Rejoignez la communaut FM sur Facebook

Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Libérez l'écrivain à crampons qui sommeille en vous.

Modérateur : Staff FM

Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » dim. 05 mai 2013 20:46

Classement apres 10 matchs


1) Bayern de Munich 28 pts

2) Borussia Dortmund 23 pts

3) Schalke 04 19 pts

4) Wolfsburg 19 pts

5) bayer leverkusen 18 pts

6) hanovre 16pts

7) Stuttgart 15pts

8 ) Hambourg 13 pts

9) Monchengladbach 12 pts


10) Werder Breme 12 pts


11) Francfort 11 pts

12) nuremberg 11 pts

13) mayence 11 pts

14) Augsburg 10 pts

15) Fribourg 9 pts


16) Hoffenheim 8 pts


17) Fortuna Dusseldorf 7 pts

18) Greuther Furth 3 pts
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Publicité

Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » lun. 06 mai 2013 16:43

11ème journée
Image

Un visiteur de taille

Présentation du match

Grosse affiche dans le cadre de la course à l’Europe et même de la champions league. Avec pour recevoir Leverkusen ; une equipe remodelée et expérimentale du coté de Wolfsburg. Kjaer, rodriguez suspendus,Anderson blessé tout comme Vrsalijko,Naldo pas totalement remis, Bernd Schuster a du revoir ses plans et faire en sorte de limiter l’impact de ses absences. En face , Leverkusen n’était pas en reste avec 2 suspendus (Bender et Schwaab) et deux blessés importants (Kadlec , Schurrle).
Difficile donc de faire un pronostic, même si évidemment, les deux équipes espéraient prendre la mesure de l’adversaire et continuer sur leur bon début de saison

Composition (4-3-3)

Sommer

Hasebe Okore - Madlung – Schafer

Medojevic
Diego © Trasch (82’Arnold)

Callejon perisic (67’ pilar)

Olic (79’Eduardo)

Résumé du match

Début d e match assez calme entre deux équipes quelque peu modifiées. Chacun des adversaires respectant l’autre, le premier quart d ‘heure se résuma à un long round d’observation, durant lequel les deux équipes tentèrent quelques approches trop timides.
C’est à la 19ème que la première réelle occasion arriva, avec l’inévitable Stefan Kießling qui apres un bon travail de Sam, eut l’occasion d’ouvrir le score. Sommer bien placé empêcha l’avant allemand de le faire. 4 minutes plus tard, c’est encore l’international allemand qui cette fois dans le role du passeur , lançait en profondeur Junior Fernandes . mais encore une fois, Sommer bien sortit , fit en sorte de garder sa cage inviolée.c’est à la 32eme minute que Wolfsburg eut sa première et unique occasion de la première mi temps. Diego bien servi par Perisic , frappa à l’entrée du grand rectangle mais Rensing se signala alors . Et ce sont encore les visiteurs qui se signalèrent via leur capitaine Simon Rolfes qui vit sa frappe mourir sur l’équerre du but de Sommer. C’est donc avec une certaine logique que finalement ; à la 43ème minute de jeu, Stefan Kießling alla tromper le gardien local d’une petite balle piquée apres avoir effacé sur un contrôle, le pauvre Okore.
Image

c'était avant le penalty
C’est avec un sentiment de revanche que Wolfsburg reprit la seconde mi temps, avec evidemment, plus de présence offensive. Olic enfin mieux servi, il ne fallut pas attendre longtemps pour en voir les premiers effets. Si il frappa une première fois un peu trop à coté, sa seconde frappe obligea Rensing a un arret déterminant. Ajoutons à cela une reprise de la tête de Okore un peu trop élevée et on pouvait comprendre que la reprise avait été chaude pour les visiteurs.

Pourtant, une fois l’orage passé, c’est encore eux qui se montèrent dangereux se payant même le luxe de rater un penalty, que leur buteur Kießling envoya dans les nuages. Plusieurs fois, le break ne passa pas tres loin mais une certaine maladresse et quelques arrets d’un Sommer déterminant firent en sorte que le suspens reste entier.

