Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 1/4

Message par sekhen » mar. 20 nov. 2012 18:52

Heureusement que vous êtes encore quelques fidèles à passer, c'est assez radical de se retrouver sur le millésime FM de l'année d'avant :mrgreen:

@ Ardennais,

Le résultat de la C3 au prochain épisode, il va falloir patienter. :wink:

@Boonty,

A propos d'empreinte, il ya quand même un truc qui m'étonnes dans ce récit, c'est que Stensland ne fait toujours aps partie des grands noms du club.

Neskleiv, Eggen, Dybvik dehors, je ne fais pas de cadeaux, je n'ai pas assez de marge de manoeuvre financière pour me le permettre.
Hoili, son surnom est pipi Hoili je te rappelle, tu n'as rien inventé :mrgreen:

Les 4 libérés vont tous trouver preneur en Tippeligaen, plus de détails dans le "que sont ils devenus" du prochain épisode.

Pour l'Africain du Sud, je tiens ma revanche, mais non, je ne spoilerai pas :P
J'espère également que Meza sera nauralisé assez tôt pour que je puisse recruter le joueur qui assurera le futur sportif du club après mon départ (et si je peux en profiter ne serait ce qu'une demi saison au passage, je prend aussi.)

Rosten, tu as loupé ce jeu de mot mémorable? !
Il est surnommé Niklas Roustons. (la classe).

Viking est effectivement en train de dépasser Valerenga pour ce qui est d'être mon principal concurrent.
C'est marrant comment ca continue d'évoluer au fil des saisons, bravo aux concepteurs du jeu pour cela.


Bergli, Aga, dans 3 ans, j'ose même pas imaginer ce que ça aurait donné.
Je pense que pour le coup, j'aurais réellement pu décoller au niveau Européen.

Pour ce qui est du viellissement des joueurs, j'avais déja remarqué que certains joueurs devenait chauves ou que certains gamins devenaient moins juvéniles.

Wolfsburg m'a surtout fait pensé à mon match contre le Spartak Moscou.
Par contre j'avoue avoir beaucoup aimé ton scénario Napolitain, quels matchs!

Burnley là ils m'ont carrément fait ch...
Quand je regarde les équipes qui restaient en jeu, toutes se valent à peu près et finalement, la victorie en C3 n'était pas totalement impossible avec de la réussite. Comme quoi l'équipe progresse quand même.

Charles est officiellement supporter de Burnley, ça m'a fait marré.

Kimi entraineur de la Norvège, franchement j'adore.
Prochain match, je te rassure, il appelle 12 joueurs d'Harstad dont Olsen, Aga, Bergli, Folkedal (ah mince j'avais dis que je spoilais pas :mrgreen: ). J'aimerais aussi qu'il rappelle le Torse parce que là appeler l'ancienne merde de gardien que j'ai laissé partir (Dag Malnes), c'est abuser.


Publicité

Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 1/4

Message par Boonty » mer. 21 nov. 2012 14:14

sekhen a écrit :Heureusement que vous êtes encore quelques fidèles à passer, c'est assez radical de se retrouver sur le millésime FM de l'année d'avant
Effectivement c'est assez hardcore... :82:
sekhen a écrit :c'est que Stensland ne fait toujours aps partie des grands noms du club.
D'un autre côté, vu ta réussite en 23 ans, c'est normal :76:
sekhen a écrit :Rosten, tu as loupé ce jeu de mot mémorable? !
Effectivement, j'ai relu et bravo, encore un jeu de mots minable à mettre à ton actif :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 1/4

Message par sekhen » mar. 27 nov. 2012 20:30

Harstad IL, saison 23 (2034) Matchs aller (2/4)


Image




1) Le Courrier de Harstad: Numéro du jeudi 13 juillet 2034, page des sports.

Cette année la rédaction du Courrier de Harstad vous propose une rencontre avec Glass-Odin Safégrossir, obscur supporter de Harstad. Une interview probablement dénuée d'intérêt, mais il faut parfois parfois faire avec la volonté de patrons qui se croient plus compétents qu'un professionnel chevronné tel que votre serviteur pour choisir le contenu de votre journal préféré...




- Image
Bon, Monsieur Crass-Aubain, je suppose qu'en tant que supporter bête et aveugle de votre équipe vous êtes encore venu pour nous bassiner avec des motifs de satisfaction concernant le début de saison d'Harstad I.L?


- Image
Et bien pas vraiment Monsieur Mhor.
De toute façon vos questions moisies vous pouvez vous les garder car aujourd'hui c'est moi qui questionne.


- Image
Ah ah, excellent ce cher Aigre-Fin se rebiffe. Vous voulez inverser les rôles? Voila qui est intéressant et original, peut être ne va t'on finalement pas s'ennuyer tant que ça lors de cette interview!
Et bien allez y, j'attend vos questions!



- Image
Pour commencer Monsieur Mhor, pouvez vous nous expliquer ce qui vous a poussé à devenir Frustrator?

- Image
Pardon?!!
Attention Monsieur Place-Onain, vos allégations ont beau être totalement ridicules, elles sont d'une extrême gravité.
Je vous prierai de bien vouloir reformuler votre question que j'ai du mal comprendre...


- Image
Vous avez parfaitement compris, Mhor, vous êtes le Frustrator (tiens bizarrement, ça rime) et j'aimerais que vous me parliez de vos motivations.

- Image
Ecoutez bougre d'imbécile de Race-Ovin, Kim Johnsen a été pris sur le fait à Bourg-Les-Pontons en costume de Frustrator, l'identité de ce malade mental est bien connue. Par ailleurs comme vous le dîtes si bien, pour perpétrer ce genre de crimes il faut un mobile et je vous mets au défi de m'en trouver un.


- Image
Ah oui, l'arrestation médiatisée (comme cela tombait bien) de Frustrator en 2028...
Un coup parfaitement monté. Un sédatif, on profite des problèmes de dépression de ce pauvre Kim Johnsen, on graisse la patte de ce petit artisan cupide, Rojascircles, et celle d'un psychiatre Français à la réputation douteuse et endetté jusqu'au cou, on amène les caméras, et le tour est joué.
Pour ce qui est de votre mobile , Monsieur Mhor et bien laissez moi vous rafraîchir la mémoire.
J'ai la chance d'avoir eu la possibilité d'accèder aux archives du club et à force de recherches méticuleuses et de patients recoupements, j'y ai dégotté cette photo.
Nierez vous connaître l'avorton dont le visage a été entouré d'un cercle rouge par mes soins?

Image
- Image
Groumph, non, bien sûr, il s'agit de mon fils, Niels.
Mais je ne vois pas en quoi cela pourait faire de moi le Frustrator.


- Image
Oh, c'est pourtant simple, votre fils n'était pas bien doué pour le football et son séjour au Seaworks Hallen sous la direction de Kim Johnsen ne s'est pas très bien passé.
Il a rapidement été évincé des équipes de jeune et n'a jamais pu réalisé son rêve -et le votre- de devenir footballeur professionnel à Harstad.
De cela vous avez tenu Kim Johnsen responsable et vous avez juré que vous auriez sa peau ainsi que celle du club que vous haïssiez désormais.


- Image
Vous avez de l'imagination mon pauvre Mélasse-Ograin, mais tout cela reste parfaitement ridicule.
Vous oubliez un petit détail: j'ai moi même reçu sur ce plateau le Frustrator et je ne peux donc être cette personne à moins que vous prétendiez également que j'ai le don d'ubiquité?


