Rejoignez la communaut FM sur Facebook

[Harstad I.L] Harstad Revival FIN- Saison 4 à 10 (2038-2044)

C'est ici que se trouvent les aventures les plus passionnantes du forum

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par sekhen » dim. 09 déc. 2012 18:55

@ Hyleas,

Et bien pour le titre j'ai quand même eu quelques frissons après être parti en vacances en voyant que l'équipe perdait deux matchs faciles.

Au final, c'est seulement 2 points d'avance sur Brann.
Il y aura peut être une épopée Européenne, car la saison se poursuit avec l'Europa Ligue pour le club.

Malagon, clairement le monstre de ce récit ! :75:

@ Slow-Cheetah

Pas de photo du chien car il n'a pas eu les honneurs de ce récit :wink:
Je ne continue pas la partie sans en faire le récit, je continue le récit sans en faire la partie! :mrgreen:

En fait, il reste encore la coupe du Monde 2034 avec la Turquie à narrer, après viendra le temps des bilans qui vont être, je l'annonce, assez monstrueux et au cours desquels vous pourrez élire votre Onze de légende de Harstad.

Et puis viendra le temps du "Harstad revival": nous suivrons l'évolution du club et des joueurs qui y ont évolué durant 10 ans pour voir ce que ça donne après le départ d'Ingvild. (les saisons seront simulées mais je ne coacherai aucune équipe).
Harstad replongera t'il en D2 ou connaitra t'il un destin Européen?
Les pépites du club seront elles vendues dans les plus grands clubs Européens ou bien resteront elles fidèles à leurs couleurs?
Dag Bergli deviendra t'il Ballon d'Or?

Bref, le récit n'est pas encore tout à fait fini :wink:

@ Ardennais,

Bien vu pour le doublé, c 'est une belle façon de finir ma foi.
Une petite Coupe du Monde avec la Turquie serait la cerise sur le gâteau, qu'en penses tu?

Tout ne fut pas facile, notamment grace à Frufru.
Je note que vous n'avez pas détecté la petite subtilité du récit, l'ultime rebond façon "usual suspect", quant à ce point :mrgreen:

C'est vrai que j'aurais pu mettre la vraie Ingvild dans les photos.
Merci pour les compliments et surtout d'avoir suivi le récit depuis le début (plus d'un an quand même).

Comme expliqué ci-dessus, je n'arrête pas tout à fait et on va voir si le club sait gérer l'avenir, si ingvild a bâti du solide ou bien un château de cartes.

Bien vu pour Birmingham, je n'avais pas remarqué pour ma part :wink:
Modifié en dernier par sekhen le dim. 09 déc. 2012 20:02, modifié 2 fois.


Publicité

Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par ardennais » dim. 09 déc. 2012 19:56

Pour la Turquie,tu vas nous faire une mauvaise surprise avec une sortie en 8ème ou un résultat moyen,une demi-finale puis une troisième place mais je ne te vois pas gagner :29:
Le Mexique,les USA,l'Argentine et la France ne seront pas loin du graal non plus ... :wink: :P


Avatar du membre
slow-cheetah
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 5664
Enregistré le : jeu. 15 oct. 2009 21:30
Partie actuelle : Vaduz
Club préféré : Croix de Savoie
Localisation : Haute-Savoie

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par slow-cheetah » dim. 09 déc. 2012 20:25

Ah bonnes idées !

Et pour le chien effectivement j'ai confondu avec l'autre RdPiste sous LSD :hehe:
Bientot, Adrien Thomasson sera en equipe de France et Croix de Savoie sera sur le toit de l'Europe ! Vous verrez ;) enfin on sera peut-être remontés en Ligue 1 quoi ...

Image
Image


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par Boonty » lun. 10 déc. 2012 16:57

Ben franchement, je ne tecache pas que j'ai eu un pincement au coeur en lisant ce post...

Pour moi, Harstad faisait partie du décor de la section rdp du 12 :23:

Je ne sais pas si j'aurais la force de faire un pavé comme j'aime en faire à chaque occasion mais je vais quand même faire mon petit commentaire.

Un nouveau fils Stensland dans la cuvée des regens mais pas de 5* qui pourrait te retenir un peu plus. Finalement Aga et Bergli seront arrivés 5 ans trop tard à mon goût. Quel bonheur cela aura été de les voir s'affirmer, quitter Harstad et/ou porter le club vers le haut... Voilà pour moi, l'ultime coup de Frustrator (dans ton rdp hein)

HS: Que veut dire indolent? IRL et IG?

Meza qui signe au Benfica et qui se blesse peu de temps après... Comme tu l'as dit, le Mexicain t'aura apporté pas mal de désagéments. je fais une liste non exhaustive : blessures fréquentes (et longues qui plus est), trou à fric, occupation d'une place hors-UE et performances en dents de scie... Peut-être pas la meilleure affaire de ta partie

J'arrive pas à comprendre ton départ en vacances... peut-être pour faire une espèce de transition? Et comment justifier cela dans le rdp? On aura sûrement la réponse lors du post international. En tout cas, même si en championnat, ce ne fut pas préjudiciable que Johnsen coache, quid de la LdC?

En coupe, c'est la ballade quand même. Pourquoi Brann vient avec la réserve? Pots de vin? En finale par contre, merci et au revoir!

En LdC, quand je vois les groupes, je me dis qu'en 20 ans, ça n'a pas beaucoup bougé... Seul le Betis et Stuttgart à la limite font office de surprise (et Harstad aussi). Peut-être un des limites des updates classiques?

Cette équipe de porcs qu'a Liverpool :124: . chuchkin est carrément bandant... Et le Naganuma aussi!

Le tirage de l'EL est tout proprement scandaleux quand même. Valencia, quintuples champion de Liga? Ils se sont fait sortir par Galatasaray, j'imagine..Saleté de Turcs!

Et puis si par miracle, ça passe, ça sera la Juve.. Et ben, heureusement que tu pars...

En Championnat, rien à dire hormis que tu réalises le doublé!!!!! Enfin!!!!! Il t'aura fallu 25 ans mais c'est fait!!

Le 5-0 à Viking fait mal quand même :29:

Le Torse qui rend une belle saison, fallait rester jusqu'au bout pour le croire. Aga a été moins bon mais les blessures peuvent expliquer le pourquoi... Quant à Bergli... Quel gâchis de le laisser en plan! Un norvégien noir et bon, c'est tellement rare! Ce sera lui le joueur des supporters, je suis prêt à le parier. et il peut aller loin!

Je suis déçu du rendement de Valent par rapport à ses stats quand même.

Super le rebondissement d'Hanson... Une blessure! T'aurais pu changer quand même :82:

Quant au ballon d'Or, lucia est pas très bon, Arsenal n'est champion de que dalle mais apparament l'Espagne a fait quelquechose à la Coupe du Monde... Selon mes pronos, l'Espagne est éliminée en quarts par... la Turquie! Si tu remplis pas tes objectifs, je sers à rien moins :82: . En tout cas, ça veut dire que tu n'arrives même pas en demies :mrgreen:

Romero n'est si impressionnant que ça non plus. je préférais Chichin et Flores quand même :29:

J'ai vraiment adoré l'épilogue qui a ressassé tout plein de souvenirs et qui... Attends un instant :17: :17:
Image = Image
Image
Cet énorme cliffhanger !! :20: :shock: :19: :88:
Image
On vit dans la naiveté la plus totale depuis le début !! :121:

Cela me fait penser à Saw où le méchant est là depuis le début (Je viens de voir tes commentaires et c'est vrai que c'est un peu à la Usual Suspect ou à la Scream :mrgreen: )

Bon je vais lire tes réponses maintenant....

*Bruit de lecture*

Quelle bonne idée que ce "Ingvild, 10 ans après!". J'ai déjà hâte!
slow-cheetah a écrit :Et pour le chien effectivement j'ai confondu avec l'autre RdPiste sous LSD
Tu causes de qui là ? :mrgreen:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par sekhen » lun. 10 déc. 2012 19:57

@Boonty,

C'est plutot pas mal pour quelqu'un qui n'était pas trop sûr de devoir commenter :mrgreen:

La section RDP 2012 est morte, vive la section RDP 2013.
Je n'ai pas encore décidé lequel de mes projets je vais mener sur le prochain opus, mai j'ai hâte.

Stensland nous fait des petits tous les ans, je n'avais pas vu qu'il y en avait encore un.
C'est sur que c'est dommage pour Bergli et Aga, mais si je les avais eu plus tot aurais je pu les retenir au club?
Par ailleurs je trouve quand même chelou qu'un gars comme Bergli émerge dans un club au recrutement de jeunes "raisonnable".

"Indolent", c'est "mou" "laxiste", l'équivalent de lazy en Anglais (rien à voir avec le chien fidèle).

Meza, mais Mitev aussi n'ont pas apporté autant qu'ils auraient dû.
Finalement en dehors de Seck parti trop tôt, la meilleure recrue étrangère du récit, c 'est sans doute Lang.


Le départ en vacances, c'est ce que j'avais prévu depuis le début arrivé au jour précis des 60 ans d'Ingvild.
Pour moi il était clair que j'arrêtais ce jour là.
Mais je tenais quand même à délivrer un épisode avec une saison complète, et j'avoue que le départ en vacances, un truc que je n'avais jamais testé sur FM m'emoustillait un peu.
J'avoue que j'y ai pris plaisir et que ce mini-suspens à être dépendant des perfs de Johnsen m'a beaucoup plu en tant que joueur.
Pour moi ça me faisait une fin à suspens supplémentaire, j'ignorais si j'allais finir sur un doublé, une qualif en C1...
Je voulais voir si l'IA allait faire jouer les mêmes joueurs que moi etc...
De toute façon il fallait bien que je coupe à un moment ou à un autre
Et avec la saison Européenne et la saison Norvégienne qui se chevauchent sans cesse j'aurais du de toute façon couper au milieu de quelque chose.

Dans le cadre du récit, l'arrêt à ce moment précis se justifie également: arrivée à 60 ans Ingvild peut faire valoir ses droits à la retraite.
Elle est en disgrace depuis les révélations estivales et surtout, se profilait un match à Lyon où son imposture (usurpation d'identité de la vrai Ingvils Stensland) risquait de ressortir.


En coupe de Norvege les gros font souvent jouer leur réserve.
Brann a réussi au finish à gratter la qualif en ligue des champions, on peut donc comprendre qu'ils alignent la B.

D'accord avec toi, au final peu de bouleversements dans la hiérarchie Europenne en 20 ans.
Il ya des changements quand même (cf la place des differents championnats par exemple) mais c'est plutot tout en nuance.
On verra ça dans le détail dans les bilans.

Viking je les avais allumé dans la presse avant le match, je l'ai payé cash.

Le Torse ca faisait 3 saisons (depuis l'arrivée de Stenstrom) qu'il assurait pas mal, mais là c'est clairement sa meilleure.
Pas suffisant pour retrouver l'équipe de Norvege où Kimi lui préfère 3 grosses tanches.

Pour Valent je ne suis qu'à moitié surpris, il a 17 ans, il n'est pas de culture Scandinave.
J'avais eu les mêmes problèmes d'adaptation pour Mitev.
Mais je pense qu'il va quand même devenir un très bon joueur, d'ailleurs Johnsen l'a aligné lorsqu'il a coaché, c 'est un signe.

Hansson c'est la loose, je pense qu'il était pas mal lui.
Mais bon, dans la lignée du RDP :mrgreen:

Je garde un minimum de suspens pour l'épisode 4 et je ne commenterai donc pas tes impressions sur la Coupe du Monde.
Ce que je peux dire c'est qu'il ya eu des surprises.