Wolfsburg , en manque d’imagination, s’en remit aux coups de pieds arretés sans réelle réussite. La vague des changements cassant un peu le rythme, on se dirigeait vers une défaite logique de l’équipe visitée quand Medojevic, apres un corner repoussé par la défense, reprenait la balle de volée pour égaliser d’une frappe presque irréelle alors qu’on jouait les arrets de jeu. Avec un nul presque victorieux pour Wolfsburg et un nul au gout de défaite pour Leverkusen

L’homme du match

Sommer

Encore une fois énorme dans les buts. La révélation de ce premier tour. Il a maintenu son équipe dans le match. Un futur tres grand gardien de classe mondiale

Image

Sommer à l'abordage

L’apres match

Schuster : on revient de loin. Pour être franc ce point a un gout de victoire pour nous. Les gars se sont accrochés et se sont battus comme des morts de faim. On était pas au top mais on a fait en sorte de limiter la casse. C’est l’essentiel

Hyppia :On a oublié de tuer le match et on le paye tres cher. Les gars sont déçus tout comme moi. On perd deux points et c’est d’autant plus rageant. Le pire c’est que les garçons ont livré un match tout à fait correct.

Résultats de la 11ème journée

Stuttgart 2-2 Hanovre

Greuther Furth 1-0 monchengladbach

Wolfsburg 1-1 leverkusen

Bayern Munich 2-1 Eintracht francfort

Schalke 04 3-2 Werder Breme

Fribourg 0-0 Hambourg

Augsburg 0-1 Dortmund

Fortuna Dusseldorf 1-2 Hoffenheim

Mayence 0-0 Nuremberg
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » lun. 06 mai 2013 19:21

12ème journée
Image

un déplacement facile sur le papier


Présentation du match

Pour ce déplacement à Hoffenheim, Wolfsburg récupérait naldo mais personne d’autres. Schuster devait donc faire de nouveau sans quelques titulaires habituels face à un adversaire sous pression et ayant besoin de points.

Pourtant plus que le match, c’est l’annonce de l’arrivée de Klaus Allofs comme manager général du club qui faisait le buzz. Le club ayant laché l’information sur son site internet 2 jours avant le match, les réactions ne se sont pas faites attendre avec une question : quid de Nerlinger ?

Car de l’avis de nombreux observateurs, l’arrivée de Allofs est avant tout une marque de défiance vis-à-vis de l’actuel directeur sportif. Ce dernier serait en froid avec Schuster sur divers dossiers (Dost, Diego) et les relations entre les deux hommes seraient polaires voire pire encore. En nommant Allofs, le président du club aurait pris le parti de Schuster en nommant quelqu’un reprenant les attributions de Nerlinger. Tout espérant pousser ce dernier au départ. Bref , drole d’ambiance autour de de match avec en tribunes Allofs et nerlinger s’ignorant de manière ferme et polie

Composition (4-3-3)


Sommer

Hasebe Naldo - Okore -Schafer

Medojevic

Diego © Trasch (71’ Arnold)

Callejon(86’ Pilar) Perisic ( 75’ Knoche)

Olic




Résumé du match


Si Wolfsburg partait favori point de vue classement, Hoffenheim avait les armes pour les faire déjouer. Et c’est ce qu’on a vu puisque dès le début du match puisque dès la 5ème minute de jeu, Salihovic ouvrait le score sur coup franc. Mal rentré dans le match, les visiteurs répliquèrent via Callejon et perisic, mais leurs frappes respectives manquaient de puissance pour inquiéter vraiment Gomes

Au contraire, c’est même les locaux qui se montèrent les plus dangereux avec Volland et Derdiyok dans les rôles des agitateurs . Si Sommer s’interposa avec brio devant le premier, c’est hasebe , qui au prix d’un retour salavateur, empecha le second de marquer apres avoir effacé le gardien suisse.
Image

Allofs sous ses nouvelles couleurs


Maitrisant bien le match, hoffenheim ne laissait que tres peu d’occasions aux visiteurs une nouvelle fois manquant d’imagination et de poids offensif. S’en remettant un peu trop au génie de Diego, ce dernier avait du mal à se montrer décisif et le fait qu’il prenne une carte jaune prouvait ses difficultés. Le score de 1-0 à la pause était donc entièrement logique

La seconde mi temps semblait partir sur des mêmes bases lorsque à l’heure de jeu, Beck , pourtant expérimenté, fit une relance suicidaire dans l’axe du jeu. Olic qui passait par là n’en demandait pas tant et alla tromper Gomes, offrant du coup le 1-1 de façon plutôt imméritée.
Les locaux connurent alors 10 minutes de flottement pendant lesquels ils perdirent le match.

En effet , à la 63ème minute, Diego, élevant son niveau de jeu, réalisa un petit solo et remonta le terrain sur 30 mètres avant de servir Perisic . Si ce dernier vit son tir repoussé par Gomes, callejon qui avait bien suivi ne se fit pas prier pour inscrire le second but des visiteurs.

Le 1-3 tomba presque aussi vite que le 1-2 puisque 5 minutes plus tard , Olic profitait d’une incompréhension entre Abraham et son gardien pour intercepter le ballon et dribbler gomes. Ce dernier n’eut d’autres choix que l’accrocher et donc d’offrir un penalty convertit en force par Diego.

Hoffenheim retrouva alors les commandes de son match et se ménagea plusieurs occasions qui augmentèrent les regrets. Avec en apothéose le but final de Volland qui à l’image de son équipe, exprima plus de frustration que de joie. C’était d’autant plus vrai que quelques heures apres le match on apprenait le renvoi de Markus Gidsol, remplaçé par Dietmar Hamann

Image

premières minutes pour Knoche
L’homme du match

Hasebe

De plus en plus indispensable pour l’équipe. Au milieu defensif comme au back droit, sa combativité fait merveille avec toujours ce soucis de penser d’abord en terme de « nous » plutôt que « je ». Son sauvetage en première mi temps en est la preuve


L’apres match

Gidsol : on arrive à perdre le match sur des erreurs défensives impardonnables. On a eu un trou noir de 10 minutes qu’on paye cash.Wolfsbugr ne méritait rien d’autre que la défaite. Mon poste est menacé ? ce n’est pas mon soucis , si je dois partir, alors je le ferai ..

Schuster : une nouvelle fois notre combativité et notre caractère font la différence et compensent le reste.cela fait plusieurs matchs que nous sommes sur le fil mais pour l’instant nous tenons le bon bout. L’arrivée de Allofs ? C’est un homme de qualité qui connait son métier.je suis heureux de travailler avec lui ……


Résultats de la 12ème journée

Hoffenheim 2-3 Wolfsburg

Werder breme 2-2 Fortuna Dusseldorf

Bayer Leverkusen 1-0 Schake 04

Dortmund 0-0 greuter Furth

Monchengladbach 4-1 Stuttgart

Hanovre 1-1 Fribourg

Nuremberg 0-2 Bayern munich

Hambourg 2-0 mayence

Francfort 1-3 Augsburg
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » mar. 07 mai 2013 14:01

13ème journée
Image

Brême en visite


Presentation du match


Drole d’ambiance autour de ce match. D’abord parce que Allofs retrouvait déjà son ancien club. Ensuite parce que Breme avait un nouveau entraineur : Huub stevens qui prenait la succession de schaaf(sans doute trop proche de Allofs).Enfin, tout simplement parce que à Wolfsburg, il y a toujours une certaine agitation en coulisses et que personne ne sait vraiment dire ce qui se passe..

Niveau terrain, Anderson revenait de blessure et Rodriguez de suspension. En face, Akpala, Kroos,Elia ,papasthopoulos et Lukimya faisaient défaut.


Composition équipe (4-3-3)

Sommer

Hasebe Okore-Nald0 (62 Knoche) Rodriguez


Medojevic (79’ Arnold)

Diego © Anderson (51’Eduardo)


Callejon Perisic

Olic


Résumé du match


Wolfsburg s’attendait à un match piègeux et il n’a pas été déçu. En effet, plus que la victoire, c’est la manière qu’on retiendra de cette rencontre, tant Brême a paru au dessus d’une équipe locale à la recherche de son football.

Si le premier quart d’heure était encore disputé avec des occasions de part et d‘autre, la suite de la première mi temps se révéla être une opposition totale entre une équipe dominante (brême ) et une dominée ( Wolfsburg) .

Avec une fois n’est pas coutume Sommer dans le rôle de l’élément déclencheur. En effet, à la 20ème minutes, le gardien suisse sur un centre anodin de Fritz , relacha le ballon alors qu’il était tranquille pour s’en emparer. Petersen ne se faisant pas prier pour profiter de cette offrande.
Image

De Bruyne a fait tres mal
Suite à cela , Wolfsburg semblait totalement résigné et plutôt qu’une réaction, c’est Brême qui accentua la pression . Avec un De Bruyne etincelant, eclipsant un diego visiblement emoussé et un Anderson un peu trop court pour sa rentrée, les visiteurs se ménagèrent diverses occasions et voir Prodl doublé la mise de la tête n’était pas un scandale. 0-2 à la 32ème donc et si le score resta inchangé jusque la pause, Wolfsburg le dut avant tout à la maladresse de ses adversaires.

