Rejoignez la communaut FM sur Facebook

The Rebel Army - Chapter 10 : Stephen Byrne

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Atom Tan » dim. 21 févr. 2010 7:32

Si je devais retenir un nom dans tes joueurs ce serait sans conteste "Joe Gamble" digne d'un roman noir...A part ça on sent que l'on est en Irlande, en tout cas j'en connais aucun...

Il me semble que déjà tu avais des soucis avec ta masse salariale (dans une autre story), qu'est que tu veux y'en a qui font du shopping...d'autres qui achètent des joueurs.

Je te ferais pas l'affront de dire que j'ai trouvé ça un peu court :152:
Modifié en dernier par Atom Tan le lun. 22 févr. 2010 18:45, modifié 1 fois.


Publicité

Avatar du membre
Bronx
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 119
Enregistré le : ven. 29 mai 2009 18:09

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Bronx » dim. 21 févr. 2010 10:51

Contaminé à mon tour par la fièvre HIMYM j'ai repris la lecture là où je l'avais laissée (l'intro). Effectivement la bannière semble révélatrice de la marque que tu veux donner à ton récit comme d'autres l'ont évoqué. On repart sur une histoire qui a les pieds sur terre apparemment, comme tu as bien su le faire avec Stranraer. Et pour l'instant la touche d'humour supplémentaire prend bien.

Tu m'excuseras juste de pas avoir compris la blague faite au jeunot :oops:
Image


Avatar du membre
alhambra
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 757
Enregistré le : mar. 10 nov. 2009 14:37
Club préféré : Boca Juniors

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par alhambra » lun. 22 févr. 2010 11:54

J'aime bien l'épisode du 34. Le personnage se détache un peu de Barney Stinsons, je trouve. c'est pas plus mal, ça laissera plus de liberté créatrice. Mais l'humour reste bien présent et tu nous proposes là un phénomène (le choix des numéros) que je n'avais encore jamais vu ailleurs dans aucune autre story. Bref : de l'humour et de l'originalité. Toujours très bon !


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Cantona » lun. 22 févr. 2010 12:50

Tu installes ton truc petit à petit, mais j'ai encore un peu de mal à me familiariser avec ton personnage. L'aventure irlandaise semble prête à s'emballer et j'imagine qu'on devrait en apprendre un peu plus.

C'est le seul petit détail qui me freine encore un peu, car sinon comme d'habitude tes épisodes sont propres, bien construits avec un dosage réussi entre les dialogues et le texte.
Bonne continuation.
Image


Avatar du membre
Jérémibl
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 4606
Enregistré le : mar. 13 janv. 2009 9:34
Localisation : Rennes

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Jérémibl » lun. 22 févr. 2010 16:21

Darren Flood !!! :57:
Ouais, dépaysant cet épisode. Puis depuis le temps qu'il devait arriver...Pat' est un gars d'une grande suffisance, je me surprends à espérer qu'il lui arrive quelques tuiles, voir s'il garde en toutes circonstances sa grande décontraction, son assurance.


Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Atom Tan » lun. 22 févr. 2010 18:46

Bronx a écrit :Tu m'excuseras juste de pas avoir compris la blague faite au jeunot :oops:
c'était un commentaire qu'il m'avait fait sur un épisode de story...private joke en quelque sorte


Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Misaki » lun. 22 févr. 2010 18:51

Atom Tan a écrit :
Bronx a écrit :Tu m'excuseras juste de pas avoir compris la blague faite au jeunot :oops:
c'était un commentaire qu'il m'avait fait sur un épisode de story...private joke en quelque sorte
Hmm, Atom, de quoi parles-tu ? Je crois que Bronx fait allusion à la blague faite par O'Sullivan à Dennehy.

En fait, Bronx, le nom du jeune est derrière la feuille. Bref, ce n'est pas du haut niveau mais je trouvais l'idée sympa.

By the way, merci à tous pour vos commentaires.
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Misaki
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 6053
Enregistré le : lun. 15 déc. 2008 12:37
Localisation : Moréac (56) - Tu connais pas ? Tu devrais.

Re: The Rebel Army - Chapter 3 : Billy Dennehy

Message par Misaki » ven. 26 févr. 2010 22:45

Chapitre 4 : Jessica

27 février 2009 : Veille de match.

Alors que je suis tranquillement en train de draguer une blonde pulpeuse et un peu crédule, voilà que Nolan arrive.

- Hey Nolan, comment va ?
- Salut Pat et salut … ?
- Helen.
- Salut Helen. Alors comme ça, Mister Pat O'Sullivan, nouvel entraîneur de Cork City vise le titre avec son équipe.
- Je ne vois pas de quoi tu parles.
- Bah attends, ce n'est pas moi l'entraîneur de Cork, c'est toi. Et cet après-midi, il y a eu une conférence de presse où tu as toi-même annoncé que tu voulais remporter le championnat. Je ne rêve pas quand même.
- Je croyais que tu étais un footballeur professionnel.
- Lui ? Cela fait un petit bout de temps qu'il ne joue plus.
- Espèce de gros con.


