Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Une histoire anglaise comme on les aime

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Répondre
fansreds
Réputation Locale
Réputation Locale
Messages : 13
Enregistré le : dim. 09 août 2009 16:34

Une histoire anglaise comme on les aime

Message par fansreds » mer. 01 mai 2019 8:18

Bonjour à tous bientôt 10 ans que j'ai joué à mon premier fm, j'ai écrite quelques storys et puis faute de temps mon dernier fm remonte un peu. Quand Sega a sorti de version téléphone alors j ai craqué et depuis je rejoue et du coup. J ai pensé et réfléchis à une nouvelle story car pour plus d'immersion il est bon de s'inventer de belles histoires voici la mienne. J espère qu'elle vous plaira

Je m'appelle John burns, je suis originaire d'une petite ville Gloucester. Ville moyenne de 120 000 habitants, pile à la frontière de l'Angleterre et du Pays de Galles, je suis issue d'une famille d'agriculteurs. Voilà 4 générations que notre exploitation élève des brebis et elle continue d'exister et de s'agrandir, pour mon père Callum de son prénom nulle doute que mon destin sera de continuer l'exploitation familiale. Ma mère Shorley est une femme douce et attentionnée, elle est tout l'inverse de mon père. Pour mon père, parler au delà de 150 mots par jour est rare. Il intériorise beaucoup et ne montre que très peu d'émotions. La seule fois où j'ai entendu parler mon père assez violemment c'est quand ma soeur mandy lui avait pris son blouson avec ses clés de voiture dedans et qu'il a du courir partout pour aller voir le Gloucester Rugby. Mon père le Rugby c'est sa passion.

Plusieurs fois je suis allé avec lui mais je suis plus attiré par un ballon rond que ovale.. Au bout d'un moment à force de raller la mère fini par m'acheter un ballon de foot, j'y passais beaucoup de temps derrière la ferme à essayer de taper dans mon ballon, les bottes de paille en guise de mur et les pilliers du bâtiment en guise de cage, j'en ai fait des coups francs ce qui agassait mon père mais bon il me laissait faire. Mon pote Barry venait jouer avec moi souvent on était tout le temps ensemble, son père avait des brebis comme nous, ça nous arrivait fréquemment de bosser ensemble sur les champs de luzerne pour les foins, le football était notre récompense.

Ici à Gloucester inutile de chercher un club de football professionnel il n'y en a pas, à l'école on était tous fans de United ou de Liverpool. Pour les gamins de chez nous tu étais un crack si tu jouais pour le Gloucestershire, l'équipe de jeune du comté. Le maire de la ville avait embauché un jeune, Riley, pour s'occuper des gamins dans notre campagne et j'ai eu la chance dès l'âge de 10 ans de le rencontrer. Certaines mauvaises langues disaient qu'en faite il venait plus voir ma sœur Mandy que moi en attendant c'est avec lui et pas mal de gamins du club où on jouait qu'on a été voir notre premier match de foot. Riley nous a emmené voir bristol city au Pays de Galles.

A la maison inutile de parler football avec mon père, c'est un sport de danseuse il disait sans cesse, heureusement de temps en temps on avait la visite de Malcolm et ma tante Victoria, Malcolm était écossais ils vivaient à Glasgow, il était fan du Celtic, même sa voiture était verte. Pour mon anniversaire il m'a fait un cadeau que je n'oublierai jamais...


Publicité

Répondre

Retourner vers « Vos Stories »