Schuster visiblement et justement mécontent, les locaux affichèrent enfin un peu plus d’envie et de caractère et dès la reprise, Olic parti à la limite du hors jeu s’en allait tromper Wolf pour relancer le match.

Eduardo rentrant alors pour apporter plus de poids offensif, Wolfsburg n’eut pas vraiment le temps d’y croire car dès la 54ème minute, De Bruyne encore lui, partit à la limite du hors jeu, remonta le terrain suite à un corner mal joué par les locaux. Arrivé dans le rectangle il servit Hunt qui fusilla Sommer.

Naldo sortant sur blessure quelques temps apres, Breme enfonça encore le clou puisque profitant d’un naufrage complet des locaux, De Bruyne ponctua sa prestation d’un joli but apres une nouvelle perte de balle adverse.

Le stade se vidant peu à peu , les sifflets se faisant entendre, Wolfsburg se rebella un petit peu et marqua le 2-4 à la 77eme minute, lorsque Rodriguez adressa un centre parfait pour la tête de Eduardo.

Néanmoins c’est encore Brême qui eut le dernier mot puisque dans les arrets de jeu, Arnautovic se paya le luxe de lober un Sommer complètement dépité. 2-5 donc et sévère défaite pour les troupes de Schuster. Par contre début en fanfare pour Stevens

Image

Excellent début pour Stevens

L’homme du match


Eduardo

Son but va lui faire du bien lui qui depuis le début de saison n’a pas été à la fête tres souvent .

L’apres match

Schuster : c’est un non match de notre part. Les gars sont passés à coté sans que je ne sache pourquoi. L’équipe est moins bien en ce moment et cela se voit sur le terrain. L’influence de l’extra sportif ? Vous savez les gars ne pensent pas à cela mais bien à remplir l’objectif assigné en début de saison. Maintenant je ne peux pas les empêcher de se poser certaines questions malgré tout mais l'important est qu'on reste solidaire entre nous et qu'on s'accroche.

Stevens : J’avais demandé aux gars de se lâcher complètement, d’oublier le classement et le passé. Je savais aussi que Wolfsburg n’était pas au mieux . On a gagné haut la main et sans discussion. J’espère que ca va soulager tout le monde au sein du club


Résultat 13ème journée


Hoffenheim 3-2 leverkusen

Augsburg 1-2 monchengladbach

Fribourg 0-0 Stuttgart

Bayern munich 2-0 Hanovre

Schalke 04 4-1 Francfort

Wolfsburg 2-5 Werder breme

Mayence 1-1 Dortmund

Greuther Furth 0-1 Nuremberg

Fortuna Dusseldorf 2-1 hambourg
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » mar. 07 mai 2013 20:46

14ème journée
Image

un déplacement sous pression
Présentation du match

Déplacement sous haute tension pour Bernd Schuster .Secoué par des remous internes, son équipe traversait sa première vraie crise de la saison, avec une dernière défaite humiliante contre le Werder Breme.Avec un niveau de jeu en pleine baisse, il était clair qu’on attendait une réaction plutôt marquée. Saluant le retour de suspension de Kjaer et celui plus surprenant de Josue sur le banc de touche, Schuster se méfiait de l’équipe locale en pleine réussite actuellement

« Il va falloir se vider les tripes »

Avait ainsi déclaré Schuster qui pour l’occasion semblait plutôt d’accord pour laisser le beau jeu aux vestiaires. Voyons si cela s’est avéré payant alors que de façon surprenante Vrsalijko pourtant remis de sa blessure et surtout Okore étaient laissés sur le banc, à charge pour Knoche et Hasebe de confirmer les choix de leur coach.

Composition (4-3-3)

Sommer

Hasebe Kjaer - Knoche Rodriguez

Medojevic (76’Josue)
Anderson (78’ Vrsalijko) - Diego ©
Callejon (72’ Pilar) perisic

Olic

Résumé du match

Il y a des 0-0 ennuyeux et sans intérêt et des 0-0 intéressant et bon. Aujourd’hui nous avons assisté au deuxième type de score vierge.car la rencontre entre monchengladbach et Wolfsburg s’est avéré engagée et animée et donc intéressante.
Wolfsburg ayant retrouvé visiblement une envie de se faire mal et de bien faire, c’est toute l’équipe dans le sillage de son capitaine Diego qui se montra agressif et volontaire dès le coup d’envoi. Avec rapidement deux occasions, avec à chaque fois un perisic manquant de lucidité devant le but.
Les locaux devant jouer le contre faute de mieux , on assista au scénario finalement inverse de celui auquel on aurait pu penser en début de match.Ce qui n’empêcha pas de Jong d’inquiéter Sommer.

Mais le retour de Kjaer rapportant calme et sérénité derrière, c’est toute l’équipe de Wolfsburg qui retrouvait une cohésion et un niveau de jeu faisant plaisir à voir.Avec une prestation remarquée de Knoche dans l’axe de la défense. Seul petit bémol, un nombre élevé de cartes jaunes, du à une certaine agressivité mal maitrisée par moment. Mais au moins il y avait match et finalement tout cela restait correct.
Image

Knoche prend de la hauteur
La seconde mi temps fut nettement plus équilibrée car tres vite, on sentir que les hommes de Favre avait décidé de se rebeller. L’entrée d’Arango apportant technique et vivacité au milieu de terrain, les hommes de Schuster reculèrent un peu plus et s ‘exposèrent donc à plus de danger. On notera ainsi une tête puissante de Dominguez qui alla raser le poteau droit et un tir de Xhaka qui obligea Sommer à effectuer une jolie claquette. Néanmoins, les visiteurs ne lachèrent pas prise et Olic bien servi par Callejon rata un face à face avec Ter Stegen. Diego sur coup franc frola le cadre et si Daems d’une frappe lointaine donna quelque sueurs froides au banc visiteur c’est Pilar, à peine rentré qui eut la plus belle occasion du match. Bien lancé par Anderson, il évita la sortie du gardien mais trop excentré, sa balle longea la ligne de but sans rentrer.
Image

De Jong a comme souvent été une menace pour la defense
En fin de match, Stranzl sur corner inquieta encore l’arrière garde visiteuse, alors que dans les arrets de jeu, Hasebe apres un magnifique grand pont sur Daems centra pour Olic qui ne put reprendre le ballon. 0-0 donc et match nul logique

L’homme du match

Knoche a été impressionnant de calme derrière. Bien encadrée par Kjaer, le jeune allemand a légitimé la confiance accordée par son coach. Avec sans doute, l’occasion d’encore jouer à l’avenir et de faire ses preuves.

L’apres match

Favre : je savais que Wolfsburg allait venir ici avec l’envie de se racheter.leur jeu était à la limite de l’agressivité mais sans jamais basculé dans la violence gratuite.On a mis une mi temps à s ‘adapter et je déplore juste que l’arbitre n’ait pas mis plus de cartes jaunes pour calmer le jeu. Mais globalement je dois dire que le résultat est assez logique


Schuster : Les gars ont prouvé aujourd’hui que c’étaient des hommes. Je leur avais demander de se révolter, de montrer qu’ils avaient de l’orgueil. Les retours de certains joueurs ont fait du bien c’est certain. Maintenant nous devons gagner la semaine prochaine à la maison.


Résultats de la 14ème journée
Borussia Dortmund 3-0 Dusseldorf

Hanovre 96 1-2 Greuther Furth

Hambourg 2-0 Schalke 04

Eintracht Francfort 1-0 mayence

Mongengladbach 0-0 Wolfsburg

Stuttgart 2-1 Augsburg

Werder Breme 1-1 Leverkusen

Fribourg 0-3 Bayern Munich

Nuremberg 1-3 Hoffenheim
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Avatar du membre
tutur87
Réputation Nationale
Réputation Nationale
Messages : 251
Enregistré le : mar. 12 mars 2013 13:56
Club préféré : FC Nantes

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par tutur87 » sam. 11 mai 2013 12:22

Dommage, Wolfsbourg marque le pas avec notamment cette défaite sévère face à Brême.

J'espère que tu parviendras à te relever ! :wink:


Avatar du membre
Marcovanbasten
Réputation Régionale
Réputation Régionale
Messages : 60
Enregistré le : sam. 20 oct. 2012 19:51
Club préféré : Ac Milan
Localisation : Belgique

Re: Wolfsbourg.......autoroute vers les sommets?

Message par Marcovanbasten » sam. 11 mai 2013 14:56

merci là je termine mon long week end puis je m'y remets :)
Carlo Ancelotti :

« J'ai joué avec Marco van Basten. À l'époque, je lui demandais comment je devais lui passer le ballon, et il me répondait : « Contente-toi de me le passer, et commence à courir pour me féliciter ».


Répondre

Retourner vers « Vos Stories »