Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Springfield United by Unkle P

C'est ici que se trouvent les plus belles histoires du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Springfield United by Unkle P

Message par Unkle P » mer. 20 juin 2007 0:15

EDIT Plus de 2 mois après le début :
Ami lecteur, cette story a démarré peu après l'ouverture de la rubrique Story du site.
Mon inexpérience en la matière expliquant sûrement cela, elle n'est pas beaucoup illustrée dans ses premiers posts et vous la trouverez peut être un peu terne de prime abord.
J'ai peu à peu rectifié le tir et je pense que désormais, elle s'en trouve nettement améliorée. Libre à vous de choisir si cette story mérite d'être lue ou pas mais ne vous fiez pas à la première page 8) !!

Sur ce, bonne lecture ... ou pas :( !

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Aye ho every one !

Je me lance aussi dans le monde merveilleux de la story ! Mais mon aventure se déroule dans une dimension parallèle très proche de notre monde puisque j’ai choisi de personnaliser mon club (et uniquement mon club) à partir du pire que j’ai pu trouver.


La génèse :

Et l’heureux élu est … roulement de tambour … le club de Fisher Athletic !!

Promu en Conference Sud (6ème division anglaise) après avoir terminé 3ème de sa division l’an passé, Fisher est le pire de ce qui se fait chez nos amis Britons. Les prévisions des médias les donnent 22ème et derniers. Leur réputation est de 850 soit la plus faible de toutes les équipes des ligues jouables en Angleterre. A titre de comparaison, l’équipe de foot de Brive-la-Gaillarde est à 1600 et celle de Luzenac à 1000 …

Nous voilà bien. J’ai mon prête nom, il est temps de rendre tout ça un peu plus fun en se projetant dans le monde merveilleux des Simpson’s.
C’est parti pour une partie de plaisir avec l’Editeur !

Le but n’est pas de créer un mini Chelsea ni de rendre le jeu trop facile. Il s’agit juste de partir d’une base seine pour se lancer vers les sommets.

Premier changement, le stade : un petit 10 000 places fera l’affaire pour voir venir dans le futur. Je ne touche surtout pas au public car j’ai envie de sentir l’évolution. Résultat : une foule de 80 personnes pour voir mon premier match ! Ca fait plaisir de voir que les supporters sont derrière moi !!

Quitte à partir de 0, autant faire venir des amis. Monty Burns prend donc la présidence du club épaulé par son fidèle adjoint Waylon Smithers. Flanders est nommé « Director of football » et le révérend Lovejoy est lui « Director ». Ces 2 derniers m’ont l’air complètement inutiles, ce qui est une raison suffisante à leur rajout.
Je configure le tout pour qu’ils ne me posent pas trop de soucis et qu’ils se contentent de leur rôle de spectateur.

Autre chantier, le staff. Ils sont 2 pour l’instant et d’une nullité confondante.
Je prend le partie de me constituer une petite équipe pour essayer de tirer quelque chose de mes joueurs qui m’ont l’air particulièrement nuls.
Apu est nommé Coach, les 2 fils Flanders s’occuperont l’un du Physique et l’autre du Gardien, Otto Bus s’occupe des jeunes et Skinner est intronisé entraîneur adjoint.
Tous ont les bonnes notes là où il faut mais avec un potentiel restant à développer.

Barney est nommé Recruteur pendant que Moe et le Dr Hibbert sont nommés physio.

Les installations d’entraînement et du centre de formation sont mises au max pour travailler dans un environnement optimum. Je compte sur la formation en interne et pour m’en convaincre, je baisse encore un peu la réputation de mon club.

Voilà pour mon club. Avant de lancer la partie, je me permets quelques petites fantaisies.

Premier coup porté à Chelsea, un endettement record d’une centaine de millions d’€ pour voir comment ils réussiront à gérer ça (je sais, c’est moche mais ils devraient s’en remettre).
Troy McClure (l’acteur de série Z) et Clancy Wiggum (chef de la police) sont propulsés dans le merveilleux monde de l’arbitrage, on verra bien ce que ça donne.
Nelson, intègre le centre de formation d’Arsenal avec la ferme intention d’y foutre le bordel (individualisme et agression au max, professionnalisme au minimum, etc …).
Ralf Wiggum, le débile, commencera sans club. Il est gros, petit, idiot mais ne s’en laissera pas compter. Je lui colle un bon potentiel avec des notes pourries, on verra bien …
Enfin, je craque et je me fais un petit plaisir : Bart Simpson, 11 ans, rejoint mon équipe avec un niveau très faible mais un très bon potentiel. Restera t-il longtemps au club ??

Allez, hop, c’est parti !! Qu’adviendra t-il du club semi-professionnel de Sprinfield United et de Homer Simpson, son valeureux entraîneur américain ? L’avenir nous le dira !

Coach Homer : Image


Les prémisses :

La partie commence et là, c’est le drame …

Comment vous expliquer. Le niveau des joueurs est … abyssalement bas. C’est dur de trouver un joueur qui a au-dessus de 10 dans plus de 6 caractéristiques.
Malgré mes préparateurs de choc, je crains le pire. Impossible de recruter qui ce soit, personne ne veut venir dans mon trou à rat. Le comité de direction et les supporters n’attendent qu’une chose : éviter la relégation.

Tant pis, maintenant, on ne peut pas faire machine arrière, il faut assumer.
Première surprise, mon petit Bart n’a pas 11 ans mais 16. Il doit y avoir un age minimum (14 ans au hasard) à respecter mais en même temps, c’est pas plus mal, il pourra venir filer un coup de main, le fiston !
Je règle les entraînements, 3 ou 4 étoiles en moyenne, c’est plus qu’honnête. Par contre, avec le temps partiel, le rythme de travail est lent, t – r – è – s - - l – e – n – t …
L’entraînement d’avant saison sera donc presque exclusivement basé sur le physique.
Mon centre de formation produit lui 6 ou 7 joueurs de 16 ans que j'espère promis à un bel avenir (mais pour l’instant, ils ont des stats ridicules eux aussi).

Les matchs de préparation arrivent et posent le premier dilemme : Comment composer l’équipe avec tous ces manchots ?
Mon entraîneur adjoint me donne un premier jet et j’essaie de créer un équilibre dans l’équipe (tous les bourrins sont titulaires). Ca sera un bon 4 – 4 – 2 classic des familles et ses petites flèches qui vont bien !
La créativité est mise au plus bas. Les passes directes mais pas longues pour essayer quand même de construire un minimum. Tout le reste est à peu de choses près au niveau normal.

Résultats des matchs amicaux : 1 victoire, 4 nuls, 2 défaites (contre 2 équipes des divisions supérieures).

Niveau transfert, le choix est très restreint. Il me faut absolument un MG car je n’en n’ai qu’un seul qui est ridicule à chaque sortie malgré son statut d’international (Sierra Léonais). J’en recrute 2 pour le prix de rien, c’est gratuit. A ce niveau là, seule la volonté du joueur suffit. Bienvenu donc à Tony Taggart et Danny Moore.

Je ne suis pas rassuré mais l’équipe a su éviter le ridicule jusque là, c’est parti pour la saison régulière !

La suite bientôt !
Modifié en dernier par Unkle P le ven. 11 juil. 2008 20:39, modifié 8 fois.


Publicité

Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » jeu. 21 juin 2007 16:34

Me revoilà pour le début de la saison.

En réponse à RVD : non l’équipe n’est pas celle des Isotopes (comme l’équipe de Baseball de la série). C’est l’équipe de la centrale (le nom complet est Springfield United Power Plant Association = Springfield UPPA).
Leur petit nickname c’est les Nuke Boys (les garçons nucléaires en hommage à leur employeur). Le stade est lui le Monty Burns Stadium 8) .

1ère Saison :

Petit coup d’œil sur le calendrier et première hallucination. Le club n’est pas qualifié pour la ligue des champions (ça vous surprend, hein ?) mais le calendrier s’affole déjà :x .
6 matchs en 18 jours, pas le temps de traîner pour se débarrasser des 42 matchs de la saison régulière plus éventuellement les plays off pour la montée, la FA cup et le FA Trophy.

Ca tombe plutôt mal quand on jette un œil à la capacité de récupération de mes terreurs du terrain. Ce n’est pas catastrophique après tout, j’ai déjà 24 grands garçons et 15 gamins de – de 18, on devrait toujours pouvoir trouver quelqu’un pour se dévouer.

Premier match à l’extérieur contre l’équipe de Newport County que les médias voient 16ème. Mon équipe domine tout le match et je gagne 3-0 !! Parfait, espérons que ça continue comme ça.

Deuxième match, toujours à l’extérieur, à Thurrock (ce n’est donc pas seulement un jeu sur les dinosaures) que les médias voient 7ème. On monte d’un cran et on le sent dès le coup d’envoi où mon gardien encaisse 2 pions coup sur coup (11 & 15). Je sens que je vais me prendre une branlée si je joue plus offensif donc j’attend un peu pour voir.
Ca s’avère payant car j’égalise juste avant la mi-temps (25 & 45). J’en profite pour glisser aux joueurs qu’ils peuvent gagner, allez les gars, on y croit !! Quelle bonne idée, le festival continue (56 & 64ème). Que le spectacle est beau mesdames et messieurs, encore une victoire pour les Nuke Boys … ah non en fait, car mon brillant gardien (le fameux Paul Nicholls, noté 4 sur le match) s’en mèle et Thurrock égalise (81 puis 89ème).
4-4, le public n’a pas eu à se plaindre du spectacle. :)

Premier gros enseignement du match, les gardiens sont des billes atomiques, c’est encore plus flagrant que pour les joueurs de champ. Un but sur 3 est un but gag ou casquette. On voit vraiment la différence avec le haut niveau.

Les 6 matchs suivants continuent de me rassurer sur mes chances de bien figurer dès la première saison. 3 victoires, 1 nul pour 2 défaites contre les équipes favorites du championnat.
J’enchaîne ensuite 8 victoires de rang en championnat et passe 1er d’une courte tête ! Comme d’habitude, une ribambelle de but (tout le monde marque) dont un 5-3 et un 4-1. 8)
Entre temps, je ne vous le cache pas, je me suis fait éliminé au 3ème tour de la FA cup.