- Image
Très juste Mhor, et je dois bien dire que c'était là un coup de génie qui m'a longtemps détourné de la bonne piste.
Vous aviez un complice. Ou plutot une complice devrais-je dire.
Ce qui explique les yeux légèrement bridés.
J'ai ici les aveux de Mme Stensland avec qui vous entreteniez à l'époque une relation intime et qui s'est prêté à cette mascarade dans le but de nuire à Kim Johnsen.
Elle avait besoin de lui, mais elle redoutait également ces compétences qui faisaient de lui le candidat idéal à sa succession.
Il lui fallait se procurer un moyen de le discréditer au cas où il deviendrait trop génant, tout en le conservant dans le giron du club.
Par ailleurs, les interventions de Frustrator constituaient d'excellentes excuses pour dédouaner Mme Stensland de ses échecs...

Et oui, qui était mieux placé que vous, Mhor, pour avoir accès aux vestiaires des joueurs et pour piéger les douches avec des savonnettes? Qui avait un réseau suffisant dans le milieu pour mettre des contrats sur les meilleurs joueurs d'Harstad en l'échange de bonnes notes dans la rubrique sportive de votre journal? Qui avait sufisamment l'oreille de Viggo Bendiksen pour le convaincre de vendre les meilleurs joueurs d'Harstad? Qui disposait des accréditations nécessaires pour se rendre à Zurich et pour manipuler les tirages au sort de la coupe d'Europe sinon vous?



- Image
Je veux parler à mon avocat...














2) Le Courrier de Harstad: Encart spécial Première Ligue et Harstad IL


A) Infos club
Tout sur les résultats et infos importantes concernant la première partie de saison du Harstad IL

- Le parcours aller de Harstad IL
Image
Avec 12 victoires 2 nuls et 1 défaites pour un total de 38 points, le parcours aller d'Harstad est celui d'un champion en puissance.
Fait nouveau, tous les concurrents directs ont subi la loi d'Harstad, l'unique défaite ayant été concédée contre un promu.
Harstad détient la meilleure attaque et -une nouveauté également- la meilleure défense.
Kjetil Olsen et Roy Aga ne sont plus des gamins et se sont imposés comme la meilleure paire de centraux du pays.
Devant c'est Bergli qui crève l'écran avec déja 14 buts inscrits.
Et comme Lang semble progressivement retrouver son niveau, tous les indicateurs sont au vert en cette première partie de saison.


- Le classement de la Première Ligue: Les Jaunes et Noirs 1er.
Image
Harstad a déja creusé un sérieux écart sur ses poursuivants puisque Rosenborg et Valerenga sont à 5 points, Brann et Viking à 8.
Tromso quant à lui confirme son déclin et est déja hors du coup.



- Le parcours en coupe de Norvège 2034 des Nordistes.
Image
Tirage clément cette saison pour Harstad qui a commencé par deux D4 puis à poursuivi par une D3 et une D2.
Les 4 tours ont été parfaitement négocié avec des compositions d'équipe faisant une large place aux jeunes.
En quart, Harstad croisera la route d'une équipe de Stabaek à la peine dans son championnat de division 2.
A noter le carton infligé à Norild (10-1).





B) La rubrique "Faits d'été à Harstad IL" (à ne pas confondre avec la rubrique "faits divers")

- L'actualité à Harstad c'est tout d'abord une douce revanche pour Harstad:
Image
Il avait écourté son essai au club pour signaler aux USA, tant mieux pour Harstad.

- Il aura fallut attendre le 10 avril 2034, soit près de 4 mois pour que le Mexicain obtienne ses papiers Norvégiens.
Image
- Cette naturalisation laisse enfin le champ libre au staff pour recruter un étranger, même si il faudra désormais attendre le 1er août pour que les recrues rejoignent le club.
Et c'est finalement sur un jeune attaquant Slovaque que le choix du staff se porte.
Image
Mateus Valent surnommé "Valentement" à cause de ses faibles qualités de vitesse est un jeune attaquant pivot à très fort potentiel qui est destiné à former une paire redoutable avec Bergli pour les années futures.
Image
En une seule saison avec son club de 2e division Slovaque, il avait déja montré l'étendue de son talent.
Image
- Harstad tient sa troisième et dernière recrue avec Terje Hanssonn brillant milieu offensif formé chez le concurrent, Viking et destiné a entrer en concurrence avec Eira au poste de meneur de jeu.
Image
A 18 ans il présente déja de grosses qualités techniques pour un Norvégien, ce qui lui vaut le surnom de "Trajan" ou de "l'Empereur"
Image
Il a réussi un début de saison fracassant avec Viking
Image

- Echange de bons procédés oblige, Harstad ne s'oppose pas au départ de son préparateur à Viking.
Image
La compensation financière est la bienvenue après un couteux mercato, mais Harstad perd là un très bon préparateur.
Image

- Harstad décide alors de renforcer son staff avec l'arrivée d'un entraineur de jeunes.
Image
Le staff a porté son choix sur un Suédois.
Image
Un autre préparateur intègre également l'équipe de Stensland et Johnsen.
Image
Il donnera une touche Britannique au staff.
Image

- Jeronimo Meza connaît immédiatement les joies de sa première sélection.
Image
Celle-ci n'est malheureusement pas un franc succès, la Norvège concédant une défaite historique et humiliante.
Image









C) Que sont - ils devenus?
Retrouvez la rubrique alphabétique qui vous donne des nouvelles fraîches de vos idôles rassies.


- Yngve Agdestein
Image
L'ancien attaquant d'Harstad bouffe à tous les rateliers.


- Niklas Belaska
Image
Belaska a fini sa carrière en roue libre à Lillestrom

Il entame très rapidement une carrière d'entraineur et s'installe sur le siège éjectable de Molde.
Image

- Halvor Berland
Image
L'arrière droit a finalement réussi à relancer sa carrière en division 2 et décroche un contrat dans l'élite.


- Tarik Bihorac
Image
L'attaquant Suedo-Bosno-Canadien entame une nouvelle carrière d'entraineur-adjoint en D2 Suédoise..



- Thomas Bjorkhaug
Image
Prêté à Harstad, l'ailier droit international Bjorkhaug termine sa carrière dans son club de Copenhague.


- Frankie Clark
Image
Frankie Clark entame sa carrière d'entraineur adjoint en D2 Norvégienne.


- Jonas Dybvik
Image
Laissé libre par Harstad, le jeune portier tentera de s'imposer dans les cages de Kristiansund, dans l'élite.


- Glenn Falck
Image
Le solide stoppeur change de club mais continuera à évoluer en 2e division.


- Lars Fredheim
Image
Il fut l'un des premiers "gros" transferts d'Harstad.


- Bertil Giske
Image
"Giscard" est l'un des nombreux gardiens formés à Harstad évoluant dans l'élite.


- Geir Gulowsen
Image
Son passage à Harstad aura été bref mais marquant...
Peut être le plus gros bide de l'histoire du club.
Image
Il prend place dans le staff de Sogndal en tant que recruteur.


- Rune Hansen
Image
Hansen poursuit une belle carrirèe dans l'élite puisque l'attaquant décroche un bon contrat à Brann.


- Faruk Hodzic
Image
Le grand rouquin de la défense centrale aura eu une carrière plutot brève.


- Kristian Hoili
Image
Ce loyal serviteur d'Harstad, laissé libre, se recase chez le promu Sarpsborg.


- Semir Jatic
Image
Jatic n'avait pas encore essayé le banc de touche de Stromsgodset, c'est désormais chose faite.


- Aleksander Thers Neskleiv
Image
Espérons qu'Harstad ne se morde pas trop les doigts d'avoir laissé partir ce brillant défenseur chez la concurrence.


- Knut Ostensen
Image
"K.O" doit se contenter d'une pige en Islande


- Ola Sandnes
Image
Ce jeune gardien retrouve Hoili sous les couleurs de Saprsborg.