Sinon tu as parfaitement compris, le récit se referme sur cette terrible nouvelle, le Frustrator était bel et bien GOS.
Je dois te tirer mon chapeau quand même car après l'épisode 3 et la mise en cause de Mohr, tu n'écartais pas un ultime rebondissement, ce qui était effectivement bien me connaître :mrgreen:

En fait Frustrator /GOS réussi un coup de maître.
Voici ce qui s'est réellement passé:
Mohr détestait réellement Johnsen pour les raisons évoquées, c'est pourquoi il a effectivement monté l'embuscade de Bourg-les- Pontons afin de mettre en cause Kim Johnsen et aussi pour avoir un scoop bidonné pour le Courrier de Harstad.
Il faisait d'une pierre deux coups.
Il avait bien une relation avec Stensland qui fut bel et bien sa complice masquée lors de l'interview réalisée au Courrier de Harstad.
Comme l'a révélé GOS, elle voyait également d'un mauvais oeil l'étoile montante de Johnsen en qui elle voyait un concurrent potentiel pour son poste même si elle avait besoin de lui.
Mais pour le reste Mohr n'a jamais été le Frustrator et n'est pas responsable des autres manifestations démoniaques de ce pervers.

C'est GOS qui était le mieux placé de par sa position au sein du club pour tout manigancer (blessures, manipulations du président Bendiksen, rumeurs, et même bidouillage à l'uefa via le réseau de son pote mafieux Bonn Ty, déja impliqué dans diverses affaires de dopage et de corruption).

Son coup de maitre aura été de révéler les manigances de Mohr et de le faire passer pour le vrai Frustrator.
Les preuves était contre le journaliste, puisqu'il avait effectivement réalisé l'interview bidonné et la mise en cause calomnieuse de Kim Johnsen.
Par cette révélation, GOS trouve un coupable idéal et se met dès lors à l'abri, et surtout il provoque une brouille définitive entre Johnsen et Stensland et provoque ce qu'il a toujours souhaité, le départ de ces deux personnes du club et sans doute la fin de l'ascension de celui-ci.


Tordu moi?
Mais non :mrgreen:


Avatar du membre
Boonty
Modérateur
Modérateur
Messages : 6958
Enregistré le : jeu. 14 juil. 2011 19:13
Partie actuelle : Pelican FC
Version : FM 2016
Localisation : Entrez un nom de ville ici

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par Boonty » ven. 14 déc. 2012 11:07

sekhen a écrit :C'est plutot pas mal pour quelqu'un qui n'était pas trop sûr de devoir commenter
Ce n'est pas de devoir commenter dont je n'étais pas sûr mais de pouvoir faire un pavé comme j'aime à en faire avec Harstad
sekhen a écrit :La section RDP 2012 est morte,
Pas totalement :roll:
sekhen a écrit :Je n'ai pas encore décidé lequel de mes projets je vais mener sur le prochain opus, mai j'ai hâte.
En y réfléchissant bien, je sais à peu près ce que tu vas nous faire :hehe:
sekhen a écrit :En fait Frustrator /GOS réussi un coup de maître.
Voici ce qui s'est réellement passé:
bla bla bla
Quel génie ce G(r)OS ! :124:

Et sinon oui tu es un peu tordu :mrgreen:


Avatar du membre
RDO
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1248
Enregistré le : mar. 02 août 2011 8:36
Partie actuelle : Vitesse

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par RDO » ven. 14 déc. 2012 16:09

Ton récit est décidément le meilleur de la section 2012 pour moi. J'adore ce retournement et la façon dont c'est écrit et j'ai adoré toutes les parties RP avec les différents personnages et tous ces retournements de situation tout du long de la partie. T'aurais largement eu ta place dans la liste des scénaristes des Feux de l'amour et tu les aurais même écrasé.

Tu as aussi réussi à te tenir à tes limitations de recrutement, ce que peu auraient réussi à tenir et surement pas aussi longtemps tout en ayant des résultats plus qu'honorables sur le plan national. Juste un petit bémol avec l'Europe où ça n'aura pas décollé mais à la limite, ça donne un côté bien plus réaliste à ton récit.

Encore bravo et j'espère à bientôt sur le 2013.
Image
Récit FM13 : Vitesse Arnhem
(cliquez sur la bannière)


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par sekhen » ven. 14 déc. 2012 17:23

@ Boonty,

Envoie moi un mp si tu penses avoir trouvé sur quel club je vais partir, je te dirai si c'est ça :mrgreen:

@ RDO,

Ces compilments me vont droit au coeur, surtout venant de ta part (quoi que je me demande si la référence Aux Feux de l'Amour en est un, mais c'est clair qu'il y a un peu de ça :mrgreen: ).

L'Europe mine de rien ça commençait à décoller car franchir tous les ans la phase d epoule n'est aps donné à tout le monde (ce ne sont aps les clubs Français qui me contrediront), et je pense qu'avec quelques années de plus et un duo Aga-Bergli à maturité, j'aurais joué la victoire. J'ai hâte de voir comment le club va s'en sortir après mon départ.

Le 2013 ce n'est pas encore pour tout de suite puisqu'il ya ce dernier épisode (qui arrivera normalement dimanche), les bilans et les 10 ans de Harstad revival.
Mais tout ça devrait être relativement rapide puisque je n'ai plus de matchs à jouer.

J'espère aussi vivement te revoir sur le 2013. :wink:


Avatar du membre
ardennais
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2069
Enregistré le : lun. 09 mai 2011 18:58
Club préféré : Olympique Marseille
Localisation : pres de givors

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par ardennais » ven. 14 déc. 2012 22:43

@ Sekhen:

Et moi,je pue ?? :146:

Ah mais non,comme j'ai dit que tu ne gagneras pas la coupe du monde avec les turcs,tu l'as mal pris et tu m'en veux :hehe:

Ok,pas de problème !!

Frufrustre ??
T'es dans le coin ??
Un petit voyage tout frais payé par mes soins pour aller voir jouer la Turquie d'un "ami" commun, ça te tente ?? :125:

:96: :96: :96: :96: :96: :96: :96: :96: :96:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par sekhen » ven. 14 déc. 2012 23:00

@ Ardennais,

Oups désolé j'ai zappé la réponse à ton com.
Je redoute toujours tes pronos, surtout lorsqu'ils sont défavorables à mon équipe.
Allez, sans spoiler, on va dire qu'il ya environ 50% de vrai dans ton prono :75:


Avatar du membre
sekhen
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 1059
Enregistré le : ven. 29 oct. 2010 8:20
Partie actuelle : Siracusa
Club préféré : Le Mans F.C
Localisation : Orne

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 3/4

Message par sekhen » dim. 16 déc. 2012 11:36

Harstad IL : Saison 23 (2034) partie 4/4
Image





I) La Coupe du Monde 2034 en Australie

1) Présentation

- Introduction

C'est en Australie que s'affronteront les 32 nations visant à succèder au Mexique au palmarès de la Coupe du Monde.

Les grands absents de cette phase finale sont les Pays Bas (13e nation FIFA), le Portugal (23e), la Roumanie (25e) et la Serbie (26e) côté Européen, ainsi que le Ghana (14e) et le Togo (16e) côté Africain.

La Turquie a elle réussi l'exploit de remporter toutes les rencontres de son groupe éliminatoire, ce qui lui a permis de devancer la redoutable équipe des Pays-Bas. Les Bataves tomberont ensuite dans le piège dressé par la Géorgie lors des barrages.
C'est donc logiquement qu'elle fait partie des favoris d'une édition particulièrement ouverte, au même titre que l'Espagne, La France, L'Italie, le Mexique, l'Argentine ou encore le Brésil.
Image
Ce qui est certain, c'est que sur les bords du Bosphore on croit fermement en les chances d'une sélection nationale double championne d'Europe en titre et qui domine le classement FIFA.
On n'hésite d'ailleurs pas à assumer un statut de favori au sein même de la sélection de Stensland.
Image
La Fédération mise pour sa part sur une place en demi-finale au minimum.


Deux joueurs de Harstad participeront par ailleurs à la compétition reine:
Image



- l'équipe de Turquie

Les derniers choix sont difficiles pour Stensland.
Image
Par rapport à la Coupe des Confédérations disputée un an plus tôt, 4 joueurs ont quitté les 23:
En défense, la concurrence est rude entre plusieurs centraux de talent et c'est finalement Mesut Balci qui fait les frais des ultimes arbitrages.
Image
Au milieu, Serdar Nizam est le dernier nom rayé par Stensland. Malgré un talent certain, il paye des performances en demi-teinte avec la sélection nationale.
Image
Devant c'est Selcuk Goksal, une véritable star comptant près de 100 sélections qui est écartée par Stensland, mais dans ce secteur aussi la concurrence est féroce.
Image
Le dernier joueur à quitter le groupe est Emre Senturk, le milieu défensif titulaire, qui a pris sa retraite.
4 petits nouveaux ou revenants sont donc du voyage en Australie.
Husnu Bodur parait tout à fait à même d'assumer un rôle de doublure au poste de milieu défensif.
Image
Samet Ozturk l'excellent meneur de jeu de Manchester City est cette fois en pleine possession de ses moyens et réintègre logiquement les 23 malgré son âge avancé.
Image
Erdinc Onal, la pointe de Troyes, a été préféré à la star Goksal en raison de ses qualités de finisseur et de son jeu de tête qui le prédispose à être la doublure de Mete Durgut.
Image
Enfin Stensland décide de miser sur Alejandro Puente, un Mexicain fraichement naturalisé qui semble en mesure d'apporter un peu de concurrence aux avant-postes s'il en était besoin.
Image
Rien qu'à voir les clubs dans lesquels évoluent ces joueurs expérimentés, le gratin Européen, on comprend que la sélection Ottomane ne s'est pas déplacée pour faire de la figuration.
Image
L'équipe type a fière allure et n'a guère d'égale dans la compétition.
Image

- Les groupes

Tous les regards seront braqués sur le groupe E, considéré de l'avis général comme le groupe de la mort avec le tenant Mexicain, l'Angleterre, l'Allemagne et le Paraguay.
Le pays organisateur Australien tentera de s'extraire d'un groupe A pas très relevé.
La Turquie est pour sa part positionnée dans le groupe D, en compagnie de la Suède de Lang et de Stenstrom, de la Côte d'ivoire, meilleure nation Africaine au classement FIFA et de la Corée du Sud, une équipe qui a fait une très belle impression à la Coupe des Confédérations.
Image



2) La phase de poules


- Groupe A

Ce groupe a beau être le plus faible de cette phase finale, l'Australie pays organisateur et 56e nation FIFA fait figure de petit poucet.
Elle aura bien besoin du public pour devancer une belle équipe de Pologne (21e), la Tunisie (24e) et même le Chili (41e).

- Les résultats

Pologne-Australie 3-2
Tunisie- Chili 1-1

Australie-Tunisie 4-4
Chili-Pologne 1-2

Chili-Australie 1-1
Tunisie- Pologne 0-1

La Pologne remporte laborieusement ses 3 rencontres, et derrière c'est très serré.
A noter le festival offensif lors d'Australie-Tunisie (4-4).
Le sort du groupe se joue finalement à rien, la Tunisie concédant une défaite fatale lors du dernier match contre la Pologne, à la 87e minute.


- Le classement
Image
La Pologne fait carton plein mais n'a pas convaincu.
Derrière, les trois autres équipes finissent avec deux points et la même différence de buts.
C'est finalement le pays organisateur qui passe, au bénéfice de la meilleure attaque.




- Groupe B

L'Espagne (7e) convalescente et décevante depuis plusieurs grands tournois n'aura pas la partie facile avec l'Uruguay (10e), vainqueur surprise de la Coupe des Confédérations après avoir sorti la Turquie et le Mexique.
L'Egypte (19e) ne paraît pas en mesure de contrecarrer les plans des Espagnols mais les ibères devront se méfier de la Belgique, seulement 40e nation mondiale mais qui possède quelques joueurs de classe mondiale comme l'attaquant de Birmingham Ballerini.

- Les résultats

Espagne-Belgique 2-0
Uruguay-Egypte 3-0

Belgique-Uruguay 2-2
Egypte-Espagne 0-1

Belgique-Egypte 1-2
Espagne-Uruguay 1-1

Une seule surprise dans ce groupe: la victoire de l'Egypte sur la Belgique.


- Le classement
Image
La qualification revient comme prévu à l'Espagne et à l'Uruguay, deux formations qui terminent invaincues.
Paradoxalement, c'est la Céleste qui a fait la meilleure impression bien qu'elle termine deuxième.
La déception est venue de la Belgique qui termine dernière du groupe avec un maigre point.



-Groupe C

Ce groupe proposera quelques affiches alléchantes puisqu'il accueille l'Argentine d'Horacio Malagon (3e), la Croatie (6e) qui a brillé à l'Euro, les Etats Unis (15e) et récents 4e de la Coupe des Confédérations, ainsi que le Japon (51e).
C'est par ailleurs de ce groupe C que sortira l'éventuel adversaire de la Turquie en 8e de finale.

- Les résultats

Etats Unis-Croatie 0-3
Japon-Argentine 0-3

Croatie-Japon 2-0
Argentine- Etats Unis 3-2

Argentine-Croatie 2-0
Japon-Etats Unis 1-1

Les favoris sont au rendez-vous et l'Argentine a confirmé son statut de prétendante au titre.
Elle peut compter sur le meilleur joueur de tous les temps, Malagon déja auteur de 3 buts.
Les Croates ont affichées de belles promesses tandis que les Etats Unis ont déçu.

- classement
Image
L'Argentine passe, tout comme la Croatie qui a confirmé son potentiel d'outsider.



-Groupe D

La Turquie (1er) est le grandissime favori de ce groupe.
Ni la Côte d'ivoire (9e), ni la Suède (31e), ni la Corée du Sud (48e) ne semblent en mesure de lui disputer la première place.

- Les résultats

Suède-Corée du Sud 0-1
Turquie-Côte d'Ivoire ?

Corée du Sud- Turquie ?
Côte d'Ivoire-Suède 2-1

Corée du Sud- Côte d'Ivoire 2-3
Suède-Turquie ?

Dans les confrontations entre les trois autres équipes, la Corée du Sud a confirmé son statut d'empêcheur de tourner en rond mais c'est la Côte d'Ivoire qui a su tirer son épingle du jeu.
La Suède, limitée, est le dindon de la farce (on sent que Noël approche).

- Focus sur les matchs de la Turquie

- Turquie-Côte d'Ivoire

Ce premier match contre l'adversaire supposé le plus fort du groupe est une réussite totale pour la Turquie.
Incisive, l'équipe s'arroge la possession du ballon (68%) et ne laisse pas les Ivoiriens se procurer une seule occasion.

Elle trouve la faille dès la 22e minute par Hakan Koc sur une passe d'Onur Oncu Aktas après une série d'échanges dans un petit périmètre (1-0).
A la 35e, la star Madrilène remet ça. Koc profite d'un débordement de Yusuf Altiok pour placer tranquiillement un plat du pied décisif (2-0).
A la 62e, Koc, décidément déchaîné pivote sur lui même et lance Andac Alp dans la surface (3-0).
Image
Les Ivoiriens n'ont pas vu le jour et la Turquie a réalisé une démonstration.


- Corée du Sud-Turquie

Stensland a décidé de reconduire les vainqueurs de la Côte d'Ivoire.
Mais contrairement à d'habitude où le jeu est axé sur des passes courtes à ras de terre et un jeu très axial, la Norvégienne décide de s'adapter au gabarit de ses adversaires et au temps très pluvieux en demandant à ses joueurs d'abuser de longs ballons et de centres pour trouver la tête de Mete Durgut.

La stratégie se révèle payante puisque dès la 6e minute Yusuf Altiok centre pour Mete Durgut qui contrôle et trompe le gardien Coréen (1-0).
La Corée subie mais est loin dêtre facile à manoeuvrer. Coriace, elle s'accroche, bien aidée en cela par un très bon gardien.
Il faut attendre la 59e minute et une frappe sèche à ras de terre, croisée, aux 16 mètres de Samet Ozturk pour voir la Turquie prendre ses distances (2-0).
A la 72e minute la Corée craque à nouveau lorsque Mete Durgut décale Samet Ozturk dans la surface pour le but du 3-0.
A la 84e minute le score prend soudain de l'ampleur. Le but vient pour une fois du côté droit : Kilic sert Mete Durgut qui place une tête imparable (4-0).
A la 93e minute les Coréens profiteront d'une absence au marquage de la défense Turque sur corner pour sauver l'honneur (4-1).
Image
La Turquie a fait une grosse impression en dominant de bout en bout une équipe de Corée du Sud qui a pourtant démontré qu'elle n'avait rien d'un faire-valoir.
Après cette partie, la Turquie apprend qu'elle est d'ors et déja qualifiée pour les 8e de finale.


-Suède-Turquie

Pour cette troisième rencontre, Stensland décide de faire tourner et de préserver ses titulaires en procédant à de nombreux changements.
En face, la Suède joue pour l'honneur et aligne Lang d'entrée. Stenstrom est sur le banc.