Les titulaires se sont affirmés et ils s’en sortent vraiment pas mal, le nombre de matchs par semaine diminuant peu à peu. J’ai déjà 3 gamins de 16/17 ans qui sont titulaires et je commence presque à regretter d’avoir un peu triché avec les paramètres :? (très bonnes conditions d’entraînement + centre de formation).
Je ne sais pas si ça vient uniquement de là et quelles conclusions on peut en tirer. Il n’y a pas de progression spectaculaire de leur stats mais les joueurs récupèrent assez correctement sans trop se blesser ce qui est appréciable. Ca doit sûrement jouer un petit peu mais je suis surtout content de la tactique et de la cohésion des troupes. L’équipe tient bien le ballon et tous les titulaires ont au moins inscrit un but ce qui est encourageant.

Bien sûr, les victoires ne pouvaient pas s’accumuler indéfiniment. Je termine l’année sur 2 victoires, 1 nul et 3 défaites (dont celle du traditionnel 1er janvier, quelle coutume à la con !! :x ). Je me fais également éliminé du FA Trophy par un club de la division du dessus. L’équipe redescend un peu au classement mais reste en course pour les playoffs ce qui reste le principal.

C’est à ce moment là que je tente mon premier coup de poker. Je recrute, tenez vous bien, Dennis Wise, 21 sélections et 1 but en équipe d’Angleterre. L’ancien pilier de Chelsea vient de fêter ses 40 ans et même si ma grand-mère le bas au sprint (vitesse et accélération : 2 !! :shock: ), il a encore des bonnes stats techniques et c’est un monstre de mental.
Il cherche un emploi de coach et c’est ce que je lui donne (en rajoutant une petite clause pour le faire jouer bien sûr). Espérons qu’il apporte son expérience !

Là suite au prochain numéro !!


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » ven. 22 juin 2007 17:02

Merci de vos encouragements !

Petite précision que j’ai omis de signaler. Dès le 2ème jour de jeu, mon physio préféré, Moe Scyzlak, tenancier de la célèbre taverne et ancien boxeur de son état (40 combats et 40 défaites par KO), a été débauché par Newcastle. :cry:
J’ai été surpris de la vitesse à laquelle ça s’est produit mais heureusement, le Dr Hibbert est toujours là pour veiller sur la santé de mes petits protégés (et puis 2 physios, c’était pas vraiment utile).

Autre précision, j’ai également fait venir le petit Ralf Wiggum (16 ans) car j’ai eu peur que personne ne veuille de lui et qu’il disparaisse. Malheureusement, il est encore trop mauvais pour entrer en concurrence avec mes milieux de terrain (et ce d’autant plus depuis la venue de Wise).
Il a fait quelques matchs peu convaincant et depuis, je le laisse tranquille.
Je lui avais pourtant fixé un superbe potentiel mais en réduisant sa capacité de travail et tout ce qui touche au professionnalisme à 1, c'est plus dur ... :?
Ca m’apprendra d’essayer de faire des cadeaux empoisonnés aux autres équipes …

Vous vous rappelez peut être également que j’avais fait contracter à Chelsea une dette d’une centaine de millions d’euros. Et bien, ça n’a eu aucun effet pour l’instant. Ils sont premier du championnat après avoir recruté Fernando Torres (67M €) et Bojinov (29M €) sans faire de grosse vente (12M €).
Ma petite magouille a-t-elle foirée ?? Pas sûr quand on voit que Chelsea affiche une perte de 132M € au mois de mars !! (dite moi si c'est normal, j'ai jamais fait particulièrement attention à ça)
Plus surprenant, après ma demande pour devenir un club affilié (que je croyais vaine), mon comité directeur ma proposé Sheffield ou Chelsea. J’ai donc choisi Chelsea ce qui ne me sert absolument à rien pour l’instant car aucun de ses joueurs ne veut venir s’enterrer chez moi. :(
Sûrement un coup de mon homme d’affaire de président, Monty Burns, qui est un vrai rapace et qui doit être copain comme cochon avec Roman Abramovich.

Pour le reste, je ferai un récapitulatif sur les joueurs à la fin de la saison mais sachez que le petit Bart Simpson, après des débuts timides, a fini par s’imposer comme titulaire. Wouhou !! Son papa est déjà fier de lui ! Je ne l'échangerai même pas contre 10 donuts mais je crains qu'on tente de me le subtiliser par la force !

Des screens, des stats et j’espère déboucher le champagne pour fêter la montée mais ne vendons pas la peau de l’ours …
Je ne suis pour l’instant qu’en mars donc il va falloir patienter un petit peu pour la suite (surtout que le leader est en train de s'échapper en tête :( ).

Je vous rappelle que seule la première place est synonyme de montée directe. La 2ème place qualificative se dispute en playoff entre les 4 autres meilleurs équipes (du 2ème au 5ème). Autant dire que c'est loin d'être gagné :?

La fin de la première saison dès que possible !


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » sam. 23 juin 2007 3:07

Me revoilà pour la suite et fin de la saison régulière 2006/2007.

Les fêtes étant passées par là, le premier match de l’année (1er janvier) a donc était perdu, comme je vous le disais précédemment. La bière Duff et le champagne bon marché ont fait leur petit effet et ce n’est pas Dennis Wise qui a remonté le niveau. :(
Il signe une bien piètre performance pour ses débuts en se traînant lamentablement pendant tout le match.

Je ne me laisse pas abattre pour si peu et d’ailleurs, l’équipe reprend son élan et enchaîne sur 2 victoires (et 2 notes de 8 pour Dennis la malice). Malheureusement, l’embellie n’est que de courte durée car sur les 7 matchs suivants l’équipe s’embourbe : 1 victoire pour 5 nuls (que des 1-1) et 1 défaite.
Wise ralenti considérablement le jeu, se fatigue vite et reste très moyen. Un petit tour sur le banc lui fait du bien et il signe son retour comme titulaire par ses 2 premiers buts sous le maillot des Nuke Boys.
Fini les longues courses en avant, j’oblige Wise à se concentrer sur la distribution du jeu ce qui lui réussit bien mieux.

Springfield United renoue donc avec le succès et enchaîne les prestations honnêtes (2 victoires à domicile et 2 nuls à l’extérieur).

Entre temps, les équipes de tête fléchissent elles aussi de façon assez nette. Cela me permet de conserver la 2ème place de quelques points mais la meute des prétendants aux playoffs est à mes trousses.

Nous voici donc début avril dans la dernière ligne droite du championnat. Le suspens est à son comble et la 6ème place (la place du con) n’est qu’à quelques points.
Premier match sous tension sur la pelouse de Salisbury qui est 6ème justement et qui ne compte pas le rester.
Le match commence mal. Je suis dominé et l’équipe rentre au vestiaire avec un but de retard (19). Je tente de motiver les troupes mais encaisse un 2nd but (49) dès le retour sur le terrain. L’équipe inverse la tendance immédiatement et mes 2 buteurs font parler la poudre (53 & 55). Comble de malchance, mon jeune défenseur central se troue complètement après ces quelques minutes d’euphorie et offre la victoire à mon adversaire (57). Pour ajouter un goût un peu plus amer à cette défaite, l’ami Dennis se blesse pour 3 semaines en fin de match. :cry:

L’équipe doit enchaîner 2 jours après sur un autre déplacement et s’incline piteusement 2-1. Je reste heureux dans mon malheur car les autres équipes de tête font elles aussi du surplace. L’équipe est encore 3ème avec un match en retard à domicile contre une équipe du ventre mou.
C'est une victoire très laborieuse qui ne me rassure pas (1-0, but à la 73ème) même si elle me permet de me qualifier pour les playoffs.

Plus que 2 matchs et un test sérieux contre le 4ème, Eastbourne Boro. Le match est très serré mais Bart Simpson débloque la situation à la 32ème. La fin du match est tendue mais l’équipe fini magistralement sur 2 buts (81 & 83). Une belle victoire qui me redonne du baume au cœur !! 8)

La 2ème place est assurée, je jouerais donc contre le 5ème en demi-finale de playoff. J’envois tous les remplaçants pour mon dernier match à l’extérieur sans grande illusion. Ils arrivent quand même à s’en sortir (1-0) l’équipe terminant sans gardien (il a trouvé le moyen de se blesser à 20 minutes de la fin).

En route pour les playoffs !!

Je tombe donc contre … Salisbury :!:
Des retrouvailles que j’aborde comme une revanche. Battue 2-0 à domicile en début de saison, c’est cette même équipe qui m’a blessé mon petit Dennis quelques semaines auparavant !!
En parlant de lui, il revient de blessure est n’est pas encore en condition pour disputer le matcher aller. Ses camarades se battront pour lui pour ce premier match en terrain hostile ! :twisted:


La suite très bientôt avec le bilan complet de la saison et des petits screens pour aiguayer tout ça !!


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » lun. 25 juin 2007 21:11

Les playoffs :

Premier match à l’extérieur dans un stade bondé : 3096 personnes se sont déplacées ce qui constitue le record de la saison.
Mon équipe type est alignée exception faite de Wise. Ca va saigner !

Premier accroc dès la 7ème minute avec l’ouverture du score de mes adversaires. Les choses ne s’arrangent pas avec la sortie sur blessure de mon petit remplaçant de Wise, merci les gars. L’équipe égalise peut avant la mi-temps mais je veux me venger !
Je le fais savoir à mon équipe : C’est maintenant qu’il faut réagir et enfoncer le clou !!
Message reçu 5 sur 5. La 2nde mi-temps tourne à la démonstration et l’équipe inscrit 3 nouveaux buts (53, 87, 90).
Victoire 4-1, la qualification est quasiment assurée.

Match retour à la maison. Je fais souffler quelques cadres, on y va tranquille. Mené 1-0 à la mi-temps, les choses ne s’améliore pas à la reprise où nous encaissons un nouveau but (57).
La réduction du score se fait immédiatement (58 ) mais Salisbury continue de pousser et marque à nouveau à la 87ème. Je me fais un peu peur sur la fin de match mais l’équipe tient et se qualifie pour la suite. Il faudra éviter ce type de conneries pour le match final !


C’est la finale :!: Le match où tout se joue.

La rencontre aura lieu sur terrain neutre face au 3ème du championnat Dorchester que j’ai jusque là toujours battu (1-0 et 1-2).
Wise est encore un petit peu juste pour débuter. C’est Ralf Wiggum, bien revenu sur la fin de saison, qui s’y colle.

Le match commence très mal et je suis déjà mené 2-0 plus 3 cartons jaunes au bout de 15 minutes. C’est pas possible, l’équipe ne peut pas craquer maintenant !!
La réaction intervient peu avant la mi-temps (41) où Taggart, mon milieu gauche, réduit le score. Déjà 5 joueurs avertis ce qui est assez inhabituel, espérons que je n’ai pas à le regretter.