- Alexandre Sannes
Image
L'ancien buteur de la réserve des Jaunes et Noirs est en train de se faire une palce au soleil puisqu'après avoir brillé en D2, il décroche une place en Tippeligaen.


- Emir Solsvik
Image
Solsvik ne sera jamais apparu en championnat Anglais avec Porsmouth.
Il tentera de se relancer en Hollande.


- Morten Strom
Image
"Le Monstre" tentera d'aider Moss à monter en première division.


- Morten Svetvoll Jorgensen
Image
Mort-Moi-le-Noeud connait une fin de carrière cahotique dans les bas fonds de la 2e division.


- Krister Wemberg
Image
Après une carrière d'entraineur plutot loupée, Wemberg retrouve un poste de simple adjoint.








D) Le supplément Coupe d'Europe
Vous reprendrez bien une petite coupe?!


1)Voici les derniers résultats de l'Europa League 2033-2034. Pour mémoire, Harstad a été éliminé en 8e par Burnley :


- Les quarts de finale
Image
C'est Burnley qui prend le meilleur sur le Bétis dans le duel opposant deux adversaires d'Harstad cette saison.


-Les demi-finales
Image
Paris élimine le tenant, Stuttgart, tandis que la bête noire d'Harstad, Birmingham, se débarrasse péniblement du tombeur des Jaunes et Noirs, Burnley.


- La finale
Image
Paris ne parvient pas à empêcher les Anglais de remporter une nouvelle fois la Ligua Europa.







-2) Et pour 2034-2035?:


- Après son beau parcours, Harstad monte encore dans la hiérarchie, intégrant le top 50 Européen.
Image

- La renommée des compétitions Norvégiennes est en pleine ascension.
Image

- La Norvège est toujours le 10e pays à l'indice UEFA mais se rapproche des meilleurs.
Elle peut même espérer faire un nouveau bond au classement l'an prochain.
Image

- Bientôt une place supplémentaire en Europa Ligue pour la Norvège?
Image









E) Flash spécial

Suite aux révélations faites dans ce journal, nous apprenons en toute dernière minute que la direction du Harstad I.L se prépare à remplacer Ingvild Stensland dont la réputation parait irrémédiablement ternie.
Image




Image


Kaldolol
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 45
Enregistré le : sam. 25 juin 2011 9:16

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par Kaldolol » mer. 28 nov. 2012 15:47

Ca fait quelque temps que j'ai pas commenté ce RDP que je suis assidument, mais la tentation était trop forte :-)

Excellent parcours en championnat, ça a pris du temps mais tu peut réellement t'imposer sur la scène nationale, dommage que cette saison soit la dernière :s Et les Norvégiens que tu a formés seront probablement une génération dorée en équipe nationale !

Et que dire de tes recrues, le jeune BT m'a l'air proprement génial, ça m'étonnerais pas qu'Harstad fasse de gros résultats en C1 dans les 2-3 années à venir.


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par ardennais » mer. 28 nov. 2012 18:39

Je crois que pour ton dernier tour de piste,tu nous réserves un feu d'artifices avec un joli doublé à la clé :P
Ton petit jeune BT est très fort ... sur le papier mais que donnera-t-il sur le terrain ??
Dommage qu'il ne soit pas plus rapide :23:

Dommage que l'heure de la retraite arrive car j'aurais bien voulu voir la suite (les 3 prochaines saisons )


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par Boonty » ven. 30 nov. 2012 10:02

Et ben pour une fois, le noyau dur de ce post n'est pas dans les performances d'Harstad mais dans l'extra...

Quel coup de théâtre que ces révélations de GOS après une enquête que l'on sent travaillée dans l'ombre... Ingvild et Mhor? J'ai du mal à y croire, je me sens tout retourné par ce cliffhanger :29:

Après, nous ne sommes pas à l'abri d'une nouvelle révélation puisque l'infame Mhor (qui ne viellit pas depuis 25 ans au passage :mrgreen: ) n'a pas confimé les accusations de GOS même s'il ne les a pas réfutées non plus.

Le dénouement s'annonce épique!

Place aux performances de cette mi-saison (qui tiennent en 15-20 petites lignes, du fait de l'affaire citée ci- dessus)

Le championnat, c'est Bergli (avoue que tu commences à regretter la fin prochaine de ta partie :mrgreen: ) et untitre qui ne devrait pas t'échapper, surtout maintenant que Frustrator est acculé. Quelques frayeurs à noter du côté de Bryne quand même mais au vu de leur 6ème place, cette équipe reste surprenante. Bref, ça devrait passer comme Papa dans Maman!

Cette dernière remarque est tout autant valable pour la coupe avec ce merveilleux 10-1 (record?) qui me fait croire à un inédit doublé national!

Dans les "restes du monde"...

Valentement est très très bon, je salive déjà de son entente avec Bergli... Par contre, tu n'as plus le droit de critiquer la vivacité de mes attaquants :76:

Hansson aussi est intéressant et rajoute une raison de plus de continuer pour voir l'apogée de ces 2 joueurs combinée à celles d'Aga et Bergli entre autres qui pourraient voir naître le meilleur Harstad jamais vu... Enfin je dis ça, je dis rien :roll:

Meza norvégien, depuis le temps qu'on l'attendait celle-là... :21:

Dans les "Que sont-ils deviendus?", je retiens surtout Agdestein et sa fidelité sans limite, la retraite de Belaska etdu W barré (7 matchs de championnat à Harstad et une merveilleuse empreinte sur le club quand même!). Je sens bien les futurs coups tordus de Neskeiev et de Dybvik :roll:

Sinon Burnley qui passe Betis comme attendu pour perdre face au futur vainqueur qu'est Birmimgham, une belle EL où tu aurais pu jouer ton coup, quel dommage :23: !
ardennais a écrit :Dommage que l'heure de la retraite arrive car j'aurais bien voulu voir la suite (les 3 prochaines saisons )
+1 :hehe:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par sekhen » ven. 30 nov. 2012 19:02

@Kaldolol,

Je partage ton avis, mon équipe va avoir de l'allure dans les années qui viennent.
Mais comme tu dis, ça a pris du temps et c'est un peu là mon échec, ne pas être arrivé à ce résultats 5 ou 6 ans plus tôt.
Avec cet effectif je me sens effectivement armé pour la C1, sans doute pour la première fois.
Et la Norvége sous la houlette de Kim Johnsen, enfin réhabilité, devrait devenir rapidement une nation qui compte en Europe.

@ Ardennais,
la route est encore longue jusqu'au doublé.
Mon slovaque est pas mal du tout en effet, après j'attend de voir le temps d'adaptation.
Rappelez vous Boycho Mitev.
Il présente de plus la caractéristique d'avoir le même caractère que le Bulgare: déloyal.
La rapidité n'est pas trop un problème, il est parfait dans mon schéma où j'utilise un pivot.
Quelques regrets également de laisser cette équipe à la veille de tant de promesses.

@Boonty,

Content que tu ais apprécié cet ultime rebond.
Ca a été long de tenir sans rien révéler alors que vous étiez tous persuadé que le récit avait livré ses réponses concernant le Frustrator.
J'avais toujours dis que Mohr était la vrai pourriture dans ce RDP.
L'idylle entre Ingvild et Mhor était annoncée dans les épisodes plus anciens, ce n'est pas totalement une découverte.

Si Mohr ne vieillit pas, c 'est peut être qu'il porte une moumoutte :mrgreen:

Je confirme que Bergli me donne envie de continuer.
Il est évident à mes yeux que je pourrais le mener au ballon d'or.
D'autant qu'encadré par Meza, il vient de passer de 18 à 19 en détermination.
Bryne, je les ai pris un peu de haut en aligant quelques remplaçants et je l'ai payé cash.
J'aurais du me méfier car ils étaient sur une bonen série.
Le 10-1 n'est aps un record, de mémoire j'ai du aligner deux fois 14-0 lors des premières saisons.


Pour Valent, j'ai fini par céder à tes injonctions.
Je visais au départ un milieu gauche de 25 26 ans, au top de sa forme pour mon dernier tour de piste, ou un gardien qui m'aurait amené une plus-value sportive immédiate.
Et puis j'ai finalement cédé aux injonctions des lecteurs qui me conseillait de prendre un attaquant d'avenir (17 ans ici). :mrgreen:
Les places vont être chères en attaque entre Bergli, Folkedal, Lang et même Dean et Rosten, voir Meza et Andersen, qui ne sont pas des tocards.

Hanson est vraiment pas mal du tout. Il avait été excellent contre moi , je l'avais repéré il ya plus d'un an mais il refusait toute approche.
Malgré le prix j'ai sauté sur la première ouverture.
J'annonce quand même un rebondissement concernant ce joueur :hehe:

Meza s'est fait attendre, mais le cochon ne veut toujours pas resigné.
Au final si on fait le bilan, sur la durée ce ne fut pas un si bon investissement que ça.

Lors des matchs aller, Neskleiv et Dybvik se sont tenus tranquilles.


Des regrets en Europa Ligue en effet, il y avait la place.
Avec le Bergli de cette année, ca serait passsé comme papa dans maman :wink:


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par ardennais » ven. 30 nov. 2012 19:44

sekhen a écrit :Bryne, je les ai pris un peu de haut en aligant quelques remplaçants et je l'ai payé cash.
J'aurais du me méfier car ils étaient sur une bonen série.
Tu insinues qu'ils étaient dopés ?
Vu qu'ils ont fait une " bonen série " :hehe:

OK,je sors :mrgreen:


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par ardennais » jeu. 06 déc. 2012 20:06

Ça se voit que l'hiver a commencer en Norvège car tout le monde dort de bonne heure maintenant et avec toute cette neige qui tombe,internet ne marche plus !! :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par sekhen » jeu. 06 déc. 2012 23:21

La suite probablement dimanche :wink:


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par ardennais » sam. 08 déc. 2012 14:12

Quand il neigera moins et que internet sera revenu :45: :45:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 2/4

Message par sekhen » dim. 09 déc. 2012 14:23

Harstad IL, saison 23 (2034) Matchs retour (3/4)
(par Glass-odin Safégrossir)











1) Préambule


L'arrestation de Roger Mohr aurait du ramener la sérénité dans le club, il n'en fut rien.
Depuis la révélation publique de l'identité de Frustrator, l'ambiance était lugubre au club.
Kim Johnsen et Ingvild Stensland ne s'adressaient plus la parole.
Le reste du staff se regardait en chien de faïence, les pro-Johnsen (désormais les plus nombreux) faisant preuve d'ostracisme envers les pro-Stensland.
Dans ces conditions et malgré les 5 points d'avance au classement, conserver notre titre n'allait pas être une sinécure, sans même parler d'aller faire une performance en Ligue des Champions.
La fin de saison allait être longue.
Finalement, mon intervention s'était révélée un désastre pour le club et Frustrator tenait là son ultime victoire...





2) Modifications de deuxième partie de saison


- Des objectifs revus à la hausse

Etant donné l'avance engrangée à mi-parcours et malgré le climat compliqué autour du club, le staff décide de réviser les objectifs à la hausse.
Image
Il s'agit également de se dégager un peu de marge de manoeuvre en matière de masse salariale.



- Le bonheur est dans le prêt

Avec les arrivées entérinées pour le 1er août de Terje Hansson au milieu et de Matus Valent en attaque, le club devait dégraisser, certains second couteaux étant appelés à voir leur temps de jeu fondre comme neige au soleil.

Atle Andersen, excellent serviteur du club, chouchou de Kimi, qui avait la particularité de pouvoir évoluer en attaque, comme milieu offensif ou comme milieu droit était désormais barré à tout ces postes (Embouteillage en attaque, Eira et Hansson en 10, Meza et Svendsen à droite).
Il avait par ailleurs vu son niveau décliner ces derniers temps et n'avait plus ce coup de rein et ce petit grain de folie qui faisait de lui un joueur d'exception.
Bien que renforcer notre rival de toujours ne nous réjouisse pas outre-mesure, il fut décider de le prêter à Valerenga, pour services rendus et pour alléger un peu la masse salariale (en prévision d'hypothétiques prolongations des contrats de Stenstrom et de Meza).
Ce fut évidemment un nouveau motif de brouille entre Stensland et Johnsen qui y voyait pour sa part une agression directe contre un de ses soutiens dans le vestiaire.
Image
Hans-Eivind Fjellstad n'avait jamais vraiment convaincu depuis son retour au club.
Lui aussi évoluait comme milieu offensif ou milieu droit et même s'il était également utilisé comme milieu gauche, son temps de jeu, déja pas bien élevé était en passe de s'approcher du néant.
Image

- Les jeunes promus 2034

Après plusieurs promotions caviar, la dernière fournée de jeunes avait comme un goût de pâté.
Aucun ne semblait devoir réaliser une carrière pro.
Image

- Le retour de la blessure

La mauvaise surprise de l'été (un dernier coup de Frustrator avant sa mise hors d'état de nuire?) était l'arrivée blessé de Terje Hansson. Il ne porterait pas les couleurs du club cette saison...
Image

- Le départ du fils prodigue

Si les négociations concernant Stenstrom avaient finalement abouti, celles concernant Jeronimo Meza se soldèrent par un échec.
Après tant d'années à attendre son éclosion, à soigner patiemment ses blessures et à entreprendre des démarches pour sa naturalisation, le petit Mexicain signait libre au Portugal.
Harstad ne toucherait pas un centime...
Il faut dire que l'ambiance délètère qui régnait désormais dans toutes les strates du club l'avait probablement inciter à considérer qu'un nouveau cycle devait désormais s'ouvrir dans sa carrière.
Mais il y avait quand même quelque chose de pourri au royaume de Harstad...
Image

- Un ultime coup de théatre

Au soir du 20 octobre 2034, le jour de ses 60 ans, Ingvild Stensland annonca qu'après 23 ans de "loyaux" services sans prendre une journée de congé, elle partait en vacances jusqu'au 31 décembre 2034, date de la fin de son contrat.
Elle laissait le club en plan au terme de 25 journées de championnat et à la veille d'une 3e journée de Ligue des Champions, après avoir dirigé une ultime rencontre de Tiipeligaen hautement symbolique contre Valerenga, le rival de toujours.
Image

C'est bien évidemment Kim Johsen qui assurerait l'interim mais il devrait aborder des échéances décisives en composant avec un vestiaire déchiré et ravagé par cette nouvelle imprévue.
En cas de débacle, les échecs seraient les siens...


- Raufoss fait sa mue

Et pendant ce temps là, notre club filiale connaissait aussi un été agité Il faisait lui aussi sa révolution.
Image





3) La coupe de Norvège 2034


a) Les quarts de finale

Déplacement à priori relativement tranquille à Stabaek, une équipe en difficulté en 2e division.

A l'arrivée, le match est plus fermé que prévu et les locaux ne cédent qu'en fin de match sur un but du jeune central Falck.
Image

b) Les demi-finale

Ca se complique avec la réception de Brann, une des meilleures équipes de Norvége.
Stensland, qui considère la coupe comme une compétition non prioritair,e aligne comme depuis le début de la compétition une équipe très rajeunie.
Mais le club de Bergen aligne également un effectif bis et à l'arrivée c'est un match à sens unique en faveur de Harstad.
Avec 5 poteaux, 1 penalty flagrant oublié et 18 tirs à 0, les Rouges de Brann s'en tirent même à bon compte.
Image

c) La finale

C'est évidemment Valerenga que les Jaunes et Noirs retrouvent en finale de la compétition.
Kim Johsen est aux manettes, Stensland ayant préféré se faire dorer la pilule sur la Croisette.

La partie est équlibrée entre les deux meilleures équipes Norvégiennes de la décennie et Valerenga peut s'appuyer sur un joueur d'exception, Plascencia.
Le joueur d'Oslo va ouvrir le score et même marquer une deuxième fois dans cette partie mais cela ne sera pas suffisant.
Emmené par la jeune génération (Valent, Bergli, Aga) Harstad prend le meilleur sur son adversaire en 2e mi-temps et remporte ce trophée pour la 4e fois de son histoire.
Image

Cette victoire ramène un peu de sérénité dans le vestiaire même si les dissenssions sont toujours bien présentes, Kim Johnsen n'hésitant pas à s'arroger l'entier mérite de ce triomphe.
Image

d) Bilan

Le parcours de harstad dans la compétition est exemplaire.
Les premières rencontres ont certes été simples face à de petites cylindrées, mais l'équipe n'a pas davantage tremblé face au gros à partir des demis.
Image

Johnsen marque des points auprès du président Persson.
Image





4) La Ligue des Champions

a) Le tirage au sort

Champion de Norvège en titre, Harstad accède directement à la phase de poule de la Ligue des Champions.
Ce simple fait permet au club d'engranger un précieux pactole.
Image
Pour le tirage parsemé de cadors Européens, Harstad figure d'extrême justesse dans le 3e chapeau grace à ses bonnes performances en Europe.

Il s'agira d'éviter les favoris que sont Barcelone, Arsenal, Lyon, le Real Madrid, Valence ou encore l'Inter.
Image
Les Jaunes et Noirs ne passeront malheureusement pas entre les mailles du flet, puisqu'ils héritent de deux vainqueurs récents, Liverpool et Lyon, mais aussi du Sparta Prague, un faire-valoir.

ImageImageImage

Mais il n'y avait de toute manière guère de petites équipes, c'est bien la crême du football Européen qui est réunie cette saison.



b) La phase de poules


-Journée 1: Harstad I.L- Sparta Prague

- Nous commençons par le plus facile, avec une équipe du Sparta de Prague clairement pas terrible, mais pas totalement nulle non plus.
Pour cette partie, le club est privé d'une pièce majeure Roy Aga, blessé.
Mais nos "stars" n'ont pas grand chose à envier à celles de l'équipe Tchèque.
- Ales Kolar, meneur de jeu de 20 ans est sans doute le joueur le plus prometteur de l'effectif.
Image
-Krunoslav Grabovac n'est guère plus âgé.
Il est Serbe et évolue en attaque.
Image
- Une attaque dont il faudra décidément se méfier puisqu'elle possède en Lukas Koci un autre atout à prendre au sérieux.
Image
- Les Tchèques arborent leur fameuse tenue grenat.
Image
- La partie commence on ne peut plus mal, avec la blessure de l'homme en forme de l'équipe, le Mexicain Meza après seulement 10 minutes.

On ne le reverra plus sous les couleurs de Harstad.
Image
Ce coup du sort ne semble pas perturber outre mesure Bergli qui à la 11e minute se retourne aux 18 mètres et place son ballon au ras du poteau droit (1-0).
A la 38e minute Reidar Tran profite de ses 2 mètres et des poussières pour placer une tête victorieuse sur corner (2-0).
C'est Svendsen qui parachève la victoire à la 69e minute: De son côté gauche, Torp lève la balle pour l'ailier doit qui a tout son temps pour ajuster une tête à bout portant (3-0).
Image
Harstad n'a pas eu besoin de forcer son talent pour s'imposer, preuve que le club est doucement en train d'entrer dans une autre dimension.
Ce soir là, le jeune Bergli s'est montré particulièrement à la hauteur.

Le trésorier passe à la caisse.
Image

- Résultats et classement

Dans le choc de cette première journée, Liverpool marque des points importants en s'imposant sur les bords du Rhône.
Image
Harstad a déja pris une petite option sur la 3e place vis à vis de Prague, en attendant mieux.



-Journée 2: Liverpool F.C-Harstad I.L

- Liverpool, double champion d'Angleterre possède un effectif constellé de stars.
Autant dire que nous nous déplaçons sur les rives de la Mersey dans nos petits souliers.
Voici les 4 joueurs les plus célèbres de l'effectif de Liverpool, mais leur effectif comporte de nombreux autres cracks.

- Milton Michel Tena, l'homme aux 143 sélections, meilleur joueur de la Coupe du Monde 2030, voilà qui vous pose le bonhomme.
Image
- On ne présente plus Abdul Chichkin le légendaire ailier droit Russe aux 136 sélections, 2e du ballon d'or 2033 et régulièrement distingué.
Image
- Matias d'Orazio est Argentin et vient tout simplement de remporter la distinction de meilleur joueur et meilleur buteur de la Coupe du Monde 2034...
Image
- Micha Rousseau, Français, attaquant, un véritable tueur. 3e du Ballon d'Or 2033.
Image
- Il faudra en plus compter avec le 12e homme, ce public d'Anfield à nul autre pareil.
Image

- En ce début de match, Harstad est acculé et ne fait que défendre.
La défense craque une première fois à la 27e minute sous les coups de butoir de Chichkin auteur d'un bel échange avec Rousseau, qui ouvre la marque (1-0).
C'est une nouvelle fois le Français qui est là pour récupérer un ballon repoussé par Stenstrom à la 45e minute, et crucifier le Suédois.
Cela fait 2-0 et c'est on ne peut plus logique.
A la mi-temps, Stensland joue le tout pour le tout, en faisant rentrer King Roy Aga tout juste remis de blessure pour tenter de stabiliser sa défense.
Et de fait, les Jaunes et Noirs montrent un tout autre visage, allant même jusqu'à dominer cette 2e période.
Mais Pedersen et Aga finissent la partie sur une jambe et à la 90e et en contre, les Anglais enfoncent le clou par leur prometteur attaquant Chilien, le jeune Barrera.
Image
Pas de regrets sur cette partie, les deux équipes ne jouaient visiblement pas dans la même catégorie.


- Résultats et classement

Lyon se remet dans le sens de la marche en allant chercher les 3 points à Prague
Image
Retour sur terre pour Harstad qui retrouve une 3e place plus conforme à la logique mais reste quand même au contact de Lyon.
La double confrontation contre les Gones sera décisive.



-Journée 3: Olympique Lyonnais-Harstad I.L

- Ce match s'annonçait particulier pour Stensland puisqu'elle devait retrouver le club où elle était censée avoir effectuer la majeure partie de sa carrière de joueuse.
Curieusement c'est à 2 jours de se présenter au Stade des Lumières que Madame l'usurpatrice d'identité décida de planter l'équipe.
Kim Johnsen dirigerait donc pour la première fois l'équipe première.
Or Lyon n'a pas grand chose à envier à Liverpool côté qualité de l'effectif.
- Adrian Villalobos a beau être sur le déclin à 33 ans, il reste un monstre de défenseur qui aligne allégrement des saisons à 8,5 de moyenne, ainsi que le patron de la sélection Mexicaine.
Image
- L'Allemand Brandon Flores, éternel dauphin de Malagon pour le ballon d'Or est lui aussi sur la fin, mais il faudra quand même l'avoir à l'oeil.
Image
- Carlos Alberto Duenas l'Américain est lui au pic de sa forme, c'est le cerveau de cette équipe Lyonnaise et de la sélection à la bannière étoilée.
Image
- Hideyuki Nagayuma, l'attaquant Franco-Japonais est un véritable dieu-vivant dans l'Hexagone.
Image
- Si Harstad veut se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des Champions, il n'a guère le choix que de ramener des points de Lyon, Liverpool semblant intouchable.
Image
- On a pu un temps croire à l'exploit côté Norvégien car les visiteurs ont su cueillir leur hôte à froid en scorant par deux fois lors des 6 premières minutes, par l'intermédiaire de Dag Bergli.
Mais les Lyonnais refont leur retard peu avant la pause et creuseront même un écart conséquent en 2e période, au terme d'une partie qu'ils auront largement dominée.
Image
Pour une première, Johnsen a plutôt bien assuré en faisant trembler l'Ogre Français, mais la réalité est que les meilleurs l'ont finalement emporté.


- Résultats et classement

Pas de fioritures de la part de Liverpool qui cartonne le Sparta Prague 5-0.
Les 4 stars de l'équipe se sont toutes illustrées.
Image
Le classement est conforme à la logique et ce sera dure désormais pour Harstad d'aller chercher la qualification.




-Journée 4: Harstad I.L- Olympique Lyonnais

- Une rude tâche attend Harstad: dans l'idéal, il faudrait battre les Lyonnais, et de préférence par deux buts d'écart pour s'assurer d'une meilleure différence de but particulière.
Mission impossible?
Image
- La bande à Johnsen remporte une victoire historique et méritée contre le grand Olympique Lyonnais.
Il s'en est fallut de peu pour que les Olympiens repartent avec les deux buts d'écarts espérés dans la musette.
Image
Kim a encore une fois prouvé qu'il était un grand entraîneur et il démontre qu'il a les épaules suffisamment large pour assumer un rôle de numéro 1 à Harstad dans le futur.

Il permet en outre au club de repartir avec un petit bonus financier loin d'être négligeable.
Image

- Résultats et classement

Nous n'attendions pas de miracles du côté de Prague et cela tombait bien car il n'y en eu pas.
Rousseau frappa encore deux fois ce soir là.
Image
Harstad recolle à Lyon pour la 2e place et met la pression sur les Français qui doivent désormais éviter tout faux pas.



-Journée 5: Sparta Prague- Harstad I.L

- Déplacement compliqué pour Harstad, mais empreint d'espoirs car les chances de passer devant l'Olympique Lyonnais qui se déplace à Anfield Road sont bien réelles.
Image
- Les Jaunes et Noirs pensaient avoir fait le plus difficile en ouvrant le score par leur capitaine Jorgen Lang.
Mais à trop vouloir défendre ce score, ils finiront par se faire rejoindre en fin de partie
Image
Ce résultat n'a rien de déshonorant, mais il contraint le club à l'exploit contre Liverpool pour la dernière rencotre de la poule.

Quoiqu'il en soit, ce point arraché en terre hostile vaut cher, dans tous les sens du terme.
Image

- Résultats et classement

Lyon explose à Liverpool. Rousseau et D'Orazio sont toujours aussi impressionnants.
Image
Le carton encaissé par les Lyonnais ne change rien, il faudra conserver ce petit point d'avance sur les Rosettes pour passer.



-Journée 6: Harstad I.L- Liverpool F.C

Comment Stensland aurait-elle abordé cette rencontre?
Nul ne le sait.
Ce qui est sûr c'est que bien qu'évoluant à l'extérieur et déja qualifiée l'équipe de Liverpool peut compter sur son armada de supporters.
Image
Kimi avait décidé de jouer un football offensif pour n'avoir aucun regret, et de fait il n'y en aura aucun à avoir.
Pénalisée par l'expulsion de Bergli dès la 3e minute, son équipe va être submergée par les vagues rouges et encaisser une sévère correction.
Image
En cas de victoire de Prague sur Lyon, Harstad verra malgré tout les 8e de finale.


- Résultats et classement

Les Lyonnais se seront fait peur, mais ils viennent finalement à bout d'une valeureuse équipe de Prague.
Image
Avec 7 points, Harstad finit 3e et est reversé en Europa Ligue.
Le club peut être fier de ce classement et peut s'honorer d'avoir fait douter Lyon, un des candidats à la victoire finale.
Liverpool était par contre au dessus de la mélée.




b) Bilan

- Le club a désormais le potentiel pour franchir les poules de la Ligue des Champions, mais il continue d'apprendre et ça ne sera pas encore pour cette saison.
Image

- Le tirage au sort des 8e de finale de la Ligue des Champions offre Chelsea aux Lyonnais.
Image


- Reversé en C3, Harstad affrontera valence, qui a également fini 3e de sa poule de Ligue des Champions, une compétition dont il était l'un des favoris. Autant dire que le morceau risque d'être compliqué à avaler pour les Norvégiens, d'autant que les joueurs de la péninsule Ibérique ont remporté les 5 dernières éditions du championnat d'Espagne!
Image
Valerenga, l'autre représentant Norvégien encore en lice n'est guère mieux loti avec les Allemands de Schalke 04.


- En cas de qualification, Harstad rencontrera le vainqueur de la double-confrontation entre la Juventus de Turin et le FC Copenhague
Image








5) Le Championnat

Premier à mi-parcours avec 38 points, soit 5 d'avance sur Rosenborg et Valerenga et 8 sur Brann et Viking, Harstad semblait avoir toutes les cartes en main pour conserver son titre.
Pourtant, la phase retour commence par une défaite face à Stromsgodset.
Harstad se reprend en remportant les 5 matchs suivants.
Derrière, cela a du mal à suivre et les Jaunes et Noirs comptent alors 11 points d'avance.
Une lourde défaite 5-0 face à Viking, suivie d'un revers à domicile 4-2 contre le promu Bryne (qui nous bat pour la 2e fois de la saison) viennent doucher l'optimisme des supporters.
Stensland coache encore les deux matchs suivants et remporte deux précieuses victoires contre Kristiansund puis valerenga.
Au jour de son départ et à 5 journées de la fin, le club dispose d'une avance confortable de 9 points et Kim Johnsen a un boulevard devant lui pour emmener l'équipe vers le sacre.
Image
Harstad inquiète lorsque Kim Johnsen entame son règne par deux défaites dans des matchs supposés faciles (Fredrikstad et Alesund).
Heureusement, les hommes du petit chauve se reprennent et remportent les deux parties suivantes.
La défaite lors de la dernière rencontre de la saison face à Rosenborg est dès lors anecdotique.
Image
Avec 9 victoires et 6 défaites, soit 27 points, le parcours retour d'Harstad est médiocre, mais l'avance engrangée lors de la phase aller était telle que le titre ne nous échappe pas.
Image
L'accès à ce 4e titre de champion a été facilité par la faiblesse de la concurrence, Rosenborg et Valerenga n'ayant pas tenu la distance.
C'est même Brann qui s'adjuge le second strapontin pour la C1.
Viking décroche la 5e place, elle aussi qualificative pour l'Europe.
Le promu Bryne décroche une belle 8e place et devance Tromso, cador déchu, relégué à une piteuse 10e place.
Vainqueur de la Coupe l'an passé et Européen, Kristiansund est relégué et accompagnera Strommen en 2e division.
Belaska a en effet réussi a sauvé une équipe de Molde pourtant bien mal engagée, mais cela ne l'empêchera pas de connaitre le même sort que ses nombreux prédécesseurs au poste de coach de ce club entraineurivore.


