Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Organiser la rotation d'effectif

Pour tous les soucis rencontrés en cours de partie : questions, demandes d'explication et défenestration !

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Shinji
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 312
Enregistré le : jeu. 09 févr. 2012 14:14
Partie actuelle : Borussia Dortmund
Localisation : Paris

Re: Organiser la rotation d'effectif

Message par Shinji » mar. 09 juil. 2013 15:04

Insigne est en effet assez irrégulier. Il joue 1 match sur 3 au rythme d'un matchs tous les 3 jours et 1 match sur 2 en fin de saison lorsque je n'ai plus de coupes. Son statut est liée à sa revalorisation salariale exigée l'année dernière et les dirigeants ne me permettaient pas de lui offrir le salaire minimal exigée avec un statut moindre. Comment gérer ces cas là? Il a une personnalité assez déterminée.

Behrami par contre j'avais pas fait attention, dans ma tête il s'agit d'un titulaire indiscutable mais le rythme des matchs m'impose une rotation tous les 2 matchs à son poste. Mais bon au final, il joue 1 match sur 2 aussi, je regarderais dans les stats de l'an dernier pour voir le volume de matchs qu'il a joué au total.

Quel statut donner à ses grands espoirs lors de la réval? Arrigoni/Maupay jouent 1/3 matchs, Carlsen joue qu'en U20, c'était la 1ere fois qu'il jouait en 1ere, et seul Radosevic fait partie de la rotation régulière à la place de Behrami au poste de MA(Défense).

Je n'ai pas essayé le rôle d'ailier défensif car j'ai du mal à l'identifier à un joueur existant. Le rôle de ML est pas mal mais il ne correspond pas exactement à ce que j'avais lorsque je mets LoF(Attaque) avec une défense à 4. Après leur rôle est juste d'élargir la défense, pour libérer des espaces au trio d'attaque.

Je n'ai pas eu ton avis par rapport à la question des remplacements, aurais-tu une idée?


Publicité

Avatar du membre
AlienInRussia
Webmaster
Webmaster
Messages : 6220
Enregistré le : mar. 07 févr. 2012 6:53
Partie actuelle : BDD FRANCE
Localisation : Parfois ici

Re: Organiser la rotation d'effectif

Message par AlienInRussia » mer. 10 juil. 2013 13:59

Shinji a écrit :Insigne est en effet assez irrégulier. Il joue 1 match sur 3 au rythme d'un matchs tous les 3 jours et 1 match sur 2 en fin de saison lorsque je n'ai plus de coupes. Son statut est liée à sa revalorisation salariale exigée l'année dernière et les dirigeants ne me permettaient pas de lui offrir le salaire minimal exigée avec un statut moindre. Comment gérer ces cas là? Il a une personnalité assez déterminée.

Behrami par contre j'avais pas fait attention, dans ma tête il s'agit d'un titulaire indiscutable mais le rythme des matchs m'impose une rotation tous les 2 matchs à son poste. Mais bon au final, il joue 1 match sur 2 aussi, je regarderais dans les stats de l'an dernier pour voir le volume de matchs qu'il a joué au total.

Quel statut donner à ses grands espoirs lors de la réval? Arrigoni/Maupay jouent 1/3 matchs, Carlsen joue qu'en U20, c'était la 1ere fois qu'il jouait en 1ere, et seul Radosevic fait partie de la rotation régulière à la place de Behrami au poste de MA(Défense).

Je n'ai pas essayé le rôle d'ailier défensif car j'ai du mal à l'identifier à un joueur existant. Le rôle de ML est pas mal mais il ne correspond pas exactement à ce que j'avais lorsque je mets LoF(Attaque) avec une défense à 4. Après leur rôle est juste d'élargir la défense, pour libérer des espaces au trio d'attaque.

Je n'ai pas eu ton avis par rapport à la question des remplacements, aurais-tu une idée?


En fait je suis un dur en affaire. :wink: Je ne renégocie pas...tant que rien ne le justifie réelement.

Si le salaire est correct pour la division; que le salaire correspond au salaire moyen lié au statut dans mon club, et que le joueur n'est pas ultra performant ou dans sa dernière année de contrat, je ne renégocie pas. Même s'il vient pleurer.
Si aucune raison ci dessus n'est valable....et qu'il pleure, je lui justifie mon refus par une discussion privée. Si le joueur est professionel ou pas conflictuel...cela passe. S'il casse tout, je préfère m'en séparer, quel que soit son niveau. Ce n'est pas ce que je cherche.

S'il est trop gourmand...je ne lui offre pas un statut que je ne peux pas tenir...afin de limiter le mécontetement. Je le transfère...c'est un peu l'histoire du foot.
Exemple dans ma partie actuelle, mon élement clef, mon chouchou....trouve que le club n'est pas assez réputé. Je lui ai dit qu'il devait se montrer professionel et que je lui accorderai son bon de sortie. Et pour le moment, il est à 7,7 de moyenne...pas de mécontentement. Je tiendrai parole...mais au moins j'ai encore quelque mois pour peaufiner le recrutement du remplaçant.

Tout dépend du niveau...et du niveau de ton effectif et de la réputation de ton club; pour la révalutaion des jeunes. Le Napoli peut se montrer un poil plus exigeant.
Tout dépend de l'age...un joueur qui arrive au pic de carrière veut un statut de titulaire...logique. Ce pic varie en fonction des postes.

Si le jeunes a le niveau d'un bon remplaçant...Je lui offre au mieux rotation. S'il me sert à faire le nombre, soutien. S'il est exceptionnel, titulaire...
Idem si cela coince avec ces envies, je suis pas trop sentimentalistes....y'a un sacré pool de joueurs dans FM. :mrgreen: Et peu m'importe la vision des médias, j'évite quand même de changer trop souvent d'effectif.
Si tu es logique...ce renouvellement se fera naturellement...pour le bonheur de tout le monde. Le jeune prendra la place de l'ancien...tu auras pas besoin de recruter 10000 types à chaque mercato etc...


Pour les remplaçements, je veux pas trop m'avancer...
Ma vision, c'est que c'est la titularisation qui compte...pas l'entrée en jeu, mais ce n'est pas une donnée officielle. Je peux me tromper...on est dans l'expérience de jeu plus que dans l'affirmation. :wink:


Avatar du membre
NakS
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 524
Enregistré le : jeu. 24 juin 2010 2:19

Re: Organiser la rotation d'effectif

Message par NakS » mer. 10 juil. 2013 15:21

Shinji,

Je vais essayer de reformuler sous un autre angle ce que te disent Teutomatos et Alien. Pour rappel, quelques notions simples sur la récupération physique au préalable, reformulées aussi de ce que j'avais testé sous FM10 et FM11.


- Condition physique ou fitness. Le réservoir de travail du joueur en terme de travail pendant le match mais aussi pour l'entrainement. La condition physique augmente entre les matchs, de manière importante en dessous de 80%, de manière plus modérée entre 80 et 90%, de manière faible entre 90 et 95% et très faible entre 95 et 100%. La vitesse de récupération est aussi fonction du match exercice, donc indirectement de la QPN.


- L'endurance définit la vitesse à laquelle un joueur fatigue, donc perd de sa condition physique. Plus le joueur a des activités fatigantes (pressing, attributs, courses de loin, courses avec le ballon, marquage), plus sa condition physique est sollicitée et plus son réservoir (condition physique) se videra. Le débit de se réservoir étant l'endurance, moins il en a, plus son réservoir se vide rapidement.
Jouer avec une condition faible provoque une plus grande probabilité de blessure en match lors de coup. De même, un entrainement trop lourd sollicite la condition et augmente la probabilité de blessure. De plus, un joueur commençant le match fatigué sera moins performant dans ses prises de décision et moins lucide en fin de match (a associer avec concentration) Il est donc important de gérer la condition physique des joueurs.


- La jadeness représente la fatigue accumulée au cours de la saison. A ne pas confondre avec la fatigue "du moment" qui est la perte de condition physique. La jadeness s'accumulent avec les minutes de jeu et diminue entre les minutes de jeu, elle est donc fonction du temps de jeu du joueur, indistinctement de la QPN. La jadeness est aussi couplée à la perte de condition ce qui explique qu'un gardien ou qu'un DC fatigue moins vite sur le long terme qu'un ailier ou un latéral.
Bien évidemment, la fatigue augmente largement pendant les matchs et diminue doucement pendant les périodes entre les matchs, un peu plus vite avec les périodes de repos (c'est à dire sans entrainement). Pour te donner un ordre de grandeur, tu aurais besoin de 10-15 jours pour effacer la fatigue accumulée d'un match.
Fort logiquement, si tu as un calendrier chargé, la fatigue augmente encore plus rapidement. Tu as 2 seuils de fatigue, le premier est transparent pour toi mais les performances des joueurs diminuent légèrement (difficile à remarquer). Le second se manifeste par le message "besoin de repos" et les performances s'en ressentent clairement. Les coups reçu peuvent également augmenter le jadeness. Il est donc important de manager la fatigue sur l'ensemble de son effectif


- Match exercice ou niveau de préparation représente le "rythme de match" du joueur. Le niveau de préparation suit une logique très simple. En début de saison 1, il est égal à 50+QPN, puis en fonction uniquement des minutes de jeu (rien à voir avec la charge d'entrainement) il augmente à raison d'une dizaine de % pour un match joué en entier. Plus le match exercice est élevé, plus la condition physique est récupérée rapidement.


- QPN : Point de départ et minimum du match exercice. C'est à dire qu'un joueur avec 20 en QPN ne sera pas en dessous de 70 en niveau de match exercice. La QPN définit aussi la vitesse de perte du match exercice, un joueur avec une forte QPN peut garder son rythme plus longtemps qu'un joueur avec une faible QPN. Ce qui signifie que pour garder les joueurs à faible QPN en forme, il faut les faire jouer souvent. La durée sans jouer avant que la chute s'enclenche est de l'ordre de la semaine-dizaine de jours. La QPN influence donc indirectement la capacité à récupérer la condition physique. Un joueur a forte QPN retrouve plus vite le rythme que les autres.

--

En tant que manager, tu as donc un objectif principal :
Avoir un joueur en forme physique optimale, à la fois en condition, fatigue et niveau de préparation
Ceci avec les contraintes suivantes

- Les statuts des joueurs qui s'attendent à un certain nombre de minutes et de titularisations par saison.
- Le calendrier pas toujours homogène dans l'enchainement des matchs
- Les blessures pour modifier ta profondeur d'effectif
- La qualité de l'adversaire en face ou l'obligation des résultats qui peut te pousser à aligne souvent les même joueurs dans un court laps de temps. Typiquement une finale de coupe avec une sprint pour le titre


Tes outils pour gérer cela au mieux sont

- La rotation d'effectif par rapport aux minutes de jeu déjà jouées pour distribuer la fatigue
- La rotation d'effectif par rapport aux minutes de jeu déjà jouées pour maintenir le match exercice de tout ton groupe
- La rotation d'effectif par rapport aux minutes de jeu déjà jouées pour garder l'harmonie de ton effectif
- La charge d'entrainement globale et individuel pour favoriser la récupération de la condition physique
- La planification des gros matchs pour allouer au mieux tes ressources, c'est à dire le bon joueur pour le bon match


Tu peux suivre la logique du nombre de match fonction de la QPN, j'ai une approche différente mais fondée sur les mêmes principes

1. Gestion de la charge d'entrainement par la condition : objectif = au moins 95% avant le match
2. Gestion de la rotation en fonction du statut et des minutes jouées : objectif = environ 75-80 minutes/match en moyenne pour un titulaire clé; 45-75 pour un équipe première, 30-45 pour un rotation et moins de 30 pour un soutien qui dépanne.
3. Gestion de la fatigue en fonction des minutes totales jouées relativement au reste de mon équipe de même statut
4. Identification des matchs importants pour guider ma rotation d'effectif.

Si le match est important, la condition au moins à 95%, les minutes totales jouées n'explosent pas celles des autres joueurs de même statut, pas de message de fatigue. J'utilise mon meilleur joueur à ce poste qu'il soit clé ou en première.

Puis, si j'ai un problème de condition, de message de fatigue, de minutes jouées trop importante, un match important à privilégier, je bascule sur les joueurs en rotation. Aussi simple que ça.


Pour les grands espoirs, tout dépend de ce que tu attends d'eux tout simplement. Si tu l'intègres par petite touche et la QPN n'est pas limitante alors soutien ou rotation. Si c'est un de tes meilleurs joueurs, alors un statut plus important en accord avec sa capacité à enchainer les matchs.
Lorsque le joueur demande un statut qui n'est pas en accord avec ce que tu attends de lui, soit tu acceptes quitte à créer des problèmes avec les autres pour des renouvellement de contrats. Soit tu refuses.

Le problème des personnalités est du management, il n'y pas d'optimum dans ces situations là, juste des décision en accord avec ta politique à plus long terme, ton attachement au joueur, des moyens, etc...
Pour tout savoir sur Football Manager et parfaire votre approche des systèmes tactiques et des matchs. Guide AT&E


Avatar du membre
Shinji
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 312
Enregistré le : jeu. 09 févr. 2012 14:14
Partie actuelle : Borussia Dortmund
Localisation : Paris

Re: Organiser la rotation d'effectif

Message par Shinji » jeu. 11 juil. 2013 9:06

Merci à vous 2 pour vos réponses détaillées! Je crois que que toutes les questions que je me posais sur la rotation ont trouvé leurs réponses.

D'ailleurs, en Italie, il n'y a pas de championnat pour l'équipe réserve, par contre le championnat des jeunes va jusqu'en U20. Mais les cadres qui reviennent de blessure ne veulent pas aller en U20 pour retrouver la forme ... comment gérer ce cas?

@alien: Rha c'est ça le problème, je suis trop sentimental avec mes joueurs, surtout les jeunes que j'ai découvert et fait progresser! Mais c'est vrai que certains sont assez insolents comme Insigne. Cette crapule plante un doublé et 3 passes dec 1 match sur 3 et il s'enflamme à vouloir un nouveau contrat alors qu'il a déja eu une réval l'année d'avant ... je pense que l'année prochaine je vais le laisser partir, en attendant qu'un jeune passe en "formé au club" pour l'enregistrement de l'effectif en C1.


Répondre

Retourner vers « Ingame »