Et malheureusement, ce que je redoutais arrive. Hearn, mon milieu titulaire est exclu à la 66ème. Je dois revoir ma tactique. Wise fait sa rentrée en remplacement de mon défenseur gauche et vient se positionner au milieu (je défends donc à 3 centraux).
Bon coaching car Magic Dennis égalise dans la foulée à la 67ème.
C’est jouable, je reprends espoir et passe en mode contre-attaque. Manque de bol, mon défenseur droit se laisse une fois de plus emporter et vient cisailler un des joueurs adversaires. C’est un nouveau rouge (70ème). :x
A 9 contre 11, il va falloir batailler pour atteindre la fin du match. Un seul objectif désormais, les penaltys. Je passe donc en 3-1-3-1 avec Wise en MDF et Simpson qui passe en MC laissant son camarade Healy seul en pointe.

Je suis archi-dominé mais c’est à ce moment là qu’il se passe un des tournants du match. Alors que le gardien adverse effectue une relance bénigne à son défenseur, ce dernier se blesse en recevant la balle (c’est ça l’esprit Conference) et Healy récupère la balle avant d’aller battre le gardien.
Extraordinaire, la foule est en délire. Mon équipe mène 3-2 et il ne reste plus que 15 minutes à jouer pour rejoindre la division supérieure.

Tenir, il faut tenir !! Arc bouté en défense, les minutes sont longues …
On rentre dans le temps additionnel. 4 minutes sont accordées par ce sadique de 4ème arbitre.

Enième débordement de Dorchester sur la gauche, centre et … but !!!! Egalisation au bout du suspens. Nooooooon, je suis dégouté mais rien n’est encore perdu.
Tout le sera définitivement pendant les prolongations où mon équipe craque en 2nde mi-temps à la 108ème puis 111ème.


Springfield United passera donc une nouvelle année en Conférence Sud. Les joueurs pleurent à chaude larme. Les 2 expulsés sont dépités et s’excuseront publiquement de leurs erreurs.
On est pas passé loin, on y étais, et ces quelques minutes de trop ont été fatales …

J’en profite pour vous montrer quelques screens de la saison :

Le match fatidique :

Image

Les résultats du championnat :

Image

Les stats de mon équipe (les titulaires sont ceux de la finale) :

Image

En détail :

Michael Weston, mon jeune gardien de 17 ans s’est vite imposé comme titulaire vu le niveau des 2 autres à ma disposition.

En défense, c’était l’hécatombe en fin de saison. Les titulaires habituels étaient Piper à droite, Mort à gauche et Hugues et Kitamirike en charnière centrale. Le jeune Borg est venu filer un coup de main en fin de saison et a bien tenu le coup. Je compte bien conserver ces 5 là pour la saison prochaine.

Au milieu, la concurrence fût âpre. Taggart a gagné sa place à gauche et Clark a été indispensable à droite pendant toute la saison. En MC, Hearn est devenu indiscutable généralement associé à Wise ou au jeune Lund.

L’attaque est le secteur où j’ai eu le plus de mal à trouver l’équilibre. Bien que Healy ait toujours était indiscutable, Griffith puis Scannel se sont battus la place de 2ème attaquant avant de se blesser. Simpson en a profiter pour s’imposer comme titulaire et n’a ensuite plus lâché sa place. En fin de saison, le jeune Watt s’est imposé comme doublure avant de se blesser lui aussi.

Mort et Hearn sont les 2 joueurs préférés du club. Bart Simpson est élu joueur de l’année par les supporters.

Point sur la league :

Mort et Clark sont 6ème ex aequo avec une moyenne de 7,22
Taggart est 3ème meilleur passeur avec 13 assists. Healy est 4ème avec 11.
Bart Simpson est 3ème meilleur buteur avec 20 réalisations. Healy est 6ème avec 17.
L’équipe possède la 2ème meilleure affluence avec 1666 spectateurs de moyenne.
Meilleure attaque du championnat (87 buts) et 9ème défense (49 buts).

Coté staff, Apu nous quitte pour Bolton.

En bref, les restes du monde :

Arsenal remporte la Premiere League avec un meilleur goal average que Liverpool. Chelsea est 3ème.
Stoke (club de D2) bas Chelsea en finale de la FA Cup.

L’Inter et le Barça remportent leur championnat respectif.
En L1, Lyon est champion devant l’ASM et le PSG.

Le PSV remporte l’UEFA contre Leverkusen
Chelsea se venge de sa saison en finale de LDC contre Arsenal

Thierry Henry est ballon d’or.


Tout est à refaire pour cette nouvelle saison 2007/2008. L’objectif sera cette fois-ci de viser directement la 1ère place pour ne pas avoir de mauvaises surprises sur la fin.

A très bientôt pour la suite.


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » ven. 29 juin 2007 1:43

Remis de la déception de cette fin de première saison, j’entame le mercato d’été sereinement.

Pré-saison 2007/2008 :

L’intégralité du noyau dur est conservée. Je re-signe ainsi la plupart de mes titulaires pour 1 ou 2 ans supplémentaire.
Il faut en effet savoir qu’à ce niveau de compétition, les contrats sont généralement toujours d’un an voire deux. Ca me permet de dégrossir l’effectif et de me débarrasser des éléments inutiles.
10 joueurs sont ainsi remerciés. Bon vent et bon débarras.

L’effectif s’en voit nettement rajeunit puisque derrière Wise, le plus vieux joueur à 26 ans. La moyenne est de 20 ans car je suis obligé d'incorporé une partie des - de 18 à l'équipe première (la seule qui a des matchs :? ).

2 renforts arrivent début juillet :
- Craig Holloway, un gardien de 22 ans, titulaire d’un club de la division supérieure la saison précédente avec une moyenne correcte pour ce niveau : 6,80.
- Fola Onibuje, un attaquant nigérian venant de League Two (2 divisions au-dessus). Il m’a été conseillé par Wise et possède des caractéristiques intéressantes : 2m01 pour 97 kg, 16 en force et en saut, 15 en tête, 14 en accélération, une détermination et une finition correcte, il sera un parfait point de fixation.

6 joueurs sortent de mon centre de formation dont 2 particulièrement intéressant (1 DC et 1 AC). Ils seront là en cas de blessure.

Premier match amical et première blessure d’un de mes meilleurs joueurs pour 2 mois (Clark M D). Une seule solution de remplacement à droite, un jeune de 17 ans, il faut recruter !
J’échoue lamentablement dans cette tâche. Soit les joueurs ciblés refusent de venir soit leurs clubs demandent un montant excessif qui me mettrait dans la rouge pour la suite.
Le reste des joueurs disponibles à ce poste ont des notes pitoyables. Il va falloir serrer les dents.

Bilan mitigé des matchs amicaux : 3V-2N-1D et un fond de jeu inexistant.


Saison 2007/2008 : Août à Janvier

Les medias me voient 10ème cette saison. C’est mieux que la 22ème et dernière place de la saison précédente, il y a du progrès.
Toujours ce même calendrier infernal de début de saison : 6 matchs en 16 jours.

Et ça commence mal puisque j’enchaîne 2 défaites à l’extérieur. Mes joueurs semblent perdus alors que l’équipe de départ est à peu de chose près la même que celle de l’an dernier.
Ca ne s’arrange pas avec 2 nuls à domicile. Me voilà 20ème. :?

Première victoire chez un promu. C’est le moment d’enclencher la marche avant.
Pas pour tout de suite toutefois car 2 nouveaux nuls puis 2 défaites me font toucher le fond. 18ème et une incompréhension totale de ce qui est en train de se passer. Le nouveau gardien est nul et enchaîne les 6. Mon nigérian attrape les ballons de la tête pour systématiquement les refiler à l’adversaire. Je regrette déjà la venue de cette grande saucisse inutile. Simpson et Healy mes 2 attaquants ne touchent pas une bille. La défense se ridiculise à chaque match en multipliant les bourdes. Wise est bien seul au milieu et les différents essais pour l’épauler sont des échecs. Ca devient pesant. :(

10ème journée contre un compagnon d’infortune Eastbourne Boro, en playoff l’année précédente et désormais dans les profondeurs du classement. Je réussis là-bas une belle performance 5-1 me contentant de contre-attaquer pour empiler les buts.
Feu de paille vite éteint au match suivant par Wimbledon où je perds 2-1.


La situation est catastrophique :x . Le public a déserté mon stade et la moyenne qui tournait à 1450 spectateurs a chuté à 286 avec un maximum ridicule de 487.
Je prends le temps de relever ces chiffres car je suis au bord du gouffre. Les finances sont plombées par cette perte d’affluence et je m’enfonce dans les dettes.

Nouveau match contre le promu Margate. Ca serait bien d’ouvrir le compteur victoire à domicile. Bien aidé par l’ouverture du score d’un défenseur adverse, c'est désormais chose fait. Je remporte le match 3-0.
Est-ce enfin le renouveau :?:

Pour m’en convaincre, je sacrifie le dernier tour de qualification à la FA Cup à l’extérieur contre un club de la division supérieure : défaîte 3-0 avec une équipe de remplaçant.

Nous voilà fin octobre. Après 12 journées, Springfield est 17ème à 2 points du premier reléguable et à 8 points du 5ème avec un triste bilan de 3V 4N 5D.

Il faut absolument réagir et les médias me demandent de faire le point. J’hésite à pousser une grosse gueulante mais je préfère me la jouer zen : « Je sens que ça revient, le pire est derrière nous ». Les joueurs apprécient la confiance que je leur porte. A eux de me le rendre sur le terrain de ses petits péteux de Cambridge.
C’est une belle victoire 2-4 avec un triplé de Healy ! :)

L’équipe retrouve ses marques et le retour de Clark signe également celui de la victoire. L’équipe est plus à l’aise en procédant en contre-attaque et retrouve sa solidité d’antan. 3 autres victoires viennent s’ajouter suivies de 2 nuls et 4 nouvelles victoires viennent clôturer l’année en beauté. :D

Nous voilà 3ème au 1er janvier avec un bilan de 11V-6N-5D, 37 buts marqués, 20 encaissés. Le 1er est à 2 points avec un match en retard et le 6ème déjà à 5 points.
Gros ouf de soulagement, les choses vont bien mieux !!

Onibuje est enfin efficace (5 buts, 7 passes déc.), Simpson renaît de ses cendres (7 buts sur les 5 derniers matchs), le jeune DC du centre de formation fait de bonnes piges quand les matchs s’enchaînent.
Grosse satisfaction, Mark Mort, mon jeune DG de 17 ans emporte tout sur son passage. En un mot un seul, Mort tue (elle était facile :P ). Il tourne à 7,50 de moyenne et est suivi par Charlton et Preston (3 divisions au-dessus).

Survenue en temps de crise, la FA Cup est oubliée depuis longtemps. Je suis par contre toujours en course dans le FA Trophy (16ème de finale) après avoir éliminé un club de la division du dessus au tour précédent.


Pour ceux qui me l’ont demandé, voici quelques screens :

Dennis la malice :
Image

Bartholomew Jo-jo Simpson :
Image

Ralf Wiggum :
Image

Détail amusant, j’ai enfin compris pourquoi Chelsea m’avait choisi comme club affilié. Dennis Wise est en effet une légende du club et fait régulièrement des commentaires sur les joueurs des Blues du style : « Wise félicite Schevchenko pour ses dernières performances ». C’est toujours un grand moment !! :lol: Fait le venir chez moi Dennis :!:


Me voilà prêt pour la deuxième partie de saison 2007/2008 que j’aborde avec un net regain de confiance.
Rien n’est perdu pour la première place et les playoffs sont plus que jouable mais mon équipe a montré qu’elle avait des failles notamment psychologiques. Il reste 20 matchs.
Sera-t-elle capable de tenir le rythme jusqu’au bout et assurer une montée directe ?
Sommes nous une nouvelle fois partie pour risquer notre peau à la cruelle mort subite des playoffs ?
Ou pensez-vous que Springfield va de nouveau craquer et retomber dans ses travers de début de saison ?

Les paris sont ouverts !!


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » sam. 07 juil. 2007 2:35

C’est reparti comme en 40 sauf que nous sommes désormais en 2008 (cherchez l’erreur ...).

Saison 2007-2008 : Janvier – Fin de saison


Ca commence par le traditionnel match du 1er janvier contre Welling, un mal classé a qui je colle une déculottée 5-0, ma plus grosse victoire jusqu’à présent. Dans le même temps, le leader incontesté Tamworth perd et je me retrouve 1er à la différence de but (mais un match en retard pour le leader).
Les matchs suivants sont eux aussi prolifiques, mes attaquants sont en canne pour ce début d’année. Nul 3-3 sur le terrain de Farnborough (triplé de Simpson) suivi d’une victoire 4-1 à domicile.

La période d’euphorie se calme un peu puisque malgré une nouvelle victoire à l’extérieur 2-1, j’enregistre 3 blessures de joueurs cadres. Suivent 1 défaite, 1 nul puis 2 victoires qui me permettent de conforter ma seconde place.
Entre temps, je signe de bonnes performances dans le FA Trophy éliminant coup sur coup 2 clubs de Conference National (la division du dessus).


Attention terrain glissant :

Arrive le 1er tournant de la saison. Nous sommes fin février et 2 matchs importants arrivent à la suite : le quart de finale de FA Trophy suivi 4 jours après d’un match décisif contre le leader Tamworth. Je précise que le FA Trophy est une compétition qui regroupe les clubs du niveau Conference National (division 5) et en dessous (je suis en D6). Une bonne occasion de briller et de gagner un peu de prestige !

Il ne faut toutefois pas oublier le principal. Je vise la 1ère place donc j’envois une équipe hybride avec quelques remplaçants pour débuter le match.
Le match est terne (4 tirs de chaque coté) et se solde par une courte défaite 0-1.

J’enchaîne donc avec la 31ème journée du championnat et le match chez le leader Tamworth qui a accumulé les bonnes performances et m’a repoussé à 2 points. Il faut gagner ou au moins faire match nul pour rester dans la course !

Les troupes sont gonflées à bloc et mon petit Robinson ouvre la marque d’une superbe reprise dès la 16ème minute. L’équipe ne perd pas le nord et continue à dominer son sujet. Malheureusement, mon gardien se troue complètement sur une sortie au pied dont lui seul a le secret et fait une passe à l’attaquant adverse qui ne se prive pas de réduire le score juste avant la mi-temps.

Je remobilise l’équipe : On peut gagner, allez !! Malgré une légère domination, l’équipe ne trouve pas le chemin de filets et comble de malheur, alors que l’on entre dans le temps additionnel, Tamworth marque sur une contre-attaque. C’est la défaite. On se retrouve à 5 points à 11 journées de la fin alors qu’on aurait pu passer en tête. Le 3ème n’est pas très loin derrière. Ca sent les playoffs …


Rebondir ou mourir :

La saison continue mais l’équipe a pris un coup au moral. Sur les 4 matchs suivants, elle s’impose difficilement 2 fois sur le plus petit des écarts et fait 2 nuls.
Aussi incroyable que cela puisse paraître, c’est Tamworth qui se voit sûrement déjà promu qui n’y est plus : 1 nul puis 2 défaites avant de renouer avec la victoire. Nous ne sommes plus qu’à 3 points et il reste encore 7 matchs dont 3 contre des prétendants au playoffs.

Une nouvelle victoire à l’arraché à domicile avant d’affronter le 5ème, Crawley, chez lui. Le match est très serré mais tout se débloque au cours de la seconde mi-temps. Simpson marque coup sur coup (47 et 56ème) mais l’équipe est rejointe 20 minutes plus tard (71 & 78). Hearn nous donne finalement la victoire à la 89ème. Tamworth a lui perdu et nous nous retrouvons à égalité à 5 matchs de la fin du championnat. J’ai un avantage confortable au goal average mais tout reste encore à faire.

Je gagne facilement le match suivant avant de faire match nul à l’extérieur à Lewes. Mon grand leader de l’attaque Fola Onibuje se blesse au cours de ce march pour la fin de la saison.
Tamworth s’est calqué sur mon rythme puisque eux aussi enchaîne 1 victoire puis 1 nul.


Dennis le clown :

Plus que 3 journées. C’est l’entracte du 1er avril. Dennis Wise en profite pour me faire une petite blague :

Image

Dennis est un grand fan de lui-même. Il trouve donc, en toute modestie, que malgré son age, il a toujours un incroyable talent (passe à la télé Dennis !). Il ne voulait pas faire de rapport sur lui-même mais si on demande à tout le monde d’en faire un, alors, lui aussi, il insiste pour donner son avis. Non mais !!


Le bouquet final :

Reste quand même le plus important. 2 matchs contre les 2 derniers que je dégomme vite fait bien fait. Tamworth qui a décidé de me pourrir la vie jusqu’au bout fait de même.

Un dernier match à disputer et nous sommes toujours au coude à coude avec le même nombre de points mais une différence de but à mon avantage.
Cette ultime journée promet d’être spectaculaire. J’accueille le 4ème alors que Tamworth reçoit le 3ème, tout ce beau monde étant déjà qualifié pour les playoffs. Un seul enjeu donc : connaître enfin le nom du vainqueur et qualifié direct en Conference National.

Dire que le match est tendu est bien en dessous de la réalité. Le match reste très correct mais pas l’ombre d’un tir cadré lors de la première mi-temps. Pendant ce temps là, Tamworth a atteint la pause avec un petit but d’avance histoire de ne pas me mettre la pression.
Pas beaucoup d’amélioration en 2nde mi-temps quand soudain … aaah, non, vous voulez vraiment savoir ? … soudain, c’est le drame.
Suite à un centre anodin, mon défenseur fait l’ascenseur sur l’attaquant adverse pour dégager le ballon. Faute et carton jaune. Nous sommes à la 54ème minutes et c’est un penalty mesdames et messieurs, oui, un penalty car la faute a été commise à l’intérieur de la surface !! :shock:

Simpson s’avance … comment ça Simpson ?? Oui, Michael Simpson, 34 ans, milieu centre de son état et joueur de Carshalton. Tu ne peux pas me faire ça à moi Mike !! On est de la famille !
Simpson prend sa respiration, s’avance … et balance un missile … à coté !!

Ouuuf …

Reste que le match n’est pas encore gagné. Et d’ailleurs, il ne le sera pas puisque aucun tir cadré ne viendra égailler cette 2nde mi-temps. Résultat, un 0-0 pathétique : 1 tir cadré à 0.

Tout dépend donc du résultat de Tamworth. Le public est comme moi, les yeux rivés au panneau d’affichage. Le verdict tombe : la vaillante équipe de Havant & Waterlooville a égalisé et le résultat est de 1-1.

Je remporte donc la Conference Sud à la différence de but !! Wouhou, c’est la consécration !! Pour une fois que Waterloo est synonyme de victoire !!


Jetez moi un œil sur ce beau tableau de résultat :

Image

La lutte fut sans merci jusqu’au bout. Regardez moi un peu ce graph de progression :

Image

Je ne suis pas peu fier de moi et de mes petits gars. Après un début de saison catastrophique, l’équipe s’est sortie les doigts pour aller chercher la première place synonyme de montée directe.
Une victoire au finish, comme on les aime.

Je reviens bientôt pour le bilan de la saison, les joueurs, les stats, le résultat des playoffs et peut être un début de mercato.

En espérant que vous ayez un peu vibré à la lecture de mes performances !


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » mer. 08 août 2007 19:20

Oyé oyé, me voilà de retour après une assez longue absence. Je n’avais pas totalement abandonné mais c’est vrai qu’après avoir vu le travail de présentation de l’ami Riton, j’ai eu un peu la flemme d’essayer de me mettre au niveau et j’ai un peu lâché ma partie …
Allez, je m’accroche quand même, pour la beauté du jeu et de la petite histoire ! Les Simpson n’ont peur de rien et surtout pas de ces fiottes de Vikings avec leur tresse et leur noms imprononçables !

Je reprends donc l’histoire là où je m'étais arrêté : Fin de saison 2, c’est la montée pour Springfield United.
On m’a un peu reproché de ne pas assez égailler ma story, donc je vais faire mon possible pour ce nouveau départ !!

Image


Bilan de la saison passée :

L’équipe :

Après un départ catastrophique l’équipe a remonté la pente pour terminer première. Le niveau de jeu reste néanmoins assez faible, on est loin de dominer notre sujet. Il faut obligatoirement jouer la contre-attaque à l’extérieur contre les équipes du top 10 sous peine de sanction immédiate.
Je pense d’ailleurs que c’est ce qui m’a permis de me relancer. De toute façon, dès que l’équipe mène au score, c’est clairement la tactique la plus efficace pour s’en sortir.
Quand il faut faire le jeu, l’équipe est nettement moins performante vu les faibles capacités techniques des joueurs. C’est assez net quand on jette un coup d’œil aux résultats domicile / extérieur :

Bilan domicile : 11V 8N 2D, 34 Bp / 10 Bc, 6ème place avec 41 points
Bilan extérieur : 12V 4N 5D, 41 Bp / 26 Bc, 1ère place avec 40 points (et 5 points d’avance sur le 2nd)

Pour les consignes de match, il est impensable de déclarer aux médias que l’on pense gagner. Chaque fois que je l’ai tenté, les joueurs ont été paniqués et on a perdu ! Le mot d’ordre fut donc : « C’est une équipe dont il faut se méfier », accompagné de la consigne « On peut gagner ! ».

Ca a plutôt bien marché finalement, et plus d’une fois on s’est tous retrouvé à chanter ensemble nu sous la douche !

Image


Un point poste par poste :

Gardiens : Pas très excitant … Mes 2 gardiens ont autant joués l’un que l’autre sans convaincre particulièrement. Pas calamiteux mais pas excellents, ils sont encore jeunes (23 et 18 ans) donc attendons un peu avant de les virer.

Défense : Mon point fort ! Les latéraux sont performants surtout Mort (DG) qui est (de loin) mon meilleur joueur (8 hdm). La charnière centrale a été mon coup de poker puisque les 2 titulaires sont à eux 2 moins agés que Wise (ils ont 17 et 19 ans). Après des débuts un peu foireux, ils tiennent bien la baraque.

Milieu : La zone de turbulence ! Wise a comme toujours était honnête (4 buts, 5 assists). Il brille par intermittence et apporte surtout dans la distribution du jeu et sur coup de pied arrêté (forcément, vu qu’il ne court plus). J’ai testé Robinson en rotation qui apportait en vitesse ce qu’il perdait en construction. Pas extrêmement concluant.
Hearn (MC) est la grosse satisfaction de la saison (8 buts, 4 hdm). Il a eu des débuts difficiles en commençant la saison sur une blessure mais s’est ensuite clairement imposé comme le titulaire au milieu.
Les MG et MD ont été les gros soucis de la saison. Après la grave blessure de Clark (MD) en début de saison, Butterfield a eu du mal à s’imposer à droite pendant que Taggart et Moore alternaient le chèvre et le choux sur le coté gauche. Au final, au fil des blessures et des rétablissements, Clark a été repositionné sur la gauche pour faire le boulot, Butterfield s’occupant tant bien que mal du coté droit.
Il va falloir faire quelque chose pour la saison prochaine !

Attaque : La bonne surprise ! Ma grande saucisse, Fola Onibuje (2m01, 97kg) s’est révélé être un excellent point d’appui et même un bon finisseur : 12 buts, 9 assists, 7 hdm en seulement une petite trentaine de match (dont 19 comme titulaire). Chapeau !
Bart Simpson est lui devenu un serial buteur. Il a scoré à 29 reprises, Ay Caramba !! Malgré tout, son niveau de jeu reste faible avec un petit 7,13 de moyenne (malgré tous ses buts). Quand il ne marque pas, il n’apporte malheureusement pas grand-chose. Ca viendra avec le temps !
Une grosse blessure pour mon titulaire du début de saison, Joe Healy et une petite déception avec un petit total de 8 buts. Scannell complète le compte avec le même nombre de but. Son seul souci c’est qu’il ne sait que courir. Il cavale donc comme un dératé dès qu’il en a l’occasion mais il est loin d’avoir ma pleine confiance.

Un aperçu des stats de tous mes joueurs sur la saison :

Image


Records du Championnat :

5 joueurs dans le top 10 des notes : Mort (DG) 3ème avec 7,44, Onibuje (AC) 6ème avec 7,32, Clark (M D) 7ème avec 7,28, Hearn (MC) 8ème avec 7,26 et Kitamirike (DD/C) 10ème avec 7,23.

Buteurs : Bart Simpson est le meilleur buteur du championnat avec 25 buts !

Affluence : Après la désertion du public en début de saison, la moyenne de la saison est de 718 spectateurs soit la 12ème position de la ligue (contre la 2nde l’an dernier).

Bart Simpson est élu joueur de l’année par les supporters pour la 2ème année consécutive !

Image

Le public est bien revenu en fin de saison, dépassant le millier de spectateur mais c’est sans commune mesure avec l’an dernier. Au final, les finances ont pris un rude coup de bambou même si elles semblent maintenant stables.
Pour l’anecdote, j’ai battu cette saison mon record de la plus faible affluence avec 159 spectateurs (bourrés comme des cochons à la Duff, on aurait pourtant dit qu’ils étaient 2 ou 3 fois plus).


En bref, les restes du monde :

Le Réal Madrid et le Milan AC remportent leur championnat national.
En L1, Bordeaux remporte le titre au la main devant le PSG et Nantes. Lyon chute à la 8ème place. Troyes, Le Mans et Reims sont relégués en L2.
Contre toute attente, Middlesbrough remporte la Premiere League devant Arsenal et Chelsea.
Arsenal bat Chelsea en finale de LDC et le Celtic domine le Werder Brème pour la Coupe UEFA.
La Suède devient championne d’Europe (victoire contre l’Espagne 2-0). La France échoue piteusement en poule et Raymond est viré illico presto ! Même sanction pour ses collègues des Pays-Bas, Allemagne, Italie et Angleterre.
C’est finalement Francis Gillot qui remplace Domenech à la tête des bleus en abandonnant lâchement les Sangs et Or.

Le Tchèque Michal Papadopoulos est élu soulier d’or européen avec 26 buts devant Petar Jelic et Benjamin Auer (3 joueurs évoluant en Allemagne, championnat non sélectionné).
Steven Gerrard est élu Joueur Européen de l’année devant Rooney et Kaka
Petr Cech est élu Gardien Européen de l’année devant Casillas et le français Frey !
Terry est élu Défenseur de l’année devant Ferdinand et l’étonnant Barzagli !
Gerrard remporte logiquement le titre de Milieu de l’année devant Kaka et Robben
Rooney est lui Attaquant de l’année devant Henry et Villa

Lahm quitte le Bayern pour le Barca pour 41 millions d’€

La suite dans très (très) peu de temps !! 8)


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » mer. 08 août 2007 21:55

Et hop, la suite des épisodes de Homer en Vacance !

Que sont-ils devenus ?

Nelson Muntz :

Image

C’est devenu un sacré gaillard le Nelson : 1m95, 86 kg. Il a des notes physiques extraordinaires mais son sale caractère lui pourrit son début de carrière. Transféré gratuitement d’Arsenal à Everton dès le début du jeu, il n’a pas été très brillant pour ses quelques matchs (6,44 de moyenne sur 20 matchs chez les - 18). En 2007/08, il a été prêté à Doncaster (D3) où il n’a pas cassé des briques non plus (22 matchs, 5,82 de moyenne).
2 points étonnants : malgré ses performances pitoyables, de nombreux clubs sont intéressés (12 clubs en tout de D2 ou D3).
De plus, Nelson, à qui j’avais octroyé pour le fun et la bibine, la double nationalité polonaise (en plus de l’anglaise), a déjà 3 sélections en équipe de Pologne (5 de moyennes encore une fois).
Ah Ah !!

Pour rappel, j’ai créé Nelson avec un très bon potentiel, d’excellentes notes physiques et des notes déplorables pour tout ce qui touche au professionnalisme, travail en équipe, etc …
Mi-juin, Nelson se lâche et insulte copieusement son entraîneur qui vient de refuser l’offre d’un autre club. Il finit par obtenir gain de cause et signe début juillet à Watford en Premiership. 4ème club après 2 saisons, un début de carrière sur les chapeaux de roues !! Ca promet pour la suite !!

Un coup d’œil sur les stats du petit monstre à la fin de sa 2nde saison (avant transfert) :

Image

Troy McClure :

Image

L’acteur de série Z connaît une reconversion dans le corps arbitral un peu compliquée. 2 matchs arbitrés en 2006, 1 seul en 2007 et en 2008 (tous en Conférence National). Serait-ce du au manque de talent ?

Le Chef Clancy Wiggum lui n’a pas se problème !!

Image

Son autorité naturelle s’exprime pleinement et il distribue les cartons comme jadis les contraventions ! Entre les coupes, les matchs de D3 et de D4, il bouffe à tous les râteliers (c’est mauvais pour la ligne, Chef !)


Après Apu (parti à Boston comme adjoint) et Moe (toujours physio à Newcastle), c’est au tour d’Otto Bus et de Skinner de plier bagage (respectivement entraîneur de jeune à Birmingham et adjoint à West Brom).
Mon staff s’est donc dramatiquement réduit ne restant plus que les frères Flanders (coachs gardiens et physiques), le fidèle Dr Hibbert (physio) et Barney qui continue à faire la tournée des bars comme recruteur.


L’été sous de nouvelles latitudes !

- Qu’est ce que tu fais pour les vacances ? Moi je n’ai pas changé d’adresse !
- Mais qu’est ce que tu racontes ??
- Mmh, rien excuse moi, j’ai encore des relents de Duff qui me montent au cerveau après cette belle promotion (et la fiesta qui s’en est suivit). Pour répondre à ta question, je vais faire un petit tour aux Etats-Unis retrouver le plus beau pays du monde et sa culture inégalable. Oulala ! Ca va être super chouette !

Et c’est au beau milieu de ses vacances qu’Homer reçoit un coup de téléphone :

Image

- Votre mission, si vous l’acceptez, devenir sélectionneur des Etats-Unis !!
- Hein, quoi, comment, oh pinaise !! Mais que c’est que c’est, pourquoi ?

Ah, c’est une longue histoire !

Au moment de la création de la partie, j’ai eu l’idée de rajouter les joueurs d’une nation dans l’éventualité où je n’aurais pas assez de travail avec mon petit club de Springfield.
J’ai donc choisi le Mexique parce que c’est le pays de nachos et des burritos (enfin, peut être aussi parce qu’avec les Vela, Dos Santos, Guardado, ils ont rapidement une équipe qui envoie du bois).

Bien entendu, dès le premier jour de jeu, je suis allez voir l’équipe mexicaine mais le poste était déjà pris :( . En désespoir de cause, je me suis inscris (sans trop y croire) chez les voisins américains (ma vraie patrie !).
Après 2 longues années de réflexion, j’avais même oublié que j’y avais postulé. Pendant toute cette période, les pauvres bougres ont été livrés à eux même avec des résultats mitigés : Finale de la Gold Cup perdue contre le Brésil 3-0, sortie peu glorieuse de la Coupe des confédérations sans aucune victoire et pour finir, une défaite 0-3 en amical face à la Mannschaft.

C’en était trop, les instances dirigeantes américaines ont donc craqué et Alexis Lallas m’a nommé sans ambages Grand Manitou de la Bannière Etoilée (la classe internationale). Peu de temps après, Dennis Wise, qui a eu vent de la nouvelle, m’appelle pour me chambrer !
Il est con çui là, on dirait vraiment qu’il a que ça à foutre ! Arf, en fait, il m’annonce par la même occasion qu’il compte mettre un terme à sa carrière à la fin de la saison prochaine. Toujours le mot pour rire Dennis ! Non mais c’est pas vrai, tu peux pas me faire ça ! Réfléchi bien, 41 ans, c’est l’age où tout commence !

Il a beau m’avoir promis de réfléchir, je me fais quand même un peu de soucis. Surtout que son contrat se termine fin juin et qu’il m’est désormais impossible de lui proposer autre chose qu’un poste de coach.
Pourquoi me fait tu ça, monde cruel ??


Premiers pas sous les cocotiers !

Bon on avisera le moment venu, place aux choses sérieuses. Première chose, faire sa petite liste de joueur !
Après un rapide coup d’oeil, il n’y a pas beaucoup de joueurs américains (je n’ai pas sélectionné la base non plus), mais ceux qui sont là ont vraiment de belles stats : Beasley, Donovan, Adu et leurs petits copains sont loin d’être ridicules.

La sélection est faîte ! Départ à la Barbade avec tous mes nouveaux amis !! A nous les petites barbadaises, … barbadéennes ?, mmh …, à nous les filles de la Barbade !
Wouhou !! C’est vraiment excellent ce pays !! Bart a tenu à m’accompagner pour l’occasion histoire qu’on se fasse quelques vagues ensemble !

Image


Enfin … Passons rapidement sur l’hotel, la plage et les jolies autochtones. Place au match !
On est au début du mois de juin et le thermomètre affiche 38 degré à l’ombre. L’équipe d’en face ne possède pas une seule tête connue mais il va falloir se méfier.

C’est parti pour l’attaque avec un joli 4-2-3-1 avec Giuseppe Rossi en pointe (et oui, il est américain !). 26 minutes plus tard, nous voilà à 2-0 … pour la Barbade !!
Non mais c’est pas possible cette histoire, de qui ce moque t-on !?! Les choses rentrent quand même dans l’ordre avant la mi-temps puisqu’on repasse devant : 2-3 (O’Brien, Rossi, Dempsey). Un petit message à passer à la mi-temps : Non mais vous vous foutez pas un peu de ma gueule les gars ? Il faut les étriller, on est pas venu là pour bronzer !!
Donovan rajoute 2 pions avant la réduction du score d’un de ces salopiauds d’en face. Résultat : 3-5. Record de buts battus en une rencontre battus pour les Etats-Unis.

Le match retour à domicile est une formalité (6-1) mais les débuts auront été agités !!!


Springfield, sweet Springfield :

Retour à la casa ! Springfield est toujours aussi beau même si ses figures mythiques ont un peu mis les voiles (Moe, Apu, Otto Bus, Skinner). Tout mon beau staff envolé, je suis dans l’obligation de recruter pour continuer à fournir à mes petits protégés un entraînement descend ! Andy Birchall me rejoint donc pour assurer le service minimum : 3 étoiles (à tous les postes d’entraînement) !

Coté joueur, je ne compte pas faire de folie. Premier objectif, garder tout ce beau monde : les contrats sont renouvelés, à plein temps si possible (les joueurs progressent alors bien mieux).


Coup de tonnerre à Springfield :

Suite aux mauvais résultats financiers, la nouvelle est tombée : le budget des transferts pour la saison 2008/2009 sera de … 0 € !!!
Il faut dire que la balance financière n’est plus vraiment positive :

Image

Trop prêt de ses sous le Monsieur Burns !! Comment je fais moi pour assurer des bons résultats dans la division supérieure ??
En plus de ça, les médias me voient d’ores et déjà 24ème et dernier ! C’est mal engagé cette histoire, il va falloir se battre, comme d’habitude !!
La petite note d’humour Totalbet vient s’ajouter à l’optimisme ambiant : 40/1, voilà la côte de Springfield United en Conference National pour cette saison !! Doh !
Je vous donne les côtes des favoris au cas où : 6/4 pour Weymouth et 7/4 pour Halifax et Woking. Tsss, même pas peur !


C’est les soldes du gratuit :

3 nouvelles recrues (en fin de contrat dans leur club) viennent (quand même) grossir mes rangs :

Mark Wilberforce, un gardien de 21 avec des stats honnêtes. Il aura sa chance comme titulaire (normal, il a une photo, c’est un gage de confiance !!) !

Image

James Dayton, un milieu offensif gauche (et milieu gauche) de 20 ans. Auteur d’une saison catastrophique en Conference National, il a pourtant des stats très élevées pour ce niveau ! Il arrive à un poste sensible, il a pas intérêt à me décevoir !

Image

Karl Appleton, un buteur de 20 ans tout droit venu de Thurrock. Une belle saison l’an dernier : 11 buts, 7 assistes, 8 hdm et une moyenne de 7,50 en 30 matchs. On ne sait jamais ce qu’il peut se passer à ce poste ! Il aura sa chance pendant les matchs de préparation. De toute façon, je le paye une misère donc je ne m’en fais pas trop …

Image



Du sang neuf mais un vieux statut …

6 nouvelles jeunes recrues débarquent au centre de formation dont un petit attaquant norvégien de 15 ans qui répond au doux nom de Erlend Mork (avec un « o » barré). Chaque année, j’en ai toujours quelques uns qui percent !! A surveiller donc !

Au niveau des statuts du club, 2 des 4 promus en Conference National passent professionnels. Mes dirigeants ne trouvent pas, eux, le changement utile et je reste donc en statut semi-pro (la honte …).
Ils sont néanmoins très content de mes performances et espèrent que l’équipe luttera bravement pour ne pas descendre la saison prochaine !


La pré-saison :

En avant pour les matchs amicaux !

Le programme est un peu chargé puisqu’il y a déjà 8 matchs de prévus jusqu’à fin juillet. Et oui pas ma p’tite Lucette, on va essayer de grappiller un peu d’argent vu l’état déplorable de nos finances …
Après 2 matchs, force est de constater que c’est peine perdu … 104 spectateurs pour le match d’ouverture, 60 pour le suivant. Je serais peut être compétitif pour l’Opération Pièces Jaunes et encore …

D’un point de vue sportif, le repas est constitué de club de Conférence Nord et Sud, il faut pas taper trop haut non plus. De tout façon, ça ne motive pas plus le public de voir une équipe de D6 de D5 ou de D4. Il leur faut du solide sinon rien.
Après 2 victoires sans bavures, le gros morceau pointe le bout de son nez puisque j’ai invité Everton (PL) à venir faire un petit tour à Springfield. Merguez et Duff à volonté les gars, c’est la fiesta par ce beau mois de juillet !

Image

10 minutes après le début du match, j’ai déjà pris 3 pions !! Que le spectacle est beau !! Le public en a pour son argent au moins ! Et le public est là et bien là justement puisque 9901 personnes (le 1 est important !) sont venus s’entasser dans le Monty Burns Stadium de 10000 places.
La ferveur populaire a du bon car mon équipe redresse la tête et se défend bec et ongle jusqu’à la fin du match se permettant même le luxe de réduire la marque en fin de match. 1-3 score final et je touche le pactole ! (pour mémoire, la meilleure affluence officielle est de 2107 personnes en demi-finale des playoffs 06/07).

Il faudra que je renouvelle l’expérience ! Je termine la préparation sur un assez bon bilan : 5V–1N–2D (contre Everton et Sheffield Wednesday, club de D3), 15 buts pour, 7 contre et un niveau de jeu satisfaisant.

A tel point que j’improvise un rendez-vous de dernière minute avec le nouveau promu en Premiere League : Plymouth ! Ah nous les petits bonbons ! Très bonne idée car malgré une courte défaîte 2-1, le stade est plein : 9991 spectateurs, record explosé. Même si ce n’est pas en rencontre officielle (le record ne comptera pas), j’engrange un petit pécule non négligeable qui me sort définitivement de la zone rouge !

Dernière bonne nouvelle avant de me lancer dans le grand bain, mon équipe réserve et des moins de 18 ans participe enfin à un championnat (apparemment, ce mécanisme vaut pour toutes les équipes à partir de ce niveau). Ca m’enlève une épine du pied pour conserver la condition physique de la totalité de mon effectif. D’un autre coté, les joueurs sont un peu rares car mon effectif reste limité mais peu importe …


Restez branchez car les aventures d'Homer continuent !!
Très bientôt sur vos écrans : Homer et les Zeux Jolympiques !


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » ven. 10 août 2007 0:35

Homer aux Zeux Jolympiques !

J’avais complètement zappé la fameuse échéance quand, encore une fois, le téléphone retentit (j’étais sous la douche, en plus, Dooh !) :

Image

- Oui, al-lo ?
- Homer, c’est Alexis Lallas !
- Lala quoi ?!!? C’est toi Bart qui m’fait encore une blague !! Espèce de …
- Non, Homer … Je … Je vous appelle pour les Jeux Olympiques. Les Etats-Unis sont qualifiés, ça vous intéresserait de coacher l’équipe ?
- Les Zeux Jolympiques !! Oui, pourquoi pas, c’est à quelle heure ?
- Euuh, le tournoi se déroule en Chine à partir de …
- Ok dak !

Et nous voilà donc embarqué pour la Chine ! Pays des nems, de la sauce soja, du riz cantonnais et je ne sais trop quoi d’autres …

Image

Y’a pas grand-chose à visiter dans ce pays bizarre … En cherchant bien, j’ai quand même réussi à trouver un vieil ami :

Image

Je crois qu'il ne m'a pas reconnu :?

Mais revenons à la compétition !!
Les moins de 23 ans américains sont très potables avec plusieurs éléments de l’équipe A type. Avec moi donc Freddy Adu et Giuseppe Rossi mais aussi quelques bons compléments comme le gardien Westberg, les défenseurs Sturgis et Zayner, les ailiers Mapp et Kirk ou même Josmer Altidore, un attaquant pas mauvais du tout.
Ces derniers sont tous évalués à des prix très faible, moins d’1 million pour la majorité, ce qui ne reflète pas du tout leur vrai niveau. On pourrait les considérer comme de très bons investissements potentiels pour un club européen si on faisait fi de leur statut d’extra-communautaire. Dommage …


Les Zétazunis dans le groupe B !

Voyons voir ce groupe : Italie, Guinée et Cameroun. Mmh, les 2 premiers sont qualifiés pour les quarts, il va pas falloir se louper.

Et ça commence par l’Italie. Je ne suis pas un spécialiste des ritals (exception faite des pâtes et des pizza), mais il y a quelques jolis noms : Okaka, Lupoli, Pazinni, Chiellini du Réal voire aussi Cerci, Dessena et Tissone tous bien membrés niveau notes !
J’opte pour un 4-2-3-1 pour laisser Rossi seul en pointe et essayer de la jouer serré. Le match est animé, l’Italie est très solide, mon gardien Westberg (celui de Troyes pour que vous situiez) fait des merveilles et ça se termine sur un bon 0-0 !
L’équipe a très bien tenu le choc. Elle met d’ailleurs une déculotté à la Guinée 4-0 (en faisant tourner l’équipe qui plus est) et s’en sort bien contre le Cameroun 2-0. 1er ex aequo du groupe (l’Italie a elle aussi gagné 4-0 et 2-0), direction les quarts. C’est déjà une victoire, je suis satisfait !


Sortie du groupe, restons groupés !

Rendez-vous 3 jours plus tard (le rythme est infernal) contre … le Mexique pardi !
Il suffit de regarder l’équipe pour comprendre que c’est un gros morceau !
Ochoa aux buts, Esparza, Araujo, Guardado, Vela, Dos Santos et son compère du Barca Hernandez et tous leurs petits camarades (même ceux que je ne connais pas sont excellents).

Je profite de mes petits tests de skin pour vous laissez jeter un coup d’œil (attention, la skin Clue est un peu dure à déchiffrer) :

Image


Les 2 équipes se tiennent jusqu’à ce que Kirk ouvre le score (toi aussi mon petit Kirk, un jour, tu seras capitaine …). Passage en formation contre-attaque, l’amiral Evans aggrave le score mais les Klingons ripostent à leur tour ! La bataille fait rage, les lasers fusent … (arf, je me suis laissé emporté par l’ambiance Star Trek, désolé).
2-1 donc, à la mi-temps mais le changement tactique les a déstabilisé. Ils sont complètement à la rue et les USA se baladent !! Un Go go USA retentit même dans les gradins ! 3ème but suivi d’un 4ème (2 buts signés Rossi alias Jo Red) trop de piments au petit-déjeuner pour nos voisins mexicains visiblement ! C’est une magnifique victoire 4 buts à 1 !!
Les chinois sont ravis, les mexicains, eux, rient jaunes …

Et en demi, vous reprendrez bien comme en ouverture ?! Et oui, revoilà les Italiens !
Une première mi-temps terne, pas un seul tir cadré et une très légère domination de ma part. Je décide de jouer un plus direct pour forcer le destin et ça marche ! Justin Mapp ouvre le score à la 62ème. La fin du match est tendue mais le petit Justin tue définitivement le suspens à quelques minutes du coup de sifflet final. J’ai un peu du mal à y croire pour être honnête mais le résultat est là ! En route pour la finale !!


On est en finale, on est en finale, on est ...

Image


Favori de tous les pronostics, je retrouve en finale l’ogre brésilien qui a tout dévasté sur son passage pour arriver en finale. Enfin presque, car ils ont eu un petit accroc en demi face à l’Allemagne de Podolski, Hunt et Mertesacker (finalement médaille de bronze). La décision s’est faite aux tirs aux buts et les brésiliens sont sur les rotules !! Je mise sur ma fraîcheur pour obtenir la consécration !!

Le Brésil c’est donc Grohe, Marcelo, Schmoller, Luizao, Lucas, Rafael Sobis, Anderson et je parle même pas du banc (Kerlon, Rafinha, Leyrelton, Sidnei). Du très très lourd !

Les voilà :

Image


Le match commence bien. Grohe se troue sur un dégagement et Mapp (encore lui) ouvre tranquillement le score à la 11ème minute. 2ème erreur de Grohe et nouvelle punition cette fois ci par Evans à la 20ème minute. Les brésiliens n’y sont plus et Sturgis enfonce le clou, avant la mi-temps, d’une tête rageuse sur corner tiré par Adu.
3-0 à la mi-temps, satisfaisant !! Petit sursaut d’orgueil des brésiliens en début de seconde mi-temps mais l’équipe tient bon. Schmoller finit par craquer et est expulsé à la 74ème. Le match se termine sans souci.

Contre tout attente, Homer et son équipe sont sacrés Champions Olympiques !

Image

Le match en une image :

Image

15 buts marqués, 1 seul encaissé, une tactique magique en 4-2-3-1 qui utilisait à fond les capacités de mes meilleurs joueurs. Une vraie balade de santé !
L’ailier des Chicago Fire, Justin Mapp, est le meilleur joueur de l’équipe : 8,2 de moyenne sur 5 matchs, 4 buts marqués, 1 assist, 2 hdm.

L’équipe en vrac (toujours mes tests de skins, ici Sleek) :

Image


Retour à la réalité :

Le monde du foot ne s'est pas arrêté pour autant pendant cette période. Le marché des transferts se termine sur les signatures de Palacio de Boca à l’Atletico pour 49 millions d’€ et de Kolo Touré d’Arsenal à Séville pour 57 millions d’€.
Arsenal débute, eux, l’année en « démolissant » (sic) le Celtic en Super Coupe d’Europe : 4-0

La saison a déjà (un peu) commencée pour Springfield UPPA avec 5 matchs disputés !
Je vous tiens au courant très bientôt en laissant planer le mystère, héhé !

Image


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » mar. 21 août 2007 23:56

Homer Back in Force pour la Saison 3 !

Saison 2008-2009 :

Propulsé en Conference National avec seulement 3 petites recrues, on va être vite fixé. Espérons que l’équipe se mette au niveau. Pour ce qui est des 3 nouveaux, Wilberforce est d’ores et déjà le gardien titulaire. Y’a pas vraiment photo au niveau des performances, preuve que même un excentrique peut s’en sortir à ce niveau ! Mon nouvel ailier gauche Dayton est lui aussi titulaire alors que Appleton (BC) débutera en réserve.

Homer dispose désormais d’une réputation locale !! Les gens le reconnaissent dans les rues de Springfield et les enfants lui demandent même parfois des autographes !
Fort de ce nouveau statut, Homer décide d’affirmer haut et fort sa nouvelle philosophie de vie :

Image

Essayer est le premier pas vers l’échec !! Nous, on joue pour réussir, se donner un max, gagner … boire de la Duff et se goinfrer de Donut … enfin surtout moi !! Vous les joueurs, vous êtes là que pour courir à ma place !


8 août 2008 : 1er match chez les pros !

C’est parti pour le traditionnel début du championnat torride à coup de 1 match tous les 3 jours. Premier match à l’extérieur contre Northwich un club de milieu de tableau si on se fie à son classement de l’an dernier et aux prévisions pour celle-ci.
Coté tactique, on reste sur le 4-4-2 classique avec flèche courte pour les MG/MD qui fonctionne aussi bien à domicile qu’à l’extérieur. Pas de grande expérimentation, ça reste basique à toujours 1 ou 2 cran du normal (comme pour les passes normale/directe) sauf, bien évidemment pour la créativité fixée proche du néant ! On joue sur la tour de contrôle Fola qui remise de la tête pour Bart … et buuuut ! (enfin, c’est ce qui est prévu !)

Début du match et grosse domination des locaux qui se traduit par une ouverture du score à la 21ème minute. Wow ! Ca calme direct. Le jeu reprend et mes joueurs repartent de l’avant. Bart égalise sur sa première occasion 5 minutes plus tard. J’en profite pour vite activer l’option de contre-attaque pour espérer survivre.
Le jeu s’équilibre et les 2 équipes rentrent au vestiaire sur ce score de 1 but partout.

La 2ème mi-temps re-démarre tranquillement, peut être trop. Je me décide donc de sortir rapidement (54ème) mon jeune milieu Harrison, encore un peu tendre, pour le remplacer par Dennis Wise qui va apporter toute sa science du jeu. Il est désormais au mois par mois (à 600 €) et s’accroche. Tant mieux car, le problème est toujours le même, je ne peux plus lui faire signer de contrat de joueur. Fola « The Giant » Onibuje rentre également en scène.
Quelques minutes plus tard, la sanction est immédiate pour mes adversaires : Simpson aggrave le score. Peu après, un joueur adversaire, sûrement excédé par ce renversement de situation, balance un vilain coup de coude à Fola ce qui lui vaut d’être expulsé. La fin du match en est d’autant plus facilitée. Hearn (MC) ouvre son compteur but et enfin Simpson s’offre un triplé pour finir en apothéose. Victoire 4-1 à l’extérieur s’il vous plaît ! Excellent !!

Et un triplé, un, pour El Barto qui en saute de joie !!

Image

Une petit aperçu du match ci-dessous (Simpson obtient un 10 !) :

Image


Les débuts à domicile :

Une 2ème place au championnat ! De quoi aborder le match à domicile sur un bon pied et essayer de se remettre le public dans la poche. En effet, c’est bien là un de mes gros soucis. Alors que ma première saison surprise avait enthousiasmé les foules (toute proportion gardée bien sûr), la seconde s’était achevée sur un flop relatif au gros passage à vide du début de saison.

Et pour une première, Springfield UPPA rencontre les favoris des medias : Darlington, relégués de League Two la saison dernière !
Dominée tout au long des 45 premières minutes, l’équipe atteint péniblement la pause sur un score nul et vierge. Je veux rien savoir ! Quitte à jouer en contre-attaque, on peut le gagner ce match !!
Message reçu 5 sur 5 par Fola qui ouvre la marque dès le retour sur le terrain (47ème). Healy marque à son tour … et même 2 fois, imité entre temps par Bart rentré à la place du géant nigérian. 4-0 score final, première place au Championnat !! Atta Fire Springfield !

Seul petit bémol, la petite affluence de 962 spectateurs. Espérons que ces débuts en trombe leur donne un peu plus envie de venir sinon je cours à la faillite !

L’équipe confirme à Rochdale pour la 3ème journée avec une courte victoire 1-0. Retour sur terre pour le 2nd match à domicile. Malgré une affluence en progrès, Springfield s’incline 1-3.
Suivent un bon match nul 1-1 chez des prétendants à la montée et une courte victoire à domicile face à Morecambe devant un public enfin retrouvé.

Les mois d’août s’achève à la 3ème place du championnat mais surtout avec une agréable surprise :
Homer Simpson élu entraîneur du mois !
Dave Burgess, mon DC de 17 ans est élu meilleur espoir du mois et 2ème meilleur joueur.

Image

Coach Homer sifflet au bec, entraîneur du mois d’Août, regard tourné vers la victoire :

Image


Le mois de septembre :

J’étrenne cette seconde récompense personnelle (peu après celle des JO) à domicile contre le leader Woking. C’est malheureusement une défaite : 0-1. Je me console en battant le record d’affluence en match officiel : 2771 spectateurs pour 45k € de recettes.
Au niveau des finances, ça va d’ailleurs beaucoup mieux depuis que les Springfieldois sont de retours au stade. A la moitié du mois, j’ai déjà plus de recettes au guichet que sur toute l’année dernière, c’est tout dire …

Les rentrées d'argent vont bon train et Burns s’en frotte déjà les mains :

Image


Suivent un pauvre match nul à l’extérieur contre le dernier, une victoire toujours à l’extérieur contre une équipe de milieu de tableau et enfin une nouvelle défaite à domicile 0-2 contre Rushden.

Premier bilan après 10 matchs : il y a toujours un problème à domicile quand c’est à l’équipe de construire le jeu. 5 matchs chez nous : 2 victoires, 3 défaites alors qu’à l’extérieur, le bilan est excellent : 3V et 2 nuls.
Je décide donc de jouer la contre-attaque sur tous les terrains contre vents et marrées. Vous l’aurez cherché !

Et là, nom d’un donut, ça marche du tonnerre puisque j’enchaîne 6 victoires : 19 buts marqués, 1 seul encaissé. C’est Noël avant l’heure !!
Mon équipe ne domine pas le jeu mais a une combativité à toute épreuve. Springfield est un peu le Lleyton Hewitt du football !!
Pour preuve, ce match arbitré par l’ancien acteur Troy McClure qui n’a pas fait de cadeau à sa ville natale. Le Cowboy a même dégainé 9 fois pendant le match …

Image

Malgré l’expulsion et la domination adverse, Springfield s’en est brillamment sorti comme en témoigne ce petit résumé du match :

Image


Entre temps, fin septembre, pas de nomination pour Homer pour l’entraîneur du mois.
James Dayton est élu espoir du mois et 2ème meilleur joueur.

11 octobre, l’équipe est 3ème à 1 seul point de la tête et avec 2 matchs en retard !
L’équipe est en train de tout balayer sur son passage et les spectateurs le lui rendent bien puisque les records d’affluence tombent 2924 spectateurs le 1er octobre, 3018 la semaine suivante et enfin 3104 quelques jours plus tard !


Springfield : le retour sur terre ?

Choc sur le terrain du leader. Malgré l’ouverture du score en débat de match, Springfield se fait remonter et perd d’un petit but : 2-1. Première défaite à l’extérieur de la saison suivit d’une 2ème 3 jours plus tard contre une équipe du top 10.
L’équipe va-t-elle s’effondrer maintenant ? Les 2 chances de passer en tête sont désormais gaspillées et nous sommes désormais à jour avec les équipes de tête. 2 équipes de bas de tableau s’offrent à moi pour tenter de me racheter.

A domicile d’abord contre Carshalton, l’avant dernier, l’équipe peine, rame, n’y arrive pas mais finit par marquer le petit but qui rapporte 3 points. Pas rassurant pour un sou.
A l’extérieur contre un reléguable, c’est guère mieux voire carrément moins bien. Malgré une ouverture du score dès la 3ème minute sur un coup franc de Wise (encore un !) et l’expulsion d’un joueur adverse à la 19ème, nous nous faisons rejoindre au score. Le niveau du match est pitoyable et les commentateurs en rajoute encore une couche.

Cela m’inquiète un peu mais le plus important reste la victoire. 1-0, 2 ou 3 tirs cadrés, c’est moche, mais ça fait quand même 3 points. Fier de ce constat, je m’empresse d’enchaîner 2 nouveaux 1-0 pour passer en tête du classement !


Décembre tranquille !

1er décembre : Villa est élu ballon d’or devant Rooney et Xabi Alonso
Aucune récompense pour moi ou mes joueurs.

Le rythme retombe un peu puisque l’équipe n’a que 3 petits matchs de championnat a dipsuter pour ce mois de décembre. Les 2 premiers à domicile contre des équipes de bas de tableau se soldent par 2 victoires probantes : 3-0 et 4-0.
Malheureusement, je finis l’année sur une défaite 4-2 avec une expulsion à la clé.

Je termine néanmoins 2008 à la 1ère place avec 3 points d’avance sur le second. Comme d’habitude, seule cette place est directement qualificative pour la division supérieure. La seconde place en League Two se disputera entre les équipes classées de la 2nde à la 5ème place.
25 matchs joués sur les 48 de la saison : 16V – 3N – 6D, 47 buts pour 19 contre !
Springfield cuvée 2008/09, c’est tout ou rien … mais plus souvent tout ! Pourvu que ça dure !

Un coup d’œil au classement au 1er janvier :

Image

… et à l’équipe 1 :

Image


L'équipe en bref :

Le nouveau gardien Wilberforce, tient admirablement son rang. Dayton, lui aussi nouvel arrivant, s’est parfaitement adapté sur le coté gauche. Un titulaire indiscutable qui me donne entière satisfaction.
Simspon empile toujours les buts et son association avec l’étincelant Onibuje fait des merveilles. Wise est toujours parmi nous et vient d’inscrire son 100ème but en compétition officielle (il joue depuis 1984). Toujours au mois par mois, il réalise sa meilleure saison depuis qu’il est arrivé et est bien parti pour terminer sa carrière à Springfield.
Nouvelle recrue arrivée mi-octobre, Ben Davies un milieu droit de 27 ans très honnête viré par son club et recyclé immédiatement comme remplaçant de luxe chez moi. Il arrive de League Two et pour l’instant, j’ai pas à m’en plaindre.
Un petit screen pour se rendre compte qu’il plutôt bon partout sans être exceptionnel :

Image


Les récompenses de fin d’année :

Villa est élu joueur Fifa 2008 devant Robben et Ibrahimovic
Mozart est élu joueur Sud Américain de l’année (sans commentaire)
Rien de plus pour Homer niveau récompense, ah pinaise …
Fola Onibuje est élu joueur du mois de décembre !

Allez, on reste cool, tout en maîtrise !! Jah Homer is the Most High !

Image


Sur ce peace ! Et à très bientôt pour "Homer en Amérique, le retour" ainsi que pour la fin de la saison et le résumé des Coupes ! 8)


Avatar du membre
Unkle P
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 10418
Enregistré le : lun. 26 mars 2007 15:50

Message par Unkle P » lun. 27 août 2007 19:48

La saison est terminée mais je vais commencer par les Coupes !


Les Coupes - Saison 2008/09 :

2 compétitions parallèles au championnat : La FA Cup (l’équivalent de notre Coupe de France) pour tous les clubs anglais et le FA Trophy pour les clubs de Conference et en dessous.


La FA Cup :

Image

Les clubs de Conference National (5ème division) entre au dernier tour qualificatif.
Je tombe sur un club hors division à domicile que « j’atomise » un but à 0 à 11 contre 10 en faisant tourner l’équipe. L’important c’est le résultat ! 168 Springfieldélandais assistent à cette parodie de match (la plus mauvaise affluence de la saison et on les comprend).

Premier tour de la compétition à l’extérieur contre Slough, une des équipes de tête de Conférence Sud.
Je fais un peu tourné et après une première mi-temps difficile (1-1) je déroule en seconde pour gagner 3-1.

Deuxième tour et les choses se corsent puisque je tombe sur une équipe de milieu de tableau de League Two : Shrewsbury Town. Le match à lieu dans un Monty Burns Stadium un peu dégarni (1500 spectateurs). Un match fermé avec peu d’occasions. 2 tirs cadrés de notre coté contre un seul pour les visiteurs … ce qui nous donne donc 2-1 au final !! Jolie réussite des buteurs malgré le manque de spectacle.


Le 3ème tour de FA Cup équivaut aux 32ème de finale et voit les clubs de première division entrer dans la compétition. Evidemment, j’en profite pour tirer un gros : Wigan, 5ème de Premier League au moment du tirage (10ème au final). 4 divisions nous séparent et notre cote est de 30 contre 1 … autant dire que je n’ai aucune chance !
Wigan, ce sont des joueurs comme Henri Camara, Erik Edman, Kenny Miller, Harry Kewell, Marko Babic, Theo Walcott (en prêt et qui ne jouera pas), etc … Bref, du lourd (enfin pour moi en tout cas) !

Regardez moi ces kékés qui arrivent en bus !!

Image

Plus de 3000 personnes sont là ce qui est bien, sans plus, et les joueurs sont excités comme des puces. Les consignes sont claires : on fait attention à ne pas jouer trop bas, on tente le coup sur les contre-attaques en balançant sur Fola et on casse du genou dès qu’on en a l’occasion !
Première minute, premier rush de Wigan et … première contre-attaque et buuuuuuuuut !!!
Ouverture du score par Fola la grande gigue dès la 2ème minute.
Plus que 88 minutes à tenir les gars !!

J’ai comme l’impression que ça a un peu vexé mon adversaire … Wigan prend d’assaut immédiatement mon camp et la sentence ne tarde pas à se faire entendre : égalisation d’Arzu à la 14ème puis, quelques minutes après (23ème), Miller permet à son équipe de prendre l’avantage.
1-2 à la mi-temps, rien n’est perdu, on en a déjà blessé un !
La seconde mi-temps fait place à un concours de tacle récompensé par 7 cartons jaunes et 2 nouveaux blessés (1 de chaque coté). Malheureusement, aucun but de marqué … Springfield s’est bien battu mais est éliminé de la FA Cup !

Le match laisse des traces : Clark se fracture une côte et est out pour 2 mois. Wise sûrement affecté par la défaite chope un virus …


Le FA Trophy :

Image

Rien à voir avec le Camel Trophy même s’il est sponsorisé par Carlsberg (non, cherchez pas) !
Seules les équipes de Conference National, Sud, Nord et les petites équipes sans division se rencontre. Ca serait pas mal d’enrichir mon palmarès avec ce Trophy man !

Le premier tour est sans souci face à Bath (pas de division). 3-0 chez eux, au suivant !

Le suivant, c’est Barnet et c’est pas de bol.
Ils sont en lutte avec moi pour la montée et ils sont pas là pour rigoler. Mon équipe type ni pourra rien et le tarif est d’un but par mi-temps. 2-0, bye bye, on remballe ! Pas de coupe cette année !
Barnet fera une année 2009 en trombe en remportant notamment ce trophée !

La déception se lit sur le visage d'Homer

C'est rageant !
Image


Allez, je met par écris le résumé de la saison et je reviens !


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »