Rejoignez la communaut FM sur Facebook

" Plymouth Roadrunna' " - Ep 06 ! New

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4539
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

" Plymouth Roadrunna' " - Ep 06 ! New

Message par Takeo » lun. 28 sept. 2009 15:06

Voilà, c'est ma nouvelle story. La partie football arrivera j'espère avec Football Manager 2010 :)
Je l'ai fait rapidement, mais je dois m'en avouer plutôt fier bien que je trouve l'enchainement des choses un peu trop rapide à mon goût ...
P.S. : Je cherche quelqu'un pour me faire une belle bannière. Merci d'avance :) !



Episode 01 : " Et ainsi, tout commença. "



Barrio Logan, San Diego, à l’angle de Newton et Sigsbee.

L’air était chaud en ce mois d’août. Les effluves de chaleur s’échappaient du bitume vieillissant et les rares brises soulevaient des odeurs nauséabondes de ce quartier mal famé. Un vrombissement, sportif et aigu puis un autre, rauque et puissant. Le soleil frappait de ses assassins rayons les capots des deux voitures. Un regard appuyé, un coup de gaz à l’arrêt ; c’était une provocation. Je n’avais pas pour habitude de me laisser faire par des drôles qui se pensaient « streetracer » parce qu’ils ont collé des jantes en vingt pouces et un sticker sur leur japonaise. Un coup d’œil derrière mes Ray-ban Aviator et une grimace agressive, le type roulait en Toyota Supra MKIV. Un sourire s’esquissa au coin de mes lèvres. Un rictus moqueur. À l’oreille, je devinais la présence de turbos. C’était un 2JZ-GTE, soit 330 chevaux d’origine, un Bi-turbo. Pas mal pour une caisse de « nain bridé ». Mais la pression des « escargots » à l’écoute était plus poussée que d’aventure. Une préparation minutieuse pouvait emmener cette Supra a plus de 800 chevaux. Néanmoins, la taille des « gommards » arrières était trop frêle pour pouvoir propulser 800 poneys.

« Jackass ».

On me surnommait « Roadrunner » à l’époque, en référence au Coucou à l’accélération fulgurante vivant autrefois en Californie … mais si, vous savez, le « Bip Bip » des Cartoons. That’s all Folks ! L’on m’appelait ainsi pour le fait supplémentaire que je roulais en Plymouth Roadrunner 71’.

440 chevaux sous le capot d’origine pour un V8 HEMI de 7.2L de cylindrée envoyant la puissance sur le train arrière du bolide à l’aide de la boîte mécanique à quatre rapports disponible cette seule année de 1971. Jugée trop dangereuse par la firme Plymouth. La préparation de mon muscle car, avait été faite à coups de pistons forgés, de culasses ré-usinées ainsi qu’une carburation revue et de multiples autres pièces performances me faisant dépasser le palier équivoque de 600 horsepower.

Alors un Toyota Supra, me griller la politesse ? Plutôt rêver. Le couple dépassait de loin celui de la « Chink’ bullshit ».

On était là, attendant pied prêt à envoyer les gaz, que le feu passe au vert. Double voie plutôt large, traversant du Nord jusqu’au Sud le quartier des Barrio Logan, la Newton Avenue était l’endroit parfait pour un rodéo motorisé improvisé. L’attente était insoutenable, nous faisions vrombir nos moteurs aux particularités si différentes.

Soudain, le feu passe au vert : GAZ !

Dans un rugissement de tonnerre, les bolides s’élancent. Mon châssis se cabre sous la puissance envoyée soudainement aux roues arrières, me retrouvant le museau à 45 degrés et à pourrir l’impudent dans sa Toyota. Un capot, deux capots, trois capots, je suis en fond de deuxième, et mes deux roues avant retouchent le tarmac.

« Ksss, trop facile … »

Je passe la troisième et la reprise est fulgurante, l’écart se creuse, je n’entends même plus le 2JZ-GTE derrière moi. Mon HEMI hurlant sa puissante rage au fur et à mesure des RPM, la sensation est enivrante, la vitesse est sensuelle, grisante. Le paysage, bien que laid, défile trop vite pour que ma vision s’y habitue. Je prenais un plaisir immense et intense, ne faisant presque plus qu’un avec mon destrier, pur sang américain.

Aaah, que cette sensation était vivifiante, on oublierait presque que je suis à 140 M/h sur un boulevard urbain.

Je regardais dans mon rétroviseur gauche, avec un sourire narquois, la Toyota perdre du terrain.

« Pauvre con … ça te servira de leçon, mothafucka’ ! »

Je lâchais du regard la voiture de bridé lorsque, frappé par la surprise je poussais un cri d’horreur. Sur un passage piéton, un enfant traversait accompagnée de sa mère.
J’écrasais la pédale de frein en le sachant pertinemment, ils étaient condamnés. Je vis défiler toute ma vie devant moi. Ce fût le moment le plus horrible de toute ma vie. Je sentis la carrosserie se plier et entendît le fracas des corps se pulvériser contre mon bolide. Le choc fût traumatisant à vivre.

Lorsque 300 yards plus loin, je parvins à arrêter ma Plymouth. Je restais choqué. Quelque secondes, j’agrippais le volant de toutes mes forces, sans bouger d’un pouce, les nerfs à vif, les muscles bandés, les yeux exorbités.

« PUTAIN, PUTAIN, PUTAIN ! »

Au rythme de ces mots, je martelais soudainement sur mon volant avec mes poings. Je vis passer au ralenti la Supra à côté de moi, le conducteur me regardait avec un sourire moqueur. Des sirènes retentirent derrière, provoquant le départ en trombe de la Toyota.

Des cris perçaient le jour derrière moi. Des « Ô dieu miséricordieux ! », des « APPELEZ LA POLICE ». Je restais figé, larmes tardives coulant le long de mon visage. Je ne savais plus quoi faire. C’est dans ces moments où il faut agir que notre esprit se met à réfléchir égrainant le temps, précieux dans ce cas. Les sirènes se rapprochaient, un coup de frein à main 300 yards environ derrière moi puis un autre à mon côté.

« SORTEZ DU VEHICULE » harangua un haut parleur, du toit de la Chevy Caprice de la SDPD.

Deux portières claquèrent.

« Envoyez deux ambulances à l’angle de Newton et de la 5. » appela dans son talkie, l’un d’eux. Tout deux arme au poing.

« SORS DE LA, FILS DE PUTE ! ».

Que faire ?! Obéir et finir à Barstow pour le restant de ma vie, si courte pourrait-elle devenir entre quatre murs et des barreaux. Ou peut-être, fuir et vivre libre, au péril de mon existence déjà gâchée. J’avais 25 piges. Finir en prison … j’avais toujours été un honnête citoyen, hormis mes délits routiers. Que pouvais-je faire d’autre ?

Je décrochais ma ceinture de sécurité puis levait les mains lentement. Le premier officier de police rangea son arme à son étui puis approcha, mettant la main sur la poignée de ma portière.

« C’est bon, il se rend … »

Se rendre … « - Toi mon grand, tu as intérêt à fai- … » PUTAIN NON.

Tout se passa en un éclair. Brusquement j’avais enclenché la première et d’un coup de pied rageur, je démarrais en trombe et en burn accompagné de fumée, Le châssis se cabra une nouvelle fois, prenant une vitesse ahurissante. Mais cette fois-ci, je ne pilotais plus pour ce plaisir intense, mais pour sauver ma putain d’existence de la merde dans laquelle je m’étais fourré.

Je devais fuir. Fuir loin, un crime horrible comme je venais de commettre, je prenais perpète directe. Je pris la Highway 5. Sans ralentir je slalomais entre les voitures. Un nouveau challenge … un challenge pour la vie.



________________________________________________________________________


« Vol 407 de 22h32 pour Londres. Vol 407, veuillez vous diriger au poste d’embarquement. »

Aéroport International Benito Juarez, deux jours plus tard.

J’étais là, dans la salle d’attente. J’avais franchi la frontière mexicaine dès ma fuite de San Diego. Ne me demandez pas pourquoi j’ai choisi d’aller au Mexique, je ne saurais vous l’expliquer. Arrivé hier à Mexico, j’avais cherché à revendre mon bolide. Accidentée, je me fis arnaqué par un mafieux local, qui me la racheta 3000 dollars US.
Peu m’importait du prix que je la vendais. J’avais assez pour me payer un aller simple pour n’importe où. Je devais fuir. Fuir ce continent.

Pourquoi Londres ? Pas la moindre idée. L’on parlait anglais, c’était un des principaux arguments que j’avais.
J’étais vide. Je n’avais pas dormi depuis cet accident. J’étais livide. Fallait espérer qu’on ne me prenne pas pour un camé. J’avais pu acheter quelques fringues avant d’arriver à l’aéroport, mais force était de constater que cela ne servait en rien dans le fait qu’avec mes cernes sous les yeux et mon air bovin, je ressemblais plus à un zombie ou un junkie qu’à un quidam lambda.

I don’t give a fuck ! Je devais partir et recommencer ma vie à zéro. Peut-être que Londres serait la bonne destination. C’était néanmoins le bordel dans ma tête, je ne pigeais plus rien …

« Mr Cooper, tout va bien ? »

Une des hôtesses m’interrompait dans mes élucubrations aux élans de ténèbres. Elle était penchée en avant, dans son petit tailleur blanc aux couleurs de British Airways, la compagnie de vol par laquelle j’embarquais.

« Oui ? »
« Vous devez embarquer, maintenant, Mr Cooper ».
« Ah … merci. »

Je me levais et me dirigeais vers la salle d’embarquement avec pour seul bagage, mon portefeuille, mes RayBan Aviator et ma tête pleine de bordel.
Modifié en dernier par Takeo le mer. 30 mars 2011 8:25, modifié 6 fois.


Publicité

Avatar du membre
stumpy
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1918
Enregistré le : lun. 18 févr. 2008 16:53
Localisation : Angers

Message par stumpy » lun. 28 sept. 2009 15:50

Pas mal écrit...pour un fan de 60 secondes chrono.
[url=http://www.footmanager.net/forum/ftopic15349.php][img]http://i212.photobucket.com/albums/cc9/giantsouin/newbanniere_3.jpg[/img][/url]

1200 bornes, 1 pack de redbull, 10h pour perdre 4g, tu connais? On est pas dans le même monde


Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4539
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

Message par Takeo » lun. 28 sept. 2009 15:51

:p

Oh il l'a mal pris !


Avatar du membre
stumpy
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1918
Enregistré le : lun. 18 févr. 2008 16:53
Localisation : Angers

Message par stumpy » lun. 28 sept. 2009 15:54

Takeo a écrit ::p

Oh il l'a mal pris !
De?

Non mais c'est juste que pour moi 60 second chrono c'est à peu prêt le temps qu'ils leur a fallu pour écrire le scénar. Donc vu que tu trouves que c'est un film plutôt bien, on pouvait légitimement s'attendre au pire. Bah en fait non, c'est pas mal. On verra la suite.
[url=http://www.footmanager.net/forum/ftopic15349.php][img]http://i212.photobucket.com/albums/cc9/giantsouin/newbanniere_3.jpg[/img][/url]

1200 bornes, 1 pack de redbull, 10h pour perdre 4g, tu connais? On est pas dans le même monde


Avatar du membre
Goreau08
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5078
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 13:17
Club préféré : Olympique Lyonnais
Version : FM 2017
Localisation : 77

Message par Goreau08 » lun. 28 sept. 2009 15:54

Bien. Franchement. Que dire à part demander la suite?
Le fait d'avoir tué (ou presque) ces deux personnes, va amener un aspect psychologique intéressant lorsque ton personnage sera aux commandes d'un club.
D'ailleurs, c'est un faux nom que t'as donné à l'hôtesse, nan?


Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4539
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

Message par Takeo » lun. 28 sept. 2009 16:20

Teu teu teu ! Cuisine interne ne te regarde pas, Goreau, tu verras bien :)

Stumpy, t'es dûr. J'ai pas kiffé pour le Scénar' mais pour le film en lui même ainsi que les voitures ... Je suis fanatique de voitures en tout genre. Ca se voit, non ?


Avatar du membre
Goreau08
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5078
Enregistré le : mar. 26 févr. 2008 13:17
Club préféré : Olympique Lyonnais
Version : FM 2017
Localisation : 77

Message par Goreau08 » lun. 28 sept. 2009 16:33

Takeo a écrit :Teu teu teu ! Cuisine interne ne te regarde pas, Goreau, tu verras bien :)

Stumpy, t'es dûr. J'ai pas kiffé pour le Scénar' mais pour le film en lui même ainsi que les voitures ... Je suis fanatique de voitures en tout genre. Ca se voit, non ?
Trop curieux :mrgreen:

Ah bon? Toi t'aimes les voitures? Sérieux? :P


Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4539
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

Message par Takeo » lun. 28 sept. 2009 18:14

J'en étais sûr que j'étais discret !


Avatar du membre
Cali
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 7192
Enregistré le : lun. 01 oct. 2007 20:32
Partie actuelle : La Mienne
Club préféré : Olympique Lyonnais
Localisation : Saint Jean de thurigneux

Message par Cali » lun. 28 sept. 2009 18:49

Combien tu payes pour une bannière ?


Avatar du membre
Takeo
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4539
Enregistré le : sam. 09 févr. 2008 15:02

Message par Takeo » lun. 28 sept. 2009 19:05

Un Mars et une Binouse :)


Avatar du membre
Cali
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 7192
Enregistré le : lun. 01 oct. 2007 20:32
Partie actuelle : La Mienne
Club préféré : Olympique Lyonnais
Localisation : Saint Jean de thurigneux

Message par Cali » lun. 28 sept. 2009 19:08

Envoie moi par mp, ce que tu as envie et je verrais ce que je peux en faire :wink:


Avatar du membre
bilou38
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2006
Enregistré le : mar. 11 mars 2008 13:30
Localisation : tours

Message par bilou38 » mar. 29 sept. 2009 10:47

Cette histoire de fugitif débute sur les chapeaux de roue, c'est le cas de le dire. C'est bien écrit, vraiment, le suspens est bien entretenu et l'adrénaline semble au rendez vous dans cette intro.

Bref, une agréable mise en bouche que ce premier épisode. Mr Cooper part maintenant des USA pour atterrir en Angleterre où il va sans doute reprendre sa vie à zéro avec des séquelles mentaux liés à cet accident... j'aime bien ce genre de personnage torturé et compliqué.

J'ai hate de voir comment il va intégrer le monde du football.
[url=http://www.footmanager.net/forum/ftopic15608-0.php][img]http://img115.imageshack.us/img115/6286/biloucopie.jpg[/img][/url]


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »