Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Vive Sarkozy!

Y'en a des comme ça...

Modérateur : Staff FM

Répondre
Freshair
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2708
Enregistré le : dim. 04 nov. 2007 16:38
Version : FM 2016
Localisation : Forum du Bas

Re: Vive Sarkozy!

Message par Freshair » ven. 10 févr. 2012 12:35

L'UMP qui propose à recours accru au référendum.......Mwouaahhhh......Pour mieux faire revoter le parlement si le résultat n'est pas satisfaisant.....putain qu'est-ce qui vaut pas entendre....
"Quand le citoyen-écologiste prétend poser la question la plus dérangeante en demandant : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? », il évite de poser cette autre question, réellement inquiétante : « À quels enfants allons-nous laisser le monde ? » - Jaime Semprun


Publicité

Avatar du membre
cech35
Réputation Continentale
Réputation Continentale
Messages : 792
Enregistré le : lun. 21 juin 2010 16:48
Partie actuelle : Notts Forest - FM12
Club préféré : Stade Rennais FC
Localisation : Rennes - Bretagne

Re: Vive Sarkozy!

Message par cech35 » dim. 12 févr. 2012 8:55

Freshair a écrit :L'UMP qui propose à recours accru au référendum.......Mwouaahhhh......Pour mieux faire revoter le parlement si le résultat n'est pas satisfaisant.....putain qu'est-ce qui vaut pas entendre....
Sarko va nous ressortir : "j'ai changé" et la "Rupture" ? :75:


Sérieusement, en plus de ça, allez une nouvelle fois chasser les voix du FN, c'est à gerber... Comment un parti républicain peut-il faire une telle chose ? Banaliser des idées de haine de racisme et xénophobie ??? Putain, je n'ai pas honte de le dire ! Depuis que Sarko est devenu ministre de l'Intérieur (en 2002), j'ai honte d'être français ! :cry:
Image
Image


Avatar du membre
leopslr
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2775
Enregistré le : ven. 06 févr. 2009 14:09
Localisation : Nantes

Re: Vive Sarkozy!

Message par leopslr » dim. 12 févr. 2012 12:23

Les propos récurrents du PS concernant l'Allemagne notamment ne valent pas beaucoup mieux. Amusante et terrible notion du racisme acceptable. Traitez un irlandais de sale ivrogne, un chinois de bol de riz, la foule rit et acclame. Puis vous hue et conspue lorsque musulmans et juifs sont vilipendés. Je me contenterais de juger Le Pen (comme tout gouvernement précédent) dans l'hypothèse improbable de son élection, sur ses actes et non ses mots. Au passage, la délibéralisation consistera bien tôt ou tard au retour à la frontière d'étrangers.
Respecter la différence pour mieux la nier, ou inversement, la schizophrénie continue.
Ci-git celui dont le nom était écrit dans l'eau.
ChessBallGoal, échecs et foot réunis
Image
Image


Avatar du membre
laurentsg
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 16852
Enregistré le : mer. 24 oct. 2007 13:21
Club préféré : Paris

Re: Vive Sarkozy!

Message par laurentsg » dim. 12 févr. 2012 18:46

cech35 a écrit :Sérieusement, en plus de ça, allez une nouvelle fois chasser les voix du FN, c'est à gerber... Comment un parti républicain peut-il faire une telle chose ? Banaliser des idées de haine de racisme et xénophobie ??? Putain, je n'ai pas honte de le dire ! Depuis que Sarko est devenu ministre de l'Intérieur (en 2002), j'ai honte d'être français ! :cry:
Si t'as honte d'être français, on ne te retient pas...


Mais comment le gauchisme de base peut-il continuer à prospérer sur ses stéréotypes éculés ? C'est à désesperer. Bon, on rappellera 2, 3 évidences : la frange "extrème" de l'extreme droite est ultra minoritaire, du fait du népotisme de la saga Le Pen (gollnisch est porté disparu visiblement, carl lang a tenté l'aventure comme mégret à l'époque avec son propre partie...). La Marine, depuis qu'elle se tape une réplique vivante de "la vérité, si je mens" (alliot), se veut l'ami d'Israel. En fait, le FN de Marine, en grossissant le trait à l'extrème, ce n'est ni plus ni moins que le parti républicain des ricains, entrevu à l'époque de Bush, avec plus de naiveté car le FN n'a jamais gouverné. Mais c'est tentant de continuer à brandir le stéréotype du "touche pas à mon pôte". :21:

Sarko drague le vieil électorat de base de la droite : la france bigotte qui se rend à l'église chaque dimanche et qui pense que "sodomie", c'est du "salami hallal". L'extrème gauche drague ceux qui se rendent dans les manifs chaque semaine et qui pense que le meilleur commerçant, c'est un commerçant mort. Il reste quoi ? Les socialistes ? Oui, mais qui draguer ? Tout le monde a pris un créneau. Les ouvriers ? Ils sont partis chez le FN. Alors on crée un programme qui, en gros, serait la réponse la plus folle aux souhaits des français... un peu comme une miss America, lorsqu'on lui demande : "Qu'est ce que voulez faire ?" "hé ben moi, j'ai 3 de QI mais, mis, à part ça, je veux la paix dans le monde" Bravoooo !!! Tout le monde applaudit à une réponse surfaite. Mariage des homos. Récup. Droit de vote des étrangers. Récup. Fin du nucléaire. Récup. Autant copier sur l'allemagne (c'est bien perçu une Merkel qui nous la refait à l'envers), autant surfer sur la peur du nucléaire... pas grave, c'est inapplicable et même dangereux pour notre pays. Mais on s'en fout. Bref : résumé : le programme, c'est de surfer sur ce que rèvent les français et surfer également sur le rejet du président sortant. Super programme.

Bilan : De l'extrème gauche à l'extreme droite, une offre lamentable, stérile et toujours aussi désuète. Mais bon, on s'en fout puisque la loi, c'est le mal, le travail, c'est le mal, la patrie, c'est le mal, le français, c'est le mal.... tant que la bête immonde du gauchisme constipée ne sera pas supprimée, il n'y aura pas d'émulation dans le débat d'idée dans le paysage politique français. (à moins d'esperer que l'orientation, opportuniste certes (mais il faut bien un début) de montebourg puisse ouvrir la brèche)


Freshair
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2708
Enregistré le : dim. 04 nov. 2007 16:38
Version : FM 2016
Localisation : Forum du Bas

Re: Vive Sarkozy!

Message par Freshair » lun. 13 févr. 2012 19:51

leopslr a écrit :Les propos récurrents du PS concernant l'Allemagne notamment ne valent pas beaucoup mieux. Amusante et terrible notion du racisme acceptable. Traitez un irlandais de sale ivrogne, un chinois de bol de riz, la foule rit et acclame. Puis vous hue et conspue lorsque musulmans et juifs sont vilipendés.
.

En même temps, l'Allemagne en donneuse de leçons question dettes, ça me fait doucement marrer.......un pays qui, après-guerre, a instrumentalisé le péril fasciste et le désir de paix universelle pour se soustraire à ses remboursements. Les Grecs devraient faire pareil : crier au retour des Colonels pour continuer leur gabegie.

Drôle de retournement de l'Histoire. Tout a été fait pour éviter le retour de la Grande Allemagne - ce monstre prédateur - pour au final lui offrir, de nouveau, 70 ans plus tard, et avec le sourire, notre trou de balle. Et faudrait dire merci en plus. Et en redemander.

Il n'est pas question de racisme ici. C'est une question d'indépendance nationale. Vouloir mettre sur le même plan le dénigrement personnel d'un individu en fonction de son origine (ce qui s'apparenterait à une sorte de xénophobie) et le refus d'une ingérence étrangère dans la conduite des affaires de l'Etat est une erreur d'interprétation.

Je n'ai rien contre les Allemands en tant qu'individus. J'en ai apprécié certains et été indifférents à d'autres. Par contre, l'Allemagne en tant que juge suprême des politiques économiques et sociales de ses voisins, ça me fait bien chier. Surtout au regard de notre histoire commune et de sa propension à la prédation.

Et puis, Merkel c'est qui? Margaret Tatcher avec un accent teuton? Les Allemands prennent de plein fouet la politique menée en Angleterre dans les années 80. L'Allemagne n'est pas un modèle parce que ce pays est déjà mort. Ses habitants sont à genoux.
leopslr a écrit : Au passage, la délibéralisation consistera bien tôt ou tard au retour à la frontière d'étrangers.
Explicite ta pensée......En quoi la dé-libéralisation implique-t-elle l'expulsion? Tu aurais écrit "la dé-libéralisation passera par un retour à la notion de frontière et à sa fermeture", j'aurais pu voir un lien........étant donné que la libre circulation des hommes, des données et des flux financiers est un axiome libéral.
"Quand le citoyen-écologiste prétend poser la question la plus dérangeante en demandant : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? », il évite de poser cette autre question, réellement inquiétante : « À quels enfants allons-nous laisser le monde ? » - Jaime Semprun


Avatar du membre
leopslr
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2775
Enregistré le : ven. 06 févr. 2009 14:09
Localisation : Nantes

Re: Vive Sarkozy!

Message par leopslr » lun. 13 févr. 2012 20:09

Ne pas apprécier la politique allemande (ce qui est également mon cas) n'excuse certainement pas de comparer Merkel à Hitler. Il s'agit bien de motifs xénophobes. Cela est misérable, autant que Besancenot comparant un immigré expulsé à la rafle du Vel' D'Hiv. Réutiliser la souffrance d'autres pour des billevesées politiciennes m'apparaît proprement dégueulasse (paradoxe, je sais).
Au passage, le tatchérisme n'était pas nécessairement une erreur absolue. Heureusement.

Concernant la délibéralisation, tu as bien exprimé une des routes, d'autres sont les exemples antilibéraux récents (URSS, Mexique, Amérique du Sud, Cambodge...) ayant mené à des cultes de sang. L'échec économique mènera à la xénophobie...et au départ d'étrangers. Les pieds devant.

Je crois connaître ton opinion politique, soit la désindustrialisation. Comment donc ta société idéale fonctionnerait-elle ?
Ci-git celui dont le nom était écrit dans l'eau.
ChessBallGoal, échecs et foot réunis
Image
Image


Freshair
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2708
Enregistré le : dim. 04 nov. 2007 16:38
Version : FM 2016
Localisation : Forum du Bas

Re: Vive Sarkozy!

Message par Freshair » lun. 13 févr. 2012 20:34

leopslr a écrit :Ne pas apprécier la politique allemande (ce qui est également mon cas) n'excuse certainement pas de comparer Merkel à Hitler. Il s'agit bien de motifs xénophobes. Cela est misérable, autant que Besancenot comparant un immigré expulsé à la rafle du Vel' D'Hiv. Réutiliser la souffrance d'autres pour des billevesées politiciennes m'apparaît proprement dégueulasse (paradoxe, je sais).
Au passage, le tatchérisme n'était pas nécessairement une erreur absolue. Heureusement.
Pas le temps de développer. Le repas refroidit. J'y reviendrai.
leopslr a écrit :Concernant la délibéralisation, tu as bien exprimé une des routes, d'autres sont les exemples antilibéraux récents (URSS, Mexique, Amérique du Sud, Cambodge...) ayant mené à des cultes de sang. L'échec économique mènera à la xénophobie...et au départ d'étrangers. Les pieds devant.
Je ne comprends toujours pas. Pour moi, l'immigration Sud / Nord est un symptôme du monde libéral. Une conséquence. Je ne vois pas en quoi la fermeture ou l'expulsion - en l'état actuel - contribuerait à une dé-libéralisation. C'est la dé-libéralisation du système qui mènera à terme à l'extinction du flux migratoire.

L'immigration, tant qu'elle est légale, ne me pose pas de problème en soi. Ce qui me préoccupe ce sont les problématiques liées à l'intégration de ces populations immigrées. Quel modèle d'intégration souhaite-t-on? Un modèle républicain? Un modèle relativiste? Comment permettre l'accession en tant que membre de la communauté nationale aux populations immigrées? Comment agir pour continuer à constituer une communauté une et unie?
leopslr a écrit :Je crois connaître ton opinion politique, soit la désindustrialisation. Comment donc ta société idéale fonctionnerait-elle ?
Aïe, aïe, aïe....vaste question qui nécessiterait des journées de développement. Mieux vaut l'aborder thème par thème à l'occasion de discussions au gré des sujets au vent. Ceci étant dit, mon aspiration politique reste très complexe. Je l'articule moi-même très difficilement. Elle se situe au carrefour introuvable des traditions républicaines (le républicanisme florentin), de l'espérance anarchiste et de la singularité situationniste. Le tout survolé par un nuage de cynisme sur le fonctionnement réel du monde contemporain.
"Quand le citoyen-écologiste prétend poser la question la plus dérangeante en demandant : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? », il évite de poser cette autre question, réellement inquiétante : « À quels enfants allons-nous laisser le monde ? » - Jaime Semprun


Avatar du membre
leopslr
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2775
Enregistré le : ven. 06 févr. 2009 14:09
Localisation : Nantes

Re: Vive Sarkozy!

Message par leopslr » lun. 13 févr. 2012 21:11

La république une et unie ? Je ne peux y croire. La nature humaine est tout simplement trop méprisable à mes yeux pour l'heure, et rêver de paix sociale et de respect mutuel m'est impossible. Nous sommes pour parler crûment de la merde sans mérite qui a crée des valeurs que même le meilleur d'entre nous ne peut espérer approcher, ne serait-ce que l'une d'elles.
Ma misanthropie passera peut-être avec l'âge. J'ose l'espérer. Mais je ne veux pas croire en la bonté naturelle du monde, ou en la bonté en tant que telle. Au-dessus de mes moyens.
Le libéralisme tel que je le conçois doit minimiser le rôle des communautarismes, en ce sens l'intégration doit se faire par adaptation puis ajout de valeurs. Pas dans l'autre sens. Je suis curieux. Qu'appelles-tu modèle républicain ? Basé sur l'ultraliberté, l'égalitarisme forcené, la solidarité, ou autre chose encore ?
Bref, la discussion risque effectivement d'être longue. Bon signe en général.
Ci-git celui dont le nom était écrit dans l'eau.
ChessBallGoal, échecs et foot réunis
Image
Image


Avatar du membre
adrien23
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 16995
Enregistré le : ven. 01 janv. 2010 8:10
Club préféré : Sampdoria
Localisation : Dans la Pampa, enfin presque

Re: Vive Sarkozy!

Message par adrien23 » mar. 14 févr. 2012 2:11

Freshair a écrit : Par contre, l'Allemagne en tant que juge suprême des politiques économiques et sociales de ses voisins, ça me fait bien chier ...
Et puis, Merkel c'est qui? Margaret Tatcher avec un accent teuton?
Merkel en voulant imposer une politique d'austérité folle est en train de mettre l'Europe ( moins les Pays-Bas ) à genoux avec la complicité du valet de chambre Sarko .
Austérité dit déficit accru de la dette des pays puisqu'impossibilité de la rembourser avec une croissance zéro ( au mieux ).L'Allemagne est en train de s'isoler splendidement et volontairement du reste de l'Europe pour encore mieux fricoter avec son partenaire privilégié la Chine et lui refourguer ses machine-outils et autres grosses berlines.

Merkel c'est Thatcher puissance 1000 puisqu'elle fait subir aux autres pays ce que la vieille chouette conservatrice faisait subir à ses propres concitoyens britanniques.

Mein gott, tremblons !
"shame on Kellyanne Conway for attempting to politicize the Bowling Green massacre, in which I was killed" (tweet)


Avatar du membre
Verchain
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 22984
Enregistré le : mar. 23 oct. 2007 17:41
Localisation : Nord

Re: Vive Sarkozy!

Message par Verchain » mar. 14 févr. 2012 7:15

adrien23 a écrit :
Freshair a écrit : Par contre, l'Allemagne en tant que juge suprême des politiques économiques et sociales de ses voisins, ça me fait bien chier ...
Et puis, Merkel c'est qui? Margaret Tatcher avec un accent teuton?
Merkel en voulant imposer une politique d'austérité folle est en train de mettre l'Europe ( moins les Pays-Bas ) à genoux avec la complicité du valet de chambre Sarko .
Et le Luxembourg, ce merveilleux pays.


Freshair
Réputation Mondiale
Réputation Mondiale
Messages : 2708
Enregistré le : dim. 04 nov. 2007 16:38
Version : FM 2016
Localisation : Forum du Bas

Re: Vive Sarkozy!

Message par Freshair » mar. 14 févr. 2012 12:42

leopslr a écrit :La république une et unie ? Je ne peux y croire. La nature humaine est tout simplement trop méprisable à mes yeux pour l'heure, et rêver de paix sociale et de respect mutuel m'est impossible. Nous sommes pour parler crûment de la merde sans mérite qui a crée des valeurs que même le meilleur d'entre nous ne peut espérer approcher, ne serait-ce que l'une d'elles.
Ma misanthropie passera peut-être avec l'âge. J'ose l'espérer. Mais je ne veux pas croire en la bonté naturelle du monde, ou en la bonté en tant que telle. Au-dessus de mes moyens.
Le libéralisme tel que je le conçois doit minimiser le rôle des communautarismes, en ce sens l'intégration doit se faire par adaptation puis ajout de valeurs. Pas dans l'autre sens. Je suis curieux. Qu'appelles-tu modèle républicain ? Basé sur l'ultraliberté, l'égalitarisme forcené, la solidarité, ou autre chose encore ?
Bref, la discussion risque effectivement d'être longue. Bon signe en général.
Je passe en coup de vent. Je vais donc être très succinct.

Le Républicanisme est une vieille tradition philosophique aujourd'hui largement oubliée en Europe. Il remonte à l'époque romaine et a traversé les siècles pour réapparaître ici ou là, notamment à l'époque florentine. Il connaît un certain regain d'intérêt aujourd'hui dans le monde anglo-saxon.

Il se différencie principalement du Libéralisme par sa conception de la liberté. Le Libéralisme conçoit la liberté de façon "positive" comme la possibilité offerte de mener sa vie comme lui semble ou comme la possibilité de faire ce que l'on veut. A l'inverse, le Républicanisme développe une conception "négative" de la liberté vu comme une situation de non-domination ou de non-assujettissement à l'arbitraire.

Ainsi, dans une République, on peut être libre même si l'on est empêcher de faire ce que l'on veut à partir du moment où cet empêchement ne prend pas sa source dans la domination d'autrui. L'idéal républicain est un principe de responsabilité bien éloigné de la liberté narcissique ou infantile défendue par le Libéralisme.

L'idéal républicain reconnaît donc l'existence d'un socle de valeurs communes qui obligent les membres de la communauté politique les uns vers les autres. Le Républicanisme relient les individus les uns aux autres. Il n'en fait les concurrents aux demandes antagonistes qu' a créé le Libéralisme. A la formule libérale, mères de conflits, " ma liberté s'arrête là où commence celle des autres", le Républicanisme oppose la formule "ma liberté commence avec celle des autres"

Le Libéralisme n’apparaît pas alors comme un rempart au communautarisme. Au contraire, le Libéralisme, en niant toute définition de la vie bonne, empêche l'émergence d'une base communes de valeurs sur laquelle fonder la société. Chacun est libre. Chaque direction de vie se vaut. Le problème est alors que les choix de vie des uns et d'autres s'opposent inévitablement et créent des tensions entre individus à partir du moment où aucune autorité "morale" ne peut trancher la discussion au risque de violer le principe libérale de liberté. La société s'organise alors en corporations rivales et concurrentes qui cherchent à régler par la force ( physique, médiatique, juridique, émotionnelle) les conflits. Alors, émerge le communautarisme, fils du libéralisme.

Communautarisme et Libéralisme sont intimement liés. Tout comme sont liés mondialisation et tribalisation.

Sur le modèle républicain d'intégration, je défends une conception ouverte ou inclusive de la nationalité. A ne pas confondre avec la conception libérale ou relativiste qui enferme les individus dans leur être. Mais j'y reviendrai.
"Quand le citoyen-écologiste prétend poser la question la plus dérangeante en demandant : « Quel monde allons-nous laisser à nos enfants ? », il évite de poser cette autre question, réellement inquiétante : « À quels enfants allons-nous laisser le monde ? » - Jaime Semprun


Répondre

Retourner vers « Inclassables »