Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Occupation du camp adverse

Retrouvez tous les articles et guides tactiques pour FM 2018
Répondre
EaglePSG
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 32
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 5:54

Occupation du camp adverse

Message par EaglePSG » jeu. 10 mai 2018 14:44

Liée aux équipes dominantes, celles qui cherchent avant tout à contrôler le rythme du match, la possession de balle est devenu au fil de ces dernières années, sous l'impulsion du Barça de Pep Guardiola, plus qu'un style, une identité de jeu.
Aujourd'hui, on tend à l'opposer au jeu de contres, maintenant appelé "transition". De mon humble avis, il n'y que 2 façons de jouer. Posséder la balle ou pas. Pas de possession stérile, mais la volonté d'être toujours dangereux.
La fameuse transition n'est pas un style de jeu, c'est la conséquence d'un mouvement général. Le Real d'Ancelotti, plutôt défensif, créait des transitions. le Barça de Guardiola, très offensif, également.
Revenons à notre sujet principal.
En quelques lignes, je vais donc tenter de vous expliquer les bases indispensables à un jeu de possession.

- Eviter la ligne de pression adverse. Souvent associé au milieu de terrain, le pressing est le mouvement vers l'avant, agressif, d'un joueur sur un autre. Afin de l'éviter, placer des joueurs derrière cette ligne obligera les "presseurs" à regarder derrière eux et donc, reculer par la même occasion. Ce qui donnera du temps aux joueurs en charge de la relance.

-Donner de la largeur. Attention, cela ne veut pas dire écarter le jeu. La largeur est avant tout une affaire de positionnement. Un joueur évoluant le long de ligne de touche, n'est pas spécialement sollicité dans la conduite du jeu. Son rôle est d'empêcher l'équipe adverse d'être regroupé dans l'axe. En étant excentré, il permet de libérer de l'espace axial et de trouver des intervalles de passes indispensables à la progression du ballon.

-Donner la profondeur. C'est simple, plus l'équipe adverse est étiré, plus elle se trouvera face à un dilemme avantageux pour l'équipe dominante. Suivre le mouvement vers le bas de la défense en allongeant les distances de pressing (et d'interventions), ou remonter le bloc-équipe, prenant le risque d'espaces dans son dos.

-Créer 3 phases claires. Construction/Transition/Finition.
Il est faux de penser qu'une équipe qui possède la balle à 11 joueurs qui participent au jeu de façon égale. L'idée de la possession est de progresser vers le but suivant ces 3 étapes.


Publicité

EaglePSG
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 32
Enregistré le : sam. 20 nov. 2010 5:54

Re: Occupation du camp adverse

Message par EaglePSG » jeu. 10 mai 2018 16:54

Comme écrit dans le premier post, la première phase est de parvenir à faire circuler la balle depuis l'arrière, en se donnant de l'espace et donc du temps. Nous ne sommes pas idéaliste, construire une animation structurée, plaisante et efficace demande du pragmatisme. Alors comment se donner l'espace et le temps ? En faisant reculer l'adversaire dans la zone des joueurs qui guident votre jeu, en le fixant sur vos joueurs en position d'attaque.

Etape 1 : L'egalité numérique avec la défense adverse. Si 4 défenseurs, 4 rôle d'attaque (phase de finition) de droite à gauche. Le but étant de fixer chaque défenseur.

-Un +1 défensif, favorise une ligne haute. Un = oblige la ligne à reculer pour éviter les trop grandes conséquences d'un 1vs1 remporté par l'attaquant.
-L'un des milieux adverses se verra obliger de reculer pour soutenir la défense.Vous gagnez donc de l'espace et donc du temps pour les autres phases.
Dans le cas contraire, la défense est exposée aux situations de duel. Peu importe le choix de l'autre équipe, vous êtes gagnants.

Etape 2 : Créer la transition. La transition vient des joueurs chargés de donner la vitesse, il faut donc les trouver entre les lignes. Il peut s'agir de joueur à l'aise dans la projection (Box to Box), dans la création (MJA) ou les 2 (Mezzala,Latéral intérieur). Ils doivent se positionner entre les adversaires. Soit de façon vertical (dans le dos-MJA/BB/), soit horizontale (entre 2 joueurs-Mezzala/Lat.Inté entre 2 joueurs)

Etape 3 : Définir la base de construction du jeu
Avec l'égalité numérique, le recul d'un milieu adverse pour recréer la supériorité défensive, l'adversaire vous laisse un champ libre qui est celui de la construction. Avec 5 joueurs fixés, il lui en reste 5 , quand vous en disposez de 6. C'est ici que la possession du ballon et l'occupation du camp adverse se crée. Peu importe les déplacements défensifs du rival, il y a un +1.


Avatar du membre
Gordinho
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 209
Enregistré le : sam. 18 juil. 2009 17:54
Partie actuelle : Arsenal
Club préféré : Real Madrid
Localisation : Liège

Re: Occupation du camp adverse

Message par Gordinho » jeu. 07 juin 2018 17:51

Hello,

Donc si j'ai bien compris le concept. Il faut placer devant un nombre de joueur en tache attaque équivalent au nombre de joueurs composant la défense adverse. Ce qui va forcer l'adversaire à reculer un joueur défensivement. A partir de la mes meneurs de jeu ont le champ libre pour distribuer les ballons.... C'est bien ça ?

Par contre dans ce cas, que penses-tu d'amener un surnombre avec des latéraux en tâche attaque??


Répondre

Retourner vers « Guides tactiques »