Le collectif de la Turquie se ressent quelque peu de tout ces changements, mais l'équipe conserve malgré tout la main-mise sur la rencontre.
Cependant, à la 23e minute, contre le cours du jeu, Lang, bien qu'isolé aux avants postes, récupère un ballon en cloche aux abords de la surface, échappe au marquage de deux adversaires directs et devance la sortie du gardien Ottoman (0-1).
Mais la Turquie réagit immédiatement: à la 25e minute, un corner d'Onur Oncu Aktas est dévié et Alejandro Puente est à la conclusion (1-1).
Le joueur d'origine Mexicaine réalise une excellente partie pour sa première sélection.
Rapide, technique, il joue juste et fait preuve d'une grande intelligence dans le jeu.
Toutefois, le score en restera là, ce qui assure néanmoins la première place du groupe à la Turquie.
Image
La Suède était clairement moins forte et a été copieusement dominée mais elle a su marquer sur sa seule véritable occasion grâce à un Lang inspiré.
La Turquie a pu constater qu'elle disposait d'un banc de qualité malgré le match nul.


- classement
Image
La Turquie remporte facilement le groupe est s'est permis de faire tourner pour la dernière rencontre.
Au risque de briser la bonne dynamique entrevue lors de ses deux premières rencontres?
Derrière, c'est la Côte d'Ivoire qui passe.
La Corée du Sud a encore montré de belles choses mais reste une nouvelle fois à quai.
La Suède a tout juste sauvé l'honneur, échappant de peu au fiasco.


-Groupe E

Le groupe E est donc le groupe de la mort et il restera du gros sur le carreau.
Le Mexique tenant du titre et 4e nation FIFA, l'Allemagne (12e), l'Angleterre (17e) devront même se méfier du Paraguay (45e).

- Les résultats

Angleterre-Allemagne 0-1
Mexique-paraguay 1-1

Allemagne-Mexique 1-1
Paraguay-Angleterre 0-3

Mexique-Angleterre 1-0
Paraguay-Allemagne 0-2

Service minimum pour le favori Mexicain, accroché par le Paraguay puis par l'Allemagne.
La Tri remporte ensuite un succès étriqué contre l'Angleterre, dans une partie où elle a été dominée.
Des Anglais séduisants contre le Paraguay (score acquis au bout de 10 minutes) mais défaits à deux reprises.
Conforme à sa réputation, l'Allemagne a affiché une grande solidité et le Paraguay a joué son rôle de trouble-fête en prenant un point face au Mexique.


- Le classement
Image
L'Allemagne, rugueuse, vire en tête devant un Mexique à la peine et qui suscite des interrogations.
L'Angleterre, malheureuse est éliminée.



-Groupe F

Groupe à priori facile pour la France (5e) qui se retrouve en compagnie de nations qui n'ont rien de foudres de guerre.
L'Afrique du Sud (18e) devrait pouvoir prendre le meilleur sur l'Ecosse (32e) et la Chine (62e), Petit Poucet de la compétition.

- Les résultats

France-Chine 3-0
Ecosse-Afrique du Sud 1-1

Chine-Ecosse 2-2
Afrique du Sud-France 2-1

Chine-Afrique du Sud 0-3
France-Ecosse 3-3

Grosse surprise dans ce groupe.
On pensait que la France allait se ballader et il n'en fut rien.
Battu par une équipe d'Afrique du Sud qui a pourtant disputé toute une mi-temps à 10, les bleus sont ensuite accrochés par l'Ecosse qui mena même 2-1 puis 3-2.
Des Ecossais surprenant puisqu'ils terminent invaincus (3 nuls).
Malheureusement pour eux, celui concédé face à la Chine fait office de contre-performance.


- Le classement
Image
L'Afrique du Sud s'empare de la première place et se qualifie en compagnie de Français qui ont frolé la correctionnelle.
L'Ecosse et la Chine, bien qu'éliminées peuvent être satisfaites de leur parcours.



-Groupe G

Le Brésil (2e) et la Russie (22e) sont les deux grands favoris de ce groupe G.
Ni l'Arabie Saoudite (37e) ni le Honduras (52e) ne paraissent en mesure de leur prendre des points

- Les résultats

Arabie Saoudite-Brésil 2-3
Honduras-Russie 1-5

Russie-Arabie Saoudite 0-3
Brésil-Honduras 7-1

Arabie Saoudite-Honduras 2-0
Brésil-Russie 1-0

L'Arabie Saoudite réalise une performance aussi énorme qu'inattendue lors de ce premier tour.
Elle domine d'abord le Brésil mais est battue lors de sa première rencontre.
Puis elle écrase la Russie 3-0 bien que réduite à 10, avant de s'imposer logiquement contre le Honduras.
Dès lors, la Russie également battue 1-0 par le Brésil à la 92e minute de jeu fait ses adieux à la compétition.


- Le classement
Image
Le Brésil fait carton plein mais a soufflé le chaud et le froid.
Derrière l'Arabie Saoudite, particulièrement séduisante réalise l'exploit de se qualifier.
La Russie et Chichkin rentrent au pays sur un nouvel échec.
Le Honduras qui a encaissé 14 buts en 3 matchs aura montré de grandes faiblesses.



-Groupe H

Le groupe G est peut être plus ouvert qu'il n'y parait.
Si l'Italie (8e) en est le favori naturel, le Nigéria d'Amadi (11e) et la surprenante Géorgie (20e) peuvent créer la surprise.
Ce sera sans doute plus compliqué pour le Costa Rica (42e).

- Les résultats

Géorgie-Costa Rica 1-0
Italie-Nigéria 1-1

Nigéria-Géorgie 1-2
Costa Rica-Italie 0-3

Costa Rica-Nigéria 0-3
Géorgie-Italie 2-1

C'est sans doute la plus grosse surprise de ce premier tour: la Géorgie remporte ses 3 rencontres, plaçant ainsi l'Italie dans une position délicate, d'autant que le Nigéria, porté par un Amadi qui marque lors de chaque rencontre fait le travail


- Le classement
Image
Qui aurait parié que la Géorgie terminerait avec 9 points?
L'ex république soviétique surprend une nouvelle fois le Monde.
Derrière, l'Italie et le Nigéria terminent à égalité parfaite.
Le sort désigne les Africains pour accèder aux 8e.
Dans la Botte où l'on pensait l'équipe nationale capable de remporter le titre, on est en larmes.
Le Costa Rica termine bredouille.






3) Les 8e de finale

L'Argentine et la Turquie impressionnantes lors du premier tour ont marqué des points dans l'esprit des pronostiqueurs.
Mais l'affiche des 8e, c'est le derby entre la France et l'Allemagne.
Image

- Uruguay-Pologne 4-0
La Pologne fait jeu égal avec l'Uruguay mais est victime de l'efficacité des attaquants de la Céleste.

- Australie-Espagne 0-2
Malgré un public tout acquis à sa cause, l'Australie ne fait illusion qu'une petite mi-temps puis cède à la domination de la Roja.

- Argentine-Côte-d'Ivoire 3-0 ap.prol
Ce match ressembla à un attaque-défense mais il faut attendre les prolongations et un doublé de Matias d'Orazio le joueur de Liverpool pour voir l'équipe Africaine rendre les armes.

- Croatie-Turquie ?
Retour à une composition classique pour cette rencontre contre le 2e du groupe C qui représente un premier obstacle sérieux.
Toutefois, la Turquie ne craint pas outre mesure un adversaire qu'elle avait dominé 4-1 en finale de l'Euro 2032.
Hakan Koc débute la partie sur le banc.

La Croatie entre bien dans la partie et même si les débats sont relativement équilibrés, c'est assez logiquement que l'équipe au maillot à damier ouvre le score à la 21e minute d'une tête plongeante venant conclure un débordement (0-1).
Les supporters Turcs n'ont gère le temps de trembler: à la 26e minute, Mete Durgut d'une frappe en pivot aux 18 mètres remet les deux équipes à égalité (1-1).
Mais le géant du Bayern va sortir sur blessure à la 33e minute et céder sa place à Hakan Koc.
La Croatie est dominatrice sur le terrain et à la mi-temps, Stensland va devoir secouer ses joueurs.

Le discours du coach ne semble pas avoir les effets désirés et c'est au contraire Vuk qui redonne l'avantage à la Croatie à la 47e minute d'un maître coup-franc direct (1-2).
La partie demeure très fermée et lorsqu'à la 87e minute la Turquie jette ses dernière forces dans la bataille, partant à l'abordage des buts adverses, elle se fait cueillir en contre par Babic qui se permet de dribbler le gardien (1-3).
Babic, encore lui, frappe une deuxième fois en l'espace de trois minutes, à nouveau en contre, venant éteindre les derniers espoirs Ottomans (1-4).
Image
La déception est immense mais cette défaite est logique et la Croatie a extrêmement bien joué le coup.

- France-Allemagne 2-1
Une partie très serrée qui se décante en fin de match.
L'Allemagne égalise à la 87e minute mais se fait surprendre dans les arrêts de jeu.

- Afrique du Sud-Mexique 0-1
Les Bafana-Bafanas opposent une belle résistance aux Champions du Monde qui doivent s'en remettre à un exploit du Marseillais Jeronimo Meija pour se qualifier.

- Nigéria-Brésil 0-1
Le Brésil domine nettement la rencontre, mais doit attendre la 71e minute pour se qualifier, après avoir loupé un penalty en première période.

- Géorgie-Arabie Saoudite 5-2
Match très plaisant et très ouvert entre les deux équipes surprises du premier tour.
La Géorgie marque les esprits en se qualifiant finalement assez facilement pour les quarts.
Image





4) Les quarts de finale

La Géorgie est l'intrus de ces quarts de finale où les favoris d'avant tournois restent cependant bien représentés.
L'Angleterre, l'Italie et la Turquie ont néanmoins déja perdu leurs illusions.
Image

- Uruguay-Croatie 2-3
La première mi-temps est entièrement Croate mais les Uruguayens ont de la ressource et réussissent à remonter deux buts après la pause.
En vain.

- Espagne-Argentine 1-1, 3 p à 2
L'Espagne surprend en dominant l'Argentine et en s'imposant au bout des tirs aux buts.
L'absence de Malagon, blessé face aux Ivoiriens, aura pesé côté Argentin.

- France-Géorgie 3-1
Cette fois, la marche aura été trop haute pour la Géorgie qui cède face aux bleus dans les vingt dernières minutes..

- Mexique-Brésil 3-0
Cette large victoire contre le Brésil est presque une surprise tellement le Mexique avait inquiété depuis le début de la compétition.
Mais le score ne reflète guère la physionomie de la partie.
Image



5) Les demi- finales

Les demi-finales semblent équilibrées et ouvertes entre 4 équipes qui ont soufflé le chaud et le froid depuis le début de la compétition.
Image


- Croatie-Mexique 1-3
Le Mexique est monté en puissance tout au long de la compétition et défendra son titre en finale après avoir aisément dominé la Croatie.

- Espagne-France 2-1
Superbe partie entre ces deux monstres du football Européen.
La France dû se livrer à une course poursuite puisqu'elle se retrouvait menée 2-0 contre le cours du jeu à la mi-temps.
Mais elle ne réussira à refaire que la moitié de son retard.
Image



6) Les finales

- Match pour la 3e place: France-Croatie 1-0
Image
Petit score, mais grosse domination des Français qui doivent néanmoins se contenter une nouvelle fois d'un simple accessit.


- Finale: Mexique-Espagne 1-2

Le Mexique partait favori de cette finale 100% hispanophone et s'il eut bel et bien la main-mise sur le jeu, c'est l'Espagne qui s'impose grâce à un but victorieux inscrit à la 81e minute.
Image
Même si l'Espagne figurait parmi les favoris des bookmakers avant le début de la compétition, ce titre constitue quand même une petite surprise et une belle revanche pour une équipe qui n'avait pas brillé depuis longtemps en phase finale.
Cette étoile supplémentaire sur le maillot Espagnol n'est toutefois pas usurpée même si la réussite a souvent été au rendez-vous, puisque la Roja a successivement éliminé le pays organisateur, l'Argentine (sans Malagon), la France, puis le Mexique.
Image




7) Bilans et récompenses

- Du coté des joueurs

- Pas de révélations pour le titre de meilleur joueur, ce sont des stars déja bien connues du grand public qui ont illuminé le Mondial Australien.
Image
A 31 ans, le joueur de Liverpool est au sommet de son art.
Image

- D'Orazio inconstestable roi de la compétition puisqu'il finit également meilleur buteur.
Ne lui manque finalement que la couronne de champion...
Image

- Le meilleur gardien est Espagnol et joue dans le petit club d'Oviedo.
Image
Il a été le leader de la défense Espagnole.
Image
- Le meilleur jeune est Brésilien, il y en a décidément pour tout le monde.
Image
Il est vrai qu'à 20 ans Doriva est impressionnant. Il signera peu après un contrat avec le FC Barcelone.
Image
- L'équipe type du tournoi intègre la totalité de la défense de l'Espagne, une équipe passée maîtresse dans l'art du contre.
Image


- Du coté des entraineurs


- Comme d'habitude après une telle compétition, les têtes tombent. Celle de Stensland figurera t'elle dans le lot, pour le premier limogeage de sa carrière?
Image
Et bien non!


- Après les expériences Lasserre et Dos Santos, deux parfaits novices, la F.F.F décide enfin de s'en remettre à un ancien footballeur.
Image

- Du coté de la Russie

- Une époque qui se termine pour la Russie après un nouvel échec en phase finale:
Image

- Du coté de la Turquie

Mais pourquoi donc Stensland ne s'est elle pas faite virer malgré un objectif fixé aux demi-finales et non atteint?
Image
Cet échec ne restera cependant pas sans conséquences:

La Turquie perd Koc dans son rôle de leader.
Image
Goksal, non sélectionné et dégouté prend sa retraite internationale.
Image








II) La Norvège de Kim Johnsen

Jetons un oeil sur le parcours de Kim Johnsen à la tête d'une équipe nationale de Norvège en pleine reconstruction et au plus bas puisque figurant au 72e rang mondial à la veille de la Coupe du Monde!

- Une victoire convaincante en amical face à l'Albanie contre un adversaire qui lui est pourtant supérieur.
Les Joueurs de Harstad se mettent particulièrement en évidence lors de cette rencontre.
Image
- Moins de réussite contre l'Ecosse, un adversaire d'un calibre élevé qui va se révéler au mondial.
Image
- Choix d'opposition controversé contre un adversaire particulièrement faible, le Taipei Chinois.
Image
- Contre performance à domicile face à la Lettonie dans le 1er match éliminatoire de l'Euro 2036
Image
- Julin brille, mais la Norvège est battue par la Bosnie et la qualification pour l'Euro 2036 s'éloigne déja.
Image
- L'année se conclue par une confrontation amicale déséquilibrée contre le Brésil.
La Norvège n'existe pas et recule au 88e rang mondial.
Image
Il serait peut être temps pour Johnsen de s'appuyer sur la nouvelle génération enmenée par Folkedal et Bergli.








III) Bilan de la saison 2034

- La Turquie hérite d'un groupe éliminatoire qualificatif pour l'Euro 2036 plutot facile
Image
- Mais Stensland, après avoir senti le vent du boulet du limogeage, préfère démissionner qu'entamer ce combat qu'elle ne terminera de toute façon pas.
Image
- La transition se fait sans problèmes pour la Turquie qui remoprte tous ses matchs après le départ de Stensland.
Image







IV) Epilogue

Stensland tentera bien de se lancer dans un dernier challenge (genre prendre en main une équipe de jeunes asiatique pour disputer des compétitions improbables qui se déroulaient en Octobre ou Novembre) afin de se donner une chance de remporter une compétion internationale avant de raccrocher, mais aucune opportunité ne s'offrira à elle.

La Franco-Norvégienne n'aura pas conséquent pas réussi à remporter le moindre titre international.

C'est ainsi que s'achève les aventures de notre "looseuse" commencées il ya de cela 23 saisons Fmistiques et il ya plus d'un an.
Merci à tout ceux qui m'ont fait la grâce d'accorder un peu de temps à la lecture de ses aventures et qui m'ont donné le courage de continuer mois après mois par leurs commentaires.

Mais l'aventure Harstad n'est pas encore totalement terminée.
Je vous donne rendez-vous pour de copieux bilans (je ferai notamment appel à vos votes pour élire votre "Onze de légende" de Harstad).

Puis comme annoncé, viendra le temps du "Harstad revival", 10 saisons pendant lesquelles je laisserai l'ordinateur jouer afin de vous raconter ce qu'il advient du Harstad IL et des individualités qui y ont évolué.






Image
Modifié en dernier par sekhen le dim. 16 déc. 2012 12:40, modifié 3 fois.


Avatar du membre
Clem95
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 9654
Enregistré le : jeu. 03 déc. 2009 18:00
Club préféré : Arsenal

Re: [Harstad /Turquie] Ultimes rebonds (S23/23) 4/4

Message par Clem95 » dim. 16 déc. 2012 12:14

Quelle belle coupe du monde avec deux grosses surprises, Géorgie et Afrique du Sud.
Je te voyais aller beaucoup plus loin avec la Turquie mais la Croatie avait l'air très forte et séduisante (un peu comme en 98 ?

Je suis surpris que la Norvège n'est pas un meilleur niveau, elle a quand même de bons joueurs du Harstad comme le jeune milieu monstrueux dont-je-ne-me-rappele-plus-le-nom.

Pour le bilan, c'est possible d'avoir les screens des joueurs avec le petit graphique stp ?


Répondre

Retourner vers « The Hall of Fame »