Et en moins de temps qu'il ne faut pour dire ''Attends, je vais t'expliquer'', je me retrouve trempé de menthe à l'eau.

- Tu pouvais pas fermer ta bouche toi non plus. J'étais sur le point de conclure avec.
- Je ne pouvais pas savoir, mec, désolé.
- Hey les gars. Ça va bien ? Oh, Pat, qu'est-ce qui t'arrive ?
- Rien, je vais me changer vite fait. Je reviens dans dix minutes.
- Ok. je pourrai te présenter Jessica.
- Jessica, c'est qui ?
- Tu ne t'en souviens pas ?
- Non, bon allez, je file. A tout de suite.


Jessica ? Jessica ? Non ? Il serait toujours avec depuis tout ce temps. C'est bien la première fois. Et Nolan qui vient casser mon coup. En même temps, il est vrai que j'y ai été un peu fort au cours de la conférence annonçant à tout va que rien ne pourrait nous arrêter, que le 4-V-1 version Pat O'Sullivan sera l'attraction de l'année et que nous serions champions en fin de saison. Autant dire que nous n'aurons pas intérêt à nous louper demain.



- Ah tiens, le revoilà. Jessica, Pat. Pat, Jessica.
- C'est bon, on se connaît déjà, je crois.
- Effectivement.
- Maintenant que Pat est là, je pense que je peux vous l'annoncer. Jessica et moi emménageons ensemble.
- Impossible.
- Pourquoi ?
- Tu arrives à peine à prendre soin de toi. Alors un appartement plus une femme, je crois que tu es mal embarqué. Et puis, nos soirées ne rimeront plus à rien si un de nous est casé.
- Merci pour moi.
- De rien ma chérie.
- Mais Pat, c'est toi qui dois réagir. On n'a plus 20 ans, mec. On va en avoir 33 cette année. Il est temps de mûrir. Les soirées où on s'en fout plein la gueule, ce ne sera plus aussi souvent. Et puis, tu as un sacré job maintenant et les responsabilités qui vont avec. Non, Pat, je suis désolé. Je ne suis pas mal embarqué. Je vais de l'avant.
- Je vais rentrer, je crois. Je vais m'écouter du Chris de Burgh et préparer le match de demain.


Les paroles de Ross m'ont complètement désorienté. Le pire dans l'histoire est qu'il a raison. Lui, le mec le plus fou que je connaisse, qui se marre pour des choses absurdes et qui raconte âneries sur âneries est d'un coup devenu ''mature''. Il est grand temps que je grandisse et que je devienne plus responsable.

Chris et sa chanson ''High on Emotion'' vont m'aider à passer la soirée. Il faudrait que je trouve un moyen de le contacter maintenant que je suis entraîneur de Cork, lui et surtout rencontrer sa fille, Rosanna Davison.



28 février 2009


Comment l'expliquer ? Je n'en sais rien. On a été nul et d'un pathétique. En face, ce n'est pas du lourd mais nous perdons quand même. En plus, nous leur donnons les buts. Merci Ciaran Lordan. Et comme la coupe n'était pas assez pleine, O'Brien a réussi à se casser le bars. Six semaines d'absence.



Une semaine plus tard, nous jouons notre premier match devant notre public face aux favoris de ce championnat, les Bohemians. Champions en titre, ils ont bien mieux négocié leur entrée en matière que nous en s'imposant face à Galway United par deux buts à zéro. Si seulement je ne coachais pas des pitres, nous aurions gagné notre premier match nous aussi.

Aujourd'hui, la consigne est claire : la victoire. Et pourtant, d'entrée de jeu, Rossiter a failli calmer les ardeurs de nos supporters : la Rebel Army, club de supporters le plus important du pays et le plus fervent. Sur un centre anodin, Connor laisse filer le ballon dans les buts sans que personne ne comprenne pourquoi si ce n'est qu'il avait vu ce que personne d'autre n'avait vu : le drapeau de l'arbitre assistant était levé. Craig Dargo était hors-jeu. Malheureusement, ce n'est que l'arbre qui cache la forêt. Quelques minutes plus tard, Byrne vient buter sur notre gardien avant de trouver la faille au quart d'heure de jeu. Sur un renvoi du gardien adverse, Drago dévie de la tête. Murphy et Bouba se gênent à la récpetion et Byrne ne se fait pas prier pour la mettre au fond. Ce but aura au moins le mérite de réveiller mes pitres. On se procure ce que je qualifierais comme des semi-occasions pour finalement égaliser à la demi-heure de jeu. Sur la gauche, 34 remise sur Murphy qui adresse un centre sur Cooke qui reprend de volée et envoie le ballon dans le petit filet droit du gardien adverse. L'anglais veut me prouver qu'on pourra compter sur lui en l'absence d'O'Brien.

Nous rentrons aux vestiaires sur ce score de parité soutenus par notre public chaud bouillant pour ce premier match de la saison. J'explique alors aux joueurs que nous ne pouvons pas décevoir notre public et qu'il mérite une victoire. Si seulement ils m'avaient écouté. Les Bohemians vont nous donner une leçon de football dès le début du second acte. Rossiter, côté droit, met en retrait sur Ndo. Ce dernier trouve Byrne dans la surface qui centre en une touche de balle sur un Keegan bien esseulé aux cinq mètres cinquante. Il nous faudra un quart d'heure pour réagir. Alors que les Rouge et Noir enchaînent les corners. Connor s'empare du ballon et relance immédiatement sur la gauche pour Murphy. Celui-ci ne se pose pas de questions et lance Kuduzovic dans la profondeur. Alors qu'il s'apprête à défier B. Murphy, Oman nous gratifie d'un plaquage digne de Brian O'Driscoll. L'arbitre n'hésite pas et lui demande de rejoindre les vestiaires. Le coup-franc est bien placé. Plein axe. Dix-huit mètres environ. Cooke qui se sent dans un bon jour prend immédiatement le ballon et le place avec soin. Il choisit l'option la plus difficile en faisant passer le ballon par-dessus le mur. Cela a le don de surprendre B. Murphy qui s'emmêle les pinceaux et laisse filer le ballon. Cork City est à nouveau dans le match. Nous prenons alors d'assaut le but adverse, enchaînant les centres et les tirs mais rien ne passe. Il y a toujours un pied, un tibia, une fesse, une tête pour dévier le ballon.

Nous finissons la rencontre sur ce match nul deux buts partout. Mes joueurs ont prouvé qu'il faudrait compter sur eux cette saison. Ce match nous lance véritablement et il va falloir rétablir l'ordre dans ce championnat. Cork City se doit d'être en tête de la Première Ligue.



J'annonce une nouvelle fois en conférence de presse que les Blancs et Verts seront champions à l'issue de la saison, que ce soir, nous avons montré que nous étions à la hauteur voire même supérieurs à nos adversaires. Il faut jouer de l'intox un peu, montrer à nos adversaires que nous sommes confiants et foutre la pression à ces pitres pour qu'ils se sortent les doigts d'où on sait.
ImageImage
Venez participer au quizz multi-sport.


Avatar du membre
Atom Tan
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 3121
Enregistré le : sam. 21 mars 2009 16:15
Localisation : Centre

Re: The Rebel Army - Chapter 4 : Jessica

Message par Atom Tan » dim. 28 févr. 2010 7:23

Misaki a écrit :Si seulement je ne coachais pas des pitres,
Misaki a écrit :foutre la pression à ces pitres
2 pitres à 0...en Irlande c'est plutôt des pintes et de Guiness ! P'tain, Verchain sort de cette story

Ça commence à bien se mettre en place, le foot arrive et l'Irlande aussi. Pour l'instant c'est tout mignon tout plein...agréable à lire, nickel...


Avatar du membre
Cosmo
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 14
Enregistré le : ven. 22 janv. 2010 21:48

Re: The Rebel Army - Chapter 4 : Jessica

Message par Cosmo » dim. 28 févr. 2010 19:32

Un épisode encore plaisant à lire.

Pat n'utilise toujours pas la langue de bois malgré deux premiers matchs moyens. Alors si les résultats ne suivent pas ses espérances va t-il continuer à la ramener à la Mourinho où va t-il se réincarner en Guy Roux?
Je n'ose même pas imaginer s'il se retrouve en tête du championnat, j'espère qu'à Cork City il y a un casier à balais, histoire d'avoir du matos pour nettoyer les morceaux qui traîneront par terre une fois le melon explosé :wink:
Ne prends pas ce qu'on te donne, mais prends ce qu'on te doit!


Avatar du membre
alhambra
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 757
Enregistré le : mar. 10 nov. 2009 14:37
Club préféré : Boca Juniors

Re: The Rebel Army - Chapter 4 : Jessica

Message par alhambra » lun. 01 mars 2010 9:30

Haha. J'aime bien Pat. Quant à Nolan et Jessica, on devine Marshall et Lili à la sauce irish, non ? Je ne sais pas pourquoi, mais pour l'instant, je me braque sur le côté "Barney" du personnage et le foot passe au second plan. J'adore !


Avatar du membre
Cantona
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1443
Enregistré le : ven. 15 mai 2009 16:25
Localisation : Toulouse

Re: The Rebel Army - Chapter 4 : Jessica

Message par Cantona » lun. 01 mars 2010 9:33

Et bien voilà le championnat est lancé. Pas de la meilleure des façons pour Cork, ni pour ce pauvre Pat qui voit son pote se caser. J'imagine donc que des changements sont à prévoir.
Sinon comme à ton habitude, les dialogues et le texte sont bien dosés, et tu nous livre à nouveau un bon épisode. Tu restes fidèle à tes descriptions de match, toujours aussi juste.

Et ce pauvre joueur, qui va s'appeler 34 toute la saison!
Image


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »

cron