Harstad remporte donc son 4e titre de champion, le 2e consécutif, et réalise surtout le premier doublé coupe-championnat de son histoire.
Image
Malgré une balance des transferts pour une fois négative, tous les voyants financiers sont dans le vert.
Image
Dès lors, le président Persson n'hésite pas à lancer une nouvelle tranche de travaux destinée à améliorer l'écrin du club.
Image
C'est un perfect pour le club cette saison, puisque les U19 sont aussi champions.
Image







6) Les récompenses individuelles

Voici le tableau des honneurs pour 2034.

- Malgré le doublé, le titre de meilleur coach échappe à Stensland.
Image
- 7 joueurs de Harstad figurent à nouveau dans l'équipe des Norvégiens de l'année.
Image
- Les 3 meilleurs joueurs du championnat sont encore des Mexicains..
Image
Image
- Les 3 meilleurs gardiens du championnat sont nés en Afrique.
Image
- Stenstrom se console avec le titre de meilleur gardien Suédois.
Image
- Torp est à nouveau à l'honneur chez les défenseurs, mais Roy Aga a disparu du palmares.
Image
- Horn conserve son titre de meilleur milieu malgré une sévère concurrence.
Image
- Lang en fait de même pour celui de meilleur attaquant du championnat.
Image
- Stabilité également pour le titre de meilleur buteur, Bergli décroche néanmoins une belle deuxième place avec 21 buts à seulement 19 ans.
Image
- Dans la catégorie Espoirs, Harstad n'a pas d'égal en Norvège.
Image
- Emil Kamper le jeune arrière à la double nationalité Dano-Norvégienne est également honoré.
Image
- Il est même surclassé.
Image
- Harstad figure une nouvelle fois dans le palmarès des plus belles réalisations de la saison.
Image
- Meza et Tran marquent leur premier but pour la Norvège face à l'Albanie.
Image
- Julin en fait de même contre la Bosnie.
Image









7) Bilan des performances individuelles des joueurs ; saison 2034:

( les noms des titulaires dans le onze de départ sont soulignés)


- Gardiens de but :
Image
-Ola Stenstrom (J18/ M-6,60/PD-0)

Nouvelle saison très décevante pour le Suédois, peut être perturbé par ses problèmes de renouvellement de contrat.

- Stein Thorstensen (J12/M6,87)

L'une des meilleures saisons du Torse qui aura même réussi à s'imposer comme un véritable numéro 1 bis.

- Jorn Rune Gjelle(J0/M0)

Pas d'apparitions en championnat pour Gjelle cette saison, mais il continue de progresser et a parfaitement tenu sa place dans les buts en coupe.



- Défenseurs:
Image
DG

-Tor-Oyvind Torp (J28/M7,38PD9/B2)

Enorme saison de Torp qui semble avoir atteint sa plénitude.
Auteur de 2 buts, il se permet en outre d'être l'un des meilleurs passeurs de l'équipe.
Ses centres coté gauche ont fait des ravages cette saison.

- Emil Kamper (J2/M6,90/PD0/B0)

A 17 ans, le jeune international espoir Danois a montré qu'on pouvait compter sur lui.
Cet axial reconverti au poste d'arrière gauche par Stensland, dans un rôle très défensif. a également effectué de brillantes prestations en coupe. Un joueur d'avenir sans conteste possible.


DCG

-Roy Aga (J20/M7,08/PD0/B2)

Après une saison 2033 d'anthologie Aga, perturbé par les blessures, a marqué le pas.

-Reidar Tran (J17/6,93/PD1/B0)

Tran est une doublure de luxe et s'il a fait une saison correcte en championnat, il a davantage brillé en coupe nationale et sur la scène Européenne (plusieurs fois buteur).

-Mikhail Rudic Falck (J8/6,96/PD0/B1)

S'il a réussi a décrocher 8 fois du temps de jeu cette saison malgré la qualité de la concurrence, c'est que le bonhomme est prometteur. Régulièrement aligné en coupe, il y a inscrit deux buts.
L'avenir d'Harstad en défense centrale semble assuré pour quelques années.


DCD

-Kjetil Olsen (J24/M7,30/PD1/B3)

Sans doute le meilleur défenseur d'Harstad cette saison.
Sobre, technique, doué d'un bon placement, le garçon a fait d'importants progrès en 2034.


DD

-Ola Pedersen (J16/M6,91/PD0/B0)

Pas sa meilleure saison, pas le meilleur joueur de la défense, mais ca reste d'un niveau très convenable.

- Patrick Gjesdal (J14/M7,15/PD1/B0)

Même topo que pour Pedersen, même s'il semblait avoir davantage la confiance de Stensland que celle de Johnsen.



- Milieux de terrain
Image
MG

-Olav Julin (J20/M7,14/PD2/B3)

Une bonne saison pour le grand milieu gauche qui n'a, il est vrai, eu à faire qu'à une concurrence très médiocre.
Il en a profité pour s'installer en équipe nationale.

-Niklas Rosten (J18/M6,68/PD1/B2)

Le capitaine des Espoirs a réalisé une saison assez médiocre, mais il lui faut s'habituer à son nouveau poste.
Il a toutefois montré par intermitence qu'il pouvait être tranchant, et il est également bien agréable de disposer d'un attaquant de rechange en cas de coup dur.

-Bjornar Tveit (J11/M6,47/PD0/B0)

Il a peu joué en début de saison mais a fini par gagner du temps de jeu du fait du départ de Fjellstad.
Balladé aux postes de milieu gauche, de milieu défensif, voir de milieu offensif alors qu'il est avant tout un milieu axial, ses performances ont été dans l'ensemble pas très convaincantes.

-Hans-Eivind Fjellstad (J1/M6,70/PD0/B0)

Privé de temps de jeu avec Harstad, il a fini par aller se faire voir à Rosenborg au mercato.
Image
Il n'a pas vraiment brillé avec Rosenborg où il a surtout connu les joies de l'équipe réserve, mais cela n'a pas empêché le club de Trondheim de lever sa lourde option d'achat.
Tout bénef pour Harstad.
Image

MDF

-Vemund Horn (J21/M7,35/PD9/B3)

Une grosse saison du patron de l'entrejeu d'Harstad.
Il a même retrouvé le chemin des filets.

-Lars Tangen (J22/M7,01/PD3/B0)

A 33 ans, il a perdu ses cheveux mais pas son football.
Il a encore rendu d'énormes services que ce soit au poste de milieu défensif ou à celui de défenseur axial.


MOC

-Eivind Eira (J24/M7,23/PD9/B3)

Dans la lignée de sa dernière saison, il a bien tenu son rôle de meneur de jeu, trouvant régulièrement le bon décalage.

-Fabian Gundersen (J0/M0/PD0/B0)

Le club ne compte plus sur lui et il a été prêté pour la 3e saison consécutive.
Il s'est bien vengé en inscrivant un doublé sur penalty (un exercice où il excelle) lors de l'humiliant 5-0 infligé aux Jaunes et Noirs.

Il s'est par ailleurs imposé comme un joueur indispensable à Viking en 2e partie de saison.
Image
-Terje Hansson (J0/M0/PD0/B0)

Auteur d'un début de saison tonitruant avec Viking qui lui vaudra d'aileurs le titre de 2e meilleur espoir de la saison, il est malheureusement arrivé blessé à Harstad et n'a pu être aligné cette saison.


MD

-Kristoffer Svendsen (J20/M6,92/PD5/B2)

Auteur d'un début de saison insipide, il a ensuite profité de la grave blessure de Meza et des prêts de Fjellstad et Andersen pour revenir en grâce.
Il est en effet alors devenu la seule solution du club à ce poste et a peu à peu retrouvé son niveau, pour même finir comme l'homme en forme de la fin de saison.

