Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Tsunami sur la scène européenne

Retrouvez ici toutes les stories ter-mi-nées !

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
thomasdebordeaux
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 319
Enregistré le : mer. 25 mai 2011 8:53

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par thomasdebordeaux » ven. 02 sept. 2011 16:03

Pas grave on va dire qu'on a dit une bêtise chacun. :P


Publicité
Tsubie
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 29
Enregistré le : mer. 15 juin 2011 11:43

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par Tsubie » sam. 03 sept. 2011 8:05

Je vais essayer cette solution, on verra c'est plus facile pour vous. :)

Vous énervez pas en tout cas, je m'en voudrais! :oops:

Pour le recrutement, il s'agira de s'appuyer sur les meilleurs éléments du groupe qu'on améliorera par de jeunes talents.
Par contre, qui choisir, c'est une vraie question!

Mais je crois qu'avec Pelé en Manager Principal, ca pourrait bien danser la salsa prochainement au Parc Lescure!!! (à l'inverse d'IRL)


redevil7
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 20
Enregistré le : sam. 12 mars 2011 23:20

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par redevil7 » sam. 03 sept. 2011 12:23

Nan mais je me suis énervé pour rien. Mais "l'incident" est clos on a chacun fais une erreur rien de plus ne t'inquiètes pas :)


Avatar du membre
xanxus60
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 601
Enregistré le : ven. 10 sept. 2010 20:49

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par xanxus60 » dim. 04 sept. 2011 1:31

Encore 2 bons épisodes de lâché, on avance doucement mais surement vers le plein sportif . Hâte de voir ce donne tes recrues et tes résultats par conséquent ( la dernière réplique m'a plu avec Chalmé et Jussié ).


Avatar du membre
eddy33
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 124
Enregistré le : mar. 12 oct. 2010 10:35

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par eddy33 » mar. 06 sept. 2011 20:24

je viens de lire toute ta story et je suis vraiment très fan de ton travail, pour te dire ta story et dans mes favoris Google !! mais passons je trouve vraiment que ton staff a fière allure et les rebondissement sont vraiment surprenants Jacquet, Pelé, Boloni tu t'appuie sur des hommes d’expérience et je trouve ça cool félicitations et bonne chance pour la suite


Tsubie
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 29
Enregistré le : mer. 15 juin 2011 11:43

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par Tsubie » jeu. 08 sept. 2011 16:39

15 Aout 2011 - Le Haillan - 10H30

En sortant du terrain d’entrainement, je demandais à Eric Bédouet de me suivre pour rejoindre mon bureau. Je lui expliquais en chemin ce que j’avais entendu, et qu’il était important pour moi de ne pas laisser passer un tel épisode, au risque de voir les résultats du clubs continuer leur déchéance.

- Comme je vous l’ai expliqué, commenta Bédouet, cela ne me surprend pas vraiment de Matthieu. Depuis l’épisode Laurent Blanc, il n’a plus son niveau sportif, et son comportement dans le vestiaire est un problème pour le groupe. Qu’il soit mal dans sa peau en raisons de mauvaises performances peut se comprendre, mais il ne faut pas que ca rejaillisse sur le groupe. Hors c’est le cas…

Quelques secondes derrière nous, les deux protagonistes atteignaient ma porte.
Image
Matthieu Chalmé était un « historique » « réoxygéné » du club. En effet, il avait été formé dès 97 aux Girondins de Bordeaux avant de partir faire ses armes, à partir de 2000, dans le championnat de France Amateurs en rejoignant l'équipe voisine des Pingouins de Libourne-Saint-Seurin. Il signa ensuite un contrat en ligue 1 avec le club de Lille en 2002 sous la direction de Claude Puel, club dans lequel il s’affirmera comme un bon arrière droit de ligue 1. Engagé et déterminé, Matthieu est un très bon défensif capable de temps en temps d’apporter des centres millimétrés dans la surface de réparation adverse. Bien qu’il ne possède pas une technique lui permettant de réaliser des débordements fulgurants, plusieurs clubs se penchent alors sur lui dans l’espoir de le recruter.
Le 3 juillet 2007, il décide de rejoindre son club formateur, les Girondins de Bordeaux pour un contrat de quatre ans. Il s'impose très vite comme le latéral droit titulaire, reléguant sur le banc David Jemmali, joueur historique du club.
Au sortir d'une superbe année 2009, l'inusable Mathieu perd tout son niveau en 2010, accompagnant la chute du club des girondins.
Image
Jussié, lui, évolue au poste d'attaquant ou de milieu de terrain offensif, et mesure 1,80 m pour 70 kg. Il est arrivé au RC Lens en janvier 2005 pour environ 2 millions d'euros. Il fut à cette époque repéré par Didier Sénac au Brésil, où il portait le maillot de Cruzeiro EC, club où évoluait Cris, le défenseur lyonnais.
En janvier 2007, alors qu'il fait partie des joueurs cadres de Lens, il est à la surprise générale prêté aux Girondins de Bordeaux. Le Brésilien déclarait en public quitter Lens notamment pour les difficultés d'adaptation de sa famille, et du climat plutôt difficile du Pas-de-Calais.
Finalement, le milieu de terrain brésilien a convaincu les dirigeants et a signé un contrat de 4 ans en faveur du club aquitain. A son arrivée, Jussiê réalisera des performances encourageantes sous le maillot au scapulaire, marquant notamment le but de l'égalisation contre l'Olympique de Marseille le 16 décembre 2007, permettant 30 ans d'invincibilité sur leur pelouse pour les Girondins. Hélas, il est depuis très souvent blessé, et n'a que très peu eu l’occasion de s’illustrer. Quelques éclats ont montré une partie de l’étendue de son talent, aujourd’hui contrarié par une régularité bien en dessous de l’insuffisance.

- Entrez Messieurs…, dis-je sur un ton froid.

Ils entraient et prenaient place face à moi, debout, avec le seul bureau pour nous séparer. J’étais assis dans mon fauteuil et Eric se trouvait derrière moi, faisant face avec moi aux « mutins ».
- Bien. Je crois que nous n’avez pas compris mon message, au début de l’entrainement. Nous entrons dans une nouvelle ère pour les girondins et je compte m’appuyer sur un groupe solidaire et efficace pour construire de nouveau succès. Pour réussir, nous devrons etre un bloc uni et le comportement dont vous avez fait preuve sur le terrain ne démontre pas d’une tel état d’esprit. Je suis un des membres de ce groupe, et j‘attends que nous nous respections les uns les autres. Cela ne semble pas etre possible vous concernant…
- Monsieur, excusez nous mais ce n’était qu’une plaisanterie! Me répondit Jussié, gêné.
- Certes, mais elle démontre d’un état d’esprit qui envisage l’échec et d’un manque de considération envers moi.


J’entendais Chalmé souffler tout en le voyant lever les yeux au ciel, pourtant inaccessible en ce lieu.

- Un problème Matthieu?
- Oui monsieur, vous donnez une dimension démesurée à cet incident.
- Pardon?
- Ecoutez, vous venez d’arriver et, sans vous manquer de respect, vous manquez d’expérience. Je me permet de me dire que j’attendrais avant de vous juger, et je crois que vous devez accepter, pendant un temps, que certains doute de vos compétences.
- Je vais etre plus clair avec vous Matthieu, je crois que nos états d’esprits ne sont pas compatibles et vous m’en donnez ici la preuve, en n’étant apparemment pas capable de comprendre l’importance de notre cohésion vers un objectif commun. Il ne vous appartient pas de me juger, seul la direction du club à ce pouvoir. En attendant, je suis le manager de l’équipe, et vous devez travailler avec moi. Au vu de votre vendetta contre Jean la saison dernière et des prestations très médiocres que vous alignez depuis 20 mois maintenant, autant dans les qualités techniques que dans l’implication sur le terrain, vous ne me semblez plus capable d’apporter une plus-value au groupe. Il aurait mieux valu vous concentrer sur vos prestations que sur celle de votre coach!
- J’ai été blessé et …, tenta Chalmé en virant au rouge.
- S’il vous plait, ne rentrons pas dans des apitoiements, repris-je froidement. Votre insolence sur le terrain et dans ce bureau ont fini de me convaincre de votre sort. Je vous exclue du groupe. Vous serez placé sur la liste des transferts et nous ne ferons pas de difficultés sur le montant de l’indemnité. Trouvez-vous un club!
- Mais monsieur, …
- Merci Matthieu, ce sera tout. Vous pouvez récupérer vos affaires au club, je vous demanderai de ne plus revenir.


Chalmé, vaincu, tourna les talons et sortit du bureau. On l’entendit passer sa colère sur la fontaine à eau qui se trouvait à proximité avant de s’éloigner. Un silence pesant régnait dans le bureau, Jussié n’osant m’adresser la parole.
- Jussié, que dois-je faire de vous? Vos performances sont en dent de scie, et encore, il y a plus de creux que de pics. Vous pouvez transformer un match à vous seul, mais vous êtes au plus souvent totalement fantomatique. Si on ajoute vos blessures à répétition et l’épisode du jour, je me demande si le club doit encore compter investir sur vous.
- Monsieur, ce n’étais qu’une mauvaise plaisanterie, malvenue j’en conviens, pour laquelle je comprends votre réaction et qui ne se reproduira plus, comptez sur moi. Je souhaite m’impliquer totalement dans ce nouveau projet et prouver au club et aux supporters que je suis un meilleur joueur que celui que je suis depuis mon arrivée aux girondins, quel que soit le sentiment que j’ai pu vous faire ressentir. Pour mes prestations, je reconnais que mes blessures m’ont handicapées puisqu’elle ne m’ont pas permis de jouer dans de parfaites conditions physiques lors des dernières saisons. Mais je me sens maintenant en pleiine forme, et je compte vous prouver ma régularité…
- J’apprécie que vous acceptiez de reconnaitre cette erreur. Je ne crois pas que vous soyez un mauvais homme et que ce comportement sois représentatif de ce que vous apportez au groupe. Mais je ne peux pas prendre de risque, car nous devons réussir… Je vais néanmoins vous laisser une dernière chance sous la forme d‘un défi. Prouvez moi votre implication et votre forme, et je vous reprendrai dans le groupe. En attendant, vous jouerez le dimanche avec la CFA. Etes vous prêt à me montrer que vous avez votre place?
- Oui coach, comptez sur moi!


En prononçant cette phrase, Jussié avait dégluti nerveusement, montrant ainsi sa déception. Sa réponse et le ton employé me laisser pourtant un espoir sur l’énergie qu’il mettrait à la tache. En cas d’échec, on pourrait toujours envisager un transfert lors d’un prochain mercato…

- Bien. Alors nous avons terminé, rejoignez le reste du groupe a l’entrainement. Je compte sur vous.

Jussié, que je perçus soulagé et surmotivé, quitta le bureau et rejoignis le groupe. Avec son retour, le reste des joueurs apprendraient comment s’était déroulé cet entretien, le remerciement de Chalmé et son renvoi temporaire avec la CFA. Je me sentais comme Kaiser Sauzé au début d’Usual Suspect, au moment où il abat sa femme et ses enfants qui étaient sous la menace d’un de ses ennemis, et le laisse repartir pour que tout le monde sache à quel point il peut être insensible et sans scrupule. En regardant par la fenetre, j’imaginais l’impact que ma décision aurait sur le groupe. Le respect hiérarchique serait imposé. Il me fallait maintenant gagner leur confiance et leur respect.

Après un rapide débriefing sur la situation, je demandais à Eric de retourner manager la séance d’entrainement, en lui demandant de réunir le groupe à 12h pour que je puisse m’exprimer. Il repartit et me laissa préparer mon intervention.
Image
1h plus tard, l’entrainement prenait fin. Les derniers moments auxquels j’avais pu assister m’avait permis de regarder un groupe motivé, se dépensant dans les exercices, sans compter son énergie, et dans la bonne humeur. Le groupe était réuni et se désaltérait, la chaleur commencant à se faire sentir dans cette période caniculaire. Je pris alors la parole :
- Messieurs, s’il vous plait…

Ils m’accordèrent tous leur attention.
- Je pense que vous avez appris l’épisode qui m’a opposé ce matin à Matthieu Chalmé et Jussié. Je vous ai informé de ma volonté de voir un groupe solidaire, motivé et uni, capable de permettre à chaque joueur d’exprimer son plein potentiel. J’estime être de fait un membre de ce groupe, et ne pourrai accepter un quelconque manque de respect envers moi, pas plus qu‘entre vous. De plus, pour mettre un jeu offensif en place, la confiance et l’abnégation sont nécessaires. Si vous adhérez à cette philosophie de jeu, vous devrez le comprendre.
J’ai donc décidé d’écarter définitivement Matthieu du groupe, en raison d’un état d’esprit opposé à celui attendu en plus de prestations très médiocres. Jussié quant à lui rejoindra momentanément la CFA afin de retrouver du temps de jeu et de la confiance, et reviendra avec nous quant il aura de nouveau une certaine régularité. Il ne s’agit pas d’une punition. J’espère pouvoir désormais compter sur vous tous pour vous impliquer au maximum!


Quelques bourdonnements de bavardages montaient alors, jusqu’à ce que Plasil prenne la parole :
- Monsieur, en tant que Capitaine, je tiens à dire que j’’adhère à votre volonté d’améliorer notre jeu offensif pour le rendre plus spectaculaire et je crois que nous pensons tous que le groupe doit être étoffé. Evidemment la concurrence augmentera et certains pourraient devoir nous quitter, mais ceci ne peut-être que bénéfique pour chaque joueur, qui se verra perpétuellement dans l’obligation de donner le meilleur de sa personne. Vous pouvez compter sur nous…
- Merci Jaroslav, je n’en doute pas. Messieurs, nous allons réussir de grande choses. L’entrainement est terminé, rendez-vous à 17h.


Je m’éloignais alors du groupe, rassuré par le déroulement des événements. Mes angoisses d’échec s’estompaient momentanément, mais au-delà des paroles, il fallait trouver les joueurs pour reconstruire une équipe, et la tache me semblait insurmontable.

Plasil me rattrapait rapidement :
- Monsieur?
- Oui?
- Juste pour vous dire que… Heu… Concernant Matthieu en fait. Je ne pense trahir personne en vous disant que son comportement posait un problème à l’ensemble du groupe depuis maintenant une saison et que votre décision nous apparait cohérente, bien qu’il soit toujours regrettable de voir un coéquipier nous quitter.
- Je vous remercie Jaroslav. La cohésion du groupe est très importante pour moi, car je pense que les plus grandes choses s’accomplissent entre amis. J’espère que nous allons lancer une belle aventure ensemble, et je tiens vous dire que je compte particulièrement sur vous.
- Merci Monsieur, je ferais tout mon possible.


Il s’éloignait alors pour regagner les vestiaires. Une vraie étape de passée, le contact avec le groupe avait été pris.

Allez, manger un truc vite, et filer au château pour finir de préparer cette réunion de 15h qui conditionnerait en partie ma réussite ou mon échec.


ivo
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 431
Enregistré le : ven. 09 oct. 2009 7:01

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par ivo » ven. 09 sept. 2011 6:27

Sans surprise Chalmé se fait virer tandis que Jussié va devoir cravacher. Tu imposes tes règles et l'effectif a l'air d'apprécier la manoeuvre. Ca change de Tigana!


Avatar du membre
Flow77
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 24
Enregistré le : mar. 16 août 2011 15:29

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par Flow77 » ven. 09 sept. 2011 22:32

un bon épisode , Chalmé qui vire logiquement et tu t'impose bien !


Avatar du membre
eddy33
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 124
Enregistré le : mar. 12 oct. 2010 10:35

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par eddy33 » sam. 10 sept. 2011 7:17

Continue encore un bon épisode c'est un plaisir de te lire


Soljah
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 16
Enregistré le : mar. 19 mai 2009 22:05

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par Soljah » mer. 14 sept. 2011 2:40

Excellente Story... Continue man ... je check chaque jour la suite de ta story... Tu m'a découragé d'en écrire une tellement la tienne tiens bien la route... juste un pti bémol... étant fan des mangas Captain Tsubasa (Olive et Tom), j'aurais préféré qu'il soit un ami et non un traitre... mais ça on s'en tape hein ? lol :roll:
Bref j'ai hâte la suite... fa'aitoito (courage en Tahitien :wink: ) Peace man :hooo:


Avatar du membre
WhiteShark
Modérateur
Modérateur
Messages : 13054
Enregistré le : sam. 27 mars 2010 15:49
Club préféré : Lyon
Localisation : Lyon

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par WhiteShark » mer. 14 sept. 2011 7:38

Salut,

Déjà, félicitation pour déchainer autant de lecteurs. Dans cette section, ça commençait à devenir assez rare, donc c'est bien de voir que certains te suivent assidument et qu'ils postent leurs commentaires de la même façon.

Ensuite, concernant le fond, rien à redire, c'est très bien trouvé et finalement, ça pourra donner lieu à un intrigue intéressante. Les perspectives sont nombreuses et on imagine bien que cela ne sera pas de tout repos pour Tsubie.
Sinon, j'ai juste un bémol à apporter... Autant la première partie de la story, sans FM, tu t'en tires très bien dans l'écriture, dans les personnalités des personnages (ton officiel, formel, courant en fonction de la personne à qui s'adresse Tsubie), autant lors des entrainements, ça le fait moins... Le fond est bien, et on comprend où tu veux en venir, mais voir Chalmé et Jussie parler comme des hauts salariés faisant partie du comité de direction, je t'avoue que ça fait franchement bizarre. Demande à Anelka, j'suis pas sur qu'il trouve ça très crédible. D'autant plus que Jussie est brésilien à la base et même s'il sait parler français, je doute qu'il sache le parler aussi bien.
Le ton employé par l'entraineur à ses joueurs également est bizarre. Tu veux instaurer une relation de proximité, sans non plus être leur ami, soit. Mais là, c'est carrément comme si toi, tu étais le président... Même si tu les supervises, on sent de suite la distance, le fossé que tu mets entre toi et tes joueurs, et je ne suis pas sur que ce soit une bonne chose...

Voilà pour ma petite critique du matin.

Merci encore de redonner un petit élan à cette partie du forum, ainsi qu'aux auteurs habitués (Andyone, Ivo, notamment...). Ca fait du bien de la voir continuer à vivre.
En espérant que cette story aille loin. :wink:
"Ce n'est pas parce qu'il y a un gardien qu'il n'y a pas but."

Plabennec - FM 2012
Image


Avatar du membre
YodAbou
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 66
Enregistré le : lun. 04 juil. 2011 19:35

Re: Tsunami sur la scène européenne

Message par YodAbou » sam. 17 sept. 2011 13:14

Je rejoins Requin Blanc sur son analyse pour tes 2 derniers épisodes !

La forme de discours, très léchées, reste la même dans l'avancement de la Story, or l'environnement est totalement différent (les bureaux du maxi-milliardaire Ka Sing, et le bureau du manager de Bordeau, c'est pas la même j'imagine :hooo: ).
De même, les personnes à qui tu t'adresse n'ont absolument rien à voir (là encore, Ka Shing - Jussié = pas même combat).

Autant quand tu parle à un mastodonte des affaires, tout est retransmis au mieux, comme j'imagine cela doit se passer IRL, autant la relation joueurs - manager (d'autan plus un manager comme toi: sans la moindre expérience, et supporter à la base du club), ça fait bizarre.

Bien que j'imagine que Tsubie sache relativement bien où il veut en venir avec ce nouveau poste, j'imagine aussi qu'un supporter lambda propulsé aux commandes de SON club de cœur, chose impensable 2 mois auparavant, doit se retrouver un peu le cul entre deux chaise (je dirige, mais à la base j'adule.. comment procéder ? quel légitimité ais-je auprès des joueurs ? puis-je me permettre ceci ? ou dois-je éviter cela ?).

Ce qui fait l'attrait de ton personnage, mais aussi la difficulté, c'est ça: passer de supporter à "boss".


Bref.
Sinon j'aime toujours autant, et j'attends la suite avec impatience :hooo:
"Celui qui renonce a être le meilleur cesse déjà d'etre bon."
Image


Répondre

Retourner vers « Stories Terminées »