussi pouvoir l'adapter à l'equation de l'adversaire qui vient contrarier ce subtil équilibre. Et cela peut passer par un réglage de décision plus posé dit "défensif" ( alors que malgré tout ils attaquent quand même avec le ballon ... )

Ce n'est pas parcequ'ils ont une bonne note en décision qu'ils feront les bons choix en toutes circonstances. C 'est un confort qu'ils nous offrent, par plus d'options de choix tactiques. Mais ces choix tactiques c 'est nous qui les faisons et les ordonnons. Si on ne lui donne pas de bonnes consignes en fonction de l'adversaire et de ses coéquipiers, il sera dans une impasse parceque nous, on ne lui offrira que des possibilitées de mauvais choix.
Bien sur, plus ils sont bons et particuliérement en décision et plus on a de la marge, et on peut se tromper. Mais ca a aussi une limite.

Je te donne un exemple simple. Un joueur toujours hors jeu ? Descends sa note de décision ...
sauvegarde temporaire des infos par Ermite (merci à lui) http://fmmanifest.forumgratuit.fr/forum

- whose chopper is this?
- zed´s.
- who´s zed?
- zed is dead baby, zed is dead.


vieri32
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 05 août 2010 14:31

Re: Mentalité

Message par vieri32 » lun. 11 oct. 2010 12:24

Un grand merci pour ta réponse!!


vieri32
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 05 août 2010 14:31

Re: Mentalité

Message par vieri32 » lun. 11 oct. 2010 13:53

Une derniere petite question pour la route, Saurais-tu a quoi correspond la note de "style"?


Ghyom
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 973
Enregistré le : mer. 03 juin 2009 10:40

Re: Mentalité

Message par Ghyom » lun. 11 oct. 2010 15:43

Style : Reflète un talent naturel pour la créativité et une certaine imprévisibilité. Un joueur inspiré est un élément clé de l'offensive, mais il convient de savoir parfois le retenir pour en tirer le meilleur. Inspiration et Créativité fonctionnent bien ensemble.

Après chacun l'interprète comme il veut. Moi je le prends comme la tendance d'un joueur à "réagir à l'instinct". Concrètement ça voudrais dire quoi? Supposons que par ces réglages de mentalité il fait une liste de ses actions possibles tous les temps T. Au moment où il reçoit la balle d'un de ses coéquipier il a en mémoire une liste mais qui n'est pas à jour, il doit la remettre à jour, ce qui va lui prendre un temps T. Ce temps T peut permettre à l'équipe adverse de venir le presser ou de boucher des brèches. Et bien plus le joueur a une note de style élevée, plus il va fréquemment agir sans avoir remis à jour sa liste d'action. Conséquences : il agit avant que la défense ait pu anticiper ses actions possibles et il peut ainsi créer des actions dangereuse MAIS puisqu'il n'a pas remis sa liste à jour des choses ont pues changer donc plus de déchets. C'est un peu un quitte ou double, si ça passe c'est super, sinon faut se préparer au contre adverse.
Comme tu peux le voir dans la définition sus-citée "il faut parfois le retenir pour en tirer le meilleur". Ça veut dire quoi? Et bien pour moi c'est à lier avec la note de collectif. Si la note de collectif est faible, il va peu respecter les consignes. Il va faire ce que bon lui semble et va causer plus de mal que de bien. Solution : modérer sa liberté créative, résultat : il va simplifier son jeu, peut être moins tenter de choses mais ce sera pour le bien de l'équipe.


Avatar du membre
Teutomatos
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2937
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 9:09

Re: Mentalité

Message par Teutomatos » lun. 11 oct. 2010 21:50

Oui Ghyom à raison, bien des aspects sont contrariés par la limitation de l'attribut collectif et pas moins pour la créativité.

Mais juste pour te rappeler l'idée de base trés simple, comme la créativité et le style sont mélés et à la fois distincts dans le même réglage, c'est que : avec la créativité il travaille pour l'équipe, avec le style il travaille pour lui même.
C'est l'équation ambigue entre sa tendance à faire la passe ou à choisir de tenter un dribble.

Alors pour le regler tout depend si les 2 valeurs sont presques identiques ou bien si l'une ou l'autre se distinguent nettement de sa collégue.
Par exemple. Si il a une petite valeur de créativité mais une grosse note de style, si tu pousses haut le reglage créativité, forcement tu l'encourageras dans son penchant aux options individuelles.

Il y a malgré tout une nuance qui va peut etre te sembler contradictoire, mais je vais essayer de le partager avec toi. Ce serait trop simple de presenter les choses ainsi. Car tout comme la décision n'est pas sa hauteur sur le terrain, mais une incitation à réagir, qui va par association donner l'impression de l'offensif etc ... La créativité n'est pas l'expression d'un talent ...
Et oui, je sais ! C est chiant ... Encore une formulation "vue de l'esprit".

La créativité, c'est la vision du joueur.

C'est un radar ! Il voit ses options, dans la zone du radar ....de sa créativité. Et comme dirait Eric C. Il peingue des mouettes ...
Donc il voit ses options ... Bien , bien ... Mais ... Va t - il les exploiter ? ( Décision ) Et les réussir ?
Ca depend quoi. Une longue transversalle ( est il bon en passe, centre ... ) ? Ou bien un dribble ( technique, agilité ,dribble ... ) ?

C' est aussi en regardant ses autres qualités, que tu peux savoir si tu as bien dans ton protocole créatif, ( joue pour l 'equipe ) des valeurs qui vont bien pour les attributs à caractére "jeu collectif", et idem pour le protocole style ( joue pour lui même ).
Et la tu peux savoir ce que tu peux lui demander.

Parceque une bonne note de créativité ne veut pas dire un bon taux de réussite. Ce qui nous renvoit comme sur l'attribut décision à l'idée fondatrice que, plus une note d'attribut est élevée, plus cela nous offre une palette large de choix tactiques.
Mais ca ne fonctionne bien que si on fait le bon choix !

Un reglage en dessous de ses compétences nous assure qu'il le fera probablement bien tout le temps. D'un point vue technique pur. Donc ce n'est pas dommageable d'avoir un réglage bas sur un joueur qui a de grosses qualités. Mais ca ne suffit pas. Aprés, il y a la cohérence tactique avec ses partenaires. C'est elle qui décide du juste rapport. Si il est bon, on a simplement le confort, de plus de possibilitées à choisir ...

Parceque, tu t'imagines bien que tout est lié. On t'a parlé de la décision, de la limitation du collectif ...

Dans les attributs, il y a dans chaque famille des attributs clefs. La Force pour les physios. La Décision pour les mentales. La Technique pour les techniques.

Prenons l'exemple d'un bon tireur de coup franc. Grosse note ! Oui mais que de deceptions, il n'en met pas un ... Il est nul en technique ! Il vise tres bien le but, mais aussi toujours le mur ... Il n'a pas la technique pour faire la balle brossée qui va le contourner.
Tu aurais pu te dire mais ... la créativité ??? Et bien, non. Mais justement revenons y. La créativité, il choisira la tête d'un partenaire, le style, il tentera le direct.
sauvegarde temporaire des infos par Ermite (merci à lui) http://fmmanifest.forumgratuit.fr/forum

- whose chopper is this?
- zed´s.
- who´s zed?
- zed is dead baby, zed is dead.


vieri32
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : jeu. 05 août 2010 14:31

Re: Mentalité

Message par vieri32 » lun. 11 oct. 2010 23:37

Ca parait alors super compliqué. Si vous dites que le style est une sorte d'aptitude d'un joueur a agir pour lui meme (je résume), alors, si sa note en style est tres faible a quoi cela sert-il de lui demander d'emmener le ballon souvent? sera-t-il forcement moins performant? sa note en dribble ne revet alors plus la meme importance...puisqu'elle est alors liée a la note de style (dans la mesure ou l'essence meme d'un dribble est de pouvoir s'en sortir sans passer la balle, et donc a agir pour soi meme)?


Avatar du membre
NakS
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 524
Enregistré le : jeu. 24 juin 2010 2:19

Re: Mentalité

Message par NakS » mar. 12 oct. 2010 7:35

Vieiri32,

Tout est relié tu ne peux agir sur un curseur sans avoir des effets néfastes. De même prendre un seul attribut pour régler une consigne n'a pas de sens. Si tu demandes à ton ailier de centrer depuis le poteau de corner tres souvent, c'est normal s'il ne peut pas couvrir ton arrière car en plus il est lent et a une faible activité. Un milieu a qui on demande des faire des décrochages souvent et à une mentalité élevée sera mal placé pour tirer ou faire des passes en profondeur, car il est déjà en plein dans la défense et devant le jeu, sa créativité , tirs et passes ne seront pas utilisées, il aurait besoin d'espaces, mais peut-être qu'il est meilleur en dribble et appels de balles et que tactiquement c'est justifiée? C'est toi le manager.

Tu as C.Ronaldo, il a un style élevé et est bon techniquement, il a une décision "seulement" de 13, ok c'est mon meilleur joueur même s'il se plante parfois, je lui donne beaucoup de la liberté créative pour qu'il exprime son talent et si ça passe ça va faire mal. Si je vois qu'il tricote trop car il a une tendance naturelle pour l'option "excitante" très élevée, je la baisse pour le ramener à des trucs plus simple.

J'ai M. Carrick, un super meneur de jeu en retrait, bonne prise de décision mais peu de style, ce mec jouera propre et sobre, ca ne sert à rien de lui demander de faire des petits ponts, il n'en est pas capable et n'en a pas l'envie

Il y a E.Heskey, pareil ce gars est tout sauf un attaquant flamboyant, un style de 2 mais il a une bonne présence physique et jeu aérien. Quoiqu'il arrive il ne dribblera pas tout le monde, pas capable et pas l'envie.

Tu as un défenseur qui a beaucoup de style, même bon techniquement, réduit sa liberté créative pour brider un peu sa tendance à briller car tu ne veux pas qu'il fasse des actions à risques.

D'une manière générale, la liberté créative augmente avec les approches, plus tu es fluide plus tu aura de liberté créative. Au sein de ton approche, les tâches définissent qui en reçoit telle quantité, les taches défenses en reçoivent moins que les soutien, eux même moins que les attaques. Par dessus tu as les rôles, le meneur de jeu par exemple, ce rôle augmentera encore un peu sa liberté créative. Un milieu récupérateur en aura moins que la valeur par défaut.

Tu dois voir "de haut" avec du recul, comme s'articule un peu tout ça, les rôles et tâches demandent quoi, quels attributs "fonctionnent ensemble", avoir une petite idée de ce que fait tel ou tel curseur et option, telle approche demandent ça, est ce que mes joueurs en sont capable. Ton job est de tirer le meilleur de tes joueurs en regardant ce qu'ils peuvent faire, qu'est ce que tu va leur demander pour avoir un ensemble cohérent tactiquement?

FM c'est une jeu de prise de décisions managériale pas une thèse en curseur ni une quête de la combinaison parfaite des curseurs, ils ne sont pas une fin en soit mais des moyens d'influencer leurs comportement, pas décider à leur place, les joueurs ne sont pas des robots que l'on télécommande, au mieux tu les dirige dans le bon sens, c'est tout.

Donc ce n'est pas compliqué, ne t'inquiètes pas, tu dois sortir un peu la tête du guidon et prendre une vue plus générale de l'ensemble, au fur et à mesure tu pourra mettre en relation plus de choses, le moral par exemple, est ce que mon gars avec le moral dans les chaussettes va pouvoir se défaire du marquage agressif de ce joueur? J'aurai peut-être intérêt à mettre un moins bon, mais avec un bon moral et une grosse détermination pour ce match là, prise de décision une nouvelle fois.

Bon jeu
Pour tout savoir sur Football Manager et parfaire votre approche des systèmes tactiques et des matchs. Guide AT&E


Avatar du membre
Teutomatos
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2937
Enregistré le : lun. 17 nov. 2008 9:09

Re: Mentalité

Message par Teutomatos » mar. 12 oct. 2010 10:01

vieri32 a écrit :Ca parait alors super compliqué. Si vous dites que le style est une sorte d'aptitude d'un joueur a agir pour lui meme (je résume), alors, si sa note en style est tres faible a quoi cela sert-il de lui demander d'emmener le ballon souvent? sera-t-il forcement moins performant? sa note en dribble ne revet alors plus la meme importance...puisqu'elle est alors liée a la note de style (dans la mesure ou l'essence meme d'un dribble est de pouvoir s'en sortir sans passer la balle, et donc a agir pour soi meme)?
Je vais te donner ma réponse avant de lire celle de mon pote Naks, pardon ca ne se fait pas, peut etre à t il déjà tout dit , mais je suis dans le mouvement de ma spontanéité ...

Non, c'est tres simple, tu as loupés ou j'ai loupé mon explication. Le style n'est pas une qualité, mais une tendance à faire des actions de types "individualistes". Ils l'ont parfois traduit par "Talent" en traduction littérale de l'anglais Flair, mais ce n'est pas un gage de réussite. Tu pourrais le considerer comme un sous registre de la décision, en quelque sorte. C'est une nouvelle hiérarchie des preferences.
La réussite du dribble, dans emmener le ballon souvent, sera liée à sa qualité de technique, dribble, agilité. Et on pourrait y rajouter la vitesse et acceleration d'un autre point de vue pour ce réglage. Il emmene le ballon ... Il ne cherche pas une cible adversaire pour dribbler. Il cherche à leur echapper. Mais comme il est le porteur du ballon, il devient la cible prioritaire du pressing adverse. Le dribble ne sera qu'une conséquence, un risque latent pour ce type de mouvement. Alors il vaut mieux qu'il y soit bon.

Bien sur, on pourrait supposer que le style va sans doute l'encourager à faire ce type de mouvement individuel "emmener le ballon" et que la créativité à faire une passe en profondeur ?
Honnêtement , je ne sais pas si cela à une double interaction avec son premier principe qui est la vision.

Mais si on reste dans ce cadre strict du radar vision. On pourrait dire qu'avec un réglage de créativité trés bas, cela l'encourage paradoxallement à emmener naturellement le ballon, puisqu'il va progresser jusqu'a ce que rentre un partenaire dans son champ de vision.
Alors ici, les 2 tendances naturelles se disputent la décision : le style aurait l'ascendant et il continue balle au pied, créativité et il lui donne le ballon.
Mais si c'est un adversaire qui rentre dans son champ de vision ? Avec le style, il tentera le dribble, avec la créativité, il esquivera le défis et cherchera plutôt un partenaire, ce qui peut se traduire par une passe en retrait.

Attention, lorsque l'on dit des choses comme ça, et qui prévaut pour tout types de réglages, on doit garder à l'esprit qu' un joueur ne part pas de zéro. Tout les joueurs ont une assise pré formaté de base sur laquelle nous n'avons pas d'interactions.
Si tu mets tous les réglages à zero, ils attaquent, ils courent, ils font tout ... Parfois on voit des joueurs avec des attributs physios qui normalement ne devraient pas leur permettre de se tenir debout. Et pourtant ils galopent comme des gazelles.
Donc, les valeurs d'attributs que l'on voit, sont déjà une tranche supérieure de capacités qui s'etablissent sur un tissu d'activité nominale. Et dans cette tranche, nos réglages ne sont pas tout ou rien, mais une gradation entre les deux, une incitation supplémentaire.

Non mais ne t'inquiétes pas, avec la pratique et à force de t'y interesser, tu vas percevoir ces nuances. Ce qui est compliqué c'est que dans leur intention de faire une simulation dite "intuitive", ils traduisent certaines actions par des termes qui sont parfois des paradoxes.

Pour "creer" soit disant, il faut qu'il voit un partenaire. Soit, on peut le comprendre.
Par exemple dans certains wargames, la décision, la temporisation de la réactivité, se traduit par une latence de réaction. l'IA voit une cible adverse rentrer dans son radar de vision, normalement elle devrait tirer tout de suite instantanément. Mais il y a un reglage de latence, qui fera que son tir sera retardé de X mili secondes. et c 'est une vertue qui rentre dans le champ de compétence de l'unité. Et peut être que le champ de vision depasse la distance de tir, donc ce ne sera dans ce cas qu'un retard à demarrer vers la cible pour se mettre à porter de tir. Dans notre jeu, c 'est le pressing qui va se mettre à porté de tacle ...
Puis dans son champ de vision rentre plusieurs types de cibles, je dis bien types, alors il a une liste de preferences, une hiérarchie qui lui commandera de choisir en priorité une des cibles parcequ'elle est de tel type qui arrive en premier dans la liste de ses préferences. Dans notre jeu, et pour rester sur l'idée du pressing, la preference c'est le porteur du ballon. Preference avec quoi ? Le marquage ...
Mais cela lui complique l'existence, parceque physiquement, il a un angle de tir et devra effectuer une rotation, qui prend aussi un certain temps prévu dans ses attributs.
Et d'ailleur c'est peut etre aussi une des singularité de la créativité dans Football Manager, en plus de la vision, il y a peut etre un angle de tir et aussi de vision ...

Pour en revenir au style, prends en compte que c 'est une preference d'actions, mais pas un gage de réussite.
sauvegarde temporaire des infos par Ermite (merci à lui) http://fmmanifest.forumgratuit.fr/forum

- whose chopper is this?
- zed´s.
- who´s zed?
- zed is dead baby, zed is dead.


Kyneas
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 42
Enregistré le : sam. 24 avr. 2010 10:49

Re: Mentalité

Message par Kyneas » mar. 12 oct. 2010 18:30

Teutomatos, je lis tes postes depuis l'ouverture de ce topic et voila ce que j'ai compris.
La décision ne détermine pas la position du joueur sur le terrain mais plutot la vitesse du joueur a prendre une bonne décision vis a vis du contexte dans lequel il ce trouve. (Avec un mentalité basse, il pensera plus au conséquence défensive de ses actions, et prendra une décision plus réfléchie en jouant moins rapidement, avec une mentalité élévé le joueur prendra la décision de faire une action plus rapidement tout en réfléchissant moins au conséquence de son action. Donc si un allier a une décision basse il conviendrai mieux de baissé sa mentalité afin de lui rappelé les conséquence si il prend une mauvaise décision de passe ou dribble,
Un allier avec un bonne décision prendra plus souvent la bonne décision, on pourra donc augmenté sa mentalité ce qui lui fera jouer plus rapidement puisqu'il na pas besoin de beaucoup de temps pour prendre la bonne décision)
En gros la mentalité permet de réglé a quel tempo le joueur va jouer.

Pour ce qui est de la liberté créative et le style, si j'ai bien compris il faut la déterminé tout en gardant un oeil sur la note de collectif du joueur, prenons pas exemple un joueur comme Van Persie qui a 17 et 16 en créativité et style, mais 12 en collectif. si on lui donne trop le liberté il a de forte chance qu'il aille au dela des consigne que l'on lui a attribué ( il faudra donc baissé sa créativité pour qu'il suive vos consignes et de facon a ce qu'il joue plus simplement), en revanche un joueur avec une une bonne note en créativité, style et collectif peut avoir une liberté créative parce qu'il gardera en tete le fait qu'il ne joue pas tout seul, il jouera bien parce qu'il restera en harmonie avec le collectif.


Répondre

Retourner vers « Débats Tactiques »

cron