-Jeronimo Meza (J20/M7,50/PD8/B5)

On a longtemps attendu la naturalisation du Mexicain ainsi que le renouvellement de son contrat.
La première n'est intervenue qu'en avril, perturbant les plans des recruteurs d'Harstad, la seconde n'est jamais venue.
Au grand regret des supporters car Meza a réalisé une grande première partie de saison, avec de nombreuses passes décisives, avant de se blesser contre Prague en septembre, jusqu'à la fin de son contrat.
Son passage au club restera teinté de frustration.


-Atle Andersen (J4/M6,73/PD0/B0)

Sur le déclin, le chouchou de Johnsen a été prêté a Valerenga où il a réalisé une fin de saison assez catastrophique.
Image


- Attaquants
Image
ATG

-Dag Bergli (J21/M7,60/PD8/B21)

La bête est lancée, y compris au niveau Européen.
A seulement 18 ans ses statistiques affolent déja les compteurs et l'on sent qu'il en a encore sous la semelle.
Encadré par Meza, il a pris un 19e point en détermination et son potentiel ne semble pas avoir de limites.
Aussi à l'aise à la finition qu'à la passe, en pivot qu'en renard des surfaces, il peut même évoluer derrière deux attaquants.
Sa clause de départ a prudemment été portée à 80 millions d'Euros.
Il lui reste encore à s'imposer en équipe nationale, Johnsen préférant le protéger en le laissant à disposition des espoirs.

-Kezie Dean (J15/M6,78/PD4/B1)

Etant donné la richesse de son effectif en attaque, Harstad se permet le luxe de faire de cet attaquant pourtant réguièrement aligné avec la Norvège un joueur de banc.

-Matus Valent (J11/M6,89/PD0/B3)

Le Slovaque a connu de grosses difficulté d'adaptation.
En panne de réussite, on sentait toutefois qu'il avait un gros potentiel, notamment dans la conservation de balle et dans la vision du jeu.
Il a semblé trouver enfin ses marques sous la houlette de Kim Johnsen puisqu'il marque lors des trois dernières rencontre de championnat et en finale de la coupe.

-Arne Thorstensen (J1/M6,50PD0/B0)

Le petit frère du Torse n'a pu grignoter que quelques minutes en équipe première du fait d'une concurrence monstrueuse en attaque.
Toutefois, ce pivot est doté d'un gros potentiel malgré sa lourdeur et ne doit pas être négligé pour l'avenir.
Il a ainsi été le patron de la réserve avec 15 buts inscrits malgré une blessure.

-Simon Skarestad Sjavik (J0/M0/PD0/B0)

Impossible pour lui d'avoir du temps de jeu, mais il a également un potentiel intéressant.




ATD

-Jorgen Lang (J23/M7,38/PD7/B15)

On pensait le capitaine d'Harstad en danger avec l'arrivée de Valent et la concurrence des jeunes prodiges Bergli et Folkedal.
Le Suédois a su relever le gant et retrouver des statistiques dignes de ses meilleures saisons.
Il a formé avec Bergli une paire qui a affolé les défenses Norvégiennes et Européennes.

-Casper Folkedal (J18/M7,25/PD5/B9)

Il est un peu le perdant de la concurrence en attaque et n'a pas semblé aussi à l'aise que la saison passée.
Malgré un temps de jeu quelques peu réduit, il réussit à présenter des statistiques plus qu'honorables.









8) L'homme de la saison:

Non attribué, l'élection ayant lieu en mars 2035.


Palmares:

2012: Frederik William Henriksen
2013: Magnus Kjelseth
2014: Oyvind Kidalsen
2015: Oyvind Kidalsen
2016: Ola Korbol
2017: Ismaila Seck
2018: Oyvind Kidalsen
2019: Ismaïla Seck
2020: Andrè Isaksen
2021: Magnus Kjelseth
2022: Tommy Eggen
2023: Boycho Mitev
2024: Yngve Agdestein
2025: Yngve Agdestein
2026: Jorgen Lang
2027: Vemund Horn
2028: Jorgen Lang
2029: Vemund Horn
2030: Vemund Horn
2031: Jorgen Lang
2032: Vemund Horn
2033: Vemund Horn
2034: Non attribué




9) Bilan mondial 2034


International



-Ballon d'Or: Juan Manuel Lucia/Horacio Malagon/Adrian Romero
Enfin du nouveau!


Le Ballon d'Or reste à Arsenal, mais fait exceptionnel, il est cette année attribué à un défenseur latéral.
Le choix des jurés reposerait sur ses performances en Coupe du Monde.
Image

Pas de 10e Ballon d'Or consécutif pour l'Argentin, qui a 32 ans a entamé son déclin.
Image

Qu'aurait été notre classement sans un Mexicain? Celui-là évolue au Barça.
Image



Championnats nationaux:


-Norvège:

- Tippeligaen
Image
13e podium consécutif pour Harstad et second titre national d'affilé.

- Adeccoligaen
Image
On fera du neuf avec de l'ancien puisque ce sont deux habitués de l'élite, Bodo/Glimt et Odd Grenland qui remontent.
Raufoss est à nouveau relégué.


- Coupe de Norvège
Image
Harstad rempote son 4e trophée au dépends de Valerenga, un classique.


- Allemagne
Image
Le Werder Brême et sa grosse équipe remportent le titre.


- Angleterre:
Image
Liverpool conserve son bien, pas étonnant au vu de leur effectif.


- Espagne:
Image
Et de 5 pour Valence, désormais grand dEspagne..


-Italie:
Image
Championnat +C1, c'était l'année de l'Inter.


- France
Image
Lille, O.M, Lyon, P.S.G, seule les 2e et 3e places ont été inversées par rapport à la saison passée.
Le Mans 17e.

Relégués: Cannes/Ajaccio/Guingamp
Promus: Nantes/Le Havre/Grenoble


Coupe d'Europe:

-C1: Arsenal-Inter Milan 0-3
Image
L'Inter s'est senti comme chez lui au Vélodrome de Marseille.


-C3: Birmingham-P.S.G 2-0
Image
2e sacre en 3 ans pour les Anglais de Birmingham.







10) Epilogue


2034 futne saison quasiment parfaite pour Harstad d'un point de vue sportif, mais il en a été tout autrement en coulisses.
Finalement, Ingvild Stensland décide de quitter le club au sommet.
Les dirigeants avaient profité de ses vacances pour trouver un accord avec son agent et renouveler son contrat.
Mais la Franco-Norvégienne a compris qu'elle n'avait plus aucune crédibilité et préfère finalement jeter l'éponge.

Image


La route était elle dès lors enfin libre pour l'ambitieux et comploteur Kim Johnsen?

Image


A la surprise générale, Kimi, comme l'immense majorité du staff montre sa solidarité avec son mentor de toujours et décide également de quitter le club.Il a compris qu'avec le départ d'Ingvild c'était une page de l'histoire du club qui se tournait et que rien ne serait plus jamais comme avant.
C'est désormais à d'autres d'écrire les prochaines pages de l'histoire du Harstad Iddrettslag, si jamais ce club à un avenir sans ses deux pilliers.


C'est pourquoi, cher carnet, j'appose également sur tes ultimes pages les dernières lignes de ce récit.
Je te feuillette une dernière fois avec nostalgie et je me remémore chacun des visages qui ont fait l'histoire de ce club.
Je me souviens de chacun d'eux comme si c'était hier.
Puis je tire également ma révérence...

ImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImageImage
ImageImageImageImageImageImage

Glass-Odin Safégrossir.
Alias Frustrator...















Image
Modifié en dernier par sekhen le dim. 09 déc. 2012 17:42, modifié 2 fois.


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »