Rejoignez la communaut FM sur Facebook

PSG:un entraineur pas à sa place

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Répondre
alibaba
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 3
Enregistré le : mer. 23 janv. 2013 11:03

PSG:un entraineur pas à sa place

Message par alibaba » mer. 23 janv. 2013 12:20

Chap 1: Un chance inespérée.

20 juin,Paris, un bar sombre et plutôt lugubre, je bois pour oublier que je suis sans emploi depuis mon obtention du diplôme d'entraineur il y a maintenant 5 ans...C'était pendant la série de victoire de Lyon, je rêvais alors de venir les concurrencer et maintenant je rêve juste d'entrainer,peu importe le club même Nancy me parait être un choix raisonnable. Pourrais-je un jour accomplir mon rêve..Soudain une voix féminine m'extirpe de mes pensées, elle veut que je lui offre un verre j'accepte me disant qu'elle m'occupera le temps d'une soirée, je ne me doutais alors pas de qui elle était et de ce qu'elle m’amènerait.
La suite est floue je me souviens juste de la vodka et vaguement du taxi qui nous conduisit chez elle. Je me réveille donc à ses cotés dans un maison très chic, un palace qui me change de ma petite chambre de bonne, elle a les moyens c'est sur. Mais soudain mes yeux se posent sur une photo de famille, elle et... Non c'est pas possible! Cet homme à ses cotés, c'est Leonardo. Je me suis mis dans une sacré galère, ça pourrait me griller définitivement dans le milieu...Il faut que je sorte d'ici rapidement je m'habille donc rapidement, elle elle est déjà prête me souriant comme si elle savait que ça allait dégénérer et qu'elle aimait ça. On commence à se diriger vers la porte quand on entend des voix venir de l'entrée. Il est la et pas seul il va falloir être malin.

Il se retourne sourit d'abord à sa femme puis me voit, il se fige d'un coup. Il est quand même impressionnant vu de près, son regard froid et hostile me glace le sang.

-Qui êtes vous? Que faites vous chez moi?
-Bonjour, je suis entraineur et je chercher des conseils, votre femme m'a laissé entrer pour vous attendre.
-Vous vous croyez ou? à l'armée du salut? Il est hors de question que vous restiez la, partez ou j'appelle la police.
-Très bien! Pas besoin je m'en vais! Mais vous ratez l'un des futur plus grand coach français.

Ouf, une voie de sortie, j'allais poser ma main sur la poignée de la porte quand l'autre homme m'interpella:

-Vous êtes entraineur? Je suis Nasser le propriétaire du PSG je compte acheter un ou deux autres clubs et votre culot me plait, venir comme ça chez léo juste pour avoir des conseils c'est osé. J"aimerai vous faire passer un entretien Venez me voir le 30, j'organiserai ça avec une de mes secrétaires. Monsieur ?
-José Riolo. Ok pas de problème, merci beaucoup

C'était une chance inespéré et puis voir la tête de Léonardo ne faisait qu'amplifier mon envie d'y aller. Je parti donc de cette maison encore sonné par ce qu'il venait de m'arriver. A peine sortie, je reçu un sms de Carla, la femme de Léonardo, me disant que j'avais été très bon et pas seulement avec son mari. Cette femme va m'apporter des ennuies mais quelle femme...Il est maintenant temps de rentrer chez moi pour préparer de quoi convaincre le grand chef, en espérant qu'il n'achète pas un club avec que des bourrins.


Publicité

alibaba
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 3
Enregistré le : mer. 23 janv. 2013 11:03

Re: PSG:un entraineur pas à sa place

Message par alibaba » mer. 23 janv. 2013 13:41

Chap 2 : Un choix incompréhensible

30 Juin, voila donc le jour tant attendu, je suis plus que prêt, j'espère bien convaincre Nasser qu'il peut avoir confiance en moi et qu'il peut me confier la gestion d'un club et pourquoi pas un jour prendre la place d'Ancelotti. Je n'ai pas revu Carla mais au vu des textos que je reçois je pense que ça ne va pas durer, elle m'a permit d'avoir une chance d'entrer dans le milieu, elle pourrait tout aussi bien causer ma perte mais je n'arrive pas à l'enlever de mes pensées...Cependant j'ai pour l'instant d'autres préoccupations, je suis lavé,rasé, habillé et je vais bientot avoir la chance de ma vie. Je saisi mes tactiques et j'appelle un taxi. Direction le PSG.
Je suis un peu en avance lorsque j'arrive devant le bureau de Nasser, je m'approche de la porte quand soudain j'entends crier à l’intérieur
-Écoute moi bien Carlo, j'ai déjà beaucoup trop donner
-Il me faut plus d'argent pour être sur d'accomplir ma mission, Il me faut beaucoup plus de joueurs, plus de talents et donc de l'argent. Il sera dur de gagner le championnat avec ce groupe de joueur.
-T'es en train de me dire qu'avec plus de 200 millions tu n'a toujours pas une bonne équipe?
-Je vois que vous avez pas souvent vu jouer Tiéné...J'exige donc une enveloppe plus grosse.
-Je suis le patron ici, c'est moi qui prend les décisions, si demain je décide que tu dois t'occuper de l’équipe sans renforts tu devra m’obéir.
-Vous faites une grosse erreur.
-Tu devrais te méfier, je fais ce que je veux avec ce club si demain je veux te remplacer par Guy Lacombe ou par la prochaine personne qui franchira cette porte que ça soit la femme de ménage ou le jardinier je peux le faire.
-Ben allez y alors

Je pris donc cette chance et frappa:
-c'est qui? Le ton de sa voix me freina dans mon avis de rentrer.
-Bonjour, on avait rendez vous pour un entretien pour diriger un de vos futurs clubs.
-Vous tombez bien, écoute moi bien Carlo tu es viré et c'est cet homme qui prendra ta place.
-Très bien, on se rappellera quand le club sera 15eme. Au revoir.

Après ce départ, Nasser se détendit et me demanda de lui expliquer ma vision du foot et ce que je pouvais faire au PSG, moi qui pensais entrainer un club de national ou au mieux de L2 me voila en train d'essayer d'avoir le job le plus convoité de France. On parla pendant plus de trois heures de ce que je comptais faire.
-Mon idée est très simple, je veux du beau jeu, construire une équipe que le public pourra aimer sans joueurs égoïstes qui préfèrent finir en Chine ou à Newcastle plutôt que jouer les premiers rôles ailleurs. je compte fonctionner à l'affect en titularisant de préférence des joueurs moyens que j'aime bien plutôt que de bons joueurs qui ont une vision opposé à la mienne. Une seule exception à tout cela ZLATAN mais je pense que à l'inverse de beaucoup d'autres on l'aime justement pour ce qu'il est. Niveau budget, je compte recruter un seul joueur pour ne pas trop utiliser menez mais il ne coutera pas grand chose.
-Très bien, ne me décevez pas sinon ça sera la porte. Bonne chance! Je m'occupe de prévenir Léonardo, ça va pas lui plaire mais il commence à bien m'énerver lui aussi donc il se pliera à ça s'il veut pas perdre sa place.

Une heure plus tard, je me retrouve devant les joueurs et le staff qui ne comprennent absolument pas ce qu'il s'est passé et surtout ne pensant pas que j’étais au niveau. Il va falloir être très persuasif.
Bonjour à tous, je suis le nouveau coach on va devoir collaborer donc pour commencer si ça pose problème à quelqu'un il peut partir. Tout le monde se tourna vers Zlatan qui d'un signe de tête montra qu'il n'avait aucun problème avec ça. c'est donc pas une rumeur il dirige vraiment le vestiaire, il va falloir que je le gère différemment des autres.
Non? personne? très bien! Donc voila vous aurez tous l'occasion de montrer ce que vous valez, vous allez devoir vous adapter à mon système de jeu et de pensée et ça de façon rapide. On va d'abord tout miser sur la défense sur les prochaines semaine. L'entrainement commence immédiatement!
Mon idée est très simple construire l'équipe autour de joueurs que j'apprécie le noyau sera donc Silva,Bodmer,Pastore, Gameiro et Zlatan. Je vois le même regard que moi chez Gameiro, celui de quelqu'un qui ne sait pas ce qu'il fait la qui a voulu tenter sa chance et qui voit qu'il ne contrôle plus rien. Ces derniers mois son unique rôle était de servir de mur pour les coups francs de Zlatan mais les choses vont changer avec moi. Quand je pense que Carlo lui préférait Menez, c'est comme pouvoir se taper un mannequin et finir avec Susan Boyle. Le premier jour s'achève déjà et j'ai réorganisé une partie du club, les recruteurs sont parties dans le monde entier chercher de jeunes perles, les joueurs ont leur programme d'entrainement et une idée de ce que je veux. Pour l'instant je garde tout le monde même Tiéné, Zlatan est très attaché à ce joueur peut être parce qu'il lui lave sa voiture et qu'il sert de victime lors de son entrainement de Kung-fu et je ne veux pas me le mettre à dos, pas pour l'instant. Je m’apprête à partir lorsque je vois arriver Leonardo, passablement énervé:
-Écoute, je ne sais pas comment t'as eu la place mais tu n'es personne! Je vais te détruire et te virer à la moindre occasion! Le prince m'écoutera dès que les résultats ne viendront pas. Ne t'installe pas trop tu va vite repartir.
-Vous vous occupez de faire signer les contrats non? Je veux que vous partiez au Brésil pour signer un joueur appelé Wellington nem. Si vous ne voulez pas de moi très bien mais comme ça vous aurez pas à me voir. L'avion vous attends, je veux que vous supervisiez quelques matchs au passage ça devrait vous prendre 2 semaines! A bientot.
Il ne s'attendait visiblement pas à cette réponse de ma part et ne sut quoi dire. Très bien. En partant je reçus un message de Carla voulant me voir, décidément cette journée est vraiment parfaite.


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »