Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 1/4

Message par ardennais » mer. 24 oct. 2012 19:40

Parles pas de malheur surtout aussi près du but !! :156:


Publicité

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 1/4

Message par sekhen » mar. 30 oct. 2012 13:41

Harstad IL, saison 22 (2033) Matchs aller (2/4)


Image




1) Le Courrier de Harstad: Numéro du mardi 12 juillet 2033, page des sports.

Ils sont inséparables et tous les deux aussi phénoménaux, c'est pourquoi cette année, nous avons décidé de vous en offrir deux pour le prix d'un. Pour vous, l'interview exclusive des deux jeunes prodiges du football Norvégiens, Roy Aga et Dag Bergli!




- Image
Roy, Dag, a seulement 17 et 18 ans, n'êtes vous pas en passe d'être considérés comme les véritables stars du Harstad I.L?


- Image
Ben euh...oui.

- Image
Hey, la star c'est moi. Roy joue défenseur, t'as déja vu un défenseur être la star de l'équipe?


- Image
Ah ah, très bien, certains diraient que vous avez le melon, moi je me contenterai d'affirmer que vous assumez votre statut.
Alors, quels sont les objectifs des jeunes stars de Harstad pour cette saison ?


- Image
Bah euh, avoir mon permis, parce que j'aimerais avoir la même Aston Martin rouge que Jorge Lang.

- Image
Ah ouais, elle est trop classe sa caisse, mais bon, c'est pas avec ce qu'on gagne à Harstad que t'es prêt de la conduire ta décapotable, King et de pécho de la meuf.


- Image
...Je pensais plutôt objectifs sportifs, mais pour rebondir sur vos propos, parlons transfert jeunes gens. Est ce vrai que vous êtes en contacts avancés avec Manchester?

- Image
Je veux mon neveu que les Red Devils ils kifferaient m'avoir. Ils payent super bien la bas et puis en plus c'est le club de mon idôle, l'autre King, Canto. J'adore le kung-fu !

- Image
Zyva, les Red Devils, c'est pour les gros nazes mon frère, moi c'est à City que je veux signer. Ca fait des années que les fans attendent le remplaçant de Tevez et de Balotelli.
Moi je peux être les deux en même temps tu vois!


- Image
La dessus je ne peux pas vous démentir, vos récentes frasques lors d'un rassemblement de l'équipe de Norvège Espoir ont fait le buzz sur internet et vous ont valu de sévères reproches de la part de Kim Johnsen et de l'ensemble de la communauté footballistique

- Image
Ah ouais, bah c'est ça le foot tu vois. C'est relou les mises au vert, ça c'est des trucs des années 70.
Quand t'as un peu de talent tu peux t'en passer.
Mais bon, j'en dis pas plus, après on va encore nous tomber dessus.

- Image
Bah ouais, quoi, on a juste voulu faire la teuf en invitant quelques teupu au rassemblement, histoire de mettre un peu d'ambiance, tu vois. M-Villa style, quoi, man. Et tout de suite, la presse en a fait une affaire des tas.


- Image
Hum, ne pensez vous pas que ce genre de "préparation" a pu nuir à vos performances?
L'élimination des Espoirs en phase préliminaire du championnat d'Europe Espoir a fait jaser et l'on peu également constater que les performances d'Harstad ne sont pas vraiment à la hauteur des espérances cette saison...


- Image
Bah voila, ça y'est, on met encore tout sur le dos des jeunes. Et quand on était pas là, ils gagnaient peut être les vieux?
Et pour les espoirs, je vais te faire une confidence: tout le monde ne s'est pas arrêté aux préliminaires ah ah ah ah ah.

- Image
Zyva, l'autre, fais pas ton bouffon de journaliste ou je te fais bouffer ta moumoute. J'y crois pas, il me traite d'être la chèvre de l'équipe!
C'est pas ma faute si l'autre gros triso de Suédois il me passe pas assez le ballon avec son déambulateur!


- Image
Bel exemple de remise en cause, ils iront loin... Laissons tomber les chèvres et revenons à nos moutons.

- Image
Hey c'est bon là, tu en as eu pour ton argent, pas que ça à foutre moi!

- Image
Bah ouais, on a un tournoi de PS8 à 14 heures, j'ai pas envie de me griller pour la compet moi, on est des professionnels!


- Image
J'adore ces jeunes, je n'ai même pas besoin de les enfoncer, ils ont eux même apporté la pelle!














2) Le Courrier de Harstad: Encart spécial Première Ligue et Harstad IL


A) Infos club
Tout sur les résultats et infos importante concernant la première partie de saison du Harstad IL

- Le parcours aller de Harstad IL
Image
Avec 9 victoires 2 nuls et 4 défaites pour seulement 29 points, le parcours aller d'Harstad peut être qualifié de décevant.
L'équipe prend un bon départ malgré la double confrontation contre Milan à gérer et l'absence de ses gardiens numéro 1 et 2.
De plus elle va rapidement devoir faire face à la perte de son homme en forme, Jeronimo Meza pour une nouvelle longue blessure au tendon rotulien.
Mais à l'arrivée, l'équipe est surclassée par les autres favoris (défaites face à Brann, Rosenborg, Valerenga) et se révèle incapable de battre Viking. Dans le Big Six, seul Tromso subira la loi des hommes de Stensland.
Toutefois c'est surtout la défaite 4-2 contre Haugesund le promu alors lanterne rouge, qui fait tâche.
Bref cette équipe déçoit et ne semble absolument pas taillée pour le titre cette saison.

La défense s'est montrée particulièrement poreuse et la faute ne peut en être imputée à Gjelle, le jeune gardien ayant parfaitement assuré l'intérim.
Thorstensen a également donné satisfaction dans les cages et c'est en fait Stenstrom qui s'est montré le moins performant alors qu'il était jusque là l'un des pilliers de l'équipe.
Au milieu, Svendsen s'est montré particulièrement décevant, et Fjellstad peine à faire oublier Einaugh, comme on le redoutait.
L'attaque n'est pas non plus transcendante: Meza a été rapidement blessé, Lang, de retour de blessure, semble avoir définitivement perdu ce petit plus qui faisait de lui un joueur hors norme et Folkedal réalise un début de saison assez transparent.
Atle Andersen réalise comme à son habitude un bon début de saison et le jeune Bergli commence à pointer le bout de son nez, mais tout cela est insuffisant pour avoir la main mise sur le championnat.



- Le classement de la Première Ligue: Les jaunes et noirs 5e.

Un malencontreux incident technique ne nous permet pas de diffuser le classement du championnat au format habituel.
Image

Clt / Nom / Points
1 Valerenga 32
2 Viking 31
3 Rosenborg 31
4 Brann Bergen 31
5 Harstad 29
6 Stromsgodset 25
7 Tromso 25
8 Alesund 23
9 Kristiansund 19
10 Fredrikstadt 19
11 Strommen 17
12 Lillestrom 14
13 Molde 13
14 Sogndal 10
15 Haugesund 8
16 Bodo/Glimt 7

Malgré son parcours cahotique, Harstad n'est pas encore totalement distancé dans la course au titre puisqu'il ne compte que 3 petits points de retard sur le leader, Valerenga.
Le Big Six est globalement au rendez-vous puisque 5 des favoris occupent les 5 premières places. Seul Tromso est légèrement distancé et relégué au 7e rang.
Rosenborg a fait une superbe première partie de saison et n'a perdu sa place de leader qu'à la faveur d'une défaite contre Tromso lors de la 15e journée.
Viking, le tenant postule à sa propre succession, il s'agit de la seule équipe encore invaincue.
Mais l'équipe qui parait la plus complète cette saison est sans aucun doute Brann Bergen.



- Le parcours en coupe de Norvège 2033 des Nordistes.
Image
Lors des 6 dernières éditions de la Coupe de Norvège, le destin du Harstad IL avait semblé immuable.
Soit l'équipe était sortie par Valerenga, soit elle remportait la coupe, en éliminant au passage le club d'Oslo.
Cette saison, Korsvoll, une équipe de 2e Division, brise le sort.
Harstad se fait surprendre et est éliminé malgré le petit coup de pouce d'un ancien de la maison, l'arrière droit Halvor Berland qui provoqua un penalty.

Cette élimination ajoute au piteux parcours d'Harstad en cette première moitié de saison 2033 et se traduira par un manque à gagner en fin de saison.
Image
Seul point positif, la fin d'un vieux record qui remontait aux débuts de Stensland au club, soit une éternité.
Image




B) La rubrique "Faits d'été à Harstad IL" (à ne pas confondre avec la rubrique "faits divers")

- L'actualité à Harstad c'est tout d'abord des mouvements dans l'effectif en fin de mercato.

Jonas Dybvik pour sa dernière année de contrat est prêté à Raufoss en Division 3, qu'il sera chargé d'aider dans sa mission remontée.
Image
Kristian Hoili, dans la même situation contractuelle est prêté à l'autre club partenaire d'Harstad, en difficulté en 2e division Suédoise.
Image
A l'inverse, Thomas Bjorkhaug, international Norvégien expérimenté, plus connu sous le surnom de Bjork à cause de ses talents de chanteur sous la douche, vient renforcer le flanc droit du milieu d'Harstad, sous la forme d'un prêt accepté par le FC Copenhague.
Image
Ce choix n'apparait pas forcément pertinent dans un premier temps, ce flanc droit pouvant être considéré comme le côté fort d'Harstad, mais la blessure de Meza et la méforme persistante de Svendsen vont venir conforter ce choix du staff.
Image

- L'actualité c'est aussi la nouvelle blessure de Jeronimo Meza.
Image
Le "sort" semble s'acharner sur les meilleurs joueurs du club puisqu'après Horn et Lang, le Mexicain semble lui aussi atteint dans sa chair.
Image

- Plus réjouissant, la fin de la dernière tranche de travaux au Stade de Harstad.
Image
Dès lors, le public a répondu présent et les records d'affluence s'enchaînent

Pour l'inauguration, face à Fredrikstad:
Image
Puis face à la lanterne rouge.
Image
Et enfin face à Brann pour un match spectaculaire (3-4).
Image

- Enfin, alors qu'il paraît à la peine sous la tunique Jaune et Noire, Svendsen est devenu l'homme de base de Gaute Helstrup en sélection Norvégienne.
Image






C) Que sont - ils devenus?
Retrouvez la rubrique alphabétique qui vous donne des nouvelles fraîches de vos idôles rassies.


- Yngve Agdestein
Image
Après des séjours à Brann et Valerenga, notre ancien buteur continue son tour du Big Six


- Olav Asheim
Image
"A chier" ne moisira pas en D2 à Odd Grenland, il rebondit à Strommen.


- Jone Bertsen
Image
Promotion pour l'ailier droit qui quitte Bodo/Glimt, un club de bas de tableau, pour Stromsgodset une solide formation de milieu de tableau.


- Tarik Bihorac
Image
L'attaquant Suedo-Bosno-Canadien met fin à sa carrière.

Sa fin de parcours dans le championnat des Pays Bas aura été honnête, sans plus.
Image

- Olav Borg
Image
Le "Cyborg" quitte une équipe de Ranheim en perte de vitesse pour un prétendant à la remontée.


- Geir Gulowsen
Image
Incorrigible Helstrup qui décide de relancer à nouveau l'ancien boulet de la défense Jaune et Noire.


- Markus Heinonen
Image
Le rugueux arrière gauche Finlandais raccroche également les crampons.

Souhaitons lui bonne chance dans sa nouvelle carrière d'entraineur adjoint.
Image

- Faruk Hodzic
Image
L'armoire à glace de la défense centrale met fin à sa carrière à seulement 30 ans et se reconvertit comme recruteur.


- Andrè Isaksen
Image
"I.A", star d'une saison à Harstad, signe dans un club de bas de tableau de D2.


- Jarl Jakobsen
Image
Toujours vert ce "Jakobsed".
L'ancien gardien rempaçant des premières années raccroche à 39 ans!


- Semir Jatic
Image
Toujours remplaçant Jatic, mais seulement dans des grands clubs s'il vous plait!


- Olav Lindin Hansen
Image
Laissé libre, l'ailier gauche espoir d'Harstad signe à Strommen, un club spécialisé dans les bons coups.


- Sigurd Rasmussen
Image
Après avoir fait les beaux jours de Frigg Oslo, cet ancien grand attaquant d'Harstad prend une retraite méritée.


- Ismaïla Seck
Image
La bête de "Sesk" tente un dernier challenge au parfum de pétrodollars.

Mais visiblement la motivation n'y était plus et l'homme aux 100 matchs de championnat sous le maillot d'Harstad jette l'éponge.
Image

- Emir Solsvik
Image
Consécration inattendue pour le traître de Valerenga qui rejoint Einaugh en Première Ligue, à Porsmouth, come Daniel Hansson par le passé.


- Morten Svetvoll Jorgensen
Image
"Mort moi-le-noeud" à la relance à Korsvoll le club qui sortira Harstad de la coupe.


- Catalin Vlad
Image
A 33 ans le meneur de jeu Roumain dit stop.


- Krister Wemberg
Image
A Molde, le turn over sur le banc n'a pas de fin.








D) Le supplément Coupe d'Europe
Vous reprendrez bien une petite coupe?!


1)Voici les derniers résultats de l'Europa League 2032-2033, dans laquelle était toujours engagée Harstad:



b) Les 8e de finale de l'Europa Ligue


- Harstad I.L-Milan A.C

- Nous avions laissé Harstad en position délicate après une défaite 2-0 à Milan.
Il faudrait en passer 3 au champion d'italie, sans en encaisser, le tout avec un gardien de 17 ans dans les buts.
Image
- Les Milanais se présentent dans un 3-4-3 très offensifs, preuve qu'ils sont bien décidé à ôter tout suspens très rapidement.
Harstad est en jambes et se procure rapidement deux très grosses occasions, mais les attaquants Milanais sont très rapides et se projettent vers l'avant à la moindre occasion.
Après 17 minutes, les Rossoneri mènent 2-0 et la suite s'annonce très compliquée pour Harstad.

Le sort semble s'acharner sur les Jaunes et Noirs. Ainsi, Folkedal se voit refuser un but parfaitement valable à la 21e minute.
Mais le petit attaquant ne se décourage pas. Il est récompensé lorsqu'à la 24e minute il réduit la marque, à la sortie d'une belle série de dribbles (1-2).
A la 32e le jeune homme y va de son doublé en reprenant une frappe de Meza (2-2). C'est son 9e but en Europa Ligue!
Le Stade de Harstad se prend à rêver lorsqu'à la 32 e, à l'issue d'un superbe mouvement Atle Andersen donne l'avantage aux siens.

A la 53e minute les Milanais douchent les espoirs locaux en égalisant. (3-3).
A la 64e, le jeune Gjelle se troue et les Milanais repassent devant (3-4).
Les choses se compliquent encore avec l'expulsion de Pedersen et c'est sans trembler que les Milanais mettent la touche finale au score à la 81e minute (3-5).
Image
Le vent de l'exploit a soufflé sur le Stade de Harstad, et peut être celui-ci se serait t'il réalisé si Stenstrom avait été dans les buts.
L'espace d'une mi-temps les Jaunes et Noirs ont fait vaciller un grand d'Europe.


- Les autres résultats

Brann et Birmingham tombent, tandis que Rennes s'offre la Juventus!
Image


b) Bilan

- Pour la première fois Harstad a atteint les 8e de finale de l'Europa Ligue et ce parcours montre une véritable progression.
Cependant, l'équipe est encore un peu juste pour lutter contre les grosses cylindrées des grands championnats.
Image
Le club en touche les dividendes.
Image


- Les quarts de finale
Image
Milan chute face à Benfica.


-Les demi-finales
Image
Stuttgart, le club parrain d'Harstad met fin au superbe parcours des Rennais.


- La finale
Image
Les Allemands, tombeurs du tenant Birmingham s'imposent finalement aux tirs aux buts.
L'ancien joueur d'Harstad Ole Dahl fait partie des vainqueurs.







-2) Et pour 2033-2034?:


- Après son beau parcours, Harstad monte encore dans la hiérarchie.
Image

- La renommée de la Tippeligaen recule légèrement.
Image

- La Norvège a frappé fort en 2033 avec les parcours d'Harstad et de Brann, ce qui lui permet d'être désormais le 10e pays à l'indice UEFA.
Image

- La Norvège talonne désormais la Turquie et peut espérer à terme décrocher une place supplémentaire en Europa Ligue.
Image








Image
Modifié en dernier par sekhen le mar. 30 oct. 2012 14:48, modifié 1 fois.


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par RDO » mar. 30 oct. 2012 14:41

Un peu moisie ta demi-saison. :76: Entre les blessures, le fait que tu n'arrives pas à battre tes rivaux, ta sortie en coupe et l'absence d'exploit contre l'AC Milan, on reste sur notre faim pour le moment. Le seul point positif c'est que t'es pas très loin de la tête du championnat. Je suis sur que tu vas l'avoir.
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
slow-cheetah
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5664
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009 21:30
Partie actuelle : Vaduz
Club préféré : Croix de Savoie
Localisation : Haute-Savoie

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par slow-cheetah » mar. 30 oct. 2012 18:03

Tiens ça fait longtemps que je suis sans commenter alors pour une fois ... :mrgreen:

C'est toujours marrant et plaisant à suivre, j'espère que tu continueras malgré l'arrivée du 13 :hehe:

Sinon c'est marrant dans toutes les parties la France passe devant l'Italie, IRL ça va être le contraire, on régresse :23:
Bientot, Adrien Thomasson sera en equipe de France et Croix de Savoie sera sur le toit de l'Europe ! Vous verrez ;) enfin on sera peut-être remontés en Ligue 1 quoi ...

Image
Image


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par Boonty » mer. 31 oct. 2012 11:51

Bon je commence ma duplette Utrecht - Harstad par la Norvège...

Quelle bande de petits cons Aga et Bergli... et en plus, ils font des virées nocturnes... Le foot devient vraiment de plus en plus n'importe quoi!

Par contre la PS8, je veux bien à quoi elle ressemble :roll:

Bon ben parlons sport maintenant...

Un parcours pas génial en championnat où tu galères face au Top 6 mais tu restes accroché, c'est une bonne chose...Frustrator n'a pas encore gagné cette manche-là!
Un malencontreux incident technique ne nous permet pas de diffuser le classement du championnat au format habituel.
Ah bon lequel? :hehe:

En coupe... ben, je suis vachement déçu par cette sortie au 3ème tour par cette sombre de Korsvoll qui n'a, je crois, jamais été promu en Tippexligue... Enfin, cela te permettra de rattraper ce déficit de 3 points en championnat!

Sinon ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de Seck (même si c'est pour apprendre sa retraite...)! C'est hallucinant cette pléiade de retraite (avec la tienne qui va arriver derrière aussi)

Bjork est pas trop mal, il t'apportera de la profondeur à un banc qui ressemble plus à une infirmerie qu'autre chose!

Milan, je n'y croyais pas trop et j'ai raison même si t'as réussi à entretenir l'espoir à la 36ème... Mais bon fallait gagner 5-2 :76:

Bon le commentaire est assez court au final, non pas que je manque d'inspi mais j'ai faim :hooo:

Bon appétit moi...

Et prépare à subir mes questions transcendantales pour le Mag :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par sekhen » mer. 31 oct. 2012 13:40

@ RDO,
tu as parfaitement résumé en utilisant le terme "moisie".
Ayant intitulé cet épisode "Money Time", j'attendais autre chose.
J'aimerais partager ton optimisme pour la suite de la saison.
Mon retard n'est que de 3 points, mais il ya 4 bons clubs devant moi et cela signifie que je ne dois pas me contenter de rattraper le leader, mais aussi faire mieux que chacun de ces clubs.
Seule touche d'optimisme, mon calendrier ne sera pas encombré par la coupe...

@ Slow Cheetah,
Je ne passerai sur le 13 que lorsque j'estimerai que ce récit sera terminé.
Irl l'Italie régresse aussi, mais c 'est clair que la France et ses clubs sont très surcôtés sur FM (raisons commerciales bien sûr).
Sur cette partie je regrette l'énorme stabilité en tête du championnat, avec ce big four immuable qui ne correspond pas du tout à notre championnat où les grands clubs ont chacun leur tour connu des hauts et des bas.

@Boonty,

La PS8, c 'est simple, ça ressemble à ça.
Image
Pour le malencontreux incident technique, il s'agit d'une panne des rotatives du Courrier de Harstad.
Non en fait en écrivant l'épisode je me suis aperçu que le screen du classement à la mi-saison manquait (pourtant j'étais persuadé de l'avoir pris), et vu que j'ai un peu avancé dans la saison maintenant, il était impossible de le récupérer.

Le Seck avait encore de beaux restes, ne serait ce mon quota de joueurs étrangers, je l'aurais bien fait revenir au club.
Bjork a fait une bonne première moitié de saison comme on peut le voir sur le rapport des buteurs.

Milan, franchement je ne comprend pas qu'ils aient gagné 5 scudettos de suite.
Certes c'est assez nettement plus fort que moi, mais l'effectif est craignos par rapport au Werder Breme ou même à Galatasaray, voir Birmingham.
Il faut croire que mon discours à la pause n'a pas été le bon, car à la mi-temps et 3-2 les Italiens étaient à la rue et le match sur le point de basculer.

Bon appétit toi!

Je crains le pire pour les questions, mais méfie toi, ton tour viendra sans doute :75:
Modifié en dernier par sekhen le mer. 31 oct. 2012 23:14, modifié 4 fois.


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par ardennais » mer. 31 oct. 2012 22:07

Autant ton parcours en coupe d'Europe est un bon parcours,autant en championnat, même si tu prends beaucoup trop de buts à mon sens,rien n'est perdu,autant en coupe,t'as été ... pourave !!! :hehe:

Cette saison risque d’être mi-figue mi-raisin grâce à la coupe d'Europe mais sera surtout sans titre,malheureusement :29:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 2/4

Message par sekhen » dim. 04 nov. 2012 16:01

Harstad IL, saison 22 (2033) Matchs retour (3/4)
(par Glass-odin Safégrossir)











1) Préambule



"Money Time".
Tu parles d'un Money Time.
Ce début de saison avait été catastrophique.
Elimination en 8e de finale de l'Europa Ligue contre Milan sans avoir pu réellement défendre nos chances à cause des blessures des deux premiers gardiens, élimination au 3e tour de la Coupe de Norvège par une D2, 5e place en championnat à mi-parcours derrière tous les cadors, insubordination des jeunes stars de l'équipe.

Ca allait être le Money Time, en effet, mais pas comme je l'espérais.
En cette deuxième partie de saison, Stensland jouait rien moins que sa peau.
Le board commençait en effet à se demander si elle était bien la femme de la situation, dans la mesure où le club décevait dans deux des trois compétitions dans lesquels il était engagé.
Persson lui avait clairement fait comprendre que si elle ne parvenait pas à jouer le titre en fin de saison comme elle s'y était engagé ou bien si elle ne passait pas le 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, elle pourrait sérieusement songer à faire ses valises.

Comme d'habitude dans ces moments là, Stensland était pétrifiée par la pression et c'était Kim Johnsen qui devait gérer la crise et reprendre l'équipe en main.
Je savais que le club pouvait compter sur sa motivation intacte.
Mon job à moi était de faire en sorte que cet enfoiré de Frustrator ne vienne pas mettre son grain de sel pour tenter d'enrayer la machine Johnsen.
D'ailleurs mon enquête avançait, et de ce côté là aussi, ce serait bientôt Money Time ...






2) Modifications de deuxième partie de saison

J'ai consigné ici les modifications importantes survenues dans le club en cette 2e moitié de saison 2033

Après les arrivées de Fjellstad et de Bjorkhaug, il nous restait une possibilité de recrutement.
Mais aucune bonne occasion ne se présenta lors du mercato.
Johnsen n'autorisa aucun départ supplémentaires malgré le désir de temps de jeu de certains joueurs, comme Tommy Eggen.
L'équipe avait besoin de toutes ses forces vives pour faire face aux défis qui l'attendait.


- Les jeunes promus 2033

La promo d'octobre ne cassait pas trois pattes à un canard.
Seuls deux garçons semblaient avoir un avenir avec l'équipe A.
Image
Emil Kamper, "El Companero" était un défenseur central un peu lent mais au potentiel intéressant.
Il avait surtout l'avantage d'avoir quelques dispositions pour jouer comme latéral droit ou gauche et c'est dans doute à ce dernier poste que se déclinerait son avenir au club.
Image
Simon Skarestad Sjavik rapidement surnommé "Triple S" par soucis de simplification était un attaquant pivot qui aurait bien du mal à faire son trou en équipe première.
Image

- Le retour de la blessure

Pour notre plus grand malheur, notre gardien Suédois était victime d'une nouvelle blessure bas-dorsale dès la reprise.
Il faudrait encore se passer de ses services pendant de longues semaines.
Inutile de dire que je trouvais ça plus que louche...
Image




3) La Ligue des Champions

C'est avec une certaine angoisse que nous attendions le résultat du tirage au sort du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions, tour qui opposait les équipes les mieux classées des gros championnats.
D'autant que nous avions le meilleur indice UEFA... des équipes placées dans le chapeau 2.


a) Le 3e tour de qualification
Image
Le sort nous réserva le Spartak de Moscou, tout sauf un cadeau.
Certes, cette équipe nous rappelait de bons souvenirs puisque nous les avions écrasé par deux fois en poules d'Europa Ligue, l'année de notre première qualification pour les 16e de finale.
Mais cette année là, nous marchions littéralement sur l'eau.
Image
Non, les Russes n'étaient pas un cadeau, leur effectif était talentueux et assez largement supérieur au notre.
Son ossature était bien connue de Stensland puisqu'il s'agissait ni plus ni moins de celle de l'équipe de Russie renforcée par quelques étrangers de qualité.
Ingvild allait retrouver les Smirnov,Tété, Gerasimov, Marcao et autres Dotsenko.

Je montais donc un dossier secret sur les point forts de l'effectif, à destination de Kim et d'Ingvild afin de les aider à préparer la confrontation.
- Le gardien Smirnov avait été brillant à chaque fois qu'il avait été aligné avec la sélection Russe.
Il ne serait pas aisé de tromper sa vigilance.
Image

- Ce milieu Ukrainien serait à surveiller comme le lait sur le feu.
Image
- Ce joueur Polonais semblait être la plaque tournante de l'équipe.
Image
- L'inévitable Mexicain de service évoluait en attaque.
Image

- Spartak Moscou-Harstad I.L

- C'est relativement inquiets que nous débarquâmes à Moscou, où nous fûmes acceuillis par une grosse pluie bien drue.
Le terrain lourd allait jouer en faveur des grands gabarits Russes et un joueur comme Tété allait pouvoir se régaler de la tête.
Image
- Et mes craintes se révèlent malheureusement fondées.
Dès la 13e minute, Tété de la tête, sur coup franc indirect, ouvre le score (0-1).
L'équipe est dominée et constamment bougée dans les airs.
Chaque coup de pied arrêté est une torture pour le banc Norvégien et représente une occasion de marquer pour les Russes.
A 1-0 à la mi-temps, nous n'avons pas à nous plaindre.

La seconde période part sur des bases identiques, et c'est même la catastrophe lorsque Kjetil Olsen se retrouve expulsé à la 53e minute pour une faute en position de dernier défenseur.
Sur le coup franc indirect qui s'en suit, les Russes envoient à nouveau la balle au fond des filets (2-0).
Mais la chance va cette fois être de notre côté.
A la 84e minute, sur l'une de nos rares incursion dans le camp russe, nous obtenons un corner.
Lang, bien inspiré sur ce coup là, récupère le ballon et effectue une talonnade à l'aveugle qui est détournée dans ses propres filet par un Moscovite. (2-1).
On peut dire que c'est du vol, mais ce score à l'avantage de préserver un soupçon de suspens pour le match retour.
Image


- Harstad I.L-Spartak Moscou

- Au vu du match aller il semble y avoir un fossé entre les deux équipes, mais Harstad doit absolument se qualifier sous peine de voir sa coach placée sur un siège éjectable.
Le public a compris que l'enjeu était de taille et il est venu en masse soutenir son équipe.
Image
- A la 25e minute le Spartak ouvre la marque, après un bon centre (1-0).
C'est ma foi en toute logique car Harstad souffrait depuis le début de la rencontre.
Ce n'est pas que l'équipe joue mal, mais il faudrait faire beaucoup plus pour renverser cette solide équipe Moscovite.
L'avantage du but marqué à l'extérieur se trouve effacé.

Situation de crise dans les vestiaires à la pause.
Harstad attaque la 2e période avec allant et Eira ne tarde pas à trouver Lang, qui devance la sortie de Smirnov pour placer un plat du pied qui fait poteau rentrant.
Sur le fil du rasoir, Harstad égalise à 1-1 (49e minute), l'espoir renaît.
Les jaunes et Noirs sont toujours génés par la taille des joueurs rouges et en particulier de Tété mais Thorstensen est en grande forme et repousse l'échéance.
Et à la 77e, Stensland sous la pression de Kim fait rentrer le chouchou du petit chauve, Atle Andersen.
Coaching gagnant: sur son premier ballon, le joueur de couleur place une frappe sèche à ras de terre des 18 mètres qui trompe une 2e fois le portier Russe (2-1).
Harstad décroche la prolongation, dans un match qui se tend.

A la 93e c'est l'inévitable Patrick Gjesdal qui prend un 2e carton jaune synonyme d'expulsion.
C'est la catastrophe, Harstad va finir à 10 et c'est Bjorkhaug qui jouera arrière droit.
La tension monte et l'arbitrage est tendancieux: Harstad accumule les Jaunes tandis que l'arbitre passe tout aux Moscovites.
Harstad tente de tenir jusqu'aux tirs aux buts et ses chances d'y parvenir augmentents lorsqu'à la 109e minute, le meneur de jeu Polonais de Moscou est à son tour exclu.
Le combat change d'âme, c'est désormais le Spartak qui est acculé sur son but.
L'expulsion d'Aga à la 118e minute n'y change rien.
Horn passe en défense centrale et l'équipe d'Harstad semble à l'agonie physiquement, Meza est sur une jambe, les Harstadaevingar jouent pour ainsi dire à 8 et demi contre 10.
Poussés par leur public, les Jaunes et Noirs atteignent les tirs aux buts, au courage.

L'équipe n'est pas pour autant tirée d'affaire.
Si Thorstensen se montre habituellement plutôt habile dans cet exercice, du côté des tireurs, seuls Lang et Horn ont quelques aptitudes. Tous les autres tireurs ont entre 5 et 12 en penalty.
Lang inscrit le premier tir au but et ca passe également pour Horn bien qu'il ait trouvé l'arrête du but de Smirnov.
Mais Atle Andersen tire à côté.
Heureusement, coté Spartak, les 2 tireurs suivants ont la bonne idée de l'imiter.
Torp, en bon vice capitaine, ne tremble pas et c'est Julin, autrefois malheureux dans cet exercice qui inscrit le tir victorieux, d'un contre- pied à ras de terre.

Harstad vient de réaliser un superbe exploit face à une équipe qui lui était bien supérieure mais qui a manqué de réussite et de conviction sur l'ensemble des deux manches!
Image
Persson s'en va féliciter l'ensemble de l'équipe et conforte Stensland sur le banc.
Il faut dire qu'il a ce soir là pleins de bonnes raisons d'être aux anges.
Image

- Les autres résultats

Pas mal d'autres surprises avec les qualifications de Fenerbahce, du Pana et de Copenhague.
Seul le PSV a réussi a renverser la tendance en remontant deux buts à Plzen au retour.
Image


b) Le 4e tour de qualification

Harstad n'est toujours pas tête de série pour le tirage de l'ultime tour avant les poules, mais cela n'aurait pas dû automatiquement signifier que nous récolterions le pire adversaire possible.
Et c'est pourtant bien le cas, comme l'an passé avec le Werder Brême...
Image
Je me charge de préparer un nouveau rapport secret sur cet adversaire mais ce que j'y couche ne m'incite pas à l'optimisme; les Anglais sont complets dans toutes leurs lignes comme il fallait s'en douter.
- Leur portier Péruvien a beau être dâge à jouer avec les vétérans, il a encore un sacré niveau.
Image
- Le patron de la défense Néerlandaise est un véritable monstre.
Image
- Ce milieu Français est sacrément technique.
Image
- Le Lampard des temps modernes.
Image

- Harstad I.L- Chelsea

- Les supporters d'Harstad croient à un nouvel exploit et n'hésitent pas à fraterniser avec les fans Britanniques avant la rencontre.
Image
- Au vu des informations accumulées sur l'équipe adverse, le staff décide prudemment que l'équipe évoluera en contre bien que nous soyions à domicile.
Cette stratégie semble grandement géner Chelsea car si les Anglais tiennent le ballon, ils ne se procurent guère d'occasions.
Ils finissent cependant par trouver la faille à la 63 e minute et Harstad va malheureusement craquer dans les 10 dernières minutes, encaissant deux nouveaux buts.
Cela donne à cette défaite une allure de déroute ma foi bien sévère au vu de notre production de ce soir là.
Image

- Chelsea- Harstad I.L

- L'acceuil Anglais est moins sympathique que l'hospitalité Norvégienne:
Image
- Vu le score du match aller, Ingvild décide d'aligner une équipe bis, afin de lancer toutes ses forces dans la bataille du championnat.
De fait,nous subissons logiquement la loi des Londoniens et sommes menés 3-0 après seulement 30 minutes de jeu.
On peut alors craindre l'humiliation.
Mais il n'en sera rien.
Harstad réalise une meilleur 2e mi-temps et c'est même Julin qui parvient à sauver l'honneur à la dernière minute en reprenant de la tête un bon centre de Gjesdal (3-1).
Toutefois, nous n'auront jamais été en mesure de renverser la situation dans cette partie, et c'est bien l'équipe la plus forte qui se qualifie.
Image

- Les autres résultats

Les gros passent tous sans exception.
Dans la confrontation la plus ouverte, Leverkusen élimine le PSG.
Image


c) Bilan

- L'objectif fixé par le board a été atteint et Harstad se trouve reversé dans les poules d'Europa Ligue.
L'élimination du Spartak s'inscrit comme un nouveau fait de gloire pour le club et la défaite face à Chelsea était quasiment inévitable.

Malgré cette élimination précoce, quelques subsides viennent revigorer les finances exsangues du club.
Image
Image




5) L'Europa Ligue

a) La phase de poules de la L'Europa Ligue

- Présentation

Pour la première fois, Harstad se retrouve dans le 2e chapeau du tirage au sort, grâce à ses bons résultats cumulés sur plusieurs années.
Le tirage n'est pour autant guère clément.
Image
Nous avons au moins évité Birmingham, mais nous tombons avec trois équipes de trois grands championnats.
Toutefois, celles-ci ne sont pas des premiers couteaux (Munich 1860 n'est remonté en Bundesliga que depuis 2 ans, et Nec Nimègue n'a rien d'un ogre) et la bataille pour la qualification promet somme toute d'être âpre.



-Journée 1: Harstad I.L- Munich 1860

- Pour la première rencontre, nous recevons l'équipe qui semble être notre principal rival pour la 2e place du groupe, il s'agit du second club de Munich.
Le niveau de son effectif semble assez comparable à celui de Harstad:
- Emil Yefremov est encore une vieille connaissance de Stensland.
Il s'agissait d'un joueur apprécié de la Franco-Norvégienne lorsqu'elle coachait la Russie.
A 35 ans, il est le leader de cette équipe de Munich 1860.
Image
- Leur portier Equatorien semble en mesure de contrarier nos attaquants.
Image
- Le discours d'avant match est musclé; cela donne quelque chose comme "il va falloir se sortir les doigts les gars!"
Image
- Et nos petits gars se mettent au boulot, la jeune classe décidant de se mettre particulièrement en évidence sous le feu des caméras.
A la 18e, le King Aga ouvre la marque sur corner (1-0).
Harstad est installé dans le camp Allemand.
A la 55e minute, Julin, excentré lève le ballon pour Bergli qui smashe une tête piquée dans les pieds du portier Equatorien, impuissant sur ce coup là (2-0).
A la 80e, le grand espoir Norvégien intercepte une passe en retrait et vient crucifier une troisième fois des Allemands qui n'auront pas vu le jour (3-0).
Image
Voila une belle entrée en matière dans cette compétition, surtout lorsqu'on connait le poid des résultats des confrontations directes entre club en cas d'égalité de points!


- Résultats et classement

Dans l'autre match, le Bétis pulvérise NEC.
Image
Harstad s'accroche aux talons des Espagnols et se pose d'emblée comme un postulant à la qualification pour les 16e.



-Journée 2: NEC Nimègue-Harstad I.L

- Après avoir observé minutieusement l'effectif des Hollandais, je suis persuadé qu'il ya un coup à faire.
Harstad me semble supérieur à cette équipe, même si ce ne sont pas des tocards pour autant.
- C'est encore une fois le gardien qui semble être le meilleur joueur de l'équipe.
Image

- Ce club a pour particularité d'avoir un maillot pour le moins original.
Image

- Les Jaunes et Noirs ne laissent pas passer leur chance.
A la 9e minute, c'est l'homme en forme, Eira qui s'infiltre dans la surface et place une frappe imparable (1-0).
C'est le score à la mi-temps et ce n'est pas cher payé.
Dès la reprise, Eira, toujours lui, lance Bergli et ça fait 2-0.
59e minute, Eira encore: il entre dans la surface et s'offre un doublé d'une frappe placée (0-3).
Image
Harstad remporte son 2e match sur le même score que le premier, grâce à un Eira flamboyant.



- Résultats et classement

Le Betis ne fait pas dans la dentelle et remporte son 2e match, une nouvelle fois par 4 buts d'écart.
Image
Le Betis et Harstad se détachent nettement après deux journées.



-Journée 3: Harstad I.L- Bétis Séville

- S'annonce déja le duel au sommet de ce groupe entre Harstad et le Betis Séville, une solide équipe Espagnole.
Je ressors très inquiet de mon observation de ce club.
Il semble que nous n'ayions jamais affronté un club avec une telle qualité d'effectif depuis le Werder Brême.
- Le latéral gauche local est un Islandais que nous avons vainement tenté de faire venir à Harstad il ya quelques années.
Image
- Coté opposé c'est également costaud.
Image
- C'est tout aussi fort au milieu avec cet international Argentin.
Image
- Et ce milieu Ukrainien est tout aussi impressionnant.
Image
- Ce n'est pas de l'attaque que viendra notre salut car les Andalous sont également armés avec cet habitué de la sélection Turque.
Image
- Stensland ne partira pas totalement dans l'inconnu face à cette équipe du Bétis qui s'appuie sur trois très bons joueurs Turcs.
Elle devra toutefois se passer des services de Lang, suspendu.
Image
- Le début de partie est spectaculaire entre une équipe d'Harstad combative et des Sévillans au jeu collectif bien rodé.
A ce petit jeu c'est Harstad qui craque le premier, le Tchèque Pekar ouvrant la marque à la 35e minute (0-1).
Le souci pour Harstad est que le danger vient de partout dans cette équipe, chaque joueur ayant un niveau technique particulièrement élevé.
Toutefois, Harstad ne baisse pas les bras et à la 43e minute Folkedal récupère une balle qui trainait suite à un raid avorté d'Eira dans la surface et égalise de façon un peu imméritée tant les Andalous ont illuminés la première mi-temps (1-1).

Ceux-ci vont boire le calice jusqu'à la lie car le duo Eira-Folkedal passe à nouveau à l'action à la 60e minute: le premier donne un excellent ballon dans la course du second qui s'en va battre le portier du club espagnol (2-1).
Image
Le public du Stade de Harstad a assisté à un superbe spectacle et peut être ravi du formidable exploit auquel il a assisté.
Harstad a eu pas mal de réussite, mais il a su la provoquer.
L'ensemble des joueurs a réalisé une grosse performance mais une mention spéciale doit être accordée au duo Eira-Folkedal


- Résultats et classement

Les Bavarois de Munich 1860 se relancent en dominant le NEC.
Image
Harstad réalise un fabuleux 9/9 et a désormais toutes les cartes en main pour jouer les 16e.




-Journée 4: Bétis-Séville-Harstad I.L

On s'attend à un match retour compliqué du côté de Harstad.
Les Andalous sont des gens fiers et nul doute qu'ils voudront effacer l'affront du match aller.
Image

Stensland aborde la rencontre dans une tactique défensive, un nul étant synonyme de qualification.
Et la réussite est encore une fois du coté des Jaunes et Noirs qui trouvent l'ouverture à la 18e minute: Aga qui était monté aux avant-postes récupère tranquillement une touche longue, contrôle et marque sans opposition (0-1).
Le Betis exerce une domination stérile et Harstad gère tranquillement son avantage jusqu'à la 45e minute où Horn, touché doit laisser sa place.
Sur l'action qui suit, Pekar égalise pour Séville... (1-1).

Ce diable de Pekar remet le couvert à la 49e minute, ceuillant à froid les Norvégiens. (2-1).
Sans Horn son dépositaire du jeu, l'équipe n'est plus la même et elle s'incline une 3e fois à la 86e minute.
Le Turc Goksal offre une merveille de centre en retrait pour un partenaire qui ne se prive pas d'expédier la balle dans la lucarne du but d'Harstad (3-1).
Image
Le score est sévère pour Harstad pourtant auteur d'une belle prestation et qui menait le match à sa main jusqu'à la sortie de Horn.
Le plus cruel est que le troisième but encaissé place Harstad en position défavorable dans les confrontations directes avec le Bétis.


- Résultats et classement

Les Munichois font à nouveau le plein de points face au NEC.
Image
Le Betis Seville reprend la tête du groupe à Harstad qui doit désormais se méfier d'un retour du Munich 1860, cette équipe ne pointant plus qu'à 3 points à la veille de recevoir le club du grand Nord.



-Journée 5: Munich 1860- Harstad I.L

Match décisif pour Harstad qui se déplace avec l'idée de ne pas exploser, le 3-0 infligé aux Allemands à l'aller leur ayant offert un peu plus que trois points d'avance sur leur adversaire du jour.
L'acceuil réservé par les locaux se révèle chaleureux et nul doute que la 3e mi-temps sera également compliquée à remporter.
Image
La partie ne pouvait guère plus mal commencer pour Harstad qui encaisse le premier but de la partie à la 3e minute après avoir laissé imprudemment trainer un ballon dans la surface (1-0).
Le décor est en place pour un coup de force des Allemands.
Mais les Jaunes et Noirs n'entendent pas gâcher tous les efforts effectués jusqu'ici et à la 15e minute Lang pousse au fond des filets un ballon relâché par le gardien Allemand après qu'Aga ait repris un corner de la tête (1-1).
Ce soir là, c'est le Lang des grands soirs qui est sur le terrain: 37e minute, le Suédois, à l'arrêt, de 25 mètres, place une frappe puissante et précise dans le petit filet gauche des buts Bavarois. La messe est dite (1-2).
D'autant qu'à la 45e minute le capitaine d'Harstad remet ça. Il récupère une touche déviée et bien qu'étant au sol, propulse le ballon dans les buts (1-3).
C'est ma foi assez sévère car Stenstrom a du s'employer, mais je ne boude pas mon plaisir de voir mes favoris à la fête.

La 2e mi-temps est un long fleuve tranquille au bout duquel Harstad inscrit un 4e but à la 84e minute grâce à un long une deux entre Eira et Julin, le second nommé étant à l'origine et à la conclusion de l'action.
Image
Munich a manqué de réalisme dans cette rencontre.
Dommage pour les Allemands, car ce soir là Harstad a entériné sa qualification pour les 16e de finale.



- Résultats et classement

Séville en passe 5 à Nimègue qui vit cette phase de poule comme un long calvaire..
Image
Les Espagnols sont toujours devant et déja qualifiés, tout comme Harstad.
La dernière journée sera disputée pour l'honneur.



-Journée 6: Harstad I.L- Nec Nimègue

Pour ce dernier match de la saison, Harstad jouera sans pression.
Image
Ce match est le symbole de la montée en puissance de la jeunesse à Harstad.
C'est en effet "King Roy Aga" qui ouvre le score à la 6e minute, sur corner(1-0).
Harstad domine mais est surtout dangereux sur coups de pieds arrêtés.
Les Jaunes et Noirs se font surprendre en contre à la 45e minute, alors que l'avant Hollandais semblait hors-jeu au départ de l'action (1-1).

A la 60e minute, Bergli remet les pendules à l'heure suite à un cafouillage (2-1).
La touche finale est apportée par le 3e membre du trio magique d'Harstad: à la 67e, Folkedal contrôle un centre aux 20 mètres et place une demi-volée dans le petit filet des Néerlandais (3-1).
Image
Cette victoire est largement méritée, Harstad n'ayant jamais été en danger dans cette partie.


- Résultats et classement

Victoire surprise de Munich à Séville dans la dernière rencontre!
Image
Cet ultime résultat constitue la cerise sur le gâteau puisqu'il offre la première place du groupe à Harstad I.L.
Le club n'est d'ailleurs pas passé bien loin du grand chelem lors de cette phase de poules.



b) Bilan

- C'est la première fois qu'Harstad passe les poules avec autant de marge.
L'équipe est en train de devenir un outsider crédible sur la scène Européenne, cette saison semble marquer une nouvelle progression pour le club.
Image

- La Norvège est à l'honneur pour les 16e avec pas moins de 3 représentants (dont Viking, reversé, qui a fini 3e de sa poule de C1. Par ailleurs,Rosenborg, auteur de 5 nuls et 1 défaite dans son groupe de C3 a manqué de peu de se joindre à la fête).
Image
Le tirage est assez compliqué pour Harstad, les Allemands de Wolfsburg étant d'un calibre bien supérieur à ceux du Munich 1860.
Malgré tout, le coup apparaît jouable pour notre équipe à qui plus rien ne semble impossible.

- En cas de qualification, ce sera le Sporting de Lisbonne ou Burnley en 8e, des adversaires d'un standing à peu près comparable à celui des Allemands.
Image










5) Le Championnat



La situation s'annonce compliquée pour un club de Harstad classé 5e à trois points du leader Valerenga à mi parcours, et également devancé par Viking, Rosenborg et Brann.

Bien qu'à nouveau privé de Stenstrom, Harstad entâme de bonne manière la phase retour en remportant 3 larges victoires qui lui permettent de revenir à la 2e place, à un point de Valerenga.
Mais les vieux démons du doute ressurgissent au premier obstacle sérieux, Viking venant s'imposer de façon logique sur les terres des Jaunes et Noirs.

Mais le club, porté par Un Bergli qui monte en puissance puis par un Folkedal à nouveau intenable va par la suite remporter victoires sur victoires (toutes par plus de deux buts d'écarts) et s'emparer du fauteuil de leader après avoir battu Fredrikstad lors de la 22e journée.
Il devient vite évident que la lutte pour le titre va se résumer à un duel à deux entre Harstad et Valerenga, comme au bon vieux temps.
Brann, privé de ses deux meilleurs joueurs Zelenbaba et Zivplej transférés au mercato et Rosenborg lâchent rapidement prise.
Viking peine également à suivre le train des deux premiers.
Valerenga, lui, ne lâche rien.

Le match contre le club d'Oslo programmé pour la 25e journée va dès lors s'avérer décisif.
Harstad l'aborde avec un seul petit point d'avance.
Le duo Folkedal Eira va à nouveau se montrer étincelant et le petit attaquant va démontrer qu'il est bien l'homme des grands matchs.
Valerenga sombre 4-2 et Folkedal inscrit deux buts de grande classe, dont la plus belle réalisation de la saison.
Malgré les 4 points d'avance désormais possédés à 5 journées du terme, le titre n'apparait pas encore acquis pour Harstad qui va notamment devoir affronter successivement Rosenborg, Tromso et Brann.

Mais seuls les rouges et blanc de Tromso parviendront à prendre un point aux Jaunes et Noirs, à l'occasion du 1000e match de Stensland sur le banc.
Image
Valerenga lâche pour sa part complètement prise et si Folkedal et Bergli baissent le pied en cette fin de championnat, le relais est pris par Lang qui retrouve enfin la grande forme.
Harstad remporte son 3e titre avec 10 points d'avance sur Valerenga!
Avec 13 victoires, 1 nuls et 1 défaites, soit 40 points, Harstad réalise un parcours retour d'exception.
Image

Ce titre prend des allures de triomphe et a une saveur particulière dans la mesure ou Stensland était sur la sellette à mi-parcours.
La Franco-Norvégienne s'offre une qualification directe pour les poules de la Ligue des Champions pour sa dernière saison au club.
Valerenga retrouvera également la compétition phare.
Rosenborg finalement 3e, Viking 4e, et Kristiansund, vainqueur surprise de la coupe joueront l'Europa Ligue.
Alesund est l'équipe surprise des matchs retour et termine 5e à un petit point des places européennes.
Haugesund, un promu qui a pourtant fait tomber tous les gros, et Bodo/Glimt étrillé 0-7 par Alesund lors de la dernière journée, sont en enfer.
Image
Ce titre est évidemment largement fêté par les supporters d'Harstad.
Image
Le trophée de champion n'est pas qu'une simple une récompense honorifique.
Image
Le bilan financier est largement positif pour cette saison, grâce notamment à une excellente balance des transferts.
Harstad devrait ainsi disposer d'une manne financière intéressante pour recruter afin de préparer la saison prochaine, d'autant que tout le monde au club attend la naturalisation de Jeronimo Meza qui devrait libérer la place d'étranger dans le club après 7 années de loyaux services envers Harstad.
Image








6) Les récompenses individuelles

Après une telle saison, les récompenses pleuvent sur Harstad.


- 7 joueurs de Harstad figurent dans l'équipe des Norvégiens de l'année.
Image
- Pourtant aucun des trois meilleurs joueurs du championnat n'évolue à Harstad selon le jury.
Image
- Un Mexicain premier.
Image
- Et un Mexicain deuxième.
Image
- Un Mexicain troisième...
Image
- Après deux titres de meilleur gardien, Stenstrom, victime de deux grosses blessures, disparait du palmares.
Image
- Aga à 18 ans est déja le meilleur défenseur du championnat, Torp est à nouveau à l'honneur.
Image
- Horn, enfin épargné par les blessures et très régulier est sacré meilleur milieu. Il est aussi le meilleur passeur du championnat.
Image
- Lang est sacré meilleur attaquant du championnat.
Image
- Le meilleur buteur du championnat est Mexicain et il joue à Valerenga.
Image
- Harstad truste une nouvelle fois les récompenses dans la catégorie "espoirs"
Image
- Le plus beau but de l'année est l'oeuvre de Folkedal, qui plus est dans un match décisif.
Image
- A peine de retour à Harstad, Fjellstad a connu les joies de sa première sélection.
Image
- Bergli est sélectionné pour la première fois à 18 ans
Image
- Folkedal a également fait sa première et unique apparition sous les couleurs nationales.
Image









7) Bilan des performances individuelles des joueurs ; saison 2033:

( les noms des titulaires dans le onze de départ sont soulignés)


- Gardiens de but :
Image

-Ola Stenstrom (J16/ M-6,91/PD-0)

Une saison à oublier pour le Suédois perturbé par deux blessures au dos.
A noter que son contrat se termine en 2035 et qu'il refuse de prolonger.

- Stein Thorstensen (J10/M6,79)

Le Torse a bénéficié des blessures de Stenstrom et a la plupart du temps été très bon lorsqu'il a joué.
Cela lui a valu d'être rappelé dans le groupe par le sélectionneur Norvégien.

- Jorn Rune Gjelle(J5/M7,02)

Propulsé titulaire en début de saison par la force des choses, il a réalisé un bon intérim.
Bien encadré par Thorstensen, il a fait des progrés rapides cette saison et son potentiel est plein de promesses pour le futur.

-Jonas Dybvik (J0/M0)

Prêté à Raufoss, il y a réalisé une bonne saison, décrochant la montée espérée.
Son contrat ne sera pas pour autant renouvelé.
Image
Image


- Défenseurs:
Image
DG

-Tor-Oyvind Torp (J27/M7,24PD1/B0)

Le vice-capitaine d'Harstad est indiscutable à son poste.
Une saison solide.

-Tommy Eggen (J5/M6,95/PD1/B0)

L'ancien capitaine d'Harstad n'a eu que peu de temps de jeu cette saison et à des envies d'ailleurs.


DCG

-Roy Aga (J24/M7,29/PD2/B10)

A 18 ans il est déja monstrueux.
Royal défensivement, il est également redoutable devant le but avec 10 réalisations en championnat et 3 en coupe d'Europe!
Image
-Reidar Tran (J14/7,27/PD3/B3)

Réduit au rôle de doublure par Aga, il mérite pourtant mieux, il est toujours imprenable de la tête.

-Mikhail Rudic Falck (J4/6,05/PD0/B0)

Difficile d'avoir du temps de jeu avec une telle concurrence.
Le garçon a pourtant un joli potentiel.

-Emil Kamper (J1/7,10/PD0/B0)

Le nouveau venu va plutot devoir regarder sur sa gauche s'il veut avoir du temps de jeu.


DCD

-Kjetil Olsen (J24/M7,10/PD1/B2)

Complémentaire d'Aga dans son rôle de relanceur, il dégage bien plus de maturité que ses 20 ans.
Image
- Aleksander Thers Neskleiv (J7/M7,12/PD1/B1)

Neskleiv a joué les utilités cette saison.
Vu son salaire et ses qualités il fait peu de doute qu'il ira rapidement trouver du temps de jeu ailleurs.

- Andrey (J0/M0/PD0/B0)

Ce joueur apparait dans le rapport sur les défenseurs car il a été mis à l'essai par Harstad en fin de saison.
Sa signature dépend de la naturalisation de Meza qui pourra intervenir à compter du 3 janvier 2034.
- Laissé libre par son club formateur, Andrey est un défenseur relanceur qui pourrait amener un vrai plus à Harstad.
Image
- Malheureusement, il sera rapidement happé par la concurrence.
Image

DD

-Patrick Gjesdal (J15/M7,38/PD1/B0)

Grosse saison de Gjesdal qui semble se bonifier avec les années.

- Ola Pedersen (J16/M7,31/PD2/B0)

Il s'est partagé le temps de jeu avec Gjesdal au poste d'arrière droit et a lui aussi réalisé une solide saison.



- Milieux de terrain
Image
MG

-Olav Julin (J20/M7,17/PD7/B2)

Le départ de Einaugh lui a permis de renaître et il a pris sans trop de peine le meilleur sur Fjellstad au poste de milieu gauche.
Ce flanc demeure malgré tout le point faible de l'équipe.

-Hans-Eivind Fjellstad (J13/M7,21/PD3/B2)

Le revenant a tenu honnêtement sa place, mais il a peiné pour faire la différence sur l'un ou l'autre coté.
Au final il n'est guère mieux qu'un joueur de banc.


MDF

-Vemund Horn (J26/M7,55/PD15/B0)

Enfin épargné par les blessures, Horn a parfaitement tenu son rôle de métronome du milieu de terrain.
Il a remporté pour la 5e fois le titre de meilleur joueur du club.

-Lars Tangen (J17/M7,09/PD1/B3)

Moins en vu du fait de la bonne saison de Horn, il demeure toutefois un joueur très utile que ce soit au poste de milieu défensif ou comme défenseur central.

-Bjornar Tveit (J12/M6,74/PD0/B0)

Il est la doublure des doublures, mais sa polyvalence lui permet de grapiller des minutes de jeu.
Rarement décisif.

-Kristian Hoili (J0/M0/PD0/B0)

Son prêt à Skovde est plutot une réussite mais il n'a pas le niveau pour jouer à Harstad et ne sera pas conservé.
Image


MOC

-Eivind Eira (J27/M7,28/PD9/B6)

La vrai bonne surprise de la saison, à 25 ans, alors qu'on ne l'attendait plus.
Ce joueur est apparu comme véritablement transformé.
Fini les pertes de balles et désormais chaque ballon distillé est une occasion de but.
De plus il est intéressant à la finition grâce à sa qualité de frappe.
Egalement performant en coupe d'Europe, il s'est enfin imposé comme le véritable numéro 10 qu'Harstad attendait.

-Atle Andersen (J20/M7,01/PD2/B6)

Il avait bien commencé la saison mais a été progressivement mis sous l'éteignoir par la montée en puissance d'Eira.
Il demeure malgré tout un joueur très intéressant par sa polyvalence et par sa propension a être décisif.

-Fabian Gundersen (J0/M0/PD0/B0)

Souvent remplaçant à Rosenborg en début de saison, il a peu à peu gagné en temps de jeu.
Image

MD

-Kristoffer Svendsen (J16/M6,69/PD5/B0)

Saison très décevante pour Svendsen, souvent blessé et emprunté dans son couloir droit.

-Thomas Bjorkhaug (J15/M7,11/PD1/B4)

Après une première partie de saison plutot réussie, il a progressivement disparu des compositions d'équipe suite à quelques contre-performances.
A 33 ans, il n'a plus assez d'avenir pour que le club l'empêche de retourner à Copenhague.

-Jeronimo Meza (J13/M7,56/PD6/B6)

Il avait entamé la saison de belle manière avant de se blesser.
Depuis son retour de blessure il est fantomatique et en panne d'efficacité, son potentiel a considérablement chuté.
Chassé de la pointe de l'attaque par l'émergence d'une jeunesse triomphante, son avenir au club est incertain car il refuse de prolonger un contrat qui prend fin au 31/12/2034.
Il pourra solliciter la nationalité Norvégienne à compter du 03/01/2034.



- Attaquants
Image

ATG

-Jorgen Lang (J24/M7,25/PD6/B12)

Il a peiné à se remettre de la très grave blessure contractée l'an passé.
Son début de saison était tellement poussif que le staff a commencé a envisagé le départ du plus gros salaire du club.
Il s'est toutefois bien repris en fin de saison et s'il n'est plus aussi facile qu'autrefois, il reste quand même un sacré chasseur de buts.
Ses 12 réalisations en championnat représentent bien peu pour un joueur de sa trempe, masi il a aussi scoré en coupe d'Europe et en Coupe de Norvège.

-Dag Bergli (J22/M7,13/PD5/B10)
Il a doublé son total de buts par rapport à la saison dernière.
Relativement timide en début de saison, il est progressivement monté en puissance et est pour beaucoup dans le beau parcours de Harstad en phase retour.
Sa progression est toujours aussi impressionnante et il est évidemment LE joueur autour duquel doit se construire le Harstad de demain.
Il a sans doute le potentiel pour être un jour Ballon d'Or.
Image
-Arne Thorstensen (J2/M6,90/PD1/B0)

Le frère du Torse a flambé avec l'équipe réserve et ses progrès font qu'il peut être considéré comme une alternative intéressante pour l'avenir.

-Simon Skarestad Sjavik (J0/M0/PD0/B0)

Le petit nouveau devra affronter une terrible concurrence pour s'imposer.
Son atout: un profil d'attaquant défenseur inédit dans l'équipe.

-Kezie Dean (J0/M0/PD0/B0)

Son prêt à Viking peut être considéré comme une réussite et a rapporté 1,2 Million d'Euros au club.
- Que Kezie s'impose à la pointe de l'attaque de Viking n'avait rien d'évident vu la concurrence des étrangers, mais il l'a fait.
Image
- De fait, Viking n'a pas hésité à lever l'option d'achat de 1,4 Millions d'Euros.
Image
- Mais l'attaquant international voit toujours son avenir à Harstad.
Image

ATD

-Casper Folkedal (J23/M7,28/PD4/B15)

On a un moment craint que sa magnifique saison passée n'ait été qu'un feu de paille, mais il a fait taire tous les doutes lors de la phase retour.
Pour la deuxième saison consécutive, il a inscrit 15 buts en championnat.
Mais surtout, il est l'homme des grands matchs, celui par qui l'exploit peut arriver.
C'est un joueur fin au toucher de balle velouté et capable de dribbler dans un petit périmètre.
Image








8) L'homme de la saison:
Image
Image

Palmares:

2012: Frederik William Henriksen
2013: Magnus Kjelseth
2014: Oyvind Kidalsen
2015: Oyvind Kidalsen
2016: Ola Korbol
2017: Ismaila Seck
2018: Oyvind Kidalsen
2019: Ismaïla Seck
2020: Andrè Isaksen
2021: Magnus Kjelseth
2022: Tommy Eggen
2023: Boycho Mitev
2024: Yngve Agdestein
2025: Yngve Agdestein
2026: Jorgen Lang
2027: Vemund Horn
2028: Jorgen Lang
2029: Vemund Horn
2030: Vemund Horn
2031: Jorgen Lang
2032: Vemund Horn
2033: Vemund Horn





9) Bilan mondial 2033


International



-Ballon d'or: Horacio Malagon/Abdul Chichkin/Micha Rousseau
Trois joueurs expérimentés sur le podium.


Et de 9 Ballons d'Or consécutifs pour le génie Argentin d'Arsenal
Image

Brandon Flores a disparu du classement, Abdul Chichkin peut donc monter sur la 2e marche du podium.
Image

Le Français Rousseau, pourtant sur le déclin dans son club de Liverpool, fait son apparition au plus prestigieux des classements.
Image



Championnats nationaux:


-Norvège:

- Tippeligaen
Image
We are the Champions!


- Adeccoligaen
Image
Bryne et Sarpsborg 08 de retour parmi l'élite.


- Coupe de Norvège
Image
Kristiansund créé la surprise en battant tomso 1-1; 2 p. à 0 et remporte ainsi le premier trophée de son histoire.


- Allemagne
Image
Le Bayern Munich bis.


- Angleterre:
Image
Le Liverpool de Chickin et Rousseau met fin au règne de M.U.


- Espagne:
Image
Incroyable équipe de Valence qui raffle un 4e titre consécutif au né et à la barbe des deux grands d'Espagne.


-Italie:
Image
C'est évidemment l'Inter qui prive le Milan A.C d'un 7e titre consécutif.


- France
Image
Lille, Lyon, O.M, P.S.G, rien de bien nouveau sur la planète France.

Relégués: Amiens/Nice/Valenciennes
Promus: Sochaux/Guingamp/Cannes


Coupe d'Europe:

-C1: Manchester United- Manchester City 2-0
Image
Duel fratricide au sommet de l'Europe.


-C3: Benfica Lisbonne-VFB Stuttgart 2-2; 4 p à 5
Image
Dahl, un ancien d'Harstad est sacré.







10) Epilogue


Quel triomphe pour Ingvild Stensland et pour Kim Johnsen!
Cette saison 2033 qui avait débuté sous les pires auspices s'était finalement révélé être l'une des plus belles de l'histoire du club.
Je m'attribuais modestement une petite part de ce succès, ma vigilance concernant Frustrator n'ayant pas été vaine.
J'avais bien l'intention de partir moi aussi à la pêche au gros et de ramener sous peu la tête de ce fourbe en trophée ...




Image






Image
Modifié en dernier par sekhen le lun. 05 nov. 2012 13:24, modifié 2 fois.


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 3/4

Message par ardennais » dim. 04 nov. 2012 21:58

Quelle saison surprise!!
Moi qui pensait que celle-ci serait une saison de transition (placé mais pas gagnant en championnat et éliminé en poule en Europe),on peut dire que tu m'as surpris et que tu as même surpris tout ton monde à Harlstad car ils pensaient te mettre chez Pole Emploi Norvège et c'est l'inverse qui se passe grâce à ton parcours européen et à ce titre acquis !!

Bravo!!

Te voilà désormais avec 3 titres de champion de Norvège et 3 coupes :wink:
Un beau palmarès pour un club pris en D4,sans argent,et avant une retraite bien méritée :)

Vivement les prochains résultats (en coupe d'Europe) et avec la Turquie !!


Avatar du membre
Rogvi
Modérateur
Modérateur
Messages : 6465
Enregistré le : ven. 26 févr. 2010 21:02
Partie actuelle : Harstad IL
Club préféré : RFCU La Calamine
Version : FM 2015
Localisation : Liège

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 3/4

Message par Rogvi » dim. 04 nov. 2012 23:50

Toujours aussi épique ce récit ! Et quel match face au Spartak Moscou, ça c'est du foot comme on l'aime !

Un grand coup de chapeau de ma part pour cette superbe aventure :59:


Avatar du membre
KlassTomasson
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 221
Enregistré le : ven. 16 déc. 2011 18:51
Partie actuelle : Izola
Club préféré : AS Roma

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 3/4

Message par KlassTomasson » lun. 05 nov. 2012 0:36

Je commente très peu, mais je suis avec beaucoup d'attention ton récit!
J'aime la façon que tu as d'introduire et de raconter ce récit, très original & on se laisse facilement emporter dans la lecture! J'ai aussi hâte de lire ton interview dans le prochain mag' ;)

Pour en revenir au récit, toutes mes félicitations pour tes résultats notamment européen. Pas grand chose à faire contre Chelsea, mais ta 1ère place dans ton groupe d'Europa Ligue est vraiment extra dans un groupe difficile! Le Bétis m'avait l'air d'avoir une sacré équipe :o. Au niveau national, je suis bien moins étonné de ta position, je sens que ton équipe est au-dessus. Les résultats européens ont peut-être donné des ailes à tes joueurs ^^.

Bonne continuation Ingvild :p
Image[url=steam://friends/add/76561198054411723]Image[/url]
FM 2012 - Izola : la station balnéaire slovène

FM 2012 - Metz/Lifeban : redorer le blason Lorrain


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Turquie] Money Time (S22/23) 3/4

Message par RDO » lun. 05 nov. 2012 16:13

J'en étais sur que t'allais l'avoir ce championnat. :mrgreen: Pas de miracle en Europe par contre, l'écart est vraiment trop important avec les grosses écuries pour pouvoir rivaliser vraiment. Malgré tout, le grand format avec le Spartak était fort agréable (pas pour mes nerfs, j'ai failli couper court à la lecture pour aller voir le résultat...) et le résultat le valait bien.
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »